• Actualité
  •  

Comme on pouvait s'y attendre, c'est en foule que les Damascènes se sont déplacés pour accueillir, ce matin, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. Sana parle de "centaines de milliers" de personnes et, compte tenu de ce qu'on sait, au bout de onze mois, de la capacité de mobilisation des Syriens, on est tenté de croire que ces estimations correspondant bien à la dimension, historique et émotionnelle, de cette visite. Les Syriens ont crié, tout au long du [...]



Bienvenue M. Lavrov !

Par Louis Denghien,



Comme on pouvait s’y attendre, c’est en foule que les Damascènes se sont déplacés pour accueillir, ce matin, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. Sana parle de « centaines de milliers » de personnes et, compte tenu de ce qu’on sait, au bout de onze mois, de la capacité de mobilisation des Syriens, on est tenté de croire que ces estimations correspondant bien à la dimension, historique et émotionnelle, de cette visite. Les Syriens ont crié, tout au long du parcours du cortège officiel, des « Merci, la Russie ! » Le gros du « comité d’accueil » s’était concentré de part et d’autre de l’axe principal qui court de l’aéroport militaire de Mazzé (moins de 5 kilomètres du centre de Damas) à la capitale. Même Le Point reconnaît que Lavrov et sa suite ont dû se « frayer un passage » au milieu d’une « marée de drapeaux syriens et russes », plusieurs dizaines de personnes parvenant même à le toucher et à le saluer.

Un accueil évidemment à la hauteur des circonstances : en opposant, samedi 4 février, avec la Chine, son véto au « plan de paix » occidentalo-arabe, la Russie a probablement évité à la Syrie, à plus ou moins long terme, un développement à la libyenne. Et, ce faisant, elle a marqué un tournant historique. Dans le cours de la crise syrienne, bien sûr, mais aussi dans les rapports entre l’Occident à direction américaine et ses adversaires géopolitiques eurasiens, arabes et latino-américains. Le 4 février 2012 peut en effet faire date, dans l’histoire de la nouvelle guerre froide qui s’est mise en place depuis le premier conflit du Golfe, voici un peu plus de vingt ans.

Pour en revenir à la Syrie, Sergueï Lavrov, accompagné pour la circonstance de Mikhaïl Fradkov, chef des services de renseignement extérieurs russes, a été reçu en fin de matinée par Bachar al-Assad : officiellement la discussion va porter sur les réformes à poursuivre, et si possible, à accélérer. Mais la présence de Mikhaïl Fradkov laisse à penser qu’un examen de la situation « militaire » sera également à l’ordre du jour.

En marge de la visite de Lavrov, le gouvernement chinois a, par la bouche de son ministre de l’Intérieur, dit son espoir que les résultats de cette visite soient « payants », et n’a pas exclu d’envoyer à son tour un émissaire à Damas.

Un rassemblement de bienvenue du chef de la diplomatie russe était organisé également à Alep.

Nous tacherons de revenir sur l’accueil des Syriens fait au représentant de la nation qui est devenue le point de regroupement de tous ceux qui résistent au rouleau compresseur occidental.



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

25 commentaires à “Bienvenue M. Lavrov !”

  1. sourya hora dit :

    Marhaba et Bienvenu Mr Lavrov en Syrie vous avez évitez à ce pays un scénario catastrophique à la libyenne par les prédateurs atlantistes, salafistes et sionistes.
    Avec ce double véto la Russie vient de démontrer au monde que c’est un pays qui défend les oppressés, les syriens n’oublierons à jamais le geste humaniste de la grand Russie et n’oublions pas la Chine aussi!

  2. tala dit :

    Si vous lisez l’arabe, je vous transfert ce lien
    http://www.jpnews-sy.com/ar/news.php?id=38020
    pour lire l’article
    زيارة رئيس المخابرات الخارجية الروسية الى سوريا تشير الى حدث امني كبير متوقع
    Visite du chef du renseignement russe des affaires étrangères en se réfère à un événement majeur pour la sécurité

  3. Souriya ya habibati dit :

    Un peu plus de photos
    http://www.shukumaku.com/Content.php?id=41348
    Et ces photos parce que je trouve le regard et les sourires de ces messieurs lumineux.
    http://www.sana.sy/ara/2/2012/02/07/398952.htm

    • Akyliss dit :

      Excellent !
      merci Souriya !
      belles photos

      • fatima dit :

        Un grand peuple, ces SYRIENS.
        Nos compatriotes qui font tout pour garder l’unité de notre pays et faire face à cette « hégémonies impérailistes, salafistes » (oui impérialistes, ça fait longtemps que ce mot est effacé de notre mémoire..mais son utilisation dans le contexte actuelle est tout à fait juste)mérite tou le bien du monde. L’Histoire va les récompenser. VIVE CE PEUPLE orgueilleu, fier et en avant.
        WA ALLAH ALMOUWAKEQ

  4. Shamia Al Quds dit :

    http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=29072

    NATO Versus Syria: NATO Clandestinely Engaged in Syrian Conflict
    CIA Analysts Skeptical Regarding March to War

    by Philip Giraldi

    Americans should be concerned about what is happening in Syria, if only because it threatens to become another undeclared war like Libya but much, much worse. Calls for regime change have come from Secretary of State Hillary Clinton, who several weeks ago predicted a civil war.

