• Actualité
  •  

Wissam el-Hassan n'avait pas que des amis, mais pas que des ennemis syriens !   L'attentat de Beyrouth qui a coûté vendredi la vie au chef du renseignement de la Sécurité libanaise, le général Wissam el-Hassan, - et sept autres personnes - n'a pas été revendiqué mais il a déjà été attribué. Depuis son séjour étranger, Saad Hariri, leader du Courant du Futur, de l'Alliance du 14 mars et adversaire libanais n°1 de l'actuelle coalition gouvernementale, du Hezbollah et de Bachar [...]



Assassinat d’el-Hassan : ce n’est pas à Damas que profite le crime

Par Louis Denghien,



Wissam el-Hassan n’avait pas que des amis, mais pas que des ennemis syriens !

 

L’attentat de Beyrouth qui a coûté vendredi la vie au chef du renseignement de la Sécurité libanaise, le général Wissam el-Hassan, – et sept autres personnes – n’a pas été revendiqué mais il a déjà été attribué. Depuis son séjour étranger, Saad Hariri, leader du Courant du Futur, de l’Alliance du 14 mars et adversaire libanais n°1 de l’actuelle coalition gouvernementale, du Hezbollah et de Bachar al-Assad, a accusé ce dernier d’être derrière derrière les poseurs de bombe. Et le « caméléon druze », Walid Joumblatt a fait de même. Dans la foulée, les mêmes – et n’oublions pas dans le lot le leader chrétien (des « Forces libanaises« ) Samir Geagea – désignent aussi le Hezbollah comme exécutant.

Il y a d’autres pistes que la syrienne

Certes, Wissam el-Hassan, homme lige de Hariri, n’était pas un ami de Damas. Certes, il était entre autres le responsable de l’arrestation de l’homme politique pro-syrien Michel Samaha, accusé de préparer un attentat à la demande du gouvernement syrien (ce qui nous a toujours paru assez rocambolesque, soit dit en passant). Mais était-ce bien l’intérêt de Damas, dans les circonstances présentes, de plonger son voisin dans la plus grave crise qu’il ait connu depuis des mois voire des années, et de mettre en difficulté notamment son fidèle allié du Hezbollah ? Et n’y a-t-il pas, dans ce Liban de nouveau « radioactif » depuis le début de la crise syrienne, assez d’officines, libanaises ou étrangères, pour relancer une stratégie de la tension, déstabiliser une nouvelle fois ce pays afin de déclencher une guerre confessionnelle régionale qui mette le chaos à nouveau dans le monde arabe ?

Même un journal comme le quotidien L’Orient Le Jour, porte-voix de l’opposition pro-occidentale et anti-syrienne, hésite aujourd’hui à désigner un coupable sûr, écrivant qu’ »il n’est pas facile de trancher » et expliquant : « L’officier avait à son actif le démantèlement aussi bien pro-israéliens, salafistes que pro-syriens« . Ce fait en effet beaucoup d’ennemis potentiels.

L’émotion au Liban est à la hauteur du coup porté à sa stabilité. L’opposition haririste demande la démission du gouvernement Mikati, accusé d’être pro-Damas (il est plutôt à cet égard, et bien que soutenu par le Hezbollah, le général Aoun et le mouvement Amal, d’une grande « prudence »). Le premier ministre a décrété une journée de deuil national.

Et sur le terrain, des groupes armés de l’opposition ont établi des barrages dans plusieurs régions du pays, et à Tripoli, capitale du Nord Liban, où les groupes sunnites radicaux tentent sporadiquement de mettre le pays du Cèdre à l’heure de la Syrie, des échanges de tirs ont repris entre quartiers pro-Bachar et pro-ASL. C’est tout pour l’heure. Peut-il y avoir plus ? L’Orient Le Jour suggère qu’avec cet attentat, l’opinion libanaise dans son ensemble a craint de revivre une guerre civile. Et justement, l’opinion libanaise, toutes tendances confondues, ne veut pas revivre les années 70 et 80 qui ont ruiné et ensanglanté le pays. Ce terrible souvenir demeure le meilleur garde-fou, le meilleur moyen de déjouer les provocations, si graves soient-elles.

Dans l’immédiat, et si l’on s’en tient à l’adage « Hic fecit cui prodest » (A qui profite le crime ?), c’est le gouvernement actuel qui voit son existence menacée, ce qui pouvait être le but des poseurs de la bombe.

Une dernière chose. Dans son article, L’Orient Le Jour loue la réaction « adroite » de Walid Joumblatt.  Parce que le vieux leader druze qui a retourné plusieurs fois sa veste, a choisi d’accabler Bachar al-Assad pour détourner vers l’étranger la colère d’une partie des Libanais, et donc ainsi « prévenir une discorde entre chiites et sunnites » libanais. Habile, en effet, mais pas très convaincant quant aux responsabilités effectives dans l’attentat de Beyrouth-Sassine.



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

177 commentaires à “Assassinat d’el-Hassan : ce n’est pas à Damas que profite le crime”

  1. idriss dit :

    meme si c’est damas qui a liquider ce traitre au service des monarchiottes.ce serait un signal tres fort pour les avertir que nul n’est a l’abri et que leur tour viendra avec assad ou sans assad.
    les syriens sont tres tres gentil .mais n’oublient jamais.
    alors messieur les hariri et consorts la vengeance est un plat delicieux qui se deguste tres tres froid.
    vive la syrie et son lion.peuple syriens apres l’averse le soleil radieux arrivera.

    • fatima dit :

      Non, ce n’est pas la Syrie qui l’a liquidé.
      Je viens de lire les commentaires de Nasser Kandil sur son site, il dit que « ce serait bien de demander aux services secrets français qui a tué Wissam ».
      L’assassinat de ce monsieur est un très bon prétexte pour accuser la Syrie .Excatement comme le jour de l’assassinat de Rafik Alhariri..chirac a accusé tout de suite les syriens même avant que les enquêtes ont lieu !! et puis dans ces mémoires, il a précisé que « ses accusations n’étaient pas tout à fait fondées ..elles étaient hâtives » !!
      il faut chercher du côté de l’arabie saoudite, la france , israël et la turquie..tous ont l’intérêt que le liban s’embrase de nouveau.

      • dalla dit :

        M. Idriss je ne suis pas politiciene, mais sûremant ce n’est pas la syrie qui a fait ça, il faut être intelligent un peu pour comprendre, porquoi ce n’ai pas le premier ministre libanais actuel qui a fait ça avec qatar pour liquidé M hariri par exemple, on mets toujours tout sur le dos de la syrie, comment elle est la souffre douleur du monde, vive la syrie souvraine, avec son président est la sainte armée syrienne.

        • idriss dit :

          dalla.
          il faut lire ce que j’ai ecrit.je me rejouis que ce traitre soit liquide.car il travaillait au service d’entites ennemies de la syrie.je n’accuse nullement le regime syrien d’avoir formenter cet attentat.ça n’enleve rien a ce que j’ai ecrit comme voir les corps des barbus en lambeaux j’eprouve du plaisir a les voir dans cet etat et ce messieur me fait la meme chose donc.la mort des traitres arabes ne me fait que du plaisir de les voir six pieds sous terre.

          • Kevin dit :

            Se réjouir de sa mort ? Quelle connerie ! à croire que vous êtes c*n !

            Tout d’abord parmi les victimes de l’attentat, il y a des innocents.

            Alors comment soutenir un crime pareil ?!

            De plus, si il se révèle que cet attentat a été fait par des ennemis de la Syrie du Président Assad, dans le but de déscribiliser le régime syrien
            en l’accusant, El-Hassan ne serait alors qu’une pauvre victime qui a été sacrifié par ses maîtres. Là encore, comment soutenir cela ?!

          • Psychiatre dit :

            @ Idriss
            « voir les corps des barbus en lambeaux j’eprouve du plaisir a les voir dans cet etat et ce messieur me fait la meme chose donc »

            Faudra aller consulter de toute urgence mon gars !

      • Byblos dit :

        Il y a de bien étranges rapprochements et de bien plus étranges parallèles à faire entre ce meurtre et celui de Rafiq Hariri.
        Ainsi, Wissam el Hassan était personnellement responsable de la sécurité de Rafiq Hariri lors de son meurtre. Or, il n’a jamais pu s’expliquer sur les raisons de son absence du convoi lors de la funeste explosion. Par ailleurs, sa mort, tout comme celle de son maître, pourrait ébranler la précaire stabilité du Liban, et affaiblir la Syrie du même coup.
        Hier, la mort de Hariri, attribuée sans aucune preuve à la Syrie, a entraîné le départ des troupes syriennes du Liban. Rappelons que les USA avaient donné le feu vert à leur retour en 1990 au Liban en contrepartie de l’approbation de la première invasion de l’Iraq. Les mêmes USA décident en 2005 que le temps est venu pour l’armée syrienne de quitter le Liban. Étrange comme la mort de Hariri fut utile!
        Aujourd’hui, la déstabilisation du Liban par le déclenchement de troubles confessionnels -et pourquoi pas d’une véritable guerre civile tant qu’on y est?- contribuerait considérablement à l’affaiblissement organisé de la Syrie. Or, le meurtre de Wissam el Hassan tombe à pic pour servir ce dessein. La question à un million : À QUI PROFITE LE CRIME?
        Je remarque, en passant, le nombre élevé de serviteurs de l’oncle Sam qui meurent aussitôt qu’ils ont fini d’être utiles, ou plus exactement lorsqu’il deviennent plus utiles morts que vivants :
        1- Vivant, Sadate a permis de se débarrasser de Nasser, de renvoyer chez eux les experts soviétiques, de permettre à l’Égypte de regagner le giron occidental, et enfin d’isoler la Syrie en initiant le chemin vers la paix de Camp David. Mort, il a permis à l’Égypte de réintégrer la Ligue Arabe sans dénoncer le traité, et de renforcer la mainmise des USA sur elle. Étrange! Ce sont des salafistes qui l’ont tué. Voir plus bas : Ben Laden.
        2- Vivant, Saddam Hussein a protégé les monarchies du Golfe contre l’Iran. Il a servi à affaiblir l’Iran. Sa mort a permis la mise en marche des plans de dépeçage du Proche Orient (Iraq, Syrie, Liban).
        3- Vivant, Ben Laden permet de combattre et d’affaiblir et l’URSS et le nationalisme arabe. Mort, il permet de fractionner et d’affaiblir la mouvance salafiste, ce qui aide à mettre en selle un islamisme résolument soumis à l’Occident et aux apparences plus «convenables» : les Frères Musulmans, créature des anglo-saxons depuis leur fondation en Égypte en 1928 pour s’opposer aux velléités indépendantistes, laïques et modernistes du Parti Al Wafd.
        Après tout, ce sont les USA qui ont inventé le Kleenex, papier mouchoir JETABLE.

        • jamal du maroc dit :

           »Sadate … Mort, il a permis à l’Égypte de réintégrer la Ligue Arabe sans dénoncer le traité »
          desolé mais si ma memoire est bonne l’egypte n’as pu réintegré la ligue arabe qu’en 1990 apres l’invasion du koweit par l’irak c’est a dire une decennie apres la mort de sadate
          sadate etait un traitre qui as été responsable de la mort de plusieurs milliers de soldats syriens et la perte du golan

          jamal du maroc

          • Byblos dit :

            Que Sadate fût un traitre, j’en conviens sans hésiter. Le grand journaliste égyptien de l’époque nassérienne, Mohammed Hassanein Haïkal, est même allé jusqu’à laisser entendre que Nasser aurait été empoisonné, et que Sadate n’aurait pas été étranger à cela.
            Ceci dit, n’est-il pas vrai que, vivant, il a signé la paix avec Israël dans le dos de la Syrie qui est restée depuis lors vulnérable, n’eût été de l’habileté de ses dirigeants et du patriotisme de ce peuple qui demeure «le coeur battant de l’Arabité». (Qalb al 3ourouba al nabed).
            N’est-il pas vrai aussi qu’après sa mort (même 10 ans après, le temps que le sable du désert recouvre cette grande trahison), l’Égypte a pu réintégrer la Ligue? Et sans dénoncer le traité? Et contribuer, avec les monarchies du Golfe et d’ailleurs, à diluer le sentiment arabe, et à renforcer sur nos pays l’emprise d’un Occident prédateur, toujours prêt à ressusciter ses ambitions coloniales?
            Dix ans dans la vie des nations, c’est quelques semaines dans nos vies, vous et moi.

        • Syria Ya Kalbi dit :

          Une analyse hélas assez juste de ce qui se passe.
          Mais la vraie question reste quoi faire pour ramener la paix en Syrie et ailleurs. C’est aux Syriens entre eux sans ingérences extérieures d’y ramener la paix. Et ils doivent avoir le courage d’oublier leurs différences et se retrouver pour rebatir leur pays, c’est très difficile mais au vu de leur civilisation et de ce qu’ils ont construit par le passé ce n’est pas impossible.

        • L17 dit :

          @ Merci Byblos

          votre analyse de la situation après l’assassinat de Wissan est très pertinente.. Entre autres, en effet,
          les USA se débarrassent des personnes dont ils n’ont plus l’usage comme de Kleenex…

          Ce meurtre est mis au compte de la Syrie, comme c’est commode !
          Depuis quelques temps , je trouvais suspect ce relatif silence au sujet de la Syrie de la part des Euro-US, les voilà avec un « bon » prétexte pour tenter d’accabler un peu plus le gouvernement syrien.

          Une journaliste du Nouvel Observateur, qui n’est pas à une sottise près, a trouvé autre chose : les « barrel bombs » !!!

          http://tempsreel.nouvelobs.com/la-revolte-syrienne/20121019.OBS6389/syrie-apres-les-bombes-a-sous-munitions-les-barrel-bombs.html#xtor=EPR-1-Actu8h-20121020

          Cordialement – L17

          http://salam-akwaba.over-blog.com/articles-blog.html

        • Gallus dit :

          Byblos, vous avez parfaitement raison. Vous pourriez parler aussi de Trujillo, de Batista, des Somoza, du Shah d’Iran, de Marcos et de bien d’autres ; et demain les Saoud, les Thaba, les Sabbah connaîtront le même sort. Je suis frappé de voir l’immense naïveté de tous ces hommes qui avaient lié leur destin aux USA et croyaient pouvoir compter de même sur leur fidélité, que statutairement la Grande Carthage ne veut ni ne peut leur donner. Cela s’explique par l’origine puritaine des USA. Il faut comprendre que pour les « founding fathers » qui fuyaient l’Europe, aucun gouvernement issu de l’Histoire ne pouvait être considéré comme légitime. seuls les Etats-unis, parce que (selon eux), ils sont porteurs d’une nousvelle humanité, requièrent la fidélité et ne l’accordent pas.

        • Binze dit :

          excellente synthèse et analyse terrien byblos.

    • Tara dit :

      Oui idriss je suis d’accord avec vous!! mais vous savez dans quel état sommes-nous? ne vous inquiétez pas nous nous sommes pas méchants.
      En tout cas si vous maîtrisez l’arabe je vous invite à lire les 3 dernières paragraphes de cet article.. et vous conseille de ne jamais rater les de ce journaliste.
      http://www.jpnews-sy.com/ar/news.php?id=47124

      • antioche dit :

        va voir ailleurs propagandiste à la noix

        • dalla dit :

          @kevin
          vous n’avez rien compris ou vous essayez de nous provoquer, on réjouit pas du mort de personne,on discute, tout coeur avec les familles des victimes, il y avait beaucoup d’attentats aussi en syrie même genre de l’attentat du liban et personne a pense au victimes syriennes,même il y avait des personalités syriennes plus important aussi que M.hassan alla yrhanou, ni dennoncer tout ça, on est avec liban qui souffert comme elle souffre maintenant la syrie main dans la main on sera vainquer.

  2. EAUX TROUBLES dit :

    http://fr.ria.ru/world/20121020/196370950.html

    « La Syrie a remis une liste de 108 terroristes présumés étrangers arrêtés en Syrie à l’Organisation des nations unies (ONU).

