• Actualité
  •  

Le bilan - encore provisoire  - du double attentat à la voiture piégée de ce matin à Damas s'établit ce soir à 55 morts et 372 blessés. On note ce soir des réactions de solidarité avec le peuple syrien et de dénonciation des terroristes et de leurs appuis dans plusieurs pays de la région : ces réactions émanent des représentants de partis et mouvements de Jordanie, d'Égypte, d'Irak, du Yémen, du Bahrein et bien sûr du Liban - le Hezbollah [...]



Damas : France 2 contrainte à l’objectivité par l’ampleur du drame

Par Louis Denghien,



Le bilan – encore provisoire  – du double attentat à la voiture piégée de ce matin à Damas s’établit ce soir à 55 morts et 372 blessés. On note ce soir des réactions de solidarité avec le peuple syrien et de dénonciation des terroristes et de leurs appuis dans plusieurs pays de la région : ces réactions émanent des représentants de partis et mouvements de Jordanie, d’Égypte, d’Irak, du Yémen, du Bahrein et bien sûr du Liban – le Hezbollah et d’autres formations ; de quoi dessiner en creux une ébauche de contre-Ligue arabe. Qui a officiellement, par la bouche de son secrétaire général Nabil al Arabi, marqué le coup en condamnant les attentats, ce qui ne mange pas de pain, mais a aussi appelé à « traduire en justice » ses auteurs : la relative fermeté de M. al Arabi lui a-t-elle été suggérée par les autorités irakiennes, assurant désormais la présidence de la Ligue ?

Naturellement, l’Iran a également vivement réagi. Quant au Qatar, mis sur la sellette, avec l’Arabie séoudite par nombre de responsables syriens et d’habitants du quartier frappé, il a lui aussi : ne rien dire eut été « mal interprété », il est vrai… La Turquie Erdogan a dû faire de même. À noter que dans toutes ces condamnations, pas d’allusion, à notre connaissance, aux insinuations lamentables du CNS sur une manipulation du gouvernement syrien.

Il a donc fallu ce drame pour que, pour la première fois de façon aussi nette, la Syrie souveraine soit l’objet d’un appui officiel. Et ses ennemis déclarés se retrouvent, au moins ponctuellement, sur la défensive.

Moscou veut une condamnation du Conseil de sécurité

Du côté des Tartuffe et des pompiers pyromanes, saluons sans illusion, la réaction des États-Unis qui condamnent donc les attentats « avec la plus grande fermeté » – et, implicitement, reconnaissent qu’ils émanent d’une frange de l’opposition à Bachar al-Assad. « Brillant second » de l’administration Obama-Clinton, le Quai d’Orsay pas encore libéré d’Alain Jupp, s’est fendu lui aussi d’une « vive condamnation« . Et puis Ban Ki-moon, après Kofi Annan, a exprimé son émotion et sa condamnation, tout comme le Conseil de sécurité.

Justement, la Russie demandera jeudi au Conseil de sécurité de condamner solennellement le double attentat de Damas : on verra bien qui « traîne les pieds »… Dans le cadre d’une une conférence de presse commune avec son homologue chinois Yang Jeichi, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a réaffirmé que la position sino-russe sur la crise syrienne restait inchangée, et qu le Conseil de sécurité ne donnerait jamais le feu vert à une intervention étrangère contre ce pays ; Yang Jeichi a abondé dans le sens de son collègue russe. De son côté, l’ambassadeur de Russie à Damas, Alexander Zasypkin, a affirmé à la chaîne al-Manar que des « forces étrangères » et les groupes armés qu’elles soutiennent ne veulent pas de la paix en Syrie ni donc du plan Annan.

Mme Laroche-Joubert a dû s’asseoir sur le drapeau de l’opposition

Mais l’onde de choc de la double explosion s’est fait sentir jusques dans les médias français. Un média mainstream s’il en est comme France 2 a consacré trois ou quatre minutes de son « 20 heures » au drame et c’est Martine Laroche-Joubert, connue pour sa couverture extrêmement politiquement correcte de la crise syrienne qui se charge du commentaire.

Eh bien, pour une fois – et quelle fois ! – Madame Laroche-Joubert a dû rengainer ses tirades pro-ASL et opposition. Devant l’évidence et du drame, et de son origine, on montre des images édifiantes des destructions – mais pas des cadavres mutilés -, on explique que c’est un bâtiment des services de sécurité syriens qui était apparemment visé ; on donne la parole à un Damascène éperdu d’effarement et de colère, qui prend les journalistes français à témoin : « Mais quel genre de liberté veulent donc ceux qui ont fait ça !?« , évoquant les enfants tués ; et l’on montre et l’on dit que les habitants du quartier spontanément conspuent les terroristes et acclament Bachar al-Aassad ; puis c’est l’arrivée du général Mood qui s’adresse aux auteurs de l’attentat pour leur dire que ce qu’ils ont fait ne résoudra aucun problème : le général et ses adjoints sont entourés d’une petite foule de civils, de soldats et de miliciens qui scandent le slogan « Dieu, la Syrie, Bachar et c’est tout ! »

Martine Laroche-Joubert glisse bien que le pouvoir et l’opposition s’accusent mutuellement de l’attentat, mais la tonalité générale du reportage est de fait à charge pour les anti-régime.  Et ce soir, des millions de téléspectateurs français ont pu se rendre compte que l’opposition syrienne, présentée depuis un an et quelque comme le parti des victimes et de la liberté, cette opposition peut être responsable de tueries de civils et pratiquer le terrorisme ; et les mêmes téléspectateurs ont pu constater que les habitants de Damas n’hésitent pas à désigner leurs bourreaux et à saluer leurs protecteurs. Et si ces téléspectateurs ne sont pas trop distraits ou accaparés par des problèmes plus immédiats, ils se rappelleront que 48 heures plus tôt, c’est le général Mood lui-même dont le convoi a été la cible d’un attentat. Bref certains d’entre eux pourront alors se dire que, peut-être, la situation dans ce pays lointain n’est pas aussi simple qu’on le racontait. Et même les plus critiques se diront alors qu’une fois de plus on leur a bourré le crâne. Peut-être…

On sait désormais  ce que coûtent cinq minutes d’objectivité d’un grand média français : 55 morts et 372 blessés. C’est cher payé…

 

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

67 commentaires à “Damas : France 2 contrainte à l’objectivité par l’ampleur du drame”

  1. Jo dit :

    Pfff laGrosse Joubert qui dit « des » terroristes au lieu de « les » , elle doute encore qu’il ya des terroristes

  2. AVICENNE dit :

    Oui, c’est cher payé et je pense que ce n’est pas terminé.

