• Actualité
  •  

La chaîne arabe al-Mayadeene a indiqué vers 16 heures (13H GMT) que l’armée syrienne est entrée dans la rue 15 du quartier Salaheddine. La télévision iranienne arabophone al-Alam signale pour sa part que l’armée régulière réalise des avancées dans ce quartier. Et le site alépin Taht-l-Mijhar précise que l’avancée dans Salaheddine s’est faite à partir du quartier  limitrophe (au sud) d'Hamadaniyeh. Selon ce site, les miliciens tentent de s'emparer la citadelle d’Alep où des accrochages violents ont lieu. Dans un article [...]



Alep : bombardements, combats de rue, entrée en lice de milices pro-gouvernementales…

Par Guy Delorme,



La chaîne arabe al-Mayadeene a indiqué vers 16 heures (13H GMT) que l’armée syrienne est entrée dans la rue 15 du quartier Salaheddine. La télévision iranienne arabophone al-Alam signale pour sa part que l’armée régulière réalise des avancées dans ce quartier. Et le site alépin Taht-l-Mijhar précise que l’avancée dans Salaheddine s’est faite à partir du quartier  limitrophe (au sud) d’Hamadaniyeh. Selon ce site, les miliciens tentent de s’emparer la citadelle d’Alep où des accrochages violents ont lieu.
Dans un article posté sur son site Internet à 15h23 GMT, la BBC rapporte en citant des sources de l’opposition que les chars de l’armée syrienne avancent à travers les quartiers de Salaheddine et Saif al-Dowla, qui jouxte à l’est Salaheddine (« On Sunday for the first time opposition sources say tanks are moving through the districts of Salah al-Din and Saif al-Dowla which lie on the main road into the city« )

Richard Galpin, qui est le correspondant de la BBC et qui précise être actuellement (dimanche) à la frontière turco-syrienne,  affirme qu’au vu des renforts militaires sur place, l’offensive finale redoutée par les rebelles est sur le point de commencer ou a probablement déjà commencé (« Now these army reinforcements have arrived, it seems the « big push » feared by the rebels is either already underway or about to start »)

Ci-dessous, le lien vers l’information de la BBC :

