• Actualité
  •  

    Trois journalistes syriens travaillant pour la chaîne publique Al Ikhbarya ont été capturés vendredi par les rebelles alors qu’ils accompagnaient l’armée dans une opération à Al-Tal', au nord de de Damas, a indiqué l’OSDH. Al Ikhbarya  a, de son côté, annoncé la perte de contact avec son équipe composée de la journaliste Yara al Saleh-Abbas, le cameraman Hatem Abu Yahya, et Abdellah Tabora et Hussam Imad, assistant et chauffeur. Al Ikhbarya a dans un communiqué rendu les hommes armés et [...]



Trois journalistes syriens enlevés en reportage

Par Cécilia & Louis Denghien,



 

 

Trois journalistes syriens travaillant pour la chaîne publique Al Ikhbarya ont été capturés vendredi par les rebelles alors qu’ils accompagnaient l’armée dans une opération à Al-Tal’, au nord de de Damas, a indiqué l’OSDH. Al Ikhbarya  a, de son côté, annoncé la perte de contact avec son équipe composée de la journaliste Yara al Saleh-Abbas, le cameraman Hatem Abu Yahya, et Abdellah Tabora et Hussam Imad, assistant et chauffeur. Al Ikhbarya a dans un communiqué rendu les hommes armés et aux pays qui les soutiennent responsables de la vie sauve des membres de son équipe, et a rappelé que la profession médiatique est protégée par la Loi et les conventions internationales ; enfin la direction d’al Ikhbarya en appelle à l’Union des journalistes arabes et la Fédération internationale des journalistes pour travailler rapidement à leur libération !

Nous avions sur ce site mis en ligne un reportage de Yara al Saleh-Abbbas, jeune et jolie journaliste accompagnant crânement les soldats. Journaliste est effectivement une profession à risque en Syrie. Et notamment pour les journalistes syriens qui participent à la lutte contre la destruction de leur pays, et qui sont, c’est vrai, eux aussi des soldats, même s’ils filment de vraies images et donnent, au péril de leur vie, de vraies informations sur la situation militaire. : voici une semaine, un présentateur de la télévision officielle syrienne, Mohammad al-Saïd, enlevé à la mi-juillet à son domicile à Damas, avait été exécuté par un groupe extrémiste. Et lundi dernier, le siège de la radiotélévision syrienne à Damas avait été visé par un attentat à la bombe qui n’avait pas fait de victimes. Mais plus tôt cette année, les locaux d’al Ikhbarya à Damas avaient été dévastés par une bombe qui avait tué plusieurs journalistes et employés de la chaîne.

Ajoutons, à propos de journalisme engagé, que nombre de reporters français en Syrie se sont avérés être des propagandistes sans nuances de l’opposition et que, de même qu’il y a dans ce pays un « contre-terrorisme », il y a une « contre-information » syrienne.

Au vu de ce qui précède, et de ce qu’on sait de la mentalité de nombre d’activistes, on est en droit de s’inquiéter pour l’équipe d’al Ikhbarya : leurs chances de survie résident dans le fait qu’ils peuvent être une « monnaie d’échange » contre des insurgés capturés. Peut-être aussi leurs ravisseurs, s’ils ne sont pas des hallucinés du djihad, peuvent être conscients de la contre-propagande que constituerait le massacre d’une équipe de journalistes, comprenant une jeune femme. Mais le niveau d’humanité, et de rationalité politique, des insurgés est sujet à débat.