    Je veux être clair avant d’écrire ce qui suit : toute cette horreur me fait vomir.

    Mais, paradoxalement, ces attentats servent la Syrie car, comme vous le dites, ils montrent à la face du monde l’horreur qu’entraînent manipulations et volonté d’hégémonie.

    Je pense que la grande majorité de la population occidentale se moque royalement du sort de la Syrie.

    L’indignation à long terme, celle qui compte viendra des pays limitrophes à la syrie et plus globalement des pays musulmans.

    Ce sont ces populations qui pousseront leurs dirigeants, bon grés, mal grés,à faire en sorte que la situation revienne à la normale.

    Bien entendu, je n’oubli pas non plus le travail formidable (et à quel prix aussi !)de l’armée syrienne qui tente de néttoyer méticuleusement le terrain.

    Sans leur héroïsme, nous ne serions plus en train d’écrire sur ce site.

    • ourika dit :

      je partage cet avis, la réponse et la solution viendra non de l’occident, mais des pays limitrophes et s’imposera à l’occident.
      la solution est toujours chez soi et non chez les autres

    • Rensk dit :

      Pas sûr, avant cet attentat j’étais pratiquement jamais publié dans certains journaux, depuis mes réactions passent dans le monde « visible »…

      Jamais je ne suis illégal dans mes réponses, c’était juste un choix d’eux… et semble qu’ils me laissent un peu de « laisse » (oui, rien à faire d’être où non publié dans certains journaux, ce qui importe c’est ma réaction qu’ils gardent et étudient même…) Dans mon pays je peu être aussi obtus qu’eux (les dés-informateurs, propagandistes)

    • NO PASARAN dit :

      Malheureusement, je suis pessimiste… Je trouve qu’on a ouvert une boîte de Pandore avec tous les démons… Peu importe ce qui se passera, si certains pays reculeront finalement ou non, le terrorisme restera implanté en Syrie pour un bon bout de temps encore…

      On a gagné la victoire morale et diplomatique (ce que l’on disait déjà depuis l’automne, notamment depuis le double veto)… mais on a perdu un Paradis… La Syrie sûre que l’on connaissait…

      Vous vous imaginez, un pays où l’on pouvait laisser ses enfants jouer dans la rue sans craindre les pédophiles, où une jeune fille pouvait rentrer à 4h du matin même dans les bas-quartiers, où l’on pouvait laisser les clefs de sa voiture sur le contact…

      C’est fini, tout ça…

      On fait face avec honneur et courage, oui, courage pour certaines choses « banales » auparavant, comme se déplacer à travers le pays, mais c’est parcequ’on n’a pas le choix…

      Insh’Allah, tout cela aura un jour une fin… Les touristes reviendront… C’est triste, la vieille ville sans son folklore de touristes et de chalands…

  3. Mohamed Ouadi dit :

    Intervention du délégué permanent de la Syrie devant le Conseil de sécurité de l’ONU :
    http://www.infosyrie.fr/actualite/attentats-de-damas-lhonneur-un-peu-plus-perdu-de-lexpress/#comment-44548
    Et voici la vidéo de l’intervention de B. Al Jaafari, avec une meilleure qualité de son, que la précédente :
    http://www.youtube.com/watch?v=vaWqW6WAvV8&feature=youtu.be

  4. claudia dit :

    Les Syriens me font pitié. Ils sont la cible de bourreaux oeuvrant pour les Bilderberg et Illuminati machiavéliques sans foi ni loi. Il faudrait pouvoir les identifier et les éliminer un à la fois afin de libérer notre planète de ces gens maudits.

    Qu’attend Al-Assad pour prouver à la communauté internationale (la vraie) que les terroristes capturés proviennent d’ailleurs tel le Koweit, Irak, Libye etc. Pourquoi ne parle-t-on plus des « soldats » français capturés. Ont-ils été remis à la France sans que personne le sache????

    Quoiqu’il en soit, ce n’est pas en agissant ainsi que les terroristes trouveront des sympathisants à leur cause. Ce qui s’est passé à Damas ressemble aux premiers siècles où la barbarerie régnait (les années sombres du moyen-âge).

    • Caius dit :

      point besoin de chercher les membres de Bilberg ou des « illuminati » (qui ont survécus depuis le 18ème siècle? ils doivent être bien âgés…)… point de complot maçonnique (d’ailleurs il faudrait expliquer quel lien il peut y avoir entre « salafistes » « djihadistes » et franc-maçons… enfin passons)
      mais le bon vieux complot impérialiste, toujours le même depuis des décennies, et que les syriens connaissent bien… et sur le terrains, ses agents stipendiés et ses idiots utiles, types frères musulmans and co…

      • Louis Denghien dit :

        Absolument, Caïus !

        Louis Denghien & Infosyrie

      • Maroquino dit :

        Tu te trompe, les impérialistes ne veulent pas la Syrie pour ces paysages! Tout ce que dit Claudia est vrai, ils veulent s’accaparer les ressources mondiales d’energies, empêcher que l’Europe ne dépende de la Russie pour le gaz et garantir les besoins energetique de l’occident. Après la Syrie on sait qui sera le suivant et ainsi de suite…(qui a mis au pouvoir les salafiste en Arabie?? qui a créer al quaida et les talibans??? qui les a entraîné?? tu trouveras toujours la même réponse et pourquoi?? déstabiliser la Syrie?? je ne pense vraiment pas, ce qui se passe est à l’échelle du globe alors oui il y’a complot mondiale et j’y crois)

  5. hadi dit :

    M Ravanello vient de terminer son intervention sur i-tele la grande édition – tout simplement immonde ce qu’il vient de dire. Il a déclarer que forcement les mouhrabalat (services secrets syriens) étaient au courant de l ‘infiltration des groupes terroristes, et qu’ils ont laisser faire les attentats, pour utiliser les morts contre la « révolution »
    Donc M Ravanello, si je comprend bien, et par supperposition la CIA était au courant pour le 11 septembre et a laisser faire ? La DST était au courant pour les attentats dans le métro parisien et a laisser faire ? les services de sécurité françaises étaient au courant pour Merah et ont laisser faire ? Ou c’est seulement valable pour les services secrets syriens ???

    • averoes dit :

      Maintenant va falloir cesser d’être seulement derrière nos claviers à dénoncer la PROPAGANDE NAUSEABONDE des chiens de garde de l’Empire que sont ces médias corrompus et manipulateurs, pour les traduire en justice pour complicité de crimes de guerres et crimes contre l’humanité, purée mais comment peuvent-ils être toujours aussi aveugle face à ces terroristes, criminels et lâches, il faut couper le mal (les médias) à la racine

    • NO PASARAN dit :

      Tout à fait, Hadi !

