• Actualité
  •  

La réponse des Damascènes au double attentat à la voiture piégée du vendredi 23 décembre a été rapide, massive et assez déterminée : samedi 24 décembre, ils étaient des dizaines de milliers - des milliers concèdent les agences de presse occidentales - à avoir transformé les obsèques de plusieurs des quelque 44 victimes officiellement dénombrées en manifestation pro-Assad et anti-Ligue arabe. La foule scandait des slogans pro-Bachar et faisait comme une immense garde d'honneur aux dizaines de cercueils drapés du drapeau [...]



De Damas à Homs, la mission arabe sous tension

Par Louis Denghien,



Obsèques des victimes des Attentats de Damas

Recueillement à la mosquée des Omeyyades, devant les cercueils de victimes des attentats de vendredi à Damas. Des milliers de Syriens ont défilé en marge de ces obsèques et brandi des portraits du président Bachar al-Assad. (Reuters)

La réponse des Damascènes au double attentat à la voiture piégée du vendredi 23 décembre a été rapide, massive et assez déterminée : samedi 24 décembre, ils étaient des dizaines de milliers – des milliers concèdent les agences de presse occidentales – à avoir transformé les obsèques de plusieurs des quelque 44 victimes officiellement dénombrées en manifestation pro-Assad et anti-Ligue arabe. La foule scandait des slogans pro-Bachar et faisait comme une immense garde d’honneur aux dizaines de cercueils drapés du drapeau national et alignés dans la grande mosquée des Omeyyades, certains portant  pour toute identification la mention « inconnu ».

Le CNS, la Ligue arabe et le Qatar conspués

Vivante illustration de la tolérance religieuse maintenue tant bien que mal en Syrie, des dignitaires chrétiens et musulmans assuraient la dimension religieuse de l’événement, sous l’autorité de l’imam sunnite Saïd al-Bouti. Lequel a nommément mis en cause le CNS, émanation politique de l’opposition radicale hébergée par la Turquie, et son président en titre, Burhan Ghalioun, accusé d’être à l’origine du sanglant « cadeau » de  Noël fait aux Syriens par les terroristes : « Est-ce que les délégués de la Ligue arabe ont écarté les voiles qui leur couvraient les yeux afin de voir qui est le meurtrier et qui est la victime ? » a ainsi lancé le dignitaire sunnite, qui a ajouté, répondant ainsi aux divagations de l’opposition sur l’origine gouvernementale des différents attentats : « Qu’ils sachent que l’armée syrienne ne peut pas faire sauter d’oléoducs, qu’elle ne peut pas tuer les siens !« . De lourdes pierres lancées dans le jardin de l’organisation pan-arabe dont la première mission d’observation,  dirigée par le général soudanais Moustafa al-Dabi, est arrivée à Damas la veille de l’attentat.

Plus particulièrement visé à ces obsèques nationales  était le Qatar dont le ministre des Affaires étrangères Hamad Ibn Djassim al Sani a été nommément pris à partie par des proches de victimes. Le gouvernement syrien a attribué l’attentat à al Qaïda, mais nombre de Syriens savent le rôle déterminant joué par l’émirat, via sa diplomatie et la chaîne al-Jazeera, dans le soutien à la rébellion armée qui ensanglante le pays, et aussi bien sûr dans la campagne de diffamation internationale menée depuis des mois contre le régime de Bachar al-Assad.

Mais le Qatar est aussi, bien sûr, un des principaux maîtres d’oeuvre du « plan de paix » arabe pour la Syrie, qui s’est vite transformé en acte d’accusation permanent contre Damas, jusqu’à ce qu’un accord intervienne le 19 décembre. Bref, cette mission dirigée par le général soudanais al-Dabi démarrre dans des conditions pour le moins « électriques » : outre l’émotion suscitée par ce double attentat à la voiture piégée, une forme de terrorisme devenue banale en Irak voisin mais qui avait jusque-là épargné la Syrie, l’arrivée de la mission arabe préparatoire, forte d’une cinquantaine de personnes, militaires, juristes et fonctionnaires, intervient alors que les affrontement reprennent à Homs : une trentaine de « civils » tués selon l’OSDH lundi 26 décembre et 275 en une semaine à travers tout le pays, plus 150 tués dans les combats opposant l’armée régulière aux soit-disant déserteurs et vrais guérilléros de l’ASL et des groupes radicaux.

Homs ou l’épreuve de vérité

Evidemment, le tout premier test de la crédibilté de la mission arabe sera sa visite à Homs, coeur de la violence depuis des semaines, où des groupes armés tiennent certains quartiers comme Bab Amr en coupe réglée, et d’où l’armée tente de les déloger en limitant la « casse ». L’OSDH, les CLC et la cyber-opposition en général, devenus très suspicieux ces derniers temps à l’égard de la Ligue arabe, ont réclamé à corps et à cris que ses observateurs quittent Damas pour Homs le plus vite possible, assurant que les forces de Bachar al-Assad sont en train de faire un forcing militaire avant l’arrivée des premiers observateurs.

Pour une fois, nous sommes pleinement d’accord avec l’OSDH & consorts : la mission arabe doit se rendre dès que possible à Homs et recuellir un maximum d’impressions et de témoignages. Parce que, si elle le fait vraiment, honnêtement, elle ne pourra que constater que la version médiatique occidentale des faits est inexacte et même mensongère. Maintenant, la question reste posée de l’honnêteté des émissaires arabes : peuvent-ils vraiment dire ce qu’ils ont vraiment vu, vraiment entendu, ne serait-ce que partiellement, sans remettre en cause justement l’interprétation manichéenne et pro-opposition des  événements, qui est jusqu’à présent non seulement celle des Euro-Américains – dont il n’y a, hélas, rien à attendre en matière d’objectivité – mais aussi – et c’est quand même plus regrettable – celle de la Ligue à direction « golfiste » ?

Quoi qu’il en soit, nous pensons que le gouvernement syrien a eu raison, quitte à obtenir un minimum de garanties politiques sur le déplacement des observateurs, d’autoriser la mission arabe à venir en Syrie, à Homs mais aussi à Idleb, Alep, Deraa et Hama : chacun va devoir prendre ses responsabilités, et les quelque 150  »observateurs » arabes les premiers, qui sont obligés d’ »observer », justement, les faits et méfaits des groupes armés. Et ce, en principe, dans l’espace d’une unique semaine. A suivre de très près, donc.

Général soudanais Mustapha al-Dabi

Le général soudanais Mustapha al-Dabi, chef de la mission d'observation de la Ligue arabe en Syrie, et déjà contesté par l'axe Washington-Paris



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

90 commentaires à “De Damas à Homs, la mission arabe sous tension”

  1. dfghjk dit :

    Quelle bande de charlots cette dictature, digne des démocraties populaires… Bientôt la fin…

    • Julie dit :

      Etes-vous sûr d’avoir compris ce que vous voulez dire?

    • Akyliss dit :

      « Quelle bande de charlots cette dictature, digne des démocraties populaires… Bientôt la fin… »

      dis moi guignol, c’est tous les mois maintenant que tu vas nous laisser un commentaire digne de tes maîtres sionistes puis nous dire que c’est bientôt la fin ?

      comme le dit si bien Julie, est tu sûr d’avoir compris ce que tu as écrits ?

      • Gabi dit :

        Pourquoi parler du sionisme… Mélange pas tout.
        Cesse dont te prendre pour achyle,

        • Akyliss dit :

          « Pourquoi parler du sionisme… Mélange pas tout.
          Cesse dont te prendre pour achyle »

          ah bon !
          excuse moi maître Gabi !
          ben prouve moi que les sionistes se tiennent sagement à l’écart des problèmes en Syrie et après tu pourras venir me donner des ordres,
          d’accord Gabi l’ami des tout petits ?
          ACHILLE et pas achyle le pseudo !
          Achille a un point faible comme tous le monde dans ce monde, j’ai pris ce pseudo pour cette raison , car personne n’est parfait sur cette terre…
          et ce n’est pas pour la force de Achille que j’ai pris ce pseudo…

