• Actualité
  •  

Les dernières 24 heures ont vu une poursuite des affrontements, la ville de Douma, nord-est de l'agglomération damascène, a été "bombardée toute la nuit" selon des sources opposantes. L'OSDH signale aussi la mort d'un "civil" à Idleb, et de deux "agents de sécurité" dans l'est du pays. Mais il y a, dans cette chronique de la violence ordinaire en Syrie, un fait nouveau : le général Robert Mood, chef de la mission d'observation de l'ONU,  vient d'échapper, en fin de matinée, [...]



Le général Mood échappe à un attentat à Deraa

Par Guy Delorme,



Un convoi de l'ONU à Homs le 2 mai : le sigle onusien, pourtant bien visible, n'arrête plus les plus zélés des terroristes "pro-démocratie".

Les dernières 24 heures ont vu une poursuite des affrontements, la ville de Douma, nord-est de l’agglomération damascène, a été « bombardée toute la nuit » selon des sources opposantes. L’OSDH signale aussi la mort d’un « civil » à Idleb, et de deux « agents de sécurité » dans l’est du pays.

Mais il y a, dans cette chronique de la violence ordinaire en Syrie, un fait nouveau : le général Robert Mood, chef de la mission d’observation de l’ONU,  vient d’échapper, en fin de matinée, à un attentat à l’engin explosif à Deraa : le convoi de quatre véhicules siglés ONU dans lequel il avait pris place était visé par les activistes qui ont fait exploser une bombe, apparemment juste après le passage des voitures, et au moment ou passait les véhicules de l’armée syrienne , et des journalistes. Nous disons les activistes car les attentats de ce type sont, depuis des mois, un de leurs modes opératoires favoris. Ont-ils ciblé le convoi de l’ONU en connaissance de cause ? Auquel cas, ils ont fait une grosse « boulette », le convoi comprenant, outre le général Mood, le porte-parole de la mission Neeraj Singh, et 13 bérets bleus. Qui ont eu, en temps réel et grandeur nature, une démonstration de ce qu’est le terrorisme au quotidien en Syrie. Mais sans doute en avaient-ils déjà l’ »intuition ». Mood est indemne, comme semble-t-il les autre membres du convoi. Et comme le journalistes qui suivaient. En revanche, six soldats – syriens – ont été blessés. Bien sûr, le CNS et ses porte-voix expliqueront qu’il s’agit là d’une nouvelle « provocation » du régime, mais la ficelle risque d’être un peu grosse à avaler, même pour les grands gosiers médiatiques occidentaux.

Hormis cet incident, il semble que le niveau de violence continue d’être – relativement – bas. En témoigne, d’une certaine façon, le fait que ce 9 mai, « seulement » quatre militaires – un adjudant chef, un sergent et deux conscrits – ont été portés en terre : ils sont tombés à Hama, à Deir Ezzor et dans la banlieue de Damas. La veille, c’étaient trois autres « martyrs » – un sous-lieutenant, un sergent, un soldat – qui avaient eu droit aux habituelles obsèques.

L’ONU s’inquiète – enfin – des trafics d’armes

À défaut de toujours vouloir reconnaître les responsabilités fondamentales de l’opposition dans la permanence de la violence en Syrie, l’ONU vient – quand même – d’admettre la réalité des trafics d’armes qui lui sont destinés. Le 8 mai, l’émissaire spécial des Nations-Unies au Liban, Terje Roed-Larsen, s’est inquiété des « flux d’armes » intervenant ente le Liban et la Syrie (dans les deux sens). Roed-Larsen se base sur des informations de terain provenant de « sources variées ». Il peut aussi fonder son inquiétude sur des faits-divers largement médiatisés comme l’arraisonnement récent d’une cargaison d’armes libyennes à destination de la rébellion syrienne, dans le port libanais de Tripoli. Ou la saisie, plus récente encore, rtoujours à Tripoli, de 60 000 cartouches dans les cales d’un cargo battant pavillon italien. « Ce que nous voyons à travers la région est une danse de mort qui est à deux doigts de se transformer en guerre » a déclaré mardi le représentant de l’ONU. Qui  a été plus précis : « Si vous regardez la Syrie, qui est la région la plus à même de basculer, cela rappelle la situation au Liban et dans les pays voisins dans les années 70. et c’est ce que je redoute ».

Si l’on peut rassurer, au moins en partie, Terje Roed-Larsen, disons que les bandes armées ne sont pas en mesure à elles-seules de faire « basculer » la Syrie. Le problème est donc ailleurs du côté des gouvernements, ou courant politiques, qui alimentent ce qui n’est encore qu’une guérilla puissante : j’ai nommé l’Arabie séoudite, le Qatar, la Turquie et, puisqu’on est au Liban, la tendance Hariri-Geagea de l’opposition.

Le patron de M. Roed-Larsen, Ban Ki-moon s’est senti obligé lui aussi – il est quand même censé préserver la paix dans la région – de dire deux ou trois mots inquiets à ce même sujet, lors d’une récente visite à Beyrouth. Bravo, Ban Ki-moon, encore un effort et vous finirez par reconnaître que ces armes sont destinés aux opposants, qui, le cas échéant, pourraient s’en servir contre les militaires, policiers et partisans civils du gouvernement syrien !

