• Actualité
  •  

Le week-end a été sanglant en Syrie, notamment pour les forces de l'ordre. Sana a rendu compte samedi 9 juin des obsèques de 57 "martyrs" : un colonel, un lieutenant-colonel, un commandant, deux capitaines, trois lieutenants, deux sous-lieutenants, six adjudants-chefs, deux adjudants, quatre sergents-chefs, sept sergents, quatre caporaux, 21 conscrits, trois policiers. Pics de pertes À ce chiffre record s'ajoutent, dimanche 10 juin, 22 autres victimes du devoir : un sous-lieutenant, cinq sergents, un caporal, quatorze soldats, et un civil. Ces hommes [...]



Intensification des combats dans le nord-ouest, reprise d’un quartier de Homs

Par Louis Denghien,



Un groupe de rebelles à Qaboun, à Damas, le 11 juin : si vingt hommes armés peuvent jouer à cache-cache avec l'armée dans un dédale de rues et d'immeubles, il faudra plus pour contrer une offensive générale de l'armée

Le week-end a été sanglant en Syrie, notamment pour les forces de l’ordre. Sana a rendu compte samedi 9 juin des obsèques de 57 « martyrs » : un colonel, un lieutenant-colonel, un commandant, deux capitaines, trois lieutenants, deux sous-lieutenants, six adjudants-chefs, deux adjudants, quatre sergents-chefs, sept sergents, quatre caporaux, 21 conscrits, trois policiers.

Pics de pertes

À ce chiffre record s’ajoutent, dimanche 10 juin, 22 autres victimes du devoir : un sous-lieutenant, cinq sergents, un caporal, quatorze soldats, et un civil. Ces hommes – 78 militaires et policiers – sont tombés, vendredi, samedi, voire dimanche matin à Lattaquié, Alep, Idleb, Deir Ezzor, et dans la banlieue de Damas. Une partie notable, comme de coutume, dans des embuscades et des attaques ciblées, les autres dans des opérations de guerre « classiques ». L’OSDH pour sa part parle d’au moins 111 personnes tuées samedi,dont 83 civils et 28 soldats. Étant entendu que l’officine d’opposition de Rami Abdel Rahmane a pris l’habitude de comptabiliser comme « civils«   les rebelles tués au combat.

Et pour dimanche, l’OSDH donne le chiffre de 63 personnes tuées, dont 38 « civils« ,  19 soldats et 6 rebelles tombés dans des combats à Deraa , à Homs  et dans une attaque contre un convoi militaire à Deir Ezzor. Dans la ville de Homs, les troupes gouvernementales bombardaient violemment Khaldeeye, Jourat al-Chayah et d’autres quartiers rebelles, tuant trois « civils« . La zone était parallèlement survolée par des avions de surveillance. À Talbissé, située à 10 kilomètres de la frontière avec le Liban, et pilonnée en permanence depuis plusieurs jours par les troupes gouvernementales qui tentent d’en reprendre le contrôle, trois civils auraient été tués par les bombardements.

Pour les premières heures du lundi 11 juin, l’OSDH signal des combats à Rastan (à mi-chemin de Homs et de Hama) avec interventions d »hélicoptères de combat, à al-Achara (province de Deir Ezzor), et des attaques de positions et de patrouille de l’armée à Idleb et al-Qusayr (entre Homs et la frontière libanaise) : ces violences auraient causé, selon l’OSDH, une dizaine de morts parmi les forces de l’ordre.

La « grande explication » a-t-elle commencé ?

Les bilans de l’OSDH sont invérifiables, truqués (les pertes rebelles étant souvent affectées à la colonne « pertes civiles ») et exagérés, mais  il est évident que ce pic de pertes correspond à une intensification des combats, le pouvoir, d’une part, ayant, par la voix de Bachar al-Assad, annoncé, sa volonté de lutter sans merci contre les groupes armés – et l’ultimatum adressé à ceux-ci de déposer les armes ayant expiré -, et l’ASL, d’autre part, ayant proclamé qu’elle ne se sentait plus concernée par un cessez-le-feu qu’elle n’a jamais respecté depuis le 12 avril. Et les insurgés, apparemment mieux armés par les multiples trafics, ont monté des opérations – enfin, une ou deux -  plus ambitieuses : c’était notamment le cas à Houla fin mai, les autorités syriennes ayant décrit une attaque de plusieurs centaines d’insurgés contre des positions de l’armée dans le secteur, information confirmée par des témoins proches de l’opposition et cités par l’AFP et Reuters. Ca a encore été le cas, le 6 juin, avec une ampleur moindre, à Mazraat al-Koubeir, des rebelles, après avoir massacré neuf membres d’une famille, engageant le combat avec les militaires..

