• Focus
  •  

          A moins d'une semaine du premier tour de l'élection présidentielle, Infosyrie met fin à un pesant suspense et donne à ses lecteurs, amis et visiteurs ses consignes de vote. Des consignes d'autant plus impératives qu'elles sont avant tout négatives : un dicton électoral français de la Ve République dit qu'au premier tour on choisit, et qu'au deuxième on élimine. Eh bien nous, nous vous demandons d'éliminer au premier et au second tour, à tous les tours qu'il sera nécessaire. Cela va [...]



Au fait, les consignes de vote d’Infosyrie : virez-les !

Par Infosyrie,



 

 

 

 

 

A moins d’une semaine du premier tour de l’élection présidentielle, Infosyrie met fin à un pesant suspense et donne à ses lecteurs, amis et visiteurs ses consignes de vote. Des consignes d’autant plus impératives qu’elles sont avant tout négatives : un dicton électoral français de la Ve République dit qu’au premier tour on choisit, et qu’au deuxième on élimine. Eh bien nous, nous vous demandons d’éliminer au premier et au second tour, à tous les tours qu’il sera nécessaire.

Cela va sans dire, mais ça va mieux en l’écrivant : c’est donc le président sortant qu’il faut sortir, avec sa « dream team » atlantiste, l’arrogant Juppé  et l’arrogant Longuet, le faux gaulliste et l’ex-nationaliste, exécuteurs en Libye hier, et demain en Syrie et en Iran s’ils l’avaient pu, des très basses oeuvres américaines. On ne va pas s’étendre non plus sur le cas d’école de leur patron, ce Nicolas Sarkozy qui semble avoir mis le pays de Victor Hugo, de Napoléon et de Gaulle à l’heure d’Hillary Clinton et de BHL, qui a su si bien allier la forme du voyou libéral au fond de l’activiste néoconservateur.

Voilà pour la France. Et pour la Syrie ? Eh bien, sur la Syrie, ces hommes, cette troïka du cynisme et de l’alignement, ont, non seulement dit tous les mensonges que pouvaient leur inspirer leurs puissants amis ou parrains de Washington, de Tel Aviv ou de Doha, mais ils ont espéré et encouragé la guerre. Et comme la guerre n’arrivait pas, ils ont couvé et couvent encore le terrorisme et le fanatisme religieux, ce fanatisme qu’ils prétendent pourfendre avec moult trémolos en France. Oui, ce qu’ils aimeraient faire, ou faire faire, en Syrie, ils l’ont déjà fait en Libye. Et leurs amis américains l’ont déjà fait en Irak et en Serbie.

Donc, ces hommes doivent partir, comme on dit d’une tâche qu’il faut la faire partir. En octobre dernier, lors d’un rassemblement de soutien à la Syrie « telle qu’elle est » (pour reprendre une fois encore la formule de Jacques Vergès dans l’entretien qu’il nous avait accordé au début de notre aventure), le rédacteur en chef d’Infosyrie avait prédit que dans six mois Bachar al-Assad serait toujours président de la Syrie quand Nicolas Sarkozy ne serait plus celui de la France : le pari est à la veille d’être gagné, croyons nous, grâce au courage d’une majorité de Syriens et à la lucidité ou au dégoût d’une majorité de Français.

Il faut donc résolument voter contre Sarkozy, sans rien espérer de son probable challenger : François Hollande est, à l’évidence, inféodé aux mêmes puissances que son concurrent, obéit aux mêmes réflexes conditionnés idéologiques. On peut juste penser que son vernis de gauche le gênera aux entournures pour jouer les intermittents de l’OTAN. Et l’on peut espérer que son caractère plus posé, moins enclin à l’hystérie, le préservera des coups de sang néo-impérialistes. Quant aux autres candidats « disponibles sur le marché électoral », on peut dire qu’à gauche, Jean-Luc Mélenchon, Philippe Poutou et  Nathalie Arthaud seront, par principes, par culture et par positionnement, hostiles à toute implication de la France dans une croisade néoconservatrice, comme le seront, à droite, ou par-delà la droite et la gauche, une Marine Le Pen ou un Nicolas Dupont-Aignan – nous avouons humblement ne rien savoir de la pensée de Jacques Cheminade à ce sujet !

Mais, encore une fois, nous n’avons nous qu’une priorité : chasser  du pouvoir cette équipe sans foi – si ce n’est la foi en la supériorité de l’Occident libéral -  ni loi – si ce n’est celle du plus fort. Il en va de la dignité de la France, et de l’indépendance et de l’apaisement de la Syrie.

Comme l’a dit un vrai héros français, l’aviateur Jean Mermoz, « le souci commun rapproche les coeurs » : ce souci commun de la dignité, par delà les problèmes, les fautes et les torts des uns et des autres, a rapproché ces derniers mois un petit nombre, mais un nombre grandissant, de Français et de Syriens. Ce souci commun doit nous dicter notre attitude le 22 avril et le 6 mai prochains. Pas une voix pour Nicolas Sarkozy !

 

Infosyrie

 

 

 

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

77 commentaires à “Au fait, les consignes de vote d’Infosyrie : virez-les !”

  1. shezar dit :

    avant de lire votre article,je m’étais dis au courant des 6 derniers mois que je ne voterai pas cette année en raison du programme de politique étrangère de chacun des candidats,mais il est vrai,j’avais tendance à me dire tout sauf sarko,chose que je dis encore jusqu’à présent.à un moment il me passait meme par l’esprit de voter le pen rien que pour sa non ingérence envers la syrie,mais à vrai dire la France est à mes yeux aussi chère que la Syrie,donc il était hors de question de passer de mes valeurs de gauche à celles de l’extreme droite rien que pour la Syrie….tout ca pour dire merci à toute votre équipe,et que je vais me déplacer rien que pour voir sarko dehors……

    sinon une vidéo qui a filtré du président syrien et de son épouse participant à la préparation de colis humanitaires
    http://www.youtube.com/watch?v=AWNMp5o2fKE

    • claude dit :

      J’étais assez de votre avis et voilà que Mélenchon se montre bien différent de celui qui a approuvé la guerre de Lybie l’été dernier. Peut-être lit il infosyrie sans vouloir le dire?
      Son discours du 30 mars sur la défense redonne envie de voter front de gauche http://www.placeaupeuple2012.fr/intervention-de-jean-luc-melenchon-sur-la-defense/

      Il y a aussi un appel du front de gauche pour une défense souveraine et altermondialiste que les infosyriens pourraient signer il me semble
      http://www.placeaupeuple2012.fr/defense/

      • سوريا.خالدة dit :

        M. Mélanchon a fait preuve du patriotisme le plus noble, de lucidité et de courage.

    • observateur avisé dit :

      Cher Shezar, procédons, si vous le voulez bien par élimination:
      Premièrement on élimine Sarko, bien sur. Ensuite, hollande, trop atlantiste. Mélenchon, malgré ses bonnes intentions affichés s’est dors et déjà rallié à hollande, donc ciao. Que nous reste t-il? Plétore de petits candidats (ceci dit sans mépris) et Le Pen.
      Alors voilà, pour ma part il me semble qu’un second tour Hollande/Le Pen permettrai un débat intéressant. Et je suis pas sur que le candidat le plus à gauche des deux soit celui qu’on pense.
      Attention Shezar, BHL défend aussi des « valeurs de gauche »!
      « Valeurs de gauche », au départ « valeurs d’émancipation » est devenu un concept fourre-tout.
      Mon vote ira a un candidat qui défend le droit à « l’autodétermination des peuples », fusse t-il d’extrème-centre.
      Vive la fraternité des nations libres et souveraines!