Ci-dessous, liens sur l’enlèvement de l’équipe d’al Ikhbarya :

http://www.youtube.com/watch?v=RKGMsAkJ228&feature=youtu.be

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=RKGMsAkJ228

Journalisme de terrain et de courage

Yara al Saleh a été victime de son professionnalisme et de son courage, sinon de sa témérité. Dans le reportage de la chaîne syrienne concurrente Addounia que nous mettons en ligne ci-dessous, on a une autre démonstration de cette intrépidité journalistique. Le jeune reporter d’Addounia, gilet pare-balles et casque, accompagne les soldats à Alep. On visite d’abord la citadelle, sous contrôle de l’armée. Puis c’est Salaheddine, où de balles sifflent. Et l’on voit  – à partir de la quatrième minute de la vidéo – notre reporter rester debout dans une rue battue par les tirs, tandis que les soldats s’abritent. Et pas par lâcheté : un des leurs est peu après blessé – sans gravité – par une de ces balles rebelles, et le reporte recueille quelques mots de lui  « à chaud ». On ne peut qu’adirer ce courage tranquille, qui semble parfois confiner à la témérité, et on souhaite à ce jeune journaliste syrien « de terrain » – et quel « terrain » ! – de pouvoir commenter bientôt les ultimes combats contre les bandes qui ravagent son pays. Avec sa consoeur Yara.

http://www.youtube.com/watch?v=8tDAG3rAWrw&feature=em-uploademail

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

69 commentaires à “Trois journalistes syriens enlevés en reportage”

  1. sahoud dit :

    Je pense que ce n’est pas Cécila la source, car la nouvelle date depuis hier au matin. Je pense plutôt que vous avez jetez un regard sur le blog du troll fetish de Samy, qui rapportait pour une fois une vraie news:

    http://mediaquebec.kazeo.com/l-international/damas-3-journalistes-syriens-prisonniers,a3306993.html

    • Marie-Christine dit :

      Etes-vous un imbécile sahoud pour écrire un tel commentaire ?

      • Marie-Christine dit :

        Pour compléter, j’ai reçu un flash d’information sur cette nouvelle dès hier par Assawara, que j’ai transmise dès que l’ai pu dans les commentaires d’InfoSyrie : c’est une des fonctions des commentaires, l’article un peu plus détaillé paraît en général le lendemain quand l’information doit être traitée tout de suite.
        Et il ne s’agit nullement d’un concours à qui, à quelques minutes, ou même quelques heures près, apportera en premier ladite information !
        je réitère que je ne trouve pas votre intervention très intelligente…

      • Souriya ya habibati dit :

        Non ma chère Marie-Christine, c’est le clone de samy samantha & co. qui se fait la pub en invitant les Infosyriens authentiques à aller jeter un coup d’oeil sur son faussaire de site..

        • Cécilia dit :

          Exacte, Souriya ya habibati !
          Il vient chez nous pour faire la publicité pour le site de son ami Samy, Samuel, Samantha et l’autre cuisinière que j’ai oubliée le nom.

        • Cécilia dit :

          Alep, samedi 11 août

          Hussein Murtada d’Alep :

          - des échanges de tires à Bab al-Hadid.
          - à Hanano, l’armée a attaqué une école occupée par les terroristes servant aussi comme une base militaire durant laquelle, Rifaat Khali, le chef de la brigade al-Fath a été tué par l’armée.
          - l’armée a empêché un groupe de terroristes d’infiltrer dans Salahdin tuant la plupart parmi eux.
          - Rifaat Khali, le chef de la brigade al-Fath a été tué avec d’autres par l’armée syrienne lors d’une tentative d’attaque contre une base de missiles dans la province d’Alep.
          - l’armée est en train de sécuriser la route vers l’aéroport.
          - tout est normal autour de la citadelle et ses environs (il est à rappeler que l’armée a pu chasser les terroristes qui ont occupé le palais de justice qui se trouve en face de la citadelle il y a deux jours):

          http://www.youtube.com/watch?v=-hdILyG2pUg&feature=youtu.be

          Mais franchement, quel est l’intérêt d’occuper le palais de justice, un tribunal civil laïque en Syrie par ces fous de Dieu ?

          • Cécilia dit :

            A rectifier :

            Désolée, une erreur de ma part, Rifaat Khalil a été tué dans la province d’Alep lors d’une attaque contre une base de missile comme je l’ai écris en à la fin de mon commentaire et non lors de l’attaque à Hanano.

            Il faut que j’apprenne à écrire moins vite ! Ce n’est pas évident, mais je compte sur votre compréhension car avec un simple coup d’œil sur le texte une fois que j’ai cliqué sur « commenter » me permet de voir l’ensemble du texte.