Les combats les plus durs ont cependant eu lieu, ces derniers jours, dans le secteur de Heffa (ou al Haffah, à une grosse vingtaine de kilomètres à l’est de du grand port de Lattaquié) : plusieurs centaines de rebelles sont concentrés dans ce secteur nord-ouest du pays, traditionnellement acquis au régime. Près de 60 soldats auraient péri depuis le 5 juin dans les combats dans cette ville, qui est aussi située à une cinquantaine de kilomètres de la frontière turque. Au moins 46 civils et rebelles y ont été tués également. La ville et les villages environnants étaient bombardés dimanche par l’armée pour le sixième jour consécutif, et des troupes supplémentaires sont arrivées sur place.

Avec les violences à Heffa , «le littoral n’est plus une zone sûre et tout le pays est désormais impliqué dans la contestation», claironne l’OSDH. Mais avec l’attitude offensive de l’armée, la zone risque surtout de plus être sûre pour l’ASL.  Car c’est une chose que de tendre des embuscades ou faire sauter des bombes au passage de convois, c’en est une autre de se battre en rase campagne , ou même en milieu urbain, contre une armée moderne et nombreuse. On peut tuer un général au sortir de son domicile avec deux ou trois hommes, on peut poser et déclencher à distance des explosifs avec deux ou trois hommes. On peut tendre une embuscade efficace avec une dizaine d’hommes bien armés. On peut tenir un quartier ou un bout de quartier avec un cinquantaine de types. Mais pour affronter une offensive militaire en bonne et due forme, c’est autre chanson. Or il semble bien que cette armée soit passée à une offensive générale contre les principaux points d’appuis, les principales concentrations de l’ennemi. Sans désormais se soucier du « qu’en dira-t-on » onusien.

Reprise de contrôle d’un nouveau quartier de Homs

Et dans cette contre-offensive générale, l’armée a déjà obtenu un premier succès symbolique : on a appris la reprise de contrôle totale d’un des « bastions de repli » de l’ASL à Homs, le quartier d’al-Qussour (ou al Kussur), au nord-ouest de la ville. À ceux qui s’étonneront de la lenteur des opérations – plus de trois mois écoulés entre la reprise, le 1er mars, de Bab Amr et celle d’al-Qussour – on rappellera que la reprise totale d’un quartier densément urbanisé, de plusieurs centaines de mètres carrés de superficie qui abritait peut-être 40 000 habitants, où chaque fenêtre peut abriter un sniper, et dont les pâtés de maisons ont certainement été reliés par les rebelles, comme ils l’ont fait à Bab Amr, par des passages souterrains, oui la pacification totale et définitive d’un tel quartier n’est pas chose aisée surtout si l’on a choisi de ne pas raser le quartier sous les bombes et les obus.

Reste à s’occuper du secteur, jadis chrétien, d’al-Hameediye, dans le centre de la ville, et d’al-Khaldiyeh un peu plus au nord, où sont les dernières troupes du chef ASL Abdel Razzak Tlass, lequel se vantait naguère devant des casques bleus de contrôler entièrement ce secteur, qui représente peut-être un cinquième de la grande ville. Les choses devraient avancer à leur rythme lent, mais sûr. Car, une fois que l’armée a nettoyé la place, les mauvaises herbes insurgées n’y repoussent pas facilement : malgré toute sa « tchatche » et son imagination propagandistes, l’OSDH n’a plus jamais parlé de Bab Amr !

 


 

 

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

68 commentaires à “Intensification des combats dans le nord-ouest, reprise d’un quartier de Homs”

  1. Meersa dit :

    Salam, je vous transmet un lien sur les conclusion du massacre par un journal Allemand qui explique bien que le massacre a été commis par des rebelles

    http://www.reopen911.info/News/2012/06/11/syrie-nouvelles-revelations-allemandes-sur-le-massacre-de-houla/

    • NO PASARAN dit :

      Si qqn peut aussi trouver le lien de la tv syrienne qui retrace les événements de Houla. Intéressant également, sur addounia et la chaîne nationale, les reportages sur les explosions : on retrace le parcours des voitures piégées grâce aux vidéos de surveillance et à google earth. +, pour les deux sujets, enregistrements sonores, témoignages, etc.

  2. Mohamed Ouadi dit :

    Désespéré d’une intervention étrangère, le groupe « Al Radeef Al-thaoury » prêt à jeter les armes … :
    http://www.champress.net/index.php?q=ar/Article/view/1635

  3. Jordan dit :

    Selon des contacts que j’ai sur place, aucun quartier n’a été récupéré sur place…

  4. Jordan dit :

    Je viens de faire une recherche et une question me reste sur l’appétit: mais diantre, pourquoi le conflit syrien interpelle tant que ceci à Louis Denghien ? Pourquoi lui(qui est un français) divulgue sa propagande sur mon pays au point de divulguer des mensonges médiatique qui sont, dans beaucoup de fois, appuyé au gros crayon feutre ?