  2. Daniel BESSON dit :

    Bonjour ,
    Ernest Denis , http://fr.wikipedia.org/wiki/Ernest_Denis , avait coutume de dire  » Il n’y a de politique que la politique étrangère  » pour traduire le fait que les engagements internationaux des chefs politiques d’un état sont la matrice de leur politique intérieure ( libertés , économie , social ) . Cela peut se vérifier tous les jours.
    A ce titre on ne peut voter que CONTRE les chefs politiques actuellement au pouvoir en France .
    Sur Jacques Cheminade
    http://www.solidariteetprogres.org/La-France-doit-dire-fermement-non-a-l-aventurisme-anglo-americain_08421
    http://www.cheminade2012.fr/Arretons-la-fuite-en-avant-militaire-en-Libye
    http://www.cheminade2012.fr/Juppe-et-Sarkozy-sont-ils-conscients-d-engager-la-France-dans-un-conflit_00411

    Sans endosser en aucune manière sa candidature et n’ayant aucun lien avec lui ou son mouvement , il faut préciser que cette personne est traitée comme un hurlubelu alors qu’il  » a des choses ( intérssantes ) à dire « .
    Quand à M.Melenchon , il a soutenu l’agression contre la Libye en se cahant derrière le faux-nez de l’ONU . http://www.liberation.fr/politiques/01012326704-il-faut-briser-le-tyran-pour-l-empecher-de-briser-la-revolution
    http://blogs.mediapart.fr/blog/claude-ribeyrol/130312/jean-luc-melenchon-et-la-situation-en-syrie
    Tres Cordialement
    Daniel BESSON

  3. Stéphane dit :

    Message reçu! Merci à toute l’équipe d’infosyrie pour votre persévérance à démonter la propagande ambiante. Tous sauf Sarko c’est bien là un adage en passe de passer dans la postérité

  4. Julie dit :

    Voici la copie d’un message qui circule sur le net:

    « Objet : Important

    A lire et à faire suivre …

    La lettre de Sarko va arriver dans nos boîtes.
    Nous lançons un appel général au boycottage du triste auteur de ces propos insipides et provocateurs.
    Cette lettre doit lui être renvoyée sans l’ouvrir. RETOUR à l’ENVOYEUR
    La procédure est simple :
    1/ Ne pas ouvrir le courrier
    2/ Inscrire en toutes lettres : RETOUR à L’ENVOYEUR
    3/ Motiver le renvoi sous un prétexte quelconque du style :
    - Refusé – Courrier refusé – Absence momentanée – Absent provisoirement – Inconnu à l’adresse indiquée
    - Absent pour raison de campagne électorale – Fonctionnaire en cours de déménagement suite à sa suppression….
    4/ Déposez votre lettre, sans affranchissement supplémentaire à la Poste qui se chargera de la retourner à
    l’envoyeur et votre mission est ainsi accomplie
    5/ Pour un franc succès, faites passer le message autour de vous, par téléphone, e-mail, internet etc… Votre imagination fertile fera le reste!
    Les raisons de lui dire de partir, vous les trouverez dans la presse LIBRE (MEDIAPART) mais aussi dans le Canard Enchaîné, et Marianne de cette semaine encore »

    • malja dit :

      Il y a surement mieux comme presse libre que Marianne dont l’actionnaire majoritaire est le groupe Carlight ou Mediapart (voir ses articles sur la Syrie très pro sioniste) même le Canard Enchainé a qui j’ai dit ma déception de le voir dans ses articles du côté des charognards de la Syrie. Désolé mais ces médias soit disant libres sont aussi inféodés a l’empire USraelien.

      • Julie dit :

        Tout à fait d’accord Malja mais je n’ai pas voulu modifier les message tel qu’il est formulé en supprimant la dernière phrase

      • Mafalda dit :

        Je ne suis pas abonnée à Mediapart, donc je ne peux pas opiner. Le Canard Enchainé est surtout centré sur la politique intérieur française et n’a pas fait d’efforts pour comprendre ce qui se passe vraiment en Syrie. Mais Marianne qui, hypocritement, se présente comme étant du centre, comme objectif, comme défenseur des droits humains, est violemment et sournoisement pro-sioniste et contraire aux droits des palestiniens .

  5. Songun dit :

    Je pensais voter Cheminade au premier tour, pour lequel je vous confirme qu’il n’est pas favorable aux guerres « Otanesque », et m’abstenir au second. Je suivrais donc vos consignes de vote et je voterais, sans plaisir, Hollande au second tour.

    • Charles dit :

      Votre conclusion, Songun, est hâtive, car vous n’envisagez pas l’éventualité où le sortant serait sorti à l’issue du premier tour. Or il sera sans doute en troisième position dimanche soir.

      • Songun dit :

        Je souhaite de tout coeur que vous ayez raison, cher Charles, et que Sarko soit sorti dés le premier tour !

  6. El Djazaïri. dit :

    Virez les!
    Message reçu.
    120 tracts distribués ce matin. Autant hier.

  7. antarès dit :

    Je crois que vous avez raison, nous vivons une période d’une telle gravité que nous devons nous demander quel vote mettra le plus de bâtons aux roues de la mafia qui dirige ce que l’on appelle communément l’occident. Donc bien que je hais le parti socialiste de toute mes forces, je voterai hollande en cas de duel sarkozy/hollande au 2nd tour. Vous avez raison, hollande est également un atlantiste young leader mais le PS aura plus de difficultés à se montrer en serviteur zélé des impérialistes yankees que nick sarko et toute sa smala. Même à 90% d’abstention, il importerait peu à cette mafia que sarkozy soit élu, scénario le pire et à éviter absolument.

  8. Salam dit :

    Bonjour,
    Il est évident que la France est atteinte d’une « sarkoïdose » (emprunté à un site) et qu’il serait bon qu’elle s’en débarrasse. Mais, et il y a un mais malheureusement, Holland suivra la même politique.
    Alors il faut éliminer les deux SVP.
    Pour ne pas voter complètement à Droite ou complètement à Gauche, il reste d’autres candidats.

    • Akyliss dit :

      avec les nouvelles forces montante tel le BRICS je crois que rien ne sera comme avant et que ce soit Hollande ou un autre, la politique française devra changer si on ne veut pas se retrouver comme les grecs tout ça par ce qu’on soutient les états unis et israel

      car la force ne fonctionne plus comme avant : on frabrique des mensonges, on vote une résolution et on va détruire un pays, avec la Syrie cela n’a pas fonctionné (ni avec le Liban d’ailleurs en 2006 grace à la résistance des libanais tous unis à part les vendus qu’on connait)
      les mensonges sont en train d’apparaitre car cela à trop duré ( « la révolution » ) souvenez vous de la Tunisie, de l’Egypte, de la Libye pour les deux premiers les « dirigeants » sont partis au bout d’un mois, et pour la Libye on a déclenché une guerre au bout de un mois puisqu’il n’y avait pas de révolution et qu’il fallait conquerir se pays, une proie facile vue l’état des armes et le nombre peu élevé des soldats de l’armée de ce pays.
      avec la Syrie, ni mensonge, ni menace, ni sanction ni boycotte n’ont réussi à faire chuter le gouvernement syrien et on est à plus d’un an du début de la « révolution » et les BRICS s’affirme de plus en plus être un contrepoids aux visé colonialiste des pays occidentaux.

      donc le gouvernement français qu’elle qui soit si il a un peu d’intelligence changera de cap et de politique, sinon si il fonce tete baissé dans la provocation c’est encore nous les peuples de ce monde qui allons en subir les conséquences.

