• Ré-information
  •  

Finalement, il y a encore au moins un gaulliste dans la salle.... Ancien préfet, de sensibilité "gaulliste-souverainiste" et un temps adhérent au RPF de Pasqua, Roland Hureaux est un habitué des pages "Opinion" de l'hebdomadaire Valeurs Actuelles, news magazine à mi-chemin de l'UMP et du FN, de clientèle bourgeoise et à fort tropisme sionisme-atlantisme. L'ancien membre des cabinets de Philippe Séguin et Édouard Balladur vient de signer une tribune publiée dans le numéro (estival)  du 9 au 22 août, et [...]



Une voix lucide dans le désert droitier

Par Louis Denghien,



Finalement, il y a encore au moins un gaulliste dans la salle….

Ancien préfet, de sensibilité « gaulliste-souverainiste » et un temps adhérent au RPF de Pasqua, Roland Hureaux est un habitué des pages « Opinion » de l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, news magazine à mi-chemin de l’UMP et du FN, de clientèle bourgeoise et à fort tropisme sionisme-atlantisme. L’ancien membre des cabinets de Philippe Séguin et Édouard Balladur vient de signer une tribune publiée dans le numéro (estival)  du 9 au 22 août, et intitulée « Et si l’on pensait aux chrétiens de Syrie ?« .

Mais Roland Hureaux, c’est l’intérêt de son article, n’y parle pas que des seuls chrétiens syriens. Au contraire, il brosse un tableau général de la crise syrienne, et de la désinformation et des aberrations diplomatiques qu’elle suscite en France.

La « prétendue rébellion »

L’ancien préfet commence par relever qu’après « des semaines d’emballement manichéens » (des semaines seulement ?) des voix s’élèvent enfin pour exprimer un « doute quant à l’intérêt de l’engagement de la France aux côtés des rebelles syriens ».

Certes, il y a une dictature de la famille Assad, qui s’est cependant, note-t-il, « plutôt libéralisée ces derniers temps« . Mais, rappelle Hureaux, il y en a d’autres « et des pires, à commencer par l’Arabie séoudite et le Qatar« , nos « alliés » (les guillemets sont de l’auteur) dans le conflit syrien.

R. H. dit que les atrocités constatées dan le pays sont surtout le fait d’éléments étrangers, se réclamant du salafisme ou d’al-Qaïda, venus renforcer la « prétendue rébellion« . Et Hureaux pointe la méthode de insurgés qui consiste à « pénétrer dans les quartiers centraux pour y prendre en otage la population ».

Hureaux rappelle ensuite le rôle historique de la France dans la région, et le mandat confié sur la Syrie par la SDN. Entre autres, la France était censée protéger les minorités chrétiennes. Or, aujourd’hui, écrit-il, la diplomatie des Juppé et Fabius s’« évertue à détruire le seul régime arabe qui les protège encore« . Hureaux rappelle à ce sujet le sort funeste des chrétiens d’Irak.

De l’Irak, le contributeur de Valeurs Actuelles passe aux États-Unis et à Israël dont il critique – c’est rare dans les pages de ce journal – la politique à courte vue, dictée par la haine de l’Iran : »Faut-il mettre tout u pays à feu et à sang pour cela ? » demande Hureaux, par-dessus les lecteurs de V.A., aux dirigeants de ces deux puissances. Autre question de (faux) Candide, l’ »intérêt d’Israël est-il de voir la Syrie aux mais des islamistes ? » Là on peut penser que Hureaux n’a peut-être pas pris toute la mesure du cynisme et des risques calculés pris par la direction israélienne.

Parmi ces risques, assure Roland Hureaux, il y a celui d’un « conflit majeur avec la Russie« . Il fustige la « naïveté » des Occidentaux qui espèrent à chaque fois « contourner le véto » russe au Conseil de sécurité. Alors que, comme il le rappelle, « le Kremlin adresse depuis quelques semaines des signaux clairs qui montrent qu’avec l’appui de la Chine – et aussi de autres BRIC -, il ne lâchera pas le régime Assad : envois d’armes et de conseillers militaires, gesticulations maritimes, dernières déclarations de Poutine lui-même« . Et Hureaux de rappeler l’ »humiliation » ressentie par les Russes, mais aussi les Chinois, lors de l’opération otanesque contre la Libye. Ils ne baisseront pas la garde sur la Syrie.