    Pourquoi ?

    • Jordan dit :

      Louis, pourrais-tu laisser ma Syrie libre de ta propagande ? J’aimerais te voir uniquement faire de la ré-information sur les mensonges de l’occidents.

      Serais-ce trop demander ou tu es «trop» payer pour faire le poulet propagandiste ?

      • Louis Denghien dit :

        Réinformer sur la Syrie, mon enfant, c’est contrer la propagande américano-séoudo-sioniste sur le sujet. Appelle ça « propagande » si tu veux. Vous seriez plus crédible si vous vous en preniez au rouleau compresseur médiatique français, qui chaque jours de puis 16 mois, par d’innombrables et puissants canaux, fait elle une vraie propagande, et des plus grossières, pour l’asservissement de la Syrie, ou, à défaut, sa destruction. Mais peut-être souffrez-vous de myopie aggravée,Jordan ?

        L.D.& Infosyrie

        • Jordan dit :

          Tout ceci n’explique pas pourquoi un français propagandiste(car tu fait de la propagande sur d’autres sites aussi) s’intérressent au cas Syrien…je le sais, mais j’aimerais que tu l,avoues Louis ;)

          • Louis Denghien dit :

            Samy le transformiste s’appelle à présent Jordan !

            L.D. & Infosyrie

          • kegan dit :

            Encore un con qui vient insulter Louis avant de disparaitre ..
            Hé abruti; on est tous prêt à payer Louis pour qu’il continue ne serait ce que pour ecraser les moustiques comme toi !!

          • Cécilia dit :

            « Samy le transformiste s’appelle à présent Jordan ! »

            C’est incroyable, Louis !
            Lorsque je lui ai répondu tout à l’heure, j’ai eu ce sentiment de le contre comme si je lui avais déjà répondu sans penser à un prénom précis !
            Je fonctionne depuis toujours par des sensations, de sentiments de déjà vu, vécu, fait.
            Quant aux rêves c’est pire !

          • Julie dit :

            Jordan, Louis fait de la propagande pour contrer les nazes (….) qui font de la propagande. C’est aussi simple que ça

      • sowhat dit :

        où est la propagande ? pouvez-vous nous donner quelques exemples à mettre sous la dent ? dire la vérité c’est de la propagande ?

    • Louis Denghien dit :

      C’est assez simple ; pour contrer la vague de propagande atlantiste et les mensonges qu’elle véhiculait, et continue de véhiculer sur la crise syrienne, tant sur la solidité et l’appui populaire au régime, que sur le « pacifisme de l’opposition et les exploits de l’ASL et des bandes armées. Procédés qui ont déjà été éprouvés contre l’Irak et qui sont aujourd’hui réutilisés, avec encore plus de moyens, contre la Syrie, en attendant l’Iran.

      Je suis français, mais cette guerre contre l’ingérence et le bourrage de crânes belliciste, contre Hillary Clinton et BHL,est une guerre froide mondiale.

      D’autres questions, Jordan ?

      L.D. & Infosyrie

      • un suisse dit :

        A Jordan : Parce que tout simplement Louis, français, n’en a rien à foutre de la Syrie. Il est est viscéralement antisioniste, membre du FN, et que toutes les occasions sont bonnes pour lui pour casser du juif. Il vendrait son âme au diable pour avoir la peau d’un juif. Pas plus compliqué que ça.

        • Louis Denghien dit :

          Tiens un raciste anti-iranien ! (doublé d’un ravi de la crèche occidentale)

          L.D. &Infosyrie

        • Cécilia dit :

          Louis est le Français héritier de Voltaire, fils de Victor Hugo par la pensé libre, il est aussi l’enfant de Jean Jaurès dans sa résistance contre l’occupation et pour une France Libre et souveraine. Il veut donc la même chose pour la Syrie dont il est aussi le fils moralement et intellectuellement et tout le reste n’est qu’un sous bavardages à trois sous !

          Je suis fière de Louis et tous les Syriens réels et patriotes sont fières de lui.

          Vive Louis le résistant !
          Vive la solidarité entre les peuples contre l’Empire !
          Vive la souveraineté et à bas les traitres !

          • Louis Denghien dit :

            Eh bien choukran (?), Cecilia.

            Louis

          • Cécilia dit :

            « Eh bien choukran (?), Cecilia. »

            Eh bien, cher Louis, on dirait que vous maitrisez maintenant l’arabe mieux que le français ?
            Vous faite juste la transcription de « merci » en arabe, mais vous oubliez l’accent sur mon prénom.

