• Ré-information
  •  

Une des émissions les plus intéressantes du PAF est aussi l'une des plus brèves : la petite demi-heure hebdomadaire de Ca se dispute sur I-Télé - chaîne d'info par ailleurs complètement alignée sur les mots d'ordres néoconservateurs - est l'une des tribunes de l'éditorialiste controversé Éric Zemmour qui y affronte le plus souvent son collègue de Marianne Nicolas Domenach, chargé de défendre le politiquement correct bobo dans toutes ses applications. "Les opposants massacrent aussi !" Zemmour, on peut ne pas tout apprécier [...]



Eric Zemmour sur I-Télé : c’est Poutine qui a raison !

Par Louis Denghien,



Éric Zemmour lirait-il Infosyrie ?

Une des émissions les plus intéressantes du PAF est aussi l’une des plus brèves : la petite demi-heure hebdomadaire de Ca se dispute sur I-Télé – chaîne d’info par ailleurs complètement alignée sur les mots d’ordres néoconservateurs – est l’une des tribunes de l’éditorialiste controversé Éric Zemmour qui y affronte le plus souvent son collègue de Marianne Nicolas Domenach, chargé de défendre le politiquement correct bobo dans toutes ses applications.

« Les opposants massacrent aussi ! »

Zemmour, on peut ne pas tout apprécier chez lui, mais on doit lui reconnaître un certain courage et aussi un talent certain pour dénoncer nombre de mensonges et d’hypocrisies très en cours dans nos élites politiques et médiatiques. Justement, ce samedi 2 juin, le duel d’éditorialistes  – Domenach étant ponctuellement remplacé par Christophe Barbier, patron de L’Express et ami de BHL, ce qui suffit à le situer – a porté sur la Syrie et les déclarations de Hollande. Barbier a défendu tous les poncifs de sa caste sur le sujet. Zemmour en revanche a résumé la prise de position du président de la République à de la gesticulation à destination de BHL et des « droits-de-l’hommistes« , et il est même allé jusqu’à mette en cause la sincérité de Hollande à ce propos. D’ailleurs lui et Barbier sont tombés d’accord pour dire qu’une intervention militaire en Syrie est irréalisable.

De même l’éditorialiste (en sursis) de RTL s’est-il félicité de l’attitude de Poutine, avant de livrer son interprétation de la crise syrienne, qu’il réduit – un peu trop schématiquement à notre sens – à un affrontement entre les radicaux sunnites boostés par les printemps arabes, et l’axe chiite, et qui tous se servent de la Syrie comme d’une plaque tectonique. En tous cas il a clairement désigné comme parrains protecteurs de ces radicaux sunnites à l’oeuvre en Syrie les Qataris, les Séoudiens et les Américains. Et il a aussi rappelé que si jamais Bachar était renversé, les alaouites seraient massacrés et les chrétiens contraints  au départ.

Des arguments que Christophe Barbier acceptait du bout de l’oreille, voyant la solution aux problèmes de la Syrie et de la région dans une coopération « dans 50 ans » (!) de la Turquie, d’Israël… et de l’Iran (sans doute un Iran normalisé dans l’esprit sioniste de Barbier). Le patron de L’Express ayant donc admis l’extrême dangerosité d’une expédition militaire, même labellisée ONU, il prétend qu’il faut faire néanmoins quelque chose pour aider le peuple syrien « massacré » par Bachar. Ce à quoi Zemmour rétorque avec véhémence que les opposants massacrent aussi ! Une analyse communément admise ici depuis le début mais qui sur le plateau de I-Télé sonne presque comme un blasphème journalistique. Et de fait si un présentateur ou une présentatrice lambda de la chaîne d’information de Canal+ s’était permis de dire la même chose, il aurait mis son CDI en péril.