Une diplomatie sous le signe de l’hystérie

Et sur l’attitude générale des Occidentaux, singulièrement des Américains, dans cette affaire, Hureaux a cette analyse de type psychologique, sinon psychiatrique : « L’acharnement mis par Washington à vouloir à tout prix renverser le régime Assad ne semble plus relever d’une rationalité ordinaire mais de l’hybris d’une grande puissance irascible qui ne supporte pas qu’on lui résiste ». Et dans ce cas, Hillary Clinton nous semble une digne représentante des États-Unis !

Mais comment expliquer l’attitude de la France ? Eh bien , pour Hureaux, elle est « parfaitement incompréhensible« . Et de pointer « le manichéisme hystérique, illustré par les récentes déclarations de Juppé, traitant l’attitude des Russes de »criminelle »« .

Et voici l’implacable conclusion de Roland Hureaux :

« En poursuivant avec tant d’insistance leur offensive en Syrie par mercenaires interposés, par des sanctions et par une campagne médiatique sans précédent en temps de paix, les Américains et les Français se sont mis eux-mêmes devant le risque de n’avoir bientôt plus à choisir qu’entre une reculade humiliante et un conflit frontal avec la Russie, dont les conséquences seraient incalculables« .

En effet. Vox clamantis in deserto ? Les arguments de Hureaux ne toucheront ni Hollande ni Fabius. Ni les dirigeants lobotomisés de l’UMP. Mais Valeurs Actuelles est assez lu dans les milieux de la droite bourgeoise – où il a presqu’autant de crédibilité que le Figaro -, cette droite bourgeoise où se recrute le gros – enfin la moitié avec la gauche – des suiveurs de l’atlantisme : on peut espérer que Hureaux ait semé quelques graines de raison et de neutralisme dans ces cerveaux paresseux et formatés.

Convaincra-t-il aussi le service « Étranger » de V.A. trusté par un Frédéric Pons de plus en plus coincé entre son atlantisme foncier et sa conscience minimum des conséquences dramatiques – pour les chrétiens et pas mal d’autres – d’une éventuelle chute de Bachar al-Asaad ? Au fait, dans le même numéro de Valeurs, un article est consacré à la situation tendue au Liban – tension mise exclusivement au compte du Hezbollah et des pro-syriens  ; il est illustré d’une photo censée justement représenter des partisans libanais de Bachar. Sauf que ceux-ci brandissent trois grands drapeaux de l’opposition ! On va être gentil et dire que les correcteurs de cet hebdo de gens sérieux étaient surmenés au moment du bouclage..



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

41 commentaires à “Une voix lucide dans le désert droitier”

  1. Cesco dit :

    On peut toujours rever…

  2. Jean-Dominique dit :

    On peut toujours conseiller aux lecteurs de V.A. de visionner la vidéo de Sydney:

    http://www.liveleak.com/view?i=0ec_1344548273

  3. Francois dit :

    Enfin!!! Enfin un politicien qui a les c*** pour parler haut!!!
    comme tu le dis, Louis, quel désert médiatique, c’en est effrayant!
    Tous les journeaux télé/écrits sont tellement subjectifs!
    Il y a un (tout) tout petit peu d’articles objectifs en Angleterre et en Allemagne, mais en France, c’est « morne plaine »!!!

    • Souriya ya habibati dit :

      Bonjour à tous les AMIS Français de la Syrie, authentiques Infosyriens qui refusez de subir la lobotomisation prétiquée par les media de France et de Navarre: Je ne vous cache pas que je suis très heureuse de constater que le site d’Infosyrie est de plus en plus fréquenté par les Français qui ont la lourde tâche d’éclairer les esprits de leurs concitoyens.. afin de les soustraire à la gueule hideuse des journalistes engrossés aux hormones qatari..

      ci-joint une petite traduction d’un article qui relate une autre version de la fugue du traître riad hijab qui fut premier ministre syrien pour un petit laps de temps..
      http://www.alintiqad.com/essaydetails.php?eid=64741&cid=76
      Khaddam, Manaf et Hijab, plusieurs noms pour un scénario identique.

