• Actualité
  •  

  Au moins celui-ci n'ira pas de sitôt exercer ses talents en Syrie. Mais peut-être l'ambassade du Qatar paiera-t-elle sa caution...   Plus aucun média français ne peut, à l'occasion des opérations de police anti-terroristes dirigées le week-end dernier contre les milieux salafistes en Ile-de-France, occulter le nom de la Syrie. Car plusieurs de ces jeunes gens - de 19 à 25 ans - de nationalité française, voués aux gémonies par les politique et les médias en tant que terroristes et antisémites, [...]



Mieux vaut être salafiste en Syrie qu’en France !

Par Louis Denghien,



 

Au moins celui-ci n’ira pas de sitôt exercer ses talents en Syrie. Mais peut-être l’ambassade du Qatar paiera-t-elle sa caution…

 

Plus aucun média français ne peut, à l’occasion des opérations de police anti-terroristes dirigées le week-end dernier contre les milieux salafistes en Ile-de-France, occulter le nom de la Syrie. Car plusieurs de ces jeunes gens – de 19 à 25 ans – de nationalité française, voués aux gémonies par les politique et les médias en tant que terroristes et antisémites, avaient l’intention d’aller faire le djihad au pays de Bachar.

En effet, au moins deux des sept membres de la cellule salafiste – en majorité des jeunes Français de souche convertis à l’Islam – déférés devant trois juges d’instruction anti-terroristes ne limitaient pas leurs ambition au braquage d’épicerie à gestion israélite à Sarcelles, ni même à la préparation d’attentat sur le sol français. Au cours de sa conférence de presse, le procureur Molins a indiqué que deux des possibles mis en examen dans cette affaire avaient mis sur pied une filière djihadiste vers la Syrie, l’un ayant les contacts à l’étranger, l’autre s’étant carrément rendu en Egypte pendant trois mois avec Jérémie Louis Sidney, le membre de la cellule salafiste abattu samedi dernier par la police à Strasbourg

Le procureur a qualifié leur arrestation de « démantèlement d’un groupe terroriste qui est probablement le plus dangereux mis au jour en France depuis 1996″. Rien que ça ! Et le parquet  a ouvert une information judiciaire, entre autres pour « tentative d’assassinat en lien avec l’appartenance à une religion, en relation avec une entreprise terroriste » et « association de malfaiteurs préparant des destructions par substances explosives susceptibles d’entraîner la mort ».

Mais si ces têtes brûlées – et déculturées – étaient allé exercer leurs talents en Syrie, contre son armée et son gouvernement, la presse française dans sa majorité les auraient baptisés du nom sacré de « résistants ». Là, ces jeunes gens auraient eu la bénédiction  des élites françaises pour utiliser leurs « substances explosives susceptibles d’entraîner la mort« , et commettre des assassinats « en lien avec l’appartenance à une religion » (alaouite ou chrétienne plutôt que juive, c’est vrai que c’est moins grave). La crise syrienne a décidément révélé non seulement le parti pris mensonger des élites politico-médiatiques, mais elle est en train de faire éclater l’incohérence de celles-ci, qui gouvernent l’information et les esprits, à défaut de vraiment gouverner le pays !

 

Une odeur de fanatisme, de pétro-dollars et de mort

Cette affaire – qui n’est pas propre à la France, le gouvernement britannique vient de reconnaître que certains de ses nationaux djihadisaient eux aussi en Syrie – est en tous cas – d’un mal surgit toujours un bien – un coup supplémentaire porté à la cause pourrie et perdue de la « révolution syrienne ». Celle-ci avait beaucoup misé sur le combat médiatique, et elle est en train de le perdre, notamment en France. Devant l’évidence de cette djihadisation, à des degrés divers, de l’opposition radicale tous les spécialistes soit se taisent, soit tirent la sonnette d’alarme. Et l’opinion publique, lassée ou inquiète, se demande comment l’islamisme radical peut être considéré comme une force libératrice ou une menace mortelle pour la démocratie selon qu’il s’exerce sur une rive ou sur une autre de la Méditerranée. Elle s’interroge aussi sûrement un peu, sur le rôle du Qatar dans ce sponsoring géant du fanatisme, et sur l’emprise qu’à cet Etat croupion « libéral-obscurantiste » sur les leaders d’une grande démocratie occidentale.

La légende dorée  s’évanouit, le roman édifiant tombe des mains : Bachar restera peut-être une sorte de méchant pour le politicien et le Français moyen, mais ses adversaires dégagent désormais, pour les narines françaises, une telle puanteur de fanatisme et de mort, que plus personne ne bougera pour eux. Désolé Cher Laurent (Fabius) !

 

Cachez ces barbes que je ne saurais voir ! Mais la chose devient difficile pour les tartuffe qui nous gouvernent…



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

152 commentaires à “Mieux vaut être salafiste en Syrie qu’en France !”

  1. Tanger et Tetouan dit :

    Maintenant il faut que la police s occupe du cas Fabius, le con soutient les terroristes djihadistes qui opèrent en Syrie . Il y a pa besoin de faites des perquisitions , il a fait quelques déclarations aux médias

    • Maroquino dit :

      La police en Europe, c’est la Gestapo! Ils couvrent les élites, et leurs politiques perverses!

    • mohacsy akos dit :

      umps soutien des terroristes!

    • claudie dit :

      ha ha ha!!! Fabius complice d’un réseau de fondamentalistes.Bientôt une arrestation comme celle de son ami DSK menottes aux poignets devant le palais de justice.
      Le sort s’acharne sur lui on dirait.Il va peut-être??? être obligé de payer l’ISF sur ses oeuvres d’art.En effet un projet de loi devrait voir le jour dans ce sens.On lui fait confiance cependant il doit déjà être en train de pleurnicher auprès des députés pour protéger son patrimoine!!!
      Il en oublie ses chers protégés salafistes le « pôv’ » homme…;on ne l’entend plus beaucoup depuis le coup de filet sur les islamistes.
      Ceci dit au moins quelques cinglés en moins sur le sol syrien.

  2. Pierredelacraudetoulon dit :

    Le deux poids deux mesures est vieux comme le monde
    même schizophrénie avec les Kurdes
    Les Kurdes syriens sont des héros (forcément)
    Les mêmes du côté turc sont des terroristes fricotant avec Al Quaida.
    La véritable question est
    Est-il pertinent pour les pays occidentaux de soutenir avec autant d’ardeur depuis des décennies(depuis au moins l’intervention soviétique en Afghanistan) tout ce qui est intégriste islamique dans le monde
    Et plus généralement quel est le degré d’intelligence historique des hommes (ou femmes) qui nous gouvernent (hélas).

    Quelqu’un peut-il me préciser la situation pour Homs et Qussair? Merci!

    • Abbas dit :

      Les amies de Hollande et Fabius

      Regardez là ou la rage des terroristes d’al Qaïda les entraînent, ils brûlent les syriens vivants. Faites tournez ! Montrez l’horreur de leurs actes. merci

      http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=RLDtLcUODQw&bpctr=1349975551

      • joska dit :

        Abbas la vidéo du lien est bloquée, là youtube trouve que c’est choquant mais quand les médias francopourris montrent des évènements sur le territoires syriens et accusant le gouvernement légitime, on montre bien la propagande anti Bashar

    • némésis dit :

      Il n’est absolument pas necessaire de parlé de l’intelligence de nos dirigeants. Ce qu’il faut évoquer, c’est leur intégrité ainsi que celle de la France! Leur soutient aux musulmans intégristes n’est dû qu’aux intérêts économiques, aux tracés des oléoducs et des gazoducs, à l’exportation du modèle occidentale pour l’acquisition de nouveaux marchés car l’occident se meure. Comme cet article le souligne si bien, ces balais à chiottes de convertis à l’islamisme radical sont traité de terroriste en France mais de héros résistant en Syrie! Toute l’incohérence du à une politique uniquement basée sur les intérêts et non pas sur la justice et le droit international.
      Tout cela, nos chèr politicar le reprendront un jour en pleine tronche.
      Concernant les kurdes, je n’ai rien vu dans le traitement médiatique. Je n’arrive pas à les situé. Toutefois, je ne pense pas qu’ils soient considérés comme des héros en Syrie et des térroristes en Turquie, car une chose est sûr, ils ne sont certainement pas du côtés des rebelles qui servent également le jeu des turcs.

