• Ré-information
  •  

Nous avons assez épinglé dans ces pages l'hebdomadaire Valeurs Actuelles, organe central de la droite libérale - et donc un rien atlantiste et sioniste -, et surtout son responsable des pages étrangères, Frédéric Pons, pour sa propagande anti-syrienne (peut-être un peu plus nuancée ces derniers mois), pour saluer comme il le mérite l'article que vient de signer, dans le Spectacle du Monde (pendant et complément mensuels de V.A.)  le chroniqueur Patrice de Plunkett. De Plunkett fut dans les années 80/90 [...]



Désinformation : la banquise de la propagande se dégèle un peu à droite

Par Louis Denghien,



Abdelhakim Belhadj (au centre en treillis camouflé), au temps de ses exploits libyens : aujourd'hui, rappelle opportunément Patrice de Plunkett, il est le véritable chef de l'ASL sur le terrain syrien

Nous avons assez épinglé dans ces pages l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, organe central de la droite libérale – et donc un rien atlantiste et sioniste -, et surtout son responsable des pages étrangères, Frédéric Pons, pour sa propagande anti-syrienne (peut-être un peu plus nuancée ces derniers mois), pour saluer comme il le mérite l’article que vient de signer, dans le Spectacle du Monde (pendant et complément mensuels de V.A.)  le chroniqueur Patrice de Plunkett. De Plunkett fut dans les années 80/90 un des dirigeants du Figaro-Magazine,  avant que les aléas des restructurations économiques et politiques le contraignent à émigrer vers d’autres cieux éditoriaux.

Donc, Patrice de Plunkett – qu’on peut définir sans le diffamer comme un catholique de droite (pas trop libérale, elle) – vient de consacrer un segment de sa longue chronique mensuelle à la Syrie (numéro de mai 2013 du SdM). Ou plutôt à la désinformation qui sévit à ce sujet en France. Il se trouve que de Plunkett était en visite en Israël – notamment pour y rencontrer les chrétiens de Palestine – quand il a rencontré, sur les rives du lac de Tibériade, un médecin français travaillant en Syrie et venu  en Israël via le Golan occupé et Kuneitra. L’éditorialiste du Spectacle du Monde lui donne la parole, et c’est édifiant, ou ça devrait l’être pour Frédéric Pons et nombre de ses collègues.

La vrai nature – et les vrais chefs – de l’ASL

« Sachant ce que racontent les médias et les politiques à Paris, j’hésite à témoigner de ce qui se passe réellement sur le terrain » commence par dire à de Plunkett son interlocuteur. Et ce qui se passe réellement en Syrie, ça ne surprendra éventuellement que certains lecteurs du Spectacle du Monde, c’est qu’à Homs, par exemple, « 90% des chrétiens mais aussi les alaouites et nombre de musulmans modérés, ont été forcés de partir sans rien emporter » écrit de Plunkett. Qui laisse ensuite la parole au médecin français : « Leurs maisons sont occupées par les familles des insurgés sunnites. On enlève des instituteurs, on assassine des chauffeurs de taxi pour prendre leur voiture, on tue des fonctionnaires : c’est une campagne d’éviction par la terreur« . Et il ajoute : « La presse à Paris croit devoir dire que les chrétiens de Syrie ont tort de soutenir Assad. Ont-ils le choix ? » Alain Juppé aussi disait cela.

Patrice de Plunkett reprend la parole et la plume. Pour dire que jusqu’alors la Syrie, « véritable nation contrairement à l’Irak« , ignorait les haines communautaires. Et que ces haines, elles sont aujourd’hui « crées par les salafistes qui infiltrent l’Armée syrienne « libre » (les guillemets sont de de Plunkett). S’appuyant sur un récent article du quotidien espagnol ABC, le chroniqueur du Spectacle écrit noir sur blanc que l’ASL est commandée sur le terrain par deux islamistes radicaux libyens, le désormais fameux Abdelhakim Belhadj, ex-compagnon de Ben Laden et un temps gouverneur de Tripoli par la grâce de l’OTAN, de Sarkozy et de Juppé, et Mahdi al-Harati, ex-commandant de la « brigade de Tripoli » pendant la guerre civile libyenne et ex-numéro 2 du « conseil militaire révolutionnaire » dans la capitale libyenne. Les deux hommes, peut-être un peu encombrants aux yeux du CNT, se sont donc « délocalisés » en Syrie, à la fin du mois de novembre dernier. Avec, rappelle là encore Patrice de Plunkett, 600 (700 selon d’autres sources) compatriotes armés. Qui s’acharnent depuis à mettre le nord de la Syrie à l’heure djihadiste : le journaliste donne l’exemple de la petite ville d’al-Kusayr (ou al-Qusayr), à mi-chemin de Homs et de la frontière libanaise, où les bandes ASL ont massacré plusieurs familles, au nom de l’éradication des « traîtres à l’Islam« , contraignant le gros de la population – sunnites compris – à fuir. De Plunkett signale que la maison du curé local a été détruite à dessein à l’obus de mortier.

Patrice de Plunkett précise que toutes les factions insurgées ne sont pas dans cette logique du djihad. Mais il pointe l’inspiration idéologique des fanatiques et des sanguinaires, le wahhabisme, et leurs soutiens : l’Arabie séoudite qui fournit les armes et le Qatar qui fournit l’argent : « deux alliés de l’OTAN, comme chacun sait » souligne de Plunkett, jetant une pierre dans le jardin fort embroussailé de nombre de ses collègues de la presse « de droite »‘. Et pour conclure, il redonne la parole au médecin français du lac de Tibériade, un rien découragé : « L’Irak… la Libye… maintenant la Syrie… J’aimerais qu’on me dise pourquoi nous, Occidentaux, nous mettons systématiquement ces gens au pouvoir« . Nous, on a bien des éléments de réponse, mais ce serait le sujet de nombreux autres articles.