  9. DL dit :

    Je crois que Jean-Luc Mélenchon est juste incompétent sur les questions de politique étrangère, raison pour laquelle il dit tout et son contraire.
    En revanche, le NPA et Philippe Poutou sont totalement sous contrôle de la propagande de l’OTAN. Jetez un oeil sur leur site, c’est affligeant :
    http://www.npa2009.org/content/les-enjeux-de-la-r%C3%A9volution-syrienne

    • Purpan dit :

      DL : Phillipe Poutou et le NPA ne sont pas sous contrôles de l’OTAN loin de la.
      Par contre, leurs opinions sur la Syrie se rejoignent par le fait que ces partis sont des partis RÉVOLUTIONNAIRES.
      Leur souhait le plus ultime, c’est de voir un soulèvement en France.

      De ce fait, ils en arrivent a soutenir toutes les formes de soulèvements.
      MAIS, ils sont totalement incompétents car ils n’arrivent pas a voir ce qui se cache derrière… Depuis quand les USA soutiennent quelque chose sans arrière pensée ?? 1-2 % pas plus ça leur apprendra !

      Pour moi, il est inutile de voter pour les 5 derniers : c’est de la perte de voix qui ne servira que Sarkozy (en effet, c’est un vote rejet certes mais qui se perd car ce ne sont pas de véritables concurrents pour Sarkozy).
      L’abstention est la pire des choses, elle est voulue par Sarkozy d’ailleurs.
      Il enlaidit le débat pour quoi a votre avis ?

      Il ne reste donc qu’a choisir entre …

      Hollande, la gauche molle. On peut espérer que le PS sera moins virulent que l’UMP sur la crise syrienne mais il ne faut pas attendre quoi que ce soit pour rétablir la vérité… Ça sera du flou pour éviter le débat, éviter d’avoir une position ferme et courageuse comme Chirac par rapport a l’Irak, au Liban et a la Palestine. Ça c’est du courage et de l’indépendance !!

      LePen, elle a un bon discours sur la politique étrangère (c’est la seule d’ailleurs) mais elle a un mauvais discours sur ses citoyens. Je pense notamment a l’abandon de la double nationalité : il faudra choisir et pour moi c’est inconcevable.

      Melenchon, le populiste, trop opportuniste… Il est pour l’intervention en Libye car l’opinion publique était pour. Il est plus mitigé sur la question Syrienne car il sent que les gens sont plus indécis suite au flop du CNT et de sa charia.

      Enfin, Bayrou, en politique étrangère, c’est le mélange gauche/droite et donc : il était pour l’intervention en Libye (comme tout le monde sauf Marine LePen) et sur la Syrie, il est comme tout le monde : flou, déconnecté de la réalité internationale et communautaire du conflit.

      Bref, il n’y a pas de quoi fantasmer.
      Je ne me suis pas encore décidé pour qui voter même si je suis sur que j’irais pour mettre Sarkozy dehors. Normalement, on vote par rapport a la politique intérieure (mais avec la crise, les arguments se recoupent) et sur la politique extérieure (et vu l’unanimité que Sarkozy et les médias ont imposés, c’est idem).

      Le Bilan de Sarkozy est mauvais :
      La politique intérieure : pression économique plus forte sur les ménages du fait du pétrole cher, de la répression routière, de la répression informatique, de l’augmentation des taxes et du non-contrôle des prix
      Et le Bilan extérieur : rejoindre l’OTAN, attaque de la Libye, premier opposant de la Syrie, participation de la France dans le bouclier anti-missiles Russes, moquerie vis-a-vis de l’élection de Poutine en Russie et surtout le double discours !! => DEHORS !!

      Merci InfoSyrie…

      Du coup, pour qui voter ?
      Quelqu’un pourrait m’aider svp ?

      • Thomas dit :

        Mon cher Purpan;
        votez Jacques Cheminade au 1ier tour, c’est un homme sensé.

      • Charles dit :

        Purpan, aidez-vous d’abord vous-même en vous débarrassant de toute cette purée de choucroute-yaourt filandreuse et indigeste que vous venez de nous servir. C’est simple, il suffit de lire l’article d’InfoSyrie ci-dessus.
        Bien à vous.

        • Purpan dit :

          C’est parce que la politique actuelle est une belle purée de choucroute-yaourt filandreuse et indigeste.
          Sinon, comment m’aider ? Bonne question, je vous la pose ! :)

          L’article d’InfoSyrie est bien écrit mais encore trop lâche.
          Sarkozy on est d’accord c’est finit.

          Mais qui la place ?

  10. nadia farah dit :

    message reçu infosyrie ,je voterai utile des le premier tour donc hollande ,je ne veux prendre aucun risque ,je veux que sarko et sa clique de va t’en guerre dégage !
    ALLAH SYRIA BASHAR OUBASS

  11. Djazaïri. dit :

    Moi depuis que Sarko a cette politique expansioniste contre la Libye et la Syrie, je me dis qu’il est un danger pour tous les peuples du Maghreb et du Proche-Orient. Je précise: il s’agit des peuples qui n’acceptent pas de se plier au diktat de l’Empire.
    Cette politique est un danger pour l’Algérie. A ce titre, la politique française actuelle est une menace et il faut donc la combattre avec les moyens citoyens. D’où mon vote de sanction à venir contre Sarko et ma participation active à la campagne électorale.
    Ah ya Rabi, faites que dimanche soir on débouche le champagne.
    Finalement le cri de ralliement de tous ces peuples, ça pourrait être: SARKO, ARHAL! (dégage).

    • Akyliss dit :

      « Ah ya Rabi, faites que dimanche soir on débouche le champagne »

      elle est pas mal celle là ;) ;)

      ah ya rabi = oh mon Dieu ( pour ceux qui ne comprennent pas l’arabe )

  12. L17 dit :

    @ Merci à l’Équipe d’Infosyrie

    Le message est d’autant mieux reçu que je n’ai pas voté Sarkozy en 2007 !

    Pas question qu’il soit réélu : il a dévoyé la fonction présidentielle, il a mis la France à la remorque des USA et de l’OTAN et à « l’heure » d’Israël…

    Votre analyse sur les divers candidats rejoint la mienne :

    « Il faut donc résolument voter contre Sarkozy, sans rien espérer de son probable challenger : François Hollande est, à l’évidence, inféodé aux mêmes puissances que son concurrent, obéit aux mêmes réflexes conditionnés idéologiques. On peut juste penser que son vernis de gauche le gênera aux entournures pour jouer les intermittents de l’OTAN. Et l’on peut espérer que son caractère plus posé, moins enclin à l’hystérie, le préservera des coups de sang néo-impérialistes…. »

    L’enjeu est de chasser du pouvoir Sarkozy et son staff de nuls et de nuisibles.

    @ Julie dit :
    17 avril 2012 à 9 h 27 min

    Votre idée est excellente : je vais le faire et en parler…J’espère que nous serons nombreux à la suivre…

    Cordialement à Vous et à Tous.

    Voici deux articles sur cette Élection et le candidat Sarkozy :

    http://salam-akwaba.over-blog.com/article-ns-ou-dsk-ni-l-un-ni-l-autre-67288355.html

    http://salam-akwaba.over-blog.com/article-nicolas-sarkozy-selon-victor-hugo-101707839.html

  13. Maroun dit :

    La référence à Jacques Vergèse , que je tiens pour une fripuille patentée et une ordure de première , décrédibilise votre topo , auquel , par ailleurs , je souscris totalement . Enfin presque . A cause de la référence à Israël , qui est fondamentalement ds son camp , à lui. Demain ce sera la Russie ou la Chine qui soutiendra Israël , et on ne pourra plus faire l’amalgame avec l’imperium anglo-saxon , improprement appelé « occidental » .

