• Actualité
  •  

"Les opérations de l'armée syrienne contre les manifestants ont cessé" : c'est, en substance, ce qu'aurait dit Bachar al-Assad à Ban Ki-Moon, secrétaire général de l'ONU, au cours d'un entretien téléphonique intervenu mercredi 17 août. Le n°1 des Nations-Unies avait appelé le n°1 syrien pour lui exprimer son"inquiétude face aux dernières informations faisant état de violations répandues et continues des droits de l'homme et de l'usage excessif de la force par les forces de sécurité syriennes contre les civils, y [...]


Mot-clefs : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Bachar : « Les opérations de l’armée ont cessé »

Par Louis Denghien,



Troupes syriennes à Hama, le 10 août : la "répression", c'est aussi la fin de l'anarchie et des bandes armées

Troupes à Hama, le 10 août : la "répression", c'est aussi la fin de l'anarchie et des bandes armées

« Les opérations de l’armée syrienne contre les manifestants ont cessé » : c’est, en substance, ce qu’aurait dit Bachar al-Assad à Ban Ki-Moon, secrétaire général de l’ONU, au cours d’un entretien téléphonique intervenu mercredi 17 août. Le n°1 des Nations-Unies avait appelé le n°1 syrien pour lui exprimer son »inquiétude face aux dernières informations faisant état de violations répandues et continues des droits de l’homme et de l’usage excessif de la force par les forces de sécurité syriennes contre les civils, y compris dans le quartier d’al-Ramel à Lattaquié où vivent plusieurs milliers de réfugiés palestiniens. »

Des Nations-Unies aux Etats-Unis

Les « informations » de Ban Ki-moon ont en l’occurence les mêmes origines que celles des médias internationaux, enfin occidentaux, sur le sujet : l’ »Observatoire syrien des droits de l’homme » de Rami Abdel Rahmane, un opposant invisible, établi en principe à Londres, et qui prétend tirer ses bilans humains de la répression d’un réseau de correspondants recrutés parmi les opposants présents sur place. C’est aussi à l’OSDH qu’on doit la récente fable du pilonnage du quartier d’al-Ramel, à Lattaquié, par des navires de guerre syriens. Et le sigle OSDH, malgré tout ce que nous et d’autres avons pu en dire depuis des semaines – et dont des médias comme LeMonde.fr et France Culture se sont (quand même) fait l’écho -, continue de truffer les articles de France Info ou de L’Express sur la Syrie : pas moins de 4 mentions, par exemple, dans un article assez court daté du 15 août de L’Express.fr sur la répression à Lattaquié.

On ne peut que déplorer qu’un aussi haut – et universel – personnage que le secrétaire général des Nations-Unies, qui a vocation en principe à une certaine indépendance, vis-à-vis des grandes puissances et des grosses désinformations, ne sache que recycler les mots d’ordre des chancelleries occidentales, mais c’est ainsi. Sous l’insistante pression des Américains et de leurs obligés européens, le « conseil des droits de l’homme » de l’ONU tiendra lundi 22 août une session spéciale sur la Syrie. On notera que des démocraties aussi irréprochables que l’Arabie Saoudite, le Qatar et le Koweit sont aussi à l’origine de cette convocation du conseil des droits de l’homme. Cette session pourrait déboucher, jeudi 19 août, sur une demande d’ouverture d’enquête internationale sur les violences des forces armées syriennes par la Cour pénale internationale, organisme connu pour n’avoir jamais diligenté d’enquête sur l’action de Tsahal dans les territoires occupés. Cette réunion et cette éventuelle enquête apparaissent un peu comme des « lots de consolation » pour leurs initiateurs, qui n’ont pas réussi, en  dépit de leurs efforts, à obtenir une résolution anti-Damas au Conseil de sécurité. Conseil de sécurité qui doit tenir une nouvelle réunion sur le cas syrien jeudi 18.

