• Actualité
  •  

L'agence Sana rend compte des opérations militaires suivantes pour la journée du jeudi 4 octobre : -Damas : Dans le secteur de Damas, le point chaud semble bien être depuis quelques jours la banlieue de Qudssaya, à moins de 5 kilomètres au nord-ouest de la capitale. Mercredi, l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) avait évoqué la mort de 18 (ou 21) membres des forces de la Garde républicaine dans une explosion suivie de tirs dans cette localité. Nouvelle non confirmée par [...]



Combats et marche de réconciliation à Homs

Par Guy Delorme, avec Cécilia & Marcel,



L’agence Sana rend compte des opérations militaires suivantes pour la journée du jeudi 4 octobre :

-Damas :

Dans le secteur de Damas, le point chaud semble bien être depuis quelques jours la banlieue de Qudssaya, à moins de 5 kilomètres au nord-ouest de la capitale. Mercredi, l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) avait évoqué la mort de 18 (ou 21) membres des forces de la Garde républicaine dans une explosion suivie de tirs dans cette localité. Nouvelle non confirmée par le médias et sites pro-gouvernementaux.

En tous cas, jeudi, l’armée annonce avoir libéré à Qudssaya huit civils captifs de bandes armées, en trois opérations distinctes ; Sana donne les noms des personnes libérées, qui avaient été enlevées à la fin de la semaine dernière.

Un raid contre un local rebelle à al-Hameh (immédiatement au nord de Qudssaya) a occasionné des pertes chez les insurgés.

 

-Alep :

A Alep, un communiqué militaire dit que le rond-point du quartier de Sakhour (est) a été « purifié » de la présence rebelle. Selon le site (pro-gouvernemental) Shukumaku, cité par al-Manar, une cinquantaine de miliciens ont été tués depuis mercredi soir dans des accrochages dans différents quartiers d’Alep, dont Boustan al-Bacha (nord), Maysaloun (centre), et Sayyed-Ali (centre). Le site signale que neuf civils ont été tués dans des tirs d’obus contre des bâtiments résidentiels de Hanano (est), un quartier qui a été nettoyé par l’armée régulière.

Sana rend compte de la mort de trois fillettes, tuées par la chute d’un obus tiré par les rebelles sur le quartier central de Midane, nettoyé par l’armée voici une dizaine de jours.

 

-Importante opération à Homs ?

Dans la région de Homs, le correspondant d’Arabs-Press rend compte de la mort de près de 370 miliciens dans les secteurs d’al-Kusayr et de Houla, et de la destruction de 11 véhicules équipés de mitrailleuses. Bilans invérifiables, mais encore importants même divisés de moitié, pour un seul secteur.

A Homs même, l’AFP, recyclant comme à son habitude l’OSDH fait état ce 5 octobre d’une importante opération de l’armée contre le quartier d’al-Khaldeeye, dans le centre de la ville, un des ultimes bastions de la rébellion. Selon ces sources pas sûres, les militaires auraient encerclé le quartier, soumis « au plus intense bombardement qu’il ait subi depuis cinq mois » – autrement dit depuis la chute de Bab Amr. Il convient de se méfier une fois de plus des superlatifs de l’OSDH, pour qui c’est « toujours plus ». L’agence de propagande de l’opposition syrienne précise que pour la première fois l’aviation de combat est engagée au-dessus de Homs.

 

-Ar Raqqah/Tal al-Abyad :

En revanche, Rami Abdel Rahmane, patron de l’OSDH, annonce pour une fois une accalmie ce vendredi matin dans le secteur frontalier de Tal al-Abyad, où sont tombés un nombre indéterminé d’obus turcs suite à la mort de 5 civils dans la ville turque voisine d’Akçakale : « Il n’y a rien à la frontière maintenant, les combats à Raqqah (la capitale régionale) ne sont pas très violents » a confié à l’AFP l’oracle de l’OSDH. Qui évoque aussi les habituels « pilonnages », vendredi matin, de positions rebelles dans les provinces d’Idleb et de Deraa.

Citons pour une foi le bilan OSDH pour la journée de jeudi : 74 civils, 48 rebelles et 48 soldats tués : on voit que pour une fois le chiffre des pertes militaires et insurgées s’équilibre. Mais comme, selon le trucage comptable de R.A. Rahmane, les insurgés civils armés tués sont rangés dans la catégorie « civils tout court », et que nombre d’activistes étrangers sont « hors catégorie », on a une idée plus juste, même relative, du rapport des pertes. A supposer encore que le chiffre de 48 soldats tués soit vrai, le « comptage » étant effectué par des propagandistes de l’insurrection répercutant les vantardises des activistes.