L’article de Plunkett est illustré, c’est à noter, d’une grande photo d’un de ces groupes « islamo-otanesques », avec une légende synthétisant le contenu de l’article : direction effective libyenne (on pourrait ajouter turque) de l’ASL, soutien financier et logistique de ces groupes par l’Arabie séoudite et le Qatar, et soutien politique de l’OTAN, de Londres et de Paris à cette « étrange ASL » qui « sème la terreur et attise des haines communautaires jusqu’alors ignorées en Syrie ». Une légende qui se conclut par une question : « Après l’Irak et la Libye, pourquoi l’Occident cherche-t-il à mettre systématiquement les salafistes au pouvoir ?« 

Et puis, la même livraison de ce magazine décidément bien inspiré  consacre encore ceux pages à souligner dans quelles conditions de répression violente s’est déroulé le Grand Prix de Formule 1 au Bahrein. Là encore tout est dit : injustice politique et sociale faite à la majorité chiite, rôle de l’Arabie séoudite, et attitude scandaleuse de M. Ecclestone, « grand argentier de la F1« , qui a décerné un satisfecit aux autorités bahreinies. Le Spectacle épingle aussi au passage la chaîne TF1, « ‘si soucieuse de la situation en Syrie » et qui, pour cette compétition automobile sous état d’urgence « a préféré faire officier ses commentateurs depuis Boulogne-Billancourt » : c’est en effet plus prudent et raccord avec la grande tradition d’hypocrisie des milieux d’affaires et d’argent pour qui les droits de l’homme sont un élément de marketing, et sûrement pas un concept universel.

Réinformation au sommet de la droite ?

Pour revenir à la Syrie et à l’ASL, on aimerait, bien sûr, mettre cet article (après quelques autres) sous les yeux d’un Alain Juppé, ou d’une Édith Bouvier : mais ni le ministre atlantiste ni la journaliste bobo n’ont, en quelque sorte, le logiciel intellectuel pour assimiler ce genre d’information. Il n’en va pas de même, pensons nous, de nombreux lecteurs de cette presse conservatrice française, qui sont très sensibles – non sans confusionnisme – à la question de l’islamisme radical et aussi de la défense des chrétiens d’Orient. Et c’est là que Patrice de Plunkett fait, selon nous, oeuvre particulièrement utile, signalant et soulignant les aberrations de la position politique française sur la Syrie, ce dans un journal très lu par les élites dirigeantes de la droite (au sens large). Si le Spectacle du Monde et Valeurs Actuelles – dont nous avions signalé un reportage très intéressant sur le soutien turc aux terroristes – réinforment à leur tour sur la Syrie, le Figaro lui-même – où un Georges Malbrunot a une analyse (un peu) moins manichéenne qu’au début de la crise – devra, malgré son fort tropisme atlantiste, suivre, fut-ce à reculons. Reste à espérer que le futur ministre des Affaires étrangères de François Hollande lise lui aussi le Spectacle du Monde

Entre autres choses, de Plunkett rappelle que les bandes de l'ASL loin de représenter une force de libération, sont les vecteurs de la terreur et de la haine confessionnelle



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

37 commentaires à “Désinformation : la banquise de la propagande se dégèle un peu à droite”

  1. سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    Merci Monsieur Denghien.

    J’admire votre vigilance.

    Votre souci, exempt de rancune, d’exhorter les sourds à écouter et les aveugles à observer, s’ils en sont capables, vous honore.

    Puissent-ils, sans négligence coupable, se rendre compte des réalités et des objectifs criminels et crapuleux des hypocrites « Amis de la Syrie ».

    De tout coeur, marci.

    • hakim dit :

      bonjour, est ce qu’on pourrait avoir les videos des manifestations en france d’aujourd’hui, merci.

    • Akyliss dit :