      D’ailleurs, ça fait un bout de temps que je dis « si on veut croire que les attentats en Syrie sont le fait du gouvernement, alors, il faut croire aussi que le 11 septembre c’est le gouvernement américain. »

      Sauf que, à y réfléchir, l’un est plus probable que l’autre ! En effet, le 11 septembre, c’était un énorme attentat d’un coup, pour marquer les esprits (on dit aussi que certaines catégories de personnes ne se sont pas présentées à leur travail ce jour-là… ???) mais après, les gens n’avaient pas peur en permanence…

      En Syrie, au contraire, les attentats faisant de nombreuses victimes sont les plus rares. En effet, on entend des explosions mineures chaque jour. (Ou bien le « régime » est aussi responsable des bombes sonores et autres bombes artisanales de faible ampleur ???) On nous expliquera donc en quoi le gouvernement serait gagnant de faire régner la terreur à ce point (explosions, assassinats, kidnappings,…)??? On peut imaginer, à la rigeur, quelque chose de symbolique s’il avait peur d’une révolte populaire, mais tel que c’est, c’est absolument impensable !!! Il n’y a que les fous qui continueront à argumenter ce genre de choses…

  6. BWANE dit :

    Notre amie No Pasaran n’est pas intervenue aujourd’hui, j’espère qu’elle est saine et sauve. L’ambassadeur syrien à l’assemblée des brigands a dénoncé ce soir publiquement et le plus officiellement du monde la présence parmi les terroristes tués ou capturés qui agissent en Syrie d’étrangers, y compris des belges ou des français, et il va en présenter les preuves. La cpntre-attaque syrienne a commencé. Gloire aux martyrs et courage au peuple syrien. Vive la Résistance, à bas la servitude.

    • BWANE dit :

      Je poste donc l’article auquel j’ai fait allusion :
      http://www.voltairenet.org/Revelations-sur-l-assassinat-de

    • Cécilia dit :

      Merci BWANE

      NO PASARAN va bien !

      Vive la Syrie !
      Gloire à nos martyrs !
      A bas les traitres et les comploteurs !
      A bas la servitude !

      • Marie-Christine dit :

        NO PASARAN, nous vous embrassons, et nous serons heureux quand nous aurons de vos nouvelles.
        Avec vous de tout coeur !

        • lafleuriel dit :

          Elle doit être très choquée. Mes amis d’Alep me racontent qu’ils ne font que pleurer et ne voient plus la fin de ces horreurs..Et une amie me disait il y a ces morts, ces sacs de débris humains, les famille des victimes mais encore la ruine des gens qui passaient et qui sont blessés ou choqués et ne peuvent plus travailler, les voitures détruites quand cela est une dépense lourde pour chaque famille et etc.
          Et pour revenir un peu sur l’actualité, le site Sourya Houria des Kodmani et compagnie se félicite d’avoir agité leur drapeau devant la tribune du nouveau président..Ces irresponsables n’ont aucune pudeur ni principe.

          • Marie-Christine dit :

            Entièrement d’accord lafleuriel.
            Mais quelle claque ils vont se recevoir, quand ils devront enfin se réveiller (curieux même qu’ils ne l’aient pas encore fait) !
            En tout cas c’est ce que je me dis…

    • Samy Drissi dit :

      Il semble ne pas avoir encore répondu…j’espère qu’il va bien en France…

      • Cécilia dit :

        « Il semble ne pas avoir encore répondu…j’espère qu’il va bien en France… »

        Samuel

        NO PASARAN est toujours à DAMAS et non en FRANCE !
        Elle est très occupée avec les papiers, le visa? SON TRAVAIL (prof) et et ..
        Elle va bien, c’est l’essentiel.

        Ceci est-il si difficile à comprendre pour les neurones de Samuel ?

        Mais combien cela est insensé ? vous refusez de croire qu’elle est à Damas alors que vous entêtez à répéter que « Cécilia n’a pas quitté Marseille ces derniers mois » !

        La stupidité a ses raisons que la raison ne connait pas !

      • NO PASARAN dit :

        Et donc, du haut de la Tout Eiffel, je peux entendre, comme chaque nuit, les tirs qui commencent à minuit et demi. A une heure – ils sont ponctuels – ils commencent à canarder du côté de Douma. D’habitude, on n’a que le son, mais là, pour une fois, on a pu voir quelque chose : des espèces de fusées luminaires, pour indiquer la position (un peu comme les signaux de détresse en mer). (On peut les voir d’ici, Massaken Barzeh, à flanc du mont Qassioun…) On a un ami qui vient de finir l’armée, alors il nous commente les différents bruits d’armes…

    • NO PASARAN dit :

      Merci, chers amis, de vous enquérir… et merci Cécilia d’avoir contacté ma maman pour rassurer tout le monde… J’aurais du penser à mettre un mot sur le net, mais je ne me suis pas connectée hier…

      Simone, vous avez raison de dire que les gens sont choqués… Quand j’ai vu les images (la télé fonctionnait toute seule sans le son)… j’ai cru que c’était un autre pays… Après, j’ai compris que c’était en Syrie, mais, comme je ne sais pas lire les sous-titres défilants, je ne savais pas où c’était… J’avais l’impression qu’il s’agissait de Homs tant ça les maisons avaient l’air détruites, même la route complètement trouée comme si un météorite était tombé… Sans parler des corps, bien sûr… Ca avait l’air encore pire que les autres fois…

      Ma belle-soeur, qui est instit dans une école, vient de me raconter comment ça s’est passé pour eux… Une de ses collègues (ou la directrice, je ne sais plus) est passée par la une minute avant l’explosion… Elle est arrivée à moitié dans les pommes, sanglotant… Pas étonnant… Combien de personnes étaient-elles dans le cas ??? Beaucoup, il s’agit du périphérique de Damas, à l’heure où les gens se rendent au boulot, vous pouvez imaginer…

      Et combien de familles, collègues ou amis inquiets… A l’école de ma belle-soeur, deux des bus de ramassage scolaire manquaient à l’appel… Les bus qui passent par le lieu de l’explosion… Les instits ont commencé à stresser (ma belle-soeur était elle dans son bus, à Mazzeh quand elle a entendu l’explosion… Elle savait donc…), les enfants, âgés de 5 ans, étaient anxieux sans rien comprendre : mais où sont les ptits copains ??? Les deux instits ont fini par complètement perdre la tête et à leur crier dessus : taisez-vous, asseyez-vous, etc. La panique totale… En fait, il n’y avait pas moyen de joindre les deux bus par téléphone… Ils sont finalement arrivés à l’école : tout le monde est sain et sauf, ouf ! Mais la vitre d’un des bus a éclaté… Les enfants sont choqués…

      Elle vient également de me raconter quelque chose d’inquiétant… A Alep, un homme chargés d’explosifs, démasqué, s’est finalement fait exploser seul devant de nombreux témoins… Il devait initialement se faire sauter dans un bus… Brrr… Alhamdullilah, ses comportements bizarres ont permis de le confondre… Mais qui sait s’il n’y en aura pas d’autres…
      :-(

  7. Charles dit :

    On ne peut plus parler d’un « recul relatif de la violence », et on doit s’interroger sur ce qu’est en réalité « l’effet des bérets bleus ».
    Tous ces morts et blessés, n’est-ce pas évidemment trop cher payé « pour donner des gages à la communauté internationale » ?