 

Damas-Tichrine le 8 mai



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

45 commentaires à “Le général Mood échappe à un attentat à Deraa”

  1. Rensk dit :

    Et il n’a pas fallut attendre longtemps :
    BEYROUTH – Le Conseil national syrien (CNS), principale coalition de l’opposition, a accusé le régime de Bachar al-Assad d’être derrière l’attaque menée dans le sud du pays mercredi au passage d’un convoi des observateurs de l’ONU blessant six soldats de l’armée syrienne.

    A travers ces attaques, la politique du régime vise à éloigner les observateurs du terrain alors que le peuple syrien demande qu’on augmente leur nombre, a affirmé à l’AFP Samir Nachar, membre du bureau exécutif du CNS.
    (©AFP / 09 mai 2012 12h25) http://www.romandie.com/news/n/_Syrie_l_opposition_accuse_le_regime_d_etre_derriere_l_attaque_de_Deraa_50090520121227.asp

  2. Mohamed Ouadi dit :

    L’Arabie Saoudite et le terrorisme d’Etat !

    L’écrivain saoudien Taoufiq Al Abbad a révélé que les autorités saoudiennes ont dressé des plans récents de l’investissement d’Al Qaida pour commettre des attentats suicides et des explosions mobiles, dirigés par les groupes d’Al Qaida comprenant des éléments saoudiens armés, à l’intérieur des territoires syrien, irakien et yéménite.
    La secrétaire d’Etat américaine, Hilary Clinton, avait admis dans un document secret révélé par le site Wikileaks, récemment, que l’Arabie Saoudite est la principale source du financement de l’organisation d’Al Qaida et de nombreux groupes terroristes dans le monde.
    Al Abbad, auteur d’un article publié par le journal saoudien « Al Hedjaz » a écrit : « les éléments armés d’Al Qaida se trouvent en grand nombre dans les pays classés comme étant « inamicaux » avec le régime saoudien, comme l’Irak, la Syrie et la Libye. Et, le régime peut améliorer le rôle des éléments d’Al Qaida pour mener des confrontations armées contre les autres groupes, sur un fond sectaire et confessionnel, sous des prétextes futiles ».
    Il a ajouté qu’Al Qaida est entrée dans le cadre de la « saoudisation » et la nationalisation globale du terrorisme d’Etat, pour que les opérations d’Al Qaida s’éloignent du ciblage des installations vitales de l’Etat saoudien, et en même temps orienter et intensifier son terrorisme contre les autres pays, sous prétextes et alibis sectaires, pour y déclencher la « fitna » et le chaos.
    L’écrivain a indiqué que la relation entre Al Qaida et le ministre saoudien de l’intérieur est apparue, clairement, au cours de la crise syrienne, puisque la littéraire d’ « Al Qaida dans les pays du Sham », et des « brigades d’Abdullah Azzam », montrent que la coordination ne se limite pas au discours, mais s’étend pour inclure l’armement et le financement, de façon régulière, en plus du fait que la présence des éléments d’Al Qaida, au nord du Liban, se fait par un financement exclusif saoudien, et que les fonds sont envoyés, de l’Arabie Saoudite, aux éléments d’Al Qaida et aux milices de la soi-disant « Armée libre », en Syrie.
    Il a affirmé, dans son article, intitulé « Nationalisation saoudienne d’Al Qaida », l’existence de beaucoup de faits sur la relation étroite entre l’organisation d’Al Qaida et le régime saoudien, qui empêche la tenue de toute séance de jugement public de l’un des dirigeants d’Al Qaida sur le terrain ou des théoriciens de l’organisation, soulignant que l’Arabie Saoudite considère le dossier d’Al Qaida dans la péninsule arabique comme une affaire de souveraineté et des grands secrets qui ne doivent pas être communiqués au public.
    Al Abbad a signalé ce qu’a rapporté l’un des détenus dans les prisons du ministère de l’intérieur saoudien, sur son emprisonnement, pour une durée de sept mois, avec Souheil bin Jassem Al Sahli, l’un des dirigeants d’Al Qaida, surnommé Yassine Al Bahr, avant d’entendre qu’il est au nord de l’Irak, soulignant qu’Al Sahli a reçu son entrainement en Afghanistan, puis s’est rendu au Tadjikistan, et revenu en Arabie Saoudite, par le Koweït où il a été arrêté sur la frontière, à l’occasion de l’attentat contre Al Khobar en 1996, et condamné à 6 ans de prison, dont il a passé deux ans à Djeddah, et deux ans et demi à Dammam, avant d’être libéré en juillet 2002 , pour qu’il apparaisse subitement après l’occupation américaine de l’Irak, au nord, sous le nom de « Emir des Moudjahidines Arabes ».
    L’écrivain saoudien a estimé que l’impressionnant dans l’histoire d’Al Sahli, c’est qu’il a été tué deux jours après le début de la guerre américaine contre l’Irak, et on lui avait suggéré qu’une nouvelle étape est sur le point de commencer en Irak et qu’il doit y avoir des combattants, s’interrogeant sur la relation entre le « timing » de la sortie d’Al Sahli de prison et le début de la guerre américaine, en Irak, et son déplacement immédiat sur les lieux.
    L’écrivain Al Abbad a souligné, en rapport à ce qu’a publié le journal « Al Ryad », le 27 mars 2006, dans un article du journaliste saoudien Fares Ben Hizam, spécialiste des récits des dirigeants de l’organisation d’Al Qaida, sur les libérations, par les autorités saoudiennes, d’un nouveau groupe de prisonniers d’Al Qaida, y compris ceux arrêtés après l’attentat contre l’ambassade américaine au Kenya en 1998, et six officiers, du grade de capitaine, dont deux des services de renseignements généraux saoudiens, soulignant l’existence de relations étroites entre les éléments des renseignements généraux du groupe avec Al Sahli.
    L’écrivain saoudien a considéré que l’imposition, par les autorités saoudiennes, des sanctions contre le journal international Al Hayat, en août 1997, à cause de sa révélation de l’identité de l’un des dirigeants saoudiens d’Al Qaida, en Irak, a des connotations particulières sur la confirmation de la relation suspecte entre le ministre saoudien de l’intérieur et Al Qaida, soulignant que la vente du numéro du journal Al Hayat a été interdite dans toutes les villes saoudiennes, sur ordre du ministère de la culture et de l’information qui a imposé l’interdiction de la distribution du journal qui a publié un rapport sur un saoudien appelé Mohammad Al Thabiti, considéré comme l’un des grands responsables du soi-disant « Etat islamique d’Irak », lié à Al Qaida.
    L’auteur a indiqué la présence de nombreux récits qui confirment l’existence de relations secrètes entre des responsables saoudiens et des dirigeants d’Al Qaida, Abou Moussab Al Zarqaoui en tête, qui dirigeait les branches de l’organisation en Irak et dans les pays voisins, soulignant que le Prince Mohammed Ben Naef, assistant du ministre saoudien pour les affaires de sécurité est en contact avec les nouveaux dirigeants qui ne sont pas associés à l’expérience en Afghanistan, puisque de nouvelles organisations qaidites sont créées avec des tendances sectaires claires, qui dirigent leurs opérations contre des régimes et des organisations qui ont un différend avec le régime saoudien.
    L’écrivain saoudien a montré que la sortie de prison d’Al Sahli et autres, brusquement, suscite beaucoup de questions, soulignant que le déplacement groupé, en septembre 2006, au camp Nahr Al Bared, au nord Liban, lorsque des éléments saoudiens d’Al Qaida, ont fait leurs adieux à leurs familles, dans plusieurs régions, subitement, pour se préparer à la guerre civile interne au Liban, dont les scénarios sont posés par le Prince Bandar Bin Sultan, et auxquels ont été allouées de grosses sommes d’argent, afin de déclencher une guerre civile au Liban.
    L’écrivain s’est interrogé comment des centaines d’éléments d’Al Qaida ont-ils pu quitter l’Irak, dans un temps rapproché, et est-il logique que les services de sécurité saoudiens n’ont pas détecté leurs mouvements et leurs activités ? Surtout que la plupart d’entre eux étaient en Afghanistan, soulignant que beaucoup d’éléments d’Al Qaida sont sortis des prisons saoudiennes avec de nouvelles idées, qui mettent de côté le soulèvement contre le dirigeant, mais ciblent les régimes classés hostiles à Al Saoud, sous d’autres rubriques sectaires, soulignant que cette tendance est tirée des écrits des cheikhs Wahhabites, se trouvant au département saoudien de l’intérieur, qui ont redessiné la carte et établi la liste des ennemis, dans une confirmation claire qu’un discours wahhabite conduit le rendement et le comportement de l’organisation d’Al Qaida.
    L’auteur a conclu son article : le sectarisme, aujourd’hui, est une distinction saoudienne wahhabite, spéciale, fabriquée au ministère de l’intérieur saoudien pour réaliser un alignement politique, et qui ne possède comme outils de mobilisation que le discours sectaire, à travers lequel, il est possible de lutter contre « ses » ennemis, et organiser des groupes armés dans des opérations militaires contre les autres régimes.

