• Actualité
  •  

  Le bulletin du vendredi soir 21 septembre de l'agence Sana affirme que cet après-midi les forces gouvernementales ont achevé la "purification"  de la localité d'al Hajar al Aswad, à l'extrême limite sud de la périphérie de Damas, et dont le nom revenait périodiquement depuis plusieurs semaines dans les communiqués militaires. Une source militaire a même décerné le label "zone sûre" à la localité. Sana explique la stratégie suivie en l'occurrence par l'armée : une colonne est partie du quartier al-Tadamone, situé [...]



Le sud de Damas « purifié » de l’ASL ?

Par Guy Delorme,



 

Le bulletin du vendredi soir 21 septembre de l’agence Sana affirme que cet après-midi les forces gouvernementales ont achevé la « purification«   de la localité d’al Hajar al Aswad, à l’extrême limite sud de la périphérie de Damas, et dont le nom revenait périodiquement depuis plusieurs semaines dans les communiqués militaires. Une source militaire a même décerné le label « zone sûre » à la localité.

Sana explique la stratégie suivie en l’occurrence par l’armée : une colonne est partie du quartier al-Tadamone, situé à un moins d’un kilomètre au nord d’al Hajar al Aswad, puis a atteint le camp de réfugiés d’al-Yarmouk, juste au-dessus, pour aboutir au village d’At-Taqqadom, situé immédiatement à l’est d’al Hajar al Aswad ; dans le même temps, un autre groupement tactique  a progressé lui d’ouest en est, ou plutôt de nord-ouest en sud-est, partant de Qadam (un bon kilomètre à vol d’oiseau au nord-est de l’objectif). Bref, un sorte de tenaille dont les mâchoires se sont refermées sur al Hajar al Aswad.

Sana donne – ce n’est pas fréquent – des indications chiffrées précises : 1 500 rebelles de toutes nationalités auraient tenu ce secteur sud de Damas : 150 ont été tués dans les opérations et « des centaines ont été arrêtés », les autres – quelques centaines donc – ayant fui devant la progression des militaires.

Ce nettoyage d’al-Hajar al Aswad, bourg situé répétons-le à l’extrême limite de la vaste agglomération damascène, met-il vraiment fin aux ultimes soubresauts de l’ASL dans le Rif de Damas, un mois et demi après la fin des combats dans la ville proprement dite ? Pas certain, dans la mesure où ces bandes ont tendance à se réinfiltrer. Mais elles sont pour l’heure bien diminuées et désorganisées  – et peut-être démoralisées. Et elles sont vraiment chassées de la quasi-totalité de leurs points d’appui de la banlieue sud de Damas. L’armée saura-t-elle maintenir un cordon sanitaire efficace, c’est toute la question. Sana laisse entende que les bandes vont être poursuivies dans la campagne.

 

-Alep  :

Ce vendredi 21 septembre, encore des incidents dans divers quartiers d’Alep :

-Deux pick-up à mitrailleuse Douchka et un mortier détruits, et un sniper abattu dans la zone industrielle d’al-Arqoub, à l’est de la ville ;

-Un chef terroriste, qualifié de « très dangereux » par Sana, tué à Boustane a-Bacha (nord de la ville) ; sans doute s’agit-il d’al-Ahmadi, un responsable local de la brigade al-Farouq ;

-des « dizaines » de rebelles tués dans le quartier de Sakhour (est), près de la mosquée d’al-Qaada.

 

-Homs : tunnel d’un kilomètre

Les militaires ont découvert un nouveau tunnel rebelle reliant les quartiers d’al-Kussur (nord-ouest), al-Khalidiyah (ou al-Khaldeeye, plus au sud) et al-Hassawyeh, à la sortie nord-ouest de Homs ; soit au minimum un kilomètre de long. Six insurgés ont été capturés dans cette artère souterraine qui permettait un accès – ou une sortie – discret par le nord-ouest de la ville. Apparemment, à Homs, beaucoup de choses se sont faites, côté rebelles, souterrainement – et sans doute nuitamment de surcroît. Une configuration qui explique comment des centaines d’entre eux ont pu s’évader de la nasse, notamment lors de la réduction de Bab Amr et des quartiers avoisinants, au début de l’année.