        • Marie-Christine dit :

          Je m’en doutais un peu, beaucoup, très chère Souriya ya habibati, et je crois bien que je jouais la naïve… ça peut m’arriver et en général, c’est un début…
          De toute façon, une telle « réflexion » trahit l’origine !
          Je vous embrasse Cécilia et vous.

    • Cécilia dit :

      Nous avons d’autres chats à fouetter !

      Désolée pour votre Samy, cher sahoud

  2. yacine dit :

    Hier, j’étais dans un café algérien on on a parlé de ceci:

    Les américains viennent d’affirmer qu’ils vont armer les rebelles plus intensément. Des élections présidentielles en automne. Ça veut dire quoi tout ce charabia ?

    Et si la réponse que les américains sont en train de placer les pions pour une future intervention militaire ?

    Ils n’ont pas réussis à déloger Bashar comme Kadhafy, etc.

    J’attend vos réactions.

    ps: j’ai un sondage à vous faire: Lorsque vous vous logué au site, par où vous lisez les nouvelles; par la rubrique «actualité» ou en appuyant sir les liens directement sur infosyrie.fr ? (je parle des liens disponible sur la première page en se loguant au site…)

    merci.

  3. Tarek dit :

    On attends toujours le communiqué indigné de Reporters Sans Frontières !

  4. yacine dit :

    Cher Louis, avez-vous pensez à mettre à notre disposition un chat libre pour que l’on prenne contact en direct en attendant la modération? Ce serait attrayant non ?

    L’idée est lancée.

  5. antares dit :

    J’ose à peine imaginer cette charmante femme aux mains de ces barbares islamistes quand on connait leur idéologie haineuse à l’égard notamment de la gente féminine majoritairement destinée à l’enfer …

  6. Auda dit :

    Serait-ce enfin une prise de conscience de l’ONU ?

    http://fr.rian.ru/world/20120811/195645349.html

  7. netchou dit :

    Respect pour ceux qui rendent témoignage et apportent la vérité au péril de leur vie,HONTE aux semeurs de la désinformation sur l’état du monde et de la Syrie en particulier.

  8. سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    Les vrais responsables des crimes spécialement commis contre les journalistes et les médias syriens, sont les canards laquais de France, les troncs vissés sur leurs fauteuils à Paris, qui les valets bien, et les Politichiens et Politichiennes zinscrits sur la tableau de sévices rendus au service du CRIF (Commandement Régional d’Israël en France).

    Nous ne verrons pas un seul de ces médias se mobiliser, ni personne chez les RSF-Rat-porteurs sans front-hier.

    Car cette pourriture est maintenue en survie pour servir les maîtres des banques banqueroutées et les gangs Ultra-Sionistes.

  9. Yassin le Syrien de Paris dit :

    Que Allah la protège ! vive la Syrie et notre grand président d’honneur Bashar Al Assad ! le peuple Syrien uni contre les traitres et destructeur étranger en Syrie !

  10. Yassin le Syrien de Paris dit :

    Que Allah protège notre pays et notre armée ! Vive Bashar al Assad ! Vive La Syrie ! LE PEUPLE SYRIEN EST AVEC TOI PRESIDENT <3

  11. karim dit :

    Bonjour,

    Comment l’armée peut elle laisser une équipe de tv syrienne qu’elle accompagne dans ses opérations militaire se faire kidnapé ainsi ???

    L’armée et les services de renseignements ainsi que la communauté internationale doivent se mobiliser pour leur liberation car leur vie et en danger aussi sachant qu’une femme les accompagner, je crains pour sa sécurité physique.

  12. سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    Florence Aubenas et Edith Bouvier ne dorment plus depuis l’enlèvement des journalistes syriens d’AlIkhbariyah.
    Elles font la fête avec Sarkolas Nicozy et les pat-ronds des média-ucres de France.