    Article publié par le site de la chaîne Al Alam, en date du 08 mai 2012, lien ci-après :
    http://www.alalam.ir/news/1109504 traduit pour Infosyrie par Mohamed Ouadi

    • L'étrangère dit :

      « l’Arabie Saoudite considère le dossier d’Al Qaida dans la péninsule arabique comme une affaire de souveraineté et des grands secrets qui ne doivent pas être communiqués au public ».

      Secrets de polichinelles et souveraineté branlante… OUI !
      Merci Mohamed.

    • BWANE dit :

      Merci Mohamed pour la traduction. Ce prince Bandar est le véritable patron d’Al-Qaïda, mais il prend ses ordres non à Riyad, mais directement de Washington et Tel-Aviv. C’est pourquoi ceux qui pensent que l’évolution de la position américaine à propos de la Syrie est liée à la présence d’Al-Qaïda dans cette dernière se trompent complétement, cette organisation composée de fanatiques chimiquement drogués, et psychologiquement manipulés, n’ a jamais attaqué Israël et ne le fera jamais, en revanche on l’emploie en Syrie, en Libye, au Liban, et en o008-2009, 20 000 de ces forcenés, étaient massés à la frontière entre Gaza et l’Égypte, prêts à aller commettre un autre Sabra et Chatila à Gaza, seule la résistance inattendue du Hamas face à l’agression israélienne a mis en échec ce plan.

  3. Rensk dit :

    Aïe, ils s’aiment beaucoup entre eux… Que font les USA ?
    La police du Koweït a arrêté un groupe d’agents du Qatar chargés de renverser l’émir al-Sabah IV.

