• Actualité
  •  

Miliciens islamo-ASL à Alep, le 12 août : comme le disent nos médias, ils "résistent". Une façon élégante de dire qu'ils sont partout attaqués et luttent pour leur survie ou ce qui leur reste d'honneur   -Alep : l'ASL recule à Seif al-Dawla et à Sukkari À Alep, citant les sources de l’OSDH, l’AFP a signalé que l’armée syrienne est entrée lundi dans un second quartier tenu par les miliciens dans l’ouest d’Alep, celui de Seif al-Dawla - contigu (à l'est) à [...]



Alep : l’armée continue d’avancer, et l’ASL de reculer

Par Guy Delorme, Cécilia & Hakim,



Miliciens islamo-ASL à Alep, le 12 août : comme le disent nos médias, ils « résistent ». Une façon élégante de dire qu’ils sont partout attaqués et luttent pour leur survie ou ce qui leur reste d’honneur

 

-Alep : l’ASL recule à Seif al-Dawla et à Sukkari

À Alep, citant les sources de l’OSDH, l’AFP a signalé que l’armée syrienne est entrée lundi dans un second quartier tenu par les miliciens dans l’ouest d’Alep, celui de Seif al-Dawla – contigu (à l’est) à Salaheddine – avec des chars, et des affrontements se déroulaient avec les rebelles et ce cinq jours après le début de l’offensive de l’armée sur le fief rebelle de Salaheddine. La chaine arabe d’information continue al-Mayadeene a signalé pour sa part que les miliciens ont tenté pour la énième fois de s’emparer du bâtiment de la radio-télévision, mais en vain. Des dizaines de miliciens ont été tués selon la chaine iranienne arabophone Al-Alam dont le correspondant Hussein Mortada suit de très près la progression de l’armée. Le site Arab Press (pro-gouvernemental) quant à lui assure que l’ASL a effectué un repli tactique du quartier Sukkari, situé à deux kilomètres environ au sud-est de Salaheddine, et qui devait être la position de repli des rebelles.

L’AFP a recueilli des déclarations d’un combattant ASL de ce dernier quartier, d’une tonalité très pessimiste : l’homme dit que les Occidentaux, qui avaient aidé les rebelles libyens à faire tomber Kadhafi, « laissent mourir » les combattants syriens, et il réclame une zone d’exclusion aérienne.

Les sources médiatiques syriennes ont aussi affirmé que l’armée régulière contrôle depuis dimanche la totalité du quartier de Machhad. Elle avait pilonné dimanche un point de rassemblement des miliciens dans l’école Saoura dans la région de Bazzaa, aux confins d’Alep. Les habitants de la localité de Saffira ont appelé l’armée après avoir tenté d’expulser les miliciens qui voulaient s’y installer. Des accrochages ont alors eu lieu au cours desquels des miliciens ont été tués et cinq de leur véhicules à mitrailleuses détruits.

L’AFP faisait encore état d’attaques rebelles, lundi, contre un centre des renseignements de l’armée de l’Air et une caserne d’unité d’artillerie, sans donner plus de détails.

La correspondante d’al-Mayadeene a effectué lundi une tournée à Salaheddine, où elle a rendu compte du retour, encore timide, des habitants, et des dégâts importants survenus dans les bâtiments et les infrastructures. Les partisans de l’armée arabe syrienne manifestent leur joie et souhaitent la bienvenue aux militaires. L’armée ratisse le quartier et le génie militaire débarrasse des bombes et engins explosifs. Les traces des terroristes apparaissent dans les dégâts laissés, les véhicules piégés laissés derrière, et un dispensaire de campagne avec des médicaments et des produits sanitaires. Les accrochages continuent à Hay Seif Al-Daoula, Al Machhad et autres quartiers …

http://www.youtube.com/watch?v=qR65om51ZOs&feature=plcp

 

-Damas : un charnier & quelques accrochages

Dans la province de Damas, et plus particulièrement à Jdeidet Artouze, à la périphérie sud-ouest de la ville, où de petits bandes d’activistes sèment toujours la terreur, 10 cadavres mutilés et les mains liés au dos ont été retrouvés ce lundi. Quatre d’entre eux n’ont pas été identifiés.
Dans la capitale syrienne, les forces de l’ordre étaient parvenues samedi à liquider un chef de la milice d’al-Qaida « Jabhat-Nusrat (ou al-Nosra) » Wael Mohammad Majdalawi. L’AFP, s’appuyant vraisemblablement sur les dires de l’OSDH et des CLC, parle de « bombardements » sur les quartiers sud, et de perquisitions et d’arrestations dans la vieille ville dont l’artère principale serait agrémentée de pas moins de 70 barrages !

 

-Homs : un quartier nettoyé et de dizaines d’activistes éliminés

À Homs même, les sources proches de l’insurrection parlaient ce lundi d’un pilonnage intensif contre le quartier Jouret-Chiah,(ou Juret al-Shayah, nord-ouest de la ville). Ce que l’agence Sana, dans son édition du 13 juillet, confirmait implicitement en évoquant la mise hors de combat, dans ce quartier, d’un grand nombre de terroristes, ainsi que la destruction d’un dépôt d’armes et de munitions.

Dimanche, des accrochages dans le quartier Chammas (ou al-Chamas) de la ville se sont soldés par la mort d’une cinquantaine de miliciens. En fin de journée, l’armée régulière a déclaré avoir nettoyé le quartier qui se trouve à quelques centaines de mètres à l’est de Bab Amr et constitue l’une des entrées sud de la ville. Plus tôt, des insurgés avaient ouvert le feu contre un bus qui sortait du quartier tuant trois enfants, et blessant huit adultes ont des femmes.

La milice de l’ASL a dû subir d’autres revers douloureux dans le secteur de Homs. Elle a perdu trois voitures équipées de mitrailleuses Douchka dans le quartier Hamidiyyé (nord), et deux de ses repaires et dépôts d’armements y ont été découverts et détruits, alors que dix de ses combattants ont péri dans une embuscade a proximité de la localité de Kseir et 26 autres qui ont été arrêtés à Talbissé. Dimanche matin, sept soldats syriens avaient été blessés dans des accrochages violents dans les vieux quartiers de Homs.

Les militaires ont traqué des groupes terroristes dans la localité d’al-Ghanto et la ville de Talbisseh (nord de Homs). Citant une source du gouvernorat, le correspondant de Sana a affirmé que l’accrochage a fait nombre de tués et de blessés parmi les activistes. D’autres groupes ont été accrochés près de Souk d’al-Ghanam sur la route de Salamieh-Homs.

-al-Qusayr :

Dans cette région située entre Homs au nord et la frontière libanaise à l’ouest, et où les débris de la brigade al-Farouq, repliés de Homs, sont renforcés par des renforts venus du Nord Liban, les incidents sont quotidiens. Un point d’appui rebelle a été détruit lundi à al-Oznyeh.

-Lattaquié :

Dans cette région littorale, l’insurrection est pratiquement absente, sauf  au nord et à l’est de Lattaquié. Des unités de l’armée ont traqué dans la nuit de dimanche à lundi une bande dans le village al-Khadra relevant de la localité de Qastel Mohaf (ou Qastal Maaf, à une trentaine de kilomètres au nord de Lattaquié, et à moins de dix de la frontière turque), lui infligeant des pertes « considérables. »

Une source gouvernementale citée par Sana a indiqué que les soldats ont pourchassé aussi un groupe dans le village d’al-Rihanieh relevant de la localité d’al-Rabiaa, faisant nombre de tués et de blessés dans ses rangs.