  13. idriss dit :

    ce n’est pas normal.ces jornalistes n’etaient-ils accompgnes de soldats.il y a eu une faille?TRAHISON OU IMPRUDENCE.

  14. Stephan dit :

    Je souhaite qu’ils puissent s’en sortir, mais sans réel espoir. Peut -etre en monnaie d’échange … peut-etre.

    Ma loqique me ferait dire : « autan en emporte le vent », car je pense qu’ils se sont fait emporter dans la tourmente.

    Pour moi, le journalisme n’existe pas. ily a bien lurette qu’il n’est plus neutre, et que les thèses défendues ou illustrées sont des thèses de propagande. Le journaliste est un soldat , chargé de la communication . Il n’est ni plus ni moins qu’un agent de la logistique .

    A ce titre, les conventions de genève ou d’ailleurs, internationales ou pas, ça fait rigoler tout le monde.

    Aussi, je suivrais l’actualité pour savoir leur destin, tout en me disant que si un jour les reporters islamistes du Monde et du Figaro se font descendre lors de leurs campagnes de propagande, je ne pleurerais pas.

  15. Cécilia dit :

    Nous avons un peu plus d’informations concernant cet enlèvement grâce au site de l’opposition syrienne « syriatruth ».

    Notre journaliste Yara Abbas a été enlevée avec le photographe Abdullah, son assistant, Tabra et Hatem Abou Yahya, Hussam Ammar, le conducteur sur le chemin du retour de Tall Mnin à Damas après leur reportage qui accompagnait les opérations militaires des soldats syriens dirigées par le général Zahr al-Din.

    Des sources proches du site soupçonnent fortement la brigade constituée récemment dans la banlieue de Damas, nommée Liwaa Ansar al-Islam qui se compose de kataéb al-Sahaba et l’ASL, dirigé par Khaled al-Haws :

    http://www.syriatruth.org/%D8%A7%D9%84%D8%A3%D8%AE%D8%A8%D8%A7%D8%B1/%D8%A3%D8%AE%D8%A8%D8%A7%D8%B1%D9%88%D8%AA%D9%82%D8%A7%D8%B1%D9%8A%D8%B1%D8%A3%D8%AE%D8%B1%D9%89/tabid/94/Article/8006/Default.aspx

    De même, l’équipe des journalistes a interviewé le général Zahr al-Din, annoncé mort à Alep par les médias torchons et qui répond froidement à cette annonce en disant : « Oui, en effet, je suis mort à Alep, mais mon âme est arrivée à Tell Mnin pour chasser les terroristes ! »

    N.B (Nous avons en ligne aussi le reportage de Ddounia posté ici)

    Si cette information est juste, les journalistes courent un réel danger car il y a une fatwa lancée par Jabhat al-Nusra, branche d’Al-Qaïda actif dans la banlieue de Damas de tuer les journalistes qui travaillent avec l’État syrien en se basant sur des exemple de l’histoire primitive de l’Islam concernant notamment certains poètes qui se moquaient du prophète.
    Il ne faut pas oublier que le nom de cette brigade Liwaa Ansar al-Islam a une orientation fondamentaliste qui n’a rien à voir avec la Syrie ou l’armée syrienne laïque.

    J’ai déjà posté le texte de cette fatwa sur ce site mais je n’arrive plus à le trouver pour le moment.

    • theflowerpower dit :

      La agencia de noticias AP sí ha informado: « 11/08/2012 AP Damasco- El gerente general del canal Al-Ikhbariya, Imad Sarah, dijo que el equipo de tres periodistas y sus conductores fue capturado el viernes por un grupo armado en el suburbio de al-Tal en el norte de Damasco mientras informaba de la violencia en la zona. La estación televisiva culpó del hecho a « terroristas » y dijo que había acciones en marcha para liberar a su personal. » Artículo completo aquí: http://cort.as/2L_- También la agencia rusa RIA NOVOSTI publica un artículo con el siguiente titular: « Rebeldes secuestran a cuatro periodistas de una cadena de televisión siria ». Se puede leer aquí: http://cort.as/2L__