 

-Ar-Raqqah : mensonge OSDH

Pas plus tard que ce matin nous élevions des doutes sur l’identité des quelque 30 personnes tuées – et des quelque 80 blessées – selon l’OSDH dans une frappe aérienne contre une station service d’Aîn Issa, à une cinquantaine de kilomètres au nord de Raqqah et à une trentaine de la frontière turque, jeudi. Qu’est-ce qui assurait que ces victimes fussent bien d’innocents civils venus faire le plein ? L’OSDH a une fâcheuse tendance – qu’elle a d’ailleurs reconnue voici quelques mois – à transformer les insurgés non issus de rangs de l’armée en « civils« .

Eh bien, il semble que notre soupçonneuse intuition ait été juste : une vidéo montre que ce n’est pas la station en elle-même qui a été touchée, mais une concentration de véhicules rebelle sur un parking situé à une centaine de mètres à ses abords. Voici une vidéo diffusée par un média allemand qui montre que la station est intacte, ce qui n’est pas le cas des véhicules rebelles. Bref, une nouvelle intox à l’actif de l’OSDH. Et une confirmation de la maîtrise balistique des aviateurs syriens.

http://www.sueddeutsche.de/politik/syrien-viele-tote-nach-luftangriff-1.1473983

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

54 commentaires à “Le sud de Damas « purifié » de l’ASL ?”

  1. Sy dit :

    J’ai envie de dire que l’ASL c’est comme les hémorroïdes, une fois traité on est jamais à l’abris d’une rechute….

  2. Le savon de Alep dit :

    Qu’elles sont vos sources? Je ne vois qu’un article qui se posse une question…mais sans sources. La ré-information reste de l’information vous savez, et on se doit de posséder des preuves tout de même.

    • I love PUTINE dit :

      L’ASL est pire que les hémorroïdes,c’est le tissu cancéreux qui se répand a moins de faire une ablation locale
      ou de la chimio. Donc ASL est un tissu vivant comme des virus qui se multiplient,il faut un traitement aux
      anti-biotiques ou de la dératisation.Merci Docteur BACHAR de soigner la Syrie malade de ce cancer apporté
      de Turquie,ceci pour le savon de marseille ou d’alep.Mes sources c’est MOI

    • hannibal dit :

      le savon
      des preuves de quoi…nier l’évidence .ou question de demeuré.je dirais pour etre polis les terroristes ont glissé sur le (( savon d’Alep ))jusqu’a ce que mort s’ensuive.
      ALEP martyrisé
      ALEP blessé
      ALEP LIBEREEEEEEEEEE

    • suchite dit :

      Savon dalep ou savon “DOVE“

    • Khodr dit :

      Savon hallal?

  3. Souriya ya habibati dit :

    Allah Souriya Bachar wbass

    • dalla dit :

      j’aime bien votre nom

    • MBM dit :

      En fait, votre nom signifie quoi au juste? La souris la mieux fringuée…? Souri ja! ja! habi bati… en piti nègre. Pour les non-arabes, auriez-vous l’obligeance de traduire ce que vous serinez à longueur de… Merci. Deux mots donnent une orientation à la phrase: Allah et Bachar, mais les autres?

      • Marie-Christine dit :

        Même moi qui ne connais pas l’arabe, je sais que Souriya, c’est la Syrie !!
        Et l’ensemble je le traduirai à peu près, avec mes lacunes, Syrie ma chérie… Traduction bien sûr à compléter pour plus d’exactitude.

        • nacera dit :

          @MBM
          En fait il faut compléter pour les non-initiés. le nom signifie: Syrie mon amour, tu m’a redonné ma dignité, tu m’a redonné ma liberté.
          Et voilà vous savez presque tout MBM, je dis bien « presque », car ce nom spécial est justement trés trés « spécial », car ceux qui connaissent le secret ont la chair de poule et leurs oreilles se relèvent toutes seules lorsqu’ils l’entendent!