-Idleb :

Dans la région, les cadavres de deux membres des forces de l’ordre ont été retrouvés, après une attaque perpétrée contre leur poste. Alors que les forces de l’ordre disent avoir découvert dans la ville d’Ariha (à moins de dix kilomètres au sud d’Idleb) quatre ateliers pour la confection des charges explosives, ainsi que trois dispensaires. Elles ont également démantelé une quarantaine de charges entre 200 et 400 kilos chacune et confisqué de grandes quantités d’armes.

-Deraa :

Une unité des forces armées a traqué des groupes armés dans la localité de Tafas (une dizaine de kilomètres au nord de Deraa)  et tué un grand nombre d’entre eux. Par ailleurs, les militaires ont traqué des terroristes à Bosra al-Cham (une trentaine de kilomètres à l’est de Deraa) et à Izraa (une trentaine de kilomètres au nord de Deraa), et se sont accrochés avec un groupe  dans la localité d’al-Sanameine : plusieurs activistes y ont laissé la vie.

-Frontière irakienne :

Selon la télévision syrienne, qui cite des sources sécuritaires irakiennes, un activiste a été tué et un autre capturé dans des affrontements près de la frontière irakienne, au nord-ouest du pays. Le mort serait irakien et le capturé un Séoudien.

-Un appareil abattu :

C’était, du fait de sa dimension spectaculaire et symbolique, et en dépit de son importance militaire relative, le fait du jour, lundi 13 juillet : tôt le matin,  un avion de combat de l’armée syrienne s’est écrasé dans l’est de la Syrie. L’agence Sana a d’abord parlé d’un vol d’entraînement interrompu par un incident technique paralysant les commandes, le pilote devant quitter son appareil devenu incontrôlable.

Mais peu après, une vidéo amateur mise en ligne par des militants d’opposition sur Youtube montrait un appareil apparemment touché avec en fond sonore des tirs nourris. Des flammes s’échappent de l’avion avec une traînée de fumée grise. L’avion continuait à voler mais il semblait bien que la queue de l’appareil a été touchée. Ci-dessous, la vidéo:

http://www.youtube.com/watch?v=QNj5MNxiM-U&feature=plcp

Un peu plus tard encore, la rébellion diffusait une autre vidéo,montrant un home présenté comme le pilote du jet, en tenue civile, et encadré d’hommes armés, tous posant sur fond de drapeau ASL.

Un officier ASL, avec trois étoiles sur sa patte d’épaule (un capitaine ?), du nom d’Abou Sayef, vu de dos, lit une déclaration : il se présente comme le chef de la brigade Ahfad Mouhammad (« Les petits-enfants du prophète Mahomet« ) appartenant à l’ASL.

Il commence par réciter la Basmalah (« au nom d’Allah miséricordieux« ) suivie par un verset du Coran qui montre que c’est la main de Dieu qui a bien visé l’avion et non la main d’un homme… Il désigne ensuite les trois « officiers » qui ont abattu l’avion, dont le premier, Abou Allawi, relève lui de la brigade d’Othman (un autre compagnon du prophète).

Le pilote, apparemment calme, dit qu’il était en mission pour bombarder la ville de Mouhassane, située à une quinzaine (et non 400 comme l’écrit l’AFP) de kilomètres au sud-est de Deir Ezzor, sur l’Euphrate. Et demande aux autres pilotes de l’armée syrienne de faire défection du « régime criminel » – on imagine le caractère spontané de cette déclaration. Il dit aussi qu’il a été bien traité et soigné de ses blessures.

Le « capitaine » Abou Sayf dit que le pilote va être traité correctement selon les traditions, sinon la convention de Genève. Inch Allah !

Si cette version ASL est confirmée, ce serait la première fois qu’un avion de combat syrien est abattu en mission par la rébellion. Apparemment pas par un stinger ou autre missile sol-air : selon un porte-parole de l’ASL, l’avion, qui volait « très bas« , a été touché par de classiques balles d’une mitrailleuse anti-aérienne de 14,5 mm. Il s’agit donc d’un incident plutôt que d’un tournant technologique de ce conflit.

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

58 commentaires à “Alep : l’armée continue d’avancer, et l’ASL de reculer”

  1. wesley dit :

    Faites gaffe les gars, hilary a declaré qu’elle aurait la peau de Assad! now, c’est un Mig-21 qui est touché,qu’est-ce que ce sera demain et avec quel engin? il faut tout mettre en oeuvre pour annihiler une bonne fois pour toute cette rebellion de merde. au risque de voir Assad et sa belle Syrie finir comme l’Irak. faites gaffe!

    • Schaka dit :

      ici une preuve de ton message: http://www.alterinfo.net/Syrie-un-avion-touche-par-un-missile-Stinger_a80159.html.
      Mais pourquoi L.D n’en on parle pas? Et j’ai vu une video du pilote capturé par des rebelles.
      Il serait mieu d’informer les gens sur l’ensemble des événements et ne pas seulement riposté à une diffisuion de ces chaines corrompu comme F**24 & co..

      Mais j’adore ton job L.D aux moins je ne me sent pas seul!!

      God bless syria!!

      • antioche dit :

        Faisons attention à la désinformation. Je n’est pas vraiment d’éléments pour dire si cet avion est bel et bien tombé, mais même si c’est le cas sachez qu’on est en guerre. En face de nous ne se trouve pas des enfants de cœur. des pertes comme celle ci il y en aura et c’est le moment de blinder nos cœurs. Car comme je ne cesse de le répéter la vrai guerre c’est maintenant qu’elle va commencer. il faut être fort et continuer à soutenir l’armée quoi qu’il arrive et aussi faire confiance à ceux qui combattent.

        P.S. Ne trouvez vous pas que ce pilote est trop confiant pour un homme qui sait qu’il va mourir non? L’ASL ne fait pas de prisonniers militaires à ce que je sache. et si la vidéo n’était un montage?

  2. Bernard dit :

    « Il commence par réciter la Basmalah (« au nom d’Allah miséricordieux« ) suivie par un verset du Coran qui montre que c’est la main de Dieu qui a bien visé l’avion et non la main d’un homme…  »

    Cet obscurantisme fait peur ! Ces gens n’ont donc aucune éducation ?

    • M. dit :

      il n’y a aucun obscurantisme la Monsieur, si leur cause etait juste, ce serait comme cela qu’ils feraient leurs incantations.

      les croyants de toutes religions implorent a Dieu de les aider dans leurs actes, y compris dans la bataille.

      la tres manifestement, il s’agit d’une deviance dans la cause, mais les incantations sont justes.

      • Bernard dit :

        Mais c’est très exactement de cela que je parle ! « suivie par un verset du Coran qui montre que c’est la main de Dieu qui a bien visé l’avion et non la main d’un homme… » c’est savoureux, non ? Et c’est Dieu qui a chargé la mitrailleuse aussi ?

      • sowhat dit :

        @M

        les incantations ne sont jamais justes pas même musicalement parlant

    • Ernesto dit :

      C’est l’impérialisme qui fait peur!

  3. antipédés dit :

    LES CARACTERISTIQUES DU SIONISME :

    CREER DE LA MERDE ( ex:le capitalisme,l’ouverture des frontières,la démocratie …ECT) , et mettre tous les moyens possibles et inimaginables en leurs possessions , pour propager cette merde …!on devré plutot les appelez ,les parasites nuisibles ,les contaminants,pédophiles et autres excécrable vermiceaux ….!