    • spartacus dit :

      la fin de quoi ? de cette mascarade qu’on nome révolution et qui en fait n’est qu’une tentative de coup d’état par des marionnettes instrumentalisés de Washington ? une révolution ne consiste pas à changer un gouvernement par un autre , dans ces régions il y a des pays ou la révolution doit être faite, ce sont les régions du golfe ou ces roitelets installé par les occidentaux doivent être destitué en urgence pour passer de monarchies théocratique à des systèmes plus ou moins libéraux avec économie de marché ,une liberté de conscience et d’action relative au moins équivalente à celle des pays européen et enfin que la manne des matières premières du sous sol de ces régions soit un bien commun à toute la société et serve à son développement et au bien étre du peuple c’est ces objectifs que doit suivre une vrai révolution mais là de Washington à Doha en passant par Londres et paris ils piailleront tous en cour à l’hérésie et mort au peuple devenue fou
      de quelle démocratie nous parle tu ou à laquelle aspire tu si la démocratie populaire ne te plais pas ? la démocratie bourgeoise que l’on connait en occident? qui n’a de démocratie que le nom , une dictature déguisée se revendiquant des droits de l’homme? qui ne sont en fait que des droits politique légitiment un systéme d’exploitation de l’homme par l’homme :http://spartacus.info.over-blog.com/pages/droits_de_lhomme_et_la_democratie_bourgeoise_chaines_du_capital-5742795.html
      si tes pseudo révolutionnaires étaient autre chose que des tueurs froid et sans cervelles autre chose que des arrivistes qui ne servent qu’une seule cause leur pouvoir et leurs enrichissements personnel au détriment du peuple en général , si au lieu d’être des agent de puissances étrangères, si ils étaient soutenue par la population et en particulier les ouvriers et paysans « producteurs de valeurs » si ils avaient un véritable projet politique en faveur de l’ensemble des syriens je serait le premier à les soutenir mais comme je l’ai déjà dit ce sont des criminels sans foi ni loi avec des objectifs criminel et égoïstes donc nous nous devons de combattre ces opportunistes de toutes nos forces , le plus regrettable c’est l’utilisation que ces salafistes en tous genre font de la jeunesse désœuvré et pauvre en leurs distribuant argent et matériel leurs promettant mont et merveille si ils combattent pour eux en fait ces lâches les utilisent comme chaire à canon ,pitoyables individus qu’ils sont, négation de l’espèce humaine et de sa culture universelle
      tes pseudos révolutionnaires ,tes roitelets,tes valets occidentaux de la City et consort sont le cancer dont l’humanité doit se débarrasser pour prendre le chemin de la vrai liberté collective et individuel , la satisfaction des besoins humains , pour passer de la préhistoire humaine à l’histoire celle de la gestion consciente de notre planète et de nos productions de façon collective!!http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ZeZeh1PuKmU

    • sowhat dit :

      « Bientôt la fin » ça fait dix mois que vous dites ça …

      quant à « dictature », il faudra prouver cela …

      mais je pense que vous en êtes incapable et que votre pensée est aussi inarticulée et inconsistante que le laisse deviner votre pseudo

    • Akyliss dit :

      Pour ceux qui rêvait que l’info sur l’exil de Bachar El Assad en Russie était vraie, voilà la réalité :

      « Revue de presse Syrie » #16

      Les observateurs de la Ligue arabe à la recherche des prétendues exactions du gouvernement Assad

      Comme à son habitude, la presse atlantiste et du Golfe relaye sans les vérifier les imputations de l’Observatoire syrien des Droits de l’homme (Bureau londonien des Frères musulmans syriens). La ville de Homs serait assiégée par 400 blindés qui pilonneraient le quartier de Baba Amro. L’armée aurait creusé des tranchées autour de la ville pour empêcher la population de fuir. En prévision de la visite des observateurs de la Ligue arabe, le « régime » aurait modifié les panneaux indicateurs afin qu’ils ne trouvent pas les lieux qu’ils cherchent.
      Il ne vient à l’idée de personne que ce dernier détail n’a aucun sens à l’heure de Google Map et des GPS.

      Plusieurs journaux reprennent l’imputation de Maariv (Israël) selon laquelle le président Bachar el-Assad prépare son exil à Moscou. En réalité, il envisageait un voyage officiel qui a été repoussé au vu de l’instabilité politique en Russie.

      Partenaires | 27 décembre 2011
      Les éditorialistes du Figaro (France) et de The National (EAU) se demandent si la Ligue arabe sera à la hauteur du nouveau rôle qu’elle ambitionne depuis la réforme de son mode de décision (majorité et non plus consensus).
      Cependant, on n’a jamais vu qu’une organisation inter-gouvernementale ait pour fonction de prendre à la majorité des décisions coercitives contre un de ses membres.

      • Le Temps (Suisse) diffuse à son tour le reportage qu’Edith Bouvier a déjà publié dans Le Figaro (France). Après ABC (Espagne), c’est le troisième grand quotidien européen à confirmer que des membres d’Al Qaida en Libye commandent l’Armée syrienne libre.

      • Le Corriere della Sera s’en prend à Asma el-Assad, l’épouse du président. Après avoir célébré, il y a peu, sa beauté et son charme, le quotidien italien la compare à Mme Ben Ali.

      • Jonathan Schanzer observe dans le Jerusalem Post que le Hamas est aujourd’hui divisé en deux factions. L’une aspire à profiter de la reconnaissance internationale des Frères musulmans en abandonnant la lutte armée, tandis que l’autre —soutenue par Damas— persiste à penser que la lutte ne peut être qu’armée.

      • Malgré les pressions publiques dont il fait l’objet, le ministre libanais de la Défense, Fayez Ghosn maintient ses accusations sur l’infiltration d’Al Qaida dans le camp de réfugiés syriens d’Ersal, rapporte L’Orient-le Jour.

      • L’éditorialiste de Today’s Zaman (Turquie), Ergun Babahan, note que le chaos en Irak et en Syrie favorisera les ambitions des Kurdes à créer leur Etat. Dans cette perspective, il interprète les débats actuels en Turquie pour une réforme constitutionnelle comme l’anticipation d’un Etat fédéral turc qui absorberait les provinces du Kurdistan irakien et du Kurdistan syrien. Toutefois, la carte de l’état-major US du remodelage du Moyen-Orient élargi prévoit au contraire d’amputer la Turquie de sa province kurde pour créer un Etat kurde indépendant et fédéral.

      • Le Tehran Times rapport des propos ironiques du président Ahmadinejad sur les souverains du Conseil de coopération du Golfe qui manœuvrent la Ligue arabe contre la Syrie. Il s’agit selon lui d’un club de dictateurs qui donne des leçons en matière d’élections et de démocratie.

      • L’universitaire Wu BingBing analyse dans le Global Times l’évolution du Moyen-Orient comme la conséquence tardive de la disparition de l’URSS. La fin du système bipolaire a ouvert la voie à une tentative d’hégémonie des États-Unis, et maintenant de la Turquie. Cependant l’intérêt de Pékin est de s’opposer à tout système unipolaire et, au contraire, de favoriser l’émergence d’une gouvernance multipolaire.

    • Cécilia dit :

      « Quelle bande de charlots cette dictature, digne des démocraties populaires… Bientôt la fin… »

      Pauvre type !

      Ça va faire bientôt 11 mois que vous répétez ce refrain !
      Essayez de travailler un peu votre matière crise.

      1- Allah, Syria et Bachar veut dire une ligne ROUGE constituée de trois choses:
      1ère : Dieu est le plus grand, il est le Maître et le Décideur. Personne ne peut rien faire contre sa Volonté.

      2- La Syrie vient après, c’est Dieu qui la protège. Les pro Bachar disent bien Sourya Allah Hamiha. Donc, personne n’a le droit de la détruire. Elle est Sacrée et le jour où le peuple syrien décide de changer le régime, le régime changera car la volonté de peuple est devine.

      3- Bachar est le président de ce pays, il responsable de cette tâche sacrée et doit la protéger avec le peuple qui est avec lui.

      En effet, le peuple dans sa majorité le soutien, il descend dans la rue tous les jours mais les médias ici le cache.
      - L’armée aussi le soutien parce que le peuple le soutien.
      - Le gouvernement le soutien aussi parce que le peuple soutien son président.
      Pas un seul responsable a démissionné POURQUOI ?

      Les SUNNITES sont une majorité en Syrie, pourquoi ils soutiennent leur président?
      Damas et Alep sont majoritairement sunnites et présentent plus de 65% de la population syrienne. Pourquoi ne participent pas à votre « révolution »
      Raqa composé de beaucoup de paysans et de tribus. Pourquoi le soutien aussi ?

      En plus, impossible de faire tomber le régime sans les minorités qui présentent plus de 37%.

      Alors allez un peu de l’histoire de ce grand peuple loin de BHL, ghalyoun, monarchies du Golfe et les otanistes.

      En effet, à moins d’une intervention de l’OTAN et évoquer une troisième guerre mondiale, le régime est là.
      La seule chose que vous pouvez faire et ce que vous êtes en train de faire est de mener des actes terroristes et tuer les innocents.

      Alors, essayez de travailler votre matière crise et si vous êtes Syrien, l’amour de la Syrie doit être l plus fort. La Syrie est en changement, essayons de la construire ensemble.
      Rappelez-vous que détruire est plus facile que construire.

      A méditer !