    Dressée en arabe, la liste contient les noms d’Irakiens, d’Egyptiens, de Libanais, de Jordaniens, de Tunisiens, de Libyens, ainsi que de réfugiés palestiniens. La plupart des personnes arrêtées (46) sont des Tunisiens.

    Le représentant permanent de la Syrie auprès de l’ONU Bachar Jaafari a en outre envoyé jeudi une lettre au secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon et au président du Conseil de sécurité de l’ONU Gert Rosenthal, précisant que la liste expliquait les raisons d’arrestation de chaque personne qui serait impliquée dans les activités terroristes en Syrie.

    En mai dernier, la Syrie a remis une liste de 26 terroristes de pays arabes voisins qui était envoyés, selon Damas, en Syrie pour commettre des attentats. Selon les données présentées récemment par des experts indépendants au siège de l’ONU, des terroristes de 11 pays participent aux hostilités en Syrie. »

  3. Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

    C’est très simple il suffit de savoir à quel Pays profite le crime et les guerres confessionnelles au Proche Orient ?
    Mais si vous attendez une revendication alors là…
    …Vous pouvez toujours rêver !!!

    • fatima dit :

      Des dizaine et dizaine de personnes ont été tuées en Syrie à cause des attentats et auncun pays occidentaux, ni le groupe almoustakbal, ni les golfistes ont candamnés ces actes odieuses.
      poue ces gens les syriens sont du « Caca », ce n’est pas grave si on tue les syriens.
      Un « traitre » libanais qui a participé à l’exportation des criminels et des jihadistes vers la Syrie , a eu l’hommage du monde entier.!!!??
      Son assassinat profite à tous les ennemis de notre chère Syrie.dès qu’on a appris le décès de ce traitre, les jihadistes armés par ses soins, sont descendus dans la rue pour « foutre » la merde partout au Liban.
      la famille hariri et ses compagnies font tout pour mettre à genou les Syriens..et la france est complètement adhérente dans ces évènement ainsi que israêl, et les golfistes.
      cet acte est fait par de services secrets appartient à un ou plusieurs états. Bien évidemment, personne ne va avouer et revendiquer cet attentat.
      oui, on peut toujours attendre , mais l’Histoire dans 40 ans révèlera le secret.Nous serons plus dans ce monde

  4. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.lenouvelliste.ch/fr/monde/attentat-de-beyrou-l-iran-accuse-israel-481-1054147

    « L’Iran a condamné samedi l’explosion qui a tué le chef des renseignements de la police libanaise à Beyrouth. Il a accusé Israël d’être derrière cet attentat que l’opposition libanaise a au contraire attribué au régime de Damas allié de Téhéran.
    « L’Iran condamne l’explosion terroriste perpétrée par ceux qui ont cherchent à créer des divisions entre les différents groupes libanais, au détriment de l’intérêt du Liban », a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Ramin Mehmanparast sur le site internet du ministère.

    « Sans aucun doute, l’ennemi principal du peuple libanais est le régime sioniste, à qui profite le plus l’instabilité et l’absence de sécurité dans la région », a-t-il ajouté.

    De son côté, le ministre des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi a accusé « les ennemis de la région » de « chercher à accroître l’insécurité pour réaliser leurs objectifs malveillants », lors d’un entretien téléphonique vendredi soir avec son homologue libanais Adnan Mansour, selon le site du ministère.

    Le chef des renseignements de la police libanaise Wissam al-Hassan, un musulman sunnite proche de l’opposition libanaise opposée au régime de Damas, a été tué dans un attentat à la voiture piégée. Selon un dernier bilan, l’attaque a fait quatre tués et 110 blessés.

    La Syrie a condamné cet attentat, mais l’opposition libanaise a accusé de régime de Damas, soutenu par Téhéran, d’en être responsable.

    Source: ATS »

  5. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.huffingtonpost.fr/milad-jokar/guerre-syrie-analyse-geopolitique_b_1985354.html?utm_hp_ref=international

    Milad Jokar

    Analyste spécialiste de l’Iran et du Moyen-Orient
    RECEVEZ LES INFOS DE Milad Jokar

    Guerre en Syrie: la géopolitique du conflit

    « Maintenir l’alliance stratégique et économique avec les alliés du Golfe Persique

    La France a privilégié le partenariat avec l’un des principaux rivaux de l’Iran, le Qatar. Déjà sous la présidence de Nicolas Sarkozy, L’Emir Hamad Ben Khalifa al-Thani fut le premier chef d’Etat arabe à être reçu au Palais de l’Elysées en 2007. C’est désormais François Hollande qui continue cette relation spéciale. Depuis son élection, le Qatar est le pays qui a le plus été reçu à l’Elysée avec une visite de l’Emir le 22 août et deux visites plus discrètes du Premier ministre Hamad Ben Jasem al-Thani.

    Cette puissance économique investit des milliards dans l’immobilier de luxe, dans le capital des entreprises du CAC 40 (comme Total, Vivendi, Veolia, Lagardère, Suez, LVMH ou encore Bouygues et Vinci pour les différents chantiers du mondial 2022 au Qatar), le sport (avec l’achat du PSG -foot et hand), les médias et dernièrement dans des projets dans les banlieues parisiennes.

    L’Europe est en crise économique et ces investissements permettent au Qatar d’influencer la politique de la France. Il en est de même pour l’Allemagne où le Qatar détient 17% du capital de Volkswagen, 10% de Porsche, 9% du géant de construction Hochtief ou encore plus récemment 3% de Siemens.

    Les investissements Qataris en Grande Bretagne sont également importants, voir plus. Avec 20% des parts du London Stock Exchange, il est le principale actionnaire de Barclays. Par ailleurs, l’émirat a investit massivement dans les Jeux olympiques, il a financé à 95% le plus haut building de Londres (le Shard) et il fourni à hauteur de 95,5% la Grande Bretagne en Gaz Naturel Liquéfié (GNL), alimentent ainsi les foyers britanniques.

    Par conséquent, le Qatar sait mettre en avant sa vision sur le long terme en influençant les gouvernements européens en crise à adopter une ligne dure contre Bachar al-Assad. En appelant à une intervention militaire contre le régime de Damas, le Qatar tire sur la corde afin que ses alliés européens durcissent le ton.

    Géopolitique du gaz

    L’Europe a des besoins énergétiques en gaz importants. Par conséquent, l’acheminement du gaz qatari vers l’Europe représente l’un des multiples enjeux géostratégiques de la crise syrienne.

    Le Qatar partage avec l’Iran le plus grand champ gazier du monde, le South Pars (côté iranien) / North Dome (côté qatari). Il existe des tensions entre les deux pays car l’Iran ne peut pas exploiter le gaz à la même allure que le Qatar, principalement à cause des sanctions et l’Iran voit donc d’un mauvais œil que le Qatar « vide » le champ commun.

    L’Iran, l’Irak et la Syrie ont signé il y a plus d’un an un accord pour la construction du gazoduc (le pipelineistan) qui a pour objectif d’acheminer le gaz du Golfe Persique jusqu’en Méditerranée, et ainsi alimenter l’Europe.

    De son côté, le Qatar passe par le détroit d’Ormuz et se trouve donc tributaire de l’Iran pour l’exportation de son gaz naturel liquéfié (par méthaniers). L’émirat avait pour projet de construire un gazoduc passant par l’Arabie Saoudite, la Jordanie et la Syrie. Seulement, Bachar al-Assad avait refusé ce projet, préférant signer un accord avec son allié iranien mais surtout pour conserver ses échanges énergétiques sur le long terme avec la Russie.

    2012-10-19-gazoduc.jpgPar conséquent, l’Europe -qui est en grande partie dépendant du géant russe Gazprom pour ses besoins énergétiques- a intérêt à voir un pouvoir sunnite qui pourrait protéger un gazoduc Qatar-Arabie Saoudite-Jordanie-Syrie afin de diversifier ses sources et diminuer sa facture de gaz. Par ailleurs, ce chemin permettrait à l’Europe d’isoler d’avantage l’Iran en empêchant de s’approvisionner par un « gazoduc chiite » Iran-Irak-Syrie. La pièce maîtresse est donc la Syrie et le Qatar, l’Arabie Saoudite et la Turquie sont prêts à alimenter le conflit en armes pour qu’Assad quitte le pouvoir.

    Alors que les diplomates des Nations Unis s’accordent pour une solution diplomatique fondée sur une transition politique en Syrie, les intérêts géostratégiques changent la vision des acteurs politiques qui axent leur rhétorique sur une paix qui dépend du départ de Bachar al-Assad. »

    • Antoine dit :

      Bonjour,

      Très bon article qui illustre parfaitement la situation actuelle. C’est d’ailleurs à cause de cette  »dépendance » (bien que nous pourrions acheter à la Chine et qu’elle puisse investir chez nous) que les Saoudiens mènent une politique de radicalisation extrémiste de l’Occident.

      Accords Eurabia, vous connaissez ?

    • malja dit :

      A la place de l’Emir du Quatar je me mefierais de mes amis Il est dans la meme position que Kadaffi avant qu’on le designe comme dictateur car il ralait que HSBC lui dise que le milliard et demi que la Libye avait investi chez eux s’etait reduit a 20 millions!!!!!!
      Quand il aura bien investi de partout il va sauter lui aussi.

      Pour le meurtre d’hier a Beyrouth je le lierai a l’information qui nous disait que, par six fois, les rebelles ont ete reunis par leur maitres en des places ou l’armee syrienne a pu plus facilement les eliminer.

      Tout ceci ressemble etrangement a une operation de nettoyage apres une action meme manquee
      Pour memoire regardez combien de complices et de temoins ont eu des accidents apres l’assassinat de JFK.

      • talkdz dit :

        les arabes sur la pente,glissante signent avec leurs mésententes, leur alliance avec l’otan de merde, leur guerres fratricides avec pour première réaction de ceux qui les soutiennent une énorme joie et satisfaction car ils font leur job sans qu’ils sacrifient un de leurs hommes….honte aux arabes(pas les musulmans!!) les arabes qui se trahissent qui trahissent la religion qu’ils ont apporté, ils sont sur leur fin, glisseront sur cette pente qui le fera disparaitre…

    • boualem dit :

      et l’élargissement d’israel dans tout ça?? le gaz et le pétrole sont peut etre qu’un prétexte plus facile à faire accepter à l’opinion publique puisque c’est de leur confort dont il s’agit mais si c’était qu’un prétexte pour le but final qui est l’agrandissement d’israel…

    • Nina dit :

      François Hollande, dit flanby – vous croyez, ici on dit que c’est fabius qui commande

  6. EAUX TROUBLES dit :

    « Entre temps, poursuit le texte, « des bombes continuent à tomber sur le quartier d’Amildan, à majorité arménienne, bombes qui sont lancées par des groupes de l’opposition armée qui se trouvent à Bustan el-Bacha. Ces derniers ont tué plusieurs personnes et en ont blessé d’autres, détruisant de nombreuses maisons ». Certains groupes au sein de cette opposition multiforme dont font partie des formations djihadistes, « tirent sur les maisons et les édifices chrétiens afin de contraindre les occupants à fuir et en prendre possession par la suite » conclut le texte. (PA) (Agenzia Fides 19/10/2012) »

    http://www.chretiente.info/201210190210/syrie-temoignage-dun-pretre-vivre-en-chretiens-dans-lenfer-dalep/

    • Marocain-Tangérois dit :

      il ne faut pas oublier que les Islamistes de Merdogan engagent les wahhabites pour terroriser les Arméniens et les Chrétiens en Syrie. L’histoire se répète; et la France collabore encore une foiss avec les Turque dans l’extermination des Arméniens et des Chrétiens…

      • njama dit :

        Je ne crois pas un mot de ce que vous dites Marocain-Tangérois.
        Quelles que soient les factions qui combattent en Syrie, syriennes ou étrangères, pour une cause démocratique ou islamique, une seule chose les intéresse, faire tomber le régime.
        Vous faites le jeu, sur un détail ou quelques, malgré vous peut-être (?) de la carte d’une guerre confessionnelle qui n’a jamais existé en Syrie, ou des adeptes de la secte de la théorie du Choc des Civilisations de Samuel P.Huntington.

        « et la France collabore encore une foiss avec les Turque dans l’extermination des Arméniens »
        La France ? prouvez vos allégations !
        Chercher peut-être des explications du côté du « Mouvement des Jeunes Turcs » http://fr.wikipedia.org/wiki/Talaat_Pacha

        « Depuis plus de 500 ans, les règles et les théories d’un vieux sheikh arabe, et les interprétations abusives de générations de prêtres crasseux et ignares ont fixé, en Turquie, tous les détails de la loi civile et criminelle. Elles ont réglé la forme de la constitution, les moindres faits et gestes de la vie de chaque citoyen, sa nourriture, ses heures de veille et de sommeil, la coupe de ses vêtements, ce qu’il apprend à l’école, ses coutumes, ses habitudes et jusqu’à ses pensées les plus intimes. L’islam, cette théologie absurde d’un bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies ».
        Mustafa Kemal dit Atatürks le Père des Turcs, cité par Jacques Benoist-Méchin in “Mustapha Kemal ou la mort d’un empire“ 1954.

        Vous dites n’importe quoi !

        • Marocain-Tangérois dit :

          Najma: Hélas vous parlez de choses que vous ne comprenez pas et vous mélangez des sujets sans rapport. Le génocide Arménien est un fait et la France colonialiste a donné cette province de la Syrie comme cadeau à la Turquie pour qu’elle ne soit pas alliée avec l’Allemagne.l’occupation de liwaâ Iskenderum par les Turques où des Syriens Chrétiens ont été chassé et leurs églises détruits (d’ailleurs une grande partie des Chrétiens d’Alep sont originaires de Liwaâ Iskenderun: Alessandrette). Cela n’est pas une allégation, mais un fait historique. Informez-vous bien avant de dire n’importe quoi.

          • njama dit :

            @ Marocain-Tangérois
            Il me semble que dans les faits historique vous faites quelques anachronismes. La fin de l’empire ottoman c’est 1923.
            Quand on parle de « génocide Arménien », c’est principalement en référence aux massacres de 1915-1916. Enver Pacha (Ismail Enver) l’un des chefs de la révolution Jeunes-Turcs, accuse les Arméniens de la région de pactiser avec les Russes [...].
            Les massacres qui ont coûté la vie à des dizaines de milliers d’arméniens
            c’est en Anatolie et dans le haut-plateau arménien.
            Avant il y eût, les massacres hamidiens (1894-1896), perpétrés contre les Arméniens de l’Empire ottoman. Ils eurent lieu sous le règne du sultan Abdülhamid II. Comme le massacre d’Erzurum qui est une ville d’Anatolie orientale.
            Autre prélude au génocide arménien, les massacres de Cilicie (ou d’Adana) eurent lieu entre les 14 et 27 avril 1909. Ils s’étendirent aux zones rurales ciliciennes et à différentes villes : Adana, Hadjin, Sis, Zeïtoun, Alep, Dörtyol. Environ trente mille Arméniens y laissèrent leur vie, dont vingt mille dans le seul vilayet d’Adana.

            http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9nocide_arm%C3%A9nien

            À l’effondrement de l’Empire ottoman après 1918, Alexandrette ne fait pas partie de la Turquie mais est contrôlée par le Mandat français en Syrie. En « 1938″, l’affaire du sandjak d’Alexandrette la rattache à la Turquie.
            http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandrette

            Je ne vois pas où vous voulez en venir à réveiller ces vieux démons du passé ?
            A « confessionnaliser » en filigrane le conflit, vous faites le jeu de ces fanatiques sunnites wahhabites ! C’est une absurdité, parce que les 3 religions ont cohabité en Syrie depuis les débuts de l’islam, c’est une absurdité car il n’est pas dans la mentalité des syriens de chercher querelles sur des questions religieuses. Les Chrétiens d’Orient sont des « Arabes », comme leurs frères musulmans, et juifs (les Occidentaux – particulièrement les Chrétiens – ont beaucoup de mal à comprendre ça, ce respect mutuel).