      L’hypocrisie politique: Washington avoue qu’Al-Qaïda est active en Syrie

      Ghaleb Kandil
      L’aveu du secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta, au sujet de l’existence d’Al-Qaïda en Syrie et que les derniers attentats de Damas, qui ont fait 55 morts et 380 blessés, portent l’empreinte de l’organisation terroriste, comporte une grosse dose d’hypocrisie politique. Il ne s’agit pas, en effet, de la première fois que les responsables politiques et militaires Américains font de telles déclarations. La secrétaire d’Etat, Mme Hillary Clinton, l’a déjà répété à plusieurs reprises, sans que Washington ne modifie d’un iota son attitude à l’égard de la crise syrienne. Au contraire, les Américains sont déterminés à renforcer les pressions sur l’Etat et le peuple syriens, qui résistent au terrorisme takfiriste, lequel jouit d’un soutien international et régional de la part d’une alliance conduite par les Etats-Unis.
      Léon Panetta affirme que les groupes d’Al-Qaïda tirent profit du chaos qui sévit dans certaines syriennes. Mais ce chaos est le résultat de la présence de groupes armés couvés par les services de renseignements américains et occidentaux, et disposant de bases militaires installées sur le territoire turc avec la bénédiction d’Ankara. Pour leur part, l’Arabie saoudite et le Qatar reconnaissent publiquement qu’ils financent et arment ces groupes depuis le début de 2011. Si le désordre et le chaos règnent dans certaines régions syriennes, la faute en revient, donc, à ces pays.
      Personne au monde ne peut accepter l’idée que l’Arabie saoudite, le gouvernement de l’illusion ottomane, et encore moins le Qatar, oseraient exprimer des positions ou prendre des décisions qui déplairaient aux Etats-Unis ou qui ne seraient pas le fruit d’une étroite coordination avec Washington. Cette alliance a établi une chambre d’opération commune, animée par les services de renseignements américains et français, dans la base de l’Otan d’Incerlik, en Turquie, pour diriger les groupes terroristes en Syrie.
      De même que personne au monde ne croirait la tentative américaine de nier tout parrainage des vastes opérations de trafic d’armes au profit des groupes extrémistes qui exécutent des attentats suicides, qui font des centaines de morts et de blessés dans les rangs des civils innocents. Aucun des amis de Washington n’oserait déplacer d’un côté à l’autre de la Méditerranée des centaines de tonnes d’armes sophistiquées, qui passent au large des côtes israéliennes sans être inquiétées. C’est le cas, notamment, du cargo Lutfallah II, arraisonné par l’Armée libanaise avec 60 tonnes d’armes, qui devaient être introduites en Syrie via le Liban, avec la complicité du 14-Mars, dirigé par Jeffrey Feltman et Bandar Ben Sultan.
      L’Etat syrien fait état, depuis le début des événements, de l’existence de groupes terroristes, d’une forte activité de groupes takfiristes et du rassemblement en Syrie de cellules d’Al-Qaïda. Des rassemblements similaires ont été observés dans des régions frontalières proches de la Syrie, au Liban, en Jordanie et en Turquie. L’Américain hypocrite niait ces informations.
      Pourtant, la logique politique voudrait que la communauté internationale, qui prétend combattre le terrorisme depuis des années, apporte son soutien à l’Etat syrien qui combat ce même terrorisme. Mais la réalité est les Etats-Unis et leurs alliés craignent la résurgence de la force de la Syrie après sa victoire sur le complot dont elle est victime, ce qui aurait des répercussions décisives sur les rapports de force internationaux et favoriserait l’émergence de nouvelles équations. Le plan de Kofi Annan constitue l’arène du conflit entre le précédent enregistré au Conseil de sécurité avec le double véto sino-russe, et la détermination américaine à entraver la naissance d’un nouvel ordre mondial.

      http://www.neworientnews.com/news/fullnews.php?news_id=62131

      les terroristes avec leus soutiens occidentaux turcs et arabes essaient d’exporter la terreur au Liban :

      La tendance au Liban

      Les salafistes tentent de prendre le contrôle de la ville de Tripoli

      Des groupes salafistes takfiristes ont tenté de prendre le contrôle de Tripoli, la deuxième ville du Liban, en déployant des centaines de miliciens armés jusqu’aux dents, qui ont combattu l’Armée libanaise et attaqué le quartier alaouite de Jabal Mohsen. De violents combats aux armes automatiques et aux roquettes antichars ont secoué plusieurs quartiers de la ville, complètement paralysée ce week-end.
      Les groupes extrémistes ont pris pour prétexte l’arrestation, par la Sûreté générale, d’un militant salafiste, Chadi Mawlaoui, soupçonné de « contacts avec un groupe terroriste ».
      Au moins quatre personnes, dont un militaire abattu par un franc-tireur, ont été tuées, et 25 autres blessés, des civils pour la plupart.
      Tout a commencé samedi soir, lorsque des dizaines d’hommes armés sont descendus dans les rues, tirant en l’air et semant la terreur dans la ville. Des groupes ont également bloqué toutes les entrées de Tripoli à l’aide de pneus brûlés, isolant la ville du reste du pays.
      Dimanche, l’Armée libanaise a bloqué l’autoroute internationale de Zahiriya, alors que des unités des forces spéciales se sont déployées en force dans différents quartiers de la ville.
      Des échange de tirs nourris entre les manifestants islamistes et l’armée se sont produits lorsque ces jeunes ont tenté de s’approcher d’un bureau du Parti syrien national social (PSNS), une formation laïque libanaise.
      Les groupes salafistes se sont enhardis grâce à la couverture politique assureé par de nombreux députés du Courant du futur de Saad Hariri. Les autres composantes du 14-Mars et les notables de Tripoli adoptent des positions ambigües, qui encouragent les extrémistes à s’en prendre à l’armée. Le président de la République a convoqué le Conseil supérieur de la défense à une réunion pour prendre des mesures susceptibles de ramener l’ordre et la sécurité dans cette ville.
      L’armée y a envoyé des renforts en hommes et en matériels.

  2. Gaulistedeconviction dit :

    Excellent article de M. de Plunkett et qui a le rare mérité de livrer une vision enfin adichotomique de la crise syrienne . En outre, cet article rapporte une fois de plus s’il était besoin que L’Arabie Saoudite et le Qatar sont les véritables ennemis naturels de l’Occident, faits trop longtemps travestis par cet absurde tropisme qataro-saoudien qui a trop longtemps prévalu dans une partie de la Droite…

  3. سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    AlQuds alArabi, quotidien de langue arabe, n’est pas spécialement tendre avec la Syrie et le Gouvernement syrien.

    Mais, dans un article du 03/01/2012, la princesse Basma bint Séoud, nièce de sa sérénissime Majesté le Roi d’Arabie Séoudite, Gardien intransigeant des lieux de l’Islam et de la vertu des femmes, expose ses critiques, certes très révérencieuses envers la monarchie wahhabite.