    • L17 dit :

      Voici les dernières nouvelles de l’Agence SANA relatives aux actions de salubrité publique menées à travers la Syrie par l’Armée syrienne :

      http://208.43.232.81/fra/338/2012/10/10/446321.htm

       » degré d’intelligence historique des hommes (ou femmes) qui nous gouvernent (hélas). » = ZERO !
      Depuis des années, nous avons en France la classe politique (les zélites)la plus nulle et la plus inculte qui soit sauf exception qui confirme la règle.

      Cordialement

      • The Truth dit :

        Merci l’ENA .

      • Lysistrata dit :

        @L17l

        et oui

        la plus corrompue
        la plus inepte
        la plus incapable

        bonjour chez vous

        @némésis

        « Leur soutient aux musulmans intégristes n’est dû qu’aux intérêts économiques, aux tracés des oléoducs et des gazoducs, à l’exportation du modèle occidentale pour l’acquisition de nouveaux marchés car l’occident se meure »

        mais pas du tout cher ami. Vous n’y êtes pas. Il n’y a pas la moindre preuve que ce soutien profite ou ait profité en quoi que ce soit aux intérêts de la France ou à l’économie française et il est absolument indémontrable que le rôle joué par la France au Biafra, au Rwanda, en Cote d’Ivoire, en Centre-Afrique, en Lybie et j’en passe … et maintenant en Syrie ait profité si peu que ce soit à la France. Bien au contraire. Le résultat à été désastreux sur tous les plans sauf pour une bande de mafieux officiels. Toute cette politique ne profite qu’à une clique de criminels patentés qui sous les habits et les galons de ministres et de hauts commis ont fait main basse sur l’appareil de décision de l’Etat. Et vous observerez que depuis le digne Messmer et le Cameroun (hahaha c’était du temps d’un certain général *) ce sont toujours les mêmes, je veux dire la même classe d’individus : l’élite et la crème de l’élite de la classe politique française.

        (*) petit rappel historique : c’est bien ce même général (désolé Louis) qui a ordonné le bombardement de Damas et d’Alep en 1945 avant que les français soient obligés de se retirer de Syrie. Bilan : 500 morts et des milliers d’estropiés bougnoulles pardon syriens.

      • japy dit :

        Et pourtant il font presque tous parti du peuple élu et supérieur MDR.

  3. Tarico dit :

    Tout comme Mohamed Merah, ces djihadistes isolés n’ont pas mis à jour le logiciel Al Quaïda. Depuis la mort de Ben Laden, plus question de faire des attentats en France, surtout pas antisémite, mais au contraire bénéficier de la manne du Qatar et de la logistique DGSE pour accroitre l’immense territoire conquis depuis deux ans. Mener la guerre de religion takfiriste contre les mécréants chiites, alaouites et chrétiens d’orient… et si ça ne suffit pas, un petit ambassadeur américain comme digestif.
    Ces incidents seront de plus en plus rares car la plupart des salafistes ont intégré les bons réseaux, des dizaines de filières parfaitement contrôlées par leur commanditaires.

  4. Romain dit :

    Les pays ennemis de la Syrie canalisent leurs « éléments radicaux » vers la Syrie mais apparemment les canalisations commencent sérieusement à se boucher! Bientôt une prise de conscience collective ?

    • Marie-Christine dit :

      On aimerait bien, mais c’est pas sûr…
      La part de manipulation (mais pour servir à quoi ?) dans cette opération avec mort d’homme, très médiatisée, de démantèlement d’une « cellule terroriste en France »… Incohérence dans les logiques de manipulation de l’opinion ? Celle-ci semble à vocation « intérieure », du « ministère de l’intérieur ». Ne pas oublier que si nous avons Fabius pour « l’extérieur », nous avons Valls à « l’intérieur », les deux absolument alignés sur Israël, avec un zèle proclamé particulièrement notoire en ce qui concerne Valls (même s’il nest pas juif…).

  5. Cécilia dit :

    « Mieux vaut être salafiste en Syrie qu’en France !

    Une petite phrase qui dite beaucoup. J’adore !

    En effet, Louis, tout est une question de relativité !

    En parlant des salafistes qui deviennent un sujet à la mode dans les médias français « grâce » à la Syrie, voici un article de Georges Malbrunot de mercredi 10 octobre :

    Syrie : les combattants islamistes progressent

    Mots clés : Révolte arabe, Syrie, Bachar El-Assad, ONU
    Par Georges Malbrunot Mis à jour le 11/10/2012 à 16:13 | publié le 10/10/2012 à 19:02 Réactions (9)

    Dans les zones «libérées» du Nord, 2000 djihadistes étrangers sont infiltrés au côté des combattants locaux, avec un agenda qui va bien au-delà de la chute de Bachar el-Assad.

    Et si les déserteurs étaient en train de se faire voler leur révolution par des volontaires islamistes mieux armés qu’eux? «Le Qatar et l’Arabie saoudite n’ont aucun intérêt à ce que la crise syrienne s’arrête», avertit un diplomate européen à Damas.

    L’enlisement nourrit la mouvance la plus radicale de la révolte, soutenue par les chaînes de télévision al-Jazeera (du Qatar) et al-Arabiya (à capitaux saoudiens). Devant le Conseil de sécurité de l’ONU, Lakhdar Brahimi, le médiateur international, a estimé à un peu «moins de 2000» le nombre des djihadistes étrangers en Syrie, dont l’agenda va bien au-delà de la chute de Bachar el-Assad.

    Ils étaient environ trois fois moins il y a six mois. Vont-ils – comme en Irak à partir de 2003, où nombre d’entre eux furent formés – unir leurs forces avec des salafistes syriens dans un Conseil des moudjahidins, qui verrait les combattants locaux désigner les cibles à frapper et les étrangers œuvrer, surtout, au recrutement et au financement de leur mouvement?

    Quoi qu’il en soit, les derniers attentats revendiqués par leur branche locale, le Front al-Nosra, commencent à sérieusement inquiéter les Occidentaux, qui – fait rarissime – ont condamné vendredi 5 octobre à l’ONU la triple attaque d’Alep à la voiture piégée (48 tués).
    Les salafistes en embuscade

    «La présence djihadiste, surtout dans le Nord, a créé un malaise parmi la population, ajoute ce diplomate. Les gens d’Alep s’en plaignent ouvertement. Mais c’est trop tard, le ver est maintenant dans le fruit. La révolution est passée à une autre échelle, car certains groupes ont désormais une stratégie complètement autonome.»

    Ce pourrait être le cas également des salafistes syriens, dont le principal groupe, Ahrar al-Sham, a su capter à son profit le rejet que suscite la pression exercée par ses rivaux, les Frères musulmans, depuis leur base arrière turque. «Les salafistes sont plus proches des gens», assurent certains insurgés. Ils sont bien implantés dans la région conservatrice d’Idleb, laissée-pour-compte du régime, où des tribunaux islamiques ont remplacé les institutions judiciaires étatiques. Mais, contrairement aux Frères musulmans, engagés dans une stratégie claire de conquête du pouvoir, les salafistes se contenteraient, dans un premier temps, de régner sur des enclaves territoriales dans une Syrie de l’après-Assad fractionnée.

    Outre leurs propres groupes armés, «les Frères ont tout construit à part, souligne Hussein al-Odat, un vieil opposant damascène. Ils ont leur réseau financier, leur réseau d’aide sociale. À Homs par exemple, ils aident 10.000 familles» qui doivent, ensuite, leur être loyales. Leurs détracteurs leur reprochent d’avoir imité la stratégie de leur fossoyeur, Hafez el-Assad: infiltrer la rébellion et la diviser, pour mieux la contrôler. Ainsi les Frères aident-ils également des brigades d’orientation salafiste, comme al-Tahwid (près d’Alep), al-Farouk (à Homs et Hama) ou Ansar al-Islam (près de Damas). Ce qui rend suspecte leur profession de foi en faveur d’un État laïque.