            Il y a deux jours aussi, j’ai vu que vous avez bien écrit en arabe une bonne question « Que Derrick aime-t-il? »
            Mais je vous ai répondu en dialecte syrien sauf la dernière phrase que tout Français comprend. L’avez-vous compris aussi ?

            Chapeau !

            Dommage que je sois loin sinon je serais fière de vous compter en tant que d’élève pour l’arabe. Vous savez, je ne suis pas mal pour professeur d’arabe!!! ;) ;);)

          • Cécilia dit :

            A lire « Jean Moulin » à la place de « Jean Jaurès »

            Désolée, Louis ! Dans ma tête c’était Jean Moulin, mais j’ai écrit « Jean Jaurès ».
            Il a fallut que je ferme les yeux pour dormir pour voir les lignes que j’ai écrites défiler devant moi pour que me rende compte de mon erreur.

            Bon, je tiens donc à rectifier l’erreur concernant l’Histoire de France et rendre hommage à un grand héros national de la résistance française contre l’occupation.

        • mécréante dit :

          Quel …
          et il ose se faire appeler suisse

    • Syrie.Eternelle-سوريا.خالدة dit :

      Parce que la France comporte des hommes libres, et pas seulement des Juppé, Sarkozy, BHL, Kouchner et autres, faux gaullistes moisis, socialistes de foire, cherchant, hypocritement ou désespérément l’onction CRIF ou Likoud.
      Et que ces hommes libres savent discerner entre les salafistophélèsistes et les Syriens lucides et loyaux

      • marie dit :

        je vous rejoins Syrie éternelle.Ils ne sont pas nombreux les hommes et les femmes libres mais ils existent et aujourd’hui plus que jamais on se doit de relayer leur voix contre les Méchants ( traitres ,cupides,menteurs, assassins et autres)Voir le livre d’Alain- propos sur le pouvoir.

        • mécréante dit :

          Mort au cons et vive l’anarchie !
          GB

        • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

          Bien sûr, quand je disais « ..des hommes libres .. », je parlais des hommes et des femmes.
          Et votre réaction mefait ujn grand plaisir.

          Merci, marie.
          Bien cordialement.

      • Ibn Salem dit :

        Que la paix soit sur ceux qui suivent la guidée, ensuite,

        Vous atteignez des sommets là : c’est quoi « salafistophélèsistes « 

  5. Mulungu dit :

    VIVE LE PEUPLE SYRIEN DEBOUT
    Tombé ce matin sur une mise en garde de T Meyssan (voir lien http://www.voltairenet.org/L-OTAN-prepare-une-vaste-operationarticle). Se rappeler ce qui était arrivé a Tripoli (Libye).
    Le bon stratège se préparer à déjouer toutes les attaques possibles, au lieu d’espérer qu’elles ne se produisent pas. A ce stade de la guerre, plus qu’auparavant, l’armée et tout le peuple syriens doivent être prêts aux pires scénarios. NOUS PRIONS. PHASE DÉCISIVE COMBATS DÉCISIFS. NOUS AVONS CONFIANCE.
    VIVE LE PEUPLE SYRIEN DEBOUT.

  6. capitolien dit :

    je me permets de vous renvoyer cet article de l’Orient – le Jour (grand quotidien libanais qu’on ne peut pas taxer de complaisance à l’égard d’Assad) , à tout fin utile…
    La valise ou le cercueil pour les chrétiens….
    merci les combattants de la liberté !
    http://www.lorientlejour.com/category/%C3%80+La+Une/article/763271/L%27ultimatum_des_rebelles_syriens_aux_chretiens_%3A_%22Quittez_Qousseir_!%22.html

  7. سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    Les pertes des forces de l’ordre sont considérables.

    Parce qu’elles ne procèdent pas à l’aveugle, pour minimiser le nombre de victimes innocentes.

    Tous les grades de l’armée figurent parmi les victimes : les officiers, comme les sous-officiers et les conscrits.

    Pas de « chefs » qui se cachent.

    Et les conscrits : comment les terroristes peuvent-ils avoir le coeur de tirer sur les conscrits ? C’est la haine envers le peuple syrien qui pousse les assassins salafistoxiques et sihonnis à répandre le maximum de sang.

  8. Cécilia dit :

    Selon la DGSE : 200 à 250 djihadistes algériens se trouvent en Syrie

    Des djihadistes Tunisiens et Libyens arrêtés en Syrie

    Selon les services secrets français, 200 à 250 djihadistes salafistes venus d’Algérie, d’Irak, du Liban, d’Arabie saoudite, d’Egypte et du Maghreb combattent l’armée syrienne en marge de la lutte des soldats déserteurs.