      • Khodr dit :

        Va sur Google traduction

  4. résistance dit :

    Si on s’imagine qu’il y a des gens qui suivent ce fou. C’est ce qui est incroyable.
    http://friday-lunch-club.blogspot.de/2012/09/fsa-sheikh-adnan-al-aroor-kill-1-2-3-or.html

    • Colonel Patouillard dit :

      Oui, impressionnant….
      Très bonne indication pour une injection intramusculaire de Droleptan :

      DROLEPTAN :

      Indications

      Etats d’agitation au cours des psychoses aiguës et chroniques et dans les états d’agressivité, chez l’adulte.

      Posologie

      - La posologie est de 5 mg (2 ml) par voie intramusculaire.
      - En l’absence d’efficacité clinique constatée dans les 15 à 30 minutes, il est possible de faire une nouvelle injection de 5 mg (2 ml).
      Lorsque la situation clinique le justifie, des réinjections de 5 mg (2 ml) IM peuvent être réalisées en respectant un intervalle minimum de 4 à 6 heures entre les injections.
      - Chez les sujets âgés (en raison d’une plus grande sensibilité à la sédation et à l’hypotension orthostatique), chez les patients ayant des antécédents d’effets indésirables aux neuroleptiques ou chez les sujets en mauvais état général, les doses devront être diminuées de moitié, puis si besoin adaptées à la réponse et à l’efficacité clinique.
      - De même, une diminution de la dose devra être envisagée chez les adolescents.
      - Il est préférable d’administrer le traitement sous stricte surveillance clinique. La posologie doit être individualisée en tenant compte de l’âge du patient, de la sévérité des symptômes et de la réponse aux traitements antipsychotiques antérieurs.

    • Khodr dit :

      Le grand cheikh Arrour , est de retour dans les toilettes publique de Ryiad

    • nacera dit :

      Ce type est possédé par Satan – as-tu remarqué son changement de voix?
      Il a eu une « brèche » à cause du profond sentiment de haine qu’il éprouve vis-à-vis des autorités syriennes qui ont mis sa mère en prison. On remarque aussi son aveuglement total: Il est pour sa part réfugié au qatar et de là bas il demande aux gens de commaitre des crimes, de brûler damas… Quand à lui-même il veux bien sûr survivre à tout celà pour s’approprier le pouvoir – il rêve de devenir Emir.
      Regardez ses nombreuses vidéos sur youtube, pour trouver la preuve de ce que j’avance.

      • Khodr dit :

        je crois qu il a vraiment un soucis ce ARROUR!
        À mon avis c est un homosexuel refoulé!
        Il arrive pas à assumé et a s accpeté!
        Quelqu un à une solution pour notre ami?

  5. suchite dit :

    Je pense que le faite que lon nentend plus parle’ defection est une preuve ou un signe que le camp populaire de bachar est proche de la victoire, inchalah.

    • nacera dit :

      tous les microbes sont partis, certainement ceux-là même qui se comportaient de manière odieuse et qui se sont enfuis peut-être par peur des enquêtes.

  6. dogan dit :

    que dieu protege le peuple syrien ( quand je dis peuple j entend par la l’armée aussi ) de ces hordes sauvage qui n ont ni foi ni dieu amin

  7. Gaudefroy dit :

    Sur France 2, jeudi 20 septembre 2012, odieuse désinformation de Manon Loizeau sur le massacre de Houla. Elle a réussi à interviewer le petit survivant Ali pour faire appel à l’émotion. Mais il est utlisé pour servir la propagande en accusant Assad et l’armée régulière. Dans un accès de zèle mensonger, elle va jusqu’à affirmer que  » le petit Ali est recherché par l’armée syrienne, aujourd’hui l’enfant se cache « . C’est-à dire qu’elle blanchit les vrais criminels tout en se jouant de la souffrance du seul survivant de ce massacre. Y a-t-il un nom pour ce genre d’acte, quel fanatisme salfiste-fucking l’anime donc pour faire cela ?
    Ce mensonge devrait être assez facile à démonter par infosyrie ou le réseau voltaire et dévoiler ainsi la supercherie d’un reportage passé à une heure de grande écoute.

    • mécréante dit :

      Encore entrée clandestinement ?