    Mais «il ne faut pas en avoir peur», tempère al-Odat. Leur poids dans la société ne dépasserait pas 15 % ou 20 %. Toutes leurs tentatives pour négocier un retour en Syrie dans les années 1990 ont échoué. Au cours de cette période, les salafistes, eux, ont pu rapatrier certaines familles, parties il y a longtemps en Arabie saoudite. D’où un terreau plus favorable, même si les services de renseignements pourchassèrent ensuite des membres de cellules dormantes salafistes.

    http://www.lefigaro.fr/international/2012/10/10/01003-20121010ARTFIG00581-syrie-les-combattants-islamistes-progressent.php

    Et son dernier article d’aujourd’hui est plus que amusant avec le dispute entre les groupes islamistes soutenus par le Qatar et l’Arabie ou d’autres pays de Golfe et l’asl qui n’ont rien de tout, ni argent ni arme.

    Bref, pour nous, infosyrien, rien de nouveau. Nous savons Tout cela depuis l’année dernière et nous en connaissons plus en détailles que lui.

    « Les faits sont têtus » disait à juste titre Lénine !

  6. Lysistrata dit :

    tout ça c’est un coup monté par Bachar c’est clair comme l’eau de roche. Et Louis-Sidney le converti salafiste était un agent de Bachar. Il est quand même fort ce Bachar.

    • Certes !

      L.D. & Infosyrie

      • Lysistrata dit :

        c’est Bachar qui de mèche avec Erdogan fait entrer les djihadistes étrangers en Syrie, c’est lui qui provoque des attentats terroristes contre les civils et c’est lui qui démolit l’économie de son pays et tout ça vous vous en doutez bien afin de garder le pouvoir et de dé-légitimer la révolution syrienne …

        et bien entendu avec la couverture et la bénédiction des médias de l’Ubuland qui applaudissent à tout rompre.

        Certes … mais c’est ce qu’on va finir par croire …

        • joska dit :

          Lystrata n’a pas encore pris ses gouttes? Il est temps de prendre, d’où vient cet énergumène? de Mongolie, sans insulter le peuple mongole mais il serait temps, Louis de plus filtrer ces insurgés du net!…. Je vais finir par ne plus venir car à la vue du lynchage que font ces abrutis écervelés à l’encontre d’un président et son peuple

          • Lysistrata dit :

            je crois que l’ironie de la preuve par l’absurde vous échappe quelque peu

          • joska dit :

            lystrata, en parlant d’absurde, je vous retourne le compliment, non naïvement mais revoyez votre rendez-vous chez votre psy!… et pour l’ironie, vous n’êtes pas de taille pour m’en préocuper et allez voir sur les sites, tels que figaro, le monde etc… pour faire avaler vos couleuvres infestées par votre propagande de pacotille, le peuple syrien a eu raison de suivre ses dirigeants contre l’ingérence étrangère, et les puissances fournisseurs de terroristes djihadistes! Je ne vous salue point

          • Tanger et Tetouan dit :

            C est de l ironie cher ami joska

          • sowhat dit :

            merci Tanger et Tetouan

  7. Christian dit :

    Je pense que Hollande va ramasser tous les jihadistes de France et les envoyer à Ankara pour qu’ils puissent passer en Syrie. C’est comme ca qu’ils vont payer leur caution…

    • The Truth dit :

      Il y a ça, et peut-être que Holland fait ça aussi pour faire croire aux français que la France ne bosse pas du tout avec les jihadistes à l’étranger. Bof, je ne sais pas si les français « bien informés » sur la situation en Syrie seront candide.

      • adecip dit :

        Probablement oui et aussi pendant qu’on parle de ça on s’occupe moins du traité européen qu’on vient de signer, les avantages habituels à mettre des terroristes sous les feux de la rampe.
        Tout ça combiné avec les appels discrets de fonds aux riches arabes qui ont les moyens de se payer une guerre chez les autres pour l’éviter chez eux, pour moi la majeure raison de notre engagement syrien..

  8. Christian dit :

    J’ai lu qu’il y a beaucoup de traffic d’organes actuellement aux frontières syriennes. Il parrait que Angelina Jolie était là pour chercher un foie car elle est atteinte d’hépatite C… et nullement pour pleurer sur le sort des réfugiés syriens.

  9. vilistia dit :

    Mais la France est responsable de cet état de fait.
    Ces mouvances sont bien connues des  » Services  » et ont été utilisées pour jouer au gentil Afghan, au gentil Tchétchène, au gentil Kosovar..et même, via la Georgie, pour jouer au montagnard Ossète.

    Maintenant et comme le disait Poutine… Cela se retournera contre vous !

    Toulouse – Islamisme : Kavkazcenter , un site terroriste parfaitement légal en France + le reste..

    http://icestationzebra.eklablog.com/#!/toulouse-islamisme-kavkazcenter-un-site-terroriste-parfaitement-legal–a45388660

  10. polo33 dit :

    je pense que la France se débarrasse de ses servants ,vu la claque que l’Asl a pris en Syrie et la défaite de l’empire ,il y a encore un mois ces crapules barbus ne dérangeaient pas le pouvoir français ,qui de sensé dans une démocratie peut accepter de laisser courir de tels individus sinon pour des intérêts cachés mais ça les gens ne doivent pas connaitre la vérité

  11. Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

    Très bel article Monsieur Louis,
    Clair, Net et Précis !!!

    Compliments pour ces deux phrases à conserver dans les annales du journalisme de guerre!

    « Et l’opinion publique, lassée ou inquiète, se demande comment l’islamisme radical peut être considéré comme une force libératrice ou une menace mortelle pour la démocratie selon qu’il s’exerce sur une rive ou sur une autre de la Méditerranée. »

    « La légende dorée s’évanouit, le roman édifiant tombe des mains : Bachar restera peut-être une sorte de méchant pour le politicien et le Français moyen, mais ses adversaires dégagent désormais, pour les narines françaises, une telle puanteur de fanatisme et de mort, que plus personne ne bougera pour eux. Désolé Cher Laurent (Fabius) !

    • joska dit :

      Madame Marie Adélaïde DUGLAN, je suis tout à fait d’accord avec votre post du 11/10/2012 18h40, Fabius a du soucis à se faire mais n’oublions pas Mollande soutenu par le CRIF! Le peuple français va réagir et je ne lui donne pas 19 mois! lol, vive la révolution française! l’arroseur, arrosé

      • Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

        Bonjour Joska,

        En attendant nous voyons sous nos yeux une barbarie d’un autre age, contre un peuple que nous connaissons très bien et que nous apprécions depuis fort longtemps.
        Croyez que c’est une réelle souffrance pour moi et les miens, car nous avons de nombreuses amis à Homs, à Alep, à Damas et dans des petits villages syriens qui endurent cette terreur effroyable.
        Face à ce drame, inimaginable il y a deux ans, nous sommes pétrifiés de douleur de voir des êtres de Dieu ce faire trancher la tête au Nom de Dieu. Quel Blasphème ! Qu’il soit tous maudits pour l’éternité !

        Nous, nous sommes impuissant devant nos écrans et nous voudrions tout cela ce termine au plus vite. En attendant nous avons peur pour ceux que nous aimons et pour ce brave peuple syrien qui est dans cette épouvantable tragédie.

        Le temps n’est pas à la réaction de ce pauvre Peuple de France qui est complètement endormi depuis des décennies par l’illusion démocratique.
        Mais ils savent bien que dans l’ensemble de leurs gouvernants et de tous les partis politiques, il n’y en a pas un pour relever l’autre car ils sont tous dévorés par les lobbys et à tous les niveaux. C’est la dictature de l’argent!
        M.A.D

        • joska dit :

          Madame DUGLAN, je sais ce dont vous me faites référence, ayant perdu un petit cousin de 18 ans, il y a plus de deux mois et un autres petit cousin grièvement blessé et laissé pour mort dans sa caserne, oui, moi aussi, j’ai peur pour ma famille, mes amis et pour le vrai peuple syrien! Ma famille, tous origine de Homs, savent que les puissances étrangères poussent des terroristes à venir sur le sol syrien combattre, un fantôme qui leur fait très peur et poussent même un pays voisin à manoeuvrer de sorte de provoquer un conflit mais notre Bashar, voit très loin et sa finesse d’esprit va au delà de leur suffisance opportuniste!

          • Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

            Joska,
            Je suis convaincu que le Président Syrien va réussir a combattre un tel
            complot innommable !

            En Syrie, j’ai toujours vue les musulmans et les chrétiens très unis les uns les autres…
            L’Histoire de la Syrie est gravée dans notre Histoire à nous tous, croyants ou non croyants, car elle est à la source de la chrétienté originelle et je refuse de croire que les terroristes barbares fondamentalistes puissent arriver à la mettre à genoux.

            Les pensées et les prières de toute ma famille vont vers ce peuple martyrisé.

            J’ai toute confiance dans le couple présidentiel, je pense aussi beaucoup à la famille du Président Bachar al Assad et je suis convaincue qu’il va tout faire pour sauver son peuple.
            Infosyrie permet à notre famille d’avoir foi en l’avenir de la Syrie.
            Merci de votre attention.
            M.A.D

  12. Djazaïri dit :

    Le gouvernement français doit faire la lumière sur les agissement du qatar en France.

  13. fatima dit :

    Bravo Louis de votre conclusion.
    Eh, bein, non, désolée personne ne va pas défendre nos « guignoles » fabius du sangcontaminé etla vache hollandaise et compagnies ..
    Merci beaucoup, il faut que ces deux prennent consciences ;;

  14. dogan dit :

    http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/218284-syrie-des-composantes-chimiques-et-du-gaz-toxique-d%C3%A9couverts-%C3%A0-lattaqui%C3%A9

    si l’information est crédible alors on aura droit a une  » fausse attaque chimique  » de la part de ses rats pour faire croire au monde que l’état syrien a utiliser des armes chimique contre son peuple et ainsi ouvrant droit a une resolution de l onu
    que dieu nous viennent en aide pour dejouer tous les complots sataniques ce monde sera toujours en sang jusqu a la fin des temps ?

  15. lesalutvientdesténèbres dit :

    L’hypocrisie est l’une des choses les plus répandues dans ce satané monde. Et je le dis et je le crois, tout ceci sert aussi à détruire les djihadistes qui vont souvent à la mort en Syrie. ça permet de se débarrasser à la fois des djihadistes et la puissante armée syrienne. Ne soyons pas étonnés que les saoudiens balancent par exemple leurs prisonniers en Syrie. Mais gageons que les autres pays arabes y passeront aussi c’est juste une question de temps. Le but final est clairement de permettre au « Grand Israël » d’émerger et de contrôler toutes les ressources naturelles de la zone. Un « Grand Israël » purgé de tous les indésirables.

  16. fredo dit :

    exactement monsieur louis ‘ bonjour vous avez tout expliquez voila la france d’aujourd’hui elles couvre des terrorristes d’un cote et en arrete de l’autre drole non! non pas drole car en france ca touche a ces chers petits protege ou plutot (a eux) ont dira voyez ce quest devenu la france tant q’uon tue des syriens ca va si ont griffe ‘par hazard un francais de religion juive ho secour branle bas de combat si ont en blesse un cest de l’info pour un mois environ et si ont en tue un alors la yen a pour quelques annees (ont) les islamistes bien sur ont jete une grenade dans un magazin des (pieds nickeles) mais voila vous avez ce constat flagrand quest la france aujourd’hui ‘elle est belle’(la france)ils ont tuer un jeune qui travailler comme vigile ( six jeunes dorigine juive) aux actualite deux ligne aucun en prison vous me dirais deux poids deux mesures cest justement cela que je deteste comme tout etre humain est la rien tout va bien envoye cest pese merci bref la france pouah desole je sais que je fait beaucoup de faute je pianote depuis que quelque mois enfin voila la situation ils font comme cela les arrange cest tres grave en tout cas ils le payeron vun jour cest sur

  17. Lysistrata dit :

    les amis du prébendiaire Fabius ont encore frappé

    Huit tués dans une attaque contre un bus à la frontière libano-syrienne

    rapporte le quotidien libanais l’Orient-le-Jour (qu’on ne peut suspecter d’être favorable au pouvoir syrien)

    http://www.lorientlejour.com/category/%C3%80+La+Une/article/782293/Huit_tues_dans_une_attaque_contre_un_bus_a_la_frontiere_libano-syrienne.html

    un petit extrait pour donner une idée du degré de raffinement des amis de Fabius :

    « Les terroristes nous ont ligoté les mains et bandé les yeux puis nous ont frappés et insultés sous prétexte que nous ne soutenons pas les révolutionnaires d’Alep, la deuxième ville de Syrie théâtre d’une bataille cruciale entre troupes du régime et rebelles. »

    et ensuite les amis de Fabius ont tiré en tas sur le bus faisant 8 morts et autant de blessés.

    nouvelle confirmée par la chaine indépendante Al-Mayadeen

    http://www.youtube.com/watch?v=KG4kmXI2mA0&list=UU_2KcjsBnsbXqTdDaMziO2A&index=1&feature=plpp_video

  18. vilistia dit :

    Alain de Benoist (Écrivain et journaliste) au sujet des tensions entre la Turquie et la Syrie

    vidéo fr

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=Vz-s0A-d7xw

  19. Suriye akilli ol dit :

    Veuillez excuser mon ignorence sur l’Islam, mais peut on m’expliquer que sont les salafistes, sunnis, alaouïtes etc,

    Pourqoui des querelles entre toutes ces mouvances ?

    Jusqu’à l’invasion de l’Irak, moi perso, je n’avais pas entendu parler de différences. Pour moi les musulmans de Turquie, du monde Arabes et ailleurs étaient musulmans tout court.

    • Vanalic dit :

      @ Suriye akilli ol ,( Syrie soit intelligente )

      Arrête ton char, c’est une locution qui veut dire: Arrête ton baratin, ton bluff !

      avec tous mes respects !

    • Akyliss dit :

      suriye akili ol, demande à pacha erdogan bek il connait tout ce grand ottoman…
      mais c’est peut etre aussi à cause de la différence entre la vitesse de la lumière et celle du son…

      • Suriye akilli ol dit :

        Et pourquoi les gens ont ils tellement besoin d’aller au paradis ?
        Serait-ce parce qu’ils sont pauvres dans ce monde ?
        Serait-ce parce qu’ils sont faibles dans ce monde ?

        Parce que le but d’une religion est bien de consacrer sa vie entière (de ce monde) à la religion et à ses règles pour pouvoir profiter de la richesse du paradis.

        Pourquoi n’y a t-il pas de femme prophète dans toutes ces religions ?

  20. ourika dit :

    bravo pour cette information
    enfin quelque chose qui confirme ce qui a toujours été et qui a toujours été nié
    je publie cet article sur le plan international pour tous ceux qui nous suivent et touts ceux qui ne sont pas d’accord ou font semblant de réfléchir…

  21. Labaykabashar dit :

    http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/218304-syrie-et-öcalan-la-citadelle-des-hommes-libres-par-ghaleb-kandil
    Syrie et Öcalan : La citadelle des hommes libres ! par Ghaleb
    IRIB-Lors d’une interview accordée à un représentant des médias turcs en Juillet 2012 [1], le Président syrien Bachar al-Assad avait déclaré :
    « Les deux pires phases qui ont traversé l’Histoire des relations syro-turques ont eu lieu en 1998 lorsque la Turquie a massé son armée à nos frontières et dans les années cinquante, en 1955 je crois, au moment du « Pacte de Bagdad » ; cependant, nous n’avons pas vu la Turquie comme un ennemi. Il est donc évident que nous ne la verrons pas comme un ennemi ni aujourd’hui, ni demain, même si nous sommes en désaccord entre gouvernements. Pour qu’il y ait hostilités entre la Syrie et la Turquie, il faudrait qu’il  y’ait hostilités entre les deux peuples… L’hostilité entre les gouvernements n’est pas suffisante… ». 
     À la lecture de cet article de Ghaleb Kandil, il devient clair que face à la Turquie, transformée en sanctuaire du « terrorisme international » par la volonté de son gouvernement, le peuple syrien vit aujourd’hui la tragédie d’une troisième phase extrêmement pire que les précédentes, mais toujours motivée par le même projet atlanto-sioniste de dépeçage de la Syrie  avec, si possible, le règlement de « la question kurde » sur le dos de l’Irak et de la Syrie sauvagement agressée [2] par les révolutionnaires tortionnaires chéris de l’Occident… du gouvernement français en particulier ! 
    Quant à Abdullah Öcalan, sujet de l’article, la question n’est pas de savoir s’il est un héros ou un terroriste puisque désormais tout est affaire de propagande… La question est de savoir si être Kurde en Turquie est la même chose qu’être Kurde en Syrie [NdT].  
    _____________________________________________________________