      Completo la información recogida en mi último comentario: La noticia enviada por la agencia AP sobre el secuestro a cuatro periodistas de una cadena de TV siria ha sido publicada hoy 11/08/2012 en, al menos, los siguientes medios: (1) CBS http://cort.as/2L_7 (2) HERALD TRIBUNE http://cort.as/2L_8 (ir a la página 2 del artículo web) (3) FOX NEWS http://cort.as/2L_9 (4) DAILY POST http://cort.as/2L_A (5) SUNDAY SUN http://cort.as/2L_B ¿Puede alguien decirme por qué ningún periodista español ha publicado esta noticia en ningún periódico o medio de comunicación de España? Le dejo la captura de la noticia tal y como la publicaba CBS NEWS.

      http://eskup.elpais.com/eric_blair

  16. سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    Chères InfoSyriennes.

    Regardez cette journaliste, Yara al Saleh, belle femme Syrienne.

    Rappelez-vous aussi Lamia’ Shakkour, femme Syrienne, comme elle est belle.

    De cette Beauté où la plastique joue, tout juste, son petit rôle, et ce n’est pas pour nous déplaire.

    Mais où l’âme transparaît d’un magnifique rayonnement.

    Ce sont vos soeurs.
    Vous les avez, vous-mêmes, adoptées comme telles.
    Vous leur avez exprimé toute votre affection.

    Et nous aussi, les InfoSyriens, leur disons que nous les aimons.

    Et toutes et tous, nous pensons aussi aux trois autres accompagnateurs, journalistes et chauffeur.

    Nous partageons leur souffrance, leur inquiétude et leur espoir.

    • Marie-Christine dit :

      Pour l’instant larmes et inquiétude +++
      S’ils sont tués, je crains que pour la première fois de ma vie j’aurai envie d’assassiner !!

      • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

        Je sais qu’ils sont capables de tout.

        Assassiner, désarticuler des bébés parce que père alaouite ou chrétien ou sunnite pas conforme, n’est-ce pas l’abomination absolue ?

        Assassiner des savants, des ingénieurs, des imams, des journalistes, ils l’ont déjà fait.

        Assassiner une femme journaliste, c’est moins productif, dans leurs ignobles calculs.

        Mais qu’en est-il aux zieux de la Fransionie ?

        Ceux-ci font tourner leurs SuperCalculaTueurs dans les grands Centres de Recherche Maus-sadiques, pour trouver la solution la plus avantageuse.

        Puiis les ordres tomberont et la décision sera transmise au groupe kidnappeur pour exécution.

        A moins que les Soldats Arabes Syriens ne les aient pris de vitesse.

        Sa béatitude Hollande-DitMolletDeux a parlé de l’envoi en Syrie du groupe d’intervenSion qui, même selon lui, n’est pas seulement sanitaire.

        Mais pas un mot pour Yara al Saleh-Abbas, le cameraman Hatem Abu Yahya, et Abdellah Tabora et Hussam Imad.

        La morale sélective est le comble de la supercherie.

        Nous pensons tous aux captifs.

        Toute mon amitié.

        • sowhat dit :

          il y a un moment que j’ai envie de faire cette réflexion : il me paraît important dans ces circonstances tristes de de respecter les règles de la syntaxe et de la grammaire et d’adopter un style moins frivole. Outre de rebuter le lecteur, ces entorses incessantes contre la langue dénaturent ce que vos commentaires peuvent avoir de sérieux.
          Moi je n’ai pas envie de plaisanter et de faire des jeux de mots faciles (trop faciles) à seul dessein de faire briller mon intelligence. Sans rancune.

  17. Victorserge0 dit :

    le journal « Le monde  » dans son edition du vendredi 11 /08 se rejouie des attentats et assassinat contre des journalistes syriens en faisant l’appologie du terrorisme et se félicite que la peur aurait changé de camps
    Je voudrais savoir si Infosyrie pourrait servir d’intermédiaire entre des victimes du terrorisme en syrie pour porter plainte contre le directeur de « Le monde » pour appologie du terrorisme et complicité d’assassinat auprès d’un procureur de la république!
    Pouvez vous me répondre SVP ! merci

    • Victorserge0 dit :

      et en plus auprès de la cours européenne ! il y a de forte chance que ça débouche sur rien mais ça aura le mérite de les faire chier !