http://www.bbc.co.uk/news/world-middle-east-19137637

Sur ce point du renforcement de l’armée syrienne à Alep, toutes les sources concordent. L’AFP, entre autres, cite une « source de sécurité syrienne » qui dit que l’armée a achevé dimanche l’envoi d’importants renforts dans la ville d’Alep et est prête pour la bataille « décisive ». « Tous les renforts sont arrivés et encerclent la ville. L’armée est prête désormais pour lancer l’assaut décisif mais attend les ordres », a affirmé cette source. « Cependant la guerre risque de durer car il va y avoir des batailles de rues pour déloger les terroristes » de cette métropole de plus de 2 millions d’habitants, plus exactement de sa partie sud.
Un important responsable de la sécurité de la région d’Alep avait affirmé samedi que la véritable bataille d’Alep n’avait pas commencé pour le moment et que les bombardements n’étaient que des préparatifs.
« Ce qui se passe actuellement n’est qu’un hors-d’œuvre et le plat principal viendra plus tard », avait-il dit, précisant qu’au moins 20.000 militaires se trouvaient sur le terrain. « De l’autre côté aussi, ils envoient des renforts », avait-il ajouté, en allusion à la rébellion.
Justement, le quotidien syrien al-Watan estime à 6 ou  8 000 le nombre des insurgés présents à Alep. Plus tôt, une source militaire parlait de 5 000 insurgés. Peut-être effectivement ces derniers ont-ils reçu des renforts. Peut-être aussi ces chiffres, difficilement vérifiables, sont exagérés à des fins de propagande, tant par le gouvernement que par l’opposition. Al-Watan écrit que « la mission actuelle (de l’armée) consiste à donner des coups durs aux terroristes, à resserrer l’étau et à renforcer le contrôle des entrées de la ville afin de les empêcher de fuir ». Et le quotidien de Damas ajoute que des centaines d’insurgés ont déjà été tués depuis plusieurs jours, ce qui est une évidence.
La mobilisation effective des tribus alépines
De toute façon, l’armée syrienne peut compter aussi sur des renforts « non institutionnels » : al-Watan fait état d’une « participation des habitants issus des tribus loyales (au régime) au combat aux côtés de l’armée » qui est « susceptible de modifier la donne sur le terrain ». C’est évidemment une allusion à la mobilisation des miliciens des tribus sunnites de la région, désireuses de venger le massacre par les insurgés islamistes du chef  Berri et de plusieurs de ses proches.
Ce dimanche, le correspondant de la chaine iranienne arabophone Al-Alama confirmé cette mobilisation, rapportant que les tribus d’Alep ont déclaré leur soutien à l’Armée syrienne dans sa lutte contre les insurgés. Ces représentants tribaux ont également décidé de former une coalition armée dans ce but. Des habitants de quartiers alépins auraient formé des comités populaires et des milices d’auto-défense pour le même objectif.Dans son bulletin du 5 août, Sana indique que les « citoyens » du quartier de Sayyed Ali ont affronté des « miliciens terroristes » et les ont contraints à se replier, peut-être une manifestation de cette mobilisation des clans sunnites; des activistes afghans auraient péri dans cette confrontation. Et Sana évoque encore la « coopération des habitants » avec l’armée dans des combats livrés à Seif al-Daoleh (ou Saif al-Dawla, contigu à Salaheddine), combats qui ont coûté la vie à plusieurs insurgés ressortissants de Turquie ou d’États du Golfe, selon l’agence officielle syrienne.Voici, au fait, nouvelle vidéo sur les derniers moments de « Zeno » Berri : le vieil homme, vêtu seulement d’un caleçon et blessé au visage, tente de répondre aux vociférations de ses imminents assassins. Pêle-mêle, le chef de clan sunnite est accusé de « détruire la Syrie avec Bachar » et d’être, bien sûr, un « chabiha ». Très vite, il sera conduit avec plusieurs membre de sa famille et de sa maison contre un mur proche et exécuté. Sa mort ignominieuse ne va pas exactement « changer la donne« , déjà fixée à notre avis par la mobilisation massive de l’armée, mais elle est une pelletée de terre supplémentaire sur la tombe de l’ASL à Alep.http://www.youtube.com/watch?v=IX1Gwrd-Ci4&feature=youtu.be 

Rappel des événements militaires des dernières 48 heures

Dans la nuit de samedi à dimanche des combats ont eu lieu à proximité de l’hôpital Martini qui avait été occupé par les milices de l’ASL. Il semble qu’ayant été bloqués par l’armée régulière à un barrage situé à côté du centre hospitalier, les miliciens se sont retranchés dans l’hôpital même.

Samedi, le site Arab Press parlait de violents accrochages entre les forces gouvernementales et les miliciens dans le quartier Meridien, accrochages qui ont duré près de trois heures au bout desquelles les miliciens se sont retirés après avoir subi des pertes. Le site affirme que l’armée a bombardé le QG du groupe islamiste Jabhat-Nusrat (ou al-Nosra ») qui se réclame d’al-Qaida, situé dans le quartier Chaar à environ quatre kilomètres au nord-est de Salaheddine, et a tué 5 miliciens place Akioul, située à la porte Hadid (ou Bab al-Hadid, à l’est immédiat de la citadelle). Les autres miliciens qui tentaient de s’emparer du siège du commandement de la police  ont pris la fuite, assure Arab Press. Il est également question d’un nombre indéterminé de miliciens tués dans les quartiers d’Hamadaniyeh (sud de Salaheddine), et de Sukkari (ou Soukhari, à la limite sud de l’agglomération alépine, et au sud-est de Salaheddine), et aux alentours du siège de la radio et télévision syrienne que les insurgés ont tenté aussi d’occuper.

La télévision syrienne a pour sa part indiqué que des miliciens ont aussi été abattus dans le quartier Khan-Assal, sans en préciser le nombre.