    La crise turco-syrienne d’octobre 1998 [3], exacerbée par les déclarations politiques et médiatiques hautement menaçantes d’Istanbul accusant abusivement la Syrie de soutenir les opérations terroristes du PKK [Parti des travailleurs du Kurdistan] à partir  de son territoire, a mené les deux pays au bord de l’affrontement militaire et a plongé la région dans une atmosphère de guerre imminente pouvant éclater à tout moment sur la frontière nord de la Syrie, autrement dit la « mâchoire nord » selon les termes utilisés par l’OTAN et Israël depuis 1948…
    À l’époque, Abdullah Öcalan [le chef emprisonné du PKK [4]] commentant les événements m’avait dit être convaincu que les menaces de la Turquie et de l’OTAN devaient être prises au sérieux car, de tout le monde arabe, la Syrie était désormais la seule citadelle de liberté, de souveraineté, et de résistance contre le colonialisme ; que c’est pour cela qu’elle était visée ; et que c’est aussi pour cela qu’elle méritait tous les sacrifices pour la défendre et la protéger… Ces mots ont été prononcés au cours d’un long entretien portant sur l’analyse stratégique détaillée des conséquences de l’effondrement de l’Union soviétique et des déséquilibres mondiaux qui allaient en résulter… C’est  dans cet état d’esprit qu’il se préparait à prendre sa décision de quitter la Syrie ; décision qu’il m’a confirmée quelques mois plus tard et qui, comme on le sait, s’est soldée par un périple chaotique suivi de sa capture au cours d’une opération menée conjointement par les services secrets turcs, américains et israéliens.
    Notre entretien de 1998 a eu lieu à Damas en réponse à son invitation personnelle en tant que Chef du PKK. Elle m’a été transmise par un militant kurde résidant au Liban et qui, trente ans auparavant, avait déjà fait office d’interprète lors de mes premières rencontres avec celui qu’on surnomme « le camarade Apo ». C’était donc avant la fondation du PKK et alors qu’il dirigeait un groupe de ses camarades engagés dans la défense du Sud Liban contre l’agression sioniste aux côtés de combattants issus de divers partis libanais et factions palestiniennes… Mes compagnons du Sud m’ayant parlé de ce groupe de jeunes turcs particulièrement motivés et cultivés qu’ils avaient côtoyés au poste avancé de Quasmiyé, j’ai cherché à les rencontrer pour en savoir plus sur leur pensée et leur ligne politique, et aussi pour leur présenter notre revue quotidienne distribuée par de jeunes bénévoles, filles et garçons. C’est ainsi qu’en 1978 j’avais obtenu mon rendez-vous à Beyrouth et que j’ai rencontré, pour la première fois, ce groupe qui n’était encore que le noyau de ce qui allait devenir le PKK et dont le chef s’est présenté comme « le camarade Ali »… Je n’ai su qu’il s’agissait d’Abdullah Öcalan que lorsque j’ai vu ses photos dans la presse, un an après l’invasion israélienne du Liban en 1982.
    Je me suis donc rendu en voiture avec l’un de ses camarades qui m’a accompagné tout au long du trajet depuis  la région libanaise du Bekaa jusqu’à son domicile situé dans le quartier Mazzé à Damas. C’était la première fois que je le revoyais en personne après trente années d’une correspondance ininterrompue. Son accueil fut des plus chaleureux avant de me déclarer qu’il avait réfléchi à certaines de mes idées dont nous avions discuté par écrit. Notamment celle concernant le projet d’une « Union du levant » qui réunirait la Syrie, la Turquie, l’Iran et l’Irak en un cadre stratégique pour résoudre la question kurde, plutôt que d’adopter les idées séparatistes qui serviraient les plans des puissances colonialistes visant à démolir les peuples du Moyen Orient, en parfait accord avec le plan sioniste. Le « Camarade Ali » a ajouté qu’il avait révisé sa position concernant les religions et l’avait consignée par écrit, insistant auprès de notre interprète de faire en sorte que je saisisse pleinement le sens de certaines phrases. Il est aussi revenu sur nos discussions à propos du marxisme et mon insistance à renoncer à la tendance athéiste du communisme traditionnel avec, par conséquent, la nécessité pour les forces révolutionnaires de faire l’effort d’un travail intellectuel, et culturel, pour saisir la dimension progressiste et libératoire des expériences historiques et des textes religieux… Ce qui permettrait de lutter contre les forces colonialistes qui cherchent à utiliser la religion comme arme idéologique pour tromper les misérables et les embrigader à leur service. Ainsi, l’héritage religieux très fortement ancré dans la mémoire des peuples d’Orient, dont l’Histoire semble se confondre avec celle des religions, pourrait stimuler des forces religieuses de progrès là où le colonialisme n’engendre que des mouvements réactionnaires inféodés, que ce soit sous une bannière de la religion ou sous un « étendard de la Gauche ».  En réponse, je lui ai réaffirmé qu’en matière de politique, je refusais la catégorisation idéologique et ne m’intéressais qu’à son contenu réel et pratique en  lui rappelant toutes les trahisons  et désillusions auxquelles nous assistions depuis la chute de l’Union soviétique…
    […] Pendant le déjeuner où nous n’étions plus en tête à tête, je me demandais encore quel était le but de cette invitation. Était-elle motivée par le seul besoin de remonter dans nos souvenirs et de prolonger nos débats intellectuels et politiques ? M’ayant proposé de reprendre notre aparté après déjeuner, Öcalan avait-il quelque chose d’autre à m’apprendre ?
    En effet, Öcalan avait quelque chose à me dire puisque dès que nous nous sommes retrouvés seuls, il m’a déclaré : « Je ne t’ai pas invité pour la seule raison que tu me manquais et que je souhaitais que tu saches où nous en sommes, mais aussi parce que je veux te parler d’un sujet dangereux me concernant et dont tu pourrais parler au bon moment… peut-être dans quelques années. J’ai décidé de quitter la Syrie parce que ma présence est désormais un fardeau pour l’État syrien et son valeureux Président Hafez al-Assad. Je sais que les menaces turques sont sérieuses, planifiées par l’OTAN et Israël. Je suis convaincu que tu penses aussi que si nous perdons la Syrie, cette citadelle libre en ces temps difficiles, tous les peuples du Moyen-Orient auront à en souffrir et toutes les équations seront déséquilibrées en faveur des sionistes et des colonialistes ». Étant parfaitement d’accord avec ses déductions, je l’ai interrogé sur les solutions alternatives qu’il entrevoyait. Il m’a répondu : « Comme tu le sais, au niveau international la situation actuelle ne nous est pas favorable en raison de la rupture des grands équilibres depuis l’effondrement de l’Union soviétique  et de l’activisme sioniste partout dans le monde. En ce qui me concerne, il est essentiel que je délivre la Syrie, son Président et son projet libératoire pour la région, du poids de notre présence. Le Président continue à nous soutenir malgré les pires difficultés en la circonstance. Mon peuple et moi-même resterons reconnaissants à la Syrie et à ses autorités notre vie durant. Je dis cela car je ne mesure pas notre situation sous l’angle des seules revendications des Kurdes en Syrie, ces problèmes trouveront facilement leurs solutions et se résoudront par le dialogue. Non, je mesure notre situation du point de vue de tous les Kurdes de la région et dont les centres de gravité se situent en Turquie et en Irak. Au cours des trente dernières années, la Syrie a assumé avec honneur une lourde charge politique, économique, sécuritaire et stratégique. Mon peuple est à jamais dépositaire de ce fait et nul ne pourra prétendre qu’Abdullah Öcalan a autorisé un Kurde à porter atteinte à la Syrie !
    Quelques mois après Abdullah a donc quitté Damas… enlevé puis transféré en Turquie selon un plan ourdi conjointement par les services de renseignement turcs, israéliens et la CIA [5]. Tant d’allégations mensongères ont été colportées suite à ce coup monté : la Syrie l’aurait forcé à quitter, ou alors elle aurait été complice de son arrestation, etc… Je fus probablement l’une des rares personnes [6] à savoir que c’est Öcalan qui a pris cette décision parce qu’il a considéré qu’il ne devait pas mettre dans l’embarras les dirigeants syriens, ce qu’il a résumé en ces mots : « Après tout ce que le président Hafez al-Assad a assuré à mon peuple et à ma cause, je ne peux envisager de lui faire prendre le risque d’une guerre visant à détruire cet État souverain et indépendant que les Syriens, sous sa direction, ont réussi à construire au prix de tant de sacrifices. Il nous a aidés et nous a soutenus dans nos moments les plus sombres. Aujourd’hui, notre mouvement est devenu suffisamment fort pour garantir sa propre continuité. Il est donc temps de le libérer du danger que nous représentons pour lui ».
    C’est de sa prison qu’il a renouvelé ce pacte de fidélité lorsqu’il y a quelques années des troubles, imputés à son parti, sont survenus  entre les Syriens d’origine kurde et les autorités syriennes. Il s’est arrangé pour m’informer qu’il refusait en bloc tout ce qui se passait, et que des éléments dissidents du PKK s’étaient fourvoyés dans l’entreprise visant à fragiliser le Syrie, au profit du plan des néo-colonisateurs occidentaux.
    Aujourd’hui, beaucoup sont surpris qu’Öcalan déclare que son parti se battrait contre l’armée turque si jamais elle tentait d’envahir la Syrie. Nul doute que ses calculs tiennent compte essentiellement de son combat pour les Kurdes de Turquie, mais une autre considération tout aussi importante découle de sa compréhension de la position et du rôle stratégiques de la Syrie pour l’avenir des peuples d’Orient, qu’ils soient arabes, kurdes, turcs ou iraniens. Un rôle de citadelle libératoire et résistante face à un projet colonialiste qui vise tous ces peuples, sans aucune exception !
     