    • Akyliss dit :

      « Revue de presse Syrie » #17

      Les observateurs de la Ligue arabe constatent que Homs est confrontée à des groupes terroristes
      Les observateurs de la Ligue arabe constatent que Homs est confrontée à des groupes terroristes

      Les médias atlantistes et du Golfe affirment que le président el-Assad a fait retirer les chars qui encerclaient la ville de Homs, combler les tranchées qui avaient été creusées, ramasser les cadavres dans les rues et nettoyer les prisons, pour cacher ses crimes aux observateurs de la Ligue arabe. Cette mise en scène se serait avérée insuffisante car 70 000 personnes seraient venues les accueillir en manifestant place al-Saa contre le régime, mais ils auraient été dispersés avec des gaz lacrymogènes.

      Dans ce contexte, les médias atlantistes et du Golfe s’interrogent sur la crédibilité des observateurs de la Ligue arabe qui n’ont toujours pas validé leur version des événements.

      Le lecteur reste perplexe à la lecture de ces articles : comment les journalistes à Paris ou Riyadh peuvent-ils mieux savoir ce qui se passe à Homs que les observateurs de la Ligue arabe venus constater sur place ?

      D’autant que les images diffusées en direct par la télévision syrienne montraient, certes, une immense manifestation au centre de Homs accueillant les observateurs, mais appelant le président el-Assad à sévir contre les bandes armées qui terrorisent la ville. La foule sur la place al-Saa brandissait des portraits de Bachar el-Assad et des drapeaux du pays, et ne paraissait pas souffrir de gaz lacrymogènes.

      Partenaires | 28 décembre 2011
      English

      • L’opposant syrien installé aux États-Unis, Farid Ghadry, dénonce dans le Jerusalem Post des négociations secrètes qui se tiendraient entre l’Arabie saoudite et l’Iran. Il craint que Riyadh abandonne la révolution syrienne en échange d’un abandon de la révolution bahreinie par Téhéran. Il s’ensuivrait que Bachar el-Assad pourrait rester au pouvoir et ne manquerait pas de continuer son soutien aux terroristes, notamment au Hezbollah, au détriment d’Israël.

      • Dans le Wall Street Journal, Jay Solomon souligne le rapprochement diplomatique entre la France et les USA pour joindre leurs efforts au Proche-Orient. Paris est devenue la capitale du printemps arabe. Non seulement l’administration Sarkozy héberge les réunions des opposants syriens et iraniens, mais elle finance leurs déplacements. Toutefois, Washington est parfois embarrassé par des initiatives françaises non coordonnées

    • Sidi ali elarby dit :

      Je suis confus par ce qui se passe en Syrie. Un vrai paradoxe la brave Syrie. Pays de généreux dirigé par une mafia de baathistes tantôt jouant la résistance aux sionistes, tout en traitant avec eux sous la table, et tantôt combattant les frères musulmans tout en forgeant des Imams proches et valets du pouvoir baath. D’autre part, je vois une véritable opposition, hétéroclytes certes, mais dans son droit d’appel à la liberté et du choix du peuple. Sauf qu’un soutien venant des Al Saoud, valets des USA et d’Israel, tout cela me laisse confus. En résumé, je suis pour le changement de tous les pouvoirs dans le monde Arabe et prie Allah qu’un Imam Sunnite du genre RAMADAN ALBOUTI se manifeste en vue de redonner à la OUMA sa dignité d’antan, à l’instar de KHOMEYNI notre frère chiite qu’Allah l’enveloppe de sa miséricorde, car, quoi que l’on dise, le mérite de ces révolutions arabe lui revient queque part .

  2. Nouh dit :

     » dont il n’y a, hélas, rien à attendre en matière d’objectivité »

    C’est vrai qu’en matière d’objectivité, vous êtes très bien placés.

    • Akyliss dit :

      tu as raisons Nouh, sur ce site comme tout ceux qui ne veulent pas que la Syrie soit détruite n’ont aucune objéctivité ! si Bachar El Assad peut gouverner n’importe quel syrien peut le faire, même bourhan ghalioun qui ficotte avec des pro-sionistes tels que juppé et sarkozy (ça c’est de l’objectivité!)

      on dégage Bachar, on fait des élections libre et on la liberté, la démocratie et tout le package dont les antis rêve d’avoir! plus de chomage, plus de pauvreté, plus de problème puisque en plus on va faire la paix avec israel (ghalioun qui l’a dit)

      mais c’est vrai qu’on a laissé la Syrie tranquil quand elle était une démocratie en 1955 ! ça n’a pas duré longtemps vous savez à cause de qui !
      mais bon, l’espoir fait vivre n’est ce pas ?
      par contre je sens que ce n’est pas demain la veille que Bachar El Assad va tomber que vous y croyez ou pas !

      • Kinan dit :

        Bon argument Akyliss. Et même avant 1955, dès 1949…

        Effectivement la petite tête Nouheuse oublie bien vite que ce n’est pas l’URSS ou ses « horribles démocraties populaires » qui ont empêché puis renversé la démocratie parlementaire en Syrie. C’est la France qui en a longtemps limité la souveraineté jusqu’à ce qu’elle soit contrainte de plier bagages en 46 puis, 3 ans plus tard, ce sont les Etats-Unis qui ont, de leur propre aveu (cf confession télévisée de Miles Copeland), renversé le gouvernement démocratique de Kuwatli par le coup d’Etat d’Husni al-Zaïm en 1949. Ils ont inauguré alors une longue période d’instabilité (8 coups d’Etat réussis, plus d’une dizaine qui ont échoué) de 1949 à 1970 (arrivée d’Hafez au pouvoir). C’est la dictature de fer d’Hafez qui clôturera cette longue période d’instabilité, assurant à la Syrie, mais à un coût très élevé, la stabilité pour 40 ans, dans un contexte régional et international très tendu.

        Et ce sont les mêmes puissances(France, USA) qui ont ouvert la période des coups d’Etat et détruit le parlementarisme syrien qui prétendent maintenant y installer la démocratie, en formant, finançant et armant des jihadistes libyens, irakiens, et syriens, afin d’organiser un nouveau renversement de régime, et donc en réouvrant une période d’instabilité et de coups d’Etat.

        J’imagine qu’il n’y a là rien que de très normal pour Nouh et consorts. En passant, le conseiller d’Husni al-Zaim, Walter Rauff, était un ancien officier nazi mais également un agent des services israéliens :
        http://www.haaretz.com/weekend/magazine/in-the-service-of-the-jewish-state-1.216923

      • Gabi dit :

        cesse d’opposer
        Pourquoi toutjours ramener au sionisme…

        Laisse nous vivre en paix veux tu? et oublie nous veux tu?

        • sowhat dit :

          ah si seulement le sionisme pouvait oublier les syriens et pas seulement les syriens

        • Kinan dit :

          Qui nous ?

        • Akyliss dit :

          « cesse d’opposer
          Pourquoi toutjours ramener au sionisme…

          Laisse nous vivre en paix veux tu? et oublie nous veux tu? »

          ben le jour ou vous laisserez vos voisins vivre en paix, vous aurez la paix, le jour que vous rendrez les territoires occupés aux palestiniens, aux libanais et aux syriens, vous aurez la paix !

          et tu m’excuseras mais vous n’etes pas un modèle de démocratie,

          ah là là toujours à se victimiser quoi qui se passe,

          tu connais peut être le proverbe arabe qui va si bien à Israel :

          darabni wa baka
          sabakni wa chtaka

          il m’a frapper et c’est mis à pleurer
          il m’a précédé et à porté plainte contre moi

        • hadi dit :

          tu est sioniste ?

          • Akyliss dit :

            « tu est sioniste ? »

            c’est évident qu’il est sioniste !
            rien qu’a lire ses arguments de pauvre petite victime entouré de gros méchant pays !

    • FredD dit :

      Vous avez des centaines de sites internet qui vont dans votre sens, pourquoi venir nous faire un procès d’objectivité sur ce site ? C’est déplacé.

      • Nouh dit :

        @Akyliss

        Pourquoi avoir à choisir entre deux positions , soutenir le régime de Bachar, ou les régimes pro-sionistes ?

        Ce qui me dérange , c’est de vouloir cacher une certaine vérité , ou d’inventer des qualités à un régime qui n’en a pas . Je ne souhaite pas particulièrement la chute de Bachar , d’ailleurs ça n’était pas ce que demandait les manifestants au départ .
        L’argument comme quoi les dirigeants occidentaux et pro-sionistes s’efforcent à détruire le pays n’empêche pas le fait qu’on vit dans un régime totalitaire depuis au moins 40 ans , qui n’a jamais respecté le peuple syrien – notamment à travers ces séries télévisées pseudo-rebelles (بقعة ضوء par exemple) qui sont une sorte de calmant pour la population- , qui se fout totalement – ca n’engage que moi – de la résistance à Israêl,
        et qui a tout fait- il sait que c’est son seul moyen de tenir au pouvoir,
        pour ramener le pays à cette situation .
        Sur ce dernier point, j’ai quand même envie de rendre hommage sur ce site de propagande à tous mes compatriotes qui ont su pendant de longs mois déjouer le piège que leur tendait ce régime, et qui ont donné leur vie pour ça, avant d’être dépassé par les évènements .
        Ce que je demande c’est juste qu’on ai une vision objective des choses , ne pas choisir entre deux extrêmes.