Évidemment il n’y a sur les ondes françaises qu’un seul Zemmour, quand il y a sûrement des dizaines de Barbier, et ce déséquilibre est la clef de la désinformation généralisée qui déshonore un pays dit « démocratique ». Ce n’est même pas que Zemmour soit de droite et Barbier de gauche, c’est que 90 à 95% des journalistes et éditorialistes véhiculent le même discours, en un formatage systémique qui ne trouve son véritable pendant – en plus kitsch – qu’en Corée du Nord. Si par exemple, BHL ou Libération décidaient subitement qu’il fallait désormais s’abstenir de déstabiliser et a fortiori de bombarder la Syrie, la classe journalistique suivrait au quart de tour, et Bachar et la majorité des Syriens pourraient se reposer un peu !

Qu’on soi d’accord avec lui à 100, 75 ou 50% (ou moins encore), Zemmour a pour lui d’avoir une vision du monde, une cohérence intellectuelle,  une culture et un peu de courage aussi. Autant d’atouts dont sont cruellement dépourvus la plupart des acteurs, grands et petits, de la classe journalistique française.

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

24 commentaires à “Eric Zemmour sur I-Télé : c’est Poutine qui a raison !”

  1. salim dit :

    Ce courage attribué à Zemmour, n’est pas sincère. Ce monsieur autant que BHL se sont toujours placés au centre des évènements qui accaparent la société.

    Ce n’est pas l’évènement qui prime, mais c’est eux qui veulent avoir la une.
    Dernièrement Zemmour a fauté vis-à-vis de la ministre de la justice, et il a récolté des remarques et observations désobligeantes.

    Pour se rattraper, il fonce pour développer à contre courant de la société française une idée, qui choque, étonne, et le revoilà au devant de la scène médiatique. (Alors que le dernier sondage donne près de 60 % de français pour une intervention en Syrie)

    BHL utilise les mêmes méthodes. Ce sont deux énergumènes très intelligents et ils usent de cette qualité pour fourvoyer, et abusent de cette société incrédule qui voit en eux des critiques en avants garde, que deux vulgaires manipulateurs.

    • Louis Denghien dit :

      On ne peut pas décemment assimiler Zemmour à BHL…

      L.D. &Infosyrie

      • salim dit :

        C’est vrai qu’ils ne peuvent être assimilés. Chacun d’eux dans son domaine, mais ils utilisent la même technique de manipulation, car ça en est une.
        C’est ni plus ni moins que de la manipulation par le verbe et l’image.

        L’un est dans des studios de médias, à dénoncer certaines actions, ou les encourager et mettre en valeur, selon l’intérêt du moment.

        L’autres sur le terrain à faire mener des actions pour massacrer des innocents, ou à produire des films de propagande, pour justifier l’irrationnel.

        D’ailleurs à mieux approfondir leur cas, ils se complètent.

        De connivence ou d’une façon, tacite, ils sont en train de faire un travail de sape.
        A les voir, ils paraissent bien normaux et dans leur peau, comme tout le monde. Mais à étudier en détail leurs faits et gestes, et surtout à collationner tout ce que ces deux personnages ont réalisés depuis ces années, c’est la même conclusion qui s’impose.

      • Etudiant dit :

        Si, ce sont tous les 2 des racistes, islamophobes, vendant leurs sales gueule pour un paquet de pognon.

        • salim dit :

          On parle du loup on voit sa queue.

          Pour BHL, l’ambassadeur russe aux Nations Unies est un crétin
          [Réseau Voltaire]
          - http://goo.gl/NS91J

        • sowhat dit :

          amalgame trop facile comme dab

        • Akyliss dit :

          Non Etudiant, ils sont juste au service d’Israel !
          il suffit de voir comment bhl parle d’israel et de son armée et comment il en a rien à faire de la vie des palestiniens…

          d’une manière ou d’une autre ils sont au service d’israel par leurs intervention.