    Elle décrit la façon dont les richesses du pays sont accaparées par 1.000 princes, alors que les 13.000 autres princes, sans oublier le tiers-Etat, vivent dans la misère et l’oppression.
    On attend un courageux prince Qatariote pour expliquer que les richesses de l’Emirat du Qatar sont monopolisées par …quatre princes.

    Si quelqu’un pouvait traduire cet article, il aiderait à mieux comprendre la grande démocratie wahhabite, et les Royaumes-Emirats vertueux de l’or noir.

    http://www.alquds.co.uk/index.asp?fname=today3qpt975.htm&arc=data\201211-033qpt975.htm

  4. Charles dit :

    « l’exemple de la petite ville d’al-Kusayr (ou al-Qusayr) […] où les bandes ASL ont massacré plusieurs familles, au nom de l’éradication des « traîtres à l’Islam », contraignant le gros de la population – sunnites compris – à fuir. »
    Il faut souligner ce point, c’est-à-dire le fort élément d’ « islamophobie interne » des divers groupes wahhabites ou salafistes, et ne pas exaucer les vœux de ceux-ci en faisant comme s’ils avaient réussi à vaincre l’ensemble des courants traditionnels du sunnisme et annexer l’ensemble des sunnites. Selon Mohamed Omar, les wahhabites ou salafistes « se considèrent comme la seule secte de salut et rejettent avec virulence les autres musulmans, particulièrement les sunnites soufis et les chiites. Cette « islamophobie interne » signifie qu’ils diabolisent tous les autres musulmans et rejettent la plupart des grands mystiques, théologiens et philosophes du passé » (Mohamed Omar, http://alazerius.wordpress.com/2012/03/26/le-terrorisme-wahhabite-mauvais-en-france-mais-bon-en-syrie/#more-6373).
    D’autres réflexion sur ce thème du même auteur : http://alazerius.wordpress.com/2012/03/26/the-so-called-free-syrian-army-is-an-army-of-occupation/
    http://www.statopotenza.eu/3058/il-cosiddetto-esercito-libero-siriano-e-una-forza-doccupazione
    http://alazerius.wordpress.com/2012/03/04/sunnis-are-oppressed-in-saudi-arabia-not-in-syria/
    http://alazerius.wordpress.com/2012/03/27/arabia-saudita-y-qatar-no-son-los-amigos-pero-los-enemigos-de-los-sunies/

    • BWANE dit :

      Le sunnisme compte quatre écoles juridiques, le chiisme apparu tôt dans l’Islam plusieurs. Le salafisme et autre wahhabisme apparus tardivement,n’ont aucune légitimité du point de vue orthodoxe. On peut qualifier ces derniers d’islam prostitué, ou alors de prostitution islamique. Leurs maisons closes s trouvent à Riyad et Doha.

      • Cécilia dit :

        Très juste BWANE, mais l’homme de la rue ne le comprend pas de cette manière.
        Savez-vous que ces wahhabites ont même détruits les tombes de compagnons de prophète ainsi que sa famille à la Mecque et en Arabie ?
        Savez-vous que l’armée de ces fous a massacrés plusieurs milliers de chiites en Irak compris femmes et enfants disant que la femme enceinte ne doit pas mettre au monde un chiite ?
        Savez-vous aussi qu’ils ont essayé d’attaquer la Syrie pour la ré-islamiser mais ils ont échoué il y a deux cent ans ?

        L’Histoire se répète et rien de nouveau sous le soleil !

        Quant au chiisme, il est reconnu et enseigné à al-Azhar selon l’école de Jaafar al-Sadiq, un arrière petit-fils de l’imam Hussein, martyre de Karbara. D’ailleurs, imam al-Chafii était l’un de ses élèves.

        Ces wahhabites qui sont responsable de la fitna actuelle dans le monde musulman, notamment entre chiites et musulmans. Sayyed Nasrallah est nommé par leurs cheikhs de Nasrlat !!! et lors de la guerre d’août 2006, ils ont lancé une fatwa interdisant son soutien contre Israël même par la prière. Sayyed Nasrallah a répondu : « la atlobo minkom chaian, ibqou faqat ala al-hiyad, Je ne vous demande rien, seulement, restez neutres ! »

        • Cécilia dit :

          A lire:

          « à la Mecque et à Médine » à la place de « à la Mecque et de l’Arabie »
          Désolée !

          • Maroquino dit :

            Je suis tout à fait d’accord mais si le gouvernement syriens veux leurs couper l’herbe sous le pied il faut que les sunnite « modéré » soient mieux représenter au prochain gouvernement, ça ne règlera pas tout mais ça fera déjà quelques fous de moins et une raison en moins de soutenir ses terroristes(pour la tranche de population sunnite syrienne).

          • BWANE dit :

            « Savez-vous que ces wahhabites ont même détruits les tombes de compagnons de prophète ainsi que sa famille à la Mecque et en Arabie ? », non chère a amie, je ne le savais pas, ces monstres semblent capables de toutes les ignominies.

          • Cécilia dit :

            BWANE

            Pourquoi les wahhabites l’ont-il fait ?

            يعتقد الوهابيون على خلاف جمهور المسلمين أن زيارة وتعظيم قبور الأنبياء وأئمة أهل البيت عبادة لأصحاب هذه القبور وشرك بالله يستحق معظمها القتل وإهدار الدم!.