  18. Loubnan dit :

    Rappelons-nous de l’assassinat lâche du présentateur TV, Mohamed al-Saeed, par cette bande de psychopathes. Apparemment ces intégristes incultes et intolérants n’apprécient pas la Syrie actuelle. Regardez cette vidéo qui reflète la cohabitation pacifique de toutes les communautés religieuses dans cette Syrie tolérante.

    http://www.geostrategie.com/4538/syrie-priere-commune/

  19. Cécilia dit :

    al-Taliaah al-Muqatilah est du retour en Syrie

    Cette brigade appartenant aux frères musulmans, responsable de massacres des centaines de Syriens dans les années 80 est du retour d’une manière officielle dans Alep et sa province d’après cette vidéo où on voit leur chef lire la déclaration de cette brigade et ses objectifs en menaçant de viser toue institution, civile et militaire, tout Syrien, civile ou militaire, travaillant avec l’Etat. Bref, c’est la société syrienne entière qui est visée.

    Al-Taliaah al-Muqatila, comme dans le passé, prend ses ordres de Tayfour, actuellement vice-président du CNS.

    A regarder le drapeau de cette brigade avec la mention de la Chahada (la foi musulmane) écrite en arabe sur un fond noir nous montre déjà leur lien avec al-Qaïda, même drapeau, sans parler de leur discours haineux appelant aux meurtre toute personne qui ne partage pas leurs idées.

    Décidément, la nouvelle défaite de l’opposition à Alep les pousse à se jeter encore plus dans les bras du SATAN, pire, officialiser ces liens sataniques :

    http://www.youtube.com/watch?v=rfoyhVu6tAs&feature=plcp

    • Merrick dit :

      Ils sont d’humeur « maussade ».
      Quand je vois un soit-disant islamiste avec une cagoule … je vérifie toujours s’il n’a pas oublié d’enlever un certain symbole religieux !
      Pour comprendre : http://i.imgur.com/4Lw1Z.jpg

      • theflowerpower dit :

        Les « cagoules  » servent généralement pour dissimuler les non-barbus, les «blancs de peau » c.a.d les made in OTAN !

        • Victorserge0 dit :

          un journalistes hollandais prisonniers quelques jour de l’ASl avait surpris d’entendre certains combattant parler anglais avec un fort accent britannique et très typé de diverses région ! il serait propable que des SAS combattent cagoulés

  20. touri dit :

    Les autorités syriennes devraient en principe savoir qu´en plus de la guerre livrée aux terroristes, il y a aussi une guerre médiatique à laquelle il faut faire face.
    Les journalistes de la presse et de la télévision publique sont des cibles toutes désignées et je m´étonne qu´aucune protection ne leur est assurée.
    Il faudrait pour cela suivre l´exemple d´ Algérie où le gouvernement avait décidé à l´époque de la décennie noire (1990-2000)de centraliser la corporation journaliste la plus menacée dans des structures d´accueils spécialisés où toutes les mesures de sécurité étaient garanties, y compris une escorte discrète du lieu d´hébergement jusqu´au studio et bureaux.

  21. unknownsoldier dit :

    Je pense que les femmes devraient être maintenues un peu plus à l’écart de cette guerre sale, cruelle et extrêmement immorale !! La vie d’une femme ne peut jamais avoir pour la société humaine la même valeur que
    celle d’un homme. Les femmes syriennes gagneront la guerre en mettant au monde plus d’enfants et en les éduquant avec l’amour de la patrie, du courage et de l’honneur !!
    Je prie Dieu pour qu’ils retrouvent leurs familles le plus tôt possible !!!