Retour sur la « répression »

Pour en revenir au fond de l’affaire, l’affirmation de Bachar al-Assad est à remettre dans un contexte général de reprise en main de la situation par le régime : Hama, Homs, Deir Ezzor et Lattaquié, ces points chauds de la contestation et des troubles ont vu, suite c’est vrai à l’action de l’armée et des forces de police, un retour au calme ces quinze derniers jours. Un retour au calme peut-être précaire – les activistes intérieurs et déstabilisateurs extérieurs demeurent certainement « en veille » -, mais un retour au calme de toute façon nécessaire – et réclamé par une majorité de la population – pour stopper les prémices de guerre civile et religieuse, pour permettre aussi la mise en route de réformes importantes. A l’heure où les Britanniques réclament l’intervention de l’armée dans nombre de leurs villes et banlieues, on rappellera qu’aucun Etat ne peut laisser ses centres urbains à l’émeute, laisser des groupes armés prendre le contrôle de quartiers entiers pour s’y livrer à des règlements de compte politico-religieux. Oui la répression a été sanglante en Syrie, mais pas dans les proportions qu’on nous assène, et elle a été aggravée par les provocations armées d’insurgés radicaux infiltrés parmi les autres manifestants : le cycle provocation-répression cher aux révolutionnaires a fonctionné à plein ces derniers mois en Syrie. Et n’oublions pas non plus que parmi les 1 700 morts affichés par l’OSDH and co, figurent aussi des partisans du régime, des membres de minorités religieuses. N’oublions jamais que même l’OSDH reconnaît plus de 400 tués dans les rangs des forces de l’ordre, 400 hommes qui ont forcément été victimes d’hommes armés, 400 morts qui sont le démenti le plus évident à l’air de l’ « opposition pacifique et désarmée » que nous chantent à gorge déployée depuis des mois les porte-voix, conscients ou non, de la propagande euro-américaine..

Les pressions internationales ne vont pas cesser avec le retour au calme en Syrie : au contraire, les néo-conservateurs d’Amérique, de France et d’ailleurs vont faire le forcing de fausses nouvelles et de condamnations dans les jours qui viennent, espérant, à défaut de révolution intérieure, une mise au ban de la Syrie, et le lâchage de Bachar par ses appuis russes, chinois et autres. Espoir quasi-impossible, mais à la mesure du rêve d’une Syrie « normalisée » qu’ont caressé, des nuits durant, les stratèges américano-sionistes, de Washington à Paris-rive gauche.

Mais le bruit que tout ce « beau monde » fera sera à la hauteur de son impuissance politique, à notre humble avis…



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

35 commentaires à “Bachar : « Les opérations de l’armée ont cessé »”

  1. sowhat dit :

    « Les opérations de l’armée syrienne contre les manifestants ont cessé : c’est, en substance, ce qu’a dit Bachar al-Assad à Ban Ki-Moon, secrétaire général de l’ONU, au cours d’un entretien téléphonique intervenu mercredi 17 août. »

    On est en droit d’avoir des doutes sur la véracité de cette affirmtion telle qu’elle a été reproduite ici ou là. D’ailleurs cela n’a pas été rapporté dans ces termes par les médias officiels.

    Je pense que résumer le contenu de la conversation par cette formule où implicitement le président aurait reconnu que l’armée tire sur la population relève de l’intox.

    Moi je crois que Bashar n’a rien dit de tel et que ses propos ont été délibérément déformés.

    • Cécilia dit :

      Moi aussi, j’ai entendu cela!
      « C’est une reconnaissance que les opérations militaires sont contre les manifestants »!
      C’est incroyable jusqu’à où la manipulation peut aller!
      Aucun homme sensé s’accusant de la sorte et encore moins un homme politique de la taille du président syrien!

      Il faut que cette mascarade s’arrête!!!