          • marie dit :

            D’accord avec vous , il copie Soral mais il ne va pas assez loin pour se
            retrouver sur la touche, ou il n’est pas assez dangereux ou il pratique l’antisionnisme des sionistes qui veulent faire croire pour mieux contrôler, l’avenir le dira.
            Mais tout ce qui peut titiller les oreilles des sourds sert la cause de l’information et à ce titre on peut à l’heure actuelle féliciter tous ceux
            qui même en chuchotant permettent des questionnements.

      • mécréante dit :

        Attention BHL est beaucoup plus riche !

  2. balpiz dit :

    c’est insultant pour Zemmour de le comparer à BHL.
    Quoi qu’il en soit de vos opinions, oser lâcher des vérités en milieu hostile est plutôt honorable.
    C’est même devenu quasiment héroïque. Que cela se remarque tant mieux pour lui. Pour une fois où le courage paye.

    Zemmour est l’antidote d’un BHL, si vous voyez ce que je veux dire…

    • Syrie.Eternelle-سوريا.خالدة dit :

      BHL est intégralement ultrasioniste.
      Jusqu’à son dernier souffle, il crachera du venin sur tout ce qui n’adhère pa à la politique de l’ultrasionisme d’Israël.
      Zemmour, grâce à l’humour dont il aime à user quelquefois, peut échapper à l’ »enrégimemtation » sioniste.

  3. Jacques dit :

    Un lien pour visionner svp?!

  4. brullard dit :

    Merci et bravo pour cet article qui reflète tout à fait ce que je pense de Zemmour et les raisons pour lesquels j’essaie de visionner toutes ses interventions alors que j’ai le mépris le plus total pour 90% des journalistes.
    De plus, je dois avouer que c’est un plaisir dont je ne me lasse pas de le voir dégommer des contradicteurs en carton récitant leur leçon comme Clémentine Autain et bien d’autre et même arriver à déstabiliser des monstres de suffisance et de fatuité comme BHL.
    Longue vie à Zemmour.
    Naulleau est très bon et sympa aussi et je recommande ses bouquins avec Jourde ou il ridiculise les fausses gloires de la littérature.

  5. Marie-Christine dit :

    De toute façon Zemmour adore prendre le contre-pied de la « bien pensance » communément admise. Cela fait partie de son personnage polémique. Et il le dit jusqu’au bout, certes avec un certain courage, même quand ce sont des « vérités » (en fait, ses vérités) les plus odieuses !
    En ce sens, il ressemble un peu à Le Pen (Chapeau à Le Pen pour le discours très juste, à contre-courant, qu’il tient sur la Syrie).
    Bon, c’est bien de souligner, les vérités dérangeantes, qui grâce à lui, sont passées sur le plateau de télé.
    Ils ne peuvent éviter que ces choses aient été dites, mais venant d’un personnage polémique comme Zémmour, d’en « neutraliser », limiter la portée, l’audience en disant « C’est du Zemmour », comme on dirait  » C’est du Le Pen », en quelque sorte, discréditer ou mettre de côté le message par le « discrédit » du messager !
    Espérons qu’il n’y aura pas qu’eux – Zemmour et Le Pen – pour dire la vérité sur la Syrie…

    • sowhat dit :

      il faut quand même un certain courage pour aller à contre-courant de la doxa dominante et Zemmour n’a pas les mêmes moyens ni la même « surface socio-économique » que BHL

  6. zoher dit :