  14. Tarico dit :

    Pour moi, voir dégager Juppé sera une grande satisfaction.
    C’est le pire premier ministre qu’on ait jamais eu en France.
    Condamné par la justice (18 mois en première instance, je crois), ce voleur est revenu mettre la diplomatie française par terre en moins d’un an.
    On lui doit le bombardement d’un palais présidentiel en Côte d’Ivoire, l’assassinat d’un chef d’état en Libye, et le plus lâche lobbying en faveur de la guerre s’agissant de la Syrie et de l’Iran.
    Jamais les USA n’ont disposé d’un tel lèche-botte, qui a dépouillé le gaullisme de tous son sens.
    Je crois que dans les chancelleries comme à la DGSE on sera aussi soulagé de son départ.

    Malheureusement le Qatar a les moyen de s’acheter le prochain ministre, quelle que soient ses convictions.

    • Tarico dit :

      On peut ajouter à ses exploits la partition du Mali, conséquence directe de l’intervention en Libye, et le regain de danger islamiste pour l’Algérie, qui a mis plus de 20 ans à réduire ces bandes d’assassins pour les voir resurgir armés jusqu’aux dents grâce à M. Juppé.

      J’espère vivre assez longtemps pour le voir traduit devant un tribunal et jugé pour crimes contre l’humanité.

  15. Djazaïri. dit :

    Sarkozy chute à 24% dans les sondages!
    Ya Rabi, faites que ce soit pour lui la déconfiture et qu’il ne lui reste plus « qu’à aller faire du fric » comme il l’a annoncé.

  16. Djazaïri. dit :

    Chirac fait savoir qu’il ne votera pas pour Sarkozy.
    D’ex-ministres et secrétaires d’Etat également.

    • Candide dit :

      « Chirac fait savoir qu’il ne votera pas pour Sarkozy. »

      Dans l’état où il est le pauvre, je pense pas qu’il soit en état de voter pour qui que ce soit. Alors quant à donner des consignes de vote…

  17. chb dit :

    Pas de soit disant indépendance, mais du débat : voilà qui me plaît !
    Alors je donne aussi mon avis sur les présidentielles, à l’usage de ceux qui voudront le lire. Après avoir titillé les supporters locaux de Mélenchon sur les thèmes internationaux (Lybie, … Syrie), je n’ai pas été très convaincu par le bien fondé de leur posture a priori contre les dictatures… qu’on leur désigne.
    Mais : le Front de gauche est la seule formation à la fois prête à un retrait de l’OTAN et disposant d’élus déjà anti impérialistes. En outre, le « troisième homme qui monte » peut faire pencher un PS mou mou vers une réévaluation de notre politique économico militaire, à travers des positions iconoclastes sur l’Europe.
    Bon, c’est un pari, mais c’est mieux que l’abstention qui risque de laisser N.S. aux commandes.
    Bon choix à tous.

  18. Candide dit :

    Et pour qui faut-il voter alors?

    • Vous, pour BHL, c’est-à-dire aussi bien Hollande que Sarkozy (ou Bayrou)…

      L. Denghien & Infosyrie

      • Syrienne Libre dit :

        coté pro sioniste, Marine n’est pas mal : inscrite 2 fois à la « délégation pour les relations avec Israel » du parlement Européen, elle fait partie de cette droite financée par le lobby sioniste
        Comme eux, elle crache sur les musulmans
        Comme eux elle crache sur Dieudonne
        En janvier 2011, dans une interview du journal israelien Haaretz, elle déclare que le FN est pro sioniste.
        Aussi incompétente que lorsqu’elle nous parle d’économie : comment être pro sioniste et se dire anti mondialiste?
        C’est juste un parti xénophobe et raciste.

      • Syrienne Libre dit :

        Louis,
        au premier tour, nous voterons selon notre sensibilité politique, mais au second, on votera par élimination. Alors pour qui voteriez vous au second tour? ;)

        • Louis Denghien dit :

          Quelle question Syrienne L. ! Pour Bachar !

          Louis Denghien & Infosyrie

          • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

            Je vote Pour la paix en Syrie.
            Pour que les Juppé, Clinton, Haig, Liberman et autres atteints du VUSA (Virus Ultra Sioniste Aigü) laissent les Syriens élire sereinement leurs députés em mai prochain.

        • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

          A Syrienne Libre :
          Pouvez-vous, je pose la question en toute honnêteté, me dire de quelle liberté vous vous réclamez ?

    • Akyliss dit :

      « Et pour qui faut-il voter alors? »

      Vércingétorix, il a ses chances de l’emporter !

  19. Michel dit :

    J’ai interrogé Mr Nicolas DUPONT-AIGNAN sur sa position vis-à-vis de la Syrie, et voila sa réponse :

    Cher Monsieur,

    J’aimerais en savoir plus sur la situation en Syrie. La situation est extrêmement complexe, le bain de sang est horrible, et je regrette que l’on n’ait pas su, depuis des années, bâtir un vrai partenariat avec la Russie, qui, on le voit dans cette affaire, est la clé de toute solution. Pour m’expliquer, à force d’aligner notre politique étrangère et de défense sur les Etats-Unis, la France a perdu sa voix indépendante qui lui permettait de parler de manière distincte au monde arabe et d’apporter une vision différente des choses. En se coupant des Russes, notamment en acceptant le bouclier antimissile des Etats-Unis sur l’Europe, nous les poussons à se radicaliser et nous n’arrivons pas à résoudre des problèmes comme celui de la Syrie.

    Bien fidèlement,

    Nicolas DUPONT-AIGNAN

    Candidat à la présidence de la République

    Député de l’Essonne – Maire d’Yerres

  20. Djazaïri. dit :

    Eva Joly accuse Mr Sarkozy d’avoir reçu de l’argent de mme Bettencourt.

  21. Djazaïri. dit :

    Eva Joly: pour son achat de l’appartement de l’ile de la Jate, il prétend un prêt de l’assemblée nationale. Or selon E Joly, cette institution dit qu’elle n’a pas donné toute cette somme.
    Selon E Joly, il y a conflit d’intérêt avec un promoteur immobilier local.

  22. Djazaïri. dit :

    Une vidéo sur les dénonciations d’Eva Joly contre Sarkozy:

    http://www.youtube.com/watch?v=aOL7yHrkG1A

    • leelee dit :

      Ne vous emballez pas quand à Eva Joly elle était elle même pour une intervention en Libye et trouvait même qu’on avait un peu tarder, et je pense qu’elle est pour une intervention en Syrie, même si elle déteste Sarko … Elle demeure tout de même le poulain de Conh Bendit

      Effectivement Hollande semble lui aussi déterminé à en découdre avec la Syrie, comme F.Bayrou … il reste Nicolas Dupont Aignant et Marine Le Pen qui trouve que ça serait une folie de la part de la France d’intervenir en Syrie …
      Très honnêtement je ne sais pas si je vais aller voter, nombreux sont ceux qui militent pour un abstentionnisme de masse …. De toute évidence il n’y a pas grand chose à choisir dans la brochette qu’on nous propose
      L’enfer ou le diable !

  23. Songun dit :

    Je viens de lire que Hollande ferait participer la France à une éventuelle intervention militaire contre la Syrie si celle-ci était votée à l’ONU. Croyez-vous que c’est toujours une bonne chose de nous faire voter pour cette ectoplasme ?
    J’étais décidé à voter pour lui au second tour selon vos consignes de vote, mais aujourd’hui le doute me reprend et j’envisage à nouveau l’abstention.
    Qu’en pensez-vous ?