  2. jibril dit :

    Une fois la paix restaurée est-ce que la Syrie retrouverait vite sa place dans le concert des nations pour essuyer les énormes pertes financiéres subies pendant ces derniers mois? Et est-ce que les nations ‘civilisées’ ne vont pas lui mener la vie dure aprés le revers cuisant qui leur aurait été infligé aussi bien à leurs gouvernants qu’à leur presse?
    Parions sur la mémoire courte des hommes et leur mercantilisme!

    • Akyliss dit :

      Je ne crois pas que les vautours occidentaux et turque vont se contenter de revenir à la normale avec la Syrie, ils n’arrivent pas à gerer la Libye et raconte des histoires délirante en disant que les insurgés sont presque arrivé au porte de Tripoli et que la fin de Khadafi est proche, pour la Syrie c’est la même chose, ils vont mettre le paquet pour que les personnes croient leurs paroles pour pouvoir anéantir tranquillement la Syrie et diviser ce beau pays pour les interets d’israel et des occidentaux, mais j’espere que les alliés de la Syrie et la Syrie elle meme ne vont pas rester les bras croisés en attendant que ses vautours occidentaux attaque !

    • sowhat dit :

      il y a lieu d’exiger des dommages-intérêts auprès des juridictions internationales

  3. Cécilia dit :

    France 24 vient d’annoncer que le président américain a demander à Bachar de partir!
    Cela est-il confirmé?

    • jibril dit :

      Maintenant qu’ils savent que le calme revient peu à peu en Syrie tous ces chefs d’état sont aux abois. Ils ne sauront plus comment distraire leur population pendant que les bourses craquent, la croissance stagne…
      Leur semblant de fermeté affichée aujourd’hui est à la mesure de leur déception.

    • Akyliss dit :

      Obama peut demander le départ de Bachar et on s’en fout royalement ! ce n’est pas par ce que maitre obama l’a dit que ca va faire partir le président syrien ! Moubarak et Ben Ali sont parti par ce qu’ils étaient des larbins des états unis et voyez maitennant comment ils se retrouvent !pareil pour l’allié des états unis Saddam Hussein qui a payé de sa vie sa collaboration avec l’allié états uniens. en attendant obama gesticule et ne sait plus quoi dire ou faire vue que son plan de déstabilisation ne fonctionne pas ! même les turcs et les saouds n’osent pas demander le départ du président syrien ! ils savent que le vent va tourner et que les états unis et l’europe vont se casser la figure

  4. Souriya ya habibati dit :

    Le Ki-Moon n’avait-il pas promis il y a quelques années de perfectionner son français?!

    • Souriya ya habibati dit :

      ابلغ الرئيس الأسد الأمين العام للأمم المتحدة بان كي مون __ان العمليات العسكري_ ضد المسلحين المتطرفين قد توقفت » في بلاده، بحسب ما أعلن متحدث باسم الأمم المتحدة.
      Le texte en arabe dit que « les opérations militaires contre les EXTREMISTES ARMES se sont terminées ».

      http://www.syriasteps.com/index.php?d=110&id=73303

    • Souriya ya habibati dit :

      ابلغ الرئيس الأسد الأمين العام للأمم المتحدة بان كي مون ان العمليات العسكرية ضد المسلحين المتطرفين قد توقفت » في بلاده، بحسب ما أعلن متحدث باسم الأمم المتحدة.

      Le texte en arabe dit: les opérations militaires contre les EXTREMISTES TERRORISTES se sont terminées.
      Je mets le lien en arabe par souci d’honnêteté intellectuelle dont semble dépourvus les journalistes qui ont repercuté l’info en l’assaisonnant à leurs goûts!
      http://www.syriasteps.com/index.php?d=110&id=73303

      • sowhat dit :

        merci pour cette précision importante

        c’est ce qu’on appelle un « glissement sémantique » …

        allez Pokemon encore un petit effort

  5. Cécilia dit :

    Ils ont décidé qui est légitime ou non pour gouverner la Syrie!
    Il ne reste que bombarder Damas pour prouver qu’ils ont raison et qu’ils sont les plus forts!