    Les documents saisis attestent de l’organisation du complot par l’émir Hamad bin Khalifa al-Thani du Qatar. Des copies de ces documents ainsi que des procès-verbaux judiciaires ont immédiatement été transmises par le Koweït à l’Arabie saoudite.
    http://www.voltairenet.org/Coup-d-Etat-manque-du-Qatar-au

  4. RoyL dit :

    > apparemment juste après le passage des voitures, et au moment
    > ou passait les véhicules de l’armée syrienne , et des
    > journalistes.

    Quelle — baciamo le mani!!! — *CHAAAnce*, et quelle … *moins
    bonne* (chance) pour les autres, ceux qui suivaient. Essayons de
    deviner en plus: est-ce que l’engin explosif aurait été fait
    exploser juste AVANT que le convoi passe si le général aurait
    trouvé place dans un véhicule dans la queue du convoi? 8-)

    Ou est-ce que ça marche — général prenez`note! — comme avec les
    sangsues aussi, c’est à dire, que les premiers qui passent
    (suffisamment`rapidement) par un chemin infesté ne sont presque
    jamais atteint?

    Pourquoi juste avec le *big boss* (lequel avait figuré comme
    absent pour quelque temps même), et maintenant: Sarkozy+Juppé
    out, « registre dramatique » de Kofi Annan, votations en Syrie,
    Poutine, parades en Russie (deuxième guerre mondiale — gagnée
    grâce à l’armée Rouge pour la plus grande partie), etc.

  5. L17 dit :

    Bonjour à tous

    « L’ONU s’inquiète – enfin – des trafics d’armes » !!! Hé Bien, ce n’est pas trop tôt !
    Quant à Ban Ki-moon et son adjoint, qu’attendent-ils pour condamner cet attentat ? Vont-ils encore laisser croire que c’est le fait du régime ???

    Il est heureux que les Bérets bleus et le Général Mood soient saufs : pour eux c’est un avertissent dont les pauvres soldats syriens font les frais ; je leur souhaite bon courage et qu’ils guérissent de leurs blessures. Les journalistes sont indemnes, ils diront la vérité Inch’Allah! ! Ce matin France Inter prétendait encore et toujours qu’aucun journaliste ne pouvait entrer en Syrie et que l’Armée syrienne bombardait tout ce qui bouge ou presque ! Leur malhonnêteté est fatigante…

    Lire : « Thierry Meyssan sur les tentatives de déstabilisation de la Syrie et sur l’élection présidentielle française
    Article placé le 19 avr 2012, par Mecanopolis »

    http://www.mecanopolis.org/?p=25311

    Cordialement

    • RoyL dit :

      @ L17

      > Il est heureux que les Bérets bleus et le Général Mood soient
      > saufs : pour eux c’est un avertissent dont les pauvres soldats
      > syriens font les frais

      Tout à fait!!! Pour ces derniers ils n’y a pas ni des twit
      (twitter) de la dernière minute, ni des renseignements et autres
      *avertissement* de sorte qui arrivent. Est-ce que cane vous
      rappelle 9/11 comme *style* ou *brand* de marque?

  6. joseph cotton dit :

    Terje Roed-Larsen est plus préoccupé par les armes venant de Syrie que par celles allant en Syrie pour aider les rebelles.
    En effet, il est possible que indirectement et à leur insu, les armes lourdes financées par le Qatar et l’Arabie Saoudite et acheminées ver la Syrie par la Turquie, sont ‘vendues’ et redirigées ver l’arsenal du Hezbollah au Liban. Les armes venant l’ Iran par l’Iraq suivent probablement le meme chemin.
    Un beau cadeau pour Nasrallah qui jusque la voyait son alimentation en armes compromises par les pressions americaines du controle des frontières.

    • averoes dit :

      En effet, les résistants du Hezbollah eux feront bon usage de ces armes ultra sophistiqués confisquées aux terroristes de l’ASL et du CNS et c’est tant pis pour le régime sioniste et les larbins turcs, qataris, saoudiens et le reste des fouteurs de merde!!

  7. joseph cotton dit :

    A voir

    http://assange.rt.com/

    Assange: interview avec Nabil Rajab , Bahrain

  8. joseph cotton dit :

    Le massacre des étudiants est le fait d’ infiltrés Libyens et Turcs, affirme Mgr Giuseppe Nazaro, vicaire apostolique à Alep ( en anglais)

    http://www.asianews.it/news-en/Student-massacre-due-to-Libyan-and-Turkish-infiltrators,-says-apostolic-vicar-in-Alep-24665.html

  9. سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    Pardon pour l’excessivce sensibilité du clavier concernant la note précédente.

    Un certain Bernard VALERO, cartésien, se pavanant dans les labyrinthes du Q d’Orsay dixit :
    « Nous condamnons fermement l’attaque dont a été victime le convoi du général Robert Mood, chef de la mission des observateurs en Syrie », a déclaré Bernard Valero, porte-parole du Quai d’Orsay, lors d’un point-presse. « Nous tenons le régime de Damas pour responsable de la sécurité des observateurs ».

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/05/09/97001-20120509FILWWW00447-paris-condamne-l-attaque-visant-l-onu.php

    C’est un cartésien, citoyen d’honneur de l’Ubustan, où il a été intronisé comme porteur du sac à merdre d’Alfred JARRY.

    • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

      …suite…
      C’est un cartésien, citoyen d’honneur de l’Ubustan, où il a été intronisé comme porteur du sac à merdre d’Alfred JARRY.

      Il aime et admire les « pro-démocratie », les soutient et les reçoit et les choie, avec son bientôt ex-ministre Alain JUPPE.

      Il a émis une FATWA-ouah-ouah contre ceux, (les misérables !), qui défendent l’intégrité et l’indépendance de la Syrie.

      Et quand les saints hommes de l’ASL, ces salaphistophélès, ces Takfiristes, ces Jihadistes, ces seconds couteaux d’Israël, Qataristanais, Wahhabistanais, Erdoganistanais, Diabolistanais, le vin étant interdit, s’enivrent du sang des citoyens ordinaires, ce Valéro leur décerne des médailles de vertu.
      L’Armée nationale syrienne, pour le Valereux Valéro, est responsable de la sécurité des missionnaire de l’ONU, et, simultanément, doit, pour ce diplomate de nuisance, se retirer de tous les secteurs habitables du pays.

      Il ne souffre pas un trouble bipolaire.
      IL a une seule idée. Fixe.
      C’est le venin qui s’écoule à travers les pipes-lines de pétrole et de gaz.
      Valéro Zéro !
      C’est logique

      • BWANE dit :

        « C’est un cartésien, citoyen d’honneur de l’Ubustan, où il a été intronisé comme porteur du sac à merdre d’Alfred JARRY. » Excellent.

    • mécréante dit :

      Six soldats syriens ont été blessés dans l’histoire !
      un âne ce Valero !

    • RoyL dit :

      > « Nous tenons le régime de Damas pour responsable de la
      > sécurité des observateurs ».

      C’est une déclaration presque *canonique* dans son absurdité
      *Immanente*, *intrinsèque*, provenant d’une parfait *générateur
      de schizophrénie* que pas mal de familles abritent typiquement à
      leur sein aussi, halas: une mère, ou un père, une tante, un
      oncle, etc.; *générateur de schizophrénie* que le (anti)
      psychiatre Ronald David Laing, a défini et décri dans ses livres.

      Le *générateur de schizophrénie*, un individu profondément
      malade, est celui ou celle qui pousse invariablement les autres,
      typiquement une victime *désignée* dans la famille, dans des
      situations impossibles, sans issues, d’abords; et leur imposent,
      de s’en sortent depuis là en un deuxième temps.

      Alice Miller a écrit ‘Le drame de l’enfant doué’, Arno Gruen (un
      psychiatre suisse) a développe la théorie la plus
      scientifiquement intelligente et convaincante jusqu’à présent sur
      la mort subite du nourrisson; etc., Maud Mannoni, par exemple;
      tous impliquant des *générateurs de schizophrénie* comme la
      source de la disgrâce.

      Adorno les (*générateurs de schizophrénie*) désigne dans ses
      études sur les caractères autoritaires comme ayant obtenu un seul
      *succès* et ne possédant qu’une unique *qualité* véritable dans
      leur vie: d’avoir réussi — cachés derrière des apparences
      d’individus sachant travailler *normalement*, dans le sens
      exclusivement fonctionnel, dans une société — à éviter d’être
      internés dans des maisons de soin eux-mêmes, où ils auraient
      mieux ete envoyé urgente ment sans ruiner la vie des autres.

      Le dramaturge Tennessee Williams a décrit plusieurs de ces
      situations dans ses pièces; la mère de Samuel Beckett était un de
      ces générateurs; autant que l’infirmière du fameux Vol au-dessus
      d’un nid de coucou, avec Nicholson, aussi.

  10. سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    J’exprimais, il y a une dizaine de jours, la crainte d’attentats contre le chef de la mission de l’ONU.

    Je n’avais, en effet, pas oublié l’assassinat du Général suédois, Folke BERNADOTTE, le 17/09/ 1948, qui dirigeait le mission de l’ONU dans le conflit israélo-arabe.

    Il a été assassiné par les U.S.A., Ultra-Sionistes-Assassins du groupe LEHI.

    Aujourd’hui, Israël n’a pas besoin de se « compromettre » directement.

    Il y a des crétins, moins adroits, qui le font pour lui, avec, heureusement, des ratés.

  11. BWANE dit :

    (Hors sujet)
    1)Vote des Français dans les pays arabes et en Israël, on remarquera le score « soviétique » que réalise le Nabot dans cette dernière :
    Calendrier
    Mai 2012
    L M M J V S D
    1 2 3 4 5 6
    7 8 9 10 11 12 13
    14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27
    28 29 30 31
    << >>
    Articles récents

    Vote des Français dans les pays arabes et en Israël (2ème tour)
    Conspirationnisme ? Des attentats terroristes fabriqués par la police…
    Libye : l’histoire ne repasse pas les plats
    Etats-Unis cherchent nouveau Saddam désespérément !
    « Bye Bye Sarkozy ! » – La vengeance posthume de Mouammar Kadhafi
    Tariq Ramadan: un appel ironique à voter Nicolas Sarkozy
    Mourad Dhina : 100 jours de détention, ça suffit !
    Affaire Merah : que la vérité soit dite, aussi déplaisante soit-elle…
    Campagne présidentielle : Nicolas Sarkozy se contredit sur la Libye et le nucléaire
    Business, profits souterrains et stratégie de la terreur. La recolonisation du Sahara.