      Le journaliste Nidal Hamadé mentionne dans un billet publié le 14/08/2012 que la fuite de Riad Hijab a été faite selon un scénario identique aux précédentes fugues, à commencer par celle de Khaddam ou encore celle toute fraîche de Manaf Tlass suivies de la dernière en date avec Hijab autrement dit avec l’aval des Autorités Syriennes, Hamadé cite des sources bien-informées rencontrées à Homs lors de sa récente visite à cette ville.

      La source ajoute que la battage médiatique autour de ces fugues ou défections mis de côté, la défection de Hijab peut-être considérée comme une grande PERTE du point de vue de l’opposition syrienne, la question est de savoir si Hijab en premier ministre au cœur du dispositif syrien – en tant qu’espion – servait mieux les intérêts de l’opposition, ou bien maintenant qu’il a acquis son statut de réfugié à Doha en quête d’argent qatari ?! La réponse est sans conteste que, lorsqu’il était à son poste de premier ministre, Hijab était un allié hors pair pouvant faire profiter l’opposition de toutes les informations sur le plan sécuritaire qu’il pouvait lui fournir en espion qu’il était ; le défection de Hijab est donc une grande PERTE pour l’opposition syrienne et ce, par delà toutes les campagnes orchestrées par le qatar et sa machine de guerre médiatique.

      Comment Hijab a-t-il quitté la Syrie ? Nos sources syriennes confirment que c’était avec l’aval des Autorités, elles se moquent du scénario hollywoodien médiatisé par l’opposition sur les écrans télés, sur les pistes adoptés pour tromper la vigilance des chasseurs bombardiers syriens qui survolaient la région à la traque du fugitif félon ; la source ajoute que s’il n’y avait pas un ordre précis de laisser Hijab partir, qu’est-ce qui diable aurait empêché de viser la bande de fugueurs par une petite bombe ?!!!

      Pourquoi le régime a-t-il facilité la fugue de Hijab ?! Nos sources ajoutent que cela est dû à une décision du Président Bachar Al-Assad de ne jamais inquiéter une personnalité politique sunnite ayant jadis gouverné le pays avec lui, c’est le même principe qui a été appliqué soit avec Khaddam, de par le passé, ou bien avec Manaf Tlass et à présent avec Hijab. Ceci dit, n’oublions pas non-plus que le parachutage de Hijab parmi l’opposition déjà très divisée.. augmenterait leurs divisions d’autant plus qu’ils sont très nombreux à se disputer le même morceau.. Hijab ne sera le bienvenu ni du côté de Haitham el Maleh ni de ghalioune ni du cns.. leurs chamailleries sont allées crescendo depuis l’atterrissage de Tlass parmi eux.

      Nos sources concluent que la nomination de Hijab au poste du premier ministre était faite parce que le régime connaissait sa proximité avec l’opposition.. le Président Al Assad voulait, par ce geste, envoyer des signaux diplomatiques à l’opposition.. par le biais de cet homme qui leur était proche.. Finalement, le pion Hijab n’a pas pu servir la cause des opposants pour avoir été démasqué par les services.. du régime.

  4. dragon des mers dit :

    A une réaction intelligente dans la classe politique française c’est assez rare pour le souligner. Remarquons que j’avais bien aimé le point de vue des Le Pen sur la question syrienne. M’enfin espérons que ce genre d’analyses intéressantes réveillera un peu les assoupis.

    • Richard dit :

      Force est de constater que les analyses les plus honnêtes et lucides de la politique étrangère de la France émanent depuis quelques temps de personnalités qui restent fidèles aux valeurs gauliennes, et parfois proche ou clairement affiliées au front national.
      Et là ou un Alain Soral ,qui n’a rien a perdre sur le plan politique, franchit allègrement le pas dans son analyse globale et conspirationniste, d’autre que le jeux politique leur impose, livre une analyse volontairement incomplète et je pense que de ce point de vue Roland Hureaux a parfaitement « pris toute la mesure du cynisme et des risques calculés pris par la direction israélienne ». L’analyse de Maitre Ceccaldi, ancien conseiller de Jean-Marie Le Pen, dans une interview accordée a Afriquerédactiontv sur le conflit Lybien l’année dernière en était un bon exemple.