            ولم يتحفظ الوهابيون في تبيان آرائهم، بل شرعوا بتطبيقها على الجمهور الأعظم من المسلمين بقوة الحديد والنار.. فكانت المجازر التي لم تسلم منها بقعة في العالم الإسلامي طالتها أيديهم، من العراق والشام وحتى البحر العربي جنوبا والأحمر والخليج غربا وشرقا.

            ولقد انصب الحقد الوهابي في كل مكان سيطروا عليه، على هدم قبور الصحابة وخيرة التابعين وأهل بيت النبي (صلى الله عليه وآله) الذين طهرهم الله من الرجس تطهيرا..

            وكانت المدينتان المقدستان (مكة والمدينة) ولكثرة ما بهما من آثار دينية، من أكثر المدن تعرضا لهذه المحنة العصيبة، التي أدمت قلوب المسلمين وقطعتهم عن تراثهم وماضيهم التليد. وكان من ذلك هدم البقيع الغرقد بما فيه من قباب طاهرة لذرية رسول الله (صلى الله عليه وآله) وأهل بيته وخيرة أصحابه وزوجاته وكبار شخصيات المسلمين.

            الوهابيون قد دقموا إلى تهديم قبور البقيع مرتين في التاريخ المشؤوم:

            الوهابيون وكما هو معروف قد ورثوا الحقد الدفين ضد الحضارة الاسلامية من اسلافهم الطغاة والخوارج الجهلاء فكانوا المثال الصادق للجهل والظلم والفساد فقاموا بتهديم قبور بقيع الغرقد مرتين:

            الأولى عام 1220هـ كانت الجريمة التي لاتنسى، عند قيام الدولة السعودية الأولى حيث قام آل سعود بأول هدم للبقيع وذلك عام 1220 هـ وعندما سقطت الدولة على يد العثمانيين أعاد المسلمون بناءها على أحسن هيئة من تبرعات المسلمين، فبنيت القبب والمساجد بشكل فني رائع حيث عادت هذه القبور المقدسة محط رحال المؤمنين بعد أن ولى خط الوهابيين لحين من الوقت.

            الثاني: عام 1344هـ
            ثم عاود الوهابيون هجومهم على المدينة المنورة مرة أخرى في عام 1344هـ وذلك بعد قيام دولتهم الثالثة وقاموا بتهديم المشاهد المقدسة للائمة الأطهار عليهم السلام وأهل بيت رسول الله صلى الله عليه وآله بعد تعريضها للإهانة والتحقير بفتوى من وعّاظهم.

            فاصبح البقيع وذلك المزار المهيب قاعا صفصفا لا تكاد تعرف بوجود قبر فضلا عن أن تعرف صاحبه.

            كيف تمكن الوهابيون من تحقيق مأربهم في هدم البقيع الغرقد؟

            بعدما استولى آل سعود على مكّة المكرّمة والمدينة المنوّرة وضواحيهما عام 1344 هـ ، بدؤوا يفكّرون بوسيلة ودليل لهدم المراقد المقدّسة في البقيع ، ومحو آثار أهل البيت ( عليهم السلام ) والصحابة .

            وخوفاً من غضب المسلمين في الحجاز ، وفي عامّة البلاد الإسلامية ، وتبريراً لعملهم الإجرامي المُضمر في بواطنهم الفاسدة ; استفتوا علماء المدينة المنوّرة حول حُرمة البناء على القبور .

            فكتبوا استفتاءً ذهب به قاضي قضاة الوهابيين سليمان بن بليهد مستفتياً علماء المدينة ، فاجتمع مع العلماء أوّلاً وتباحث معهم ، وتحت التهديد والترهيب وقع العلماء على جواب نُوّه عنه في الاستفتاء بحُرمة البناء على القبور ، تأييداً لرأي الجماعة التي كتبت الاستفتاء .

            واستناداً لهذا الجواب اعتبرت الحكومة السعودية ذلك مبرّراً مشروعاً لهدم قبور الصحابة والتابعين ـ وهي في الحقيقة إهانة لهم ولآل الرسول ( صلى الله عليه وآله ) ـ فتسارعت قوى الشرك والوهابيّة إلى هدم قبور آل الرسول ( صلى الله عليه وآله ) في الثامن من شوّال من نفس السنة ـ أي عام 1344 هـ ـ فهدّموا قبور الأئمة الأطهار والصحابة في البقيع ، وسوّوها بالأرض ، وشوّهوا محاسنها ، وتركوها معرضاً لوطئ الأقدام ، ودوس الكلاب والدواب .
            ونهبت كل ما كان في ذلك الحرم المقدّس ، من فرش وهدايا ، وآثار قيّمة وغيرها ، وحَوّلت ذلك المزار المقدّس إلى أرضٍ موحشة مقفرة ..

            أول مابدؤوا به ؟
            وكانوا قد بدأوا في تهديم المشاهد والقبور والآثار الإسلامية في مكة والمدينة وغيرهما.. ففي مكة دُمرت مقبرة المعلى، والبيت الذي ولد فيه الرسول (صلى الله عليه وآله) »يانبي الرحمة »,,,,,,,,,لعنة الله على الظالمين »().

            أما ما يسمى بنكبة البقيع حيث لم يُبق الوهابيون حجراً على حجر،
            وهدموا المسجد المقام على قبر حمزة بن عبد المطلب سيد الشهداء ومسجد الزهراء (عليه السلام)
            واستولوا على أملاك وخزائن حرم النبي (صلى الله عليه وآله).. وهُدمت قبور أهل البيت النبوي (عليه السلام).

