• Actualité
  •  

  Alors que le cessez-le-feu n'est toujours qu'une virtualité en Syrie, Kofi Annan se veut malgré tout optimiste. Ce mercredi matin 11 avril, alors qu'il se trouve à Téhéran pour des entretiens avec les dirigeants iraniens, l'émissaire de l'ONU - et de la Ligue arabe - a exprimé, dans une conférence de presse commune avec le ministre iranien des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi, l'espoir que les combats s'arrêtent effectivement jeudi matin 12 avril  à l'heure fixée par le Conseil de [...]



Kofi Annan souffle le chaud et le froid, Alain Juppé égal à lui-même

Par Louis Denghien,



Kofi Annan, ce mercredi à Téhéran : plus optimiste - et conciliant - avec Damas qu'hier

Kofi Annan, ce mercredi à Téhéran : plus optimiste - et conciliant - avec Damas qu'hier

 

Alors que le cessez-le-feu n’est toujours qu’une virtualité en Syrie, Kofi Annan se veut malgré tout optimiste. Ce mercredi matin 11 avril, alors qu’il se trouve à Téhéran pour des entretiens avec les dirigeants iraniens, l’émissaire de l’ONU – et de la Ligue arabe – a exprimé, dans une conférence de presse commune avec le ministre iranien des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi, l’espoir que les combats s’arrêtent effectivement jeudi matin 12 avril  à l’heure fixée par le Conseil de sécurité soit 6 heures (heure de Damas, 5 heures heure de Paris). Rappelons en effet que le Conseil de sécurité, suite à la réception d’une lettre de Kofi Annan déplorant que Damas ait jusqu’à présent « failli à ses obligations », a appelé mardi soir le gouvernement syrien à cesser toute activité militaire avant le jeudi matin 12 avril. Et qu’à cette occasion, selon la représentante américaine à l’ONU, Susan Rice, le Conseil entendait que le gouvernement syrien « profite de cette occasion pour changer fondamentalement sa ligne de conduite« .

On voit qu’il y a toujours, au moins dans les bouches américaines, un ton menaçant, moralisateur et presque injurieux vis-à-vis du pouvoir syrien, traité toujours comme s’il était le seul et principal responsable de la situation présente.

Annan veut toujours y croire

Mais inquiet et mécontent mardi, Kofi Annan semble de meilleure humeur mercredi : « Si tout le monde respecte (les exigences de ce plan), je pense que qu’à partir de 6 heures le jeudi 12 avril, nous devrions voir une nette amélioration de la situation sur le terrain et il est possible de voir des progrès« . « Cela est possible et c’est dans l’intérêt des Syriens » a ajouté Kofi Annan. Qui, c’est à souligner, rend justice, contrairement aux extrémistes diplomatiques comme Alain Juppé et son porte-parole Bernard Valéro, aux demandes du gouvernement syrien : « Il y a eu des clarifications de la part des autorités sur ce qu’elles demandent pour que l’autre partie, les forces de l’opposition, cessent les combats« . Ce que demandent les autorités, ce sont des engagements écrits du CNS et de l’ASL à cesser leurs agressions, et du Qatar, de l’Arabie séoudite et de la Turquie à cesser leur aide logistique et financière aux précédents.

Justement, Kofi Annan semble avoir bon espoir sur ce point – capital : « Nous avons obtenu des réponses positives de leur part (les forces de l’opposition) et nous sommes en contact avec les gouvernements ayant une influence pour assurer que toutes les partie respectent le cessez-le-feu« . Là, M. Annan répond notamment à une exigence du ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

Pour l’heure, cet optimisme n’est en tous cas pas partagé par le chef de la diplomatie syrienne, Walid al-Mouallem qui, précisément, se trouvait hier à Moscou. Lors d’une conférence de presse tenue en compagnie de son homologue russe, M. al-Mouallem a déploré que dans les secteurs où l’armée syrienne avait entamé effectivement un retrait, les groupes armés en avaient aussitôt profité pour accroître leurs activités.  Et toujours sur cette question fondamentale du cessez-le-feu, les deux hommes sont tombés d’accord sur la nécessité absolue, pour la réussite de l’ensemble du plan, que soit garanti « constamment » un cessez-le-feu des groupes armés de l’opposition « dans les prochaines 24 heures« .

« Les prochaines 24 heures » c’est aujourd’hui mercredi 11 avril : pour l’heure, on se bat toujours du nord au sud – mais pas partout et pas de façon soutenue – de la Syrie. Il y a ce que disent les officines et groupes de l’opposition radicale : OSDH à Londres et Comités locaux de coordination (CLC) sur le terrain : qui parlent de déploiement de blindés et de « tirs nourris » à Maarba, à une trentaine de kilomètres à l’est de Deraa, et à une quinzaine de la frontière jordanienne, et d’attaques contre plusieurs localités du gouvernement de Deraa (sans être plus précis). Et aussi de bombardements nocturnes sur des quartiers de Homs comme al-Khaldeeye (nord de la ville). Disons que nous sommes assez sceptiques quant à la bonne volonté et la discipline des groupes armés théoriquement affiliés à l’ASL.

Mardi, Miss Rice menaçait le gouvernement syrien, en cas de poursuite des combats, d’ « accentuer la pression par une action collective« . Mais dans ce registre de l’escalade et de la surenchère, la palme du comique involontaire revient de droit au porte-parole du Quai d’Orsay Bernard Valéro qui laissait entendre mardi que la France, ou les Occidentaux, allait bientôt « changer de ton » avec Damas : vu la teneur, et le ton justement, des déclarations et communiqués sortis depuis des mois du Quai d’Orsay, on se demande comment va désormais s’exprimer Alain Juppé sur le sujet syrien : par des insultes de rappeur ? Alain Juppé qui doit retrouver ses amis atlantistes et ingérents au sommet du G8 à Washington, où, toujours zélé, le ministre « français » entend proposer, lui aussi, de « nouvelles mesures nécessaires » contre la Syrie. Si le ministre et ses collègues occidentaux avaient consacré autant d’énergie aux questions palestinienne, bahreinie et séoudienne !