    • nacera dit :

      En fait c’est à cause du petit ali que j’ai commencé à m’interesser à la question syrienne, car je l’avoue, au début, je ne savais pas ce qui se passait.
      Lorsque j’ai vu cet enfant au lendemain d’el houla, j’avais comme une intuition qu’il a été contraint de mentir – allez savoir pourquoi.
      J’habite dans un pays où les merdias étaient unanimes: le régime d’assad tue les civils. Je trouvai celà plutôt proche du surréalisme, qu’un régime s’assoie délibérément sur un pieux, mais je n’avais pas le temps de m’attarder à analyser les possibilités qui peuvent causer une folie générale, un suicide spécial digne d’une tragi-comédie.
      Mais ali a été une ligne rouge pour moi. Je suis tombée par hasard sur sa vidéo, alors que je cherchai tout autre chose. Pourquoi avoir été sûre qu’on lui a violé son esprit innocent en lui disant que c’est normal?
      Aucune idée. Mais je me suis tout de suite sentie investie d’une mission. Savoir pourquoi cet enfant ment.
      C’est là que j’ai commencé mes recherches et mes analyses et de découvrir des choses et des choses… terribles…au point d’éprouver un profond dégoût du monde.

  8. abdou mohamed dit :

    allez DR.continue moi ce travail de dératisation tous azimuts…..

  9. Phoenix dit :

    Exported Swiss arms mysteriously reach Syria
    Get short URL email story to a friend print version
    Published: 22 September, 2012, 00:59

    Hand grenades exported by Switzerland to the United Arab Emirates several years ago, are now in Syria, according to the Swiss government. The finding comes after a newspaper photograph showed a Syrian rebel with a Swiss-made grenade.

    The picture prompted Switzerland to set up a joint commission with the United Arab Emirates (UAE) in July, according to AP.
    Switzerland temporarily halted arms shipments to the UAE after the photo was printed, but lifted a block on licenses for such deliveries once the commission was established.

    The investigation found that the UAE gave part of a shipment of Swiss hand grenades to Jordan in 2004, to support its fight against terrorism.
    « From there the hand grenades evidently made their way to Syria, » a Swiss government statement said.
    The statement did not give details of how the weapons made their way from Jordan to Syria. It did, however, note that the case pre-dated Switzerland’s 2006 introduction of rules which prohibit countries to re-export arms.

    Additionally, countries are now explicitly prohibited from transferring weapons in the form of gifts or loans.
    Berne has stated that application procedures for arms can now be resumed, but that new safeguards will be implemented.
    Applications to export weapons to the UAE must include a declaration that they won’t be re-exported. The document will also grant Switzerland the right to conduct an on-site inspection of the weapons after they’re shipped.

    Switzerland says it will conduct a review of past exports to “various countries” over the coming months, although it did not identify which nations would be involved.

    http://rt.com/news/exported-swiss-arms-syria-699/

  10. Phoenix dit :

    Libyan pro-government activists storm Islamist headquarters
    Get short URL email story to a friend print version
    Published: 22 September, 2012, 01:29

    Hundreds of pro-government demonstrators have stormed the headquarters of a radical Salafist group in Libya’s Benghazi as thousands took to the streets to rally against militias on Friday.
    Reuters witnesses reported that pro-democracy activists entered the headquarters of the Islamist militia, Ansar al Sharia. The incident took place in the city which became the cradle of last year’s uprising against Muammar Gaddafi regime.
    There was no sign of resistance from the militia.
    The « Rescue Benghazi day » demonstration drew thousands of people discontent with armed Islamist militias, that refuse to give up their weapons and repeatedly disobey the new Libyan government.
    « We entered here to give the place to the national security forces, » activist Musaf al-Sheikhy said, according to Reuters.
    No to armed formations » and « Yes to the Libyan army », read some banners used by demostartors.

    http://rt.com/news/libya-storm-islamist-headquarters-700/

  11. claudia dit :

    Syrie: une vidéo de l’armée arabe syrienne à Alep (région de Meisaloun) ce vendredi, 21 sept. 2012

    http://www.algeria-isp.com/actualites/politique-syrie/201209-A11572/syrie-une-video-armee-arabe-syrienne-alep-septembre-2012.html

    Durée: 16 min. environ

    Les résidents sont sortis applaudir les combattants de l’armée arabe syrienne qui viennent les sauver des griffes des terroristes et des mercenaires.