            والمزارات والأماكن المقدسة لمطلق المسلمين سنة وشيعة، فقد وصفها عون بن هاشم، حين هجم الوهابيون على الطائف بقوله: (رأيت الدم فيها يجري كالنهر بين النخيل، وبقيت سنتين عندما أرى الماء الجارية أظنها والله حمراء)(1).
            وكان ممن قتل في هذه الهجمة التاريخية المشهورة التي تدل على همجيتها على البعد البعيد للوهابية عن الإسلام ووجههم المزري والمشوه للإسلام ـ الشيخ الزواوي مفتي الشافعية وجماعة من بني شيبة (سدنة الكعبة)…

            Je me pose la question comment sera-elle la mosquée des Omayades à Damas là où se trouve la tête de l’imam Hussein, martyr de Karbala, le tombeau de saint Jean-Baptiste et Saladin si elle était dans leurs mains ?

            Pour plus d’informations; un autre lien :

            http://alkafeel.net/albaqee/alfajaa/

          • BWANE dit :

            Merci Cécilia, ces questions méritent d’être approfondies.

        • je crois que le wahhabisme, le salafisme et le takfirisme sont des perversions de la grande religion qu’est l’Islam.

          On remarque des perversions similaires dans le christianisme. J’assimile, personnellement l’idéologie des néo-conservateurs américains chrétiens, dits chrétiens sionistes, comme une perversion de la grande religion chrétienne.

          Pour ces chrétiens sionistes, quand Israël aura vidé la terre Eretz Israël de tous les goïm, le Christ reviendra en Terre sainte et tous les juifs se convertiront au Christianisme. Drôle de façon de contraindre Jésus !

          Mais les conséquences politiques, stratégiques et humaines de cette idéoligie d’appui forcené à la politique Ultra-Sioniste sont dramatiques.

        • mécréante dit :

          « Savez-vous que ces wahhabites ont même détruits les tombes de compagnons de prophète ainsi que sa famille à la Mecque et en Arabie ? »
          et
          Savez vous qu’en se dirigeant vers la tombe du prophète un de ces fous est tombé, ce qui a été interprété comme signe de dieu, alors la tombe du prophète a été épargnée !
          et
          Savez vous que la Mecque est interdite aux archéologues, des fois qu’ils disent que cette pierre n’est pas ce qu’ils prétendent !!!

      • Rensk dit :

        Aïe, je suis quoi moi ?

        Le protestantisme a été une secte dans une des sectes du catholicisme…
        Puis mes arrière arrière Grand-Parents sont sortit de la « secte de la secte » pour en crée une nouvelle, toutes les génération ont depuis quitté la secte de la secte de la secte… pour en crée une nouvelle…

        Bon c’est vrai, j’ai du retard en création d’une nouvelle secte, je n’ai pas de gosses c’est peut-être la raison… :-)

        • Rensk dit :

          Pour ceux qui ne savent pas, chez-nous dans la feuille d’impôt il est demandé a qui vous payer… : Catholique Romain, Catholique Chrétiens, Protestants, Autres, Sans religion.

          Sans = pas taxé ; Autre = contrôlé a qui… et voir si ce dernier a déclaré l’entrée d’argent…

          • BWANE dit :

            Autant se faire se peut, j’aimerais que l’on s’occupe de faits, de théorie, d’histoire,…un morceau de pain, un verre de vin, et le baiser de l’aimée suffit pour vivre, tout le reste est silence, et je ne comprends pas trop votre obssetion relativement à ce qui relève du matériel. Eclairez-moi, je vous prie.

          • mécréante dit :

            C’est l’impôt prélever pour financer chaque église Rensk, les sans religions n’ont pas d’églises dont pas besoin.
            C’est pas idiot !
            C’est mieux qu’en France ou les mécréants paye les impôts pour les églises, les écoles religieuses, etc…

          • BWANE dit :

            C’est risible mécréante, l’esprit n’a pas de prix. L’athéisme qui nie l’existence de Dieu,-je parle sur le plan purement logique-, équivaut à la religion qui affirme son existence, mais cette dernière cherche le vrai, le beau, c’est à dire quelque chose de positif, l’esprit en lui même, ce cercle de cercles dont le commencement est aussi le but,à travers l’histoire, seule juge en la matière, que voyons-nous ? Les religions ont produit des grandes civilisassions, des monuments très beaux, etc…, à l’inverse, qu’a produit cet athéisme destructeur ? Rien, ou plutôt la MORT TRIOMPHANTE, des femmes qui feraient débander le plus endurci des libertins, sans aucune féminité, des hommes quasi-castrés, mous et sans honneur, sans parler de leur progéniture. Des réalités si dures, et qui nous touchent de si près pour ainsi dire, damnés de la terre spéciaux que nous sommes tous et toutes, à réfléchir, acte gratuit et don du Ciel. DODO maintenant, misère de l’immédiatisme.

          • mécréante dit :

            OK BWANE rigolez bien
            « L’athéisme qui nie l’existence de Dieu,-je parle sur le plan purement logique-, équivaut à la religion qui affirme son existence » je suis d’accord car on ne peut ni affirmer ni nier son existence.

            JE DIS que les croyants de chaque religion paye ses temples, ne me choque pas !
            ET QUE JE préfère financer des écoles laïques qui donne une vaste culture aux enfants du peuple !

            la Chine et la Russie ne sont pas des civilisations alors qu’es une civilisation ?