 

La dernière actualité de Bab Amr

Bab Amr occupée, Bab Amr martyrisée, mais Bab Amr libérée par l’armée syrienne : la marche de réconciliation nationale du 4 octobre

Voici à présent le Journal de la Syrie, édition française de la télévision syrienne, pour le jeudi 4 octobre avec notamment un reportage sur une manifestation des habitants de Bab Amr solidaires avec la Syrie unie avec tous les autres syriens sous le thème de la réconciliation et avec le slogan « La Syrie est pour tous les Syriens », et organisée sous les auspices de commission de réconciliation nationale mise en place par le ministre Ali Haidar : le lieu est évidemment symbolique, Bab Amr ayant été des mois, jusqu’à sa reconquête définitive fin février, le laboratoire des insurgés islamistes, qui y avaient établi une loi implacable.
En outre, le Journal aborde les faits suivants :

- l’incident sur la frontière turque.
- la position russe.
- le récent triple attentat de Damas un long reportage sur la Place de Saadallah al-Jabiri, avec les opérations de nettoyage des débris et les travaux de maintenance. Des Alépins se sont réunis sur la place avec le drapeau syrien pour exprimer leur colère contre les terroristes et l’argent de Qatar, l’un d’eux dit que « la Syrie a 7 000 ans et va rester toujours debout malgré leur terreur ! » et un autre « Ils veulent détruire, nous reconstruisons, ce n’est pas grave. Nous y résistons ! » Une jeune fille dit quant à elle : « Franchement, ils sont trop stupides ces terroristes et ceux qui les soutiennent. Je souhaite surtout adresser un mot particulier à Erdogan sur Alep, Alep restera syrienne, Erdogan ! »

- Les opérations militaire de Qudssaya dans la grande banlieue ouest de Damas.

- les opération d’Alep à Sukkari (sud-ouest), au centre culturel à Massaken Hanano (est), Dawar al-Jandoul. Sulayman al-Halabi (centre) est pratiquement sous le contrôle de l’armée syrienne qui est en train de le nettoyer.

- d’autres informations concernant les autres villes et localités.

- des Palestiniens devant l’ambassade turque à Jérusalem contre l’agression turque contre la Syrie, accusant Erdogan d’être la tête des agresseurs internationaux contre la Syrie.

- les enfants des « martyrs » à l’occasion de l’anniversaire de la guerre d’octobre 1973.

 

http://www.youtube.com/watch?v=ei3KkcqyLbg&list=UUaGRUBQSdgd2G2maXqYwvSw&index=2&feature=plcp

Et puis, un nouveau faire-part de décès au djihad d’un commandant de l’ASL, en l »occurrence Ahmad Fadl Al Chulaf tué ces jours-ci à Deir Ezzor par l’armée syrienne :

http://www.facebook.com/photo.php?fbid=352972708128695



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

27 commentaires à “Combats et marche de réconciliation à Homs”

  1. Max.F dit :

    Bonjour tous,
    Ce n’est pas Riad Mousa al-Asaad un des chefs de l’ASL que l’on voit sur cette vidéo ? pris dans la nasse avec ses amis djihadistes takfiris ?

    https://www.youtube.com/watch?v=3c7HVCfp27M&feature=plcp

  2. Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

    Merci à tous les trois pour cet article qui regonfle le moral avec des petites phrases.

    Nous saluons cette volonté des Alépins:
    « la Syrie a 7 000 ans et va rester toujours debout malgré leur terreur ! »

    et un autre:
    « Ils veulent détruire, nous reconstruisons, ce n’est pas grave. Nous y résistons ! »

    Une jeune fille dit quant à elle :
    « Franchement, ils sont trop stupides ces terroristes et ceux qui les soutiennent. Je souhaite surtout adresser un mot particulier à Erdogan sur Alep, Alep restera syrienne, Erdogan ! »

  3. vanda dit :

    Réjouissante cette manifestation pour la paix des Syriens de Homs : Il faut mettre ces islamo terroristes hors jeu , affirmer qu’ ils ne présentent aucun avenir pour la Syrie , qu’ ils sont là pour faire le jeu d’ autres puissances pour les quelles l’ avenir du peuple syrien importe peu ! Nous hélas nous restons les bras croisés parce qu’ aucun parti n’ a été capable d’ affronter le risque de se poser en contradiction avec le consensus imposé par les médias! Nous nous plaignons de nos médias ( moi le premier) , mais nous avons les médias que nous méritons …. notre passivité est coupable…. et organisée!