        • Akyliss dit :

          Nouh ce n’est pas une question de choisir entre deux extrêmes mais de voir l’histoire et surtout l’état des choses actuels, ce que je veux dire et que beaucoup d’opposants sur ce site ne veulent pas voir, c’est que même si les syriens ne veulent plus de Bachar, et même si ils réussissent à faire tomber Bachar, ils ne verront jamais une once de démocratie en Syrie et grâce à ceux qui veulent imposer une pseudo démocratie par la force : les ocidentaux, en ce qui concerne les victimes il faut être objective aussi Nouh, comment peux tu savoir que toute les victimes ont bien été tué par le régime ?
          ce n’est pas par ce que toi tu as des amis tués à Homs ou Hama ou que mes amis ont perdu des membres de leurs familles pendant des offensives de l’armée que ça veut dire que c’est l’armée qui les a tués exprès !

          mon ami a été tué par un RPG alors qu’elle était dans sa cuisine à Homs,
          dis moi par exemple, quel est le bénéfice de tuer une femme dans sa maison?
          elle ne manifestait pas, elle n’était pas dehors, mais mon ami dit que c’est l’armée qui l’a tué !

          beaucoup d’opposant de l’extérieur disent qu’il n’y a pas de terroriste, alors dit moi pourquoi la Syrie fait intervenir carrément l’armée pour mater des manifestations ? ?
          pourquoi la police et les shabihas ne suffisent t il pas ?
          on est pas en train de défendre une personne mais un système qui résiste aux occidentaux ! ce n’est pas pareil !
          que Bachar tombe ne changera pas le systeme (corruption, pauvreté etc.)

          • Nouh dit :

            Je ne suis pas dupe et je ne suis pas un rêveur . Tant que l’on ne se soumettra pas à l’Empire dominant, on ne sera jamais en paix, et ça c’est évident .
            Ce que j’essaye de dire, c’est qu’il ne faudra pas oublier dans les années à venir , la vraie nature de ce système , et ne pas oublier qu’ils ont du sang sur les mains .
            Il est certain que depuis quelques mois les évènements ont pris une tournure dramatique , avec probablement une présence de terroristes, et on ne sait plus qui tue et qui est tué .
            Ca n’empêche pas que jusqu’au mois de Ramadan à peu près, l’opposition était majoritairement pacifique , il n’y avait pas encore l’ASL, le CNS …
            et que les attaques armées étaient des cas isolés .

             » alors dit moi pourquoi la Syrie fait intervenir carrément l’armée pour mater des manifestations ?  »

            C’est tout à fait possible dans une dictature, si on pense – ca n’engage que moi – que c’est de l’interêt du régime de créer ce climat de peur. Les syriens de l’intérieur choisirons Bachar car c’est le seul – il a tout fait pour – capable de stopper une guerre civile qu’il a lui même attisé . Mais ils connaissent au fond d’eux mêmes la véritable nature de ce système.
            Ca me rappelle une phrase de Hafez El Assad , qui disait : « N’oubliez pas que je suis le problème et la solution » .

            A moins d’être de mauvaise foi, la plupart des soldats de l’ASL sont des déserteurs (je ne mets pas de guillemets) qui ont refusé d’obéir aux ordres, tout comme l’armée tunisienne a réfusé de mater les manifestations l’année dernière, ou l’armée egyptienne. Ca existe dans toutes les dictatures, et il ne faut pas avoir peur des mots, on vit dans un régime totalitaire.

            Maintenant, c’est sur qu’au jour d’aujourd’hui je préfère le statut-quo plutôt qu’une guerre civile , mais le fait qu’il reste au pouvoir ne changera rien à la vie des syriens, je pense que ça pourrait être pire qu’avant.
            On a le choix entre la peste et le choléra.

          • NO PASARAN dit :

            Nouh, il y a des assassinats depuis le mois de mars ! Des armes depuis les premiers jours et préparés dès avant le lancement de cette pseudo-révolution.

    • sowhat dit :

      « C’est vrai qu’en matière d’objectivité, vous êtes très bien placés »

      prouvez-le ou bien le contraire. Mai vous n’avez rien apporté jusqu’à présent.

      Quand on vous demande vous êtes pour des élections libres et transparentes ? il n’y a pas de réponse. Car vous savez très bien que vous ne l’emporterez pas ainsi, c’est-à-dire de manière légale. Vous et vos pareils vous voulez vous emparer du pouvoir par la force. Vous aurez beau insulter trépigner et enrager, cela n’arrivera pas.

    • joska dit :

      Nouh, cela relève de l’utopie, je suis pro-Bashar, car lui seul a pu stabiliser le pays et la région de tous les conflits latents dans la région, alors je suis désolé de vous contredire que dfghjk!…. Faites passer le message car Bashar restera au pouvoir quoiqu’il en soit et tous les syriens de toute confession voteront pour lui sans truquage car on sait que l’opposition va provoquer des situations et crier au loup et mettre les bâtons dans les roues des organisateurs des prochaines élections et empêcher les vrais syriens de voter! Pour les réformes, il faut être patient et accepter certains compromis

  3. Gandalf dit :

    Mme Kodmani ce matin sur France Inter :
    terriblement inquiète de ce que pourrait voir réellement la délégation arabe.
    Les membres, arrivés à l’aéroport, n’avaient pas encore posé le pied sur le tarmac qu’elle leur demandait de dire très très vite qu’ils n’avaient pas les moyens de faire leur boulot et de rentrer à la maison.
    Parce qu’il était certain que la Syrie dirait « non » à une inspection de la Ligue Arabe, le Conseil National affichait son enthousiasme et son impatience. Mais, mince !!! La Syrie dit oui et le pot aux roses risque d’être découvert, et l’intox, et la honte des « journalistes » aux ordres, et l’arrogance des politiciens de théâtre. Bref la vérité, quoi.
    Encore faut-il compter sur l’impartialité des arabes venus pour voir, pour dire et pour aider au retour de la paix.

    • Akyliss dit :

      ce qui est étonnant c’est le sit in qu’on a pas vue à Homs, annoncé à 30 000 dans la matinée puis 70 000 dans l’après midi et tout ça à Bab Amro !
      une question , 70 000 personnes tiennent dans le quartier de BAB AMRO ?
      bien entendu on a eu droit au film habituel !
      c’est fou comme les choses sont bien faites quand même !
      la délégation arabe arrive à Homs et visite les quartiers mais à aucun moment on a les manifestants quand on a la délégation…et surtout on a pas la dispertion que nous annonce nos merdias de service

      • Nouh dit :

        Quand les médias n’ont pas le droit d’accéder dans ce pays , y compris ceux qu’on traite de menteurs (Al Jazeera …) , on aura toujours à faire à ce genre de débats .

        • Akyliss dit :

          Nouh renseigne toi sur la Bosnie, la guerre entre la Georgie-Russie, la guerre d’Irak et tu verras ce que les reporters et autres journalistes présent sur place disait de la vérité ou inventez des mensonges, ce n’est pas une culture du régime syrien d’informer les gens, ils préfèrent agir et empêcher les terroristes d’annexer une région de Homs ou de la Syrie, c’est plus efficace que de se battre contre des journalistes qui ne diront pas la vérité.

          • Nouh dit :

            Le mensonge serait peut être plus flagrant si on les laissait entrer . Ils n’auront plus d’excuses pour ne pas prouver leurs affirmations.
            L’interdiction qui leur est faite montre plutôt que le régime syrien cache quelque chose.