    L’intrusion de ces djihadistes, entrés en Syrie le plus souvent par le Nord-Liban, l’Irak et la Jordanie, a soulevé l’ire de l’opposition, qui nie tout lien avec eux. Selon des proches de ces volontaires, c’est des membres de l’ASL, qui leur fournissent des armes et les affectent à des unités combattantes.

    Ainsi que des cartes d’identité syriennes à présenter en cas d’arrestation, selon les mêmes sources toujours.

    Ces « moudjahidine », qui ont créé un Front de la Victoire, sont répartis, selon un responsable salafiste libanais, en deux phalanges (kataëb) – une phalange est l’équivalent d’une compagnie dans l’armée française, soit 140 combattants.

    C’est ce Front qui, le 17 mars dernier, avait attaqué un bâtiment des services secrets à Damas, faisant des dizaines de victimes militaires et civiles. Déjà, en février, des bâtiments gouvernementaux avaient été pris pour cibles, en plein cœur de la capitale, dans trois attentats à la voiture piégée, tuant 70 fonctionnaires.

    http://www4.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=67929&frid=18&seccatid=37&cid=18&fromval=1

    • idriss dit :

      je suis algerien.et je dis aux forces de l’ordre syriens pender ces renegats,ces vendus pour un billet de 20 dollars.le peuple algerien vomis et crache sa haine aux salafowahabistes qui ont ensanglante et detruis notre pays.peuple syrien ne faites jamais confiance a ces salopards.ils ne repesentent que le mal,la destruction,la haine de l’humain.je vous jure que c’est des satanistes egorger un etre humain pour ces fanatiques une façon de rendre hommage a leur dieu satan.ma cousine de 17 ans enceinte a ete egorgee et son enfant sorti du ventre et egorge.mon neveu adjudant egorge et sa tete envoyee a ses parents qui sont devenus fou apres ce forfait inhumain

      • Cécilia dit :

        « sa tete envoyee a ses parents qui sont devenus fou apres ce forfait inhumain »

        Ils ont fait la même chose en Syrie, notamment à Homs, un enfant de 11 ans, qui aime son pays, a osé mettre le drapeau de son pays sur sa fenêtre, a été égorgé et sa tête mise devant la porte de ses parents, je ne vais pas parler des pauvres syriens simples, notamment des soldats que moi-même j’ai eu le malheur de traduire les vidéos où ces barbares décapitent la tête avec « Allah Akbar, Al-Hamdu lillah wal-izzatu lillah, c’est la punition pour tout traître ! »
        Inutile de dire que ces vidéos ont été supprimées même sur infosyrie.

        A Homs surtout, il y a beaucoup des histoires de petits syriens morts pour une question de drapeau ou d’une appartenance religieuse ou tout simplement pour punir non seulement les parents, mais pour semer la terreur et le chaos dans le pays.

        Allah est Grand !

  9. Camilo dit :

    Evolution logique des évènements, le Plan Annan ayant échoué il serait intéressant de voir les options militaires qui s’ouvrent. Cette offensive si elle est vraiment généralisée pourrait sonner l’enclenchement d’une intervention de l’Otan en Syrie.

    A ce titre divers scenarios se profilent pour l’Otan, on pense au raid aérien ponctuel sur un site symbolique notamment le palais présidentiel. On pense aussi à plusieurs vagues de bombardement sur des sites stratégiques dans tout le territoire Syrien. Ou sinon l’établissement d’une « No fly zone »à la frontière turque en préparation du fameux couloir humanitaire tant désiré par Juppé. Cela bien sûr nécessiterait la suppression des forces aériennes et défenses antiaériennes syrienne déployées dans ou proches de ces zones. Plus agressif encore serait carrément le déclenchement d’une campagne aérienne indéfinie dans la durée, avec destruction systématique des forces armée syrienne, des structures politiques économiques, étatiques dans tout le territoire.

    A ces options aériennes nous pouvons ajouter des options terrestres telles que le déploiement au sol de forces spéciales coalisées, composé par des pays arabes et occidentales, à l’image de ce qui s’est passé en Lybie. Autre scénario pourrait être le déclenchement d’une opération terrestre « Arabo-turque », l’objectif étant la création de couloirs humanitaires ou de zones de sécurité comme ce qu’à fait Israël au Liban. Finalement l’hypothèse la plus redoutable est l’intervention terrestre directe des forces régulières de l’Otan, notamment de troupes Us, cela dans une coalition internationale impliquant les forces armées arabes et du golfe.