    • Abraham dit :

      N’importe quoi !! Il faudrait se calmer un peu , sinon vous allez perdre beaucoup de sympathisants . Je suis pour Bachar , car lui est civilisé . Sa femme est belle et ce n’est pas un gros tas de graisse parce que son connard de mari musulman lui interdit de faire de la gym pour récupérer son ventre après ses grossesses . Les femmes israëliennes aussi sont belles . Cela est le signe de la civilisation .Je vous accorde que les péchés graves qui sévissent en « occident » (pédophilie , mais Mahomet l’était aussi , avec Aïcha , je le rappelle , homosexualité , pornographie , etc…) détruisent la civilisation , mais ce n’est pas l’islam qui mettra de l’ordre là dedans , d’autant que nombre de ses adeptes font en cachette ce qu’ils dénoncent sur la place publique . C’est nous , les européens de souche , qui remttront l’Europe debout , comme Poutine a bien commencé en Russie. Quant à Israël , il est chez lui , dans ses terres ancestrales . La bible préexistait au coran depuis de nombreux siècles .

      • Louis Denghien dit :

        Sauf que les actuels juifs israéliens ne descendent pas anthropologiquement des Hébreux ; sauf que cet État qui joue sur une légitimité religieuse a été créé par des laïcs, voire des athées de droite et de gauche ; sauf que la plupart de juifs n’y vivent pas ; sauf qu’Israël s’est construit objectivement sur la spoliation et la déportation des habitants eux vraiment ancestraux de la région, les Palestiniens ; sauf que cet État est la première source d’instabilité et la cause (à peine) cachée) des guerres menées contre l’Irak, ou en projet contre la Syrie et l’Iran.

        À part ces détails, vous avez sûrement raison.

        L.D. & Infosyrie

        • Amîn dit :

          @Infosyrie
          J’apprécie beaucoup votre site mais je trouve que la vulgarité de certains commentaires décrédibilise complètement l’ensemble !
          Je l’avais recommandé à certains de mes amis qui, quand ils ont vu des commentaires du type de @Abraham ont immédiatemment pensé qu’il s’agissait d’un défouloir pour Pro-Assad (ce que infosyrie n’est pas du tout) !
          En tant que modérateur, ne devriez-vous pas prévenir une fois pour toute tous les commentateurs que les post contenant des propos vulgaires, des insultes et des diffamations seront systématiquement filtrés.
          Quand je vois des sites comme http://www.voltairenet.org, l’absence de commentaires du type de @Abraham les rend beaucoup plus crédibles.

          Je me demande même si, en tant que champions de la manipulation du Net, les commentaires les plus vulgaires et les plus virulants déposés sur infosyrie ne sont pas écrits pas des atlantistes professionnels. Ils savent en effet très bien que c’est le meilleur (et le plus facile) moyen de discréditer l’ensemble du site et des préciseurses informations qui y sont transmises.
          En effet, avec de tel propos, impossible de rivaliser en crédibilité avec des grands médias d’information. Or dans ce conflit syrien par média interposés, tout est dans la crédibilité.
          A bon entendeur..

        • Amîn dit :

          Erratum
          Le commentaire vulgaire dont je parlais était surtout celui de « Antipédés », même si celui de Abraham est aussi diffamatoire et n’apporte rien !
          Tout cela ne devrait pas être publié…

          • Louis Denghien dit :

            J’ai déjà évacué beaucoup de commentaires hors sujet, excessifs ou « parasitaires ». Pour autant, je ne peux pas « pasteuriser » ce forum.

            Vos amis trop sensibles devraient déjà commencer par lire les articles, même si c’est plus fatigant que de compter les insultes et les gros mots.

            L.D. & Infosyrie

          • Amîn dit :

            Sachez que je ne disait pas cela par critique mais pour vous soutenir dans votre remarquable travail. Un site comme le votre contrarie beaucoup (et c’est un euphémisme !) l’OTAN. L’OTAN est passée maître dans la manipulation de l’information et du Net en particulier. En Tunisie, ils envoyaient des groupes de jeunes se former au techniques de blogging bien avant la chute de BenAlî. Il y a des départements entiers des services secret de chaque pays chargés de ce type de travail. Votre site est donc OBLIGATOIREMENT dans le viseur de l’OTAN : impossible qu’il en soit autrement !!!
            Si l’on réfléchit aux moyens dont ils disposent pour saper votre travail, à part l’intimidation personnelle et trafiquer les référencements dans Google, il ne leur reste que les commentaires. Sachez qu’ils sont passer maîtres dans l’art de la manipulation des masses et qu’ils savent donc parfaitement comment réduire l’effet d’un site. Je suis donc absolument certain qu’une bonne partie des commentaires qui dévalorisent votre site sont écrits par des professionnels. Il y en a forcement. Pensez-y. Dans cette guerre que vous mener (bravo à vous, vous avez tout mon respect), la « pasteurisation » de votre site ne sera donc qu’un moindre mal ! Chaque fois que vous éliminez un commentaire, soyez conscient qu’un type de l’OTAN rage derrière sont PC. Mais vous le sortez par la porte, il tentera de revenir par la fenêtre.
            Ne croyez surtout pas qu’ils vous laisseront tranquilles…

        • mécréante dit :

          Déclaration à Louis
          Vous êtes génial !

        • Cécilia dit :

          « À part ces détails, vous avez sûrement raison. »

          J’adore ! ;) ;) ;)

      • M. dit :

        N’importe n’importe quoi Avram!

        Bien! Vous voulez parler de civilisation, je vous renvoie au massacre de Mamilla (et non Malmilla), je cite Israel Shamir:
        ———————————————————————-
        Les Juifs ne font pas exception. A la sortie de Jérusalem dite « Porte de Jaffa », existait autrefois une petite agglomération du nom de Mamilla, qui a été détruite il n’y a pas si longtemps par des promoteurs immobiliers. A la place, on trouve aujourd’hui un monstrueux « village » accueillant les très grosse fortunes, contigu au luxueux hôtel Hilton. Un peu plus loin, s’étendent le vieux cimetière de Mamilla où repose la noblesse arabe, et le réservoir d’eau de Mamilla que Ponce Pilate avait fait aménager. Au cours des travaux de génie civil, les ouvriers sont tombés sur une caverne funéraire abritant des centaines de crânes et d’os. Cette caverne était ornée d’une croix et d’une inscription : « Dieu seul sait leurs noms ». La Revue d’archéologie biblique éditée par le Juif américain Herschel Shanks a publié une longue narration[i] de cette découverte que l’on doit à l’archéologue israélien Ronny Reich.

        C’est en 614 après Jésus-Christ, année la plus effroyable de l’histoire de la Palestine avant le XXe siècle, que les défunts ont été amenés pour y dormir du sommeil du juste. Dans son ouvrage intitulé Historical Geography of Palestine, l’universitaire écossais, Adam Smith, écrit qu’encore aujourd’hui, l’effroyable dévastation de 614 est visible sur le terrain. Les blessures n’ont jamais pu se refermer.