            Comme je vous l’ai dit, la Turquie d’aujourd’hui n’est plus celle du début du XX° de Mustapha Kemal, pas plus que l’Italie d’aujourd’hui celle de Mussolini, l’Allemagne, celle d’Hitler, l’Espagne celle de Franco, le Chili celui de Pinochet … toute la situation géo-politique est différente.

      • njama dit :

        Et ne mélangez pas tout s’il vous plaît Marocain-Tangérois, la Turquie d’aujourd’hui n’est plus celle du début du XX° de Mustapha Kemal.

        • Marocain-Tangérois dit :

          njama: Je vois bien que vous êtes en train de protéger le colonialisme Français et les génocides Turques: allez demander aux chrétiens et aux arméniens ce qu’ils pensent de ça. Les sources de wiki ne sont pas fiables. La coexistence en Syrie est due à leur civilisation millénaire et ne pas à autre chose. L’islamisme radical est un refus au humanisme et à la civilisation. Il faut être franc et ne pas se cacher derriere le mensonge terrible qui nous propage les frères musulamans et leur vrai visage caché le wahhabisme. Les Syriens sont très conscients; et surtout les musulmans et n’acceptent plus au nom d’une religion qu’on tue un être humain où même un autre vivant: à vous cher(e)njama de déduire…

        • anonyme dit :

           » plus que l’Italie d’aujourd’hui celle de Mussolini, l’Allemagne, celle d’Hitler, l’Espagne celle de Franco, le Chili celui de Pinochet …  »
          et avec ça ajouter  » l’islam est une religion d’amour, de tolérance et de paix  » et nous avons la recette de « l’autre face du mondialisme  » à la sauce mélenchonienne.
          Il faut arrêter avec cette chimère du multiculturalisme , du métissage but ultime de l’humanité .
          Je ne sais si la Syrie est à l’abri de la guerre confessionnelle, mais c’est bien sur des ressorts confessionnels que s’appuient les mondialistes pour porter le chaos , et aussi en Europe, ne pas oublier ce point.
          Quant aux épouvantails fascistes pour les veaux, y en a marre, marre de la gauchiasserie internationale , bras armé des mondialistes

          • Vanda dit :

            à Anonyme : le multiculturalisme, le métissage ne sont pas le but de l’ humanité, mais le fondement de toute vie sociale! Ce ne sont pas sur des ressorts confessionnels que s’ appuient les mondialistes pour porter le chaos mais sur des prétextes confessionnels qu’ ils s’ appuient !Vos affirmations menaçantes sont pitoyables !

          • anonyme dit :

            Quel que soit le sujet , un échange de commentaires s ‘articule autour de / et se conclue par cette idée révélée :
            C’est la faute à Hitler, Mussolini, Franco, Pinochet , le Catholicisme et le colonialisme français.
            A cette liste immuable, établie par les mondialistes, s’est ajouté « c ‘est la faute à Bachar Al Assad  » mais Njema et Marocain de Tangers ne le savent pas encore.
            Pourtant Js news et dreuz info sont très clairs à ce sujet.

            Remarre de la gauchiasserie internationale , et ce n’est pas une menace :)

    • njama dit :

      L’info, reprise par chrétienté.info vient de Agenzia Fides qui est l’Agence d’information du Vatican.
      http://www.fides.org/aree/news/newsdet.php?idnews=34010&lan=fra

      Selon l’article, elle a été donnée selon le message d’un prêtre gréco catholique d’Alep. De la part de cette Agence, il y aura toujours une tendance à « confessionnaliser » les victimes, dès lors qu’elles sont chrétiennes (Le Vatican est toujours prompt à raconter que les Chrétiens d’Orient sont partout persécutés, ce qui est faux). Les victimes de cette opposition armée hétéroclite sont syriennes.
      Si l’article est datée, et apporte des informations précises, l’Agence ne dit pas de quand date le message de ce prêtre. Informations à prendre sous réserves de vérifier leur actualité.

      Les quartiers indiqués sont à portée de tir de mortiers de positions occupées par une « opposition multiforme » (dit l’article). C’est facilement vérifiable sur un plan d’Alep.
      Le prêtre dit: « Les bombardements sont parfois aveugles, sans but précis et ceci cause d’importants dommages aux maisons ou des victimes innocentes tels que des passants », « (ils) tirent sur les maisons et les édifices chrétiens afin de contraindre les occupants à fuir et en prendre possession par la suite ».
      La stratégie de l’opposition armée est la même pour prendre position quels que soient les quartiers en Syrie.

      • anonyme dit :

         » à raconter que les Chrétiens d’Orient sont partout persécutés, ce qui est faux  »
        Non, seuls les juifs sont persécutés évidemment …

        • njama dit :

          @ anonyme
          Pour les persécutions (pogroms) des juifs (je suppose que c’est d’antisémitisme dont vous parlez anonyme) cherchez dans l’histoire de l’Europe, de l’Espagne à la Russie …

          Lettre ouverte des chrétiens arabes du Machrek à Sa Sainteté le Pape
          Hayat al Huwik Atia, Chercheur et journaliste libanaise
          [...]
          « Votre Sainteté le Pape, sachez que Je suis une chrétienne arabe! Je ne suis pas une adepte de l’Église d’Orient mais une adepte de l’Église maronite dont une délégation s’est rendue en Jordanie pour votre rencontre. Je suis la petite-fille du patriarche Huwaik qui était le dernier patriarche des maronites dans la lignée de ceux qui ont persisté à refuser la soumission des Chrétiens à Rome et à Byzance et à leur tête le moine bédouin al-Homsi qui a légué l’héritage chrétien aux Maronites et qui s’est révolté contre l’Occident négateur des racines orientales du Christianisme. Nous portons en nous la conscience de ses racines historiques et spirituelles qui nous attachent à la terre arabe. Le Christ appartient à cette terre arabe comme nous nous appartenons à cette terre arabe et de ce fait nous ne reconnaissons aucune autorité étrangère sur notre terre qu’elle soit politique, militaire, religieuse ou spirituelle.»

          « Votre Sainteté le Pape, sachez que je suis une chrétienne arabe ! (…) Par conséquent, en ma qualité d’Arabe, je m’incline devant vous par respect pour votre personne, mais cela ne m’empêche pas de vous rappeler ma fierté d’appartenir à cette terre arabe. Cette terre est le berceau de toutes les Religions et de toutes Révélations monothéistes. Notre religion et notre spiritualité, nous ne la recevons donc de personne ni d’aucune puissance si ce n’est de notre terre arabe et de son histoire. Nul ne peut générer une rupture dans notre personnalité ni une rupture avec notre terre et notre conscience arabe »
          [...]
          « En conséquence Votre Sainteté, sachez que nous – Arabes chrétiens – nous ne sommes une minorité en aucune façon, tout simplement parce que nous étions des Arabes chrétiens avant l’Islam, et que nous sommes toujours des Arabes chrétiens après l’Islam. La seule protection que nous cherchons est comment nous protéger du plan occidental qui vise à nous déraciner de nos terres et à nous envoyer mendier notre pain et notre dignité sur les trottoirs de l’Occident.
          Nous refusons d’être un instrument de subversion et de coercition contre le monde arabe que vous soumettez continuellement à la pression et au chantage. Au meilleur des cas, contre nos pays, vous nous proposez d’être des migrants dans vos pays.

          Je sais, bien que ce que je dis ne soit pas clair pour tous les chrétiens. Cent ans de discours sur les chrétiens comme minorités dans le monde arabe, cent ans d’ignorance dans lesquels ont été confinés les musulmans et les chrétiens, cent ans de montage de conflit entre les communautés laissent des traces. Il s’agit de pousser les communautés arabes à la rupture et à la haine ou à la suspicion dans des états arabes qui ont perdu, du fait colonial, la notion des droits des citoyens et qui ont été manipulés à promouvoir de pseudo droits pour chaque différents groupes.
          Toutes ces manœuvres donnent la preuve de la volonté occidentale à intimider les peuples arabes, à les diviser et à susciter dans la communauté chrétienne la vocation d’une minorité qui doit nécessairement solliciter l’aide étrangère contre la communauté musulmane. Ce travail de sape finit fatalement par trouver un écho au sein des ignorants du monde arabe même si dans ces ignorants on trouve des gens instruits à qui il manque la logique des faits ou la probité morale pour voir les complots qui se trament contre leur nation. L’instruction seule ne suffit pas pour comprendre la stratégie de l’Occident à fomenter l’intolérance et les troubles dans le monde arabe.

          C’est dans cet esprit et dans ce sens, que j’ose comprendre le pluralisme dont vous vous voulez être le porte-parole ou l’écho dans notre région. Le pluralisme est compris pour notre part comme valeur chrétienne d’amour et de partage visant donc à l’éradication de l’esprit de l’intolérance. Tout message qui sort de cette conception de la pluralité est considéré par nous comme volonté de nous faire accepter la colonisation et le colonisateur qui vient occuper notre pays sinon nous éradiquer si on refuse d’accepter ce choix. Ces tactiques mises à l’œuvre contre nous et contre la terre arabe sont connus et nous refusons d’abdiquer à la volonté colonialiste et sioniste.

          En aucun cas les arabes n’ont été une cause directe ou indirecte à la persécution des Juifs qui reste imputable aux seuls européens qui doivent en assumer les conséquences et les responsabilités.

          Nous comprenons l’interprétation de l’esprit du christianisme en tant que « Solidarité avec les pauvres, les immigrés, les victimes de la plus grande tragédie humanitaire », sans que cela entraîne, en notre qualité d’arabes, une quelconque responsabilité dans les crimes commis contre les Juifs par l’Europe et en particulier par l’Allemagne dont vous êtes citoyen. Dans cette tragédie il faut avoir le courage et la probité d’appeler un chat un chat: Nous n’allons pas aborder ici la tragédie des Juifs par les nazis, non seulement parce que ce n’est pas le moment, mais aussi parce qu’elle relève de votre entière responsabilité d’européens dans laquelle nous les arabes nous n’avons pris aucune part aussi minime soit-elle.

          Les Arabes, ici ou ailleurs, n’ont jamais persécuté les Juifs un jour, et ils ne les ont pas obligés de vivre un jour dans les ghettos à l’intérieur des pays arabes. Les juifs ont toujours vécu sur les terres arabes comme des citoyens ordinaires [...]

          Au nom des droits de Marie et de Jésus sur nous les arabes, faites l’effort de nous comprendre un tant soit peu, votre Sainteté, et cessez de vous comportez avec nous, vous et l’Occident, comme si nous étions vos vassaux.

          La justice et l’équité exigent que nous soyons traités comme des adeptes de Jésus à part entière et elles vous commandent de nous laissez tranquilles vivre avec nos frères de foi comme le veut Jésus et non comme le veut l’Occident.»

          Hayat al Huwik Atia

          Voyage du pape en Jordanie, puis Israël mai 2009)
          Source : al Jazeera / Traduction de l’arabe : Omar Mazri)
          http://forums.france2.fr/france2/jtfrance2/israel-benoit-visite-sujet_35200_12.htm

          • Fares-dz dit :

            Somptueux ! Merci njama pour ce texte.

          • anonyme dit :

            Ma remarque était ironique.
            Vous êtes comme eux , jamais responsables de rien, jamais coupables de rien , toujours victimes, les méchants c’est les autres , du gâteau pour les prédateurs qui savent utiliser ce type de personnalité.
            Et puis merci de ne pas utiliser le mot « occident  » pour désigner un monde qui n’a plus rien d’occidental.

          • D’accord avec vous Anonyme : Rome n’est plus dans Rome et l’Occident est anti-occidental !

            L.D. & Infosyrie

          • anonyme dit :

            « Nous comprenons l’interprétation de l’esprit du christianisme en tant que « Solidarité avec les pauvres, les immigrés, les victimes de la plus grande tragédie humanitaire », »
            Ben , voyons , avec les immigrés !
            NON , le Christianisme c’est d’abord l ‘école de la RESPONSABILITE , du DEVOIR, de l’EFFORT.
            Ah au nom du Christianisme , il est aisé de revendiquer le droit de s’installer chez les autres et de détruire , tant économiquement que culturellement un pays et de prétendre en plus lui imposer une religion étrangère , à la plus grande joie des mondialistes , qui placent sous le régime de la garde à vue destinée aux terroristes , des jeunes gens non violents qui n’ont que le tort de vouloir défendre leur terre, la terre de leurs ancêtres , leur culture , leur Histoire , leur civilisation.
            Alors qu’avez-vous à chialer contre la colonisation que vous subissez , alors que vous tentez de coloniser , avec ceux-là mêmes qui vous agressent, la terre des autres ????? !

        • njama dit :

          @ anonyme

          Cécilia, à l’occasion du dernier voyage du pape Benoît XVI au Liban en septembre dernier, avait posté ceci:

          « La venue de Pape au Liban est toujours un événement, non seulement pour les chrétiens de l’église latine, mais aussi tous les chrétiens d’Orient même pour les musulmans.

          Le Pape Jean-Paul II lors de sa visite en Syrie [en mai 2001]

          Premier Pape à entrer dans une mosquée, c’était à Damas et nulle part ailleurs.

          Premier Pape à embrasser le Coran, c’était un exemplaire syrien sur une terre syrienne présenté par des mains syriennes.

          Premier Pape à prier dans une mosquée, c’était à Damas, dans la Mosquée des Omayades, devant le mausolée de Jean-Baptiste (le prophète Yahya * pour les musulmans et Youhanna al-Maamadan pour les Arabes chrétiens).
          [* Sourate 19 Maryam v. 7 ]

          Le Pape Jean-Paul II a été reçu aussi par Bachar et des dignitaires musulmans et chrétiens.

          Donc, oui, la visite d’un Pape en Orient est toujours un événement, je peux même vous affirmer que la foule syrienne était plus nombreuse que beaucoup d’autres dans des pays majoritairement catholiques.

          Voici des images de la foule syrienne venue, la place était remplie du monde, chrétiens et musulmans étaient tous là pour l’accueillir.
          Voici le comportement du Pape Jean-Paul II dans les lieux sacrés musulmans,
          C’est seulement en Syrie, pays à majorité musulmane, où vous voyez telles images :
          http://www.youtube.com/watch?v=W_PrWOn6YE4&feature=plcp

          J’espère que cela vous fera mieux comprendre le christianisme d’Orient, et les relations fraternelles mutuelles qu’entretiennent chrétiens et musulmans en Syrie. Ils partagent ensemble les joies des naissances, le bonheur du mariage de leurs enfants, les peines des deuils. C’est une magie de la Syrie, dont l’Occident ferait bien de s’inspirer, au moins un peu.

          J’ai retrouvé le Discours de Jean Paul II à Damas 2001,si vous soulez le lire:
          http://www.relations-catholiques-musulmans.cef.fr/documents/textes-fondamentaux/discours-de-jean-paul-ii-a-damas

          Cordialement

        • Vanda dit :

          Décidément quel contraste entre les commentaires de Njama et ceux d’ Anonyme : Avec Njama on apprend toujours quelque chose et le texte de Hayat el Huwik qu’ il ou elle nous fait découvrir est toutr particulièrement intéréssant ! Avec Anonyme on est à peu près sur de se prendre une grande bouffée de haine avec juste ce qu’ il faut de floue pour laisser planer un demi doute sur la vraie cible de cette haine ! Il y a tellement de choses à reprendre qu’ on ne sait par où commencer et surtout comment s’ y prendre ( j’ ai pu voir que sur ce site certains avaient de ce point de vue un certain talent!)! Alors parlons de cette mondialisation qui s’ appuierait sur la multiconfessionalité: Les tenants de l’ actuelle mondialisation n’ ont qu’ une seule confession … cette confession c’ est l’ARGENT ROI , le profit à tout crin et tant pis pour les dégats « collatéraux » ! Le multiconfessionnel ou l’ uniconfessionnel c’ est selon les opprtunités : Ainsi ils n’ ont pas peur d’ agresser la Syrie multiconfessionelle , parce que celleci résiste à Israel qui fait tout pour devenir uniconfessionnel! Ainsi ,toujours selon Anonyme, le christianisme serait effort, responsabilité et devoir … moi qui avait gardé en mémoire le  » aimez vous les uns les autres » du Christ et qui rendait pour l’ athé que je suis ce personnage fondamentalement intéréssant …. Sachez tout de mème que le simple respect de l’ autre ( niveau de départ de l’ amour de l’ autre exige beaucoup d’ effort et de responsabilité , donc ne méprisez pas ce message d’ amour comme vous le faites à propos de l’ islam)! Si vous en avez marre de la gauchiasserie , moi je sature de la haine que vous distillez à longueur de commentaire ! Si vous défendez Bachar parce que vous lui trouvez une ressemblance avec les sinistres personnages que vous avez énumérés , je pense que vous ètes en train de donner raison à ce Cédric .l qui accusait Info Syrie de soutenir les régimes autoritaires . Et j’éspère que ce n’ est pas le cas car si cela était je me désintérèsserai définitivement de ce site!