    Quel beau spectacle.

  12. Aghiles Zitouni dit :

    Journal de Syrie 21.9.2012. Etats-Unis et des pays régionaux fournissent armes terroristes Syrie

    * L’armée syrienne exécute des opérations spécifiques à Damas et à Alep, tue 100 terroristes afghans et détruise 15 voitures dotées de mitrailleuses
    * Al-Jaafari: Le rapport du 11ème rapport de l’Onu sur les enfants et le conflit armé est non professionnel et écrit pour des moitifs provocateurs afin de nuire à la Syrie
    * Larijani: les Etats-Unis et des pays régionaux fournissent les armes aux groupes terroristes en Syrie
    http://www.youtube.com/watch?v=s8WAXz–vEc&feature=youtu.be

  13. l'ingenue dit :

    Actualité,Faits et Analyses par Luc TorreeleRéflexions géopolitiques et historiques sur l’Iran et la Syrie

    L’armée, pilier modernisateur de l’Etat syrien

    Le Baath organise la Syrie post-mandataire, après les hésitations des années 50, où la vie politique syrienne était troublée et indécise, comme en France sous la IV° République. Ce nouveau pouvoir baathiste est centré sur l’armée, qui devient l’école de la nation. Au sein du peuple, on recrute les jeunes hommes capables, on les forme, on en fait des officiers qui encadrent la nation. Dans un document militaire secret de 1966, cité par un historien de la Syrie qui fut diplomate néerlandais, Nikolaos van Dam (1), l’auteur anonyme rappelle que les “représentants de l’impérialisme” multiplient les efforts pour réserver l’encadrement de l’armée aux “classes bourgeoises” dans les pays en voie de développement. L’armée reste ainsi aux mains des mêmes oligarques et est maintenue à l’écart de la politique, réduisant de la sorte les armées à de simples “soupapes de sécurité” qu’on appelle uniquement en cas de besoin pour les renvoyer ensuite dans leurs casernes. Il faut donc remplacer l’armée de métier par une “armée idéologique”, explique l’officier baathiste anonyme qui a rédigé le document de 1966 dans le ton socialiste et “tiers-mondiste” de l’époque. Cette “armée idéologique” (donc, en l’occurrence, “baathiste”) doit travailler en permannence à réaliser les objectifs émancipateurs de la masse populaire et à éliminer les injustices. Le “soldat idéologique” est un homme dévoué à sa nation, qui a reçu une éducation adéquate, reposant sur les principes libérateurs et défensifs du Baath, “de manière à ce que l’on puisse se fier à lui, porteur d’une arme, afin qu’il soit une barrière insurmontable contre tous les ennemis: les ennemis de la nation arabe, les ennemis des classes deshéritées qui travaillent dur, les ennemis de l’Unité (syrienne), de la liberté et du socialisme, qu’ils soient des ennemis intérieurs ou extérieurs” (p. 171). “Dans une armée idéologique, les méthodes classiques et professionnelles, basées sur le mercenariat et sur la force aveugle, disparaissent et sont remplacées par de nouveaux rapports reposant sur l’attachement (à la nation), sur la compréhension mutuelle et sur une foi partagée en une destinée commune” (p. 171). “La nature de notre lutte pour l’indépendance, et le fait que les distinctions de classe tranchées n’existent pas dans notre société, a ouvert la possibilité à un groupe de fils de paysans, de travailleurs, de personnes ne disposant pas de gros revenus, d’entrer à l’Académie Militaire (…) pour devenir plus tard le noyau dur révolutionnaire de l’armée, lui permettant de réaliser son rôle historique qui est de superviser la vie du pays et de la nation arabe…” (p. 172). L’armée est donc une “milice” constituée d’un type nouveau de “moine-soldat”, ancré dans la substance populaire.