    A ces divers scenarios « crescendo » nous pouvons superposer les différentes possibilités que Damas et ses alliés ont pour réagir. L’enterrement du plan Annan devrait déclencher à un appel à mobilisation générale voir la déclaration de l’Etat de Guerre par la Syrie. L’offensive généralisée des forces terrestres syrienne sur toutes les zones subversives, si tel est le cas devrait implique à terme l’entré en jeu des forces aériennes et régiments de missiles terre-terre en soutien des opérations terrestres. A un degré supérieur Damas pourrait envisager l’implication directe du Hezbollah avec la neutralisation des poches Salafistes au Liban notamment à Tripoli, au nord Liban une coopération active avec l’armée libanaise pourrait déboucher enfin sur le bouclage définitif de la frontière commune.

    Le conflit s’internationalisant et à autre niveau d’implication on peut prévoir l’entrée en jeu de façon semi clandestine, des forces Qods iraniennes, ainsi que pourquoi pas d’un soutien actif au PKK. Plus en avant et en réaction aux bombardements Otan, l’Iran pourrait soutenir ouvertement la Syrie avec l’envoi de spécialistes et matériels de défense aérienne afin de suppléer les SA11, S-200, S-125, S75 syriens détruits. Nous pensons bien sûr aux systèmes Thor et systèmes BAVAR303 beaucoup plus performants que ce qu’on les Syriens. A un degré encore plus élevé, on peut penser à un déploiement en Syrie de plusieurs divisions de pasdaran et de forces armée régulières.

    L’implication directe au conflit de la Russie est aussi à envisager, notamment avec le déploiement de moyens de dernière technologie en protection de sa base de surveillance et de défense électronique de Jabal Al Harrah et de sa base navale de Tartouz. Ainsi le système de surveillance aérien et côtier Monolit B et le système mobile de défense côtière « Bastion » seraient une terrible menace pour l’aviation et la flotte Otan. En outre il est fort probable de la flotte de la mer noire cherchera à se déployer dans les eaux Syrienne. Ne pas oublier aussi l’option d’une opération aérotransportée massive de l’armée russe afin d’extraire ces 100 000 concitoyens présent en Syrie, cela impliquerait le déploiement de 7e division d’assaut aéroportée de la garde.

    Finalement ne pas oublier la possible implication indirecte de la Chine, notamment avec la mise sous tension extrême de multiples zones de conflits en Asie notamment en Corée, à Taiwan, les Iles Spratley, le Japon etc. La tension pourrait en arriver à l’accrochage armée soutenu.

    • Le phoenix syrien dit :

      Tout ça est très beau !!
      Cependant ça ne reste que théorique et sur papier.

      Même les députés français (UMP) le disent : « Une intervention militaire est impossible en Syrie ».
      Au dernière nouvelle la Syrie détient des Système S300 (voire S400).
      Alors ils feront l’intervention militaire avec quoi ? F35 ? F15? F22 ? Rafale ?
      Ça va être une partie de Rigolade pour les Russes. Ils pourront tester leur S400 en situation de combat !!

      A bon entendeur, salut !!

      • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

        Le peuple de France n’a rien à voir avec les visées des Ultra-Sihonistes-Associés et des Zémirois du Golfe.
        Demandez aux cadres et employés, aux cultivateurs et aux retraités, aux chômeurs et aux étudiants, s’ils veulent que la France vole au secours des Tsahal-GI-Tommies et autres colons israéliens d’aventure facile.

      • chb dit :

        Texte de la question de M Eric Raoult, publiée au JO le : 05/06/2012 page : 4172
        M. Éric Raoult attire l’attention de M. le ministre de la défense sur l’évaluation des coûts d’une éventuelle intervention européenne (ou française) en Syrie. En effet, cette question d’une éventuelle intervention française dans ce pays, qui est actuellement secoué par de graves troubles civils a été soulevée par le nouveau Chef de l’État, lors d’une intervention télévisée le mardi 29 mai. Cette position imprécise inquiète beaucoup l’opinion française qui ne comprend pas la cohérence d’un désengagement en Afghanistan et d’une possible intervention en Syrie. Une meilleure lisibilité serait donc indispensable pour éviter une incompréhension naissante et préjudiciable à l’image de la France, notamment au Proche-Orient. Il lui demande donc de lui indiquer sa position sur cette question.

      • camilo dit :

        Sur les S-300 syrien bien qu’il y a de forts soupçons on ne peut etre sur qu’ils l’aient, cela reste a ce jour tres specultif. Les S-400 sont a peine en train d’etre déployés dans les faubourg de Moscou, alors qu’ils soient en Syrie faut pas rever. En systemes longue portee la Syrie ne possede plus que trois veterants systemes S-200, certe mis à jour par des « upgrade » mais tout de meme assez anciens, les trois autres systemes ont été mis hors service, d’ailleur ont voit meme un de ces systemes hors d’usage sur une video de l’ASL.