    • Mohamed Ouadi dit :

      Le sang versé ne sera pas perdu, il sauvera la Syrie du sort vers lequel on veut la pousser : une intervention humainement et démocratiquement otanesque !

      • NO PASARAN dit :

        C’est triste à dire que ça pourrait être encore pire !!! Vous avez raison, Mohamed… Mais quelle horreur…

  8. pierrejo dit :

    Effectivement média mensonge et manipulation. Par ignorance? non je crois plutôt par complicité. De toute façon la Syrie est la plus vieille civilisation au monde, elle a toujours été le cible d’agression et de tentatives de destruction, mais elle s’en sorte toujours la tête haute, grâce à la volonté de son peuple et son enracinement solide comme son histoire. Et ça va être le cas cette fois aussi. Pour information ce type d’attentat est exactement le même que ceux qui ont été exécuté dans de très nombreuses pays même lointains de la Syrie, donc accuser le régime d’être l’auteur relève certainement de la manipulation ordurière qui ne fait qu’encourage ces criminels.

  9. Comment un être sensé peut imputer ces attentats aux forces de sécurité syriennes ?

    Les auteurs d’attentat kamikaze sont, toujours, des personnes fanatisées et, souvent, droguées. Ce ne sont jamais des personnes des services de sécurité, dans quelque pays que ce soit.

    Je dois, dans ces conditions, dénoncer le cynisme, la mauvaise foi, la partialité de ces privilégiés des médias, confortablement assis devant des caméras, ou des écrans de traitement de texte, et dont le compte bancaire se gonfle de rémunérations invraisemblables,.

    Pendant ce temps, les syriens sont persécutés par des Etats puissants , y compris, hélas, notre pays, la France, dont la politique des soi-disant gaullistes Sarkozy-Juppé- – trahit les principes fondamentaux de sa constitution.

    Les consultations nationales qui se sont tenues en Syrie(Référendum constitutionnel et Elections législatives) ? Ca ne compte pas .
    Alors que de très nombreux journalistes sont admis, en Syrie, presque sans restriction, certains préfèrent passer par les filières détournées, en compagnie des terroristes et des assassins avec financements et armes, qualifiés de pro-démocratie.

    Les Ultra-Sionistes-Associés, avec lesquels la France s’est compromise, hélas, ne renonceront pas à vouloir la destruction de la Syrie.

    Valéro-Zéro, qui sait la réalité, continue encore d’imputer aux Forces armées et Services de sécurité syriens, la responsabilité des violences, à l’unisson avec les hurlements des Anglo-saxons, des Teutons et des Pirates wahhabito-qatyariotes, qui règnent sur les pays du Golfe.

    Leur échec à mettre à terre la Syrie après 15 mois de complots, persécutions, sanctions, les a rendus furieux. Ils passent donc au plan de rattrapage : lâcher les loups et les hyènes du terrorisme.

    Les Etats qui ont soutenu et armé les ridiculement nommés « pro-démocratie », sont les mêmes qui ont donné le feu vert aux auteurs des attentats.
    Ils sont responsables et coupables.

    Pendant ce temps, les Ultra-Sionistes-Associés courtisent les colons israéliens les plus durs et les plus violents, qui continuent à ronger la terre de Palestine, assoiffer les maigres terres qui restent pour nourrir les millions de palestiniens, hilotes dans leur propre pays , et à qui les Ultra-Sionistes-Associés ont tenté d’interdire l’admission à l’Unesco..

    Qui, un jour, jugera tous ces semeurs de mort et de souffrance ?

    • betehem dit :

      C’est le vainqueur qui jugera. Comme toujours. Comme dans toute guerre et il s’agit bien d’une guerre, non civile interne à la Syrie, mais entre l’Occident et les pays non-alignés à leur volonté hégémoniste et parasite.
      Mais je suis persuadée que c’est la Syrie qui gagnera, et qui est regardée avec attention et intérêt par d’autres pays, qui ont bien envie aussi de bouter hors de chez eux les vampires de l’Empire actuel.
      Vivement que Damas étale au grand jour ses preuves contre les fauteurs de destruction, armeurs et manipulateurs. Bien d’autres surgiront ensuite, venant d’autres pays qui ont hélas perdu, et tout perdu.
      Je crois qu’un tournant historique est en train de s’affirmer.

      • betehem dit :

        Mais il est vrai qu’encore aujourd’hui, la plupart des occidentaux lamda ne regardent pas ces événements de près. Et imaginent que tous les musulmans sont a priori des extrémistes et des terroristes en puissance.

  10. pierrejo dit :

    J’ai trouvé ce commentaire sur AFP, c’est vraiment horrible:
    Taper sur google : Syria – Suicide attack againts Syrian Army checkpoint
    Le premier lien liveleak est une video d’un attentat suicide y’a qq jours contre un checkpoint militaire, on peut entendre les barbus endoctrinés qui filme pendant qu’ils s’explosent

    • NO PASARAN dit :

      D’ailleurs, par rapport à votre autre post ci-dessus, il existe également une vidéo des attentats de hier matin qui ont coûté la vie à une septantaine de personnes (soixante-dizaine, vous dites ?) où l’on entend un ou deux gars dire Allahou akbar !!!