    Liste complète
    Témoignage

    La politique

    de la France

    au Proche-Orient

    par Philippe de Saint Robert

    http://0z.fr/N6Jgs

    Témoignage

    Tarek Aziz

    par Paul Balta

    http://0z.fr/NDfiA

    Poème de prison

    Ode à l’Irak

    par Saddam Hussein

    http://0z.fr/hJ1f0
    Archives

    mai 2012 (4)
    avril 2012 (10)
    mars 2012 (14)
    février 2012 (11)
    janvier 2012 (14)
    décembre 2011 (23)
    novembre 2011 (20)
    octobre 2011 (18)
    septembre 2011 (15)
    août 2011 (11)
    juillet 2011 (12)
    juin 2011 (6)
    mai 2011 (10)
    avril 2011 (11)
    mars 2011 (14)
    février 2011 (8)
    janvier 2011 (8)
    décembre 2010 (9)
    novembre 2010 (10)
    octobre 2010 (13)
    septembre 2010 (10)
    août 2010 (8)
    juillet 2010 (12)
    juin 2010 (7)
    mai 2010 (9)
    avril 2010 (11)
    mars 2010 (16)
    février 2010 (7)
    janvier 2010 (7)
    décembre 2009 (7)
    novembre 2009 (3)
    octobre 2009 (1)

    Pages

    Al-Moqawama – An V (janvier 2008)
    Pétrole: Israël et le pétrole irakien (mars 2008)
    Al-Qaïda en Irak (avril 2008)
    Tarek Aziz, l’homme qui en sait trop (juin 2008)
    Tarek Aziz… connais pas! (Bakchich.info -20/5/08)
    Guerre de l’eau au Pays des deux fleuves (mai 2006)
    Turcomans: peuple oublié ou marginalisé (mai 2007)
    Sarkozy et le commerce franco-irakien (avril 2009)
    Pétrole: Hold-up à Baba Gurgur (octobre 2007)
    Syrie: « Réveille-toi Saladin, ils reviennent… » (2/9/05)
    Liban: Mais qui a assassiné Rafic Hariri ? (21/2/05)
    Pétrole: La poudrière de Kirkouk (21/1/05)
    Pétrole contre nourriture: L’affaire Millennium (21/12/05)
    Liban: Assassinat de Rafic Hariri, la piste interdite (16/7/06)
    Partition: Une guerre… dans la guerre (27/11/06)
    Turcomans: Interview du Dr. Hassan Aydinli (20/1/05)
    Kurdistan: L’oléoduc kurde (26/1/06)
    Kurdistan: Le danger expansionniste kurde (10/4/06)
    Liban: La bataille du Litani (8/8/06)
    Saddam Hussein: La guerre civile peut commencer (24/10/06)
    Le croissant chiite… safavide (5/3/07)
    Saddam Hussein, raïs martyr (30/12/07)
    Les Yézidis dans la tourmente (25/9/07)
    La « libération » de l’Arabistan
    L’Arabistan, vous connaissez? (archives 1979)
    Arabistan – Faire connaître notre combat au monde (archives 1981)
    Législatives de 2005: la mascarade
    Iyad Allaoui, du Baas à la CIA
    Elections régionales: l’envers du décor
    La profanation de la tombe de Michel Aflak, fondateur du parti Baas
    Tarek Aziz: « Il est noble, ils sont ignobles… »
    Nouvel appel pour la libération de Tarek Aziz et de tous les prisonniers politiques en Irak
    La politique de la France au Proche-Orient, par Philippe de Saint Robert
    El Moudjahid du temps de guerre, point aveugle de la recherche historique française

    Mardi 8 mai 2012
    Vote des Français dans les pays arabes et en Israël (2ème tour)

    Algérie
    Hollande 4844 (87,28%)
    Sarkozy 706 (12,72%)

    Arabie saoudite
    Hollande 577 (45,58%)
    Sarkozy 689 (54,42%)

    Bahreïn
    Hollande 110 (34,06%)
    Sarkozy 213 (65,94%)

    Egypte
    Hollande 996 (59,82%)
    Sarkozy 669 (40,18%)

    Emirats arabes unis
    Hollande1674 (33,66%)
    Sarkozy 3300 (66,34%)

    Irak
    Hollande 37 (63,79%)
    Sarkozy 21 (36,21%)

    Jordanie
    Hollande 270 (62,07%)
    Sarkozy 165 (37,93%)

    Koweït
    Hollande 142 (43,29%)
    Sarkozy 186 (56,71%)

    Liban
    Hollande 2759 (31,66%)
    Sarkozy 5954 (68,34%)

    Libye
    Hollande 15 (42,86%)
    Sarkozy 20 (57,14%)

    Maroc
    Hollande 9415 (55,13%)
    Sarkozy 7664 (44,87%)

    Palestine (Ramallah)
    Hollande 62 (83,78%)
    Sarkozy 12 (16,22%)

    Qatar
    Hollande 431 (41,44%)
    Sarkozy 609 (58,56%)

    Syrie
    Hollande 29 (69,05%)
    Sarkozy 13 (30,95%)

    Tunisie
    Hollande 5278 (71,03%)
    Sarkozy 2153 (28,97%)

    Yémen
    Hollande 38 (71,70%)
    Sarkozy 15 (28,30%)

    **

    Israël
    Hollande 1080 (8,22)
    Sarkozy 12057 (91,78)
    http://www.france-irak-actualite.com/article-vote-des-fran-ais-dans-les-pays-arabes-et-en-israel-2eme-tour-104825686.html
    2)Petite interview de Thierry Meyssan à propos des élections législatives en Syrie :
    http://french.irib.ir/analyses/interview/item/187120-thierry-meyssan,-journaliste-fran%C3%A7ais

    • BWANE dit :

      Désolé, je ne sais ce qui est arrivé dans mon copier/coller, donc ne pas tenir compte de « Calendrier…El Moudjahid du temps de guerre, point aveugle de la recherche historique française ».