  4. Cécilia dit :

    Le ministère des AE : Nous espérons que le Conseil de sécurité condamne les attentats terroristes survenus à Alep

    04 Oct 2012

    Damas / Le ministère des affaires étrangères et des expatriés a envoyé deux messages identiques au président du Conseil de sécurité et au secrétaire général des Nations Unies, lesquels portent sur les attentats terroristes survenus hier dans la ville d’Alep.

    Le ministère a fait noter que la ville d’Alep faisait, mercredi 3/10/2012, la cible d’une série d’attentats-suicides terroristes survenus alors que les citoyens s’étaient rendus à leur travail et les étudiants à leurs écoles et universités, soulignant que Jabhet al-Nosra relevant d’al-Qaïda avait adopté ces attentats.

    Le ministère a indiqué que le 1er attentat s’était produit à 7h:50 sur la place de Saadallah al-Jabiri, où deux suicidaires avaient fait exploser deux voitures bourrées de grandes quantités d’explosifs atteignant plus de 1000 kg.

    Le ministère a fait savoir que le 2ème attentat était survenu à 8h:17 devant le bâtiment du gouvernorat, où un suicidaire avait fait exploser une voiture piégée de 500 kg d’explosifs. « En même temps, deux obus mortier sont tombés à proximité d’al-Malaab al-Baladi », a fait noter le ministère.

    Le ministère a ajouté que la ville faisait l’objet d’un 3ème attentat à 10h:53 au moment où les éléments de génie désamorçaient une charge explosive pesant environ 1000 kg et qui a été posée dans un véhicule par les terroristes qui l’avaient fait exploser à distance à proximité de l’hôtel d’al-Amir, de la chambre de commerce d’Alep et de la Banque Centrale.

    Le ministère a indiqué que le bilan préliminaire de ces attentats terroristes a atteint 34 martyrs et 122 blessés parmi les civils et les militaires, et ce, au côté de trois cadavres des terroristes, soulignant que ces attentats terroristes avaient causé de grands dégâts dans les biens publics et privés.

    Le ministère a fait noter que cet acte terroriste lâche revendiqué par Jabhet al-Nosra, l’un des bras d’al-Qaïda, qui agit sur les territoires syriens, est un chapitre dans la série d’explosions similaires exécutés dans les gouvernorats syriens par les gangs du terrorisme, de criminalité et de mercenaires qui se rendent en Syrie et reçoivent un soutien en fonds, en armes et en entraînement par des pays dans et hors la région, qui les leur assurent une couverture politique et médiatique.

    Le ministère a indiqué que ces actes terroristes sauvages qui visent les civils et les militaires donnent un exemple clair des actes terroristes condamnés par la communauté internationale. « Alors que la Syrie espère que la communauté internationale représentée par le Conseil de sécurité adopte une position claire de condamner ces attentats terroristes, des membres permanents au Conseil avaient entravé l’adoption par le Conseil de toute position décisive », a fait noter le ministère.

    « Le paradoxe est que des pays connus pour leur appui aux terroristes en Syrie, notamment la Turquie, le Qatar et l’Arabie saoudite se disent fiers de l’octroi de ce soutien aux terroristes d’une manière contraire aux engagements juridiques imposées à ces pays par le biais des accords internationaux et des résolutions de la lutte contre le terrorisme international adoptées par le Conseil de sécurité sous le chapitre VII. Le plus étonnant est que des pays membres permanents qui avaient déclenché des guerres dans le monde sous prétexte de la lutte contre le terrorisme assurent la couverture politique et logistique au terrorisme en Syrie », a souligné le ministère.