    Ghaleb Kandil
    10/10/2012
     
    Article original en 2 parties : New Orient News
    http://www.neworientnews.com/news/fullnews.php?news_id=73958
    http://www.neworientnews.com/news/fullnews.php?news_id=74077  
    Article traduit de l’arabe par Mouna Alno-Nakhal pour Mondialisation.ca 
     
    Références :
    [1] Syrie : Interview du Président Al-Assad avec un représentant des médias turcs.
    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=31761
    [2] La Syrie sauvagement agressée…ses enfants maltraités, brûlés, décapités…ses monuments et ses habitants outragés…par les révolutionnaires tortionnaires chéris de l’Occident…
    http://www.youtube.com/verify_controversy?next_url=/watch%3Fv%3DRLDtLcUODQw%26feature%3Dyoutu.be%26bpctr%3D1349946106
    http://documents.sy/videos.php?id=2364&lang=ar…
    NB : cette vidéo a été supprimée, car elle ne respecte pas les règles de YouTube concernant les contenus choquants et dégradants !!!
    http://www.informationclearinghouse.info/article32656.htm… «It Is Our Soul ! » 
    [3] La fuite en avant des militaires turcs
    http://www.monde-diplomatique.fr/1998/12/A/11394 
    [4] Conflit kurde en Turquie: le chef emprisonné du PKK appelle à l’apaisement
    http://www.lepoint.fr/monde/conflit-kurde-en-turquie-le-chef-emprisonne-du-pkk-appelle-a-l-apaisement-28-09-2012-1511177_24.php
    [5] La capture d’Abdullah Öcalan / PDF
    http://www.confluences-mediterranee.com/La-capture-d-Abdullah-Ocalan
    Extrait :
    Les services secrets turcs, le MIT, ont kidnappé le leader du PKK, Abdullah Öcalan, à Nairobi dans des circonstances rocambolesques, le 15 février 1999. Réfugié à l’ambassade de Grèce au Kenya, il aurait été exfiltré sur la route de l’aéroport par les seuls services turcs. La réalité est un peu différente… La capture d’Öcalan est donc l’oeuvre conjointe des services américains et israéliens avec l’aide de taupes dans l’EYP grecque. Le MIT n’a fait que transporter « le colis » de l’aéroport de Nairobi à Imrali…

    • Marie-Christine dit :

      Intéressantes informations que j’ignorais.

    • kavurde dit :

      @labaykabashar je te remerci pour ce commentaire,beaucoup de personne ne connaisse pas bien la région ou le font exprèt mais ça commence a venir doucement mais suremment insallah

  22. Le savon de Alep dit :

    Sauf que dans le monde musulman, il est normal qu’il y’ait des salafystes un peux.

    • Puissante réflexion ! Je suis en train de me demander si votre présence sur ce forum n’est pas inutile…

      L.D. & Infosyrie

      • Le savon de Alep dit :

        Le salafysme est un courant dans l’Islam. Il y’a des salafystes dans tout les pays musulmans, que ce soit au pakistan, en Syrie ou au Maroc. Il est donc normal qu’il y’ait des salafystes dans le monde de l’Islam et qu’il soit, plus ou moin disont, tolérés dans ce monde de religion.

        Mon commentaire n’est pas une atteinte à ce site.

        Alla, sourya, Bashar w bass.

        • MSa dit :

          Je ne suis pas d’accord avec vous, j’ai même des connaissances des syriens muslumans très pratiquants qui ne tolèrent pas les salafistes. Sinon, si vous voulez dire qu’il y a des salafistes comme il y a des voleurs, ou des putes ou des…..par tout dans le monde, alors là je suis d’accord de la presance des maladies par tout!

          • Le savon de Alep dit :

            Le salafisme est un courant officiel dans l’Islam et comme pour toute choses, certains musulmans les haient. mais, il demeure un courant officiel dans l’Islam sunnite et on ne peut y faire grand chose.

          • Help me !

            L.D. & Infosyrie

          • Le savon de Alep dit :

            C’est comme chez vous les chrétiens: il y’a les catholiques, orthodoxes, évangélistes, etc. les Évangélistes, si ma mémoire est bonne sont ceux qui prônent un Israel plus forte que les arabes dans la Palestine. Vos Évangélistes sont un peux comme nos salafistes: ils sont rétrogradent, mais on ne peut pas vouloir les exterminer pour autant…ont les haient, mais ils demeurent des vrais musulmans eux aussi et avec une idéologie différente.

        • sowhat dit :

          @savon

          le salafisme n’est pas un courant officiel de l’islam sunnite cela est complètement faux

          va donc te laver malpropre

          • Le savon de Alep dit :

            Oui, c’est un courant de l’Islam. Hélas, car ce sont des sales rétrogrades…

          • Cécilia dit :

            Le salafisme un courant officiel de l’islam sunnite ?

            Rien que que ça !
            Rien que cette phrase montre votre totale ignorance.

            Mais depuis quand ? A quelle date et par qui, où et comment ?

            En effet, le mot « salaf » a été utilisé par le théologien et jurisconsulte controversé, versé dans l’école la plus radicale de l’islam sunnite à savoir hanbalite, Ibn Taymyya du XIIIème siècle.

            Ibn Taymiyya se distingue par son refus de toute innovation dans la pratique religieuse, rejetant al-Ghazali et Ibn Arabi tout comme l’ensemble des philosophes.