Voici à présents quelques vidéos relatives aux combats récents  d’Alep :
-Compte-rendu d’ Al Mayadeen TV (mi-journée du 5 août) sur l’armée syrienne lors des opérations militaires à Alep :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=tyjfVQlRjwk

-Journal de la Syrie (bulletin français de la télévision syrienne) du 5 août :

http://www.youtube.com/watch?v=Ug3815EcmCs&feature=plcp

Retenons que l’armée, renforcée de ses unités et moyens propres – dont, pour la première fois, l’aviation de combat -, mais aussi de miliciens sunnites et sans doute d’autres communautés, bombarde durablement les positions des rebelles, encerclés dans leurs « bastions« . Il est possible que les combat soient plus rapides – et brutaux – que certains responsables militaires syriens l’ont laissé entendre.
(Merci à Cécilia & Hakim)

 

 

 

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

16 commentaires à “Alep : bombardements, combats de rue, entrée en lice de milices pro-gouvernementales…”

  1. Le phoenix Syrien dit :

    Aujourd’hui, le monde entier (y compris les syriens) est en train de découvrir l’Armée Arabe Syrienne!!!
    Nous entendrons durant cette semaine que « l’armée de Bachar a commis un massacre a Alep ». Mais ne vous en faites pas, TOUT VA BIEN!

    VIVE LA SYRIE !!!

    Tel un phoenix je renais de mes cendres.

  2. SoldatduMehdi dit :

    bonsoir aux ami(e)s de la Syrie

    Abraham Lincoln que je cite a dit une fois : On peut cacher toute la Vérité une partie du Temps mais on ne peut pas cacher tout le Temps toute la Vérité !
    L’Équité va reprendre bientôt ses droits en Syrie , et se sera de toute évidence le point de départ de la chute des Saoud et autres barbares criminels .Dans sa chute ,la monarchie pilleuse d ‘âme qui se croit inviolable pour l instant, entraînera avec elle toute cette « diarrhée Humaine » avide de sang et de pouvoir !
    Quand l’imposture porte les habits de la piété , c’est la plus grande catastrophe de l ‘histoire qui surgit …

  3. Cécilia dit :

    Alep

    A l’heure où je vous écrit, une grande guerre déroule à Alep contre l’invasion barbare.

    Dans cette guerre, toute la Syrie est engagée à côté de son armée arabe syrienne; des volontaires des tribus de Raqqa et Deir Ezzor sont arrivés, mais aussi des zones frontalières avec la Turquie et à l’intérieur même de la Turquie, terre jadis syrienne, comme Mardine et Dair Lyk, tous à côté des tribus d’Alep pour les soutenir. Pour le comprendre, il faut comprendre les valeurs de l’honneur chez les Arabes car l’assassinat sauvage des membres du tribu Berry était le goûte qui a fait déborder le vase et quand un tribu appel aux secours d’autres tribus la réponse est rapide.
    Ces imbéciles barbares qui n’ont rien dans la cervelle ont creusé leur propre tombe et à présent, ils sont en train de tomber dedans.

    Je prie cette nuit pour nos soldats courageux qui défendent la patrie et leurs concitoyens.
    Je prie pour ceux qui les aident pour protéger la Syrie contre les barbares.
    Je prie pour que les criminels payent pour le mal qu’ils ont fait à la Syrie et aux Syriens.
    Le combat d’Alep est un combat de Lumière contre l’obscurité, le Bien contre le Mal.
    C’est un combat entre Dieu et Satan !
    C’est pour cela la Syrie Éternelle doit gagner sinon c’est la fin du
    monde !

    Et puis une petite pensée à Noël, mon neveu du 18 ans qui a voulu rester à côté de Rima, sa grand-mère, à son père, à Jihan, la belle-sœur et ses enfants, à chaque Alepin et Alepine qui sont la fierté de la Syrie et les Syriens dans leur résistance héroïque à cette invasion moderne des barbares venus faire le djihad barbare de quatre coins du monde soutenus par soi-disant monde civilisé.

    Alep, nous sommes tous avec toi et nous prions pour toi, tiens bon !
    Et vous, amis civilisés de ces barbares, honte à vous ! Ni l’histoire ni le peuple syrien ne vous pardonnera pas !