        En 614, la Palestine faisait partie de l’Empire byzantin, qui avait succédé à l’Empire romain. C’était une terre prospère, à prédominance chrétienne, où l’agriculture était bien développée, les eaux canalisées et les terrasses soigneusement aménagées. Les pèlerins affluaient en masse vers les Lieux saints, et les édifices construits par Constantin, le Saint-Sépulcre et l’Ascension au mont des Oliviers figuraient parmi les merveilles du monde construites par l’homme. Huit monastères égayaient les étendues sauvages de Judée. On y collectionnait des manuscrits précieux et l’on y priait. Les Pères de l’Église, Saint Jérôme de Bethléem et Origène de Césarée, vivaient encore dans les mémoires.

        En plein milieu vivait aussi une petite communauté juive, fort riche, qui s’était installée principalement à Tibériade et sur les rives du Lac. Ses docteurs venaient juste d’achever leur version du Talmud qui codifiait leur foi, le judaïsme rabbinique. Pour autant, chaque fois qu’ils avaient besoin de directives, ils s’en remettaient à la communauté juive dominante de la Babylone perse.

        En 614, les Juifs de Palestine se sont alliés à leurs coreligionnaires babyloniens pour prêter main forte aux Perses dans leur conquête de la Terre sainte. A la suite de la victoire perse, les Juifs ont perpétré un holocauste massif des Gentils de Palestine. Ils ont incendié les églises et les monastères, tué les moines et les prêtres, et brûlé les Livres. La charmante basilique des Poissons et des Pains de Tabgha, l’Ascension sur le Mont des Oliviers, Saint Étienne, en face de la Porte de Damas, et Hagia Sion sur la colline du même nom ne sont que quelques exemples parmi les plus notables de l’éradication des édifices religieux De fait, très peu d’églises ont survécu à l’attaque. Laure de Saint Sabas, site extraordinaire niché dans la vallée sans fond du Wadi an-Nar, n’a dû son salut qu’à sa situation reculée et aux rochers escarpés qui l’environnent. L’église de la Nativité a survécu par miracle : lorsque les Juifs ont ordonné sa destruction, les Perses ont regimbé. Ils avaient cru voir dans la mosaïque représentant les rois mages au-dessus du linteau le portrait de quelque roi perse.

        Mais le pire de ces crimes n’est pas cette dévastation. Lorsque Jérusalem s’est rendue aux Perses, des milliers d’habitants chrétiens se sont retrouvés prisonniers de guerre et ont été menés, tels un troupeau conduit à l’abattoir, tout près du réservoir de Mamilla. L’archéologue israélien Ronny Reich écrit : « Ils ont probablement été vendus au plus offrant. [Selon certaines sources,] les captifs chrétiens du réservoir de Mamilla ont été achetés par des Juifs et mis à mort sur le champ ». Témoin oculaire, Strategius de Saint-Sabas, nous donne un compte rendu plus précis : « Les Juifs ont payé une grasse rançon aux soldats perses pour s’emparer des Chrétiens et les ont massacrés avec délectation au réservoir de Mamilla qui débordait de sang ». Rien qu’à Jérusalem, les Juifs ont massacré 60 000 chrétiens palestiniens. A l’époque, la Terre ne comptait probablement que quelque 50 millions d’habitants, soit 100 fois moins qu’aujourd’hui. Quelques jours plus tard, ayant compris l’ampleur du massacre, les soldats perses ont empêché les Juifs de poursuivre leurs exactions.

        Il faut rendre justice à l’archéologue israélien Ronny Reich dans la mesure où il n’a pas cherché à imputer les massacres aux Perses, comme cela se fait couramment aujourd’hui. Il admet que « l’Empire perse ne reposait pas sur des principes religieux et était effectivement enclin à la tolérance religieuse ». Il est évident que ce brave homme aurait quelques difficultés à publier des articles dans le New York Times. Pourtant, Deborah Sonntag, correspondante de ce journal en Israël, n’hésiterait pas à décrire ce massacre comme « un acte de représailles des Juifs souffrant sous la férule des Chrétiens ».

        L’holocauste des Palestiniens chrétiens de 614 a fait l’objet d’une volumineuse documentation. Il est décrit dans des ouvrages anciens comme les trois volume de l’Histoire des Croisades de Runciman, par exemple. Quant aux guides modernes et aux livres d’Histoire, la censure est passée par là. C’est bien dommage car si on ne sait pas ce qu’il en est, il est impossible de comprendre les dispositions du traité conclu en 638 entre les habitants de Jérusalem et le calife Omar ibn Khattab. Dans le Sulh al Quds, nom sous lequel on connaît ce traité de capitulation, le patriarche Sofronius exige, et le puissant dirigeant arabe accepte, de soustraire la population de Jérusalem à la férocité des Juifs.
        ———————————————————————-
        source: http://www.israelshamir.net/French/mamilla.shtml (il faut telecharger la page et la lire ensuite)

        Vous voulez parler de « pedophilie » de la part de notre bien aime Prophete et de barbarie, parlons-en, je cite encore le tres honnete intellectuel Israel Shamir:
        ———————————————————————-
        Ayant été un modeste étudiant du Talmud, à Jaffa, je me lèverai pour prendre sa défense, au nom de nos traditions juives. Loin d’avoir été un pêcheur, Mohammed – que la paix soit sur Lui – s’est comporté en accord avec la lettre et l’esprit de notre sainte foi. Le Jacob de la Bible tomba amoureux de Rachel, lorsqu’elle avait sept ans, et il engendra, avec elle, une lignée de saints au nombre desquels figure Marie, mère de Dieu.

        Le Talmud stipule que l’âge admis du mariage est, pour les filles, de trois ans et un jour. Cela nous vaut cette dispute, digne de Boccace, qui se tint à Séphoris, en Galilée. Justine, princesse romaine, fille de l’empereur Sévère, lui-même fils d’Antoine, demanda au rabbin Judah Princeps, autorité spirituelle et juridique suprême des Juifs dans la période post-biblique, quel était l’âge légal du mariage et du concubinage.

        - Trois ans et un jour, avait répondu le rabbin.

        - Quel est l’âge légal pour la conception, persista la jeune princesse romaine.

        - Neuf ans[98], répondit le rabbin.

        Ça alors ; j’ai été mariée à six ans, et j’ai accouché à sept, pensa-t-elle, morose. J’ai donc gâché trois précieuses années de ma jeunesse ?

        L’épouse de Mohammed, Aïcha, avait perdu, quant à elle, six années de sa jeunesse, puisqu’elle avait été mariée à l’âge de neuf ans. Ainsi, le Prophète fit montre d’une grande sagesse, toujours en parfaite conformité avec nos enseignements juifs. Nos saints rabbins autorisaient les mariages très précoces, mais ils n’étaient pas absolument certains que des filles de trois ans eussent été suffisamment matures. Ils enseignaient que les prosélytes et les pédophiles ne faisaient que retarder la venue du Messie attendu et l’avènement du Royaume des Cieux.

        Qui sont les pédophiles, dans ce contexte? s’interroge le Talmud. Il ne peut s’agir que de personnes ayant un comportement légitime, mais réprouvé. Par conséquent, il ne saurait s’agir des sodomites, puisque ceux-ci méritent d’être lapidés à mort, ni des onanistes, qui méritent de périr noyés. Il s’agissait, par conséquent, de ceux qui épousent des filles avant qu’elles aient atteint l’âge nubile, c’est-à-dire neuf ans. Ainsi, le Prophète est au-dessus de tout soupçon, à cet égard, si l’on s’en réfère à nos textes juifs.