  22. mescalito22 dit :

    bravo pour ces journalistes qui osent faire leur travail.
    En occident, il ne reste (majoritairement) que des putes(collabos)ou des chômeurs…
    Cependant le peuple français (dont je fais partie) n’est pas encore mort ni prêt à abdiquer sa souveraineté.
    même L’AFP, dans une dépêche de ce matin, à l’occasion de l’allocution de notre ineffable président du pays-bas (M.Hollande)à Chambéry pour justifier sa 88e victime militaire Afghane le reconnaît:

    « Le retrait d’Afghanistan est plébiscité par 75% des Français qui repoussent en revanche majoritairement, à 61%, l’idée d’une intervention militaire française en Syrie, selon deux sondages Ifop publiés samedi. »

    Encore de quoi espérer, non?

  23. Ulpien dit :

    Il fallait équipper les personnes les plus exposées à des prises d’ôtages avec des mini-émetteurs pour qu’on puisse les localiser. Peut-être la Chine pourrait fournir de tels appareils…

  24. ElMaghribi dit :

    Je prie pour la libération de ces journalistes syriens, même si je doute qu’ils s’en sortent vivants. Les terroristes ne cherchent pas à convaincre le peuple syrien du « bien fondé » de leurs actions, étant déjà convaincus que les Syriens ne les apprécient pas. Ils cherchent surtout à semer la terreur. De ce fait, ils n’ont aucune raison de libérer les journalistes enlevés, mais au contraire toutes les raisons de les exécuter de manière spectaculaire.
    Le pouvoir syrien a commis là une grave erreur, il ne fallait surtout pas laisser ces journalistes sans protection rapprochée. Il ne peut pas prétendre avoir été pris par surprise, puisque depuis l’attentat qui a visé la chaîne de TV dans la banlieue de la capitale, les intentions des terroristes sont évidentes.
    Le chef du service des renseignements de Damas et région doit être limogé publiquement, car il a bel et bien failli à sa mission.

    • Syrie.Eternelle-سوريا.خالدة dit :

      Je comprends votre colère.

      Pour vos conclusiions, laissons les résistants de Syrie à la barbarie, apprécier ce qu’il convient de faire.

      L’essentiel est de les libérer, dès que possible. Sains et saufs.

      Incha’Allah!
      Si Dieu le veut!
      Dieu le veuille!

      Amen.

  25. Ulpien dit :

    Selon breakingnews.sy, Yara Abbas aurait été libéré. Ce qui concerne les autres membres de l’équipe, aucune information est donnée:

    http://www.breakingnews.sy/en/breakingnews/1367.html

  26. Ulpien dit :

    Breakingnews.sy annonce l’assassinat du journaliste de SANA ‘Ali ‘Abbas par les barbares d’al-CIAida à Jdaydat ‘Artouz (Rif Dimashq)…

  27. Cécilia dit :

    Damas, journaliste assassiné

    Le journaliste syrien, Ali Abbas de l’agence SANA vient d’être assassiné à Jdeidat Artouz dans la banlieue de Damas.

    Il est clair que la guerre contre les journalistes syriens vient d’être officialisée avec un programme d’assassinat accéléré.

    http://www.facebook.com/photo.php?fbid=403759159673429&set=a.183683495014331.37731.171123239603690&type=1&theater

  28. Merrick dit :

    Une nouvelle agression contre la presse nationale, un gang terroriste tue le journaliste Ali Abbés à son domicile à Jdeidat Artouz

  29. frida dit :

    Un nouvel assassinat de journaliste, Ali Abbas de Sana
    http://www.youtube.com/watch?v=bOcWHTkjdok

  30. vilistia dit :

    Assassinat du Journaliste Ali Abbas de SANA 11 08 12 – 22h30
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=bOcWHTkjdok

  31. ma-syrie dit :

    la journaliste Yara al Saleh-Abbas n’as pas eté liberé
    on la vois ici dans une video de l’armée syrienne libre du 12/08/2012 avec les autre membres enlevés.il manque le cameraman Hatem Abu Yahya qui lui est décédé
    http://www.youtube.com/watch?v=_jzF…e.com/watch?v=_jzFezGTVsQ&feature=plcp