          • Akyliss dit :

            « Le mensonge serait peut être plus flagrant si on les laissait entrer . Ils n’auront plus d’excuses pour ne pas prouver leurs affirmations.
            L’interdiction qui leur est faite montre plutôt que le régime syrien cache quelque chose »
            et le fait d’avoir laissé les reporters en Irak et avoir menti sur les ADM à changé quelques choses pour la guerre en Irak et pour les irakiens ?
            non !tous le monde a cru au mensonge des états unis malgré que la présence des reporters, le fait que le régime interdise les journalistes ne signifie pas qu’ils ont forcément quelques choses à cacher, connaissant le professionnalisme des journalistes occidentaux et certains syriens comme Sofia Amara si j’étais président de la Syrie ces personnes n’auraient rien à faire dans mon pays …

        • l'ingenue dit :

          Faut pas etre naif Nouh .Dans les medias aucun journaliste n’est vraiment libre à 100/100 .Sauf peut etre ceux qui n’ont aucun interret et qui ont une conscience professionnelle.Sinon comment tu peux exliquer cette uniformité des reportage et des reactions de tous les medias consernant la syrie la lybie l’irak la russie l’iran la chine etc.Bush avait dit qui n’est pas avec nous est contre nous non? alors un peu d’esprit critique

      • lafleuriel dit :

        1er) non pas à Bab Amr c’est devenu maintenant à « Baba Amro » (Après hôms à france 24 et bientôt Homos) avec demain au moins 1 million de manifestants à Hadj Baba Amro et etc.(Au fait le chiffre de la population de HOms est très variable selon les sources consultées j’ai trouvé de presque 700000 à même 1 million 4000000 (?) quel est le chiffre juste please )
        2er
        Et bien sûr, c’est OSDH qui décide du planning de ces observateurs « ligue arabe »qui doivent aller faire là où Rami Abdel rahmane ou le virtuel basé à Londres leur dit de faire !
        Et Mr Ghalioun qui ne représente aucun syrien et s’en fiche mais se permet de parler au nom de ce même chef de la ligue arabe qui lui aurait confié le matin m^me de leur arrivée (!)que ces gens ne peuvent faire ce qu’ils veulent par manque de véhicules alors que dans le même temps ce chef de la mission disait que la soixantaine travaillait convenablement.
        mais il prend ces gens mandatés pour incapable et de s’imposer et assez « neuneus » pour se faire berner à peine arrivés ? A leur place je serai vexée !
        et Basma Kodmani qui, sa monte au créneau et reprend texto le même discours sur l’échec par eux programmé et sur les 30000 puis 70000 homsiotes (OSDH a dû se dire qu’il fallait encore monter les chiffres) … manifestants sans même avoir la décence ‘attendre que ces observateurs aient le temps de faire leur rapport et de donner leurs chiffres et alors qu’eux sont sur le terrain et donc capables d’évaluer par eux mêmes sans l’aide de ces manipulateurs qui d’ailleurs ne considèrent que les Syriens qui les servent..L’ensemble du peuple syrien qu’il soit d’(Alep ou de Damas de la steppe et des tribus comme des gens de ces innombrables villages et petites villes de Syrie, de tous ces villages de la côte et entre mer et Oronte, de Kassab ou de Slunfé ou des rives de l’Euphrate;.mais non tous ces Syriens, ils ne comptent pas..
        Ghalioun et Kodmani les méprisent ou plutôt ils lne les connaissent pas et les ont oublié tant il y a de années où ils n’ont m^me pas eu envie d’aller les rencontrer.. il n’y a de Syrie qu’à Homs et encore de deux ou trois quartiers de Homs;…
        Bof cela va continuer parce qu’ils sont sur le qui vive et n’ont m^me pas la décence de laisser cette commission faire son travail en paix…

        • joska dit :

          Ce matin, sur Euronews, les infos étaient très brèves mais authentiques, ils annoncent le passages des observateurs de la ligue à Homs et dénoncent les terroristes qui agissent sans vergongne en Syrie, mais où le bas blesse, sur BFM télé, on nous annonce que les observateurs font face à des difficultés causées par le pouvoir syrien pour leur déplacement, mais faux, et après cela, le ministre chauve « Juppette » demande aux observateurs de ne pas se laisser manipuler par le pouvoir syrien, qui manipule l’autre, croit-on que ce type a peur d’être découvert au grand jour, quelle surprise aura-t-on en guise de cadeau de la part de cet énergumène, devra-t-on découvirir toutes ses manipulations contre les syriens et Bashar! La chute de ces menteurs, manipulateurs sera-t-elle proche et de grande envergure! Vive leur FIN!… La vérité va éclatée et les prochaines élections auront raison de leurs actions dans le monde arabe! Syrien lève toi, regarde devant toi et brandis avec force ton hostilité avec l’Otan-amricano-euro-sioniste

      • Julie dit :

        Il y a des vidéos de la tournée touristiques de la délégation à Bab Amro et des habitants qui glapissaient autour. Je ne reconnais pas les Syriens dans ces individus en djellabah, sales, hirsutes, barbus et……rééllement pas beaux.
        Si les futur dirigeants de la Syrie ont cette tête-là alors adieu la Syrie.

    • sowhat dit :

      mais Ghalioun-la-Burhan avait annoncé dès dimanche que les observateurs de la LA étaient empêchés de remplir leur mission sur place du fait des pressions et intimidations des syriens alors que ces observateurs sont arrivés le lendemain dans la soirée. M. Ghalioun ne lit pas les journaux et ne regarde pas les infos à la télé ? Etrange …

      • Cécilia dit :

        Parlez-vous de Burhan ghalyoun sowhat ?

        Rien qu’à l’entendre parler me fait crier: le plus petit politicien en Syrie maitrise mieux son discours !

        Il ne faut pas oublier que les Syriens ont fait de la politique un métier et un art à part entier.
        Il ne maitrise pas, en effet, son discours ni en arabe ni en français.
        N’en parlons donc pas de savoir analyser.
        Ce monsieur n’a aucune culture politique et ignore la Syrie, son histoire, sa culture et sa composition. Je cite seulement deux bêtises de lui :

        1- il a comparé les Kurdes syriens aux immigrés arabes et africains vivant en France pour présenter ses excuses plus tard.

        2- Il a dit qu’une fois arrivé au pouvoir, le CNS cesse ses relations avec l’Iran et Hezbollah. Ce même message a été envoyé à l’ex-président, le feu Hafze al-Assad, 30 ans auparavant et nous savons tous la réponse.
        Ceci est-il un programme de réforme sociale et démocratique ou un programme politique dicté par ses maitres otaniques et Israéliens ?

        La Syrie est un pays très compliquée à gouverner et cette pauvre marionnette n’a aucune chance. S’il savait comment on se moque de lui à Damas surtout d’après soi-disant ses vœux aux Syriens pour les fêtes de Noël.
        Aucune chance avec les chrétiens cher ghalyoun !

        Et voici une vidéo où il commente en français la visite de la commission de la Ligue à Homs.

        Jugez vous-même comment il hésite, reprend ses mots et rectifie ses erreurs.
        En arabe, c’est guère meilleur.

        http://www.youtube.com/watch?v=VxkkUN3-XBE&feature=related

        • Cécilia dit :

          Et il ne faut surtout pas oublier ses déclarations médiatiques, ce mercredi, en anglais et en français, que les autorités syriennes n’ont pas retiré leurs chars , mais elles les ont tout simplement « dissimulés dans les entrées des immeubles

          Mais ce monsieur n’a jamais vu toute sa vie un char ni à la télé, ni en photo ?
          Confond-t-il les chars avec les chars-jouets les enfants ?
          J’ai demandé à Maxime, mon cousin, âgé de sept ans si un char peut stationner dans l’entrée de mon immeuble. Il m’a répondu : « Je ne suis pas bête comme toi. C’est normal, tu es une femme et tu ne connais pas les chars »!

        • Cécilia dit :

          Et la vidéo dans laquelle parle en arabe catastrophique de soi-disant massacres à Homs et que les autorités syriennes empêchent la délégation de la ligue d’aller à Homs.
          Certes, elle était empêchée pour la seule raison qu’elle n’était pas encore arrivée en Syrie !

          Mais cher monsieur, vous pensez qu’un char peut être dissimulé dans l’entrée d’un immeuble, cela fait rire. Nous disons que peut-être vous n’avez jamais regardé la télé ou jamais vu la photo d’un char, donc vous êtes excusé!

          Mais que vous ne suivez pas les actualités d’un pays dont vous souhaitez être le président, c’est inpardonnable !

          http://www.youtube.com/watch?v=h8PIiAUAeDo&feature=related

  4. l'ingenue dit :

    Amis syriens ,il n’y a effectivement rien de bon à attendre de ces irbanosionistes .Que du sang et encore du sang.
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Z8M4DenLTTQ

  5. Purpan dit :

    Bonjour.
    Je tiens a vous féliciter pour l’info que vous nous divulguez. C’est un magnifique contre poids face a l’unanimité des médias qui nous entourent.

    Je ne suis cependant pas d’accord sur certains points car je suis pour la démocratie.
    Mais je suis avant tout contre le désordre politique, l’anarchie ou encore la guerre civile.

    Or c’est ce que nous propose l’opposition a l’heure actuelle. Si réellement un vent populaire c’était levé en Syrie contre Bachar al-Assad, le régime n’aurait pas tenu 1 mois.
    On vois que le régime restera debout SAUF si l’OTAN intervient militairement et force le passage…
    Refaire le coup de la Libye au Russe me semble quand même irréaliste.