  11. Jo dit :

    Et ils sont ou tous ces gros tocards du 17 Avril avec leur chiffon blanc a la con et leurs photos avec leur tronche de tocards pour dénoncer ces attentats

  12. Mohamed Ouadi dit :

    Pourquoi le gouvernement syrien n’est-il pas pressé pour en finir avec la vermine terroriste ?
    C’est la question qui revient dans plusieurs commentaires, et ce que réclament beaucoup de syriens depuis déjà des mois !
    C’est tout à fait normal devant tant de souffrances et d’injustices, et devant chacune des tempêtes traversées par la Syrie, pendant cette longue année cauchemardesque. Frapper fort, même si le pouvoir est dans son plein droit, équivaudrait à fournir à ses prédateurs l’occasion qu’ils n’ont cessé de guetter depuis le début, pour attaquer la Syrie. On ne peut qu’admettre que ce qui est évident aujourd’hui, ne l’était pas hier et encore moins avant hier, et il y’a quelques mois.
    Cette réalité du terrain, qui devient de plus en plus évidente et incontournable, est ainsi parce que le pouvoir syrien, a gardé des nerfs d’acier, la tête bien sur les épaules, et n’a pas cédé à la précipitation et à l’aventure, et a laissé les autres s’impatienter et se dévoiler et faire tomber leurs cartes.
    Avec les observateurs arabes, s’était établie la vérité que la violence est beaucoup plus du côté de l’opposition armée que du régime. Et même si les arabes du golf ont essayé d’enterrer le rapport de la mission des observateurs, ils n’ont empêché que cela donne plus de force à la position de la Russie et de la Chine qui ont stoppé net l’intervention militaire, et ont imposé leurs règles du jeu actuellement en cours à la recherche d’une solution à la crise syrienne.
    La Russie et la Chine ont réaffirmé, encore aujourd’hui, pour une énième fois, qu’ils ne vont pas changer de position sur la question syrienne, « si le but de cette escalade de la violence par des attentats terroristes, est de faire échouer la mission d’Annan ».
    De son côté, le délégué permanent de la Syrie au Conseil de sécurité a été plus offensif, dans sa description des faits, et dans sa condamnation du terrorisme auquel son pays fait face, pointant les responsables, présentant des preuves, et allant même jusqu’à accuser ceux qui encouragent le terrorisme, le financent, lui fournissent les armes et les kamikazes, le soutiennent, et jusqu’à pointer ceux qui luttent contre le terrorisme quand il s’adresse à leur pays, mais le soutiennent dans le cas de la Syrie. Il semble que les membres du CS ont été acculé au coin, et il est très difficile qu’ils continuent à ignorer les réalités syriennes. Les faits ont vraiment réduit leur marge de manœuvre, pour se dérober de la responsabilité qui est la leur, de condamner le terrorisme en Syrie. Et dans ce cas, comme c’est souligné par Infosyrie, la Syrie gagnerait en renforcement de sa position, et le moment de la vérité, où l’armée syrienne, légitimée, frappera d’une main de fer le terrorisme,n’est plus loin, et un jour viendra où la Syrie demandera des comptes à tous les pays qui sont impliqués dans le soutien du terrorisme, en Syrie, comme l’a bien affirmé Dr Al Jaafari, aujourd’hui devant le Conseil de Sécurité.
    La patience est bonne conseillère !

    • L'étrangère dit :

      On aimerait vous croire lorsque vous dites que les membres du CS ont été acculés au coin. C’est logique, mais…
      Quant à la patience… il semble que 120 000 citoyens civils soient prêts à prendre les armes pour défendre « leurs soldats frappés dans le dos, enfants, épouses, parents et leur président qui se retrouverait seul… » (émission de cet après midi sur Addounia prise en cours) les autorités syriennes auraient refusé cette initiative… Tous sont lucides et savent qu’il faudra des mois, voire des années pour éradiquer la vermine et récupérer les égarés qui commencent à sérieusement inquiéter les Libanais… Bref, le cauchemar n’est peut-être pas prêt de se dissiper mais nous le faisons ensemble…
      Moi aussi j’ai remarqué le silence de NO PASARAN… Meilleures pensées.

    • NO PASARAN dit :

      Je crois, malheureusement, que pour certaines choses, le gouvernement fait son maximum… Et qu’on ne peut pas mettre la main sur tous ces terroristes… C’est comme du sable qui file entre les doigts… Une sorte de gangrène…

  13. Kinan dit :

    Un article de The Economist, daté du 28 avril, mérite le détour : http://www.economist.com/node/21553463

    Le journaliste interroge des membres d’une unité de l’ASL basée à Tal Rifaat et Azaz, entre Alep et la frontière turque.
    Ceux-ci plutôt à court de munitions sont par contre bien équipés en fusils mitrailleurs et lance-roquettes mais aussi en talkie-walkies, assurant à ce propos le journaliste qu’ils ont été fournis par Riyad al-Asad. Le journaliste y voit l’aide en matériel « non-léthal » promise par les USA.
    Le journaliste interroge ensuite un membre de l’ASL chargé de fabriquer des IED à partir notamment de fertilisants. Citation :
    « Il refuse d’être pris en photo, mais autorise avec réticence le correspondant étranger à voir atelier de fabrication de bombes – jusqu’à ce qu’un commandant de l’ASL lui dise au téléphone qu’aucun journaliste, même amical, n’a le droit de voir de telle choses. »

    Nous apprenons donc l’ASL à un atelier de fabrication de bombes – même s’il semble a priori plutôt artisanal. L’article, écrit fin avril 2012, se finit sur ces lignes :
    « Si comme on s’y attend, le plan de M. Annan s’embourbe, une forte augmentation d’explosions dûes à l’ASL est probable. »

    • Kinan dit :

      Deux jours plus tard, c’est l’agence Reuters qui évoquait dans un long article du 30 avril des ateliers de fabrication de bombes : http://www.reuters.com/article/2012/04/30/us-syria-bombs-idUSBRE83T04U20120430

      L’article, très ambigu sur certains points attestent quand même d’un certain nombre de choses. Ainsi un « combattant rebelle » du nord de la province d’Idlib déclare au journaliste de Reuters « Nous sommes en train de devenir plus malins dans nos tactiques et utilisons des bombes parce que les gens sont trop pauvres pour obtenir assez de fusils ».

      Après les affirmations de rebelles selon lesquelles ces bombes ne visent que des cibles militaires et ne sont au fond qu’un moyen de défense, l’article continue par le passage suivant :

      « Acheter des produits chimiques dans des épiceries ou même des équipements par la contrebande est moins cher que d’obtenir des armes et nous pouvons faire plus avec en améliorant nos compétences », déclare un autre rebelle du nord de la province d’Idlib, qui se donne pour nom Mustafa.
      « Nous avons beaucoup de gars qui consacrent leur temps à cela »
      Certaines de ses compétences en explosifs ont pu être ramenées par des combattants qui ont rejoint l’insurrection sunnite dans l’Irak voisin contre les forces d’occupation américaines. [...]
      Qdemati, porte-parole de l’Armée de Libération Syrienne, a déclaré que son groupe de combattants concentait maintenant son attention sur « la fabrication d’installation » pour les bombes.
      « Vous allez voir une escalade car nous améliorons nos techniques de fabrication et de pose de bombes. »

      Et l’article se termine, après une explication sur la cherté des armes au marché noir par cette déclaration d’un « rebelle » :