Juppé chez ses amis et complices du Qatar, en avril 2011, quand tous travaillaient activement au bonheur des Libyens

Juppé chez ses amis et complices du Qatar, en avril 2011, quand tous travaillaient activement au bonheur des Libyens



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

52 commentaires à “Kofi Annan souffle le chaud et le froid, Alain Juppé égal à lui-même”

  1. Mohamed Ouadi dit :

    Syrie : Annan met en garde contre un armement de l’opposition depuis Téhéran
    L’équipe du site
    L’émissaire spécial de l’ONU et la Ligue arabe Kofi Annan a mis en garde mercredi depuis Téhéran contre un armement de l’opposition syrienne.

    « Toute militarisation de la question syrienne serait désastreuse », a-t-il déclaré en réponse à une question sur la position du Qatar et de l’Arabie Saoudite, prônant l’envoi d’armes aux rebelles.

    Lors d’une conférence de presse avec le ministre iranien des Affaires étrangères, Ali Akbar Salehi, Annan a expliqué que le régime syrien avait donné « des clarifications supplémentaires » sur ce qu’il attend de l’opposition: « des assurances sur le fait que les forces de l’opposition arrêteront les combats pour permettre une cessation de toutes les violences ».

    « Nous avons obtenu des réponses positives de leur part et nous sommes en contact avec les gouvernements ayant une influence pour assurer que toutes les parties respectent le cessez-le-feu », a ajouté l’ancien secrétaire général de l’ONU.

    Annan a en fait espéré une amélioration de la situation en Syrie à partir de jeudi matin, date fixée par le Conseil de sécurité de l’ONU pour l’arrêt des combats entre forces gouvernementales et rebelles.

    « Si tout le monde respecte (le plan pour l’arrêt des combats), je pense qu’à partir de 06h00 heures (heure de Damas – 03H00 GMT) le jeudi 12 avril nous devrions voir une nette amélioration de la situation sur le terrain », a-t-il précisé.

    « Cela est possible et c’est dans l’intérêt des Syriens que les deux parties arrêtent les combats », a ajouté l’émissaire de l’ONU qui effectue une visite de 24 heures à Téhéran.

    Pour sa part M. Salehi a rappelé que « l’Iran est hostile aux interventions étrangères dans les affaires de n’importe quel pays, insistant sur le droit du peuple syrien d’acquérir toutes ses revendications dont notamment la liberté des partis politiques la tenue des élections libres ».

    Le chef de la diplomatie iranienne a également réaffirmé la nécessité d’accorder une chance à Damas pour qu’il exécute les réformes promises », ajoutant que tout changement en Syrie devra se faire sous le gouvernement syrien » actuel.
    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=1&cid=18&frid=18&eid=59059

    • machiavel dit :

      Quand Kofi Annan met en garde depuis Téhéran contre l’armement de l’opposition syrienne,je me demande s’il est sérieux dans ce qu’il avance, c’est comme s’il n’y avait pas jusqu’à l’instant en Syrie, de groupes armés terroristes et autres mercenaires, financés et équipés à partir de l’étranger?!?! L’entité sioniste basée en Palestine occupée ainsi que ses souteneurs-dans le sens idéologique et logistique bien sûr-,veulent à tout prix, la tête du Président Bachar el-Assad et de ce que représente la Syrie sous sa présidence. Aussi, ne nous leurrons pas sur l’issue de ce plan anti-syrien et gardons l’oeil alerte sur les terroristes et leurs mouvements, le temps T de 3H GMT demain avancé par Annan, ne devant être considéré que comme le temps habituel qui passe !

      • Maroquino dit :

        t’as raison, perso j’ai pas confiance en Annan, il me paraît pas crédible, j’ai juste l’impréssion qu’il essaye de gagner du temps. Alors un cessez-le-feu oui mais après il se passe quoi??

  2. Jo dit :

    Juppé est je crois l’homme politique que je desteste le plus en France et de loin

    • salim dit :

      Juppé n’est pas un Homme politique mon ami, mais un simple apporteur d’affaires et affairistes. Et en tant que tel, on peut même se poser la question, à savoir si Juppé est un hommme qui s’est accompli dans son humanité. Avec toutes ses expériences de bipède à son âge trés avancé vers le seuil de la mort, il devrait l’être (accompli dans son humanité)Mais, comme il a été et est toujours prisonnier de ses ambitions et de son narcissisme profond, il n’est pas prêt de vaincre le « mal de l’orgueil » qui est la première étape du chemin d’accés à son humanité
      :)
      bonne journée, ami humain!
      Salim

      • betehem dit :

        Juppé est un affairiste, oui, Salim et JO.
        Pas un être humain tel que je le conçois. Découvrir sa propre humanité, voire,disons le Bien Commun en politique, un si bel idéal; voire aussi le sens de sa propre vie et son but, …
        Hélas, il n’est pas le seul à faire tout ce qu’il peut pour ne pas se poser de questions.
        Parfois, l’image dans le miroir est insupportable. On préfère celle que renvoie les médias muselés ou payés.
        Cela n’est pas une prison imposée, mais un choix personnel.

        Histoire de plaisanter un peu, ce qui est pure santé, qu’entendez-vous par « age avancé » ? Vous ne parlez pas pour moi, j’espère ? Enfin, à 58 ans, je devrais probablement me situer entre Juppé et vous, Salim.

        L’humanité, la recherche du sens, et du bonheur, je ne pense pas que ça passe par le pouvoir ou le fric. Sauf si on a un sens du Bien Commun qui pousse à utiliser le pouvoir et le fric dans le sens du bien commun.
        Mais; c’est des gens qui fréquentent trop de déshumains, certains s’y perdent. Certains s’y complaisent.
        Dire un jour : je me suis trompé, imaginez, c’est dur-dur.
        Car si jamais on admettait cela, il faudrait changer.
        Et ça, c’est dur dur dur dur dur.
        C’est tellement plus facile d’être hyper dur pour les autres ! Non ?

        Petite réflexion humano-philosophique.
        Gratuite.