    Actuellement, le régime par des reformes judicieuses (les législatives sont pour moi une preuve de bonne volonté), a su garder le soutient de sa population. Pas seulement les minorités chrétiennes ou alaouites, mais aussi et surtout les syriens sunnites.
    Si le régime arrive a maintenir ces communautés en lien, surtout en PAIX, unis pour leur drapeau et leur pays, celui-ci se relèvera !!
    ………
    ………
    ………

    Et les pro-atlantistes auront pris une grosse fessée.

  6. NO PASARAN dit :

    On a retrouve deux (ou trois, je ne me souviens plus) voitures piegees… On cherche encore les autres.

  7. Lubnan dit :

    Bonsoir,

    espérons que la Ligue Arabo-sioniste (voyez, je les condamne déjà) fera preuve de sincérité, car tant de morts pourquoi??

    - Un pays qui baissera son froc pour se faire ….. par les Sionistes du monde entier, pour, en compensation, avoir un pays dit « LIBRE »….et tout ça dirigé par la soi-disante opposition virtuelle syrienne mais pas basée en Syrie.

    - Ou un pays où les Frères Musulmans ( une branche violente en Syrie)règneront et feront le sale boulot des sioniste, à savoir créer des tensions avec les autres communautés (chiites, chrétiens,…), ne pas résister à l’entité sioniste (car en Egypte le partie Al Nour: http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=42856&frid=18&seccatid=41&cid=18&fromval=1, partie des islamistes, a dit qu’il respecterait les accords de paix avec « Israel »…)…oui en ce moment les partis islamistes se lient d’amitiés avec l’Usrael.

    Notez la remarque d’Akyliss sur les propos de Ghalioun…faire la paix avec « Israel », abandonnez l’Iran et le Hezbollah, cédez le Golan…

    Bien à vous.

  8. Byblos dit :

    Deux choses m’ont frappé au sujet des attentats de Damas. La première est la façon stéréotypée -et d’ailleurs contradictoire- dont ils ont été présentés par les media aux ordres. Il s’agirait, une fois de plus, d’«ATTENTATS SUICIDES», mais par «VOITURES PIÉGÉES». Comment sait-on, à partir de Londres ou de Paris, et dans les heures sinon les minutes suivantes, que des Kamikazes se trouvaient à bord de ces voitures?

    D’autre part, j’ai remarqué que toutes les fois où il y a eu de tels attentats en Iraq, en Égypte, et même au Liban de 1975 à 1990, puis au début des années 2000, les assassins ont eu recours à des voitures piégées. Certains de ces attentats ont connu une touche supplémentaire de raffinement. Une première voiture expose, de préférence dans un lieu bondé de passants. Et dix minutes plus tard, au milieu de l’affluence des secours, une deuxième voiture explose à son tour, décuplant le nombre déjà élevé des victimes. Ces techniques éprouvées, toujours les mêmes, avec des objectifs très semblables (soulever certaines confessions contre d’autres, et déstabiliser un pays arabe), ont tout l’air d’obéir à un protocole d’exécution, un modus operandi mis au point et exécuté par des professionnels.

  9. jibril dit :

    Une fois les observateurs arrivés à Homs la rebéllion armée va sûrement cesser ses attaques meurtriéres. Il faudrait par conséquent loger ces obsarvateurs à Bab Amro quelques semaines voire quelques mois le temps que les réformes entrent en vigueur…

  10. Lubnan dit :

    Bonsoir,

    voici un article de Mme Patrizio, le 1ère partie est, à mon goût, plus intéressante que la 2ème:

    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=28367.

    Notez que Arslan est le chef d’un parti druze pro Tayyar-Hezbollah.

    voici des sites des religieux (chrétiens) syriens pour les « résistants » à Bachar, peut-être, aurez-vous confiance en des serviteurs (à temps plein) du Très-Haut, gloire à Lui:

    http://www.maryakub.org/communaute.html
    http://www.maryakub.org/downloads/ppt/Fevrier%202011%20%28Jibe%29.pdf

    Bien à vous.

  11. Christian dit :

    Mustapha Al-Dabi… hummm c’est un vrai « dabi » à la solde du Qatar!!!

  12. L'étrangère dit :

    http://www.franceinter.fr/videos
    La situation en Syrie
    le 27/12/11 (Toute la journée)
    Message de Bassma Kodmani aux observateurs,selon elle, « mal expérimentés » et éventuellement d’un avis contraire au sien…
    Un modèle du genre, pour la « manipulation des opinions publiques » qui serait sa spécialité…

    • L'étrangère dit :

      Manifestations en Syrie: l’analyse de Manon Loizeau, journaliste, en direct de Paris
      http://www.tsr.ch/video/info/journal-19h30/#/info/journal-19h30/3680389-manifestations-en-syrie-l-analyse-de-manon-loizeau-journaliste-en-direct-de-paris.html

      Dans la vidéo précédente de fanceinter, Bassma Kodmani s’appuie sur le témoignage de Manon Loizeau… laquelle se charge de transmettre le même message sur la télévision suisse romande…

      Nous devons avancer des preuves pour les démentir… L’essentiel n’est pas que nous sachions la vérité, mais que l’opinion publique sache que ces deux personnes « mentent » et ne peuvent plus ni reculer, ni se contredire…

      Nous aussi, avons des contacts à Damas, à Alep, à Homs et ailleurs… Il nous faut trouver le moyen de faire entendre notre voix… et surtout celle des Homsites massacrés, en effet, sur l’autel des ambitions et des alliances de la porte parole du CNS (qui ici semble parler en son nom propre…)et de sa bande… avec tous ceux qui ont décidé de déstabiliser la Syrie de l’ »intérieur » faute d’avoir réussi à y parvenir del’ »extérieur ».

      • Nouh dit :

        Si on laissait rentrer les journalistes travaillant pour les médias que tu dénonces, ça aurait été plus simple de savoir qui dit vrai .

        • Sorisharif dit :

          On n’a pas besoin des journalistes pour connaitre la vérité sur ce qui se passe en Syrie, on est tous des vrais syriens ayant des parents et des amis là bas pour nous informer, on est même allé sur place pour voir.
          Nos commentaires concernent la Syrie que nous connaissons et pas du Tibet ou de la Birmanie

          • Nouh dit :

            Faut arrêter la paranoïa SoriSharif , moi aussi je suis syrien, j’ai juste une autre opinion que la tienne .
            Qui t’as désigné pour parler au nom des Syriens ?
            Moi tu ne me représentes pas.

        • Cécilia dit :

          « ça aurait été plus simple de savoir qui dit vrai » .

          Mais Nouh qui est plus apte à savoir ce que se passe en Syrie que les Syriens-mêmes?
          Qui connait chez moi mieux que moi-même ?

          De quel journalisme parlez-vous ?
          Croyez-vous naïvement qu’il existe un journalisme neutre ?
          Savez-vous la différence entre le Figaro et la Libération ?

          Quant aux dossiers de l’étranger, le journalisme français n’est que le porte-parole de son gouvernement.
          A titre personnel, j’essaie de lire pratiquement tous les médias français qui traitent de la question syrienne, de même je regarde France 24, al-Jazeera et al-Rabiyah et je suis sidérée de constater aucune différence entre ces médias.
          Par contre, je trouve que même les médias israéliens sont plus objectifs.
          D’ailleurs, plusieurs fois sur ce site, j’ai mis des liens de certains articles que j’ai jugés importants ou objectifs.
          Souvenez-vous de la délégation de l’ONU en Irak à la recherche des armes de destruction massive qui n’était qu’un prétexte pour envahir le pays.
          Les médias cherchent à nous manipuler et nous faire des lavages du cerveau. Nous sommes préprogrammés à accepter telle ou telle idée.
          Les médias sont le danger numéro Un de notre monde actuel. Beaucoup de victimes, trop peu d’élus !

          Pour pouvoir constituer donc une opinion neutre, il faut savoir bien nager cher Nouh!

          • Nouh dit :

             » Croyez-vous naïvement qu’il existe un journalisme neutre ? »

            J’ai jamais dit qu’il y avait un journalisme neutre , je dis qu’en interdisant leur accès au pays, on donne l’impression que c’est le régime syrien qui cache quelque chose . Et en les laissant rentrer , on pourrait découvrir plus facilement les  » mensonges  » et la « manipulation » de ces médias .

            Dans ce cas je n’ai pas à faire confiance non plus à une chaîne comme Al Dunia ou la télévision nationale , car à moins d’être de mauvaise foi, leur objectivité n’est pas prouvée jusque là, et ils disent aussi la même chose tout le temps.

            Pas mal de syriens ont aussi une autre version des faits, à qui faire confiance alors ?