    • Djazaïri. dit :

      Il faut une mobilisation populaire. Ecrivez lui en disant: pas touche à la Syrie laïque.

      • Cécilia dit :

        Merci Djaziri !

        « Ne touchez pas à la Syrie laïque ! »

        C’est en effet ce que j’avais déjà demandé à mon mari de marquer sur mon joli tee-shirt jaune. Avec l’été qui arrive, je vais acheter d’autres de plusieurs couleurs que j’aime à sortir avec une jupe ou un pantalon. Et si je te dis que je suis passionnée de petites expressions et citations littéraires et philosophiques, Voltaire, V. Hugo, Napoléon, Confucius, Camus ou d’autres ? D’ailleurs, je possède plusieurs tee-shirts avec des citations joliment marquées. je choisi la couleur, la taille, la forme et le type d’écriture.
        Il est vrai que je ne passe pas inaperçue même sans cela ! ; ;) ;)

  24. Cécilia dit :

    Merci Louis, Vous êtes toujours à la hauteur !

    « une priorité : chasser du pouvoir cette équipe sans foi – si ce n’est la foi en la supériorité de l’Occident libéral – ni loi – si ce n’est celle du plus fort. Il en va de la dignité de la France, et de l’indépendance et de l’apaisement de la Syrie. » Parfait Louis !

    Bon, notre décision est déjà prise : PAS UNE VOIX A SARKOZY !

    Vivement dimanche !

  25. anass dit :

    Bonjour à tous,

    J’ai bien regardé ce que disait chaque candidat. Un seul aura ma voix, Marine Le Pen :
    http://www.egaliteetreconciliation.fr/La-politique-etrangere-de-la-France-vue-par-Marine-Le-Pen-11493.html

    À lire et à faire circuler.

    Vive la Syrie souveraine !

    Anass

    • Djazaïri. dit :

      J’ai remarqué que sur la Syrie, c’est la seule à dénoncer les Tartuffes occidentaux. Mais, jamais je ne voterais pour une telle personne.
      Ahhh, plus que quelques heures et je vais voter.
      J’ai hâte de dire NON à Sarkozy dans l’urne.
      Je pense que je vais lui renvoyer le bulletin de vote à l’Elysée, pour qu’il voit.

      • Cécilia dit :

        Et moi je n’arrive pas à dormir attendant l’ouverture de bureaux de vote.
        Il y a aussi une bouteille de champagne Moët et Chandon – Brut Rosé avec des flûtes qui nous attendent et c’est le seul vin que je bois.

        Je le boirai comme Napoléon : « en cas de victoire, je le mérite; en cas de défaite, j’en ai raison » !

  26. Djazaïri. dit :

    Dans dix heures quelle joie. Je vais pouvoir voter contre Mr Sarkozy.
    Je dédierais mon vote aux glorieux soldats syriens qui défendent la Syrie laïques contre les barbus wahabites.

    • Cécilia dit :

      J’ai senti le même sentiment surtout mon aîné qui vient d’avoir dix huit ans. Chez moi, à la maison, nous avons tous voté contre lui.
      Mais le meilleur, ce sont des amis qui ont voté pour lui il y a déjà cinq ans, mais cette fois-ci, ils ont voté contre lui.

      Vivement dimanche !

  27. Djazaïri. dit :

    Djazaïri: a voté contre Sarkozy, contre l’Ota,; contre le Qatar, contre les groupes wahabites, pour une Syrie laïque, indivisible et démocratique.

  28. سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    L’Exécutif (MM. Sarkozy et Juppé, notamment) s’est déshonoré par sa politique incendiaire en Syrie.

    Au lieu de joindre ses efforts à ceux de la Russie, pour amener les Syriens à résoudre leurs différends par des voies pacifiques et des élections, il n’a pas cessé, avec rage, de jeter de l’huile sur le feu.

    Il a (hélas !) disqualifié la France qui n’apparaîtra pas avant longtemps comme un facteur de paix, conformément à ses principes.

    Il a lié la réputation de la France, sans aucune délibération du Parlement, ni consultation du peuple, à celles des Qataristan, Séoudistan, Salafistan et autres Diabolistans, et aux puissances anglosaxonnes qui ont toujours disposé, à leur guise, et suivant leurs seuls intérêts, du destin de nombreux peuples dont ils ont fait le malheur, aux quatre coins du monde.

  29. Djazaïri. dit :

    Désaccord public entre le Président Sarkozy et son Ministre des A.E Alain JUPPE.
    VIDEO. Juppé rappelé à l’ordre par Sarkozy

    A.R. | Publié le 24.04.2012, 12h02 | Mise à jour : 12h38 Sources: Le Parisien.fr

    http://www.leparisien.fr/election-presidentielle-2012/candidats/video-juppe-rappele-a-l-ordre-par-sarkozy-24-04-2012-1969752.php

  30. Djazaïri. dit :

    Takiedine met en cause des proches du pouvoir selon les commentateurs. LIRE.
    Figaro.fr
    .
    Karachi: Takieddine mis en examen
    AFP Mis à jour le 24/04/2012 à 13:56 | publié le 24/04/2012 à 13:38
    L’homme d’affaires franco-libanais Ziad Takieddine a annoncé aujourd’hui avoir été mis en examen pour blanchiment aggravé par les juges instruisant le volet financier de l’affaire Karachi.

    « Ma mise en examen est inconstitutionnelle et je ne répondrai plus aux convocations des juges », a-t-il déclaré à sa sortie du pôle financier du tribunal de grande instance de Paris, dans le IXe arrondissement de la capitale. Déjà mis en examen en 2011 pour complicité et recel d’abus de biens sociaux et faux témoignage, M. Takieddine a dénoncé « un acharnement ridicule » de la justice.

    « Allez chercher ailleurs », a-t-il lancé à l’adresse des magistrats instructeurs Roger Le Loire et Renaud van Ruymbeke. « Les juges évitent de chercher là où se trouve » le détournement d’argent, a-t-il ajouté, tout en jugeant par ailleurs suspect que sa convocation ait eu lieu entre les deux tours de l’élection présidentielle.

    Les juges Le Loire et van Ruymbeke ont obtenu l’élargissement de leur enquête à de possibles faits de blanchiment aggravé de 1993 à mars 2012. L’avocate de M. Takieddine, Me Samia Maktouf, avait avant l’audition soulevé la nullité du réquisitoire du parquet autorisant l’extension des investigations. « Il vise des faits supposés de blanchiment antérieurs à la loi de 1996, il est donc entaché de nullité », avait-elle déclaré en dénonçant « une procédure inique et un acharnement » contre son client.

    Les juges enquêtent sur un éventuel détournement de commissions sur des contrats d’armement avec l’Arabie Saoudite (Sawari II) et le Pakistan (Agosta) au profit de la campagne présidentielle d’Edouard Balladur en 1995.
    .

  31. L'Etendard dit :

    Concernant le 2º tour, l’important est de ne pas se compromettre pour la suite en mettant dans l’urne le bulletin de quelqu’un qui sera (tout autant que son prédécesseur) aux ordres de l’Empire atlantico-sioniste.

  32. citoyen syrien dit :

    c’est vraiment honteux ce que vous publiez sur la révolution syrienne.Il me semble que votre source unique d’information est la chaine addounia et les autorités oficielles syriennes. Je vous conseille de sortir un peu de Damas pour constater que la révolution gagne tout le territoire syrien.
    je vous assure que les seules bandes armées sont celle du régime qui massacre l’ensemble du peuple syrien…vous verrez prochainement…

    • Cécilia dit :

      à citoyen syrien

      Tout d’abord, nous ne sommes pas à Damas pour « constater » que votre « révolution gagne tout le territoire syrien » !