  5. Djazaïri dit :

    Au secours voilà que maintenant que le millionnaire BHL, dans une tribune, du Monde, réclame des avions pour Alep.

    • salim dit :

      j’ai lu la logorrhée BécHaméLéenne de ce jour. Je trouve qu’il devient de plus en plus honnete avec l’âge ou du moins sait de moins en moins bien tenir sa langue. Aprés avoir avoué devant public et caméra qu’il avait agit « en tant que juif » en Libye, le voilà aujourd’hui nous avouant, dans le torchon auquel vous faites référence Djazairi, que le Président Bachar est « redouté en Israel » … si c’est lui qui le dit, on comprend mieux du coup toute son agitation ainsi que celles de ses autres amis fionistes!

    • joska dit :

      Djazaïri, peut-être que Bidon Hilarant Loufoque sera parachuté à Alep pour rassembler les troupes terroristes? Que dieu nous entende et qu’il soit le premier terroriste abattu en terre syrienne!….

  6. française dit :

    Lien vers un autre article de Roland Hureaux, au sujet de la Syrie, écrit peu après le massacre de Houla.

    http://roland.hureaux.over-blog.com/article-certitudes-et-incertitudes-de-la-guerre-mediatique-107704780.html

    Et pour les curieux, on peut lire sur son blog http://roland.hureaux.over-blog.com/
    d’autres articles économiques ou de société intéressants

  7. vanda dit :

    Une hirondelle ne fait pas le printemps mais c’ est tout de mème réconfortant de constater qu’ il y a encore des personalités qui réfléchissent avant de dire n’importe quoi!

  8. Byblos dit :

    Contrairement à ce qu’avance Roland Hureaux au sujet des chrétiens de Syrie, la République Arabe de Syrie ne se contente pas de «…les protège[r] encore…». Elle leur reconnaît, ainsi qu’à tous les citoyens syriens de quelque appartenance religieuse qu’ils soient, des droits égaux, la seule dérogation étant la présidence de la république.

    Il suffit de rappeler que l’un des hommes d’État les plus prestigieux de Syrie, plusieurs fois président du conseil des ministres (premier ministre) était le chrétien Farès el Khoury. Que le fondateur du parti Baath actuellement au pouvoir était l’autre chrétien, Michel Aflak… Et les exemples sont nombreux.

    • sowhat dit :

      c’est la faute à Bachar

      • fatima dit :

        Les évènements vont arriver tôt ou tard jusqu’à la France.. et on n’a pas fini. ce ne sera jamais ni le premier ni le dernier évènement de cet ampleur.
        A TOUS LES FRANCAIS, vous voyez ces photos choquantes arrivées sur notre sol français !!!! mais vous n’êtes plus choqués par les images des évènements perpétrées par aljech alkourre et par les mercenaires étrangères, qui viennent de Syrie ???
        Réveillez-vous, chers compatriotes, ne restez plus endormi comme « la belle au bois dormante ».
        Ce qui se passe en Syrie est à cause de la politique des occidentaux d’intervenir indirectement et directement (en soutenant les gangs fanatiques armés)contre notre chère Syrie.

  9. Avic dit :

    Position rare pour être soulignée. Une telle déclaration dans un journal comme VA aura forcément un impact.
    Mais j’ai surtout aimé: « Là on peut penser que Hureaux n’a peut-être pas pris toute la mesure du cynisme et des risques calculés pris par la direction israélienne ».

    • Marie-Christine dit :

      « Position rare pour être soulignée. Une telle déclaration dans un journal comme VA aura forcément un impact. »
      Je suis d’accord. Un article assez remarquable dans son indépendance et sa lucidité (et qui ose appeler un chat, un chat), et dire que c’est quelqu’un de droite, il est vrai gaulliste, qui l’a écrit !
      Je ne sais pas si un jour (quand?) on verra un politicien de gauche avoir le courage, l’indépendance d’esprit et la lucidité pour oser se démarquer publiquement de la doxa « consensuelle » de l’establishment. Je serais vraiment heureuse de le voir, mais je crains que l’aspect moutonnier et suiviste des troupes soit pire que du côté de la droite (ose-t-on même penser par soi-même en dehors de la ligne de direction du « parti », ou risque-t-on plus si on s’y aventure ?).
      Trahison et faillite morale honteuse de la « gauche » française – définitive ? -.