  7. EAUX TROUBLES dit :

    « Après l’Iran, la Syrie brouille Eutelsat

    Info postée le 20-10-2012 à 05:10

    Les dictatures n’aiment pas les émissions de radio et de télévision que « leurs » peuples pourraient recevoir par satellite. Depuis plusieurs années, on sait que l’Iran brouille délibérément la réception de chaînes qui la dérange. Maintenant, on apprend que la Syrie s’y met aussi.

    Eutelsat, basé à Paris, constate qu’une fois de plus les programmes télé et radio en anglais et en arabe de la BBC (BBC World News, BBC Arabic et BBC World Service) sont délibérément brouillés en Europe et au Moyen-Orient.

    Eutelsat estime que “l’interférence délibérée et intermittente qui a commencé cette semaine provient de Syrie”.
    Rédacteur : Serge Surpin »

    Une guerre des ondes qui est aussi donc – et surtout – une guerre mediatique.

    • georges dit :

      tu as du oublier que cette semaine eutelsat viens de couper les chaines iranienne qui difuse en europe

    • malja dit :

      ca fait quand meme un an et demi que ces merdias polluent la region avec leur propagande et durant ce temps la apres avoir interdit Al Manar a la demande des gringos quelque annees avant, toutes les chaines satellitaires pro Syrie ont ete elimines sur l’europe inclus Press tv recemment. Il va bien falloir un jour que les occidentaux comprennent que la colonisation meme economique est belle et bien finie.

    • I love PUTINE dit :

      les eaux troubles qui troublent les eaux, c’est donc plus facile de passer inaperçu les crimes, quand 19 chaînes iraniennes sont coupées, TOI tu nous dis que c’est l’Iran qui interfère chez BBC. Médaille d’honneur de la désinformation à  » Eaux Tres troubles »

      • EAUX TROUBLES dit :

        Ces représailles syriennes – si elles viennent bien de la Syrie – me paraissent tout a fait logiques et fondées. LEGITIMES meme !

        Une guerre mediatique de l’information et de la desinformation.

  8. Hezbollah dit :

    Ce sont les sionistes 9/11 ✡ ✈ ▌▌ qui sont les responsablent de cette attentat, ils cherchent à incendié le Liban.

    http://edencuadres.files.wordpress.com/2010/04/lebanon_print.gif

    • fatima dit :

      oui, c’est israêl..mais Wissam alhassan a joué avec le feu!!il a préféré servir israêl et exécuté les ordres des services secrets français , de ceux des golfistes au lieu de servir son pays d’une façon patriotique.
      il a joué avec le feu qu’il a brûlé.

  9. fredo dit :

    bonjour merci pour cette article cest tres bien vu ont cherche a propage le conflit cela est sur (qui) faut pas allez chercher loin toujours les memes,la syrie na aucun interet a se mettre d’autre ennemi sur le dos le hezbollah fait toujours les choses clairement et le clame haut et fort donc, a qui profite le crime?ils ya au myent orient toute sortes de barbouzes de services secret de terroristes d’al qaida de comploteurs etc(et au lieu que harriri accuse ils devraient ouvrir une enquete avec toutes les parties,et la ont verra d’ou vient cette attentat »ils faut que les libanais reste souder et ne tombe pas dans l’anarchie’cest exactement ce que veulent leurs ennemi les vrais, destabilise toutes la region dieu garde ces pays des comploteurs de tout bord

  10. balpiz dit :

    55 morts par un double attentat à Damas, 48 morts à la voiture piégée à Alep, n’ont pas fait autant de bruit dans les médias que les 8 morts à Beyrouth, n’ont pas donné lieu au pointage d’un coupable, ni fait matière à propagande. C’est tout dire. Cet attentat est une aubaine pour les ennemis de la Syrie et de l’actuel gouvernement
    libanais. A se demander d’ailleurs si …….

  11. Hezbollah dit :

    Voilà ce que veulent les Amécano-sionistes 9/11 ✡ ✈ ▌▌, crée un conflit sectaire au Liban.

    http://fc07.deviantart.net/fs16/f/2007/166/a/2/Divide_and_conquer_2_by_Latuff2.jpg

    Toujours le fameux diviser pour mieux régner.

    • Hezbollah dit :

      Un attentat à la signature trop évidente!! par Kharroubi Habib

      Un attentat à la signature trop évidente!! par Kharroubi Habib
      IRIB-L’Etat syrien et son allié libanais le parti Hezbollah …

      ….ont été immédiatement pointés du doigt par des acteurs politiques libanais comme étant les commanditaires et organisateurs de l’attentat à la voiture piégée qui a secoué Beyrouth vendredi. Parce qu’il a eu lieu dans le quartier chrétien d’Achrafieh de la capitale à deux cents mètres d’un bureau des Kataeb (phalanges), parti chrétien de l’opposition libanaise hostile au régime syrien, et qu’il a visé en toute évidence Wissam El-Hassan, responsable de la branche des renseignements des Forces de sécurité intérieure (FSI) de l’Etat libanais, connu pour être un proche de Saad Hariri et comme lui hostile à Damas.

      L’hypothèse d’une possible implication de Damas et du Hezbollah apparaît une certitude pour ces milieux libanais et que les médias occidentaux présentent comme la piste la plus probante. Mais comme souvent ce qui nous est présenté comme évident dans les événements survenant au Proche et Moyen- Orient, n’est que le produit d’opérations d’intox et de manipulation des opinions publiques.

      Aussi faut-il se garder d’imputer automatiquement cet attentat aux deux parties que l’ont s’est empressé de nous indiquer. Ne serait-ce que parce que l’attentat s’est produit quelques heures après le passage à Beyrouth du médiateur international Lakhdar Brahimi qui s’active à instaurer une trêve des armes durant la fête de l’Aïd entre les belligérants en Syrie. Une trêve dont le régime syrien a accepté le principe mais qui serait mal venue pour les franges extrémistes de l’opposition et leurs alliés au Liban et dans la région. L’attentat tombe étrangement à pic car il leur permet de soutenir qu’il n’y a rien à négocier avec un régime qui pratique les attentats terroristes et l’exportation de la guerre civile aux Etats voisins.

      De ce point de vue, l’attentat de Beyrouth a étrangement corroboré ce que Lakhdar Brahimi a déclaré être sa crainte, à savoir que le conflit syrien déborde pour embraser toute la région. Le régime syrien et son allié libanais ont-ils intérêt à se voir accuser d’être en train de provoquer ce débordement ? Et sont-ils si naïfs au point de signer aussi limpidement qu’il semble l’attentat commis dans la capitale libanaise ? La seule certitude est que cet attentat complique la tâche de Lakhdar Brahimi. On aurait voulu le faire renoncer à la poursuivre qu’on s’y serait pas pris autrement que d’imputer à Damas le crime terroriste de Beyrouth pour le convaincre ainsi qu’il n’y a pas de trêve à espérer de la part de celui-ci. Brahimi est trop familier de la réalité proche-orientale de la duplicité de tous les acteurs locaux, régionaux et internationaux qui en sont les protagonistes pour prendre en tant que vérité absolue ce qu’on cherche à créditer contre Damas et le Hezbollah. Si sa proposition de trêve des armes est mise en échec, le médiateur international se doit à l’opinion internationale de lui dire la vérité quant aux responsables qui y auront contribué. Le mensonge, la désinformation et les fausses allégations sont les armes qui contribuent à faire durer la tragédie dont le peuple syrien est la victime.

      lequotidiendoran.com

  12. Jean-phi. dit :

    De tous temps et en tous lieux les attentats à la voiture piégée sont souvent le fait d’ « amis » des victimes.
    A ce propos, lire « Petite histoire de la voiture piégée » de Mike Davi, Editeur: La Découverte.
    Le reste n’est que balivernes de journalistes incultes ou au garde à vous.
    Jean-phi.

    • camilo dit :

      Entièrement d’accord, qui sont les « meilleurs amis » de ce général ? , il faudrait prendre une photo à l’enterrement, la « coutume » veut que le commanditaire soit présent parmi les proches, voir juste à côté de la veuve…

  13. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.lorientlejour.com/category/Derni%C3%A8res+Infos/article/783566/Washington_condamne_%22lattentat_terroriste_injustifiable%22_au_Liban.html

    « Washington condamne « l’attentat terroriste injustifiable » au Liban

    AFP | 19/10/2012 | 20h50

    Les Etats-Unis ont vivement condamné vendredi l’attentat « terroriste » survenu à Beyrouth et qui a coûté la vie au chef des renseignements de la police libanaise et à deux autres personnes, mais sans affirmer que cet acte était lié à la guerre en Syrie voisine.

    « Nous condamnons dans les termes les plus forts ce qui semble être un acte terroriste. Rien ne peut justifier une telle violence (…) C’était une voiture piégée. Nous n’avons pas de raison de croire qu’il ne s’agissait pas de terrorisme. Nous condamnons cet acte terroriste », a déclaré la porte-parole du département d’Etat, Victoria Nuland. »

    Y a-t-il donc des actes terroristes « justifiables » selon la rhétorique de ce journal ?

    Bizarre toutes ces arguties : « Nous n’avons pas de raison de croire qu’il ne s’agissait pas de terrorisme. »
    Une voiture piégée…même si elle vise une personne en particulier relève du terrorisme puisque – EGALEMENT – des passants peuvent en être les victimes…

    • Marie-Christine dit :

      Moi j’ai toujours pensé candidement qu’un attentat terroriste était un attentat terroriste… Mais selon la sémantique de Victoria Nuland, ce ne serait pas si simple…Ah oui !? En fait, si je comprends bien, cela dépendrait à la fois de qui est visé et qui le pratique (en tout cas, qui est accusé)… Ah oui…!?
      En fait, c’est juste compliqué en apparence, car ce que cette dame semble chercher à nous expliquer, c’est qu’en fait, c’est très simple : ce sont « eux » qui doivent décider et « eux » uniquemment, indépendamment des actes posés, ce qui est terroriste et ce qui ne l’est pas, ceux qui sont terroristes et ceux qui ne le sont pas…CQFD. Ignorants que nous sommes : il fallait juste y penser !

  14. antares dit :

    « Par la tromperie, la guerre tu feras » (devise du Mossad)

  15. TenZen dit :

    Qui tue par l épée meurt par l épée ! Noublié pas , cette homme est un assasssin !!!!!

  16. Hezbollah dit :

    L’“encercleur” encerclé.

    20 octobre 2012 – Deux éléments significatifs, d’ordre militaire et technologique et en développement dans ces domaines, mais d’ores et déjà effectifs au niveau de la communications et donc d’ores et déjà transformés en équivalents postmodernistes d’évènements effectifs, affectent la situation autour de la crise haute en développement dans sa zone moyenne-orientale. Ces deux évènements liés aux crises syrienne et iranienne, touchent en réalité une zone géographique beaucoup plus large, englobant comme limites extérieurs la Syrie, Israël, la Turquie, la Russie (l’Arménie) et l’Iran, l’Irak éventuellement… Il s’agit donc d’un cercle stratégique, – désignation symbolique plus que géométrique, à la fois géographique, technologique et de communication, – qui vient se superposer, en l’annihilant notablement, au “cercle” existant autour de la crise syrienne et de l’agitation diplomatique et de provocation autour d’elle. C’est une avancée importante (décisive?) d’une “association” stratégique de circonstance, notamment entre la Russie, l’Iran et la Syrie. (… Avec à l’esprit, également, que l’Irak a sa place dans une recomposition de la situation stratégique où la Russie exerce une maîtrise impressionnante par rapport aux comportements des acteurs du bloc BAO qui ne cessent de dénoncer la Russie et de moquer son impuissance. [Pour l’Irak et la Russie, voir notre texte F&C du 12 octobre 2012.])

    http://www.dedefensa.org/article-l_encercleur_encercl__20_10_2012.html

  17. Antoine dit :

    Encore un coup de poignard israélien pour se rattraper de sa cuisante défaite de 2006 et marcher sur le Liban !!

    Ils ont perdu l’habitude d’être attaqués, un ou deux missiles russes ne leur feraient pas de mal, ça les calmerait même…

  18. Observateur rationel dit :

    Cet attentat n’est pas une surprise.
    En effet, suite aux attentats très violents qui ont frappés Damas (dont certains de plus d’une tonne d’explosif) ainsi que toute la Syrie depuis des mois et qui n’ont jamais été condamnés par l’ONU ni par le courant du 14 mars au liban dont ce fonctionnaire était proche;
    Compte tenu du soutien revendiqué des dirigeants de ce courant (dont certains étaient des collaborateurs de l’Etat d’Israel) aux milliers de terroristes qui combattent le gouvernement légitime en Syrie puis se réfugient au Liban;
    Compte tenu du trafic d’armes soutenu par ce courant politique en violation de la souverraineté de la Syrie;
    Faire semblant d’être surpris par cet attentat « retour de flamme » releverait de l’hypocrisie ou de la naïveté.
    En effet, il s’agit d’un attentat qui s’inscrit sur la longue liste des attentats commis dans cette région et que le conseil de sécurité de l’ONU et les pays occidentaux qui envoient ou soutiennent l’envoi d’armes et de mercenaires dans cette région, refusent de condamner quand cela les arrange.
    Cet ONU là et ces pays là ont atteint des sommets dans l’hypocrisie.
    Objectivement,ce qui arrive n’est que le déroulement prévisible, prévu et annoncé de ce qui devait et arrivera dans cette région, compte tenu de l’ingérence illégale et flagrante des pays occidentaux et du golf dans les affaires d’un etat souverain pour renverser son gouvernement légitime solidement ancré dans la majorité de sa population en vue d’y installer un gouvrnement plus conforme à leurs interets.
    Tout le monde sait que ce courant du 14 mars est animé par des marionnettes des Occidentaux et des pays du Golf, alliés objectif de l’entité sioniste.
    S’il y a des hommes lucides dans ce courant qu’ils réfléchisent bien et vite car ce ne serait que le début.
    En effet, les hommes et les femmes qui ont fait le choix de la résistance à Israel (et à l’occident qui le soutient) et qui ont payé, le prix du martyr des leurs, soutiennent Bachar el Assad car il incarne leur idée et leur décision de résistance à l’oppression incarné par l’occident dont l’entité sioniste est une excroissance régionale.
    Ils ne vont certainement pas partir en courant parce que des hommes corrompus se vendent à l’occident et aux monarchies du golf dans une entreprise visant à manipuler, avec leur argent, leur inflence dans les institutions internationales et avec leurs mercenaires terroristes, les peuples et leur décision quant au choix de leurs représentants.
    En 2012, à la différence des époques coloniales, il ne suffit pas de crier partout « démocratie » pour que les gens se courbent devant vous…et vous cèdent leur terre, leur maison, leurs ressources et même leur croyance ou leur Dieu…
    Le pire serait que Bachar El Assad soit renversé par cette horde de complexés, soumis et traites à la cause palestinienne et à celle des peuples opprimés de la région (cf Bahrein, Arabie Saoudite, Qatar où il n’y a pas de démocratie sans compter la Jordanie, le Maroc et autres royaumes héréditaires…).
    Le chaos qui s’ensuiverait serait atroce pour tout le monde…
    Cette bande de schizophrènes politiques ne peut réclamer au liban que l’Etat dispose du monopole du droit d’user de la violence légitime (pour tenter de justifier leur haine à l’égard du Hezbollah et de ce qu’il incarne).
    Et dans le même temps, aider et armer des terroristes pour aller combattre le gouvernement légitime en Syrie…
    Sincèrement, le liban mérite mieux que ces faux culs…
    C’est dommage car dans tous les cas de figures des innocents vont payer de leur vie ces actes de violence…