  12. Mohamed Ouadi dit :

    Vidéo d’un attentat suicide contre un barrage de sécurité à Idlib :
    http://www.youtube.com/watch?v=i1FQBhD_Zr4&feature=youtu.be

    • astugie147 dit :

      Je ne sais pas qui publie ou qui a monté cette vidéo, mais à la dernière seconde de la vidéo (à 2:46 sur 2:46), il y a une inscription en hébreu cursif (l’écriture manuscrite, pas les lettres carrées imprimées) qui contient une très vilaine insulte sur Jésus et sa mère (pas besoin de vous traduire vous aurez compris)? C’est très lisible quand on fait pause. Je suis allé sur d’autres vidéos de ce compte youtube et il n’y avait pas d’inscription à la fin.

      • Mohamed Ouadi dit :

        Merci du décryptage, l’inscription serait-elle une sorte de signature ?
        A l’état où nous sommes, est-ce que vous pouvez beaucoup donner plus de précisions sur les insultes ?

  13. betehem dit :

    Ah ! Les Américains ont encore déjoué un projet d’attentat terroriste. Chouette, ça tombe bien. Ce serait le moment ou jamais de ne plus collaborer avec Al Qaida et autres extrémistes,non ? Décidément, ils manquent d’a propos et de réalisme, ces américains du nord là.
    C’est fou les révélations qui peuvent se produire après un changement de président. Des dossiers vont être déballés, en France. Sarkozy Kadhafi, entre autres. Des journalistes muselés vont s’en donner à coeur joie. Ca se voit déjà et ça va s’intensifier.
    Tous les Français ne sont pas des malades mentaux style Bush ou Obama. Ou Juppé.
    C’est à regarder de près, comme les résultats des élections en Syrie.
    Et petit a petit, on en reparlera, et mieux !
    Allez, courage !

  14. betehem dit :

    Je dois être bouchée ou inculte. Qui peut me donner une référence pour un dico de traduction de ce qu’écrit Bwane à 19 h 43 ? Ca doit être intéressant.

  15. Mohamed Ouadi dit :

    Un reportage d’Addunia.TV qui montre l’état des lieux au quartier Al Khalidyeh à Homs, avant et pendant la visite de la mission des observateurs onusiens, un quartier en ruines, évacué ou déserté par ses habitants, où il ne reste plus, à part les terroristes, qu’une minorité des habitants qui soit ils sont retenus par la force, soit ils sont de mèche. On voit de même la mosquée Khalid Ibnou Al walid intact contrairement aux mensonges qui ont été colporté sur la destruction de son minaret par les tirs d’armes lourdes des forces de l’armée régulière syrienne.
    http://www.youtube.com/watch?v=vQFxhni72Uc&feature=youtu.be

  16. RoyL dit :

    À tous ceux qui savent lire en allemand:

    http://hinter-der-fichte.blogspot.com/2012/05/12.html
    Donnerstag, 10. Mai 2012
    Syrien: Bombenanschlag auf UNO nutzt der NATO

    (= Syrie: l’attentat dont le convoi de l’ONU a été la cible, sert
    l’OTAN)

    etc. Absolument!

    (hinter-der-fichte.blogspot.com est un blog dont la qualité est
    de premier ordre — je reçois ses feeds régulièrement.)

    • L'étrangère dit :

      Images d’apocalypse sur la route de l’aéroport de Damas… transmises par les TV syriennes en ce moment même.Pas de mots… Le général Mood va t-il enfin désigné les coupables par les termes adéquats : TERRORISME DES LARBINS DE LA SOI-DISANT COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE !

      • RoyL dit :

        http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=63389&cid=18&fromval=1
        Deux attentats terroristes secouent Damas
        10-05-2012

        C’est affreux, images terrifiantes. Ça ne va bien sur ni
        *consoler*, ni *rassurer* les victimes, mais signifie néanmoins
        que les impérialistes, en ayant donné l’ordre de se mettre en
        mode *last strike* (= autant générer le plus de
        dégâts/destruction/ravages possibles quand il n’y a plus de
        moyens de s’en sortir) aux leurs gangs, ne peuvent empêcher de
        laisser reconnaitre qu’ils sont entrés bien dans la phase
        terminale de leurs illusions — et qu’ils le savent eux mêmes,
        leurs think tanks au moins.

        JAMAIS la Syrie cèdera; jamais le russes, ni les chinois et les
        autres. Ils ne restent que les crétins déclarés et patentés qui
        peuvent insister de ne pas comprendre ce qui est en train de se
        passer en réalité, de voir autre chose. Et les criminels et les
        déshonnêtes.