      « Nous devons être intelligents à ce sujet. Jusqu’à ce qu’il y ait un moyen de faire passer des missiles anti-aériens ou anti-tank, nous ne gagnerons pas avec des armes», a déclaré le premier combattant Idlib en Turquie.
      Les rebelles deviennent meilleurs en fabrication de bombes; comme vous le savez, le désespoir est la mère de l’invention. »

      • Kinan dit :

        Sur cette question d’une réorientation de la stratégie des rebelles vers l’acquisition d’armes lourdes et d’une campagne d’attentats, un article très fouillé, intitulé le boom du marché des armes à la frontière libano-syrienne, d’al-Akhbar english du 5 mai donne d’importantes précisions :
        http://english.al-akhbar.com/content/lebanon-syria-border-weapons-market-boom

        En voici un résumé pour les non-anglophones :

        L’article commence par le rappel de l’arraisonnement d’un bateau contenant des armes lourdes et légères en direction du nord du Liban, et en provenance de Libye (avant un nouvel arraisonnement quelques jours plus tard d’un bateau contenant 60 000 munitions ayant fait escale à Alexandrie).
        « Les Kalashnikovs ne renverseront pas le régime. Nous avons besoin de missiles » avait déclaré un commandant de l’opposition syrienne à un journaliste d’al-Akhbar. Selon ce commandant rebelle les armes légères et moyennes s’étaient montrées inopérantes. Selon le journaliste les rebelles ont en effet subi de lourdes pertes et leurs bastions ont été assiégés par une armée syrienne mieux armée et mieux équipée. Leurs armes à feu ne sont opérantes que dans des tirs directs, qui sont devenus rares dans la guerre en cours. Cela aurait amené les rebelles à chercher des armes de catégorie supérieure.
        Le marché noir des armes au Liban reflète cette tendance, la demande s’étant réorientée vers des armes moyennes ou lourdes, comme le montre la cargaison d’armes saisie sur le bateau évoqué.
        Un leader islamiste actif dans la contrebande d’armes du Liban vers la Syrie a ainsi déclaré à al-Akhbar que les armes saisies étaient destinées à Homs par un intermédiaire libanais.
        Selon des sources fiables dans l’opposition syrienne, 3 cargaisons similaires ont été livrées avec succès en Syrie par le Liban avant la saisie de ce bateau. Ces cargaisons effectivement livrées incluaient des missiles Stinger, acquises dans le but de créer un système de défense anti-aérien contre les avions volant à basse altitude et les hélicoptères de l’armée syrienne.
        Le journaliste rappelle à ce propos que selon un officiel militaire libyen, 5000 missiles anti-aériens ont disparu des entrepôts en Libye, pays fournissant le marché des armes depuis la chute de Kadhafi.
        La même source de l’opposition a déclaré au journaliste que ces armes n’avaient pas été données mais achetées, concédant cependant qu’elles avaient pu être données par différents pays aux trafiquants fournissant les rebelles.
        Un commandant rebelle syrien a par ailleurs affirmé au journaliste que la décision avait été prise d’acquérir des par tous les moyens et routes possibles des missiles anti-blindages et que les combattants disposaient déjà de missiles anti-chars Cobra et de missiles sol-air Sam-7. Ce commandant rebelle donne ensuite un exemple de la manière dont ces armes sont entrées :  » par exemple par la frontière turque sous couverture internationale, et ensuite transportée de là à Idlib ». Selon lui il y a un accord tacite entre les autorités turques et le CNS pour qu’elles ferment les yeux sur ces transports d’armes. Il a ajouté que des armes étaient aussi amenées par le territoire jordanien et par l’Irak via la route de Boukamal.

        Selon le journaliste ce mouvement pour obtenir des armes capables de frapper l’équipement militaire de l’armée s’accompagne d’un changement de politique quant aux combattants étranger en Syrie. cela a entraîné le retrait d’un grand nombre de volontaires arabes et libanais partis combattre en Syrie sans réelle expérience. En parallèle à ce retrait, de nombreux spécialistes des explosifs affiliés avec des groupes islamistes se sont par contre rendus en Syrie. Parmi ceux-ci le libanais Abd al-Jawhar [du groupe Fatah al-Islam] dont la mort a été rapportée le 20 avril alors qu’il fabriquait une bombe. L’article évoque par ailleurs plus loin que cette mort ne soit qu’une rumeur visant à tromper les services syriens.
        Le journaliste ajoute que des groupes de militants en Syrien ont commencé à concentrer leurs efforts sur des attentats à la voiture piégée et des « opérations martyres » contre des installations et des centres militaires, mais aussi des installations gouvernementales civiles. Les sources du journaliste lui ont assuré par ailleurs que l’un des récent auteur d’attentat-suicide était un libyen.
        De plus des sources islamistes ont révélé à al-Akhbar que 5 individus ayant une grande expérience du maniement des explosifs ont récemment quitté un camp de réfugié palestinien au Liban pour la Syrie et que d’autres personnes aux compétences similaires étaient recherchées.
        Selon le journaliste, 10 combattants libanais sont connus pour être décédés durant des combats en Syrie (dont al-Akhbar conserve les noms). le dernier d’entre eux à être décédé ayant été discrètement enterré à Ersal dans le nord de la Bekaa.

        L’article se termine enfin sur les tentatives de coordonner les activités des différents groupes armés en Syrie en établissant un Conseil Militaire Unifié. Selon les mêmes sources, l’ASL négocierait avec différentes factions dans l’espoir de les persuader de rejoindre cette organisation. Le commandement de l’ASL leur aurait ainsi dit qu’ils auraient la liberté d’action dans leurs zones respectives et n’interférerait pas avec leur activité sur le terrain, l’ASL se contentant de faire le lien et de les chapeauter.

  14. Mohamed Ouadi dit :

    On ne peut être plus clair : Hilary Clinton avoue que ce sont les USA qui ont créés les qaidites et traités avec les wahhabites, venus de plusieurs pays, et financés et soutenus, pour lutter contre l’union soviétique en Afghanistan, car Washington ne voulait pas laisser Moscou contrôler l’Asie centrale.
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=LeTs8jemJMg#!