    That is indeed likely if the largely secular and nationalist regime of Bashar al-Assad falls, pitting Sunni against Shia against Alawite. Indigenous Christians will be caught in the meat grinder. Ironically, many of the Christians in Damascus are Iraqis who experienced the last round of liberation in their own country and had to flee for their lives.

    NATO is already clandestinely engaged in the Syrian conflict, with Turkey taking the lead as U.S. proxy. Ankara’s foreign minister, Ahmet Davitoglu, has openly admitted that his country is prepared to invade as soon as there is agreement among the Western allies to do so. The intervention would be based on humanitarian principles, to defend the civilian population based on the “responsibility to protect” doctrine that was invoked to justify Libya. Turkish sources suggest that intervention would start with creation of a buffer zone along the Turkish-Syrian border and then be expanded. Aleppo, Syria’s largest and most cosmopolitan city, would be the crown jewel targeted by liberation forces.

    Unmarked NATO warplanes are arriving at Turkish military bases close to Iskenderum on the Syrian border, delivering weapons from the late Muammar Gaddafi’s arsenals as well as volunteers from the Libyan Transitional National Council who are experienced in pitting local volunteers against trained soldiers, a skill they acquired confronting Gaddafi’s army. Iskenderum is also the seat of the Free Syrian Army, the armed wing of the Syrian National Council. French and British special forces trainers are on the ground, assisting the Syrian rebels while the CIA and U.S. Spec Ops are providing communications equipment and intelligence to assist the rebel cause, enabling the fighters to avoid concentrations of Syrian soldiers.

    CIA analysts are skeptical regarding the march to war. The frequently cited United Nations report that more than 3,500 civilians have been killed by Assad’s soldiers is based largely on rebel sources and is uncorroborated. The Agency has refused to sign off on the claims. Likewise, accounts of mass defections from the Syrian Army and pitched battles between deserters and loyal soldiers appear to be a fabrication, with few defections being confirmed independently. Syrian government claims that it is being assaulted by rebels who are armed, trained, and financed by foreign governments are more true than false.

    In the United States, many friends of Israel are on the Assad regime-change bandwagon, believing that a weakened Syria, divided by civil war, will present no threat to Tel Aviv. But they should think again, as these developments have a way of turning on their head. The best organized and funded opposition political movement in Syria is the Muslim Brotherhood.

    Philip Giraldi, a former CIA officer, is executive director of the Council for the National Interest.

  5. pop dit :

    Très bien!
    cette configuration de guerre froide est impeccable pour les pays résistants comme la Syrie ou l’Iran! On voit bien ce beau peuple crier au secours, c’est un peuple qui a compris! Hier un Lybien faisait remarquer leur malaise, leur dégoût de la présence des morpions terroristes « thuwars » de la CIA

  6. pop dit :

    C’est parce qu’ils ont compris après…ces Libyens

  7. sourya hora dit :

    Ces pov libyens ce sont fait arnaqués jusqu’à la moelle par BHL ainsi que les médias propagandistes tels que Al jazeera et les autres..

  8. pop dit :

    C’est peut etre pas une bonne idée mais la solution serait peut etre une petite guerre de la Syrie avec Israel.

    • Akyliss dit :

      non pop, impossible qu’il ait une petite guerre avec Israel, si guerre il y a avec Israel se sera contre tous les soutiens d’israel c’est à dire l’europe, les états unis et tous les autres larbins, le qatar et l’arabie saoudite iraient même jusqu’a bombarder Damas aux côtés des sionistes !

  9. Bernard dit :

    Juste une petite remarque : cessez d’évoquer un plan de paix « occidentalo-arabe »; c’est d’un « plan de paix » Nord-Occidentalo-Monarcho « arabe » golfique via une « ligue » tenue en laisse qu’il s’agit…

  10. Mafalda dit :

    Après les USA, les toutous suivent:

    La Grande Bretagne rappelle son ambassadeur en Syrie

    La France rappelle son ambassadeur en Syrie

    Golfe: ambassadeurs syriens expulsés

    • Loubnan dit :

      La France n’a aucune diplomatie. Sous le régime de l’actuel président français, la France a perdu toute souveraineté nationale.

      Italie (a rappelé son ambassadeur), Espagne (?), Espagne (?), Grèce (?)… . Ces pays sont liés par les traités de l’Union Européenne et sont soumis à une crise financière terrible. La Syrie est le dernier de leurs soucis. Ils suivront aveuglément les vrais instigateurs que sont la France de Nicolas Sarkozy et la Grand-Bretagne de David Cameron.