        Il avait plusieurs épouses, persiflent ses contempteurs. Soit. La loi juive ne nous permet-elle pas d’avoir autant d’épouses que nous pouvons en avoir ? Aujourd’hui, un musulman doit se contenter de quatre épouses (en ce bas monde). Mais nous, les juifs, nous n’avons pas de telles restrictions.

        La coutume supposée barbare qu’ont les musulmans de voiler les femmes et de les tenir à l’abri des regards concupiscents de l’étranger est insupportable à leurs détracteurs. Un lecteur accro au Washington Post pourrait aisément penser que si les Etats-Unis ont attaqué l’Afghanistan, c’était juste pour faire tomber le voile, sous l’impact des bombes. En guise de premier fruit de la victoire américaine en Afghanistan, CNN a fait un reportage sur un marché de films pornographiques dans Kaboul en ruines.

        Là encore, notre loi juive est clairement du côté des talibans. Un sage talmudique, le rabbin Isaac, professait : « si un homme regarde le petit doigt d’une femme, c’est comme s’il regardait son vous-savez-quoi !  » (à ne pas confondre avec Vous-savez-qui d’Harry Potter). Rabbi Hisda avait déclaré, l’œil allumé, que la jambe d’une femme représente aussi une incitation non négligeable. Rabbi Sheshet surenchérit, rappelant qu’il en va de même quant à la chevelure de la femme. C’est pourquoi les femmes juives pieuses portent une perruque. Maître dans l’art d’avoir le dernier mot, Samuel l’avait encore surpassé en déclarant que la voix même de la femme est un facteur d’incitation sexuelle, comme le disent les Saintes Ecritures : « Douce est ta voix ». Ce débat fut conclu par la sentence « kvod bat ha-melech pnima », ce qui signifie : « une femme juive qui se respecte doit rester à la maison », ce qui est finalement très proche de l’opinion des talibans.

        Les ennemis de l’islam n’oseraient jamais s’en prendre à nos croyances juives bien que tous les traits de l’islam qu’ils affirment abhorrer y soient contenus. Cela ne concerne pas les seuls sujets sexuels. Le djihad n’est rien d’autre que la traduction arabe du concept juif de « Milhemet Mitzva », la Guerre Ordonnée (ou Prédestinée). Toutefois, dans le djihad, il est interdit de tuer des civils, tandis que dans la milhemet mitsva, on vous l’ordonne. Ouvrez votre Pentateuque et vous trouverez facilement les prescriptions en la matière. Le Messager – que la Paix soit sur Lui – a considérablement assoupli son Message.

        Si vous pensez que l’islam est intolérant, laissez-moi vous citer l’histoire écrite par ‘le parfait sage et excellent médecin R. Samuel Sholem, à Constantinople, capitale du Grand Roi, notre souverain, le Sultan Soliman le Magnifique’, au sujet du rabbin Gaon Isaac Campanton (mort en 1463), grand rabbin de la communauté castillane, la communauté juive la plus éclairée de tous les temps. Je le cite : «le grand rabbin, l’honorable R. Isaac Campanton fit brûler le rabbin Samuel Sarsa sur le bûcher. (Pourquoi ?) Des rabbins s’étaient assemblés afin d’annoncer les bans d’un mariage. Ils avaient lu : « en l’année tant depuis la Création du monde », ce sur quoi ce pauvre Sarsa s’était passé les doigts dans la barbe et avait fait allusion au fait que (pour lui) le monde existait depuis des temps immémoriaux. Le rabbin Campanton s’était alors levé d’un bond, s’exclamant : « comment, le bûcher n’est pas encore allumé ? Que l’on se dépêche de le faire ! « . Ils condamnèrent le rabbin Sarsa à mourir sur le bûcher pour avoir douté du dogme qui voulait que le monde eût été créé depuis 5000 ans. Et le rabbin Sarsa mourut sur le bûcher.»

        Si vous pensez que l’islam est la cause du terrorisme musulman, sachez que le judaïsme est sans doute la raison du terrorisme juif. Jusqu’à présent, les musulmans n’ont réussi à assassiner qu’un ministre israélien. Du temps où les juifs s’occupaient de terreur privée (par opposition à la terreur d’Etat), mes saints ancêtres ont assassiné deux Tsars de Russie et toute une collection de ministres d’Etat, de personnages officiels, d’ambassadeurs et d’hommes d’Etat britanniques, allemands, suédois, russes et arabes. A ce jour, le record battu par le terrorisme juif n’a pas été remis en cause et, en tant que juif et fier de l’être, je récuse les vains efforts déployés pour confisquer aux juifs leur coupe du monde d’assassinats et la remettre aux musulmans ou à qui que ce soit d’autre.

        En Amérique, les Juifs ne sauraient mal faire, et quiconque pense le contraire est immédiatement traité d’antisémite. En démontrant l’origine juive des prétendues tares de l’Islam, nous avons du même coup démontré que les contempteurs de l’Islam sont des antisémites et probablement des révisionnistes niant l’holocauste. Quiconque en douterait n’a qu’à lire le Washington Post du 27 novembre. La tribune qu’y écrit l’ex-directeur de la CIA James Woolsey est illustrée d’un de ces portraits hystériques et maintes fois retouchés du sémite bestial et démoniaque ; une sorte de sauvage cruel au teint sombre et aux lèvres charnues. Le journal nazi Der Sturmer l’aurait apprécié. Le contenu de l’article n’aurait pas dépareillé, lui non plus, avec Der Sturmer. Woolsey, dans sa tribune au titre orwellien, « Objectif : démocratie », plaide en faveur de la « destruction des défenses antiaériennes et de frappes sur les forces terrestres en Irak, comme nous l’avons fait en Afghanistan. »

        Le grand dramaturge russe Anton Tchekhov a défini une sorte de loi scénique : s’il y a un fusil accroché au mur à l’acte I, ce fusil doit tirer à l’acte III. La vie imite le théâtre ou, comme l’a dit Shakespeare, « ce monde n’est rien d’autre qu’une vaste scène ». Le fusil de l’antisémitisme a tiré, comme prévu, mais contre de vrais sémites : les Arabes. Curieusement, on trouve parmi les nouveaux antisémites beaucoup de gens portant des noms juifs, ou connus pour avoir un faible pour les juifs. Comment cela se peut-il ?

        Voilà qui nous ramène aux maximes de nos sages, dans lesquelles il est tant question de pédophiles et de prosélytes. La religion juive est extrêmement circonspecte, en matière de prosélytisme. « Les prosélytes sont comparables à la gale sur la tête d’Israël », enseignait le rabbin Helbo. Et les pratiques actuelles corroborent son avis éclairé. Le judaïsme est trop compliqué pour être assimilé à l’âge adulte. En effet, les gens nés et élevés en Juifs religieux ont eu le temps de se faire à l’idée qu’ils sont le ‘peuple élu’, et cela ne leur fait ni chaud, ni froid. Mais les néophytes, eux, en ont la tête qui tourne, rien que d’y penser.