    Le Baath et l’armée contre les “Frères Musulmans”

    Cette valorisation laïque de l’armée comme “bouclier” contre les facteurs de désunion et de sectarisme a pour mission de créer un “Syrien nouveau”, détaché de toutes les formes de sectarisme religieux conduisant à toutes sortes de séditions (le “factionalisme”). La mise sur pied d’une telle “armée idéologique” implique de supprimer, dans la société syrienne, toutes les discriminations imposées parfois aux minorités comme les chrétiens (11% de la population), aux Druzes et aux Alaouites (dont est issu le clan al-Assad). L’objectif des nationalistes syriens d’inspiration baathiste était donc de mettre fin à toutes les polarisations opposant les Sunnites (majoritaires) aux minorités religieuses, d’éliminer le “factionalisme” druze au sein des forces armées et de contrer les menées des Frères Musulmans, incitant les Sunnites majoritaires à discriminer les représentants d’autres communautés religieuses. Aujourd’hui nous assistons à la revanche des “Frères”, dont une révolte, en 1982, avait été matée à Hama par l’action conjuguée de l’armée et des milices baathistes. Cette insurrection de Hama venait après une tentative d’assassinat du Président Hafez al-Assad par les “Frères” le 26 juin 1980. C’est à partir de ces événements sanglants que le binôme armée/parti a reçu une coloration plus “alaouite”. Depuis lors, une guerre civile larvée oppose les “Frères” aux Alaouites et aux baathistes. Le déchaînement actuel des passions, exploité par Israël, les Etats-Unis (avec son élite “puritaine” protestante), la France (avec ses “nouveaux philosophes”’), le Qatar et les Wahhabites saoudiens, s’explique par l’alliance entre ces puissances et les “Frères” pour éliminer un régime lié à l’Iran (vu la parenté religieuse entres Chiites iraniens et Alaouites syriens) et allié à la Russie (à laquelle il accorde des facilités maritimes et navales sur la côte méditerranéenne). La guerre civile actuelle a été annoncée voici trente-deux ans dans une “Déclaration de la Révolution islamique en Syrie”, proclamée en novembre 1980. Cette déclaration appelait les Alaouites “à venir à la raison avant qu’il ne soit trop tard” (p. 107). C’est également dans cette “Déclaration” de novembre 1980, qui promet de “garantir les droits de toutes les minorités”, que les Alaouites sont déclarés “kuffar”, c’est-à-dire “hérétiques” ou “rénégats” de la vraie foi et “idolâtres” (“mouchrikoun”), donc cibles idéales d’une djihad permanente. Contre la volonté de l’“armée idéologique” de demeurer “laïque”, “transconfessionnelle” et “anti-factionaliste”, la “Déclaration” des “Frères” entend au contraire vider l’armée de tous ses éléments non sunnites, appartenant aux “minorités”, afin qu’elle ne réflète que la seule majorité jugée “orthodoxe”, à l’exclusion de tous ceux que l’on campe comme “hérétiques” ou “idolâtres”. Des événements tragiques ont secoué la Syrie en 1981: les “Frères” commettaient des attentats sanglants à Damas contre l’armée et contre le bureau du Premier Ministre; en Egypte, ils assassinaient Sadate (6 octobre). Ces violences ont été le prélude des événements actuels et présentent les mêmes clivages, sauf que le camp des “Frères”, à l’époque, ne bénéficiaient pas du soutien des bellicistes américains et de leurs porte-voix européens. Fin février 1982, cette première guerre civile syrienne prend fin.

  14. Jean-Dominique dit :

    Pour illustrer l’article de Guy Delorme, voici une vidéo de l’Armée Arabe Syrienne en action à Damas:

    http://www.liveleak.com/view?i=8d1_1348243837

  15. schedir dit :

    bonjour!

    un article reconfortant de mondialisation.ca

    http://www.mondialisation.ca/syrie-les-signes-avant-coureurs-de-la-faillite-de-loccident/

    je vis en « occident », en suisse exactement, mais j’ai tellement honte de son acharnement a vouloir s’accaparer des richesses et des libertes du reste du monde!