  6. Souriya ya habibati dit :

    http://www.syriasteps.com/?d=199&id=73234&in_main_page=1

    C’est la traduction en arabe d’un article paru dans un journal turc YDINLIK titré: 400 viols et 250 jeunes filles enceintes des les camps de réfugiés syriens en Turquie.. Le journal a mené son enquête, il mentionne des complicités entre les responsables du camp BUNOYOGON et un dénommé Abdo Aslanar maire du village où le camp est situé, qui est un proxenète notoire.. qui obligeait les femmes violées à prendre le chemin de la prostitution..

    (c’est promis, je vous traduirai tout l’article prochainement..MAIS j’ai tenu à attirer votre attention sur le sujet..comme nous allons bientôt entendre un concert d’aboiement sur les droits humains.. et leurs violations.. je fais le voeu qu’une âme charitable parmi vous fasse parvenir l’info à la très charmante Angelina Joly et savoir si elle pouvait nous concocter une fatwa droitl’hommiste sur le comment se comporter face à ce genre de violations..)

    • sowhat dit :

      Il reste encore des hommes d’honneur en Turquie.

      Etant donné que le régime akpiste qui prétend donner des leçons de démocratie détient un triste palmarès en matière de détention de journalistes, on peut mesurer le courage de ce journal et par conséquent considérer cette information comme étant véridique.

      Les médias syriens ont récemment rapporté la mort sous les balles des nervis et voyous armés protégés par la Turquie de plusieurs réfugiés syriens qui tentaient de regagner leur pays, dont une femme enceinte. Tous les témoignages des gens qui sont rentrés concordent et font état de menaces et d’intimidations.

    • sowhat dit :

      Il s’avère que ces affirmations de YDINLIK sont exactes. Plusieurs centaines de femmes syriennes réfugiées dans les camps turcs situés près de la frontières ont été victimes de viols et d’exactions diverses de la part des « opposants » armés présents dans ces camps et de leurs protecteurs turcs.

      Sauf erreur de ma part, l’Onu a été saisi. On va voir si Pokemon ou un autre ponte vont se fendre d’une déclaration.

      J’ajoute que tous les réfugiés syriens ayant regagné leurs foyers se sont répandus sur le climant de terreur qui règne dans ces camps. Or cela fait presque 2 mois que les retours ont commencé. Apparement et bien que le nombre de réfugiés a pratiquement diminué de moitié du fait des retours , la situation a continué à se dégrader. Il y a deux jours, des voyous armés ont appréhendé une voiture de réfugiés syriens qui tentaient de regagner la Syrie et ont abattu plusieurs personnes dont une femme enceinte, en plein territoire turc.

      Qu’attendent les défenseurs des droits de l’homme et les donneurs de leçon en démocrassie pour réagir ?

      au fait : Savez-vous comment les journalistes syriens sont accueillis en Turquie ?

    • Souriya ya habibati dit :

      la traduction de l’article paru dans le journal turc YDINLIK:

      Un journal turc/400 viols et 250 femmes enceintes/dans le camp des réfugiés syriens en Turquie.

      Le journal YDINLIK(ce qui veut dire lumière en turc)a récemment publié un reportage attirant l’attention sur 400 cas de viols et 250 femmes déclarées enceintes; l’article a mis au jour un grand nombre de violations des droits de l’Homme, qui ont été commises contre les femmes se trouvant dans les camps de réfugiés, camps pré-établis selon un scénario d’anticipation afin d’y installer les Syriens qui fuiraient les zones frontalières avec la Turquie.

      Le journal turc d’opposition de gauche édité à Istanbul, précise avoir mis la main sur des informations faisant état d’agressions sexuelles subies par certaines jeunes filles parmi les habitants du camp « Boynoyogon ». Le journal a enquêté auprès de plusieurs sources afin de s’assurer de la véracité de l’info avant de la publier, pour découvrir que les femmes ont été effectivement violées dans le camp établi dans la région « Alnatawoz ».