            Si les femmes en burka vous font bander
            moi, les hommes à la barbe mal taillée et en robe me coupe tout !!!

  5. Mohamed Ouadi dit :

    Juste une réflexion à haute voix :

    Il apparaît de plus en plus clair que les ennemis de la Syrie (du peuple et dirigeants), devant l’échec de leurs différents et successifs plans d’occupations, de déstabilisations et d’interventions, n’ont plus dans leur arsenal que l’escalade du terrorisme et des attentats explosifs, dans une ultime tentative de provoquer quelques faits « sanglants » qui justifieraient une intervention humanitairement démocratique et salvatrice, bien sûr, après avoir percé l’immense et combien épais mur des vetos russo-chinois. Ce qui ne semble absolument pas évident : les vrais amis de la Syrie utiliseront leur veto autant que c’est nécessaire.
    Il est loin le temps des manifestations pacifiques, avec ou sans observateurs, arabes ou onusiens, les responsables occidentaux, et leurs médias-menteurs, nous mènent maintenant dans le bateau de la validation de l’idée de l’existence et de la légitimation des mercenaires et des terroristes qui exercent le droit d’auto-défense et de protection de ces manifestations imaginaires et virtuellement entretenues. Comme si, les manifestants de Londres ou du Wall Sreet, ou des faubourgs parisiens ont ou auront le droit de prendre des armes pour se défendre contre la violence de l’Etat, quand ce dernier utilise ces moyens « légalement » répressifs pour faire respecter l’ordre et la loi, garantir la paix et la sécurité publiques, et maintenir la stabilité, et sauvegarder la souveraineté nationale.
    L’objectif de ces ennemis, par terrorisme, sous toutes ses formes, interposé, n’est pas seulement de faire des morts, mais surtout de faire une démonstration de puissance pour terroriser les agents de l’Etat, et terroriser la population, et prétendre que leur force est plus grande que celle du pouvoir, et que ce dernier est dans l’incapacité de se protéger et protéger les citoyens contre l’ampleur de leur terrorisme aveugle. Sinon quelle serait le message des quantités croissantes d’explosifs utilisés, une tonne à Al Qazzaz, plus 1200 kg, à Al Chaar à Alep ?! Les terroristes et surtout leurs commanditaires cherchent à entraver la mission des observateurs onusiens, et à empêcher le retour du pays à la stabilité. Surtout que l’Etat syrien s’était engagé devant l’ONU à respecter le cessez le feu, alors que les terroristes et leurs commanditaires n’ont pas fait de même. Et physiquement ou matériellement parlant ils ne constituent pas une entité morale, qui peut rendre des comptes devant l’ONU. Alors que la Syrie, Etat souverain, membre de l’ONU si. Et puis, cette Al Qaida, qui revendique les attentats, et dont parlent en fin de compte les responsables américains, de façon mitigée, « il y’a des empruntes d’Al Qaida a dit Panetta, mais il n’y a pas d’informations sûres et précises » ?!, alors qu’un autre responsable avoue qu’il y’a Al Qaida en Syrie, mais « elle est distincte et dissociée de la gentille opposition », et puis cette autre déléguée permanente des EU au CS de sécurité qui appelle à fournir à l’opposition des moyens « non meurtriers »… Donc ces étatusiens se sont répartis les rôles, entre eux « maison blanche » – défense – département d’Etat », et entre leurs valets, « le défunt Juppé qui aboyait » avec Erdogan, ce dernier qui héberge, et les « Als » qui financent et qui arment et qui attisent grâce à leurs prêcheurs de la fitna. Entretemps, par l’intermédiaire de Kofi Annan ils réunissent les cartes pour de meilleures et moins défavorables négociations avec la Russie revenue en force sur la scène internationale.

  6. Cécilia dit :

    Épuration ethnique continue en Syrie

    Dans le village de Burj al-Qastal à Hama, au Nord de Homs, une dizaine de familles chrétiennes ont été chassées par des terroristes armées qui se disent de l’ASL faisant de leur église un siège militaire :

    Syrien: Christen aus Hama vertrieben

    Bewaffnete haben in der Provinz Hama nördlich von Homs christliche Familien aus dem Dorf Al Borj Al Qastal vertrieben. Das berichtet die vatikanische Nachrichtenagentur fides unter Berufung auf kirchliche Beobachter. Kämpfer der Syrischen Befreiungsarmee sollen in das Dorf eingedrungen sein; sie hätten die christlichen Familien vertrieben, deren Wohnungen besetzt und die Kirche in ein militärisches Basislager verwandelt. In dem Dorf leben nach fides-Angaben etwa zehn christliche Familien. Die Nachrichtenagentur berichtet an diesem Samstag auch vom Überfall auf einen griechisch-katholischen Pfarrer in Quara bei Damaskus. Unbekannte seien am Freitag in die Wohnung des Geistlichen eingedrungen, hätten mehrere Gegenstände geraubt und versucht, den Pfarrer zu erwürgen. Pater George Louis überlebte aber mit vielen Verletzungen. Vertreter der verschiedenen Religionen in der Stadt verurteilen den Überfall. Für den Sonntag ist eine Begegnung von Oppositionsvertretern mit dem griechisch-katholischen Abt der Stadt vorgesehen. Damit soll eine Instrumentalisierung des Vorfalls verhindert werden. Nach Angaben von fides ist die Lage der rund 500 in Qara lebenden Christen schwierig. Zu den rund 25.000 sunnitischen Einwohnern hätten sie allerdings gute Beziehungen.