    « Ce siècle est à la barre et je suis son témoin disait Victor Hugo.
    Nous sommes ici des témoins à la barre Syrie et infosyrie en tête !

    Vive la Syrie !
    Vive l’armée arabe syrienne !
    A bas les barbares, les traitres et leurs maitres !
    Allah Kbir !

    Cécilia la fille de la Syrie Éternelle

    • Cécilia dit :

      J’ai écrit sur un autre post que ma soeur est arrivée à Damas dans l’après-midi avec ses quatre enfants chez ma mère malade et seule à la maison. Son fils, étudiant en première année à l’université est resté à Alep avec son père et sa grand-mère âgée. Elle et moi-même sommes les seules à être loin de notre famille à Damas.

      J’ai essayé plusieurs fois sur le fixe dans la soiré d’avoir mon neveu sans succès. Je demanderai le numéro de son portable demain pour avoir un peu de nouvelles fraiches.

      • Syrie.Eternelle-سوريا.خالدة dit :

        Bonjour Cécilia
        Nous sommes tous avec vous, les vôtres d’Alep, de Damas et de toute la Syrie.
        J’ai confiance.
        Amitié

        • Cécilia dit :

          Merci Syria Eternelle

          Je viens juste d’avoir mon neveu d’Alep sur le fixe, ils vont bien et la vie est normale chez eux dans leurs quartiers.
          D’après lui et ce qu’il entend, il faut compter au moins une semaine. Alep résiste à l’invasion des barbares.

          J’ai confiance

          • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

            Et Alep, la Fière, la Chahba’, respirera, à nouveau, la liberté et la concorde.
            Merci, Cécilia.

    • ourika dit :

      cet appel suivi d’effet correspond à l’Histoire de la Syrie et là l’Occident a fauté, comme lors des Croisades.
      l’expérience des uns ne profitent pas aux autres.
      Et puisse enfin les autres pays, qui avaient créée la Ligue Arabe dans cet esprit se réveiller et découvrir la manipulation dont ils font l’objet. Mais en sont-t-ils capables encore?

    • Véritéoblige dit :

       » Ce siècle est à la barre et je suis son témoin disait Victor Hugo.
      Nous sommes ici des témoins à la barre Syrie et infosyrie en tête ! »

      Cecilia que je ne connais pas mais qui parle pour moi je suis reconnaissante d’être témoin à la barre avec toi et vous tous en ces heures décisives.

      Je connais les enjeux de la « question syrienne » et je sais qu’ils nous
      concernent tous, peuples de ce monde.

      Je suis de tout coeur avec vous.
      Vive la Syrie

  4. Baki dit :

    La ville va les avaler tout cru.

    Aleppo fight a journey into unknown for rural rebels
    http://news.yahoo.com/aleppo-fight-journey-unknown-rural-rebels-134553172.html

  5. DL dit :

    « C’est pour cela la Syrie Éternelle doit gagner sinon c’est la fin du
    monde ! »
    La Syrie gagnera.

    Dès que j’en aurai la possibilité matérielle, j’irai visiter la Syrie, et je baiserai le sol de ce pays béni en descendant de l’avion. Puis j’irai faire la même chose en Iran, en Russie, en Chine.

  6. Djazaïri dit :

    L’avantage que les tribus Alépines entrent en action contre les terroristes c’est leur connaissance du terrain.
    Qu’ils collaborent avec l’armée syrienne est une très bonne chose.
    En Algérie dans les années noires, les groupes villageois d’auto-défense ont considérablement aidé l’armée (ANP) contre les terroristes.

  7. Ben dit :

    As salam aylikium, qu allah facilite les bons et punissent les mauvais…de toute facon la syrie n est pad la lybie ou autre la syrie est de la trempe des nations qui se sont battu pour la cause juste, je compare le peuple syrien au peuple algerien.
    Vive la syrie vive l algerie vois n etes pas seul, habitant de damas, habitant d alep je vous et on vois soutien et on vous aimes.