        Comme deja ecrit la veritable menace est la presomption du deploiement du systeme Monolit B par les russes mais cela reste à confirmer. En dehors de ces speculations à ce jour ce qui constitue de fait la colonne vertebrale de la defense syrienne sont les Buk-M2 (SA-15 )et les 36 systemes Pantsir S-1, les autres systemes etant trop obsolettes pour etre une veritable menace.

  10. Aa dit :

    Les terroristes ont perdu beaucoup & beaucoup d’hommes hier a homs , c’etait presque un massacre qu’a commit l’armée syrienne….

    Quant a al haffah , ce qui faut savoir c’est que les islamistes ont declaré a al haffah un emirat islamique comme a bab amr. Apparement la ville a ete securisé mais les villages qui entourent la ville reste un probleme car les terroristes utilisent cette region montagneuse et boisé a leurs avantages

    Une fois homs securisé , ca sera rastan et al qusair , puis la region d’iblib,puis pour finir la region d’alep et apres le terrorisme ne deviendra qu’une histoire ancienne ou sera minime

    • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

      الحفه-Al-Haffah est une région de vergers et de cultures.

      Elle est importante pour l’approvisionnement.

      Elle est d’un relief difficile et accidenté.

      Les salafous peuvent y faire d’immenses dégâts humains.

      • Cécilia dit :

        « Les salafous peuvent y faire d’immenses dégâts humains. »

        Ils ont déjà commencé par enlever plus de 60 personnes, ils ont mis aussi le feu dans certains verges.

        Souhaitons surtout qu’ils ne vont pas massacrer ces pauvres gens rien que pour accuser l’armée croyant provoquer une intervention militaire de l’OTAN.

        • Etudiant dit :

          SOuhaitons surotut que l’armée syrienne laisse passer les observateurs qui demandent à se rendre là bas, avant justement qu’un massacre soit commis !

  11. Etudiant dit :

    La légende de la photo et le premier paragraphe (« pic de perte ») sont un peu en contradiction Louis.

    • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

      Etudiantre ou étudiable, votre littérature sent le pipi de chat en attente de la pâtée de sa mémère.

      • Candide créateur du plan du même nom dit :

        Etudiantre ou étudiable, votre littérature sent le pipi de chat en attente de la pâtée de sa mémère.

        Même pas vrai, na !! Et si tu continues, je le dirai à la maitresse!

        • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

          Il faut, d’abord, que tu ne suces plus ton pouce, et que tu te mouches, avant d’aller chialer chez la maîtresse.

      • NO PASARAN dit :

        Like !

  12. Djazaïri dit :

    Heureux de savoir que l’armée syrienne a engagée des hélicoptères. Cela permet de:

    - déplacer rapidement des troupes. Chose importante en cas d’unité isolée attaquée,
    - anéantir toute concentration de groupes armés et de leur pick-up qui s’aventueraient à découvert hors des villes.

    J’espère que l’armée va trouver par, retour d’expériences, la parade aux missiles anti-chars US fournit à l’ASL.

    J’espère que l’armée va ou a mis sur pied des groupes d’intervention rapide afin de contrer l’ASL.
    Comme le dit le rédacteur du site, ce n’est pas facile de lutter contre de petits groupes de 5-6 hommes qui disparaissent leur forfait une fois commis.

    • Purpan dit :

      Les missiles anti-chars américains ne sont pas les meilleurs sur le marché. En Syrie, il y a du avoir 5 chars tout au plus détruit depuis plus d’1 an. En comparaison, le Hezbollah qui s’est fournit en anti-chars russes, les kornet notamment, a détruit plus de 70 chars Israéliens en 1 mois ! Donc sur ce point, les rebelles n’ont pas de quoi se vanter.

      Il faut rappeler que les Américains sont très très forts par leur aviation. Je ne sais plus combien de dizaines de porte avions ils ont, mais c’est révélateur. Et ça explique pourquoi, lorsque les américains engagent leur aviation, les pays cibles plient rapidement : voir les débuts d’Afghanistan ou d’Irak, un rouleau compresseur.
      Mais des qu’il faut un appui terrestre, c’est parti pour la confusion. Les chars américains ne sont pas super, leur armement est cher et pas top.

      La Russie quant a elle a des efforts énormes a produire pour moderniser son aviation mais d’un point de vue terrestre, elle sort du lot.

      Donc pas d’inquiétude, la seule arme des rebelles, c’est les zones urbaines ou il est difficile pour l’armée d’utiliser tout son potentiel.