      Le journal ajoute que l’examen médical pratiqué sur les femmes et jeunes filles a confirmé que 250 parmi elles étaient enceintes, ce qui a semé un grand trouble dans le camp. Le journal affirme: »d’autres sources nous confirment que certaines des femmes violées ont été obligées de se prostituer aux environs des camps et c’est à cause de tout ce branle-bas que la plupart des familles ont préféré retourner en Syrie leur mère patrie. »

      Le reportage dévoile des complicités entre les responsables sécurité et administration et un dénommé Abdo Aslanar, maire du village où est situé le camp et qui s’avère être un proxenète notoire.

      Le journal ajoute que le scandale causé par Aslanar et ses tentatives de pousser certaines femmes sur le chemin de la prostitution, a pris une ampleur telle que le bruit est parvenu aux oreilles du gouverneur de la région d’Hatey et, que celui-ci n’avait pris aucune mesure pour faire cesser ces violations; l’adjoint du gouverneur présenta sa démission en guise de protestation et le reresponsable de l’éducation populaire fut mis d’office en congés afin de l’éloigner de la région. Le journal précise que toutes ces mesures ont été prises pour étouffer la ténébreuse affaire.

      • Souriya ya habibati dit :

        Une petite annexe au sujet pour inviter les nouveaux lecteurs qui découvrent le site de faire un clic sur la rubrique actualité et lire l’article (Syrie/Turquie: six heures « intenses » de mise à plat des problèmes)posté par infosyrie.fr le 10 Août 2011, et pousser la curiosité pour approfondir le sujet, et lire les traductions en français d’articles détaillant les péripéties qui ont accompagné tout le branle-bas sur la frontière Syrienne. Opération Griffe de l’Aigle 1 – 2 est le titre des articles en question.

  7. stephane dit :

    je rêve!
    comment un président de n’importe quel pays peut demander la démission d’un autre président d’un état souverain?????
    c’est comme aller frapper à la porte d’une personne dans un quartier voisin et lui dire qu’il doit partir!
    c’est du n’importe quoi

    • Cécilia dit :

      Ça s’appelle tout simplement LA DICTATURE !
      Je peux tout faire !
      C’est moi le maître !
      Mon pouvoir est sans limite !
      Ni institutions ni loi ne limite mon champ d’intervention !
      Si je dis que le soleil se lève au milieu de la nuit, crois-le !
      Si je dis que les étoilent brillent au milieu la journée, crois-le !
      Si je dis que tu es un pauvre conne, crois-le !
      Si je dis que tu es Einstein, crois-le !
      Tu es tout simplement ce que je veux !
      Tu existe quand je veux !
      Tu meurs quand je décide !

      Alors, ferme-la et exécute ce que je dis!
      « La loi de plus fort est toujours la meilleure »!
      C’est la DICTATURE MODERNE !

  8. Syrienne libre dit :

    Votre site et vos commentaires manquent profondément d’humanité.

    J’ai mal au coeur.

    pour nos morts,
    pour nos hommes, nos femmes, nos enfants,
    emprisonnés,
    torturés,
    humiliés,
    traumatisés,
    terrifiés,
    exilés…

    Continuez vos sarcasmes, votre ironie, votre aveuglement, votre vénération pour un régime barbare et sanguinaire.
    Continuez à masquer la vérité.
    Continuez à relayer la propagande.

    Le peuple a choisi de se battre pour son honneur et ne reviendra pas en arrière.

    Tant pis s’il ne sont pas 22 millions à sortir dans les rues, un Syrien dans la rue en représente 100.

    Allez , un petit cadeau de Hama :
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=aMLUsHZN2jE#t=161s

    • sowhat dit :

      Cette vidéo ne prouve rien du tout. Même si les faits sont rééls.

      Mais l’xpression « petit cadeau de Hama » dont vous usez est à méditer.