    Le ministère a conclu : « La République Arabe Syrienne qui espère que le Conseil de sécurité condamne clairement les attentats terroristes survenus hier à Alep, considère que cela est une épreuve de la crédibilité de la communauté internationale « .

    http://sana.sy/fra/51/2012/10/04/445238.htm

    • RoyL dit :

      > cet acte terroriste lâche revendiqué par Jabhet al-Nosra, l’un
      > des bras d’al-Qaïda

      La modalité de l’attentat était typiquement al-Qaïda avant même
      que toute revendication fusse émanée: plusieurs explosions,
      synchrones et pas, avec des délais calculés pour maximaliser les
      fatalités, les dégâts et augmenter la terreur et la
      désorientation.

      Le *label* al-Qaïda comme celui de Hugo The Boss: dans une vidéo
      (camera fixe) de l’attentat, on voit des gens courir dans une
      direction donnée, chassés par, et en s’éloignant d’une première
      explosion, pour ne que tomber directement dans des zones qui se
      révéleront plus mauvaises encore du fait que des bombes beaucoup
      plus puissantes seront faites détoner un peu plus tard, selon des
      délais calculés; en effet, après des ultérieures explosions, on
      revoit le gens courir dans le sens inverse.

    • Phoenix dit :

      @Auda

      Auda,

      Merci pour cette touchante info, on en a la chair de poule encore, mais on enrage aussi de notre toute impuissance, de la mort de cette jeune et prometteuse vie et des autres bien sur, de cette journaliste courageuse, dont la mort va probablement être interprétée par l’Occident et Cie, Chameliers et Ottomans compris, avec cet euphémisme criminel de : « Dommage Collatéral », comme si une vie qui disparaît à jamais peut être traitée de façon si abjecte et une telle inhumanité et ignominie !

      « Tous les arts ont produit des merveilles : l’art de gouverner n’a produit que des monstres. »

      de Louis Antoine de Saint-Just

      Cordialement

      Phoenix

      • Auda dit :

        Ne t’inquiète pas, Phœnix, je pense qu’elle a été tuée sur le coup : Comme le phénix et comme chacun de nous, elle renaîtra de ses cendres un jour ; en attendant elle est dans le monde de la Vérité.

  5. l'ingenue dit :

    Les émirs Wahhabites des Al Saouds et alliés de longue date à leur cousins Israéliens et sous supervision de l’oncle Sam ont utilisé l’islam pour détruire la panarabisme et le nationalisme arabe. Maintenant ils cherchent à détruire l’islam même en cherchant à installer des guerres confessionnelles dans les pays musulmans . Tel est le terrible constat

    • Jean-Dominique dit :

      Bien vu.

      • l'ingenue dit :

        Les financiers de la City et de Walt Street alliés de la finance sioniste depuis la première guerre mondiale ont même réussi à détruire tous les nationalismes Européens à commencer par le nationalisme allemand après le seconde guerre mondial. Puis petit à petit tous les nationalismes européens à commencer par le Français . Il reste encore le nationalisme russe qui a réussi a survivre grâce à Poutine. Tout ça en vue d’installer un gouvernement mondial dominé par les angloamericains. Obama « le nègre de service » avec ses origines aussi bien noir que musulmanes n’est qu’un écran de fumée pour endormir le monde et nous faire avaler la mondialisation.

        • RoyL dit :

          > avec ses origines aussi bien noir que musulmanes

          « Musulmanes, » vraiment?! Non pas que ça soit si important, mais
          la famille du (vrai) père (biologique) de Obama, Barack Obama
          Sr., s’est (ré)convertie au christianisme (catholique) quand
          Barack Obama Sr. était âgé de six ans.

          Obama (le président) lui même a fréquenté l’école catholique SD
          (sekolah dasar = école primaire) St. Fransiskus Asisi (= François
          D’Assise) pendant ses quelques années de permanence en Indonésie.
          (Obama n’est pas trop à l’aise avec la langue indonésienne, by
          the way, j’ai l’impression — de ce que j’ai pu suivre une fois à
          la télévision.)

          Sa mère n’était pas obligée de se convertir à l’Islam à cause de
          son (ré)mariage avec un musulman (mais le réciproque n’est pas
          valable: une femme musulmane NE PEUT QUE se marier avec un
          musulman), mais si elle le décide, *tant mieux*. Par contre, tout
          enfant DOIT grandir comme musulman — maintenant, je ne sais pas
          si ça c’est aussi la règle pour les enfants adoptifs.