  19. Hezbollah dit :

    Omar ibn Abdul Aziz tuer par l’ armée Arabe Syrienne.

    http://www.youtube.com/watch?v=-TsyPgabTVM&feature=colike

  20. Bernard dit :

    Posté sur le site de la chaîne de l’ingérence multiformes pseudo-humanitaire : France 24 ,sous l’article intitulé : « Attentat de Beyrouth : Saad Hariri accuse Damas »

    Journal de 12 h à 14 h…

    Par la voix de sa perruche blondasse patentée, la chaîne BHLo-Kouchnerienne de l’ingérence multiformes, y compris armée, dans les affaires internes des Nations Souveraines, « négligeant » d’informer ses téléspectateurs sur le point de vue du Gouvernement Légitime et Légal de la Syrie Souveraine, se livre à une intense propagande de dénigrement de ce dernier en donnant complaisamment la parole pendant cinq minutes à une girouette (Jumblatt pour ne pas le nommer) se prétendant seul « représentatif » de la minorité druzze libanaise et déversant un chapelet de propos haîneux, mensongers et insultants à l’endroit du Président Légitime et Légal de la Syrie Souveraine…

    Nouvelles de la Syrie Réelle Souveraine…

    Agence SANA :

    Attentat terroriste à al-Achrafieh (Liban) : 8 tués dont le Gl Wissam al-Hassan et 90 blessés…Le ministre syrien de l’information condamne

    19 Oct 2012

    Damas / Le ministre de l’information, M. Omran al-Zou’bi, a condamné « l’acte terroriste lâche » qui avait frappé à la place Sassine à al-Achrafieh à Beyrouth.

    « Ces explosions terroristes sont condamnables où elles frappaient et rien ne les justifient », a-t-il affirmé dans une déclaration commentant l’acte terroriste qui a frappé aujourd’hui à Beyrouth.

    En effet, huit personnes ont été tués et 90 ont été blessés par l’explosion d’un engin explosif déposé dans une voiture stationnée devant un bâtiment à la place de Sassine à al-Achrafieh à Beyrouth à l’est de Beyrouth, indique l’agence nationale libanaise d’informations.

    La chaîne de télévision libanaise al-Jadide (New TV) a affirmé que parmi les tués était le chef du département des renseignements des forces de la sécurité intérieure, le général Wissam al-Hassan.

    Un communiqué de la défense civile libanaise, cité par l’agence nationale libanaise d’informations, a souligné que l’explosion avait détruit la façade du bâtiment près duquel la voiture était stationnée et causé des dégâts matériels dans les bâtiments avoisinants.

    Par ailleurs, une source sécuritaire a affirmé à la chaîne al-Manar que l’explosion a fait une fosse de plus d’un mètre de profondeur.

    Pour sa part, le ministre libanais de l’intérieur, Marouane Charbel qui s’est rendu sur les lieux de l’attentat a demandé aux services sécuritaires d’accélérer l’enquête pour révéler les auteurs de cet attentat abominable.

    L.H./ Gh.H.

    Peut-être serait-il tant d’envisager la grêve d’une redevance finançant des chaînes dites « publiques » en réalité chaînes de l’Etat « Français »…Elles pourront peut-être se « refinancer » via la dynastie apatride, obscurantiste et « ultra-démocratique » Al Thani…

  21. Hezbollah dit :

    Hommage à Mouammar Kadhafi, tuer par 9/11 ✡ ✈ ▌▌ il y a 1 an jour pour jour.

    Kadhafi « Qui êtes-vous? »

    http://www.youtube.com/watch?v=VeZG41ihz-I&feature=colike

  22. vilistia dit :

    Nidal (@nidal) Angry Arab a publié (avant la confirmation de la mort de Wissam Hassan) un background de ce personnage controversé.

    http://seenthis.net/messages/92736

    Angry Arab a publié (avant la confirmation de la mort de Wissam Hassan) un background de ce personnage controversé. Rapide traduction maison. _Flash: Wissam Hassan visé par l’explosion de Beyrouth_
    http://angryarab.blogspot.fr/2012/10/flash-wisam-hasan-targeted-in-beirut.html

    ❝Mise à jour: il est mort. Il est confirmé que le chef de la sécurité de Hariri (et coordinateur du renseignement séoudien au Liban), Wissam al-Hassan, a été visé par l’explosion de Beyrouth.

    Un reporter présent sur place témoigne que Hassan a été sérieusement blessé. Al-Hassan a été chargé par le renseignement séoudien de faciliter l’armement et le financement de l’Armée syrienne libre au Liban.

    Son nom est lié à un bateau, le Lutfallah II, qui a été intercepté alors qu’il transportait des armes pour les rebelles syriens au Liban.

    Cet ancien garde du corps de Rafic Hariri est rapidement monté en grade et est devenu le chef d’un appareil sécuritaire principalement sunnite (Shu‘bat Al-Ma‘lumat, ou Services de renseignement) qui a reçu des dizaines de millions de financement américain occulte.

    Hassan a été initialement suspecté dans l’assassinat de Hariri parce qu’il était absent ce jour-là et parce qu’il avait une longue histoire de liens
    avec les services de renseignement syriens. Il avait déclaré aux enquêteurs qu’il étudiait pour un examen ce jour-là.

    PS. Les médias occidentaux ne rapporteront PAS sous un autre angle que celui-là: que le service de renseignement de Hassan était responsable de l’arrestation de nombreux espions et terroristes au service d’Israël au Liban.

    PPS. C’est le troisième assassinat (ou tentative) visant des chefs du Service de renseignement.❞

  23. vilistia dit :

    Attentat de Beyrouth : A qui profite l’assassinat de Wissam al-Hassan ?
    http://mediabenews.wordpress.com/2012/10/20/attentat-de-beyrouth-a-qui-profite-lassassinat-de-wissam-al-hassan/

    Attentat à la voiture piégée à Beyrouth, des morts et des blessés
    BEYROUTH – Un attentat à la voiture piégée a secoué vendredi le secteur est de Beyrouth, faisant un nombre indéterminé de morts et de blessés, a rapporté l’Agence nationale d’information (ANI).

    Selon le responsable des opérations de la Croix-Rouge, Georges Kettané, au moins 37 personnes ont été blessées dans l’explosion près de la place Sassine, dans le quartier chrétien d’Achrafieh.

    Un photographe de l’AFP a vu deux immeubles dévastés. Un immeuble était en feu et les volontaires de la Croix-Rouge faisait sortir des blessés, le visage ou le corps ensanglanté. Des passants sous le choc était en pleurs.

    Des balcons étaient à moitié effondrés, des vitres brisées jonchaient le sol. Les pompiers et des membres de la défense civile entrent dans les immeubles à la recherche des victimes.

    Nous avons entendu une puissante explosion. Nous avons senti le sol trembler sous nos pays, a affirmé Roland, 19 ans.

    Des parents des employés de la Banque européenne du Moyen-Orient (BEMO), dont les vitres ont été soufflées, tentent d’avoir des nouvelles de leurs enfants. Ou est Pierre, crie un homme.

    Une jeune femme de 25 ans sous le choc s’écriait maman, maman et recherchait sa mère dans les décombres.

    Les télévisons libanaises ont montré des images de destructions énormes, avec des débris dans les rues et des carcasses de voitures calcinées.

    L’armée et le ministre de l’Intérieur, Marwan Charbel, sont arrivés sur place.

    Le dernier attentat dans la région de Beyrouth remonte à janvier 2008, lorsqu’un officier des renseignements libanais, le capitaine Wissam Eid, a été assassiné dans un attentat à la voiture piégée près de la capitale libanaise.

    Cet attentat survient alors que la guerre fait rage entre les rebelles et les troupes du régime en Syrie voisine, autrefois puissance de tutelle au Liban.

    ser-pbz-sk-ram/tp

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=1G8ylET3qgE

    (©AFP / 19 octobre 2012 15h06)

  24. jonny dit :

    ce general a ete tué pour incompetance(le probleme de l’avion sans pilote du hezbollah).qui savait qui etait dans son bureau ?, l’heure et avec qui? beaucoup de questions simples , on arrive a discerné les commanditaires.

    • Colonel Patouillard dit :

      Le clan Hariri croit que le vent de l’histoire a tourné. Ils pensent que le Liban doit leur revenir, sans partage. Le Liban avec cetet équipe-là va droit à la guerre civile. A noter que l’Union Européeene et les USA, vi et l

      • Colonel Patouillard dit :

        Y a eu dérapage incontrôlé sur le clavier avec sortie de route…

        Cette affaire d’Achrafieh est probablement un tournant dans le conflit. Je ne vois pas bien l’intéret du camp loyaliste dans cet attentat. Même s’il s’agissait de se faire plaisir, l’ouverture d’un nouveau front serait contre-productive. D’où le cui prodest scelus is fecit, celui qui a fait le coup est eclui qui y a intérêt. Ce qui est terrible c’est que la politique du pire ne sert personne. Sauf ceux qui ne souffrent pas. On en a vu des « biroon-é god » comme on dit en persan, de ceux qui, loin du carnage, encouragent à plus de dégâts. Voir les jours à venir comment sera métabloiisé cet évenement par les médias de l’Otan. On aura ainsi une réponse en creux.

    • Memon dit :

      Ou alors, liquidé pour avoir démasqué les sio-nistes dans son pays…

  25. Aghiles Zitouni dit :

    l’agitation de la « main de damas » ne date pas d’aujourd’hui.quand Rafik hariri avait assasiné en 2005, à l’époque Bachar el Assad etait montré du doigt et s’ensuivait des reportages de propagande des medias occidentaux, accusant Bachar d’avoir planifié l’assasinat et saad hariri qui dans une intervieuw racontait des deroulements d’entretiens entre Bachar et Rafik Hariri, où le premier avait menacé de mort le second, ce qui s’etait avéré complètement faux et les attaques accusatrices contre la Syrie, avaient un cessés quand les manipulations israelo-americains avaient étés mis à jour.L’attentat meurtrier contre le general, est l’oeuvre des wahabo-salafistes et du mossad.Le regime syrien n’ayant rien à se reprocher, n’avait aucuns intérêts à supprimer ce general, par contre, l’entité sioniste chercher à créer un embrassement généralisé du liban.

  26. eclereure dit :

    si il y a bien un endroit au monde ou on ne sait pas qui tue qui sait bien le liban et les maudits sioniste de tout temps on voulue détruire le liban qui et un model serte pas parfait mais un espoir de coexistence admirable et je condamne cette attentat et tous les attentas dans se bas monde et tout mes condoléance au victime et au famille des victime ainsi a la nation libannaise q’allah maudit les sioniste et leur serviteur qui on semer le chaos dans cette région du monde

  27. vilistia dit :

    Nidal (@nidal) a posté un nouveau billet
    http://seenthis.net/messages/92814

    Wissam Al Hassan, la dague du dispositif sécuritaire saoudien au Proche orient
    http://www.renenaba.com/wissam-al-hassan-la-dague-du-dispositif-securitaire-saoudien-au-proche-orient/

    ❝L’élimination du chef d’un service de renseignements à la dévotion de la famille Hariri, ancien garde de corps rescapé lui-même de l’attentat contre ancien premier ministre Rafic Hariri, au rôle primordial dans la mise en circulation de «faux témoins» du procès Hariri et de l’enquête à charge du Tribunal Spécial sur le Liban, paraît devoir fragiliser considérablement le leadership politique du Clan Hariri au Liban, rendant même problématique le retour dans l’immédiat à Beyrouth du chef du clan Hariri son chef, l’ancien premier ministre Saad Hariri, en exil depuis le début du «printemps arabe», il y a deux ans.
    Personnage clé des opérations de déstabilisation anti-syriennes, interlocuteur privilégié des services français et américains, artisan de l’arrestation de l’ancien ministre libanais pro syrien Michel Samaha, maître d’œuvre du rapprochement franco syrien sous la présidence de Nicolas Sarkozy, Wissam Al Hassan était surtout et avant tout la dague sécuritaire du dispositif régional saoudien.

    Son assassinat revêt dans cette perspective un magistral camouflet au maître d’œuvre de la contre-révolution arabe, le Prince Bandar Ben Sultan, le chef des services de renseignements saoudiens en ce qu’elle le prive d‘un de ses plus fidèles lieutenants, alors que le Royaume se trouve en phase de turbulence avec les révoltes populaires de la région d’Al Assir, fragilisé par l’absence des principaux dirigeants du pays, Le Roi Abdallah, en hospitalisation prolongée hors du pays depuis trois mois, de même que le ministre des Affaires étrangères, Saoud Al Faysal.❞

  28. joseph cotton dit :

    D’après les nouvelles, l’organisation de l’assassinat de Wissam Al Hassan est très ‘professionelle’ car le groupe responsable détenait des informations top secrètes sur les déplacement de la victime.
    Il est clair que des informateurs inflitrés dans le FSI ont participé à ce complot.
    Il sera très difficile d’investiguer ce meutre. La piste des appels téléphoniques, qui a servi à accuser le Hezbollah de l’assassinat de Hariri, ne servira pas cette fois-ci. Les assassins ont été vaccinés.

    La disparition de ce personnage controversé va certainement affecté les facilités qu’il offrait au traffic d’armes vers la Syrie et en quelque sorte va profiter au gouvernement Syrien dans sa lutte contre les armes provenant du Liban.
    En effet quiconque l’a fait rend un sérieux service à la Syrie et au Hezboolah qui l’ont toujours soupconné de collusion ave Israel.
    Israel l’aurait-elle liquidé car il était compromis?
    Il est très diffcile de le savoir. Les dessous des services secrets ne sont jamais eclaircis.

  29. joseph cotton dit :

    Le savez-vous?

    Qatar fait maintenant partie du groupe de la Francophonie car Qatar veut franciser son ile…

    Paris defends Qatar’s entry into Francophonie
    http://www.middle-east-online.com/english/?id=54941

    French official argues Qatar’s admission to French-speaking bloc is due to its commitment to popularising language.