        Amicalement

        • betehem dit :

          Les temps ne sont pas à se regarder dans le miroir et à penser à qui que ce soit d’autre qu’a ses intérêts purement financiers personnels. Comme si ça apportait le bonheur dans les familles.
          J’espère qu’avec toutes les réflexions que vont susciter la résistance et le courage de la Syrie, on en reviendra à une « remoralisation », je dirais plutôt retour à une certaine sagesse intelligente et donc réellement profitable.

          Parole aux autres, je retourne à mes lectures.

      • machiavel dit :

        J’ai comme le sentiment que ce nain de la diplomatie essaie de faire en sorte que son passage aux affaires internationales marque l’histoire par n’importe quoi,pourvu que son nom soit gravé dans le guinness de la diplomatie! De ce point de vue,il doit être d’un narcissisme très maladif le type et partant, très dangereux parce que son cas relèverait de la psychiatrie .

    • machiavel dit :

      …plutôt il est à plaindre !Quelle médiocrité dans la diplomatie française!

      • Marie-Christine dit :

        Non il n’est pas à plaindre, il fait trop de mal (du moins, il s’y emploie) pour cela! Pour moi, un profond mépris et une totale désillusion, car ne le connaissant pas vraiment avant sa prise de fonction, j’avais quand même l’espoir qu’il rehausserait un tant soit peu le niveau de la politique étrangère de la France et conserver une certaine indépendance. Au lieu de cela, il surenchérit sur l’alignement atlanto-sioniste avec, qui plus est un adoubement servile ostentoire aux institutions sionistes françaises, CRIF,association damitéFrance-Israël, etc.
        Médiocre la diplomatie française ? Je trouve que le mot est presque trop gentil ou en tout cas insuffisant tout seul, car il peut y avoir toutes sortes de médiocrités… Elle est odieuse et insensée, aussi inintelligente et bornée que son langage matamor et belliqueux. si médiocrité il ya , elle est pathétique, digne du tribunal (ses auteurs) et des poubelles de l’histoire.

      • Luc Lepropre dit :

        c’est pas de la médiocrité. C’est pire. C’est l’ignorance de la souffrance des Syriens. Il me dégôute.

      • Maroquino dit :

        De Gaule doit se retourner dans sa tombe!

    • Byblos dit :

      Ne vous posez plus de questions pour Juppé. Il est en fin (toute fin) de carrière. Et il le sait. Ce ne sont plus les intérêts de la France qu’il sert. Encore moins les intérêts de la Paix.
      Il est en train de se peaufiner une retraite dorée.

  3. Mohamed Ouadi dit :

    En dépit des violences verbales, la tendance régionale serait au compromis…

    Certaines données ne sont pas bonnes à entendre (pour tout le monde), mais elles sont quand même nécessaires si on veut tenter de comprendre plus ou moins ce qui se passe actuellement. Selon une source diplomatique des pays du Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), en dépit de la violence verbale, la tendance actuelle est de chercher à trouver des compromis, au moins jusqu’à l’élection présidentielle américaine et même au-delà, les États-Unis ayant compris qu’une confrontation, même par forces interposées, avec l’Iran n’est pas dans leur intérêt. Selon cette source diplomatique, l’Iran a marqué de nombreux points au cours des derniers mois. L’ayatollah Khamenei a renforcé son emprise sur le pays à travers les élections législatives du mois dernier. Désormais en position de force, l’Iran de Khamenei rechercherait donc un compromis avec les États-Unis qui ne porterait pas seulement sur le dossier nucléaire, mais sur l’ensemble des dossiers en suspens, dont la Syrie. Plusieurs responsables iraniens se sont exprimés sur le sujet au cours des dernières semaines, alors que, selon certaines informations, la commission irano-américaine, dirigée par un proche du président Ahmadinejad, commencerait déjà à paver la voie dans ce but.

    Les sanctions économiques, censées affaiblir le régime iranien et l’isoler, lui ont au contraire permis de nouer de nouvelles alliances, en Asie, en Afrique, en Amérique latine, et même au Pakistan et en Afghanistan. Ses relations avec les pays du Brics lui ont aussi permis de contourner, dans une certaine mesure, l’embargo imposé par l’Europe puisque maintenant l’Afrique du Sud achète du pétrole à l’Iran. De même, Téhéran a réussi à consolider son influence en Irak, alors que ce pays vient de traverser un cap important avec la tenue du sommet arabe sur son territoire. En Syrie, le régime d’Assad, allié de l’Iran, reste le plus fort, en dépit de tous les pronostics et de l’appui des États-Unis et de leurs alliés arabes et européens à l’opposition. Au Liban, le Hezbollah, allié de l’Iran, est la composante la plus puissante du pays, et en Palestine, l’influence de l’Iran reste importante. Sur le dossier palestinien d’ailleurs, les dernières informations montrent que les efforts déployés par certains pays arabes pour défaire le lien vital qui existe entre le Hamas et l’Iran n’ont pas abouti, cette organisation ayant finalement opté pour le maintien de ses étroites relations avec Téhéran et Damas, surtout après les derniers affrontements entre Israéliens et Palestiniens à Gaza, qui ont montré que le Jihad islamique (proche du Hezbollah et de l’Iran) est en mesure de prendre la relève du Hamas dans la résistance contre « Israël », poussant cette organisation à vouloir « reprendre la main ».