        Rien d’étonnant à cela. L’authentique aristocrate anglais Tonny Benn défend les droits des gens ordinaires, tandis que Conrad Blacks, parvenu récemment anobli, se fait le chantre de l’oppression des Européens et des Musulmans (qu’il met dans un même sac) à longueur de colonnes, dans ses nombreux journaux. Certains des pires racistes d’Hébron, cette place forte de l’apartheid israélien, ne sont en réalité que des prosélytes qui ont pris un peu trop au pied de la lettre certaines idées téméraires piochées dans la Bible. On en veut pour preuve le nazi américain, ‘gentil’ converti au judaïsme sous le nom d’Eli Hazeev (le loup), qui a fini assassiné par les maquisards palestiniens, ou encore, le docteur Andrew Mathis, ce fléau du cyberespace, qui, récemment converti, a entrepris de se faire le héraut de sa version (toute personnelle) du judaïsme sur plusieurs sites Internet. Certains nouveaux-juifs ne savent pas que le judaïsme est une religion profondément interprétée et commentée, dans laquelle aucun mot de la Bible ne peut (à coup sûr) être supposé signifier ce qu’il semble dire.
        ———————————————————————-
        source: http://www.israelshamir.net/French/fleursdegalilee.html

      • salim dit :

        Ben alors mon fioniste??!! On a pas encore fini sa journée de tapin??!! on fait du rab… des fois qu’il y aurait par ici un ou deux goy à faire pleurer… c’est toujours ça à prendre, n’est-ce pas mon fioniste??!!

        Ta prose de Sharon-ignard qui se voudrait amicale, documentée, rationnelle et objective a failli me faire chioler… tiens! j’en ai encore la larme à l’oeil ; j’ai noté ces quelques perles :
        - « je suis pro bachar » : trés trés fort de commencer par dire le positif pour… mieux balancer ta daube par la suite… « et mon cul sur la commode », t’en penses quoi??
        - « c’est nous, les européens de souche, qui remettront l’Europe debout » : sur ce coup là, t’as failli me tuer… de rire bien sûr! faut dire que tu mets le paquets là en terme de faux derche… des patriotes comme toi, j’aurai tendance à ne pas leur tourner le dos!
        - « quant à [l'entité fioniste] il est chez lui » : mais qu’est-ce qui t’es arrivé Moshé?? euh pardon Avraham??!! là t’as craqué sur la fin mon vieux… tu avais fait un parcours presque pafait en terme d’enfumage, et ne voilà-t-il pas que sur la fin, tu balances le morceau comme ça… à une phrase prés, je n’y voyais que du feu et je te prenais pour un vrai ami du peuple syrien itou itou!

        Plus sérieusement, je crois que tu perds ton temps en venant ici insulter notre intelligence… ignoble et vil amas de particules! promoteur de voleurs et de criminels!

      • Depositaire dit :

        Voila le genre d’âneries monumentales que l’on trouve souvent aujourd’hui ! Abraham, le mal nommé,(je parle du commentateur, bien sur, pas du prophète. Et c’est précisément en contraste que je le qualifie de « mal nommé »), est au mieux très mal informé, mais même sur ce point je ne serai pas aussi indulgent, car il n’y a aucune excuse à ne pas se tenir informé d’une situation ou d’un fait historique.

        Au pire cet individu, est volontairement pro subversif, ou peut-être malgré tout restons un peu indulgent, est-il conditionné, de qui est le plus probable.

        Alors reprenons un peu ses dires : Déterminer le côté civilisationnel des gens en fonction de leur corpulence, et surtout de celles des femmes, ne mérite même pas que l’on s’y arrête, tellement c’est stupide !

        Quant au Prophète Muhammed, (pas mahomet, qui est un terme insultant qui a été fabriqué pour se moquer de lui), le qualifier de pédophile est faire preuve d’une ignorance crasse quant à l’histoire. Je ne veux pas développer ce point qui hors sujet du site, mais il me semble qu’avant d’affirmer une chose, il convient d’être sur de soi. Sinon on risque de se trouver ridiculiser par des gens mieux informés.

        Mais visiblement, ce monsieur, s’il n’est pas sioniste,(sa référence aux femmes israeliennes qui sont belles, ainsi que sa déclamation sur israël qui est un monument de bêtise.) – Après tout, des belles femmes il y en a sous toutes les latitudes)- fait peser un sérieux soupçon sur son appartenance et, en tout cas, ne mérite pas la palme de l’honneur et de l’information objective et recherchée ! C’est bien le moins que l’on puisse dire !

        Quant à sa remarque sur les européens de souche qui remettront l’Europe debout, là aussi c’est d’un niveau très primaire.

        Et d’accord avec Louis sur ce qu’il dit plus loin. Ce M. Abraham, pour s’instruire, devrait lire l’excellent livre de Shlomo Sand : « comment le peuple juif a été inventé ». Ce serait mieux que de proférer de telles aneries !

      • Rabbinpoter dit :

        Pour en finir avec la propagande sioniste , sur notre Noble Prophète .
        D’après un fameux Hadith de Boukhari, il est confirmé qu’Aïcha s’est mariée avec le Prophète Mohamed (saws) à l’âge de 9 ans mais suite à des recoupements avec d’autres Hadiths, il parait que cet âge est erroné et qu’Aïcha serait mariée au prophète (saws) à un âge plus avancé.

        L’historien Tabari se contredit en affirmant que tous les enfants d’Abou Bakr sont nés avant l’événement de l’Islam qui a eu lieu en 610 alors que dans une autre version il cite qu’Aïcha est née en 613.

        En même temps, tous les historiens s’accordent à ce qu’Aïcha était fiancée à Joubeir Ibn Al-Moutaem Ibn Ouday avant que le prophète vienne demander sa main à son père Abou Bakr. Sachant qu’Abou Bakr n’aurait pas donné la main de sa fille à un idolâtre après qu’il eu embrassé l’Islam en 610, et en supposant que Aïcha s’est fiancée à Joubeir à l’âge d’une année (ce qui est impossible évidemment), on constatera qu’en 620, année de ses fiançailles au Prophète elle aurait 11 ans et comme la consommation du mariage a eu lieu en 623, l’âge minimal de mariage d’Aïcha serait de 14 ans et non pas à 9 ans comme déjà supposé.

        D’autre part, Asma, la seconde fille d’Abou Bakr, s’est convertie à l’Islam en même temps que son père à l’âge de 15 ans et sachant qu’elle est plus âgée que sa sœur de 10 ans; en 610, Aïcha aurait 5 ans ce qui signifie qu’elle s’est mariée à 18 ans et non pas à 9 ans.

        Encore, selon Ibn Hajar al-asqalani, Fatma la fille du prophète serait née 5 ans avant le début de révélation, çad vers 605; comme Fatma était plus âgée qu’Aïcha de 5 ans donc, Aïcha serait née vers 610 et elle devait avoir 13 ans vers 623 date de son mariage avec le Prophète Mohamed (saws).

        Lors de la Bataille de Badr qui a eu lieu en 624, le prophète empêcha le fils d’Omar de participer à cette mêlée contre les idolâtres parce qu’il avait moins de 15 ans. Sachant qu’Aïcha avait participée à cette Bataille en tant qu’infirmière, logiquement son âge serait au minimum 15 ans.

        Enfin selon Ibn Hichem, Aïcha serait convertie à l’Islam avant Omar ibn Al-khattab qui s’est convertit en 610. Donc quel sera l’âge de la conversion d’Aïcha en 610 ?, si c’est 6 ans; en 623, année de son mariage elle aurait 19 ans et non pas 9 ans.