  16. Cécilia dit :

    Des manœuvres militaires israéliennes dans le plateau du Golan occupé :

    http://www.youtube.com/watch?v=Mq-w5DC1E7E&list=UUsP3Clx2qtH2mNZ6KolVoZQ&index=25&feature=plcp

  17. Cécilia dit :

    La manifestation monstre, on parle de plusieurs centaines de milliers, de Hezbollah à Beyrouth contre le film anti-prophète :

    http://www.youtube.com/watch?feature=endscreen&NR=1&list=UUsP3Clx2qtH2mNZ6KolVoZQ&v=WplnLmzFcO0

  18. Cécilia dit :

    Des mercenaires à Alep, le cas de Firas le Libyen

    Reportage de la chaine CNN

    - il dit venir pour aider le peuple syrien à combattre le régime de Bachar.
    - il dit de ne pas avoir peur des chars syriens car il a déjà abattu des chars de Kadhafi en Libye.
    - il est pour un régime islamique en Syrie (sic et sic comme s’il a son mot à dire !)

    Mais au fait, on le voit aussi dans une jolie maison à Alep vide de ses propriétaires chassés probablement par lui et ses amis !

    Allez aux enfers Firas !

    http://www.youtube.com/watch?v=hOT7SC-GVuQ&feature=youtu.be

    • kanté dit :

      merci Cécilia, ils ne réussiront jamais parce que leur cause n’est pas noble se sont des bons à rien , des méchants qui finiront en enfer.

      • LafleurJs12 dit :

        A bien regarder la video où ce Libyen se met en scène et où des prises semblent avoir été montées juste pour l’interview et illustrer son combat(!) on voit qu’il a bien compris comment « le faire la guerre » vu et expliqué par BHL. oui c’est aussi vrai qu’il est installé dans une maison privée, où on a fait de la place en jetant un matelas gênant sur l’imprimante…
        Ah aussi j’espère que tout le monde a apprécié le mot d’ordre de la manifestation de vendredi à la sortie de mosquées des »opposants bien armés y compris par la Suisse  » :  » Bien aimés du prophète en Syrie sont massacrés ! »
        Ben mais alors mais de quoi ils se plaignent ? Massacrés ? les houris les attendent en Haut Lieu! Ils attendent que Fabius aille parler au grand chef pour lui expliquer de quoi il retourne !

  19. mécréante dit :

    Quelle horreur !
    Disparition 3 membres du CCNCD (ou je sais plus comment ils le disent!)

    TWO LEADING figures in Syria’s domestic opposition group were seized while leaving Damascus airport having returned from China.
    « Abdel Aziz Al-Khair » and « Iyas Ayash » of the National Co-ordination Board were collected by Maher Tahan at the airport, and all three went missing on Thursday.

    • Cécilia dit :

      Les trois membres du CCNCD ont été disparus après leur arrivée à Damas après un voyage en Chine.

      Le docteur Abdel Aziz al-Khair
      Iyas Ayach
      Maher Tahhan

      Hier, la télé syrienne a dit qu’ils étaient victimes d’enlèvement des terroristes sur la route de l’aéroport à Damas.
      Moi aussi, je cherche des informations à leur sujet car c’est très grave vu que la Russie a porté garant de la sécurité de l’opposition notamment pour la réunion prévue à Damas la semaine prochaine. Des bruits disent que Haytham al-Mannaa ne viendra pas.

      Espérant qu’ils vont bien !

      • LafleurJs12 dit :

        On peut tout craindre.ils vont sans doute payer pour les tentatives de réconciliation actuellement en route !

      • mécréante dit :

        C’est aujourd’hui que commence la réunion !
        Elle aura lieu sans eux…
        Le comité a interdit à Manna de venir par crainte pour sa sécurité …

        j’espère aussi qu’ils en sortiront sains !!

  20. mécréante dit :

    Avez vous ce que la soeur kodmani a encore commis !?
    il y en a pour tout ceux qui sont pas cns !!