      • Avic dit :

        En politique, obtenir un poste éligible au sein d’un parti nécessite d’une part, beaucoup de services rendus (sortes de marchés), et d’autre part, des gages solides d’orthodoxie. Désolé, Marie-Christine; je crois que nous devrons attendre encore un peu.

  10. Sylvain dit :

    Je partage globalement cette analyse, et c’est bien de l’avoir écrit.
    Je demeure persuadé que la haine de l’IRAN par les pays occidentaux est proportionnelle à ses capacités pétrolières, plutot qu’à des considérations confessionnelles ou autres.
    Les alliés de l’Otan et des occidentaux , et les mercenaires qu’ils emploient , sont nettement plus violents et détestables que les Iraniens.
    Et les régimes qu’ils mettent en place n’ont rien de républicain, laïc et tolérants. Ce sont toutes des dictatures cachées.

    Je rajouterais aussi que la droite parlementaire actuelle ne représente pas les valeurs classiques de la droite, la gauche , il y a bien longtemps qu’elle ne les représente pas celles dites de la gauche, et tout ce beau monde, malgré l’intox médiatique faite, ne représente que la moitié de la nation française, l’autre moitié ayant refusé de se déplacer ou de choisir de tels représentants.

    • Nina dit :

      OUI, j’appartiens à la moitié qui ne s’est pas dérangée, sciemment, pour la première fois de ma vie ……..

    • sowhat dit :

      Tout ce « beau monde » n’est même plus capable de faire le travail pour lequel il a été mandaté et l’essentiel de ses actions consistent en intrigues, à monter des opérations qui relèvent de la grande corruption et en gesticulations dérisoires et impuissantes pendant que le pays et l’Europe sombrent dans une crise profonde. Malheureusement ce beau monde n’a jamais eu à rendre des comptes.

  11. tarico dit :

    On dirait que ça frissonne un peu dans les médias ces jours-ci. Une petite éclaircie et ça repart de plus belle.
    Omar ben Salad a oublié de payer l’irrascible Roland Hureaux, c’est une négligence inacceptable ! Il n’a pas oublié Dominique de Villepin par contre : « Comment peut-on dormir tranquille alors que le régime sanguinaire de bachar al assad massacre sa population bla bla bla »; ni BHL « War against Syria is more doable than never before, Bachar is even a more bloody dictature than Khadafi » ou encore Juppé qui ne lâche pas le morceau, et croit voir un cheval de bataille dans la cause djihadiste pour revenir en politique…

    Ce serait intéressant de constituer un liste des propagandistes les plus actifs, avec une attention particulière à ceux qui prônent la haine communautaire en s’en prenant spécifiquement aux Alaouites comme d’autres s’en prenaient aux juifs dans les années 40.

    Cette fois, ces fumiers ne vont pas s’en sortir comme ça. L’occasion d’un grand nettoyage des écuries d’Augias.
    Après tout, ils n’ont pas l’exclusivité de la diabolisation. Quand le rapport de force sera propice, on va bien s’acharner sur ces salauds et leurs bailleurs de fonds.

  12. JMR dit :

    La résistance du peuple syrien et de son gouvernement commence à mettre, peu à peu, du rationnel dans le cerveau des otanistes…