    L’Iran s’est donc ainsi imposé comme une puissance incontournable dans la région qu’il n’est pas facile de briser à travers des attaques contre ses installations nucléaires ou par le renforcement des sanctions économiques.
    La source diplomatique du Brics révèle aussi que l’Iran ne craint pas non plus une détérioration de ses relations avec la Turquie, pourtant restées bonnes jusque-là en dépit des divergences sur le dossier syrien. Toutefois, la dernière visite du Premier ministre turc à Téhéran se serait plutôt mal passée. Erdogan aurait ainsi explicitement évoqué avec les dirigeants iraniens « la nécessité du départ de Bachar el-Assad » et ceux-ci auraient tout aussi explicitement répondu qu’il ne faut pas personnaliser le débat. Ils auraient aussi demandé qui serait en mesure de remplacer le président syrien, ajoutant que s’il y a aujourd’hui des élections en Syrie, c’est lui qui les remporterait… De retour à Ankara, Erdogan a aussitôt décidé de réduire l’importation de pétrole iranien et Téhéran a riposté en déclarant qu’Istanbul n’est pas le lieu adéquat pour accueillir la réunion du 13 avril entre les représentants de l’Iran et ceux des pays du G5 plus un et qu’il vaudrait mieux qu’elle se déroule à Bagdad. Les deux pays n’en arriveront certes pas à la rupture des relations diplomatiques, ayant trop d’intérêts en commun, mais la tension entre eux reflète, selon la source diplomatique du Brics, les nouvelles données internationales qui devraient pousser les États-Unis et leurs alliés à revoir leur stratégie internationale. Parmi ces données, il faut ainsi rappeler que les pays du Brics regroupent 40 % de la population de la planète et 18 à 20 % de la production mondiale. Selon des rapports économiques internationaux, la Chine devrait dépasser les États-Unis aux alentours de 2021 alors que l’Inde pourrait devenir la première puissance économique du monde dans 30 ans. De même, le Brésil a désormais pris la place de la Grande-Bretagne dans le classement économique mondial. Ce qui montre bien qu’il y a une dynamique ascendante pour le Brics (qui songe désormais à se doter d’une monnaie unique et créer une banque commune pour effectuer des transactions internationales qui ne seraient plus seulement faites en dollars américains). Par contre, les États-Unis et l’Europe sont dans une courbe descendante. Le monde est donc en train de changer et si nul n’est aujourd’hui en mesure de prédire avec précision ce que sera l’avenir, il faudrait désormais revoir certains principes qui dictaient jusqu’à présent la tendance mondiale. Les États-Unis restent la grande puissance internationale, mais ils ne peuvent plus imposer des solutions, tout en étant en mesure d’empêcher les solutions qui ne leur conviennent pas. C’est pourquoi, le compromis, notamment avec les puissances régionales émergentes, l’Iran en tête, reste la voie la plus probable…

    Source : Lorientlejour, Scarlett HADDAD
    http://www.french.moqawama.org/essaydetails.php?eid=6393&cid=281

    • Manant dit :

      C’est du pipeau. Parce que justement le monde est en train de changer, l’Empire fera tout pour que cela ne passe pas en sa défaveur : son objectif reste le contrôle des plaques tournantes syrienne (la grande Syrie) et celle de l’Asie centrale qui sont les cartes maitresses de l’avenir. Il faut se méfier de ces articles lénifiants qui s’inscrivent dans des manœuvres visant à tromper les Iraniens. Mais ces derniers ne sont pas dupes : ils lisent dans l’histoire de la Palestine, à livre ouvert, toute la perversité de l’empire. Et l’Irak voisin leur murmure à l’oreille le cauchemar dont il n’est pas prêt de se réveiller depuis sa « démocratisation ».
      Amicalement

    • Rensk dit :

      C’est marrant… vu le nombre de nouveau clients qui explosent :-) ils se sont permis de ne plus livrer l’Espagne (dès aujourd’hui ?)

    • machiavel dit :

      La République Islamique d’Iran est devenue indiscutablement un acteur incontournable dans la scène internationale et ça, tous les ennemis de l’humanité le savent très bien mais ils ne le digèrent pas encore.Mais ça viendra avec le temps ! Même la bagarre que Obama conseille à l’enfant bâtard étasunien de reculer jusqu’en automne prochain,les iraniens y sont prêts depuis longtemps .Alors qu’ils s’essaient !

    • betehem dit :

      J’ai lu que l’Iran désormais choisit ses clients en pétrole. Et pas par hasard, selon la couleur du ciel d’un matin.
      Pourquoi pensez-vous qu’en France en tout cas, les prix à la pompe flambent autant. Pourquoi pensez-vous que la France et les USA aient envisagé officiellement d’utiliser leurs « réserves de guerre » en pétrole. C’était quoi encore, cette fumisterie ?
      Jamais cela ne se fera, bien entendu. C’était histoire de bien enfoncer dans les esprits ce mot tant convoité par ces fumiers : « guerre ».
      On devrait les mettre dans un silo ou un truc, je ne sais, je ne suis pas spécialiste, pour récupérer le méthane toxique qu’ils éjectent.
      Exactement comme pour les gaz des vaches, ou le fumier des porcs.
      Ca pourrait chauffer de braves gens.
      Et l’argent sale qu’ils ont, je vous promet que, bien utilisé, il pourrait réparer bien de vilainies. Ni remord ni gêne à avoir. Surtout si on les force à lâcher ce fric mal, si mal, si inhumainement extorqué.

  4. Blacky dit :

    Vous cité encore le diable M. Louis Denghien ? (OSDH) comme source fiable d’ information ? c’ quoi la version officiel du gouvernement a propos de la situation ?

    Il y a ce que disent les officines et groupes de l’opposition radicale : OSDH à Londres et Comités locaux de coordination (CLC) sur le terrain : qui parlent de déploiement de blindés et de « tirs nourris » à Maarba, à une trentaine de kilomètres à l’est de Deraa, et à une quinzaine de la frontière jordanienne, et d’attaques contre plusieurs localités du gouvernement de Deraa (sans être plus précis). Et aussi de bombardements nocturnes sur des quartiers de Homs comme al-Khaldeeye (nord de la ville). Disons que nous sommes assez sceptiques quant à la bonne volonté et la discipline des groupes armés théoriquement affiliés à l’ASL.

  5. Rensk dit :

    AP 13:34

    TEHERAN (AP) — L’émissaire de la Ligue arabe et des Nations unies Kofi Annan a déclaré mercredi que l’Iran pouvait être « partie prenante » pour résoudre la crise en Syrie, alors que les violences se sont poursuivies sur le terrain.

    « L’Iran, étant donné ses relations particulières avec la Syrie, peut être partie prenante de la solution », a estimé Kofi Annan, lors d’une conférence de presse à Téhéran, aux côtés du ministre des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi. « La situation géopolitique de la Syrie est telle que tout mauvais calcul ou erreur pourrait avoir des conséquences inimaginables ».
    http://www.romandie.com/news/n/Syrie_l039Iran_peut_aider_a_resoudre_la_crise_selon_Kofi_Annan110420121334.asp

  6. Cécilia dit :

    Merci Louis pour l’analyse de la situation syrienne.