    • Safiya dit :

      Hollande lui a offert le titre de membre associé, faut bien cirer les pompes de cet anglophone des fois qu’il ouvrirait un peu plus la bourse des investissements et de « salafiser » un peu plus les paumés des banlieues délaissées afin de cristalliser sur eux l’attention et mieux neutraliser toute contestation des mesures austères qu’endureront les Français et les Françaises…

  30. Messaoud dit :

    Les plus grand pourvoyeur de terrorisme dans le monde(les américo-sionites)condamne a la vitesse de la lumière l’attentat qui s’est produit au Liban et accuse avant même qu’il y est la moindre preuve et enquête Bashar el Assad, qui est pour eux en premier responsable de ne pas vouloir abandonner son pays et de le laisser tomber entre les mains de sanguinaire psychopathe. En Irak les Américains ont démantelé le parti Baas qui a leurs gout était trop Sunnite et pas assez représentatif de la population composé en large majoritée de Chiite,pour les Chrétiens pas de soucis ils ont tout simplement été abandonnés a leurs sort,Chrétiens qui pour les sionistes et la construction de leur grand Israel doivent disparaitre du Moyen Orient. En Syrie s’est le contraire ils veulent supprimer le parti Baas parce que celui-ci serait trop Allaouite a leurs gouts,pour les Chrétiens pas de soucis l’expérience Irakienne va servir et le slogan est déjà là pour nous les motiver »la valise ou le cercueil ». Le gros problème de nos mondialistes sont les partis politique nationalistes,seuls partis qui résistent a leurs dominations et qui ne sont pas prêt a brader aux multinationales leurs richesses et souverainetés.Les frères Musulmans tel les al saouds ont-ils passé un accord avec le diable et en échangent du pouvoir prêt a brader la souveraineté de chaque pays qui tombera entre leurs mains.Les Tunisiens qui se sont battus pour se débarrasser de Ben Ali se sont vu imposer les barbus qui sont sorti du bois une fois le nettoyage terminé.On leurs a ramené un président clé en main tout droit sorti grâce a Al Jazira de sa cachette du Londonistant,il y a quelques années la branche politique du GIA y avait crée un journal qui nous communiquait tous les jours les décomptes macabres du terrorisme qui sévissait en Algerie tout comme l’OSDH le fait aujourd’hui.La capital de Perfide Albion est depuis très longtemps maintenant la Mecque de tous les terroristes voulant prendre le pouvoir dans les pays Musulmans et ceux-ci au lieu d’être inquiétés sont au contraire appuyé financièrement, pour les Anglais avoir sous sa main les futur dirigeants ou amis de pays riche en ressource naturel ne peut être que bénéfique et tant pis pour les peuples qui auront a subir les politiques de ce genre de mafieux.En ouvrant en grand les portes au Qatar la France tente t-elle de copier les pratiques du Londonistant qui faut le dire avait été refroidi par l’échec mémorable de l’Ayatollah Khomeini(Ceux qui sont a la tête des frères Musulmans ont-ils pour prendre le pouvoir passé un accord avec les sionistes?moi personnellement j’en suis convaincu)

    • Marie-Christine dit :

      Ils étaient tellement pressés, qu’il s’en est fallu de très peu que par erreur de synchronisation, l’accusation ne soit portée avant la commisssion de l’attentat ! Oups…!

  31. Jean-Dominique dit :

    Une des meilleurs vidéo de l’Armée Arabe Syrienne, à faire circuler…

    http://www.liveleak.com/view?i=4fe_1350715057

  32. Jean-Dominique dit :

    Une des meilleurs vidéo de l’ASL, il s’est trouer là où vous pensez…

    http://www.liveleak.com/view?i=4fe_1350715057

  33. Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

    C’est la poule qui chante qui a fait l’oeuf!

    Laissons passer les vociférations internationales et après nous allons voir ce qu’il en est exactement …Les langues vont vites ce délier…

    Nous aimerions avoir avant mardi soir une déclaration de Monsieur Michel Aoun.

    C’est un peu trop facile d’accuser sans savoir la Syrie ou le Hezbollah.

    Et pourquoi Samir Geagea ?… qui ICI oserait prétendre le contraire ?

  34. vilistia dit :

    Ghaleb Kodjok, politologue libanais, à qui profite les attentats au Liban ?

    vidéo fr

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=My7dAE7R34U

  35. vilistia dit :

    Journal de Syrie 20.10.2012, Des unités des forces armées liquident nombre de terroristes à Homs

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=mfzTR9tC1wI

  36. Jean-Dominique dit :

    Une des meilleures vidéo de l’ASL, il s’est fait trouer là où vous pensez:

    http://www.liveleak.com/view?i=79a_1350733636

  37. djiadfucker dit :

    Analyse assez intéressante de Malbrunot …

    La famille de Wissam el-Hassan avait ete exfiltree en France

    Par Georges Malbrunot le 20 octobre 2012 11h36| 7 commentaires

    Attentat a Beyrouth. Craignant pour leur securite, les proches du general Wissam el-Hassan, le chef des services de renseignements du camp Hariri assassine vendredi a Beyrouth, avaient ete mis a l’abri en France au cours des derniers mois, selon une source francaise dans la capitale libanaise.

    Ces dernieres annees, le general el-Hassan avait echappe a plusieurs reprises a des attentats. Il etait au centre de l’enquete effectuee par ses hommes des Forces de securite interieure sur l’assassinat de l’ancien Premier ministre, Rafic Hariri, en fevrier 2005 a Beyrouth. A ce titre, il avait collabore avec les enqueteurs depeches par le Tribunal special sur le Liban, mis en place après la mort de Hariri pour faire toute la lumiere sur cette disparition.

    Les services de renseignements francais et americains le connaissaient tres bien. Cet ete, son service a ete en pointe dans l’arrestation de l’ancien ministre libanais pro syrien Michel Samaha, accuse de preparer des attentats pour destabiliser le Liban. Une accusation accueillie avec un certain scepticisme par certains membres de la communaute du renseignement en France, notamment.

     »Samaha etait bien trop malin pour se laisser embarquer en personne dans une telle operation », affirme un agent, qui privilegie plutot la piste d’une manipulation par le service de Wissam el-Hassan. Ce ne serait pas la premiere fois que celui-ci trempe dans un tel montage: apres l’assassinat de Rafic Hariri, le service des FSI (celui de W. el-Hassan) avait deja fabrique un faux temoin a charge contre Damas, en la personne d’Houssam Ziddiq, avec la collaboration d’autres services dans la region, lesquels se retrouvent aujourd’hui comme par hasard engages dans la lutte pour faire tomber Bachar el-Assad en Syrie.

    Ce matin, les proches de Wissam el-Hassa – notamment dans son entourage professionnel – etaient interroges par les enqueteurs libanais, qui cherchent a savoir qui l’a ‘’vendu’’. Pour echapper a ses ennemis, Wissam el-Hassan recourrait au leurre: quand il se deplacait plusieurs voitures partaient en meme temps pour brouiller les pistes.

    (Credit photo: AFP)

    • Jean-Dominique dit :

      Interessant, merci.

      • fatima dit :

        C’est claire, comme j’aidit dans mon commentaire là plus-haut, il faut poser la question aux services secrets français : « qui a tué Wissam Alhassane ? ».
        La réponse est chez eux.
        De plus, Alhassan savait beaucoup de choses sur l’assassinat de alhariri, comme a dit notre écrivain ou notre journaliste Narame Serjoune, « Wissam Alhassan est la boîte noire de l’affaire Hariri !! »
        Tout est dit dans cette petite phrase

        • njama dit :

          @ fatima
          « il faut poser la question aux services secrets français »

          il semble que quand quelque chose ne les arrange pas, ils le glissent sous la carpette. Circulez, y-a rien à voir ;)

          Kouchner a « perdu » le témoin-clé de l’enquête Hariri (21 avril 2008)

          « Le prétendu ancien officier des services secrets syriens, Mohamed Zuhair As-Siddik, témoin-clé des enquêteurs de l’ONU dans l’enquête sur l’assassinat du Premier ministre libanais Rafiq Hariri, a disparu depuis le 13 mars dernier, sans laisser la moindre trace. Il était logé dans une villa à Chatou (Yvelines), près de Paris et vivait sous surveillance du ministère français de l’Intérieur.
          [...]
          Peut-être que le « vilain menteur » As-Siddiq va finir par refaire surface, probablement à proximité du lieu où scintillent les dollars, étant donné « qu’il était déjà obsédé par l’argent quand il tétait encore les seins de sa mère » a raconté une cousine du délinquant au journal allemand Neues Deutschland. »
          Jürgen Cain Külbel

  38. suchite dit :

    IL est possible que damas a cette fois si une relation avec cette attentat
    car la syrie ne peut rester les bras croises devant toute ces bombes qui explosent et tuent ses generaux de haut rang et sa societe civil.
    ces comploteurs au liban ne peuvent pas continuer a tuer la syrie confortablement dans leur fauteuil sans etre a leur tours des cibles.
    vous savez,ils font tous pour circonscrire la guerre en syrie pour que sa ne deborde pas. ils veulent abattre se regime avec le moindre frais.
    les occidentaux ont finalement peur que cela devienne incontrolable
    et que sa finissent avec une pagaille dans toute la region. Si sa deborde, c’est se scenario qui arrivera. Comme l’iran ne peut rester les bras croises, elle finira par fermer le détroit d’ormuz
    et le petrole grimpera a 300 dollars. les peuples occidentaux commenceront a se soulever car la sa touchera directement leur porte monnaie et cette fois si c’est le monde entier qui exigera la fin de ce déchaînement.
    je vous dit,ils ne veulent pas que sa deborde,ils ne sont pas pret a cela.
    Donc si la syrie veut s’en sortir il vaut mieux que sa commence a peter partout plus tot qu’ils la fassent mourir a petit feu.
    c’est dur a dire mais les troubles au liban vont un peut la soulager et detourner toute l’attention l’internationnal sur le liban.
    La seul chose qui va calmer cette meute de chien, cest quand le liban va dégénérer car ils pourront plus continuer a ce cacher.
    Allah oh alam.

    • Marie-Christine dit :

      Je ne suis pas du tout d’accord avec votre analyse Suchite.

    • njama dit :

      Je partage complétement l’avis de Marie-Christine suchite, La Syrie a non autre chose à faire en ce moment que de s’occuper de ce qui se passe au Liban, mais absolument aucun intérêt à déstabiliser le Liban, pas plus que de chercher un conflit avec la Turquie.

    • djiadfucker dit :

      Dans cette région les gens n’ont que peur d’une chose: que le Liban revive les années 80′s …la Syrie connaît bien les faiblesses du Liban. Comment comprendre qu’un chef des services de renseignement du Liban puisse coordonner l’entrée des armes et Djiadistes en Syrie? Et on doit le laisser le laisser emmerder le monde sans rien faire?

      • Marie-Christine dit :

        Pas si simple, djiadfucker, pas si simple, s’il n’y avait que lui parmi le type d’emmerdeurs que vous décrivez, un agent (en chef ?) zélé et impénitent prêt à se vendre à tous les rateliers, du moment qu’ils payent, mais peut-être grillé vis à vis de ses multiples commanditaires, et surtout, dont la mort dans ces conditions risque de faire beaucoup plus de ravages, beaucoup plus « d’emmerdes » pour le monde, la région, la Syrie et le Liban, si l’on n’y prend garde… C’est peut être le sernier service que ses commanditaires espèrent qu’il va rendre…?
        Et puis une exécution nomminative n’est pas un attentat terroriste qui tue de façon indiscriminée des civils innocents : pour moi quelles que soient les justifications données, même des circonstances éventuellement « atténuantes », je ferai toujours la distinction.
        A ce titre, pour ne parler que d’elles, les bombes américaines sur Hiroshima et Nagasaki étaient éminemment terroristes !!

      • Tarico dit :

        j’espere qu’un vrai fonctionnaire prendra la suite de ce factieux et luttera efficacement contre les bandes armées et le trafic d’arme, au service de tous les libanais.
        Comme tous les pays la Syrie a des services secrets qui agissent pour leurs interets. Le Liban a toujours été un terrain de règlements de compte. Lors de ma première visite à Beyrouth j’ai vu exploser devant moi l’ambassade d’Irak ! Bienvenue au panier de crabes! Que ces crabes ne s’imaginent pas pouvoir renverser Bachar, il n’y gagneraient que la guerre confessionnelle qu’ils semblent tant apprécier, sinon ils auraient opté depuis longtemps pour un système laïque, le seul viable au Liban.
        Quel que soit l’auteur de cet attentat (je pencherais pour une lutte intestine, trop d’argent en jeu), c’est une bonne chose que le clan anti-Bachar prenne un peu la frousse.
        Les ennemis de la Syrie ne doivent pas se sentir en sécurité au Liban.

  39. Vlad dit :

    avez vous vu ce débat de nouveau sur le syrie, ? pitoyable !!!

    http://www.infrarouge.ch/

  40. Vanalic dit :

     » Tué moins de 24 heures après son retour au Liban  » en provenance de Paris.

     » Al-Hassan était dans une voiture banalisée  »

     » Selon plusieurs sources libanaises, le général Wissam Al-Hassan, tué ce vendredi dans l’attentat d’Ashrafieh, à Beyrouth, était surveillé par ses assassins. Il s’agit du même scénario utilisé dans les assassinats des députés Antoine Ghanem et Gebran Tuéini. Al-Hassan est en effet rentré au Liban la nuit dernière, pour être pulvérisé moins de 24 heures après. »

    Source Mediarabe.info – Rome

  41. vilistia dit :

    Syrie: entretien « sérieux » avec l’envoyé Lakhdar Brahimi

    L’émissaire international Lakhdar Brahimi a rencontré samedi à Damas le chef de la diplomatie syrienne Walid Mouallem. A cette occasion, le régime de Damas a affirmé que le dialogue « loin de toute intervention étrangère » était la seule voie de sortie de crise.

    Lors de cet entretien, qui s’est tenu à Damas, MM. Brahimi et Mouallem ont discuté de « l’arrêt des violences (…) afin de préparer le climat à un dialogue global syrien », indique le ministère syrien des affaires étrangères dans un communiqué.

    Les deux hommes ont aussi évoqué les obligations des autres parties régionales qui « entravent la mission de M. Brahimi en continuant d’héberger, d’armer et d’entraîner les groupes terroristes armés », a-t-il ajouté, qualifiant l’entretien de « constructif » et « sérieux ».

    Damas qualifie de « terroristes » les opposants et rebelles qui se sont soulevés depuis mars 2011 contre le régime du président Bachar al-Assad.
    Rencontre avec l’opposition

    L’émissaire international a également rencontré des membres de l’opposition tolérée par le régime, dont Hassan Abdel Azim, porte-parole du Comité de coordination pour le changement national et démocratique (CCCND), qui regroupe des partis nationalistes arabes, kurdes et socialistes.

    M. Azim a affirmé que le CCCND accueillait favorablement la proposition de trêve de M. Brahimi. « La violence en Syrie a atteint un niveau dangereux qui menace la souveraineté et l’indépendance de ce pays », a affirmé l’opposant, tout en exprimant l’espoir qu’un processus politique « conduise ce pays vers un Etat civil et démocratique voulu par les Syriens ».

    Le médiateur international Lakhdar Brahimi doit également rencontrer le président Bachar al-Assad à une date non précisée. Cette visite intervient alors que le président syrien a été pointé du doigt dans l’attentat ayant tué le chef des renseignements de la police libanaise vendredi à Beyrouth.

    (ats / 20.10.2012 19h36)

  42. Vlad dit :

    meme sebastien faure a le temoignage de la vielle dame qui parle de mercenaire étrangers
    ensuite il passe du temps avec des djihadistes sans emettre le moindre soupçon…
    incroyable..la naiveté d’un bon journaliste de base

    http://www.rts.ch/video/emissions/mise-au-point/4331264-l-appel-d-alep.html

  43. Fed Up dit :

    Assassinat d’el-Hassan : ce n’est pas à Damas que profite le crime.

    Ceci se confirme de plus en plus. Dans un débat qui se déroule en ce moment sur la télé Al Alam, un journaliste libanais vient de déclarer que le Ministre des Affaires Etrangères jordanien a averti depuis deux mois Monsieur Wassim Al-Hassan que son nom est le premier sur la liste du Maussade (Service de Renseignement Israélien) en raison de l’humiliation dont ce service a subi au Liban après la découverte de plus de 40 réseaux d’espionnage qui y travaillent par le martyre Wassim Al-Hassan.

    En plus, Le Patron direct de Wassim vient aussi de déclarer que l’enquête n’est pas linéaire mais elle est de 360 degrés et plusieurs pistes sont à l’étude.

    L’excitation du camp de 14 Mars est purement politique et manque de sagesse. La Syrie, en ce moment a d’autres chats à fouetter. Mais 14 Mars est sur la touche et Monsieur Saed Harriri n’arrive pas encore à digérer sa défaite.

    L’essentiel d’éviter un vide politique et constitutionnel dont le Liban et le peuple libanais n’a pas besoin .

