• En bref
  •  

Un certain nombre de médias - occidentaux, of course - avaient annoncé, mardi 9 août, la mort inexpliquée du général Ali Habib, au lendemain de son départ du ministère syrien de la Défense, officiellement pour raisons de santé. Le soir même, les Syriens ont pu voir et entendre  le général s'exprimer à la télévision d'Etat. D'abord pour confirmer qu'il n'était pas mort, bien qu'effectivement malade. Et ensuite pour souhaiter bonne chance à son successeur, le général Dahoud Raja, précédemment chef [...]



Désinformation (suite) : l’heureuse résurrection du général Habib

Par Pierre Marulaz,



Le général Habib expliquant aux téléspectateurs syriens qu'il n'est pas mort, en fait

Le général Habib expliquant aux téléspectateurs syriens qu'il n'est pas mort, en fait

Un certain nombre de médias – occidentaux, of course – avaient annoncé, mardi 9 août, la mort inexpliquée du général Ali Habib, au lendemain de son départ du ministère syrien de la Défense, officiellement pour raisons de santé. Le soir même, les Syriens ont pu voir et entendre  le général s’exprimer à la télévision d’Etat. D’abord pour confirmer qu’il n’était pas mort, bien qu’effectivement malade. Et ensuite pour souhaiter bonne chance à son successeur, le général Dahoud Raja, précédemment chef d’état-major de l’armée syrienne (voir « Nouvelles du front intérieur » mis en ligne le 9 août). Evidemment, la « mort » -forcément mystérieuse et suspecte – du général au lendemain de son remplacement à la tête du ministère de la Défense était pain béni pour les médias acharnés à guetter, et le cas échéant à inventer, la moindre faille dans les équipes gouvernementales syriennes. Encore raté !

On se félicite donc de la résurrection du général Habib, sans doute « victime », pour changer, d’une de ces « cyber-désinformations » dont l’opposition syrienne a le secret. A Infosyrie.fr, nous avons encore le souvenir qu’au tout début de notre aventure, début juin, un imposteur s’était fait passer pour l’ambassadeur de Syrie en France, et annoncé, en contrefaisant – mal – sa voix, sa démission pour protester contre la répression du régime. Que pourraient-ils essayer la prochaine fois ? D’annoncer le départ définitif d’Asma al-Assad de Damas ? Non, ils l’ont déjà fait… Ha, peut-être faire courir le bruit que les enfants du couple présidentiel ont rejoint l’opposition Facebook ?



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

25 commentaires à “Désinformation (suite) : l’heureuse résurrection du général Habib”

  1. michaela dit :

    Pathétique!
    Ce n’est plus du journalisme!
    Nous sommes devant des farces jouées devant les yeux de la planète entière avec des mauvais acteurs.

  2. Madeleine Dorian dit :

    Pourriez-vous nous montrer la scène de la résurrection du général?
    Le temps des miracles, revient-il en Syrie uniquement!?

    Heureuse Syrie! combien de résurrections verrat-elle avec tous les victimes qui sont tombés sous les coups du régime!!!

    • stephane dit :

      en tout cas, je connais une autre victime de la crise en Syrie : votre intelligence

    • pierrejo dit :

      Je pense que il est fortement souhaitable que ceux qui sont tombés sous le coups du régime, comme vous l’avez dit, ne reviendrons plus jamais, et particulierement les mersenaires étrangers. Bien à vous

    • mohamedk dit :

      Pourkoi vous ne vous souciez pas de la pauvrete en France, ou du genocide a Burma, ou encore de la tuerie qui est le quotidien des congolais, ou meme de la serie de tuerie en masse aux USA, au lieu de foutre la merde en Syrie ?

  3. Hwayda dit :

    Lancer ce genre de rumeur,n’est qu’une manière intelligente de faire pression sur le gouvernement : mettre le doigt sur les éventuelles dissensions, tensions et pressions politiques…
    Le régime se sent alors « obligé » de démentir l’information et justifie cette nouvelle nomination, en prétextant des « raisons médicales »…
    Regardez son visage, son regard, il est intéressant d’analyser ses expressions…
    Ce n’est pas la première fois que ce type de « rumeur » est lancé (cf Ahmed Al Bayassi) par l’opposition. C’est un moyen efficace de sous tirer les informations, qu’on n’a pas envie de nous donner!

    • sowhat dit :

      Bravo ! C’est très intelligent !

      Et quelles sont ces informations s’il vous plaît que vous avez « sous-tirées » ?

      Si vous avez des revendications politiques et que vous voulez faire pression en agissant de manière politique, il vous suffit de vous rallier à l’oppostion intérieure qui appelle au dialogue et d’exprimer votre point de vue dans un cadre politique. En fait, toutes ces actions que que vous semblez défendre ont fini par occulter l’opposition légtime à l’intérieur du pays. La majorité de la population veut le régime AVEC les réformes.

      Mais les réformes, voilà pour vous le plus grand ennemi.