          Et le beau-père indonésien de Obama *devrait*, si je me souviens
          bien (le sujet, les détails autobiographiques de Obama,
          m’intéressant TRÈS PEU) et n’ai pas lu des conneries, avoir
          succombé à cause d’une …, comme dire?!, *défaillance*
          (cirrhose) du foi — signe que Obama n’a pas du avoir été exposé
          à l’Islam trop strictement, et *souffrir* à cause de ça, chez
          lui, à la maison, probablement.

        • branarkelt dit :

          Vous avez ratés pas mal de chose !! Primo je vous invites à faire une recherche sur comment est crée l’argent et sur l’histoire du Dollard
          Secondo il faudra vous renseigner sur qui sont les plus grands soutiens aux nationalistes Européens aujourd’hui (EDL ,FN,UDL etc;;;),là la surprise va etre de taille .Eh oui Monsieur l’immigration massive extra-européenne a été organisé par nos charmants amis les Américains et les sionistes (immigration qui ne c’est jamais justifié économiquement !!)pour créer un état propice à la guerre civile .Cela s’appelle la préparation au choc des civilisations et cela a été mis en place dès 1973 après le choc pétrolier .Résultat bientot la plupart des pays Européens s’aligneront avec Israel car les Européens ne supportent plus l’immigration venu d’Afrique et du Moyen-orient .Je pourrais vous l’expliquez plus en détails si vous voulez

  6. Phoenix dit :

    « Combats et marche de réconciliation à Homs
    Par Guy Delorme, avec Cécilia & Marcel, le 5 octobre 2012  »

    Merci de votre très bon texte commun et de votre travail infaillible pour la Syrie souveraine, depuis si longtemps déjà.

    Oui que je ne’oublie pas les auteurs d’InfoSyrie Cécilia, Guy Delorme& Marcel, de ce très bon article, qui malgré la tragédie syrienne, redonne un grand espoir quant au devenir de la Syrie unie avec son peuple, dans toutes ses diversités et quant à son avenir, probablement plus prometteur que celui de ses destructeurs et destructeurs, quels qu’ils soient !

    « Il n’y a que ceux qui sont dans les batailles qui gagnent. »

    de Louis Antoine de Saint-Just

    Phoenix

    • Phoenix dit :

      correction, d’erreurs dans le feu de l’écriture:

      C’est « ses détracteurs et destructeurs » que je voulais dire dans la dernière phrase du dernier paragraphe, avant la citation :-)

      « Oui que je ne’oublie pas les auteurs d’InfoSyrie Cécilia, Guy Delorme& Marcel, de ce très bon article, qui malgré la tragédie syrienne, redonne un grand espoir quant au devenir de la Syrie unie avec son peuple, dans toutes ses diversités et quant à son avenir, probablement plus prometteur que celui de ses destructeurs et destructeurs, quels qu’ils soient ! »

      « Errare humanum est, perseverare diabolicum »

      (l’erreur est humaine, persévérer est diabolique)

      Phoenix

  7. Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

    Jusqu’où ils veulent aller les sionistes ?
    A Paris, où il se trouve en visite d’Etat , le vice-Premier ministre israélien a plaidé pour une intervention militaire turque contre la Syrie.

    « La Turquie est membre de l’OTAN et des tirs syriens contre la Turquie doivent être considérés comme une attaque contre l’OTAN », a -t-il dit, à l’issue de ses rencontres avec le ministre français des A.E et son collègue de la Défense. « La situation, en Syrie, est catastrophique », a-t-il, par ailleurs, prétendu.

  8. Kavurde dit :

    Bien jouer l Iran et la Syrie.les gens on manifeste contre merdogan parceque le pkk à frappe fort et qu il ya eu beaucoup de soldat mort dans le kurdistan turque que merdogan cache.chaque fois qu on parlai du pkk on parlai de la Syrie ou de l Iran,les gens ne sont pas bête ils savent très bien que si la Turquie arme,finance,entraîne et invite les terroristes chez elle alors il est normal que la Syrie et l Iran laisse tomber la politique antikurde mener par la Turquie qui abrite elle même plus de 20 million de kurde,5million rien qu à Istanbul et plus de 40 million dans le secteur et tout le monde à peur d un Kurdistan avec du pétrole.Vau mieu être ami que ennemi pour des gens qui réfléchies.

    • Suriye akilli ol dit :

      Ho la, il faut pas gouter à la marchandise commandé par Erdogan.
      T’es pas un bon livreur toi. Méchant kwurde