          • Akyliss dit :

            « Pas mal de syriens ont aussi une autre version des faits, à qui faire confiance alors ? »

            il faut faire confiance au temps !

            il n’est point de secret que le temps ne révéle

            on est en train de tous argumenter d’apporter nos opinions et nos témoignages, mais le temps apportera la vérité sur tous ce qui se passe en Syrie, les mensonges comme les vérités.
            ce qui se passe en Syrie c’est déjà passé ailleurs pour d’autres conflit mais les gens oublis vite les choses (pour la majorité)
            qui se soucis aujourd’hui jeudi 29 décembre (à part ceux qui sont concerné) de ce qui se passe en Syrie alors que les gens se prépare à fêter la fin de l’année et le début d’une nouvelle ? qui cherche à comprendre pourquoi le « printemps arabe » c’est déclenché que dans 4 pays arabes dans un ordre distinct ? (Tunisie, Egypte, Libye et Syrie dont 3 pays en Afrique) ? Il y a 22 pays arabes et tous estampillé dictature !
            pourquoi parler des manifestants de Syrie, de Tunisie et faire semblant de ne pas voir les manifs et la répression au Barhein et Arabie Saoudite ?
            qui se soucis des tenants et aboutissants de ce qui se passe en Syrie ou bien pourquoi on s’acharne sur le nucléaire iranien, un pays qui n’a jamais attaqué personne, alors que personne ne s’offusque qu’Israel détient 200 ogives nucléaire pays qui a agréssé tous ses voisins ?

            là est la force des occidentaux, c’est que son peuple pense plutôt à sa petite personne qu’au folie de ses dirigeants qui un jour ou l’autre les entreneras dans la ruine …

          • NO PASARAN dit :

            Tout à fait juste, Akyliss !!!

        • SORISHARIF dit :

          @Nouh
          ((Faut arrêter la paranoïa SoriSharif , moi aussi je suis syrien, j’ai juste une autre opinion que la tienne .
          Qui t’as désigné pour parler au nom des Syriens ?
          Moi tu ne me représentes pas.))

          Tiens j’ai trouvé la personne qui te représente le mieux.
          Tu dois en être fier .

          http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=mOQMBb-vG2Q

  13. Cécilia dit :

    Cette année, la Syrie est triste.
    Cette année, la Syrie est en deuil.
    Pour la première fois, la joie de Noël est étouffée dans le pays de l’apôtre Paul.
    Cette année, le Chemin de Damas, de nouveau, a besoin de ses enfants, de tous ses enfants syriens sans distinction pour protéger la Syrie du danger le plus grave de son histoire moderne.

    Mais les enfants syriens sont là, ils chantent la joie de Noël pour une nouvelle naissance de la Syrie, plus forte encore avec ses enfants.

    La chorale d’al-Farah (Joie) qui compte aussi des musulmans, chante la joie pour une nouvelle naissance comme c’était le cas de la naissance de Jésus.

    La chorale de la joie a été fondé par le Père Lyas Zihlawi en 1959, ce même père qui a écrit à monsieur Juppé à propos de la Syrie et que le site infosyrie a publié sa première lettre dans un magnifique article (on remercie jamais assez infosyrie).

    Chanter Noël en Syrie n’est pas une spécialité chrétienne, mais c’est avant tout, une spécialité syrienne.

    Je vous laisse avec ces anges syriens chanter Noël, chrétiens comme musulmans, tous ensemble :

    http://www.youtube.com/watch?v=t0RSeyqWpN4

    Et la deuxième vidéo, en date du 2009, filmé dans le Palais du Peuple à Damas suite au voyage aux USA du Chorale, montre la Première Dame de Syrie, Asma qui décore le Père Zihlawi pour son travail avec ce chorale ainsi pour tous les enfants syriens sans distinction de religion.

    Pour lui, les services rendus pour la Syrie sont un devoir d’un patriote.
    Les enfants chantent l’hymne nationale suite au discours du Père Zihlawi.

    Je vous écouter le chant.
    La barrière de langue n’empêche pas d’apprécier la beauté du chant, ni la joie dessinée sur les visages :

    http://www.youtube.com/watch?v=rNBRpqAXVFk&feature=related,

  14. Purpan dit :

    Vous avez vu les dernières nouvelles ? Le responsable soudanais juge l’attitude du régime convenable. Il remarque que sur le terrain, peu d’incidents sont observables. Ca sent mauvais pour les pro-atlantistes. Le régime est a l’affut. Il gère la situation d’une main de maitre.

    • Candide dit :

      Ttu fais bien de le dire, il gère… Tout comme le gérant d’une entreprise qui trafique ses comptes pour tenir énorme quelques temps. À ce train là, bientôt la faillite.

      • Jo dit :

        Ttu fais bien de le dire, il gère… Tout comme le gérant d’une entreprise qui trafique ses comptes pour tenir énorme quelques temps. À ce train là, bientôt la faillite.

        plutot comme l’occident et les états unis

      • Purpan dit :

        Ce n’est pas le sens de mes propos. Ne les déformez pas svp.

        Je considère que le régime n’est pas aussi terroriste qu’on veut bien nous le faire croire.
        Il arrive d’un coté a repousser les offensives des extrémistes armés et d’un autre coté essaie d’éviter les dégâts collatéraux.

        Les observateurs ne sont pas dupent. Dans une guerre avec des chars qui tirent des obus, on ne va pas me faire croire que la ville n’est pas en ruine.
        Or ils sont la-bas et oh ! Miracle !
        La ville est en bon état sauf quelques quartiers endommagés et pas de char a l’horizon.

        C’est sur vous allez me dire, le régime a reconstruit la ville, le régime a retiré ses centaines de chars sans que personne n’est rien vu en les cachant dans les entrées d’immeubles (dixit l’opposition).

        Par contre, il y a une chose que je ne comprends pas.
        Vous allez surement m’expliquer puisque vous détenez la vérité.

        Avec les observateurs sur place, la population est a l’abri.
        Pourquoi celle-ci ne manifeste plus au nombre de 200 000 ? C’est le moment ou jamais…
        A part si ces chiffres sont, comment dire, un peu surestimés ?

        Par contre, je comprends l’agacement de l’opposition face a la venue de ces observateurs.
        Mener une guérilla pour mettre les morts sur le dos du
        régime, c’est infaisable.
        Or sans morts, pas de fausses images a sortir etc…
        La propagande ne peut se faire avec ces observateurs sur place. Et ce sont ceux qui l’utilisent le plus qui vont en prendre pour leur argent.

        • Akyliss dit :

          Purpan, même avant que les observateurs arabe ne mette un pied en Syrie, ils ont été tout de suite dénigré par les juppé et pseudos opposant !
          pour eux ils vont être manipulé forcément puisqu’ils risquaient de voir la vérité, donc il a bien fallu préparer le public dont Candide ;) !

          il ne faut pas gâter la propagande occidentale, sinon ils passeraient pour des menteurs, enfin je veux dire qu’on verrais qu’ils sont vraiment des menteurs…

          il faut laisser le temps au temps comme dirait une vieille chanson française !

        • Jo dit :

          Vous avez très bien résumé la situation

        • NO PASARAN dit :

          Bien vu, Purpan ! Pourquoi ne manifestent-ils pas par millions ???

  15. Purpan dit :

    Pour compléter ma première remarque… Est-ce que l’allié de la Syrie a savoir l’Iran, ne joue-t-il pas un rôle dans cette affaire?

    Récemment, les Iraniens ont menacés de fermer le détroit d’Ormuz, premier axe de transport des ressources pétrolières en provenance de la péninsule arabique.
    2 impacts pouvant être a craindre, la diminution des ventes de pétrole par les compagnies arabiques, la flambée du prix du baril pour les occidentaux.

    La version officielle rapporte que ces menaces sont dirigées face aux sanctions économiques supplémentaires que risque de recevoir le régime iranien.

    Pour ma part, je n’y croit pas trop. Pour le moment, aucune sanction ne menace directement l’Iran.
    Par contre, son ami, le régime de Bachar al-Assad, est en pleine défense de son territoire face aux menaces atlantistes et arabiques (entendaient par la, la péninsule arabique).

    Je pense qu’en ce moment, l’Iran a sorti son joker.
    Il me semble que le rapport plutôt impartial/neutre des observateurs de la ligue arabe a un lien avec cette affaire.

    Qu’en pensez-vous chers amis ?