      Les pays du Golfe sont dirigés par des soumis à l’impérialisme atlantiste et mondialiste. Excluez le Yémen (soulèvement populaire), le Bahreïn (soulèvement populaire réprimé dans le sang par la famille mafieuse et illégitime des saoud) et Oman (qui suit aveuglément les vrais instigateurs que sont l’émir du Qatar et les dirigeants saoudiens).
      En gros CCG = Qatar (bases militaires US et française), Arabie (saoudite), Koweït (immense base militaire US) et Émirats arabes (dé)Unis.

  11. Purpan dit :

    Ah la claque !! Ça m’a vraiment surpris tellement on m’a désinformé sur le futur vote positif de la Russie.

    Pour une claque, c’est une claque.
    La joue des diplomates occidentaux et arabes (enfin certains émirs plus précisément) doit être bien gonflée !!!!

    • NO PASARAN dit :

      A ce point là ? Je savais pas que les gens pensaient que la Russie allait lâcher la Syrie…

      • Purpan dit :

        Ah bon ? Moi j’entendais partout : des concessions importantes a la Russie, le représentant a l’ONU réjouit de l’initiative etc …

        Et puis je ne pensais pas que les occidentaux auraient pris le risque d’un 2eme VETO => je pensais que le 2eme vote au conseil de sécurité de l’ONU était la bonne.

        Voila : sinon je suis content des Russes => ils ont tenu parole.
        Il est maintenant clair que les occidentaux sont OUT du processus de reforme de la Syrie.

        A suivre…

  12. CFabrice dit :

    Bonsoir,
    J’espère que vous me permettrez de « douter » quand je vois ces photos (ne criez pas,je n’ai pas la télé et m’informe ici et là)Mais si ces photos sont celles du cortège Russe, elles en disent long sur le sois disant soutien aux « rebelles »…
    Je rajoute que je suis vraiment heureux que les Russes et Chinois aient mis leur veto.
    Aussi, si les documents que les Russes ont interceptés sont vrais, je suis effaré par ce que le « gouvernement » de mon pays voulait tramer. (et j’ai malheureusement peu de doute sur ça vu comment le « président », celui là même qui a dit « call me the american s’est précipité pour faire entrer notre pays dans le « machin » )

    • fatima dit :

      Soyez le bienvenu sur ce site extraordinaire.
      Tant mieux si vous n’avez pas la Télé. Moi, je l’ai, mais je ne regarde rien à part une seule émission sur France 5 « la grande librairie ». A part cette émission, il ne faut pas perdre son temps devant une télé minable.. Beaucoup de chaines pour rien De plus, les informations sont déformées. Je ne regarde même pas Aljazira, ni alarabya..
      Je m’informe par le biais des sites sérieux qui présentent et analyses les faits correctement.
      En ce qui concerne Sarko, comme je l’ai dit une fois : il est un vouyou. Si vous lisez le « Canard enchainé » du 23 novembre 2011 vous prenez conscience que sarko a envoyé des hommes des services secrets françaises pour entrainer les gangs rammassés un peu de partout, sur la guerre urbaine afin de las faire entrer en Syrie!!?? Et l’Allemagne a envoyé un bateau d’espionnage en face des côtes syriennes et maintenant il est en face de Tripoli libanais !!?? .. et je ne parles pas des autres pays…
      Vous voyez, il n’y a pas plus de « voyourisme » que le président français.
      La vérité un jour quoiqu’on fasse va s’éclater .
      Et je remarque que le nombre des infosyriens ne cessent pas d’augmenter et tant mieux . Ce site mérite tout le bien car il fournit des efforts énormes pour que la vérité ne soit pas engloutit par les fausses et mensonges informations.
      Tout ce que nous souhaitons que notre pays sorte de cette crise uni. Et que nous continuons à vivre côte à côte : musulmans, chrétiens, kurdes, alaouites, chiites, druzes, arméniens ….Cette diversité est la plus belles au monde. Ma confiance en mes compatriotes est intacte ..
      Et le plus cher désir est que les occidentaux nous fichent la paix et de ne plus intervenir dans notre pays et de ne pas nous donner des leçons de moralité. Un jour si cette crise arrive chez eux, alors là, j’aimerais bien voir comment les impérialistes vont la traiter ??? un jour cela va arriver, j’en suis certaine et sûre.
      Merci à vous CFabrice.

      • CFabrice dit :

        Merci Fatima pour ces mots chaleureux.
        Je sais ce que vaut notre « classe politique » (je ne comprends pas pourquoi on dit ça…classe alors qu’ils n’en ont pas)mais là, quelle bassesse…
        Je n’ai pas eu l’occasion de visiter votre pays.Quand vous me parler de cette « mixité religieuse » ça me rappelle un pays dans lequel j’ai travaillé, le Mali. Je sais que ça n’a rien à voir mais ces souvenirs me reviennent à l’évocation de votre description. Peut être un jour y viendrai je mais j’espère que ce ne sera pas pour fuir mon pays pour les raisons que vous énoncez en fin de message…lol
        Bonne continuation à vous et à vos aimés et…que Dieu vous protège.