      « Tout le territoire syrien », franchement, êtes-vous sur Mars pour donner tel avis sur la Syrie ?

      Nous sommes partout en Syrie ainsi que nos familles, nos amis, nos voisins, nos collègues. A Raqa, Lattaaquié, Tartus, Alep, Souieda, Damas, mais de quelle « révolution » parlez-vous depuis 13 mois déjà ?

      Votre révolution est virtuelle, made in USA et les monarchies du Golf avec un rêveur ottoman à mi chemin entre le réveille et le sommeil, nommé Erdugan.

      Réveillez-vous, gros dormeur, prenez une douche bien froide suivie d’une tasse de café syrien et respirez à fond. Mettez dans votre tête que la vie n’attend pas les morts !

      Cécilia, la fille de Damas

  33. Steve dit :

    Encore BRAVO, et du fond du coeur merci pour votre engagement et votre véritable travail journalistique, c’est à votre grand honneur et je le salut avec ces quelques lignes, merci pour nos peuples, notre salut en France et en Syrie.

  34. Djazaïri. dit :

    Un document prouverait le financement de la campagne de Sarkozy par Kadhafi en 2007

    Le Monde.fr | 28.04.2012 à 16h09 • Mis à jour le 28.04.2012 à 17h50

    Mouammar Kadhafi et Nicolas Sarkozy à l’Elysée, le 10 décembre 2007. Mouammar Kadhafi et Nicolas Sarkozy à l’Elysée, le 10 décembre 2007. | AFP/PATRICK HERTZOG

    Le journal en ligne Mediapart a publié, samedi 28 avril, un document qui prouverait que le colonel Kadhafi aurait donné son « accord de principe » pour financer la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.

    Dans ce document, une note issue des services secrets libyens signée par son chef de l’époque, Moussa Koussa, et traduite de l’arabe par Mediapart, on peut lire que, dès 2006, le gouvernement libyen aurait décidé « d’appuyer la campagne électorale » de Nicolas Sarkozy pour un « montant de 50 millions d’euros ».

    Moussa Koussa ajoute que cet accord est consécutif au « procès-verbal de la réunion tenue le 6/10/2006, à laquelle ont participé de notre côté le directeur des services de renseignements libyens (Abdallah Senoussi) et le président du Fonds Libyen des investissements africains (Bachir Saleh), et du côté français M. Brice Hortefeux et M. Ziad Takieddine ».

    TAKIEDDINE : « L’ENQUÊTE SERA DIFFICILE »

    Interrogé par Mediapart, Ziad Takieddine, l’homme d’affaires qui a introduit dès 2005 en Libye les proches du ministre de l’intérieur, notamment Claude Guéant, et Nicolas Sarkozy lui-même, a déclaré que « ce document prouve qu’on est en présence d’une affaire d’Etat, que ces 50 millions d’euros aient été versés ou non ».

    « L’enquête sera difficile parce que beaucoup d’intervenants sont morts pendant la guerre en Libye, mais c’est déjà important de rendre public ce document », a-t-il ajouté. Le 12 mars, M. Sarkozy avait qualifié de « grotesque » un éventuel financement de sa campagne présidentielle de 2007 par le régime libyen.

    >> Lire notre décryptage Nucléaire : Sarkozy réécrit ses relations avec Kadhafi

    « Si les faits révélés par Mediapart étaient définitivement confirmés par d’autres documents ou les instructions judiciaires en cours, il serait alors établi que le président sortant à menti aux Français, pour dissimuler la réalité d’une très grave affaire d’Etat », a réagi Bernard Cazeneuve, un des porte-parole de François Hollande, demandant à M. Sarkozy de « s’expliquer devant les Français ».

  35. Djazaïri. dit :

    Un livre qui analyse le mandat désastreux de Sarkozy. A lire et faire lire…
    Michel Winock

    Professeur émérite à Sciences-po, cofondateur de la revue L’Histoire
    « L’État blessé », le livre qui accable Sarkozy

    À l’heure des bilans d’un quinquennat qui s’achève, je recommanderais vivement l’ouvrage de Jean-Noël Jeanneney, dans la collection Café Voltaire de Flammarion. Cet ouvrage n’est pas un de ces libelles de campagne électorale dont les mots d’auteur, les leçons de morale et la verve pamphlétaire font la nature. C’est un livre sobre, descriptif et néanmoins accablant pour le président sortant. L’objet en est la manière dont celui-ci a abaissé l’État par des pratiques inconciliables avec les traditions républicaines, que nous ont léguées notamment Gambetta, Clémenceau, Jaurès et de Gaulle.

    Le « car tel est mon bon plaisir » du président s’est manifesté dans tous les domaines. Veut-il rendre hommage à Simone Veil? Il lui attribue d’emblée la grand-croix de la Légion d’honneur alors qu’elle n’en avait pas gravi le premier échelon (on n’a pas protesté parce que c’est une grande dame et tout le monde l’admire). Le pavillon de la Lanterne, réservé jusqu’à lui au Premier ministre, lui plaît-il? Il se l’annexe sans vergogne. Il entend s’occuper de tout, réduisant son Premier ministre aux fonctions d’un sous-ordre, au point que, décidant de réunir ses ministres favoris en conseil informel, il en exclut François Fillon. D’une manière générale, le court-circuitage des ministres a été de règle, même quand il s’agissait d’Alain Juppé: on se souvient de l’épisode de l’entrée en guerre en Libye.

    Jean-Noël Jeanneney précise comment les contre-pouvoirs légaux, à commencer par les décisions du Conseil constitutionnel, ont été violentés, contournés, méprisés. Comment des nominations irrégulières se sont multipliées et comment le président s’est arrogé le choix des dirigeants de France Télévisions et de Radio France. Le mépris de la justice dans son indépendance, le manque total de considération pour les hauts fonctionnaires, l’arrogance avec laquelle il traite les principes des grands Corps de l’État, les propos insultants envers les diplomates. Jeanneney rappelle à ce sujet l’exclamation du chef de l’État, devant un groupe assez nombreux, au sujet d’un ambassadeur dans un pays voisin: « Je leur ai envoyé le plus con! »

    Cette phrase donne la mesure du « débraillé » élyséen. On prête à Nicolas Sarkozy cette affirmation datant de 2004: « Savez-vous pourquoi je suis tellement populaire? Parce que je parle comme les gens. » Devenu entre-temps président de la République, il ne se doutait pas que « les gens » attendent de leur président un langage qui exclut la grossièreté; qu’ils n’apprécient pas le tutoiement généralisé, aussi bien avec ses ministres qu’avec les journalistes. Le vocabulaire, note notre auteur, est approximatif, la syntaxe souvent hésitante (devant des ouvriers d’Alstom, dans le Doubs, en mars 2009: « Si y en a que ça les démange d’augmenter les impôts… »), son style bling-bling et son impudeur sur sa vie privée ont provoqué un malaise chez nombre de ses électeurs. L’épisode de sa visite au Vatican avec son téléphone portable et Jean-Marie Bigard, et combien d’autres épisodes où l’enfantillage le dispute à la vulgarité, ont porté atteinte à la dignité de l’État.