        Selon un récit rapporté par Ibn Hanbal, après la mort de la première épouse du Prophète, Khawla (sa tante) est venue le conseiller de se marier encore. Il demanda son avis à propos de la future épouse et elle le conseilla « tu peux épouser une vierge (bikr) ou une femme qui a déjà été mariée (thayb) ».
        Quand le Prophète lui demanda l’identité du bikr (vierge) proposée, Khawla mentionna le nom d’Aïcha.
        En langue arabe, bikr se dit uniquement des filles pubères et vierges.
        A 6 ans, Aïcha sera-t-elle déjà pubère ?

        D’après ces contradictions et d’après beaucoup d’autres récits qui contredisent l’âge de 9 ans, il est évident qu’à Aïcha s’est mariée avec le Prophète Mohamed (saws) à un âge beaucoup plus avancé que 9 ans.
        http://www.dailymotion.com/video/x9e0rc_heretiques-du-centre-zahra-danger_webcam

        mets toi bien ça dans ton crane de lobotomisé …..

        • Rabbinpoter dit :

          je répondai , évidement à avraham .

          • Maroquino dit :

            Merci d’avoir répondu clairement à ces énérgumènes, qui pensent que les sioniste ne s’en sont pris qu’à leurs merveilleuses religion qu’est le christianisme. L’Islam aussi est attaqué, vous en avez la preuve tous les jours mais votre haine, car c’est bien de haine dont il s’agit vous empêche d’admettre la vérité. N’en déplaise à certains je le rappel encore et encore les seules territoires dans l’histoire où les Musulmans, les Juifs et les Chrétiens ont pû vivre en harmonie, c’est dans les térritoires à larges domination Musulmane et ce avec la Sharia. Donc celui qui n’aime pas l’Islam ou les Musulmans sachez qu’on s’en fout, le monde entier nous haie et ça nous rend plus fort, continuez seulement. lol

      • sowhat dit :

        « Quant à Israël , il est chez lui , dans ses terres ancestrales »

        quelle fable !

        « Je suis pour Bachar , car lui est civilisé »

        je peux vous assurer que beaucoup de syriens souhaitent qu’il soit moins civilisé à l’égard de « créatures » qui n’ont plus grand-chose d’humain.

      • Cécilia dit :

        « Quant à Israël , il est chez lui , dans ses terres ancestrales . La bible préexistait au coran depuis de nombreux siècles »

        Mais depuis quand les livres saints sont considérés comme des livres d’Histoires, Abraham ?

        En plus, il faut bien distinguer dans la Bible l’Ancien Testament, livre des juifs de la Nouvelle Testament celle des chrétiens ?

        - Dans la Genèse (l’Ancien Testament), Abram ( en arabe : إبراهيم /ib.ra.’him/ « père d’une multitude ») avec sa famille (son clan) est venu d’Ure en Mésopotamie en tant que nomade chercher une nouvelle terre dans le pays de Canaan à savoir la Palestine actuelle.

        - La genèse dit que Dieu le nomme Abraham car il a fait alliance avec lui car il lui promet de nombreux descendants parmi lesquels des rois qui régneront sur le pays de Canaan. En échange, Abraham et ses descendants devront le reconnaître comme leur Dieu, et pratiquer la circoncision à l’âge de huit jours de tous leurs mâles.

        - A la mort de sa femme Sarah, il ne possédait même pas de terre pour la faire enterrer, il demande alors aux fils de Het, aussi appelés Hittites, propriétaires du lieu, un tombeau à Hébron pour l’y enterrer. Donc, il était toujours un étranger chez les Cananéens.

        - Le livre de la Bible dans lequel l’histoire d’Abraham est racontée a vraissemblablement été rédigé entre les VIIe et Ve siècles av. J.-C., combinant des récits de provenances diverses réunies pas plusieurs rédacteurs. Cela semble traduire une origine tardive par rapport à d’autres figures patriarcales plus anciennes comme celle de Jacob et l’idée d’un personnage ayant vécu au deuxième millénaire est abandonnée par la plupart des chercheurs. La conclusion des études scientifiques est la non-historicité d’Abraham, personnage biblique, donc, et non pas personnage historique.

        - Les juifs n’ont jamais constitué un État entier en Palestine même à l’époque de la grande gloire de Salomon, fils que le roi David de sa femme, Bethsabée, que celui-ci avait prise à Urie le Hittite (le tribut cananéen qui a donné la terre pour l’enterrement Sarah) et le premier constructeur du Temple de Jérusalem. En effet, Eretz Yisrael n’est pas la terre promise des juifs depuis les temps bibliques car cette terre appartenait aux Cananéens et les juifs étaient des tribus étrangers accueils généreusement par les habitants cananéens. La Terre Promise est un mythe et le plus grand mensonge de l’Histoire. En effet, les juifs n’ont jamais étaient majoritaires sauf plusieurs années après la création de leur État en 1948. Il est donc à distinguer entre l’historiographie et les récits bibliques.

        Pour plus de détailles :

        1- Thomas Römer, Itinéraire d’un riche éleveur, in Historia no 770, février 2011, p. 20
        2- Patrick Banon, La circoncision signe d’alliance avec le divin, in Historia no 770, février 2011, p. 38
        3- Shlomo Sand, Comment le peuple juif fut inventé, Flammarion, coll. « Champs essais », 2010

  4. Charles dit :

    Selon L’Orient-Le Jour, citant la télévision iranienne en langue arabe Al-Alam, un journaliste de la chaîne, Ahmad Sotuf, a été enlevé il y a plusieurs jours à Homs.
    http://www.lorientlejour.com/category/Derni%C3%A8res+Infos/article/773362/Un_journaliste_dune_TV_iranienne_enleve_par_les_rebelles_en_Syrie.html

  5. idriss dit :

    en regarant la photo de ces imbeciles alignes comme des quilles au bowling.les sodats de l’armee siryenne doivent a chaque fois streke.
    seigneur qu’ils sont betes ces salafiottes.

  6. Dr. Dupont dit :

    Mais Dieu du Ciel !
    pourquoi validez-vous des trolleries pareilles, Louis ?

  7. salim dit :

    le blabla-batard du jour :
    « Je vous assure, du fait de mon expérience et du poste que j’ai occupé, que le régime s’est fissuré [...] continuez la lutte contre le régime car le peuple syrien a de grands espoirs et foi en vous ».(Riad Hijab)

    … Et la blague du jour :
    « Le régime syrien ne contrôle plus que 30% du territoire de la Syrie » (dixit la même énergumène que précédemment)

    • dragon des mers dit :

      Oui j’ai failli mourir de rire quand j’ai entendu cela. C’est sans doute pour cela que les rebelles pleurnichent pour avoir une « zone d’exclusion aérienne » si la honte pouvait tuer certains seraient morts plusieurs. Mais il faut que ce déserteur justifie ses émoluments, quand le diable achète ton âme il faut que tu montres à quel point tu es une prostituée !