    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/syrie-la-legion-francaise-d-assad_1160179.html

    c’est du 13 septembre mais je viens de le voir …

    le collectif pour la Syrie a écrit au journaleux

    Objet : Droit de réponse à l’article (Syrie: la légion française d’Assad) par Vincent Hugeux et Hala Kodmani, publié dans l’Express n° 3193 le 12/09/2012 ; http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/syrie-la-legion-francaise-d-assad_1160179.html
    Recommandé avec AR

    Monsieur le Directeur,

    L’association “le Collectif pour la Syrie” dont je suis le Président ayant été mis en cause dans l’article intitulé : “Syrie la légion française d’Assad”, sur le fondement des dispositions de l’article 13 de la loi du 29 juillet 1881, je vous prie de bien vouloir insérer au titre du droit de réponse, dans les conditions dudit article le texte suivant :
    1/ Vincent Hugeux et Hala Kodmani, qui permettent au « Collectif pour la Syrie » de se faire connaître dans un journal de grande audience, devraient lire les textes publiés par ce dernier

    ce qui leur permettrait de constater que nous ne nous plaçons pas dans la dialectique du « pour ou contre » extrêmement meurtrière, puisqu’elle s’intègre dans un combat et est de surcroît totalement stérile en l’état actuel de la désintégration de la Syrie, mais milite pour une solution diplomatique, démocratique et pacifique de cet état de guerre et pour le sauvetage de l’unité syrienne laïque et démocratique, ce qui exclut d’office le « Collectif pour la Syrie » de « la légion française d’Assad ».
    2/L’amalgame entre le « Collectif pour la Syrie » et un parti politique, fût-il d’extrême droite est inepte, absurde et hors sujet.
    Le Collectif, qui regroupe des membres de toutes tendances politiques et religieuses, rejette toutes les formes de violences qui endeuillent depuis trop longtemps la Syrie, d’où qu’elles viennent.
    Toute personne partageant les fondamentaux de notre mouvement sera la bienvenue, quelles que soient ses opinions politiques et/ou religieuses par ailleurs.
    3/ Quant à l’obtention de visas pour des journalistes, le « Collectif pour la Syrie », très surpris par cette affirmation péremptoire, met au défi Vincent Hugeux et Hala Kodmani de citer ne serait-ce qu’un seul nom ?
    Jamais le Collectif n’est intervenu d’une façon ou d’une autre pour qu’un journaliste obtienne un visa ce n’est, ni son objet, ni dans ses compétences.
    4/Enfin, concernant le Père Lelong, sous réserve de sa propre réaction aux lignes Vincent Hugeux et Hala Kodmani le concernant personnellement, il soutient la démarche d’apaisement et de pacification du « Collectif pour la Syrie », il n’y a, de ce fait, aucune raison de s’en séparer.
    Le contenu de la présente justifie sa forme recommandée.
    Veuillez agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de mes salutations distinguées.

    Le Président du Collectif pour la Syrie

    • LafleurJs12 dit :

      A mécréante ! et pour ces soeurs Kodmani, elles ont quand m^me réussi pour le savon d’Alep à empêcher que ses fabricants continuer à nous le préparer en paix…et comment vont ils ici ou là faire la récolte des olives et travailler dans les fabriques avec tous ces voyous qu’il va falloir déloger, neutraliser;.Qui va nous rendre rapidement l’odeur propre de savon et de son huile de laurier qu’on découvrait en approchant des quartiers d’Alep il séchait tranquillement, bien en colonnes aérées ? Avicenen veut encore pouvoir aler boire un thé face à la citadelle nous aussi ,hélas…Quand je pense à tous ces gens qui n’ont plus de travail et tous ces jeunes qui, toujours si aimables s’affairaient à leur servir ces thé, cafés et (mais c’était trop )ces innonbrables narguilés! quand il y avait tant de touristes et toutes familles des quartiers des alentours de la citadelle et qui venaient s’y détendre et m^me jusque tard dans la nuit y pique niquer et les petiots qui y faisainetdu vélo.je retournais alors chez moi tard la nuit et à pied et toute seule sans aucune crainte après souvent avoir traversé les hauts d’ Alep par les souks, et de Jdaidé à la mosquée Safahiyé. Il y avait alors tant de monde et tant de tranquillité et tant de paix ! et tous les jours de nouveaux cafés , de nouvelles boutiques très jolies et tous ces artisans mes amis avec qui j’allais dans le souk bavarder en regardant leur travail.
      Ah je hais ces minables de Kodmani et leurs appétits de pouvoir et de fric et leur si peu de fierté pour se faire graisser les pattes par ces salafistes saoudiens et ses « bien aimés du prophète qui s’en fiche pas mal de leurs petites interventions minables y compris pour détruire le savon d’Alep ?