    Le gouvernement n’a aucune raison de démissionner , Monsieur le Premier Ministre Mikkati a absorbé le choc et l’enquête judiciaire prendra son chemin. Chaque chose à son temps.

  44. claudia dit :

    LA CIA ET LA TURQUIE TRAVAILLENT DANS LES COULISSES A PROMOUVOIR LA GUERRE A GRANDE ECHELLE:

    La CIA travaile étroitement avec le gouvernement turc afin d’aggraver la situation en Syrie et de créer les conditions pour une guerre régionale alors que les officiels américains et l’OTAN publiquement appelle à la retenue.

    « Je peux vous assurer que nos militaires et officiers militaires sont en contact » affirme l’ambassadeur US en Turquie, Francis J. Ricciardone. Et il rajoute: « aucune décision politique n’a été prise concernant une zone d’exclusion aérienne en Syrie » et ce, en dépit que les US, Turquie et l’OTAN travaille sur ce dossier.

    Vendredi, le Washington Post a rapporté que les agences de renseignement US étaient responsables de l’atterrissage forcé d’un avion en partance de Moscou vers Damas. Les médias américains ont immédiatement rapporté que Washington accusait la Russie d’armer secrètement la Syrie. La démonisation de la Russie et la Syrie allait bon train.

    La Turquie ne cesse d’envoyer des obus en territoire syrien depuis l’incident du 3 oct. L’armée syrienne libre, appuyée par la CIA et le MI6, opère dans ce territoire avec la bénédiction de la Turquie là où justement sont lancés les obus.

    Vendredi, la Turquie a poursuivi ses bombardements et a averti la Syrie du risque d’une guerre à grande échelle. Les officiels turcs sont à préparer le terrain pour la guerre contre la Syrie. Le Ministre de la Défense turc, Ismet Yilmaz et le général Necdet Ozel ont rencontré les représentants de l’OTAN mais n’ont pas fait appel à une assistance militaire.

    « Pour le moment, la Turquie ne cherche qu’une gsrantie que l’OTAN viendra à son aide, si besoin il y a » affirme Ross Wilson, ancien ambassadeur US en Turquie qui, maintenant, est le directeur de Dinu Patriciu Eurasia Center au Conseil de l’Atlantique à Washington, le Post écrit.

    L’OTAN est un élément important dans la guerre contre Al-Assad largement dû à la paralysie de l’ONU. « L’OTAN est devenu l’ONU de Ankara en ce qui regarde la Syrie » a expliqué Soner Cagaptay, directeur du Turkish Research Program, division du Washington Institute for Near East Policy (WINEP), organisation soudée à la hanche à AIPAC.

    WINEP est aligné étroitement aux néo-cons et pousse depuis fort longtemps pour des politiques agressives par les Etats-Unis contre la Syrie et l’Iran
    http://www.infowars.com/cia-and-turkey-work-behind-the-scenes-for-wider-war-on-syria/

    Suite à la lecture de cet article, on s’apperçoit que trop d’organisations travaillent pour la chute d’Al-Assad et que la plupart de ces organisations sont fondées ou entre les mains de sionistes.
    Il devient de plus en plus évident que la Syrie n’est pas sortie du bois, la pauvre.

  45. Tarico dit :

    Comment se fait- il que le chef des renseignements de la sécurité libanaise œuvrait délibérément à armer l’ASL alors qu’il était sensé obéir à son gouvernement, lequel, à ma connaissance, mène une politique opposée?
    Au delà de la complexité du panier de crabes politico-confessionnel libanais, le gouvernement à-t-il un quelconque autorité sur ses subordonnés ?
    Est-il envisageable de voir un jour l’armée libanaise prendre l’ASL en tenaille à la frontière dans une opération conjointe avec l’armée syrienne. Ou bien le Liban préfère-t-il hériter de cette racaille quand la Syrie les aura expulsés manu militari ?

    • Charles dit :

      Est-il réellement envisageable que l’armée syrienne expulse les mercenaires en Turquie et au Liban ?
      La Syrie a fait échouer la tentative de changement de régime : il n’y a pas eu les défections attendues parmi les officiels ni de basculement d’une partie significative de la population. L’échec est tel que les représentants symboliques de cette entreprise se sont pratiquement évaporés : le commandement de l’ASL (qui serait relocalisé en Syrie) et le CNS, dont on entend quasiment plus parler depuis plusieurs semaine.
      Désormais, il s’agit d’une autre guerre, essentiellement entre la Turquie et la Syrie. Elle ne semble pas sur sa fin, au contraire, puisque les mercenaires disposent de capacités nouvelles (anti-aériennes), que l’armée syrienne en élimine chaque jour une centaine, mais qu’ils sont toujours aussi nombreux, qu’elle découvre chaque jour des tunnels et des usines de munitions etc., mais qu’il y a en toujours de nouveaux. Cette guerre a tout pour durer ; y compris le soutien des Turcs à leur premier ministre qu’on sous-estime.

  46. kegan dit :

    Formation du premier groupe armé de l’opposition… Saoudienne !!!
    Dans leur premier communiqué ils en mettent plein la gueule à la famille reignante qu’ils qualifient de vendus aux croisés qu’ils font venir sur la terre de l’islame et de cousins des juifs à qui ils ont offert la Palestine et Al Aqsa … (je ne sais pas de quand date l’article)

    http://sy-street.net/%d8%aa%d8%b4%d9%83%d9%8a%d9%84-%d8%a3%d9%88%d9%84-%d9%83%d8%aa%d9%8a%d8%a8%d8%a9-%d9%85%d8%b3%d9%84%d8%ad%d8%a9-%d8%aa%d8%a7%d8%a8%d8%b9%d8%a9-%d9%84%d9%84%d9%85%d8%b9%d8%a7%d8%b1%d8%b6%d8%a9-%d8%a7.html

  47. vilistia dit :

    Manifestation Syrie Bachar à Paris – Trocadéro le 20 octobre 2012

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=kOtYXM0McEU

  48. nacera dit :

    En effet les syriens ont mieu à faire que de pousser le liban dans le chaos, chose qui facilitera à leurs ennemis de nager en eaux troubles beaucoup plus facilement. Il est clair que ceux qui ont perpétré cet attentat veulent pousser le liban à devenir un lieu « empoisonne et disparais », afin justement de pousser les gens à se taper dessus, ce qui facilitera l’ingérence dans les affaires libanaise. Moi je ne veux pas tenir de feuille devant ma bouche et je vais le dire carrément: tout désigne samir geagea. Il est trés malin, et il est le seul à pouvoir vraiment profiter de ce crime.

  49. nacera dit :

    Les grands perdants en cas de chaos c’est le hezbollah.

  50. matthias dit :

    Et en attendant les barbus sont trankil ils s’approvisionnent en armes et combattants !!!!! que fait l’armées syrienne et ses centaines d’avions bpmbardiers ???? ça commence à etre un peu long, foutez nous ces merdeux barbus en turquie là où ils sont venus, liberez la syrie de ces sales sionistes qui veulent vendre la syrie à araboamericanosionistes et les merdes saoudiens !!!!!

    Bachar est un héro, faut pas le lacher, faut nettoyer la syrie des ces traitres qui preferent les dollards ke l’honneur arabe, allez vivent tous ceux qui se battent pour notre honneur, notre fiereté et notre nation.

  51. résistance dit :

    Khawandi Relates Details of Fabricating Stories on Syria Events :
    http://www.youtube.com/watch?v=OO1HWqeeLe4

  52. résistance dit :

    Misrata Will Do A Srebrenica To Bani Walid – Doctor Libya
    http://www.youtube.com/watch?v=pQxDdooB2J0
    Ibrahim Moussa parle:
    http://www.facebook.com/photo.php?v=10151281501922146

  53. résistance dit :

    Excellente vidéo décortiquant les manipulations des terroristes en Syrie (Anglais)
    http://www.youtube.com/watch?v=fNbvTU2cnio&feature=relmfu

  54. Algerien dit :

    désolé pour cette vidéo, mais je l’ai trouvée interessante pour mieux comprendre ce qui se passe en syrie

  55. Fares-dz dit :

    Jamais les Services libanais n’auront neutralisé ou démantelé autant de réseaux du mossad au Liban que sous la direction de Wissam El-Hassan victime d’un lâche attentat au lendemain de son retour d’une visite familial à Paris selon le quotidien libanais essafir :

    http://www.assafir.com/Article.aspx?ArticleId=2239&EditionId=2288&ChannelId=54931

    dsl pour nos amis non arabophones.

    • Elias dit :

      Il faut relativiser ces démantèlements, cela peut aussi être une manière de le blanchir ou de montrer patte blanche pour lui permettre de pénétrer les réseaux de la résistance.

      Déjà, il va être enterré sans autopsie, on ne sait pas ou il est mort
      L’attentat n’était-il pas un maquillage, c’est El jazzera qui a annoncé sa mort en premier?
      Serait-il mort dans l’attaque contre Oqab Sakr en Turquie, puis rapatrié pour exploiter sa mort politiquement, et cacher son implication dans la déstabilisation de la Syrie.?

      Si il est mort dans l’attentat, franchement vu les circonstances cela doit être une cinquième colonne et services très performants.

    • saladin dit :

      Wissam Al-hassan a découvert des réseaux insignifiants, que le mossad a offert à AL-Hassan comme couverture.Il s’agissait de berner les libanais et justifier l’existence de ce service illégal, créé par les Hariri et maintenu à la barbe de l’état! Al-Hassan a travaillé essentiellement contre la résistance libanaise et pour des intérets étrangers et israéliens.
      AL-Hassan était plongé jusqu’au coup dans l’assassinat de Rafic Hariri.
      Al-Hassan a fabriqué toutes les accusations contre la Syrie et contre hezbollah dans cet assassinat.Vous connaissez la suite,l’armée syrienne a quitté le Liban et une année plus tard Israel a attaqué le Liban en juillet 2006.C’était le but recherché par l’assassinat de Hariri.Briser la résistance libanaise et encercler la Syrie.Ce but a été mis en échec ,bien heureusement!

      Al-Hassan et Achraf Riffi oeuvraient depuis longtemps à former et équiper une véritable armée de salafistes libanais, essentiellement originaires de la région de Akkar à la frontière syrienne.On parle de milliers d’hommes lourdement équipés qui attendent les ordres pour franchir la frontière , semer la pagaille en syrie,couper les lignes de ravitaillement de l’armée syrienne et l’affaiblir.Le timing dépend principalement de la bataille que mènent l’asl et les barbus en Syrie. Ce sujet reste d’actualité,après la mort d’Al-Hassan,l’armée syrienne doit emporter la bataille de Alep!

      Al-Hassan et Achraf Rifi formaient la pièce maitresse de l’ingérence en Syrie à travers le Liban.

      Al-Hassan était au mieux un traitre et un criminel de Guerre.Il voulait plonger le Liban dans des affrontents internes et ensanglanter laSyrie, pour rendre des services à ses divers commanditaires.

      Les services qui ont demantelé les réseaux du mossad sont les services de renseignements de l’armée libanaise et de la résistance que Al-hassan et Achraf Rifi s’évertuaient à combattre.

      Al-Hassan est mort assassiné par ses propres amis , sans les honneurs!

    • Fares-dz dit :

      @ Elias @ Saladin
      Merci pour ces précisions.
      Qu’il était en France en visite familial, ou pas, à la veille de l’attentat on le saura très vite.
      Es-safir est une publication sérieuse dont le soutien à la résistance libanaise et à la souveraineté syrienne sont indiscutables.
      D’autres paramètres m’échappent. c’est évident.

      • Elias dit :

        @Fares
        Quelque réflexions:

        C’est clair avec sa mort les 8 mars vont garder une certaine retenue pour éviter de mettre de l’huile sur le feu.
        Les premières infos montrent que c’est une opération très précise, elle ne peu être réalisée qu’avec des complicités internes.

        Scénario 1 Attentat????:
        -Même un service réputé ne peut se permettre de ramené une voiture piégé la garer dans une rue étroite dans l’éventualité probable que la victime prenne ce chemin!!!!
        -De meme il ne peut prendre le risque de placer la voiture a une date probable, il était censé rester une semaine avec sa famille a Paris.
        -De meme d’habitude il a une voiture blindée ce qui a un impact sur le poids des explosifs qui sont uniquement suffisants pour une voiture non blindée!!!
        -Sauf si il y a des complicités de l’intérieur et que c’est une règlement de compte interne.

        Scénario 2 faux attentat???:
        Attentat pour maquiller sa mort??: lisez: comment ils ont identifié son corps a partir d’une montre? et l’autre personne a partir de son arme?
        Il aurait fallu une autopsié, prélever des substances et comparer avec les substances des explosifs….bref une vraie enquête indépendante.

        La vitesse de L’exploitation politique par les 14 mars, il suffit de voir ce qu’ils font en ce moment.

        • sowhat dit :

          Georges Malbrunot

          La famille de Wissam el-Hassan avait ete exfiltree en France

          http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2012/10/la-famille-de-wissam-el-hassan.html

          de toutes les manières, le rôle des services français va devenir un élément qui va entraîner beaucoup d’interrogations. Voilà l’arroseur arrosé en somme.

        • Fares-dz dit :

          @ Elias
          De bonnes questions que tout cela …
          Par contre selon essafir qui cite le n°2 des Services il ne reste pas grand chose à autopsier. La victime étant identifiée par sa montre et son arme perso.
          Maintenant, il y a l’attentat et il y a son instrumentalisation politique. Ceci devant expliquer cela. Mais pas nécessairement.

          • Elias dit :

            Oui mais des prélèvements sur le corps ou ce qui reste permettrait de connaitre
            les substances chimiques en présence, vérifier la date de la mort…
            des tests ADN pour vérifier « qu’il est bien mort aussi »…
            Les 14 mars nous ont habitué avec les montages foireux, les manipulations en tous genres…
            Donc rien ne peut m’étonner:
            Il n y a qu’eux qui profitent de ces affaires comme en 2005, ils n’ont pas de projet politique a part
            prendre le pouvoir et se mettre plein les poches.
            En plus Siniora, Geagea…cela fait une belle brochette de vendus

  56. Mulungu dit :

    Apparemment les signaux de fumée de Ours Impassible (Poutine)fortement activés par les progrès de la Syrie Souveraine sur le terrain ont convaincu Herr Dos-d’Ane de tendre une oreille très réceptive aux « idées » du bon voisin Perse. Nous espérons que la Turquie, en attendant de se libérer complètement de son bat, se déchargera au plus vite du rôle de bêlier (et des misères qui vont avec) que l’Otan et complices lui ont confié.
    http://www.dedefensa.org/article-les_montagnes_russes_de_la_turquie_20_10_2012.html
    On peut parler de trève, on peut étudier sa faisabilité, mais on a vu comment les faux rebelles-vrais mercenaires ont exploité le cessez-le-feu unilatéral de Bachar pour se reorganiser et faire mal et saborder le plan Annan . C’est pourquoi, pour moi, il faut maintenir « toutes les options sur la table » comme aiment a le dire les assassins des peuples. Mieux, l’armée nationale syrienne ne devra pas desserrer l’étau mis en place au prix de grands sacrifices. Bachar posera ses conditions et exigera entre autre que le cessez-le feu éventuel soit garanti et surveillé par des acteurs intéressés par la paix. Donc pas de missionnaires-espions de l’Otan ou de distributions de carcasses de moutons opportunément bourrées de munitions aux mercenaires, pas de mouvements de tueurs barbus soit disant pour aller fêter l’Aid « chez mes parents d’Alep ».
    C’est possible qu’une trève serve l’enclenchement d’un processus local favorable a la paix, mais je doute que les sinistres gens d’en face parviennent même a un consensus entre eux, a plus forte raison avec l’état Syrien … ou même avec l’Erdogan.
    Salam.

    • njama dit :

      C’est effrayant !
      C’est ça la « civilisation » ? le valeurs intellectuelles, spirituelles, artistiques … le Progrès ?