    Je suis comme vous assez sceptique « quant à la bonne volonté et la discipline des groupes armés théoriquement affiliés à l’ASL.

    Une cours contre la montre aussi pour ces voyous criminels qui accélèrent leurs actes criminels pour demander une intervention étrangère. Ce qui devient à la mode ces derniers jours, c’est brûlé non seulement les magasins mais aussi bâtiments publics et privés compris les résidences comme nous voyons dans la vidéo ci-dessous tournée à Homs et la voix de la personne qui commente s’adressant plusieurs fois à Kofi Annan pour lui dire « Regade ici, qu’est-ce tu attends ? L’armée brûlent même les bâtiments civils, nous sommes encerclés par elle, un char devant, un autre derrière nous, un à notre droite et un à notre gauche. Que Dieu nous protège car il n’y a que lui pour nous ! L’armée tire sur nous dans tous les sens ! Ici, il n’y a pas de personnes armées pour que l’armée tire, regardez ! »
    Sur la vidéo, aucun char en vue ni soldat !
    Encore une fois, ils font tout pour accuser l’armée syrienne et solliciter une intervention pour les protéger « eux les pauvres victimes démocrates demandeur de liberté aux mains nues ! »

    http://www.youtube.com/watch?v=AsyeJpff8_o&feature=youtu.be

    • betehem dit :

      J’aime pas trop ce que je vois sur youtube parce qu’on n’y voit jamais rien.
      Hormis cette géniale vidéo sur les soldats syriens dansant ! Oh joie, et sur les jeunes femmes et filles leur serrant la mains.
      Merci, Cécilia. Quels beaux sourires de ces personnes !

      Ca m’agace de ne pas comprendre l’arabe.
      Des conseils ?

      • betehem dit :

        Ah, je ne pratique pas bien l’anglais non plus. L’allemand, ça va.
        C’est très handicapant, je vous assure.

        Peut-être, n’ayant pas trouvé de site qui m’intéresse, devrais-je demander dans le voisinage qui peut m’enseigner l’arabe. Mais il paraît qu’il y en a de très différents, de langues et d’accents arabes. Je n’y connais rien du tout.

        • Maroquino dit :

          Tu as raison, certains pays arabes qui sont pourtant voisins ne parle pas de la même manière, mais en général on se comprend c’est souvent l’accent et quelques mots qui changent mais rien d’insurmontable. l’Arabe que l’on parle au Maghreb est par exemple différent de celui parlé au Moyen-Orient ou même juste en Egypte.

  7. machiavel dit :

    Pour qui se prend-elle pour dicter au gouvernement syrien sa ligne de conduite ? Susan Rice devrait plutôt s’intéresser un peu plus au racisme qui sévit contre les africains-américains chez elle et ouvrir un peu ses yeux,ses oreilles et sa conscience,si elle en a encore, pour préserver les droits essentiels et vitaux des palestiniens,des bahreinis et des saoudiens et saoudiennes surtout que le pouvoir autocratique menace de mutilations diverses.
    Quant au pauvre et médiocre diplomate Juppéto, disons-lui que bientôt vous n’aurez même plus de voix pour hausser ou changer de ton avec Damas.Damas est de loin supérieure à votre petite taille diplomatique. Aussi,ayez un peu pitié de vous même et de ce pays la France, que vous avez rabaissée au statut de toutou des étasuniens,avec l’encouragement de votre maître à penser Sarko bien évidemment.
    En gros,vu l’acharnement de ces malades en manque de notoriété, »…Disons (avec Louis Denghien)que nous sommes assez sceptiques quant à la bonne volonté et la discipline des groupes armés théoriquement affiliés à l’ASL. », ainsi qu’à celles de leurs commanditaires.

  8. Cécilia dit :

    La vidéo de la visite de John Mac Cain et Joe Lieberman au camp des réfugiés à Hatay, mardi 10 avril (la première partie, on les voit à Jérusalem) :

    http://www.youtube.com/watch?v=Uns8KkrgiaM&feature=channel

    Je remets ici le lien que j’avais mis cette nuit en rapport avec le sujet :
    Cécilia dit :
    11 avril 2012 à 2 h 40 min

    Et j’ajoute une deuxième photo des ennemis américains de la Syrie à Hatay lors de leur visite au camp des réfugiés syriens mardi 10 avril :

    http://ar-ar.facebook.com/photo.php?fbid=388964851123580&set=a.279553445398055.69041.279535285399871&type=1&theater

    • Kegan dit :

      Qu’ils sont vilains!!
      En plus entourés d’au moins cinq rideaux de securité; ils savent qu’ils méritent la mort !
      Ils sont vraiment faux tres laids ; beurk !!

    • machiavel dit :

      Les deux plus grands sionistes étasuniens du moment et des va-t-en guerre . Ils seront les premiers à autoriser les sionistes à lancer des roquettes décorées par les enfants des sionistes (excusez la répétition)sur ces petites syriennes innocentes qu’on a tendancieusement placées autour des ces vautours.

  9. hezbollah dit :

    Ils faut combattrent les sionistes et les francs-maçons qui travaillent uniquement pour détruire les peuples du monde et pour aussi détruire les trois grandes religions monothéistes.

    Il faut comme même l’ avoué se sont les musulmans qui sont en première ligne pour combattrent les ennemis de dieu. Alors mes frères chrétiens au boulot, l’ union fait la force.

    Je parle des chrétiens d’Europe qui ont complètement baisser les bras devant les sionistes.

    Quand je dis en première ligne je veux parler des combats sur le terrain, Palestine, Liban, Irak, Syrie, Iran, Afghanistan, etc .