  15. Mohamed Ouadi dit :

    Les pays occidentaux luttent-ils pour le pétrole ou contre le terrorisme ? Témoignage de Daniele Ganser.
    Daniele Ganser, historien de renommée internationale, spécialisé dans l’histoire contemporaine, récidive avec une autre étude qu’il vient de réaliser sur le besoin d’hydrocarbures des pays développés et sur l’essor du terrorisme dont la courbe de développement semble coïncider avec la montée du besoin en pétrole et gaz naturel.
    « ……Et si l’on comprend bien le dossier syrien serait plus ou moins corollaire, intrinsèquement lié à ce problème-là parce qu’avec la Syrie on a accès à l’Iran, au gaz de l’Iran, pas seulement le pétrole, enfin tout ce qui est combustible. D’après ce que j’ai compris de votre exposé, il y aurait des preuves que l’intérêt pour les terroristes serait plus ou moins lié à toute cette problématique, n’est-ce pas ?….. »
    Pour plus de détails :
    http://french.ruvr.ru/2012_05_10/economie-Petrole-OTAN-guerre/

  16. Djazaïri dit :

    En tout cas France Inter par la voix de l’inaltérable inconditionnel d’Israël: Bernard Guetta, a:
    - émis le doute que c’est le régime qui aurait posé la bombe,
    - conclut (ce jour) que la solution est l’intervention militaire ,
    - et demande à ce que F Hollande s’engage dans les pas de l’aventurier Sarkozy.

    • Marie-Christine dit :

      Je ne l’ai pas entendu, mais, Pouah…!
      Ainsi tout ce sang versé ne lui suffit pas, il préconise d’en verser plus encore par une intervention militaire ! Pouah…!
      Tout est bon, même les drames les plus ignobles, pour essayer de « rebrancher » sur le projet de départ de l’intervention de l’OTAN/ONU (ça finit par être la même chose).
      Pas de mots suffisants pour qualifier ce type de personnage : juste l’image d’un pouce baissé !
      Et n’oublions pas François Hollande, qui doit être soumis à de fortes pressions dans son entourage (bien souvent des mêmes) pour continuer à poursuivre les politiques antérieures vis à vis de la Syrie.

      • Marie-Christine dit :

        Quand est-ce que l’armée des cafards (lafleuriel, pardon pour les cafards !), qui croyait son heure arrivée, en s’exposant en plein jour sur les ondes, les tribunes publiques et internationales, etc., va rejoindre l’ombre obscure du silence où elle cache d’ordinaire ses intentions et ses méfaits ?
        L’intérêt : leurs agents sont maintenant dûment repérés…

        • lafleuriel dit :

          Marie Christine je n’accepte pas les excuses et je suis vigilante ! je ne laisserai rien passer pour les rats et autres bestioles! je relais BB sur ce site pour la défense des bestioles toujours offensées quand on les compare à des humains innommables. Vous pouvez tous imaginer l’oeil triste et tout embué de larmes d’un cafard comparé à Juppé non !

          • Marie-Christine dit :

            lafleuriel, je vous aime beaucoup et je trouve votre humour intransigeant pour défendre l’honneur et la sensibilité des animaux et bestioles en tous genres, merveilleux.
            Hélas, c’est difficile de changer tous les stéréotypes de la langue française (pas seulement française d’ailleurs)…! c’est une oeuvre colossale, à laquelle il va falloir s’atteler…

  17. mécréante dit :

    Au secoure Bernard Guéta a encore sévit sur FranceInter !
    Cet âne est sure que c’est pas l’opposition mais le gouvernement syrien qui est responsable des explosions de Damas !
    j’aimerai trouver son adresse !!!

    • lafleuriel dit :

      mécréante un âne quelque part éclate en sanglot quand on le compare à Guéta.il faut être respectueux avec les ânes; Et d’ailleurs il a plein de qualités qu’on ne retrouve que peu chez Quéta et les autres

  18. réalité dit :

    Je ne trouve pas les mots pour exprimer mon chagrin, ma colère et mon dégoût face à ces horribles injustices assassines que subissent les Syriens depuis plus d’une année; mais sachez amis Syriens que mon chagrin est sincère et que de tout mon coeur je prie pour vous.

  19. Mohamed Ouadi dit :

    Syrie: Damas remet à l’Onu 26 noms de terroristes étrangers
    MOSCOU, 11 mai – RIA Novosti

    Le représentant permanent de la Syrie auprès de l’Onu Bachar Jaafari a adressé à son homologue américaine Susan Rice ainsi qu’au secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon une liste de 26 terroristes étrangers envoyés, selon Damas, en Syrie pour commettre des attentats, lit-on dans un communiqué publié sur le site de l’organisation internationale.
    « Les noms de 26 terroristes ont été transmis au secrétaire général des Nations unies, à la représentante permanente des Etats-Unis auprès de l’Onu (qui préside actuellement le Conseil de sécurité), ainsi qu’à d’autres instances. En outre, (la lettre contient, ndlr) plusieurs documents reflétant la nature de l’activité des terroristes », indique le communiqué.
    Selon M. Jaafari, des Français, des Belges et des Britanniques figurent sur la liste.
    D’après l’AFP, 12 des 26 personnes citées par l’ambassadeur syrien ont déjà été éliminées par les forces de sécurité syriennes.
    Il a été annoncé plus tôt que suite au double-attentat meurtrier de jeudi, Damas a exhorté le Conseil de sécurité de l’Onu à agir contre les pays, les organisations et les médias qui encouragent le terrorisme.
    Deux puissantes explosions suivies de tirs nourris ont secoué Damas jeudi matin, faisant 55 morts et 372 blessés. Ces attaques constituent le dernier des attentats que la Syrie connaît depuis décembre 2010.
    http://fr.rian.ru/world/20120511/194657854.html

    Double attentat de Damas: le Conseil de sécurité condamne
    NEW YORK (Nations unies), 10 mai – RIA Novosti

    Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté jeudi une déclaration proposée par la Russie et condamnant le double attentat-suicide qui avait fait plus de 50 morts dans la capitale syrienne Damas, a annoncé le président actuel du Conseil de sécurité, Agchine Mekhtiev (Azerbaïdjan).
    « Les membres du Conseil de sécurité ont confirmé que le terrorisme présente un danger sérieux pour la paix et la sécurité internationale et que tous les actes de terrorisme étaient criminels et injustifiables quels que soient leurs mobiles, auteurs et où qu’ils soient commis », est-il indiqué dans la déclaration publiée par M.Mekhkiev.
    Les pays membres du Conseil de sécurité ont appelé les parties en conflit à respecter le plan de règlement du conflit proposé par l’émissaire spécial des Nations unies et de la Ligue arabe pour la Syrie Kofi Annan et à mettre fin aux violences.
    Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon et M.Annan ont déjà dénoncé les explosions qui, selon le ministère syrien de l’Intérieur, avaient fait au moins 55 morts et 372 blessés.
    Selon des informations préliminaires, les attentats visaient le bâtiment des services spéciaux syriens situé près d’une route conduisant à l’aéroport international de Damas. Ces explosions s’inscrivent dans le sillage des attentats que la Syrie connaît depuis décembre 2010. Les attaques terroristes visent principalement les forces de sécurité.
    http://fr.rian.ru/world/20120510/194653278.html

    Syrie: une intervention étrangère mènera au chaos (Lavrov)
    PEKIN, 11 mai – RIA Novosti

    Une intervention armée étrangère dans le conflit intérieur syrien ainsi que des sanctions unilatérales sont susceptibles de plonger le pays dans le chaos, comme cela a été le cas en Libye, a déclaré vendredi à Pékin le ministre russe par intérim des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    « La politique visant à intervenir militairement de l’extérieur dans les conflits internes et à imposer des sanctions unilatérales, ne pourra que miner la stabilité et renforcer le chaos dans la région, comme nous pouvons l’observer en Libye », a indiqué le diplomate lors d’une réunion des chefs de diplomatie des pays membres de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) tenue à Pékin.