  13. Diana Sultan dit :

    J’ai peur. Très peur. Un triste pressentiment m’assaillit et je crains fort que lorsque nos chefs se seront enfin rendus compte du danger qui plane sur l’Europe, ils ne puissent plus faire marche arrière.
    En temps de crise financière, ils ont trop flirté avec les arabes de la Péninsule Arabique jusqu’à se compromettre, jusqu’à ne plus avoir voix au chapitre. Les désordres d’Amiens pourraient n’être que les prémices d’un embrasement général. Lorsqu’on laisse à des Imams et à des « Mourchidates » venues des pays musulmans du Moyen Orient, le soin de former les jeunes des quartiers difficiles, lorsqu’on permet au Qatar de financer leurs structures sociales, on obtient un endoctrinement et une allégeance qui n’est pas dévolue à la France mais aux « bienfaiteurs ». Décidément, nous courons à notre perte. Il faut agir vite et couper les relations économiques avec ces pays, riches, il est vrai, mais dont les investissements en Europe ne servent qu’à faire du prosélytisme religieux. Leurs ouailles finiront par mettre à feu et à sang la France, comme ils ont fait en Libye et à présent en Syrie. Ce même scénario peut à présent et très aisément être reproduit en France, en Italie, car il a été bien testé et rodé ailleurs, avec notre bénédiction.

  14. [...] Une voix lucide dans le désert droitier [...]

  15. Antoine Arjakovsky dit :

    Je vous recommande également ceci si vous n’en avez pas pris encore connaissance:

    http://www.libertepolitique.com/L-information/Decryptage/La-Syrie-dans-la-tourmente-des-printemps-arabes-3-3

    Antoine A.

  16. Victorserge0 dit :

    et y a t’il encore une voix à gauche ??? fut une époque où des intellectuels de gauche hurlaient contre l’impérialiste , aujourd’hui où sont-il ?? c’est le néant ! quand je lis l’humanité je pleure tellement ils sont devenu lèches botte de l’impérialisme

  17. schedir dit :

    a part le fait que netanyahu aurait demande a obama d’etre pret a attaquer l’iran d’ici au 25 septembre, les ecrits ci-dessus sont un vrai baume pour le coeur.

    les « porteurs de paix », etouffes par leur economie chancelante, mais assoiffes d’or noir et de domination, se rendront-ils compte de leur heresie a temps?
    c’est ce que je souhaite au fier peuple syrien et, en fin de compte, au monde entier.

  18. Victorserge0 dit :

    Ne pourrait-on pas par dérision offrir à nos pro islamistes journalistes ou policiens un petit coutteau pour qu’ils puissent aller aider les salafistes à égorger les chrétiens et alaouites de syrie avec un diplôme de l’islamiste du jour !!!

  19. EAUX TROUBLES dit :

    la voix de Jean-Pierre CHEVENEMENT :

    http://www.liberation.fr/monde/2012/08/15/syrie-jean-pierre-chevenement-denonce-les-professionnels-de-l-ingerence_839875

    extrait : « «La Syrie n’est ni la Tunisie ni l’Egypte. C’est un pays plongé dans une guerre civile inspirée et alimentée de l’extérieur», estime le président d’honneur du MRC. »

  20. Vazoux dit :

    BOnjour à tous

    Depuis quelques temps je lit tout les jours vos articles qui nous montre une autre réalité du conflit et je me sens concerné par ce qui se passe en syrie , car en France celà commence déjà avec nos sois disant amis petrodollors Qataris qui amuse les gens au Foot et qui petit à petit font monter la tension dans nos quartiers voir même jusque dans les plus hautes spheres de l’état!!

    Parfois quand je vous lit et le malheur des milions de syriens vivant dans la peur donnent envie de vouloir venir vous aider ou d’aider vos soldats qui se battent pour une cause juste face aux vrais terrorisme et quand on voit comment les Américains soutiennent les rebelles terroristes on peut clairement se demander si les personnes criant au complot le 11 Setptemnbre 2001 n’avait il pas raison? car depuis tout s’enchaine à grande vitesse.

    Pour finir juste une question pourquoi on n’en sais pas plus sur les armées au combat du genre quel division blindé ou infanterie ou encore force spéciale etc.. pour en savoir plus sur comment l’armée arrive à les vaincre aussi facilement.?

    Paix à vos ames perdus et Paix à vous pour votre combat contre la liberté!!

    Dieu Soit avec vous!!

  21. EAUX TROUBLES dit :

    Encore lui :

    http://www.libertepolitique.com/L-information/Decryptage/Syrie-faut-il-mourir-pour-les-islamistes

    Syrie : faut-il mourir pour les islamistes ?
    Roland Hureaux