      • Syrienne libre dit :

        Pourquoi souhaitez vous absolument faire de moi votre ennemi?
        Je vous l’ai dit, je n’appartiens à aucun courant politique et plaide pour l’instauration d’un etat laïque, où des hommes et des femmes seraient élus pour leurs idées et non pas grâce à leur papa, les pots de vin, ou l’attachement affectif qu’il pourraient susciter! Je suis contre la repression que vous semblez nier. C’est du negationnisme! Donc contre les pseudo reformes proposées par un état dictatorial repressif…
        Quelque soit l’issue de cette révolution, indépendantes de nos blablas, nous allons nous retrouver tous ensemble, nous les Syriens. Nous devrons être solidaire pour contrer l’instabiliter si chute du régime il y a et contrer toute tentative d’ ingerence occidentale, saoudienne ou meme iranienne.
        Personne n’aime les injustices, personne ne cautionne les assassinats de qui que ce soit.
        Ce qui nous différencie, c’est la maniere dont nous interprêtons l’information. Chacun se fait « manipuler » comme il l’entend. Tout dépend de l’histoire qu’on a vécue, les affinités politiques et religieuses et les espoirs!

        • pierrejo dit :

          Je ne doute pas de votre patriotisme ni de votre sincérité, par contre je doute fort que vous n’avez toujours pas compris ce que se passe en Syrie. Vous n’allez pas vous occupez de la propreté de votre maison en voyant le feu se propage? Ressemblons nous d’abord pour étendre le feu.

    • Cécilia dit :

      Pourriez-vous donc nous donner votre analyse psychologique sur son visage ainsi que « ses expressions ».
      Personnellement, je ne serais incapable.
      Je suis une simple spécialiste de Littérature Comparée et non en psychologie.
      Merci par avance!

  4. hamed dit :

    la LAICIT2 EST un systeme dfe koufr qui fait sortir de l’islam !
    Pensez à autres choses qu’a singer les mécréants et leurs systèmes politiques déviants et racistes.

    • mura dit :

      Sortir de l’islam ne serait pas si mal!

      • SyrieLibre dit :

        Ne plus dépendre des religions (quelles qu’elles soient) pour vivre bien et avoir une morale saine, ce serait encore mieux. Utopique, mais mieux…

  5. KM dit :

    L’éthique journalistique a toujours été la grande inconnue des médias occidentaux. Longue Vie a la nation Syrienne, longue vie au Baath et au SSNP, vive la jeunesse syrienne , vous êtes un exemple a suivre dans toutes les nations arabes, le jour où cette peste terroriste sera éliminée, vous serez des héros du nationalisme algérien.

    Ta7ya Souria! Ta7ya Bashar!

  6. Pierre Boire dit :

    Vous etes vraiment deconecté, votre president tue vos femmes et enfants, detruit votre patrimoine, la seule chose que je suis vraiment certain c’est qu’il finiras comme tout les autres dictateurs au bout d’une corde

    • Louis Denghien dit :

      Vous vous êtes vraiment connecté, sur Libé/Le Monde/I-Télé & BHL. Attention, ça attaque le cerveau, notamment les lobes du discernement politique !

      L.D. & Infosyrie

  7. Pierre Boire dit :

    Je m’imagine tres mal Harper notre premier ministre attaqué son propre peuple avec NOS CHARS NOS AVIONS a cause de manifestations voulant son départ .

    • Louis Denghien dit :

      C’est sans doute que votre pays n’intéresse pas le Qatar et l’Arabie séoudite, et n’inquiète ni ne gêne les Etats-Unis et Israël…

      L.D. & Infosyrie

  8. Pierre Boire dit :

    C’est vrai nous au Canada il fait bon vivre nous sommes vraiment sur une autre planete, il n’y as aucune bonne raison de tuer son peuple

  9. tassere dit :

    Mr stephane vous avez raison les victimes en syrie c’est l’intelligence des USA Europe et Occident + madeleine dorian

  10. bodo dit :

    je désire savoir ce qu’est devenu le frère du président assad, d’aucun dise qu’il a été emputé suite à l’attentat barbare ?
    N’est ce pas encore un montage de l’occident ?
    Bonne chance assad et que dieu t’aide à vaincre ces mercenaires à la solde d’israil et de l’occident.

  11. Guyon dit :

    La guerre en Syrie est la continuation d’une décision prise en pays hyper
    armé, pour mettre à genoux le Proche Orient, puis les petits pays et ensuite
    les pays plus armés comme la Russie et la Chine. Il ne faut pas vous mettre
    en tête de gouverner toute la planète ! C’est impossible.
    Plutôt que faire la guerre, l’argent ne s’emportant pas au paradis, venez en aide aux pays pauvres. Ainsi vous ferez ce que Dieu veut et vous n’aurez
    plus à vous reprocher car :Bien mal acquit ne profite jamais.

  12. nana dit :

    je suis tout cœur avec le peuple syrien et son gouvernement de même qu’avec son Président, le très aimable Bachard Al saad. Ces occidentaux le payeront un jour. Ils sont venus en Afrique nous tuer notre Guide Kadhafi et nous laisser dans le chaos. Maintenant que le pays se déchire ils ne sont plus là. Le peuple syrien doit résister à la propagande des médias occidentaux et de ces traites arabes comme la Turquie et le Qatar qui ne rêvent que d’accroître leur hégémonie dans la région en profitant de la déstabilisation de la Syrie. Pourquoi ces derniers et leur allié ne soutiennent-ils pas l’opposition Bahamienne qui se déroule au Bahreïn?, que sales traites d’occidentaux brûlent en enfer.

    Vivre la Syrie, vivre le peuple Syrien, vivre Bachard Al Saad.