    Je vais vous dire une chose je suis en France et j’ai remarqué que les médias sont manipulés à 99% on ne montre rien de la vérité ici surtout les chaînes officielles un exemple le massacre de HOULA TF1 et RMC continuent et persistent que c ‘est du à un bombardement pourtant même un imbécile peut remarquer que c est fait avec des armes sur place et les vidéos le montrent donc n attendait rien des français ni de l ‘Europe ni de l’ONU ni de GENÈVE, aujourd’hui nous vivons un pole pour les puissant qui utilisent le terrorisme pour leurs profiles et quand c est contre eux on nous dit on doit les combattre il n’y a plus de normes de justice ni droit international ni ONU, KOFFI ANAN est une marionnette qui n’ arrive même a dire avec courage que les enfants massacrés est du à la collaboration des USA, QATAR, TURQUIE, SAUDIA, c est un lâche comme l »ONU
    n’attendez plus personne et faite le ménage chez vous de cette racaille de terroriste, nous avons nettoyé l’Algérie des microbe alors faites votre travail et au diable toutes les instances internationale depuis qui nous assassinons des enfants et personne ne parle alors ou est la justice,,
    le Qatar est pire que al Qaida mais personne n’ose le dire pour une question de business et gaz,, ONU AU DIABLE TOI ET GENÈVE ET LES DROITS INTERNATIONAUX MARRE DU MENSONGE ET INJUSTICE QUE NOUS VIVONS AUJOURD’HUI
    VIVE BACHAR ET QUE DIEU LE PROTÈGE

  7. Ixiane dit :

    Merci brullard, heureuse de voir un être clairvoyant!

  8. Mohamed Ouadi dit :

    Mofaz: L’Occident doit intervenir avec force en Syrie
    « Le vice-Premier ministre israélien, Shaul Mofaz, a qualifié de « justifiée » la cyberguerre lancée par un grand nombre de pays contre l’Iran.
    « C’est bien que les Iraniens s’occupent de différents et étranges virus, plutôt que de s’occuper de l’élaboration de leur programme nucléaire », a-t-il affirmé.

    Concernant la situation en Syrie, Mofaz a évoqué « un génocide » dans ce pays, ajoutant que le monde occidental dans sa majorité est conscient du fait que « Bachar el-Assad n’épargne aucun moyen afin de maintenir sa domination ».

    « Je l’ai dit il y a six mois. Tout leader qui massacre son peuple sera renversé et je suis sûr que c’est une question de temps. Cependant, la question reste de savoir combien sera le nombre de personnes innocentes qui paieront le prix », a-t-il ajouté.

    Au sujet de l’expulsion des ambassadeurs syriens des capitales occidentales, Mofaz a affirmé que cette mesure a une valeur très importante, mais désormais insuffisante.
    « J’espère que cette mesure sera une première étape dans une série d’étapes plus offensives. Je suis confiant que l’Occident doit intervenir en Syrie. Nous ne dirons pas aux pays occidentaux comment intervenir, mais il est temps qu’ils interviennent directement ou directement, quelle que soit la manière qu’ils choisissent », a-t-il conclu.

    Source: La radio de l’armée israélienne, traduit par: moqawama.org
    http://www.french.moqawama.org/essaydetails.php?eid=7115&cid=289

    • sowhat dit :

      ça fait des mois que les responsables israéliens les plus haut placés mentent à eux-même et à leur propre population, tous les deux à trois semaines depuis maintenant 16 mois qu’on les entend annoncer la chute imminente du régime syrien – en vain. Pendant encore combien de temps vont-ils continuer à mentir ?

  9. billy dit :

    a voir ne vous faitent pas manipuler sur ceux qui tue http://www.youtube.com/watch?v=Nt9KczViti4&feature=related n’oubliez pas que la surie est soutien de la palestine contraire à israel et que pour pouvoir bombarder l’iran israel à besoin de survoller l’espace aerien syrien

  10. Thomas dit :

    Sans invectiver, excommunier, insulter personne, Zemmour a, au moins le mérite, de ne pas dire ce que tout le monde , à peu près, dit, et de lancer des idées intéressantes, ce qui est stimulant et enrichissant, que l’on tombe d’accord avec lui ou pas.

  11. Bergame dit :

    j’ai beau regarder le maximum d’infos et réinfo je ne cmprends pas grand chose aux tenants et aboutissants. Pourquoi ce conflit interne?Est-ce un réel soulèvement de la population contre un gouvernement austére ou s’agit-il « d’agitateurs » pour intérêts extérieurs? Qui pourrait me l’expliquer clairement?