      « hausse régulière des fausses-couches, l’existence de matières toxiques de plomb et de mercure, l’augmentation des cas de malformations congénitales et des anomalies des nouveau-nés, dont les problèmes cardiaques et cérébraux,
      à Falloudjah, l’augmentation des naissances des bébés malformés, dans cette ville, est très inquiétante.
      Ce rapport confirme que 95 nouveau-nés irakiens, sur 1.000 naissances, sont nés avec trois têtes ou 6 doigts, et les cas des enfants nés avec des problèmes de colonne vertébrale ou cérébraux ont augmenté. »

      En plus d’avoir ruiné, tué, ils ont empoisonné ! pendant combien de générations ces victimes civiles innocentes en subiront les conséquences ? Quand on sait cela, on en viendrait presque à dire que les crimes des nazis n’étaient qu’une petite Shoah (au sens hébreu de « catastrophe »).

      « Entre 1961 et 1971, l’armée américaine a procédé à des épandages massifs de défoliants sur le Vietnam. Il s’agissait de raser le couvert végétal pour empêcher l’adversaire de s’y camoufler, et de détruire les récoltes pour affamer les populations et les combattants. Ce second objectif était explicite : alors que « les opérations de guérilla dépendent étroitement des récoltes locales pour leur approvisionnement », « les agents antiplantes possèdent un haut potentiel offensif pour détruire ou limiter la production de nourriture … ».
      Au Vietnam, l’« agent orange » tue encore
      http://www.monde-diplomatique.fr/2006/01/GENDREAU/13085

      Et aujourd’hui les bombes « à sous-munitions vénéneuses, léthifères, polluantes, toxiques » … d’un côté, des avions d’aide alimentaire de l’autre …
      C’est ça la « civilisation » ?

      • Marie-Christine dit :

        Non c’est la barbarie et quand elle se pare de « bons sentiments » elle est encore plus répugnante !

  57. [...] Assassinat d’el-Hassan : ce n’est pas à Damas que profite le crime [...]

  58. nopasaran dit :

    la syrie a bon dos.à chaque assassinat le coupable est dejà designé.la syrie n’a pas assassiné rafik el hariri ni wissam el hassan.hizb allah a apporté des preuves de l’implication d’israel dans l’assassinat de rafik el hariri mais rien n’y fait.dans tous les cas la syrie tient bon et c’est celà l’essentiel.le sionisme,l’imperialisme et ses suppots veulent à tout prix abattre le regime syrien qu’ils croient etre le maillon faible pour pouvoir attaquer l’iran.mais la syrie est un gros morceau .vive la syrie vive l’iran vive l’anti sionisme.

  59. EAUX TROUBLES dit :

    http://french.ruvr.ru/2012_10_20/91887402/

    « Les bombardements du territoire syrien par l’armée turque ont causé la mort de 12 soldats syriens, précisent les journaux turcs ce samedi se référant aux sources militaires. Par ailleurs, plusieurs chars syriens ont été détruits, selon certaines sources.

    Les sources militaires turcs expliquent que l’armée du pays a bombardé la Syrie 87 fois cet automne en réponse aux bombardements du territoire turc du côté syrien.

    Le commandement militaire de la Turquie ne donne pas de commentaires sur les informations des médias concernant des morts parmi les membres de l’armée syrienne. »

    Deux poids deux mesures : Les Turcs peuvent en toute impunité tuer des soldats syriens.

    ET on pousse des cris d’orfaie quand un pilote turc est tue dans l’espace aerien syrien !

  60. Le savon de Alep dit :

    Je déplore la censure, même sur les basharistes comme moi Louis.

    Allah, sourya, Bashar wbass.

  61. cio dit :

    Je joins une analyse de René Naba, un observateur avisé et critique de la scène libanaise, qui en dit long sur feu le chef des FSI, et des possibles ramifications des acteurs régionaux sur la disparition d’un homme aussi encombrant que clé…

    http://www.renenaba.com/wissam-al-hassan-la-dague-du-dispositif-securitaire-saoudien-au-proche-orient/

    • cio dit :

      j’ajouterai un message que m’a adressé un ami libanais, et qui bien entendu ne serat pas repris par la pravda française:

      « On dit au Liban qu’il est mort a la frontière entre la Turquie et la Syrie, y’avait avec lui Ikab Saker qui est blessé aussi! mais ses amis ont fait passé sa mort en attentat au Liban !! »

  62. Baki dit :

    Quelques vidéos

    Missile anti-tank « high end » dans les mains de l’ASL
    http://www.youtube.com/watch?v=u1Ppr2FW750

    Attentat dans le quartier de Bab Touma à Damas
    http://www.youtube.com/watch?v=yRKfOvXvJ4c

    les militaire syriens s’amusent
    http://www.youtube.com/watch?v=vFHmRs6hbVU

    Propagande ASL démistifiée
    http://www.youtube.com/watch?v=7tOTrYNuY9Q

    Bataillon ASL « femelle »
    http://www.youtube.com/watch?v=iSXoJwNuGqY

  63. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.continentalnews.fr/actualite/people,52/attentat-a-beyrouth-une-implication-de-la-syrie,11644.html

    « Fabius voit une « probable » l’implication de Damas dans le dramatique attentat à la voiture piégée qui a coûté la vie au chef des renseignements de la police Wissam al-Hassanà Beyrouth.

    Le régime syrien et son allié libanais le parti chiite Hezbollah ont été immédiatement pointés du doigt par des acteurs politiques libanais comme étant les commanditaires et organisateurs de l’attentat à la voiture piégée qui a secoué Beyrouth vendredi. Parce qu’il a eu lieu dans le quartier chrétien d’Achrafieh de la capitale à deux cents mètres d’un bureau des Kataeb (phalanges), parti chrétien de l’opposition libanaise hostile au régime syrien, et qu’il a visé en toute évidence Wissam El-Hassan, responsable de la branche des renseignements des Forces de sécurité intérieure (FSI) de l’Etat libanais, connu pour être un proche de Saad Hariri et comme lui hostile à Damas.

    L’implication de Damas et du Hezbollah apparaît une certitude pour ces milieux libanais et que les médias occidentaux présentent comme la piste la plus probante. Mais comme souvent ce qui nous est présenté comme évident dans les événements survenant au Proche et Moyen- Orient, n’est que le produit d’opérations d’intox et de manipulation des opinions publiques.

    Aussi faut-il se garder d’imputer automatiquement cet attentat aux deux parties que l’ont s’est empressé de nous indiquer. Sans exclure évidemment que Damas et le Hezbollah peuvent en être les instigateurs, d’autres pistes s’imposent tout de même. Ne serait-ce que parce que l’attentat s’est produit quelques heures après le passage à Beyrouth du médiateur international Lakhdar Brahimi qui s’active à instaurer une trêve des armes durant la fête de l’Aïd entre les belligérants en Syrie. Une trêve dont le régime syrien a accepté le principe mais qui serait mal venue pour les franges extrémistes de l’opposition et leurs alliés au Liban et dans la région. L’attentat tombe étrangement à pic car il leur permet de soutenir qu’il n’y a rien à négocier avec un régime qui pratique les attentats terroristes et l’exportation de la guerre civile aux Etats voisins.

    De ce point de vue, l’attentat de Beyrouth a étrangement corroboré ce que Lakhdar Brahimi a déclaré être sa crainte, à savoir que le conflit syrien déborde pour embraser toute la région. Le régime syrien et son allié libanais ont-ils intérêt à se voir accuser d’être en train de provoquer ce débordement ? Et sont-ils si naïfs au point de signer aussi limpidement qu’il semble l’attentat commis dans la capitale libanaise ?

    La seule certitude est que cet attentat complique la tâche de Lakhdar Brahimi. On aurait voulu le faire renoncer à la poursuivre qu’on s’y serait pas pris autrement que d’imputer à Damas le crime terroriste de Beyrouth pour le convaincre ainsi qu’il n’y a pas de trêve à espérer de la part de celui-ci. Brahimi est trop familier de la réalité proche-orientale de la duplicité de tous les acteurs locaux, régionaux et internationaux qui en sont les protagonistes pour prendre en tant que vérité absolue ce qu’on cherche à créditer contre Damas et le Hezbollah.

    Si sa proposition de trêve des armes est mise en échec, le médiateur international se doit à l’opinion internationale de lui dire la vérité quant aux responsables qui y auront contribué. Le mensonge, la désinformation et les fausses allégations sont les armes qui contribuent à faire durer la tragédie dont le peuple syrien est la victime.

    Yazid Alilat »

  64. saladin dit :

    A l’occasion des funérailles de wissam Al- Hassan,aujourd’hui à Beyrouth, , l’ancien premier ministre Séniora a prononcé un discours violent devant une foule surchauffée.Cette foule qui manifestait très violement devant le siège du gouvernement, a entrepris une tentative pour en prendre possession et faire débarquer Miquati, le premier ministre actuel .Les forces de l’ordre et l’armée ont mis en echec cette tentative.Les choses deviennent claires,les assassins de Al-Hassan visaient à créer le désordre pour reprendre le pouvoir comme en 2005 , suite à l’assassinat de Rafic Hariri.C’est une tentative de coup d’état,l’attentat devient ainsi, un moyen pour renverser un gouvernement!! D’autres élements armés, en plusieurs localités du pays ,établissent des barrages filtrant et se montrent très hostiles et agressifs.Ils préparent le terrain d’un affrontement inter-libanais qui,j’espère, n’aura pas lieu quoiqu’ils fassent.

  65. sowhat dit :

    Cet attentat est trop sophistiqué pour être l’oeuvre des services secrets syriens, du Hezbollah ou de l’Iran. L’enquête va bientôt le démontrer. Achraf Rifi , le subordonné direct de Wissam Hassan et le n° 2 des FSI vient de livrer à la presse des précisions sur la manière dont le corps de Wissam Hassan a été identifié. Personne ne savait que ce dernier se trouvait au Liban. Or il ressort des premiers éléments de l’enquête que Hassan était rentré au Liban la veille de l’attentat, à bord d’un avion en provenance de Paris où il se trouvait après un séjour en Allemagne. Rifi insiste qu’il ne savait pas que Hassan se trouvait au Liban. Hassan a très probablement rencontré à Paris des responsables français et bien entendu son patron Hariri. Les déclarations de Fabius sont d’autant plus ridicules que l’organisation de l’attentat permet de supposer que les services secrets français ont été espionnés et que le dispositif français de protection de Hassan a été neutralisé. Or ni la Syrie, ni le Hezbollah ni l’Iran ne sont capables de mettre sur pied un tel dispositif. On peut également imaginer que c’est Hariri lui-même qui a livré Hassan.

    De toutes les manières, nombre de personnalités politiques du courant du 14mars doivent trembler de peur, surtout ceux qui crient le plus fort. Car ils ne sont pas certains que ce soit la Syrie qui est derrière cet attentat mais ils se rendent compte en revanche qu’ il existe une grande probabilité pour que leurs propres protecteurs soient amenés un jour ou l’autre à leur réserver le même sort que Wissam Hassan et comme d’autres avant lui. Et cela la plupart des libanais qui voient que ces gens-là ont très peur le savent aussi eux.

    • RoyL dit :

      > Cet attentat est trop sophistiqué

      Mais qu’est-ce que vous entendriez par: sophistication? Bah,
      beaucoup plus intéressant de toute façon c’est relever que la loi
      des rendements décroissants était violée d’une façon encore plus
      ridicule que outrageuse en Turquie depuis grand temps déjà;
      imaginez un soufflé qui retombe après avoir gonflé dans le four;
      et imaginez un peu, comme *cerise* placée au sommet:

      http://www.presstv.ir/detail/2012/10/22/268069/erdogan-happy-about-syria-conflict/
      Erdogan happy about Turkey-Syria tensions: Turkish journalist
      Monday Oct 22, 2012

      Turkish Prime Minister Recep Tayyip Erdogan is happy about the
      rising tensions between his country and Syria, as he seeks to
      have a war waged against Turkey’s crisis-hit Arab neighbor, a
      Turkish journalist tells Press TV. [...]

      = une véritable authentification, certificat de exitus letalis
      par un imbécile!!! (Quoi autrement?)

      Maintenant, avec le *staccato* qui n’est plus soutenable faire
      sortir depuis la Turquie, tout le monde regarder de l’autre coté,
      s’ils vous plait! …

      • RoyL dit :

        Lecture obligatoire:

        http://www.voltairenet.org/article176346.html
        Grave revers politique pour le 14-Mars : Mikati reste, Hariri et
        Siniora reculent
        par Pierre Khalaf
        22 octobre 2012

      • RoyL dit :

        http://www.voltairenet.org/article176349.html
        Syrian conflict part of Mideast ’geopolitical game’ – Lavrov
        22 October 2012

        Some countries are apparently interested in fueling violence in
        Syria as part of a “geopolitical remapping” of the Middle East,
        Russian Foreign Minister Sergei Lavrov said.

        “It appears that EVERY TIME THE HOPE FOR PROGRESS IN THE SYRIAN
        SITUATION ARISES, somebody attempts to prevent it from calming
        down and deliberately fuels the continuation of the bloodshed and
        civil war in Syria,” Lavrov said in an interview with Rossiiskaya
        Gazeta on Monday. [...] [+emphase]

  66. Claude dit :

    un article optimiste, ne le laissons pas passer!

    Les montagnes russes de la Turquie

    …Les choses ne cessent d’aller toujours plus vite, rendant l’art du commentaire semblable effectivement, lui aussi, à un parcours de montagnes russes. Il s’agit pour ce cas de la perspective d’un changement, voire d’un tournant radical de la politique syrienne et régionale de la Turquie, spécifiquement d’Erdogan ; il s’agit de l’hypothèse très substantivée de la perspective de l’abandon de la tentative d’“internationalisation” de la crise syrienne, pour une “régionalisation” de cette crise syrienne. Cela implique un changement radical des acteurs du processus nouveau envisagé, avec la disparition du bloc BAO et de ses extrémistes au profit de l’apparition à une place de choix d’acteurs (Iran et Russie) jusqu’alors mis à l’index par la soi-disant “communauté internationale”.

    Concrètement, il y a un accord entre l’Iran et la Turquie pour soutenir et présenter l’idée d’un cessez-le-feu en Syrie durant la Fête du Sacrifice. Cet accord a été réalisé entre Erdogan et Ahmadinejad lors d’une rencontre impromptue, lors d’une conférence sur l’énergie à Bakou, cette semaine. Les deux hommes n’avaient pas prévu de rencontre, mais finalement un entretien a eu lieu, substantiel, qui a débouché sur cet accord. Là-dessus, des spéculations nombreuses se développent en Turquie, dans la presse, concernant un changement important de la politique turque, de l’“internationalisation” (ratée) de la crise syrienne vers une “régionalisation”. Dans ce deuxième cas, les acteurs sont complètement différents puisqu’on retrouve principalement, avec la Turquie, l’Iran, l’Égypte, l’Arabie Saoudite et la Russie. La Turquie, constatant que l’Arabie refuse de siéger avec l’Iran à propos de la crise syrienne, propose un “triple mécanisme” à partir du groupe de contact sur la crise syrienne (Égypte, Arabie, Iran, Turquie) constitué sur proposition égyptienne en août dernier, c’est-à-dire trois groupes travaillant en coordination, dont l’un comprendrait la Russie (avec la Turquie et l’Iran), les deux autres comprenant d’une part l’Égypte, l’Iran et la Turquie, et d’autre part l’Arabie, l’Égypte et la Turquie. (On notera quelle victoire importante cela constituerait pour la Russie, admise comme “acteur régional” de cette crise moyenne-orientale, tandis que les comparses du bloc BAO sont écartés.)
    ….

    http://www.dedefensa.org/article-les_montagnes_russes_de_la_turquie_20_10_2012.html

  67. BEJJI dit :

    Byblos,

    Vous avez une analyse parfaite de la situation, j’aimerais que les gens arrivent à réfléchir vite et bien afin que les projets de la destruction du monde arabe cessent au plutôt et que l’on ne fassent plus payer ces pauvres peuples…………