    Sinon sur le NET, chrétiens et musulmans font leurs parts de boulot pour contré ses diables de l’ humanité !

    http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=+KADHAFI+EST+ISRAELIEN+ET+FRANC+MA%C3%A7ON+&source=web&cd=1&ved=0CCEQtwIwAA&url=http%3A%2F%2Fwww.dailymotion.com%2Fvideo%2Fxj2eij_kadhafi-est-israelien-et-franc-macon_news&ei=v4CFT6yRMsSC8gOPhtjaBw&usg=AFQjCNGok88yEugt22As7BasOH_gBjOKEA&cad=rja

    • hezbollah dit :

      La conférence des oulémas des Bilad Echam: un cri à la nation arabe .

      Sous le patronage du président syrien Bachar al-Assad, la conférence des oulémas des Bilad Echam en soutien à al-Quds s’est ouverte Mardi, à la bibliothèque nationale d’al-Assad à Damas.

      Tenue sous le thème « al-Aqsa, un cri à la conscience de la Oumma », et organisée par le ministère des Waqfs (biens islamiques) en collaboration avec le collectif des oulémas musulmans au Liban, la conférence a accueilli des dignitaires religieux chrétiens et musulmans de la Syrie, de la Jordanie, de la Palestine et du Liban.

      Dans son communiqué, la conférence a décidé de créer l’Union des Oulémas des Bilad al-Cham et a nommé le chercheur Mohammed Saïd al-Boutti comme son président. L’Union regroupe 60 oulémas, 25 de la Syrie, 20 du Liban, 10 de la Palestine et 5 de la Jordanie.

      Les participants à la conférence, ont insisté sur la libération de Jérusalem comme étant le devoir de tout musulman, et a mis en garde contre les tentatives israéliennes de détourner l’attention de Jérusalem et de ses lieux saints en se focalisant sur les différences entre les religions et les confessions dans le but d’attiser le fanatisme sectaire ..

      A l’ouverture de la conférence, M. Mohammad Abdel Sattar al-Sayyed, ministre des Waqfs, a appelé à considérer la cause palestinienne, al-Quds, la mosquée d’al-Aqsa et l’église de la Résurrection, comme une priorité voire un projet de résistance pour sauvegarder la présence arabe et islamique et l’identité arabe et islamique.

      Sur la Syrie, le responsable syrien a indiqué que le complot visant la Syrie a pour but de porter atteinte à son rôle de résistance dans la région.

      « Les Etats-Unis et Israël ne veulent pas de réformes en Syrie ni la réalisation de la liberté et de la démocratie, mais ils ont œuvré pour détruire la Syrie et mettre fin à son message national en tant que pionnier du projet de résistance et d’accueil de la résistance arabe », a-t-il souligné.

      De son côté, cheikh Badr al-Dine Hassoune, Mufti de la République, a déclaré: « Nous préparons une nouvelle génération en Syrie, en Jordanie, en Palestine et au Liban, qui ne reconnaît aucune frontière politique, ethnique et confessionnelle ».

      Le patriarche, Grégoire III Laham, patriarche d’Antioche et de tout l’Orient, d’Alexandrie et d’al-Quds pour les Grecs catholiques, a condamné l’alliance des pays arabes contre la Syrie, notamment l’envoi de l’argent et d’armes pour déstabiliser sa sécurité et encourager la tenue des sommets de la Ligue arabe sans elle.

      Le chercheur Mohammed Saïd al-Boutti a rappelé que Musulmans et Chrétiens, arabes et non arabes, doivent s’assurer à ce que l’occupation ne parvienne pas à s’approprier un bien occupé.

       » L’histoire témoigne comment al-Quds a été libérée de l’occupation Romane qui avait dominé la ville durant des siècles et comment elle est retournée à ses propriétaires originaires, musulmans, chrétiens et juifs, tous réunis sous la bannière de l’Etat islamique, un exemple d’équité, de justice et de droit pour le monde », a ajouté cheikh al-Boutti..

      Et de « qualifier l’occupation israélienne de la Palestine de l’ère de la piraterie internationale où la conspiration britannique a planté par force une entité israélienne avide », rappelant que « la charia islamique demande à tout Musulman de lutter pour récupérer ses droits usurpés.

      Cheikh Ahmad al-Zein, chef du Conseil des secrétaires du rassemblement des Ulémas musulmans au Liban, a accusé les Arabes d’avoir abandonné le peuple palestinien seul face à l’Europe, aux Etats-Unis et au sionisme mondial.

      Cheikh Ahmad Qabalan, Mufti d’al-Jaafarit, a indiqué que la Syrie qui avait constitué le centre de l’alliance de la résistance et des victoires, est aujourd’hui plus que jamais la pierre des équilibres dans le monde et un fort partenaire dans la réalisation des grandes victoires.

      Cheikh Abdallah Ketemto, membre de la commission des oulémas palestiniens à l’étranger, a indiqué que la Syrie avait accueilli les Palestiniens depuis leur expulsion de leur terre soulignant la nécessité d’inclure la cause palestinienne dans l’enseignement à tous les niveaux.

      Le chercheur Mohammad Hicham Sultan , des oulémas de la Jordanie, a rappelé que la guerre actuelle est aussi culturelle, regrettant que la Ligue arabe qui a adopté des décisions pour boycotter la Syrie, n’a pris aucune décision pour boycotter Israël ou rappeler un ambassadeur arabe d’Israël.

      http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=59069&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

    • betehem dit :

      Faux, Monsieur.
      Les Chrétiens d’Occident ne sont pas comme vous dites.
      Décidement, je n’aime pas les amalgames. Et je réagirai à toute personne qui en abuse.
      Ce n’est pas le lieu pour raconter les expériences de ma vie, mais entre français et autres européens, dont des chrétiens, et de différentes tendances, des juifs, des musulmans, et même des franc-maçons, tous connus de très près, que dire… :
      J’aime pas les amalgames.
      L’idée de Dieu, Monsieur, appartient à ce qu’on appelle l’HUMANITE.
      Les ennemis de Dieu, c’est qui, à votre avis ?
      Réfléchissez à votre éventuelle réponse.

      J’avoue n’avoir jamais connu personnellement de bouddhiste.
      Mais qui sait ce que la vie m’apportera ?
      Il faut toujours espérer.

      • hezbollah dit :

        Vrai Monsieur.