            Ce radicalisme a été contesté par les savant musulmans de bilad al-Cham de son époque et le fait incarcérer à plusieurs reprises par trouver la mort en prison.

            Ibn Taymyya est le père djihadisme et takfirite moderne, père de la doctrine wahhabite, salafiste, qutbisme (Sayd Qutb).

            Ibn Taymyya est connu surtout pour ses fatwas lancées pour tuer les alaouites avec femmes et enfants avec d’autres minorités religieuse et rien d’étonnant de voir les appels hystériques aujourd’hui des salafistes à travers le monde musulman, notamment des pays du Golfe pour tuer les alaouites et Bachar en personne.

            L’autorité de l’islam sunnite qui est al-Azhar a critiqué souvent Ibn Taymyya, notamment le mufti d’al-Azhar, le cheikh Ali Jumaa tout comme le réformateur égyptien Mohammad Abduh (mort en 1905) qui a aussi occupé le poste de Mufti d’Égypte qui affirmait que « la foi des ancêtres était raisonnable et pratiques et que l’Islam est réformable ».

            http://www.youtube.com/watch?v=kwrKtcxmFWM

            L’islam sunnite officiel se compose de quatre écoles bien définies par leurs fondateurs autours des livres canoniques reconnus alors que ce n’est pas le cas du salafisme, une tendance bâtarde dans l’islam né de l’ignorance et la frustration.

            Votre « salafisme » n’a donc rien d’un « courant officiel dans l’islam, peut-être un courant, courant même rejeté par la grande majorité des musulmans. Vu leur comportement obscure parfois même barbare et leur menace pour l’ordre social, on peut bien le considérer comme une secte.

            Quant à votre comparaison avec les courants chrétiens, comparaison n’est pas raison. De même, omparer les Évangélistes au salafisme relève cruellement d’une ignorance pathétique.

            Concernant Israël et les chrétiens « Évangélistes » comme vous dites, c’est faux ! Il s’agit des juifs messianiques et ce n’est pas la même chose qu’évangéliques. La plupart des communautés messianiques sont regroupées au sein de l’IMJA (International Messianic Jewish Alliance), dont le siège est aux États-Unis. La branche française de l’IMJA est l’AFJM (Alliance Francophone des Juifs Messianiques).

          • Le savon de Alep dit :

            Désolé Cécila, je voulais dire un mouvement de l’islam, comme celui des Alaouites. Peut importe, mon point porte sur le fait que ce sont une école de pensée musulmane comme tant d’autres aussi.

          • Le savon de Alep dit :

            Cécila, les Évangélistes sont des chrétiens promouvant le Grand Israel raciste des arabes, par exemple.

        • joska dit :

          Le savon de Alep, je ne suis pas sûr de vous suivre dans vos allégories, soyez plus explicite, le salafisme a été créé par les dirigeants du golfs uniquement pour refaire leur propre religion! Croyez vous qu’une religion peut dire qui doit ou ne doit pas vivre? Alors, soyez sympa et épargnez vous vos pensées non constructives

          • Cécilia dit :

            Le savon d’Alep

            En effet, il existe chez les évangéliques, notamment américains, un courant qui croit que l’établissement de l’État d’Israël en Palestine est l’accomplissement de la prophétie biblique du « peuple élu » dans le projet divin pour la fin des temps qui assurera le triomphe de Dieu sur les forces du mal à l’issue de l’apocalypse..

            Ces évangéliques-là sont surtout plusieurs dizaines de millions de chrétiens qui constituent la base électorale la plus solide du Parti républicain dont la plupart se sont fervents sionistes. C’est ainsi que le sionisme chrétien s’est progressivement développé aux États-Unis où il est devenu une composante de la droite évangélique et bénéficie de la bienveillance du mouvement néoconservateur.

            La prophétie biblique pour eux tourne autour du Grand Israël qui annoncera plus tard la nouvelle venue de Messie, donc selon eux, il faut amener les Juifs du monde entier à revenir sur la terre de leurs ancêtres…(mais y a-t-il de place pour tout ce monde ?)

            En effet, pour les chrétiens sionistes, aimer et apporter son soutien à Israël ne relève pas du choix mais d’un ordre divin : Dieu demande à ses fidèles de prier pour la paix de Jérusalem (Psaumes 122 : 6), de ne point se taire pour l’amour de Sion (Ésaïe 62 : 1), de consoler le peuple juif (« Consolez, consolez mon peuple dit votre Dieu » (Ésaïe 40 : 1), Jésus affirme que « le salut vient des Juifs » (Jean 4 : 22).

            C’est ainsi, à titre d’exemple, qu’en 2006, le célèbre télévangéliste américain Pat Robertson, qui a appelé ses ouailles à tuer Hugo Chavez, s’est rendu en Israël durant la guerre contre le Liban pour faire la publicité aux Américains pour la visiter.

            En 2009, lors de son séjour en Israël, Mike Haekbi, ancien prétendant au poste de sénateur de l’Arkansas, a déclaré « les évangéliques soutiennent beaucoup plus Israël que la communauté juive américaine ».

            Les racines du sionisme chrétien se trouvent donc dans plusieurs livres de la Bible, en particulier dans les visions apocalyptiques du livre de Daniel, et du livre d’Ézéchiel, ainsi que dans l’Apocalypse du Nouveau Testament. Les visions uniquement spirituelles et poétiques pour la majorité des croyants sont interprétées par ces sionistes chrétiens comme devant avoir une traduction géopolitique oubliant que l’Ancien Testament est nommé aussi l’Ancienne Alliance et que la Nouvelle Testament est la Nouvelle Alliance.

            Il est à signaler que le sionisme chrétien a été condamné lors de la déclaration de Jérusalem sur le sionisme chrétien en août 2006 où quatre représentants des églises d’Orient et du christianisme oriental ont publié un texte désignant le sionisme chrétien comme une doctrine fausse, contraire à l’esprit du Christianisme. La déclaration est signée par Mgr Michel Sabbah, patriarche catholique de rite latin, par l’archevêque Swerios Malki Mourad de l’Église orthodoxe syrienne, par le très Rev. Riah Abu El-Assal, évêque anglican de Jérusalem et par le très Rev. Munib Younan, évêque luthérien.

            Finalement, ce n’est pour rien que David Ben Gourion a écrit : »Nous devons expulser les arabes et prendre leur place »

            David Ben Gourion, futur premier ministre d’Israël,1937, « Ben Gurion and the Palestine Arabs », Oxford University Press, 1985.

            Et : »« La carte actuelle de la Palestine a été dessinée sous le mandat britannique. Le peuple juif possède une autre carte que les jeunes et les adultes doivent s’efforcer de mener à bien : celle du Nil à l’Euphrate »

            David Ben Gourion, futur Premier Ministre d’Israël, 1937, « Ben Gurion and the Palestine Arabs », Oxford University Press, 1985.

            Et « Nous sommes sortis, accompagnés par Ben Gurion. Allon a répété sa question : « Que devons-nous faire avec la population palestinienne ? » Ben Gurion a levé sa main dans un geste qui voulait dire : « Chassez-les! »

            Yitzhak Rabin, version censurée des mémoires de Rabin, publiées dans le New York times, 23 octobre 1979.

            http://www.lepetitmondecozillon.fr/palestine/le-grand-israel-des-sionistes/

      • Le savon de Alep dit :

        Louis, voici de la documentation poussée(c’est du wikipedia, mais je confirme l’authenticité de l’information):

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Salafisme

        • Au secours !

          L.D. & Infosyrie

          • Le savon de Alep dit :

            Au se cours? :)

            Je haie le salafisme, mais il faut rester honnête envers la vérité aussi. Le salafisme est un courant dans l’Islam et non une secte.

        • suchite dit :

          Le salafisme est un poison, un cancer pour les musulmans, abrutis.

          • branarkelt dit :

            Primo on dit pas Evangéliste mais Evangélique !! Secondo le salafisme est bien une secte car il prone l’ignorance et le retour en arrière c’est à dire que tout ce qui n’existait pas au temps de Mahomet est Haram(sacrilège).Or dans ‘Islam Sunnite (quelque soit l’école de pensée)ou dans l’Islam Chiite(Ismaélien,Duodécimain etc) la science et le savoir sont normalement proné et ‘ignorance est un péché .