    La boulimie d’action de Nicolas Sarkozy s’est traduite le plus souvent par des « coups » sans suite, dont l’intérêt recherché était l’effet d’annonce. Saisir un fait divers pour l’instrumentaliser, jouer sur l’émotion du public, faire des proclamations sur le mode du « plus jamais ça », lancer des promesses non tenues, défrayer la chronique par une agitation désordonnée… J.N. Jeanneney cite le mot de Georges Vigarello, examinant la manière d’être du chef d’État, et selon lequel Nicolas Sarkozy n’a pas su habiter sa fonction. Maître de l’instant, gestionnaire de l’immédiat, il fait preuve d’une inconstance allant de pair avec l’obsession des sondages, commandés du reste sur les fonds publics et restés secrets. On chercherait en vain dans sa conduite une idée-force, un point de fuite, une vision de la France et de son avenir.

    Ses rapports avec l’argent méritent un chapitre du livre. On se souvient qu’une de ses premières préoccupations à son arrivée au pouvoir avait été de relever son traitement de président. La compagnie du Fouquet’s le soir de son élection, l’invitation de Vincent Bolloré sur son yacht: des images restées indélébiles dans la mémoire des Français, révélant sa dilection pour les grands patrons. « Une société égalitaire, proclame-t-il le 24 mars 2009, c’est le contraire d’une société de responsabilité et de liberté. » Le bouclier fiscal a été la traduction législative de cette profession de foi… jusqu’au moment où il a dû y renoncer.

    L’annulation de l’épreuve de culture générale aux concours administratifs des catégories B et C est le signe d’un mépris de la culture, dont l’épisode sur la Princesse de Clèves a provoqué la risée: « La possibilité pour quelqu’un d’assumer sa promotion professionnelle sans passer un concours ou faire réciter par cœur (sic) La Princesse de Clèves. » Cette incartade eut du moins l’heureux effet de porter Mme de La Fayette dans la liste des best-sellers.

    Jean-Noël Jeanneney consacre un chapitre aux manquements de Nicolas Sarkozy aux principes de la laïcité. Le pire étant atteint par l’accord du 18 décembre 2008 entre le Saint-Siège et le gouvernement français, -accord ratifié par décret du 16 avril 2009, et qui confère à l’Église catholique le pouvoir de délivrer des grades et des diplômes universitaires sur le territoire français, rompant ainsi avec la loi du 18 mars 1880 réservant à l’État le monopole de la délivrance des grades et diplômes nationaux.

    Le dernier chapitre de l’ouvrage est réservé aux « humiliations françaises » devant l’étranger. L’auteur rappelle le triste discours de Grenoble de 2010, la décision de Claude Guéant de limiter l’accès à des activités professionnelles pour les étudiants étrangers formés en France, le débat sur l’identité nationale visant l’immigration, le stupide discours de Dakar du 26 juillet 2007, selon lequel « l’homme africain » n’était pas entré dans l’Histoire, l’extravagante réception de Kadhafi à Paris, l’annulation de l’année du Mexique en France, la brouille avec la Turquie, etc.

    Jeanneney achève son bilan en souhaitant la défaite à la prochaine élection présidentielle de celui qui a rabaissé l’État: « Si par malheur les circonstances des élections présidentielle et législatives du printemps 2012 et une gauche inégale à son destin aboutissaient à un nouveau succès, dans les urnes, du président de la République sortant, de surcroît libéré du souci d’être réélu, craignons de rudes lendemains. L’État serait comme un arbre dont sont rongées les racines. »

    Cet ouvrage, dont je n’ai donné qu’un rapide aperçu, n’est pas dû à l’esprit militant. Il nous vient d’un homme qui a exercé de nombreuses fonctions de responsabilité dans la vie politique, culturelle et universitaire (ancien Secrétaire d’État, ancien président de Radio France, ancien président de la Bibliothèque nationale de France, professeur émérite à Sciences po), et qui nous rappelle, avec la précision de l’historien qu’il est, les manquements à la dignité de l’État et de la fonction présidentielle de 2007 à 2012.

    On pourra le juger injuste, muet sur les décisions positives qui ont pu être prises par le président de la République. De fait, il ne s’agit pas d’un exercice d’évaluation impartial en deux colonnes, mais d’un réquisitoire qui a pour ressort la sourde révolte d’un homme qui a servi l’État, qui aime la République, et qui s’apitoie devant la dégradation de l’un et de la trahison de l’autre par celui auquel les Français avaient donné leur confiance en 2007. Dans un temps où le flux ininterrompu des informations noie l’information, ce livre servira aussi d’aide-mémoire -un aide-mémoire brûlant.

    L’État blessé de Jean-Noël Jeanneney, Flammarion. À paraître le 7 mars 2012.

  36. Cécilia dit :

    Sarkozy VS Mediapart:

    La guerre est ouverte

    La note qui a fait grand bruit … Cette révélation de l’agence Mediapart qui prouverait qu’un financement en 2006 de l’ancien dirigeant libyen à la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy a bien eu lieu ne pouvait pas tomber plus mal.

    Le président-candidat est en colère et le parquet de Paris a ouvert une enquête après qu’il ait porté plainte.

    Déposée en toute fin d’après-midi lundi, elle vise le site Mediapart, son directeur de la publication Edwy Plenel ainsi que les journalistes Fabrice Arfi et Karl Laske, qui ont cosigné samedi cet article qui faisait état de signatures douteuses entre les parties libyennes et françaises.

    L’enquête, ouverte pour « faux et usage de faux », « recel de ce délit » et « publication de fausses nouvelles », a été confiée au directeur régional de la police judiciaire.

    Le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, a quant à lui estimé lundi soir près de Lyon (centre) qu’il y avait derrière cette affaire « manifestement une intention de nuire », quelques jours avant la présidentielle.

    La note publiée par Mediapart est présentée comme signée par Moussa Koussa, ex-chef des services de renseignements extérieurs libyens vivant en exil à Doha, qui lui aussi l’a qualifiée dimanche de « faux ».

    Les accusations véhiculées par Mediapart rappellent celles qu’avait lancé il y a à peine un an, le fils de Mouammar Kadhafi, Saïf al Islam, affirmant à Euronews que la Libye avait financé la campagne de M. Sarkozy en 2007.

    Dans cette publication, même l’AFP pourtant réputée suivre la ligne politique française en a prit pour son grade, le président-candidat affirmant avoir « honte pour l’AFP d’avoir fait une alerte sur un document faux » et plus généralement pour tous ceux qui ont utilisé ce document.

    Bachir Saleh, destinataire de la note protégé en France?

    Bashir SalehSelon ce document, le régime libyen aurait accepté en 2006 de financer pour « 50 millions d’euros » la campagne de Sarkozy. Et selon Mediapart, la note était destinée à un ancien directeur de cabinet de Mouammar Kadhafi, Bachir Saleh, dont la situation restait lundi mystérieuse.

    En effet ce dernier, qui serait recherché par Tripoli via Interpol et, selon l’un de ses avocats, se trouve en France, a démenti dimanche avoir reçu cette note.

    La notice rouge d’Interpol mentionne un autre nom, Bashir Al-Shrkawi, dont les photos consultables sur internet ont été identifiées par l’AFP à Tripoli comme étant celles de Bachir Saleh. Information confirmée par ce même avocat, Maître Marcel Ceccaldi a confirmé qu’il s’agissait du même homme.

    Mais à Paris, le Premier Ministre, François Fillon se défend: « L’ex-dignitaire libyen avait un « passeport diplomatique du Niger » et était à ce titre protégé par l’immunité diplomatique ». Seulement voilà, le ministère nigérien des Affaires étrangères a précisé que Saleh n’avait plus ce passeport qu’il avait restitué.

    Médiapart « attend avec sérénité un éventuel procès »

    Malgré les pressions, le site d’information maintient ses informations. Edwy Plenel, le directeur de Mediapart assure que son agence « attend avec sérénité un éventuel procès ».