        INFILTRATIONS MAÇONNIQUES DANS L’EGLISE…

        « En premier lieu, arrachez à la franc-maçonnerie le masque dont elle se couvre, et faites la voir telle qu’elle est. »
        Dixit le pape Léon XIII, dans son encyclique « Humanum Genus » datée de 1884, et depuis, totalement oublié…

        L’état de l’Eglise Catholique actuelle fait pitié.
        Elle est, dans sa grande majorité, et se revendique par ses voix « officielles », soumise à la « république » et bien « sage » en pleine « démonocratie »… pendant que ses « curés » se font rares, n’existent plus ou presque… et que les clochers de France n’entendent plus grand monde lorsque sonne l’heure de la messe dominicale.
        Lors des dernières élections présidentielle, l’Eglise de France a pris position « ouvertement » en faveur d’un homme, membre d’une secte, la franc-maçonnerie…
        Or, cette secte satanique ou luciférienne (idem), avec ses saints, ses ordres, ses « messes » et autres « rituels, ne rêve que d’une chose depuis des siècles, la destruction totale, violent, de l’Eglise Catholique Romaine…
        Cette secte religieuse, la franc-maçonnerie, a toujours été dénoncée par les pères de l’Eglise, ainsi que toutes les idéologies qui s’y rattachent : hérésies sectaires diverses, « révolutions », gnose, ventes en Italie, communisme, socialisme, réalité de la dictature « républicaine »…
        Tous ces avertissements, ces mises en gardes de la part d’hommes sensés, « sages » : CLEMENT XII, BENOIT XIV, LEON XIII, PIE X, un PIE XII et bien d’autres encore, tout est ignoré, oublié…
        Le résultat est là, sous nos yeux…
        A savoir que l’Eglise « officielle », républicaine, et sa direction Romaine, sont entièrement « tenues », par une SECTE SATANIQUE, la franc-maçonnerie, et tout le monde s’en fout…
        Paul Gourdeau, ancien grand maître du Grand Orient de France : « Ce qu’il est aujourd’hui important de comprendre c’est que le combat qui se livre actuellement conditionne l’avenir, plus encore le devenir de la société. Il repose sur l’équilibre de deux cultures : l’une fondée sur l’Evangile et l’autre sur la tradition historique d’un humanisme républicain.
        Et ces deux cultures sont fondamentalement opposées. »
        Une secte anti-chrétienne, satanico-luciférienne… dirige, dans la coulisse, l’Eglise Catholique Romaine…
        Les loges de la secte maçonnique pullulent au Vatican.
        Les seuls « milieux » où l’on critique cet état de fait sont peux nombreux…
        Certains prêtres abordent le sujet, très peu…
        Presque tous ignorent la « question »…
        Beaucoup se voilent la « face »…
        Les sourds sont aveugles…
        Les aveugles sont sourds…
        Les lâchent pullulent…
        Pauvres d’eux…
        Déjà, durant la période pré-révolutionnaire, et bien des années après le coup d’état maçonnique jacobin, républicain et criminel, l’Eglise Catholique a commencé a être violemment attaquée, par des « philosophes » voulant « écraser l’infâme », à savoir l’Eglise Romaine et ses « alliées » les Monarchies Chrétiennes en place à l’époque.
        Ces sectes d »illuminés lucides, sadiques, et totalement déterminés, ont attaqué les structures sociales et morales d’un pays…
        Ce pays, c’est la FRANCE…
        Or, qu’était la France, si ce n’est la Fille Ainée de l’Eglise !!!
        Ces « philosophes » sectaires savaient ce qu’ils faisaient…
        Parallèlement à la vomissure « philosophique », les « loges », clubs et autres « temples » maçonniques se multiplient… tel la PESTE… et son ombre : la MORT…
        Arrive leur coup d’état, que l’on vous dit être une grande « oeuvre »… alors que la réalité est… ailleurs…
        Puis, la « révolution » montre son vrai visage…
        Du sang, des massacres, les pires horreurs… de « républicains » jacobins envers des français qui étaient heureux de leur vie… entièrement satisfait de leur Roi et heureux avec leurs curés et leurs ordres religieux…
        La France d’avant 1789 était le plus beau et le plus grand pays au monde…
        Respecté… écouté… riche…
        Envié aussi et détesté surtout, par d’autres…
        Ses pires ennemis l’ont blessée, mise à genoux…
        Pour installer sa « république » criminelle, la secte a voulu que l’Eglise de France lui soit soumise.
        Refus de ce qui devint alors l’Eglise du SILENCE, formée par la Chrétienté Française fidèle au Pape…
        Tout de suite, les « accords constitutionnels » sont si violents qu’ils contraignent à l’exil la presque totalité de l’épiscopat légitime pour faire place aux « intrus » constitutionnels !!!
        Puis, lentement, après des révolutions et guerres en Europe, la secte a continué une de ses oeuvres majeure : infiltrer l’Eglise Romaine afin d’avoir un Pape « favorable » à la secte…
        L’Histoire de France est totalement liée à l’Histoire de L’Eglise Catholique.
        France et Catholicité sont inséparables, indissociables…
        Que vous le vouliez ou non, là aussi, c’est un FAIT HISTORIQUE !
        Le travail de minage de l’édifice Romain, commencé de longue date, s’est dévoilé lors du concile VATICAN II, intronisé par JEAN XXIII, lui-même membre de la SECTE maçonnique.