      Votre lysrisme pseudo-révolutionnaire ne convainc pas. Essayez de trouver mieux que ça.

      Nos attendons avec une impatience – qui grandit et se renforce de jour en jour – vos propositions et solutions politiques.

      ps : «  »un Syrien dans la rue en représente 100. » chez eux , étrange conception de la démocratie

      • Syrienne libre dit :

        Ah ouai, je vois…
        Vous allez vraiment loin dans le délire là…
        En fait, je suis l’une des rares personnes qui ne partagenr pas votre opinion, avec qui vous echangez.
        Donc vous nous donnez le rôle du pseudo révolutionnaire, terroriste, intrus, voyou, opposant politique, extrémiste, salafiste, traitre, et qui déteste la Syrie… Je comprends. Ok!

        J’aime bien.

    • Cécilia dit :

      Vous prenez vos rêves pour des réalités!

      « 22 millions » dans les rues » en Syrie?
      22 millions qui sortent des mosquées en Syrie?

      Même al-Jazeera n’a pas encore osé le dire!

      Jésus a pu multiplier le pain en quelques secondes, mais là, vous le dépassez de très très très loin!
      Le prophète Mohamed a pu faire le voyage céleste (israa et miiraj)de l’Arabie jusqu’à Jérusalem et visiter les sept cieux, le paradis et l’enfer en une seule nuit, mais là, vous dépassez tout le monde compris la vitesse de la lumière!

      Vous êtes peut-être le prophète de notre siècle!!!
      Et dire que le temps des miracles n’existe plus!

      • Syrienne libre dit :

        Vous ne savez pas lire.
        Buvez de l’eau et respirez un bon coup, juste avant, Madame Cecilia…

        • Cécilia dit :

          Toujours hors sujet!
          Toujours sur la défensive!
          Aucune notion de bon sens!
          Aucun argument!
          Tout ce que vous savez, chère « syrienne libre », « presque libre »,
          « opposante, ou fille d’un opposant, c’est dire des mots insensés!

          En fait, vous ne savez pas qui vous êtes!
          Il faut grandir un peu, ma chère enfant!
          Et pour cela,
          il faut que vous sachiez d’abord qui vous êtes et l’assumer.

          « Connais-toi, toi même » ! Socrate
          Je suppose que vous avez au moins votre bac!
          Car cela peut ouvrir les portes de la connaissance, l’université, la vie et vous aider à élargir votre état d’esprit, comme par exemple, avoir le sens critique et accepter les critique avec un esprit sportif!
          Pensez-y
          Le temps des miracles existe pour les Syriens.
          En Syrie, mêmes les morts se ressuscitent!

          • Cécilia dit :

            Correction;
            A supprimer « se » dans la dernière phrase pour le verbe « ressuscitent »

          • Syrienne libre dit :

            non je suis trop bete, j’ai meme pas le brevet!
            Je ne sais pas qui je suis. Comme vous, une fois francaise, une fois syrienne, une fois francaise d’origine syrienne. Dure dure de trouver son identité quand on a la nationalité francaise depuis pas longtemps, snif!
            Ne vous attardez pas à relire tous mes commentaires et tous mes post pour les decortiquer, et relever tous ce que j’écris.
            Vous perdez votre temps, voyons!.

  9. naciri abdellatif dit :

    les insurges en Syrie ne sont pas de l opposition ce sont des terroristes .
    Pour demander ses droits on ne brandit pas les armes contre le régime ,on ne tue pas les agents de police et les soldats .les aveux des terroristes appréhendes en Syrie en sont une preuve claire .le président bachar est un un grand lideur dans le monde arabe et ce qui se passe en Syrie pour le déstabiliser est une opération planifiée americano israélienne .c est un rêve .les soviétiques et la chine sont conscients de cette symphonie et la Syrie ne tombera pas entre les mains des sionistes .Ne vous endormez pas avec les dollars que vous avez encaisse,vous risquez un long sommeil sans réveil.