  16. touri dit :

    Cela fait trente ans que l´Iran est sous embargo, mais tant que son pétrole se vend et plutôt bien,le Détroit d´Ormuz reste ouvert aux tankers et pétroliers . (40% de la consommation mondiale passe par ce goulot dont la profondeur maximum est de moins de 100 mètres par endroit).
    C´est la ligne à ne pas franchir: les Iraniens laissent passer le pétrole tant que le leur n´est pas interdit de sortie.
    C´est suite à une menace d´Obama de sanctions supplémentaires contre l´Iran que cette option de fermeture du détroit est brandie. Car que faut- il comprendre par « supplémentaires » si ce n´est empêcher l´Iran de vendre son pétrole et son gaz ? Tout a été essayé contre elle mais paradoxalement les partisans du boycott et de l´embargo ne pouvaient mieux lui rendre service. L´Iran exporte à présent l´essence et le fuel dont une partie sert…l´armée américaine en Afghanistan,surtout que le Pakistan a bloqué le passage de centaines de Camions chargé de combustible depuis un mois déjà.

    • Purpan dit :

      Ok merci de cet éclaircissement touri. Je suis sur que l’Iran aide le maintien de la paix en Syrie. Je voulais savoir comment et je suis tombé sur cette info. Du coup, c’est plutôt pour son maintien économique que l’Iran fait pression par ces menaces.
      Personnellement, je trouve que c’est justifié !!

      • touri dit :

        Oui mais l´un ne va pas sans l´autre: l´Iran ne peut véritablement aidé la Syrie si son économie est étouffée. C´est là où réside tout le mystère des relations des pays de l´Orient. Les liens se font et se défont non pas dans les places financières mais un domaine que l´Occident a de la peine à maîtriser. le président ingénieur Ahmadinejad fonctionne selon un logiciel qui échappe au cartésianisme tout azimut des démocrates en herbes et en « hashich ». Idem pour le Dr. Bachar Al Assad, quoique formé en Angleterre, il ne garde pas moins une âme et un façon de penser typiquement orientale. Comme quoi, chassez le naturel, il revient au galop.
        Il existe bien entendu des intellectuels arabes plus occidentaux que certains occidentaux, mais cela s´explique par la « colonisabilité », terme inventé par le penseur algérien Malek Benabi, pour signifier cette forme de maladie inconsciente et/ou calculée qui, à l´instar du syndrome de Stockholm, fait dire à la victime tout le bien supposé trouvé chez son bourreau.

        Enfin, il est pour le moins difficile et assez prétentieux de vouloir battre les inventeurs des jeux d´échecs et toute tentative pour le faire ne peut que conduire à …l´échec.

      • L'étrangère dit :

        Ce n’est pas de gaîté de cœur que je poste cette traduction… Nous voilà prévenus… Mais, le peuple syrien a décidé de faire de la Syrie une citadelle imprenable. Nous croyons en lui. Nous ne devons pas les laisser faire…

        http://www.znobia.com/index.php?page=show_det&id=10456

        De retour du Qatar, où il a participé au 4ème forum de « l’Alliance des Civilisations » qui s’est tenu à Doha, Monseigneur Grégorios Jean Ibrahim évêque de l’Église Syriaque Orthodoxe d’Alep, commentant les attentats-suicides du 23 décembre, aurait déclaré (nouvelles du radar) : « J’ai des informations concernant des plans étalés sur les six mois prochains, les attentats de ce vendredi meurtrier n’en sont que les prémisses… ces actes éminemment terroristes et criminels obéissent à un plan qui ne relève ni des lois ni de la Constitution et n’a rien à voir ni avec les droits de l’Homme ni avec l’Humanité. Ils sont l’œuvre de ceux qui traitent avec le Diable contre d’innocentes victimes dans le seul but de détruire leur pays… Parmi les dignitaires se trouvaient la Sheikha Moza… Erdogan qui a qualifié la Syrie de « Pays des dictatures » (sic !)… et Nabil Arabi qui a reconnu en aparté que la Ligue arabe ne décidait de rien…(bref, ce que nous savons Ndt…).
        L’évêque Ibrahim a souligné qu’il était en possession d’informations sérieuses qui laissent à penser que ce qui vient de se passer en Syrie n’est qu’une simple démonstration de ce qui devrait se répéter encore : « Grâce aux réunions, que j’ai eu avec nombre de politiciens du Moyen Orient, j’en suis arrivé à la conclusion que plusieurs plans infernaux existent et devraient se poursuivre jusqu’en Juin 2012… Ce « printemps arabe » est le plus dur hiver que les arabes auront connu… il ne vise que la propagation du chaos et la destruction de chacun des pays de la région… plus particulièrement l’Irak et la Syrie… »
        Et de conclure : « L’élément central du complot est de mettre la Syrie à genoux, ce qui obligerait le Président syrien à démissionner et par conséquent entraînerait la chute du régime, laissant la Syrie ouverte à d’autres parties qui n’auront que faire de l’aura et de l’importance de cette patrie qu’est la Syrie. »

        • Souriya ya habibati dit :

          MERCI chère l’étrangère; la Syrie Allah hamiha, elle ne ferme pas les yeux sur les vautours qui l’entourent.

  17. Cécilia dit :

    Homs aujourd’hui pendant la visite de la délégation de la commission arabe :

    1- Une mise en scène hollywoodienne sur le soi-disant tire de la police syrienne. A vous de juger d’après cette vidéo :

    http://www.youtube.com/watch?v=1EktihlWDHU&feature=uploademail

    2- Une rencontre avec Khaled Abou Saleh qui est, selon al-Jazeera, le porte-parole de la coordination de la « révolution syrienne à Homs » :

    - on le voit sur la vidéo parler de Bab Amr où selon lui « l’armée l’assiège et le bombarde ».
    - Quelle crédibilité la ligue va lui accorder ?

    http://www.youtube.com/watch?v=atkhjZK3cio&feature=related

    3- Une rencontre avec Kristina, la maman du petit Sari annoncé assassiné par al-Jazeera par l’armé syrienne alors que la maman a dit que ce sont des bandes armées qui ont tué son fils et qu’ils l’ont arraché de ses propres mains pour soi-disant l’amener à l’hôpital pour le rendre plus tard une fois filmé et la vidéo envoyée à al-Jazeera :

    http://www.youtube.com/watch?v=Rjk22UxNtiU&feature=mfu_in_order&list=UL

    4- Une Visite de l’hôpital de Homs constater les dégâts causés par les terroristes mais sans visiter les blessés. POURQUOI ?

    5- Une Visite de certains quartiers de Homs.
    Un homme dit : « Nous sommes souvent agressés parce que nous sommes différents d’eux et ne nous partageons pas le même avis. Parce que nous défendons la Syrie et refusons sa destruction ou participer à leurs actions ».
    Un autre tient un des délégués lui demandant de jurer sur l’honneur et au nom d’Allah de dire la vérité sur ce qu’il a vu à Homs. Un autre parle comment les terroristes tirent même des RPG sur l’armée.
    Des femmes parlent de la terreur imposée par ces bandes et disent que « c’est calme maintenant parce que vous êtes ici », « Ils font semblant d’être des gentils opposants », « Ce sont des traitres payés pour détruire le pays » disait-elle.

    http://www.youtube.com/watch?v=6Oqp5FtGe2Y

    6- La délégation a constaté la présence des gens armés à Bab Amr. de même, des tires ont été dirigés vers eux sans faire de victimes.
    7- Des manifestations en soutien à Bachar et une autre à Bab Amr contre lui :

    http://www.youtube.com/watch?v=fmnSzYH02wk&feature=mfu_in_order&list=UL

    Il est à signaler que la visite de Homs a commencé le 27 où la délégation a été accueil par deux manifestations pro Bachar à Bab Sba3 et Quariet al-Sabil et une autre de l’opposition à Bab Amr comme le montre cette vidéo :

    http://www.youtube.com/watch?v=OC02oS3RHCQ&feature=related

  18. nadia farah dit :

    http://www.voltairenet.org/Les-observateurs-de-la-Ligue-arabe,172253

    la syrie est protégée de ses ennemis de l’interieur et de l’exterieur par dieu ,son peuple qui l’aime par dessus tout et par son president !
    la syrie meme si elle a un pied a genoux s »appuira sur l’autre pour se relever ;tjrs digne et majustieuse n’en déplaise a ses détracteurs !
    syrie pour un jour,syrie pour toujours dans nos coeurs pour l’eternité !
    l’amour de la syrie est plus fort que tout ,la syrie c’est notre mere nourriciere ,notre passé et notre avenir ;le pays vers qui on se tourne quand tout va mal et qui nous enveloppe de ses doux bras telle une mere aimante et personne n’a le droit de la blesser ,de lui faire du mal et de la faire pleurer ,ses enfants dignes de ce nom la défendront jusqu’a la mort et meme en déla encore ;vive la syrie et honte et déshonneur a ses enfants indignes qui appellent a sa déstruction,la syrie ne vous oubliera pas,les syriens ne vous oublieront pas et l’histoire ne vous oubliera pas non plus!
    achat souriya !