        Sous son autorité, la prophétie annoncée 100 ans plus tôt par Notre-Dame, à La Salette, se réalisait.
        Le concile, infiltré par la franc-maçonnerie, était bien entrain de détruire l’Eglise, de l’intérieur, confirmant ainsi la confidence de Léon XIII qui, en 1884, déclarait :  » Les francs-maçons ne prennent plus la peine de dissimuler leurs intentions… C’est publiquement, à ciel ouvert, qu’ils entreprennent de ruiner la Sainte Eglise « .
        Et, du jour au lendemain, par le jeu subtil de traitres infiltrés aux plus hautes fonctions de l’Eglise Romaine… presque 2000 ans de Chrétienté étaient balayés comme si tout cela avait été un vulgaire essai.
        l’Eglise d’un coup se mettait à apparaitre…
        Idem de nos jours…
        Jean XXIII, Paul VI et Jean Paul II sont des papes très appréciés par les francs-maçons…
        A écouter ces « modernistes républicains », la FRANCE a commencé son histoire en 1789 avec la prise du pouvoir par la SECTE maçonnique « républicaine »… et l’Eglise est « née » en 1962… par la destruction intérieure volontaire et la perte de sa raison… par la même cause, la même secte.
        De plus, il est « comique » d’entendre des SATANISTES (documents Wicca) reconnaitre que l’Eglise Romaine actuelle ne les dérange pas… c’est une messe… sans âme.
        Ce document est connu des journalistes…
        Par contre, pour ces sombres personnages, toutes ces sectes, la franc-maçonnerie et ses « messes »… ses rites écossais, templiers, gnostiques, rose-croix, martinistes, théosophes, « illuminés », B’nai B’rith, O.T.O, les seuls qu’ils n’aiment pas sont ceux des milieux TRADITIONALISTES et surtout la Fraternité Saint Pie X de Monseigneur Lefèbvre, ceux qui continuent l’ancienne messe en LATIN, celle de Saint Pie V, d’avant le « concile » destructeur, car, pour ces sectes, cette messe traditionnelle, est la seule « valide », la seule où se manifeste… la « Présence Divine ».
        Comique… non???
        Ce sont eux qui le disent…
        L’Eglise « républicaine » de France est complice de ce ravage.
        Une SECTE GNOSTIQUE, satanique, luciférienne, la franc-maçonnerie, toujours condamnée par les pères de l’Eglise, dirige ce pays, détruit l’Eglise Catholique de l’intérieur, et la traine dans la boue.
        Là aussi, c’est un FAIT.
        Celà est…
        Désolé…
        Et pendant ce temps, ces multitudes de sectes massacrent des INNOCENTS tous les jours… que Dieu fait.

        Tiens le lien en entier, moi j’ ai mis quelques passages.

        http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=+les+francs+macons+ont+d%C3%A9truit+l%27+%C3%A9glise&source=web&cd=1&ved=0CCYQFjAA&url=http%3A%2F%2Flebloglaquestion.wordpress.com%2F2011%2F01%2F11%2Fla-franc-maconnerie-une-secte-diabolique%2F&ei=9imGT8a6Lcz58QPHtpXpBw&usg=AFQjCNE9ma9NqaFseK6YRknoEcA6Tr1VIw&cad=rja

        Les seuls qui ont défendus leur chrétienté avec acharnement sont les chrétiens du moyen-orient qui n’attendent pas le dimanche pour aller à l’ Église, eux là-bas sont très croyants.

        L’ islam n’ a pu être infiltré par la franc-maçonnerie pour la bonne et simple raison qu’ il n‘ y a pas de clergé en Islam .

        Parce qu’en islam la foi s’exerce par le musulman pour gagner le paradis auprès de dieu sans intermédiaire.

        Voilà pourquoi l’ islam et diabolisé sans arrêt par les francs-maçons est les sionistes.

    • mécréante dit :

      hezbollah, je jure par ma Syrie qu’il y a des mécréants qui ne baisserons jamais les bras devant les sionistes…

      • hezbollah dit :

        Qui a parler de mécréant, pas moi en tout cas!

        N’ oublie pas que c’ est toi qui porte le pseudonyme mécréante! ;-)

      • Maroquino dit :

        Par les temps qui court, mieux vaut être un mécréant en quête de vérité, qu’un Musulman égaré et instrumentalisé. En tant que Musulman c’est ce que je pense.

        • hezbollah dit :

          Parmi les gens égarés et instrumentalisés ont trouve de tout, des chrétiens ,des juifs, des musulmans.Chacun(ne) dois faire le tri entre le mensonge et la vérité, difficile de nos jours de distinguer le vrai du faux .

  10. archival dit :

    L’ affaire Mac Cain , ce n’ est pas nouveau ., et c’ est son orgasme ultime
    une  » Troisième Guerre Mondiale » , a considérer fortement ..

    • machiavel dit :

      Un fou qui a raté d’être héros au Vietnam, secondé par un juif sioniste américain qu’est Lieberman .

    • Kegan dit :

      Un saceé taré encore celui la; il veut faire la guerre à la Chin et la Russie pares la Lybie et la Syrie…
      Quelle arrogance et quelle bêtise, cet immonde personnage ne sait même pas de quoi il parle; vraiment un crétin fini (pire que Bush, c’est dire !!)

    • betehem dit :

      Marrant la fin du commentaire, sur ce site, Machiavel : les américains lambda souffrent aussi, a-t-il été rappellé… . Et n’oublions pas que « charité bien ordonnée commence par soi-même ». Ca m’a fait rire, comme conclusion.
      Les dirigeants américains se fichent bien de leur peuple.
      Et ils ne sont pas les seuls « dirigeants » à se moquer éperdument de leur peuple.
      Bashar-el-Assad aurait pu se défausser de ses responsabilités terribles depuis longtemps. Il ne l’a pas fait. Il est resté. Et il se bat avec son peuple. Il a commis des erreurs, sans doute. Mais il est resté et il se bat. Il a pris des risques personnels, lui aussi.
      La nouvelle constitution de la Syrie est géniale, exemplaire, elle aussi.
      Je jalouse certains de ses paragraphes.

      • Maroquino dit :

        les Américains, ont été les premières victimes de leurs gouvernement, notement en étant les rats de laboratoires de la CIA.

    • machiavel dit :

      Mais la photo de Mc Cain, c’est vraiment une tête de malade psycho. dangereux. Quand il parle des conditions de vie des russes, il semble oublier que près de 50 millions d’américains vivent sous le seuil de pauvreté.

  11. Djazaïri. dit :

    Il faut que la Syrie continue a retirer (ou mettre l’arme au pied) là où le risque terroriste a été éliminer.
    Il faut continuer à montrer des gages.
    Mais pour les autres secteurs, il faut écraser la bête immonde.