    Selon lui, dans ces conditions, « il est plus que jamais nécessaire de renforcer le rôle essentiel de l’Onu et de défendre la suprématie du droit dans les affaires internationales ».

    « On ne peut pas se permettre une réédition du scénario libyen en Syrie », a souligné le chef par intérim de la diplomatie russe.
    http://fr.rian.ru/world/20120511/194656628.html

  20. Samy Drissi dit :

    Que dire de ce site quand il est non-objectif à l’occasion ?

  21. RoyL dit :

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=63559&cid=18&fromval=1
    Attentats de Damas : La Maison blanche innocente l’opposition et
    accuse AlQaida
    11-05-2012

    Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse!!!

    Voici d’autres grand laquais, Leon Panetta, Jay Carney, en mode
    – bonne chance/hasta la vista baby — *damage control*.

    On ne peux pas confirmer s’ils bégayaient, tournaient les yeux,
    et prenaient une tournure hystérique^1 eux aussi, mais en lisant
    les quelques lignes de l’article, on reconnait facilement que, en
    raison du style oratoire circulaire vendeur ambulant/fruitier
    qu’ils venaient d’utiliser, ils étaient dans l’embarras complet.

    1. voir aussi:
    http://www.infosyrie.fr/actualite/attentats-de-damas-lhonneur-un-peu-plus-perdu-de-lexpress/#comment-44559

  22. RoyL dit :

    http://sana.sy/fra/55/2012/05/11/418264.htm
    Lavrov : le scénario libyen ne devrait JAMAIS SE REPRODUIRE en
    Syrie
    11 Mai 2012

    [Emphase ajoutée]

    Soit, traduit du langage diplomatique (déjà assez fort) APRES
    ATTENTAT voulant dire: — gare à vous! Nous savons parfaitement
    que c’était bien vous^1, Al-Qaïda étant votre sous marque. –

    1. US + OTAN (Israël inclus) + monarchies du golfe.

  23. Cécilia dit :

    Journal turc:

    La CIA et le Mossad derrière les attentats-suicides en Syrie

    Selon le journal turc Idilink , « les services de renseignements américains et israéliens, soit la CIA et le Mossad, ont recours aux attentats-suicides comme moyen de provocation : ils les ont utilisés en Irak et aujourd’hui ils les appliquent en Syrie » !

    Dans un rapport, publié lundi, (donc avant le double-attentat suicide de ce Jeudi en Syrie) : Idilink souligne que les agents de la CIA et du Mossad mènent des attaques dans plusieurs pays différents, notamment « l’Irak, le Pakistan, la Libye » .

    Le périodique turc rappelle comment les agents du Mossad et de la CIA ont fait exploser des mosquées en Irak pendant l’occupation américaine du pays dans le but d’opposer les chiites aux sunnites et les vice-versa.

    Et d’ajouter : « Ces agents ont réussi à atteindre leur objectif, puisque la majorité des attentats-suicides ont visé les mosquées des chiites et des sunnites, pire encore, on a rapporté que ces attentats étaient soient des opérations-suicides ou des bombes humaines, et que le kamikaze a été tué dans l’attentat alors que la vérité est tout autre » !

    Le journal note que « la CIA et le Mossad utilisent la même méthode maintenant en Syrie pour tenter de contrecarrer et bloquer le plan de l’envoyé spéciale de l’ONU et de la Ligue arabe, M. Kofi Annan, au point que le Premier ministre turc Recep Tayyep Erdogan s’est empressé de déclarer que les attentats-suicides en Syrie ont provoqué la rupture du cessez-le-feu ».

    Citant des les analystes politiques, le journal souligne que « les attentats-suicides augmenteront certainement dans les prochains jours en Syrie, et que nul doute le Mossad et la CIA sont derrière ces actes violents, voire que ces attentats sont des outil de provocation pour répandre le chaos en Syrie »..

    Et de conclure sur une triste note : « malheureusement la frontière turque, servira de base arrière pour les agents du Mossad et de la CIA, en d’autres termes, nous pouvons dire que la Turquie est partenaire dans ces actes criminels dirigés contre le régime en Syrie »

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=63529&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

    • lafleuriel dit :

      Oui cela semble très probable :l’énormité du trou et des déflagrations, la techniques et la révendic et cela éclaire bien des choses dans ce qui se prépare dans la région voir Iran et l attaque qui avance pas à pas et cela va avec le récent accord entre partis israéliens et les menaces contre le Liban..

  24. salim dit :

    Ils sont en train de virer non pas, parce qu’ils ont réalisé que vous avez raison. Mais parce qu’ils se sentent sans soutien, sans support. Le meneur du jeu, le chef d’orchestre est absent, les musiciens que sont ces couillons de journalistes, Emir du Qatar la grosse caisse, Abdeljalil du CNT Libyen, le roi d’A.Saoudite, traître jusqu’à la moelle, se sentent comme des orphelins.
    BHL le magouilleur s’est retiré pour mieux cuver l’horreur de ce qu’il a fait, car il vient de prendre conscience de toute l’ampleur des dégâts qu’il a occasionné. Un gratte papier, qui veut se transformer en militaire.

  25. mehdi assem dit :

    Après ces révoltes arabes ce génocide syrien Bachar assed pire qu’Hitler ce fort séisme en Liban ces inondations en Arabie saoudite fraude électorale en Algérie aux pays arabes d’appliquer la charia islamique pour éviter des tempêtes solaire apocalyptique ou un éclipse apocalyptique

    • Louis Denghien dit :

      En fait, cher Mehdi Assem, tous les historiens sérieux en conviennent maintenant, Adolf Hitler a été très influencé par Bachar al-Assad ! Qui est donc capable, de surcroît, de déclencher des inondations à distance en Arabie séoudite. Trop fort, comme disent nos jeunes…

      Louis Denghien & Infosyrie