      Mais il faut rester optimiste, les rebelles n’ont pas les moyens de réussir ce coup d’état seul. Tout le monde le sait et sachant cela, on joue sur l’endurance du régime qui contre toute attente, est plutôt bon !
      ;)

      • Mulungu dit :

        Les défis sont immenses, car nos ennemis ont montré qu’il ne reculeront devant rien pour nous écraser comme des vers. Nos ennemis sont mus par une haine sans borne, ils ont des armes puissantes et leurs puissants allies les guident et les soutiennent dans leurs œuvres de mort avec TOUS LEURS MOYENS.
        Parce que l’HEURE est GRAVE – VAINCRE OU PÉRIR- le président Bachar doit MOBILISER TOUTES LES FORCES DE LA SYRIE pour dresser UNE BARRIÈRE DE RÉSISTANCE INFINIE devant le DANGER et GARANTIR LA VICTOIRE FINALE.
        A UN PEUPLE RÉSOLU ET GUIDER PAR UN BON STRATÈGE RIEN N’EST IMPOSSIBLE.
        Sur ce point,deux recommandations de Sun TZu me reviennent a l’esprit
        - « Le bon stratège est si subtil qu’il n’a plus de forme visible. Le bon stratège est si discret qu’il en est inaudible. Ainsi il se rend maître du destin de l’ennemi. »
        - « le bon stratège contraint l’ennemi et ne se laisse pas contraindre par lui. »
        Au président Bachar, a son gouvernement, a son armée et a son PEUPLE, nous disons EN AVANT NOUS VOULONS VOTRE VICTOIRE ET NOUS PRIONS ALLAH POUR QU’IL VOUS GUIDE VERS LE TRIOMPHE. Amine.

      • NO PASARAN dit :

        ;-)

  13. Rensk dit :

    J’ai lu qu’ils se plaignent du feu de forêt à la frontière Turc, on dirait en effet une prise en tenaille « propre en ordre »… car disent-ils, il n’y a pas beaucoup de protection derrière des troncs carbonisé… Cela nous empêche d’entré et nous sommes de par-là sans nouvelles.

    Pas de soutiens et pas de fuites possible, on verra donc combien de nationalités sont réellement présente…

    • mécréante dit :

      « propre en ordre »
      lui il est suisse c’est clair :)

      • Rensk dit :

        Jamais dis le contraire… j’essaye d’être mieux que mon État question neutralité, c’est assez facile ces derniers temps ;-)

        • mécréante dit :

          Salut, c’est que vous avez pas vu l’autre qui avait « un suisse » comme pseudo ?
          j’étais sûr qu’il ne l’était pas !
          Question de façon de s’exprimer ;)

  14. RoyL dit :

    Didascalie de la photo:

    > Un groupe de rebelles à Qaboun, à Damas, le 11 juin : si vingt
    > hommes armés peuvent jouer à cache-cache avec l’armée dans un
    > dédale de rues et d’immeubles, il faudra plus pour contrer une
    > offensive générale de l’armée

    Ceux-là sont des mercenaires vrais — pas précisément du genre
    chair à canon/sot que l’on voit dans youtube réciter Allahu
    Akbar, j’ai l’impression.

    Comparez les photos:

    http://www.infosyrie.fr/wp-content/uploads/2012/06/430112825361.jpg

    http://www1.almanar.com.lb/french/edimg/2011/MiddleEast/Syria/qaboune.jpg

    [2011?!]

    http://realitypod.com/2010/05/top-10-sniper-rifles/6/

    Okay, le Dragunov SVD (pourvu que je ne me suis pas trompé) est
    une arme semi-automatique (= ne tire pas en rafale, mais une
    balle après l’autre en pressant la gâchette chaque fois); celui
    en possession du Dragunov est le sniper du groupe (peut-être
    qu’il y en a un deuxième), les autres n’étant probablement que
    des tireurs d’élite — ce qui n’est pas rien. (En Suisse tout
    soldat tireur d’élite [= tirant très bien dans les exercices],
    porte une distinction au col de sa tenue militaire; théoriquement
    même des soldats de la cuisine pourraient être des tireurs
    élite.)

    Tous les « rebelles » de la photo semblent utiliser des viseurs,
    mais leur utilisation est différente (les autre tireurs sont
    d’ailleurs équipés d’armes automatiques): les tireurs d’élite
    s’engagent — « jouent à cache-cache » — sur le courtes distances;
    le(s) sniper(s) sur celles longues et sur des cibles très, très
    bien définies.

    Ce groupe *assorti* (couvrant aussi les courte et longue
    distances) fait un team bien nasty, pouvant faire assez mal à des
    soldats *génériques* de l’armée, de plus que la portée d’un fusil
    pour sniper dépasse celle des armes conventionnelles en dotation
    aux soldats réguliers.