    L’annonce par Nicolas Sarkozy qu’il porterait plainte ne lui fait visiblement pas peur

    Il ajoute en outre qu’« il ne suffit pas de contester l’authenticité du document révélé par Mediapart pour mettre fin aux suspicions largement documentées depuis plusieurs mois de relations financières entre l’entourage de Nicolas Sarkozy et celui du dictateur Mouammar Kadhafi ».

    Et d’annoncer: « Nous en ferons la démonstration si le procès annoncé a bien lieu ».

    Les réactions du PS

    Plusieurs personnalités du Parti socialiste ont saisi l’occasion et réagit à la nouvelle.

    Commentant cette information, Bernard Cazeneuve, un des porte-parole de François Hollande, demande à Nicolas Sarkozy de « s’expliquer devant les Français » faces « à des éléments aussi graves ».

    Depuis Alger, le porte-parole du Parti socialiste français Benoît Hamon déclare « Nous demandons que la justice soit saisit. Pour lui, « manifestement Nicolas Sarkozy a une histoire compliquée avec Kadhafi, en référence à ces informations « qui restent encore à vérifier ». Mais si c’était le cas, cela voudrait « dire que ce montant n’a pas seulement financé la campagne de Nicolas Sarkozy » en 2007, a-t-il dit, se référant aux 22 millions d’euros dépensés.

    Interrogé sur cette affaire, le candidat socialiste à la présidentielle François Hollande a estimé que « c’est à la justice d’être saisie ».

    « Si c’est un faux, et bien le site sera condamné, si ce n’était pas un faux, à ce moment-là il y aurait des explications à fournir », a dit l’adversaire politique de Sarkozy pour l’Elysée.

    Ségolène Royal, candidate déçue de 2007 veut savoir « si l’élection de 2007 s’est déroulée dans des conditions légales » ou si « pendant cinq ans, Nicolas Sarkozy a exercé son mandat de façon illégitime ».

    Infirmières bulgares: Une autre sale affaire, un autre magazine

    Sarkozy ET KadhafiEn pleine tourmente, le magazine français Les Inrockuptibles enfonce le clou, mais cette fois sur une toute autre affaire… Les dessous du scandale sur les infirmières bulgares en 2007.

    Assurant s’appuyer sur des documents officiels, le magazine révèle « un arrangement secret » entre Nicolas Sarkozy et Mouammar Kadhafi qui a conduit à la libération des infirmières en échange d’un accord sur le nucléaire avec Paris.

    Le magazine affirme que « l’essentiel de l’affaire s’est soldé en sept jours, en une succession de bluffs, loin du temps long de la raison diplomatique » et assure que « le sort des infirmières bulgares accusées en Libye d’avoir inoculé volontairement le virus du sida à des enfants, s’est joué sur des missiles français et une centrale nucléaire ».

    L’hebdomadaire Les Inrockuptibles, à paraître mercredi, affirme avoir pu consulter certains « dossiers confidentiels » qui « s’entassent dans les archives de l’Elysée et du Quai d’Orsay ».

    Pourtant, interrogé en 2007 par une commission parlementaire, Claude Guéant, alors secrétaire général de l’Elysée et plus proche collaborateur de Nicolas Sarkozy,
    avait assuré que la libération des soignants bulgares n’avait pas donné lieu à des « contreparties ».

    Interrogé lundi sur l’authenticité de ces documents, le ministère des Affaires étrangères n’a pas fait de commentaire. « Nous n’avons pas à confirmer ou infirmer l’existence et le contenu de télégrammes diplomatiques », a indiqué le ministère, rappelant « la nature confidentielle » de ceux-ci.

    L’Élysée de son côté n’a pas souhaité y réagir.

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=62169&frid=19&seccatid=26&cid=19&fromval=1

  37. Thomas dit :

    Bachar est toujours Président et Sarko est entré dans les poubelles de l’histoire !!!!
    C’était Sarko dont les jours au pouvoir étaient comptés !!!!!
    BON DEBARRAS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • jenx dit :

      preferer une dynastie familliale en poste de plus 40 ans , massacrant son peuple, en voila un beau modele que tu as. mais rejoins le s’il te plait, et tu emmeneras avec toi ton odeur nauséabonde

  38. Tarico dit :

    Le Qatar va aussitôt tenter d’acheter les nouveaux responsables de la diplomatie française, si ce n’est déjà fait.
    Soyons vigilants !

    • Djazaïri dit :

      Exact, surtout qu’autour de lui il y a pas mal d’inconditionnels d’Israel. Il faut exerces des pressions.

  39. Djazaïri dit :

    On a gagné
    il est parti!

  40. Djazaïri dit :

    On n’a pas ménager notre peine pour distribuer des tracs.
    On va continuer pour les législatives.
    Il faut faire reculer les forces atlantistes en France.
    La France, ce n’est pas Sarkozy et l’agression des peuples.
    La France, c’est les Lumières, la Liberté.

  41. Au risque de vous décevoir, le président Hollande a bien l’intention de continuer la politique sarkozienne d’intervention en Syrie.

    Voila une video sans ambiguité:
    http://www.youtube.com/watch?v=47rig-XOjrA

    et un texte sans ambiguité:
    http://www.parti-socialiste.fr/communiques/les-atrocites-en-syrie-doivent-cesser-sans-delai

    Vous remarquerez que je suis allé chercher à la source, c’est à dire dans les ecrits et les paroles de Mr Hollande.
    http://secretdefiance.canalblog.com/archives/2012/05/09/24223294.html

  42. jenx dit :

    arrêtez de revendiquer le pays de napoleon ou de degaulle , vous ne leur ressemblez en rien. si napoleon etait de notre époque, la syrie serait déjà francaise… taisez vous un peu , vous etes ridicules

  43. chb dit :

    Emmanuel Bonne, conseiller Moyen-Orient de François Hollande, serait un spécialiste de la Syrie. Cela ne l’a pas empêché d’en rajouter une couche sur la diabolisation de B al Assad (février 2012, à l’ONU) : il faut que la politique étrangère du PS ne se calque pas sur celle de Juppé ! La leçon obamesque à laquelle F Hollande est invité avant le sommet de Chicago donne un peu des craintes de ce côté.

    Assemblée générale – Syrie – Intervention de Emmanuel Bonne, chargé d’Affaires a.i. de la France auprès des Nations unies (13 février 2012)
    http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/pays-zones-geo/syrie/la-france-et-la-syrie/evenements-4439/article/assemblee-generale-syrie
    extraits :
    (…) Je m’associe enfin à la déclaration que vient de prononcer le représentant de l’Union européenne.
    (…) Les autorités syriennes se sont enfermées dans une stratégie de la terreur : elles continuent de recourir massivement au meurtre, à la torture, aux détentions arbitraires, aux disparitions, et à toutes les formes de violence contre des civils qui expriment pacifiquement leur aspiration à la liberté.
    (…) le véto de deux membres du Conseil de sécurité a conforté le régime syrien dans sa logique de tueur. (…) le régime syrien est coupable de crimes contre l’humanité.
    (…) Le double véto opposé au Conseil de sécurité n’empêchera pas la communauté internationale de rester mobilisée dans la défense du peuple syrien.
    (…) nous apportons notre plein soutien à la création d’un Groupe des amis du peuple syrien afin de réunir tous les Etats qui condamnent les exactions du régime
    (…) appelons l’opposition à se rassembler autour du Conseil National Syrien dont nous saluons le projet d’établir une Syrie démocratique et pluraliste, fondée sur le respect des droits de l’Homme, et garantissant les droits des minorités et de leurs membres.(…)