    (fides 12.05.2012 sk)

    http://www.radiovaticana.org/ted/Articolo.asp?c=587340

    • Rensk dit :

      Drôle de référence… Ils ont pris leurs temps ces nuls… ils avaient même osé penser pouvoir demander, comme Sarkozy, de se « réfugier volontairement » dans des pays qui ne les acceptent pas dès le départ (y a qu’à voir les « pieds noir » comme ont dit en France encore aujourd’hui)…

      Ce qui est un peu « con » dans le truc c’est qu’on a déjà signalé cela, votre « scoop » étant que le Vatican s’en mêle aujourd’hui autrement que hier…
      Parlare, parlare, parlare… (Moulin à vent ?)

  7. Cécilia dit :

    Une journaliste de la télé de Moscou dans des zones à risque à Homs accompagnée de soldats syriens. Elle est bien charmante avec son casque militaire !

    - école transformée en prison et en lieu de torture.

    - plus de 1000 prisonniers en majorité civiles chez les terroristes ont été tout simplement tués avant l’arrivée de l’armée. Les terroristes ne cherchent pas à prendre leurs prisonniers pendant leur « retrait tactique » !

    - comme le montrent les images, les terroristes ont creusé des passages entre les maisons pour pouvoir circuler plus librement une fois qu’ils ont chassé ou tué les habitants.

    - un homme en détresse dont la femme et la fille ont été enlevées par les terroristes toujours sans aucune nouvelle, les maudit ainsi que Hamad de Qatar et Abdallah d’Arabie.

    - une voiture remplie d’armes est saisie par l’armée.
    Le reportage ne donne pas un lieu précis sur quel endroit à Homs, mais la journaliste au début de reportage parle de Bayada.

    Le reportage est en russe sous-titré en arabe :

    http://www.youtube.com/watch?v=RIvZYh7WqP4&feature=related

  8. Cécilia dit :

    Pour ceux qui ont une certaine connaissance militaire, pitié, surtout pas ghalyoun! des images des armes saisies sur le bateau Lotfallah II, 150 tons de cadeaux pour les Syriens :

    http://www.youtube.com/watch?v=CGrg_SrfuAM&feature=related

    • Maroquino dit :

      Oui et l’Allemagne a vendu un sous-marin nucléaire à israel en réparation des erreurs du passé ont ils prétexté. Mais bien sûr israel n’a pas de bombe A.

    • Rensk dit :

      Aucune des deux partie n’a l’arme pour utiliser certaines munitions, elle sont livrée pour en faire des explosifs « kamikaze » très puissants…

      Ces munitions-là ont donc été livré au pays dans cet unique but. Petit mais déclaré « 1 tonne de TNT » dans une voiture (pauvres amortisseurs)…

      Combien attrapent donc les douaniers en drogue difficile à caché (odeur, volume) ??? Un d’attrapé = 99 de passé ?

  9. griffino dit :

    « médecin français travaillant en Syrie et venu en Israël via le Golan occupé et Kuneitra »: est-ce que quelqu’un est capable de me dire comment c’est possible de passer de Syrie en Israël par Kuneitra alors que la zone frontalière est normalement un no man’s land surveillé par l’ONU et que l’armée syrienne veille à ne laisser personne y pénétrer sans autorisation? Sans parler des soldats israéliens de l’autre côté qui tirent à vue sur toute personne s’approchant de leurs lignes. En outre, pour accéder à cette zone, un étranger doit normalement passer par l’attaché militaire de son ambassade qui fait une demande d’autorisation officielle auprès du ministère syrien de la Défense. Or il n’y a plus de personnel diplomatique à l’ambassade de France depuis des mois.
    Ce témoignage, même s’il corrobore ce qu’on sait déjà sur ce site, est tout de même très curieux.

  10. regalus dit :

    ennemis de la Syrie??? ok, mais ennnemis de la verité et de la justice avant tout. quand je voit la tronche se ces crapules, je comprends de suite que c’est juste pour l’argent. ils on vendus leur ames pour le bien materiel.Je doute qu’ils est eu une éducation, et encore moins religieuse.

  11. Clem dit :

    Comme quoi il reste encore un peu de valeur à droite.
    En tout cas tout ça n’est pas très nouveau pour nous qui lisons le Réseau Voltaire et Infosyrie régulièrement.
    Mais si maintenant les « grands médias » le disent c’est que maintenant ça doit être vrai.
    Allons, mieux vaut tard que jamais.

  12. Rensk dit :

    Attention, les 27 s’y mettent…

    Vous savez tous ce que veut dire politique ; inverser obligatoirement ce qui est déclaré officiellement pour être plus proche de la « vérité »…

    - L’Union européenne appelle les autorités syriennes à assurer la sécurité des observateurs de l’Onu en mission dans ce pays proche-oriental, indique une déclaration des chefs de la diplomatie des Vingt-Sept, adoptée lors d’une conférence qui s’est tenue lundi.

    Moi je lis ceci : l’Union va attaquer par des intermédiaires… des bérets bleus (UN ; Casque Bleu)! Je ne m’attends a rien de moins ces jours a venir !!!

  13. Etudiant dit :

    Pourquoi votre 2nd photo parle de l’asl alors qu’ils s’agit de libyens (laissez votre souris une seconde ou 2 sur l’image et vous verrez écrit « Libya-conflict ») ? Encore une erreur de l’AFP ?

    • Louis Denghien dit :

      La réponse est dans la légende de la photo : « Abdelhakim Belhadj au temps de ses exploits libyens ».

      Louis Denghien & infosyrie