    • Loubnan dit :

      La phrase de l’ancien premier ministre syrien ne veut rien dire. 30% du territoire. Simplement combien de syriens vivent dans ces 30%. Il faut tout de même préciser que pour les rebelles syriens le territoire syrien est déjà « amputé » de son littorale (à majorité infidèle puisque Alaouite. Ce sont les propos stupides de ces mercenaires intolérants.) et du Kurdistan syrien. Vous voyez, déjà dans l’esprit de ces individus, la Syrie doit être divisée puisque habitée à certains endroits par des infidèles, des mécréants. Ensuite, il faut enlever toutes les immenses surfaces inhabitées, comme le désert syrien à proximité des frontières irakiennes. Si les autorités rétablissent l’ordre dans les grandes villes, c’est déjà énorme. Rien qu’à Damas, Alep, Hama et Homs réunies, vous avez plus de la moitié des syriens. Rajoutez-y le Kurdistan syrien, le littorale et vous avez la majorité des syriens qui vivent dans des régions sous contrôle totale ou partiel des autorités syriennes. Le problème des militaires syriens est qu’ils n’ont pas le contrôle total des frontières syriennes (en réalité c’est impossible de contrôler totalement ses frontières. Les autorités syriennes ne vont tout de même pas faire comme les israéliens et se couper du reste de la région en construisant des murs.). Vous avez également des zones qui n’ont pas été touchées par les troubles et dont la présence des militaires syriens est négligeable. Bref tout ça pour dire que donner des chiffres ne veut rien dire. L’objectif des militaires syriens n’est pas d’isoler la Syrie ni de créer une dictature militaire mais de mettre hors d’état de nuire les rebelles syriens et étrangers qui sévissent dans certaines zones. De plus, la présence des rebelles dans une zone ne veut pas dire que ces deniers contrôlent cette zone. Donc le chiffre de 30% de ce monsieur servira simplement à alimenter aljazeera et certains médias français.

      • sowhat dit :

        vous oubliez cher Loubnan de mentionner Sweida, Raqqa (étrangement calme pour une province à majorité sunnite et tribale) , Tartous, el Hassakeh

        « Donc le chiffre de 30% de ce monsieur servira simplement à alimenter aljazeera et certains médias français. »

        et les responsables français si intelligents et si compétents. Que le bon Dieu les garde.

  8. Eba dit :

    LA ZONE D EXCLUSION AERIENNE PAS LA PRIORITE POUR LES AMERICAINS ….

    Le ministre américain de la Défense, Leon Penetta, juge que l’instauration de zones d’exclusion aérienne en Syrie n’est « pas la priorité » malgré les appels répétés de l’insurrection armée syrienne confrontée à une escalade des attaques aériennes du régime.

    Interrogé par l’agence Associated Press lundi, M. Panetta a expliqué que les Etats-Unis se souciaient surtout en ce moment de ce que les armes chimiques et bactériologiques syriennes se trouvent en sûreté et de fournir une aide humanitaire et non-létale aux rebelles.

    ******

    Apparemment CLINTON ne ferait plus l’unanimité…..

    • Jean-Dominique dit :

      Les américains craignent surtout de ne pas avoir assez de masques à gaz à Incirlik, pour le cas où ils opteraient pour une zone d’exclusion aérienne.

  9. Cécilia dit :

    Une bonne prise à Alep !

    Des terroristes tués et blessés par dizaine et d’autres courent dans tous les sens :

    http://www.youtube.com/watch?v=5srdg2onfYI&feature=relmfu

    yallah ! encore plus, encore plus vite pour nettoyer la Syrie !

    Vive la Syrie !

    • idriss dit :

      putain ou sont passe les helico.c’etait la meilleure fenetre de tir pour l’eradication de ces batards.est ce que la syrie possede des drones?

    • Auda dit :

      C’est vrai qu’on voit surtout leurs dos…

    • sowhat dit :

      cela s’est passé à Kfar Nabil

      d’ailleurs on entend certains de ces héros prononcer (mal , ce qui veut dire qu’ils sont étrangers c’est-à-dire non syriens) le nom de cette localité

      notez qu’il y a des civils qui les observent de loin avec circonspection et imaginez les précautions que l’armée syrienne doit prendre pour éviter les pertes collatérales

  10. Eba dit :

    Nous sommes le 14 aout, veille du 15 aout…et les media n’ont rien à se mettre sous la dent…donc tout se concentre sur la Syrie…
    On recapitule depuis ce matin on a :

    - Maher el Assad amputé des deux jambes, qui lutte pour sa vie
    - Bachar el Assad, sur le point de partir…
    - Bachar El Assad ne controle plus que 30 % du territoire…
    - Les rebelles qui détiennent donc 70% du territoire qui demandent quand même une zone d’exclusion aérienne…des armes, et bla et bla et bla…
    - Les américains qui leur répondent d’aller voir ailleurs… qu’ils ont d’autres préoccupations…

    Il faut s’attendre jusqu’à au moins lundi à des titres triomphalistes….(après le 15 aout)….

    • carthage dit :

      Je suis vraiment très triste pour l’Irak, pays martyre, ma rappele quand mon pere me parlait de Baghdad en me disant que c’etait une ville tout aussi belle fabuleuse et moderne que sont plus grandes capiltales du monde.Un pays avec une culture et une histoire extraordinaire, je ne parle meme pas de son musée que les us ont pillé.
      Vive l ‘Irak,la syrie,le liban,la palestine,la tunisie,lemaroc,l’algerie,tous les pays arabes…Il y’a que le panarabisme qui peut tous nous unir pour qu’on devienne aussi puissant que les usa ou l’ue!
      Marre de se faire victimiser il faut qu’on soit à la pointe de la techonologie militaire pour se faire respecter!

  11. Jean-Dominique dit :

    Louis, je ne sais pas si cette vidéo est de Alep mais elle est, je pense, toute récente:

    http://www.liveleak.com/view?i=db5_1344869109

    Bon visionnage à tous!

  12. luckskywalker dit :

    l’AFL(Armée Française Libre)d’Amiens appel à l’aide le Qatar,la Turquie,les U.S et l’Arabie des saouds cela après les révoltes de Lundi soir ou nous avons pu voir le magnifique peuple de France se soulever comme un seul homme pour se battre contre toute cette tyrannie subit depuis tant d’années.Se sentant de plus en plus opprimé par le pouvoir en place ils réclament d’urgence des armes et une zone d’exclusion aérienne.OFDH(organisation Français des droits de l’homme)basée à Londres demande a l’ONU une résolution qui permettrait a une coalition de pays démocratique de bombarder l’armée du dictateur François Hollande.La liberté et la démocratie est un droit que les révolutionnaire Français appel de leurs vœux et souhaite de tout cœur que leurs appel sera entendu.

  13. carthage dit :

    Il nous faudrait beaucoup plus de Nacer, de Khadafi et dans une moindre mesure des Saddam Hussein car hélas ils les ont tous fumé!
    Mais il nous reste le meilleur d’ entre eux tous: Bachar el assd!
    Qu’Allah le protege, il a lavé l’honneur des arabes musulmans et protégé les minorités chrétiennes.

    • M. dit :

      pourquoi ca? nous avons tout ce qu’il faut: Bachar, Nasrallah, Ahmadinajad, Putin, Hu Jintao, Chavez, Correa…

      Amen!

  14. kololo dit :

    pour l’avion abattus , rien de bien extraordinaire , mais c bien un mig 23 très vieux appareille avec une capacité de volé très bas un de ces atout d’ailleurs, mais aussi risqué . donc rien d’ extras; j’espere que le pilote sent sortiras ?

  15. Maroquino dit :

    InchAllah l’armée syrienne pourrait chasser ces rats avant la fin du mois de Ramadan.

  16. Jean-Dominique dit :

    Un autre article de l’excellent site: thetruthseeker.co.uk sur des tunnels à Damas:

    http://www.thetruthseeker.co.uk/?p=54419

  17. [...] INFO-SYRIE : Alep : l’armée continue d’avancer, et l’ASL de reculer  [...]

  18. [...] INFO-SYRIE : Alep : l’armée continue d’avancer, et l’ASL de reculer  [...]