        S’ils commettront la folie de faire éclater une guerre
        *véritable*, ils vont la perdre (ce qu’ils devraient savoir déjà
        d’ailleurs). Les États Unis comme minimum vont être découpes –
        comme l’ancienne Union Soviétique avant eux.

        Avec un peu d’aide (technologique) supplémentaire de la part des
        russe et des chinois — ce que maintenant ils pourront faire
        officiellement — on va purger/nettoyer le pays de ce qu’il
        restait de racaille terroriste assez rapidement. Pas besoin,
        surtout, de passer par une *guerre civile*.

        Pour ce qui regarde l’économie, bah, on sait lesquels sont ceux
        qui ont le sous, les moyens, bien des connaissances aussi!, aujourd’hui
        – précisément, pas exactement les mêmes qui se montrent fâches et
        enragés envers les syriens pour commencer. (Les *syriens* –
        ensuite viennent, dans la catégorie de ceux qu’ils sont à
        *maitriser*, et pas dans l’ordre du plus grand *danger*, les
        iraniens, les russes, les chinois, etc., est-ce que ça serait du
        nouveau pour quelqu’un ici?)

  17. Mohamed Ouadi dit :

    Deux attentats explosifs crapuleux à Damas, près d’un rond point, les explosions se sont étendues sur un rayon de dizaines de mètres, beaucoup de dégâts matériels, et probablement humains (plus de 200 entre morts et blessés). Mood, sur place a appelé toutes les parties impliquées, à l’extérieur et à l’intérieur d’arrêter de faire du mal au peuple syrien :
    http://www.youtube.com/watch?v=ShlUF2NqNhA
    http://www.youtube.com/watch?v=4WQ34799Ycs
    http://www.youtube.com/watch?v=bFHpp65bza8
    http://www.youtube.com/watch?v=WMrF45idIy8

    • Mohamed Ouadi dit :

      Les explosions sont les plus puissantes, ils sont séparés par deux mn, entre le premier et le second, peut être pour faire beaucoup de dégâts ?!

    • Mohamed Ouadi dit :

      Le second est plus violent. C’est près du rond point Al Qazzaz.

    • Mohamed Ouadi dit :

      Ryad Al Asaad, le chef de la soi-disant « ASL », met à exécution ses menaces de se venger de Damas et Alep, pour ne pas participer à sa révolution, sur les colonnes d’Achark Al Awsat et les chaines de la fitna, hier !
      Les deux attentats suicides, par véhicules piégés, ont eu lieu à l’endroit qui a déjà été ciblé par « Fath Al Islam », en 2008, càd devant le complexe « Faraa Palestine » et « Faraa Al Daouriyates », au croisement de l’avenue « Al Qazazine », et la route menant à « Al Sayda Zainab » et la route de l’aéroport international de Damas. Selon les informations, l’un des attentats est du à une camionnette, conduite par un Kamikaze, chargée de près de plus de 250 kg d’explosifs. L’explosion a causé la destruction de dizaines de véhicules civils, en circulation, qui ont été complètement calcinés avec leurs passagers. De même les dégâts ont touché significativement les habitations qui se trouvent sur un rayon de près de 1000 m. A signaler que l’endroit visé connaît d’habitude un grand trafic à ce moment de la matinée.
      Les attentats portent les empruntes des membres de Fath Al Islam, dont les membres ont rejoint « Jabhat Nousrat Ahl Al Sham », lié à l’ASL, et concrétisent les menaces de Ryad Al Asaad.

  18. Vanalic dit :

    Avant l’éclipse totale, une des dernières déclarations du Bien Vilain, Bêtement Velléitaire, Bonnement Vache :

    Que peut-on attendre d’autres,d’une équipe déchue ! Que de l’ignominie..

    « Nous condamnons fermement l’attaque dont a été victime le convoi du général Robert Mood, chef de la mission des observateurs en Syrie », a déclaré Bernard Valero, porte-parole du Quai d’Orsay, lors d’un point-presse. « Nous tenons le régime de Damas pour responsable de la sécurité des observateurs », a-t-il ajouté.

    « Le respect scrupuleux de la sécurité et de l’intégrité de la mission, prévu par les résolutions 2042 et 2043 du Conseil de sécurité des Nations unies, s’impose. Il est de la responsabilité première des autorités syriennes de garantir cette sécurité dans une totale liberté de mouvement de la mission », a insisté Bernard Valero.

    Bon Vent malgré tout, le Bonnement Vache, Bernard Valero…

  19. Marie-Christine dit :

    Les nouveaux attentats à Damas : nouvelles !?
    NO PASSARAN, comment ça va ?

    Le choeur des « vierges » : « Nous craignons maintenant une guerre civile totale en Syrie » ; traduction : « Depuis le temps que nous l’appelons de tous nos voeux, que nous y travaillons activement, nous espérons bien qu’elle va enfin arriver ! Elle va arriver !!! »
    Et la lune maléfique, la danseuse du choeur des « vierges », la Yankee Moon, prévient, menace d’arrêter la mission des Casques bleus après l’attentat contre leur convoi : ce n’est pas encore fait – Non ! -, mais le « choeur des vierges » et des « vierges de l’opposition » le souhaite tellement, car elle menace tout l’édifice de leurs mensonges et l’avenir de leur chorale guerrière.
    Sursaut général pour dire, Stop ! Stop à l’agression contre la Syrie !
    Je vous embrasse