          • ben dit :

            si le salafisme et le wahabisme sont bien des sectes
            ils en ont tous les attributs et il suffit de voir comment
            la société saoudienne est cloisonnée sur elle méme
            hors leur secte il n’y a pas de salut et ils veulent
            l’imposer a tous les musulmans.
            grace àux pétro dollars ils gangrénent le monde musulman
            allors qu’ils sont un pourcentage infime
            sans leur argent il n’y aurait pas de salafistes qui tuent donc
            pour l’argent
            certains gros porcs pensent s’acheter une place au ciel en achetant
            la mort des autre

          • Cécilia dit :

            C’est très juste, branarkelt. Bravo !

            En effet, Évangélistes est un terme qui désigne les quatre auteurs respectifs des évangiles : Matthieu, Marc, Luc et Jean alors que l’Église e évangélique est une branche de Protestantisme.

            Quant au salafisme, je constate avec bonheur que nous sommes plusieurs à employer le mot secte pour les qualifier.

        • Abbou dit :

          Le salafisme est avant tout une immense fumisterie. Il prétend se baser sur une réappropriation des comportements du Prophète et de ses Compagnons. Leur motto est un propos attribué à ibn Taymiya (mort il y a 6 siècles siècles) : « Notre communauté ne prospèrera que sur la base de ce qui a permis à nos bons ancêtres (salaf çâlih) de prospérer ». Or cette affirmation renvoie à une vérité mythique, et non pas historique, puisqu’il est connu que les Compagnons du Prophète ont commencé à se battre pour le pouvoir politique dès sa mort. De plus, ces gens-là ne se sont jamais inquiétés de procéder à une relecture dé-mythologisée du récit – plein d’invraisemblance – des premiers temps de l’islam et de son expansion hors d’Arabie. Enfin, et plus fondamentalement, la revendication salafiste est du point de vue de la doctrine, contraire au Coran dont le message accepte la diversité des croyances et des comportements humains (2:148 : « A chacun il y a une inclination qu’il privilégie. Rivalisez donc en bonnes œuvres. Où que vous soyez, Dieu vous fera venir, tous ») mais qui, de plus, ne considère pas comme « légitime » le fait de se prévaloir de ce qu’ont pu faire les ancêtres ou de pratiquer un suivisme aveugle (2:170 : « Lorsqu’on leur dit : ‘Suivez ce que Dieu a révélé’, ils disent : ‘Non point, nous suivrons ce sur quoi nous avons trouvé nos ancêtres !’ Ceci, même si leurs ancêtres ne raisonnaient en rien et n’étaient pas [bien] guidés ? »; et 2:141 : « Telle communauté est passée. Lui revient ce qu’elle a acquis, et vous revient ce que vous avez acquis »).

  23. Labaykabashar dit :

    Incroyable Ocalane je comprend pourquoi il est admire par kurdes et inconnue chez les barbare arabe marchand de chameau fous de benladen et de Bernard henry Lévy

  24. thebadship dit :

    depuis l’histoire du gia au gspc en passant par alquaida et aqmi on sait qui tire les ficelles le saoud salafiste le qatar francs maçons islamiste et les services occidentaux associés sur un contrat type échange de bon procédé trafics d’armes détournement de fonds et rétro comission sans parler des djihadistes agents de liaisons pour déstabiliser les pays étranger hostile au NWO et des terroristes « utiles » pour détourner l’attention publique de temps en temps sur les manœuvres pas honnêtes de pays dit démocratique et donner un let motiv aux guerres pour le pétrole le gaz etc..!

  25. polo33 dit :

    le nationalisme arabe renait en Syrie ,espérerons qu’il va contaminer tout le moyen orient jusqu’au royaume du Maroc
    les pays arabes ont besoin d’exemple pour avancer quand un système fonctionne et bien il fait des émules ,Assad n’est plus le chef de guerre des opprimes syriens de l’impérialisme il est le chef de guerre de tous les opprimés de l’impérialisme de la terre

  26. roll dit :

    Erdogan a-t-il abattu sa dernière carte, pathétiquement et en désespoir d’une cause irrémédiablement perdue, dans la perspective inéluctable d’une punition à laquelle il ne pourra pas échapper?

    Car, s’attaquer à Poutine est bien au-dessus de ses moyens!

    Russia Today, ce soir:

    Published: 11 October, 2012, 19:50

    « Turkish PM claims diverted Syria-bound plane was carrying munitions for Damascus »

    « The Syrian commercial jet forced to land in Ankara mid-flight between Moscow and Damascus Wednesday evening was carrying munitions for the Syrian Defense Ministry, Turkish Prime Minister Recep Tayyip Erdogan announced Thursday.

    « It is absolutely clear who sent the cargo and who was going to receive it. This was munitions from the Russian equivalent of our Mechanical and Chemical Industry Corporation being sent to the Syrian Defense Ministry, » Erdogan told journalists, referring to the state-run Turkish manufacturer that supplies the country’s army.
    « The examination [of the seized cargo] is continuing and the necessary will follow, » the PM added.

    Earlier, Turkish media speculated that security forces had seized communications equipment, radio terminals and missile components from the Syrian passenger jet. They also reported that Ankara had sent a diplomatic memo to its Arab neighbor on grounds that the plane was carrying « certain equipment in breach of civil aviation rules. »

    Syria branded the Wednesday incident « piracy, » and said there was nothing illegal on board the Airbus A-320. Syrian Air chief Ghaida Abd Al-Latif told has declared their plane was carrying civilian electrical equipment.
    Russia’s arms export agency also said that it had no cargo on the flight.

    Military analysts and industry insiders say it is unlikely that Moscow would use a civilian aircraft to send military cargo to Syria.

    “Even if it really were necessary to send any military equipment or arms supplies, it would have been done as required by law, not illegally, using a civilian jet,” a top official in Russian’s military export industry told Interfax. “There were no weapons, no systems or components of military equipment on board, and there could never be.”

    Russia is not a signatory to the international arms embargo on Syria. However, Moscow announced in July that it would only honor old arms contracts with the Arab country, and refused to sign any new deals while the country’s violent civil war continues. President Vladimir Putin has also repeatedly vowed that any military supplies it sends to Syria cannot be used in civil conflicts »

    relisons bien cette phrase: « “There were no weapons, no systems or components of military equipment on board, and there could never be.”

    Voilà la position russe, au soir du 11 octobre 2012. Les Russes ne céderont rien et ne céderont pas.

    Cet étron d’Erdogan est véritablement dans la merde. Normal, il est né et a vécu son existence au fond des chiots, où il est devenu consubstantiel à ce qui s’y trouve ordinairement.

    Vive la mort de cet étron d’Erdogan!

    Tirons la chasse!

    Et bon voyage dans les égouts de l’histoire.

    roll

    • Charles dit :

      Non, roll, les Russes ont déjà cédé, puisqu’ils n’ont rien fait après cet affront. Il ne faut pas prendre une phase Medvedev pour une phase Poutine. Attendons celle-ci, ne faisons pas semblant d’y être.

  27. AVICENNE dit :

    je viens d’avoir deux de mes cousines habitant à Lattaquié au téléphone (mon père vient de se faire opéré donc, toute la famille m’appelle toutes les 5 min !).

    Lattaquié est calme mais……il semble que la police (??) ou l’armée (??) trouve des caches d’armes en pleine ville.

    Elees sont inquiètes mais, comme d’habitude……ma fi chi, ma thaaf !.

    • Marie-Christine dit :

      « ma fi chi, ma thaaf !. »
      Traduction cher Avicenne, car je suppose que ma fi chi, ça ne veut pas dire, je m’en fiche !!?
      En tout cas pour l’instant Lattaquié est toujours indemne du chaos de ces bandes d’assassins… Espérons que cela va durer jusqu’aubout !

  28. MSa dit :

    Bonne analyse, merci Louis………..
    C’est étonant qu’on découvrt des régimes laïques (comme la France) qui soutiennent des salafistes, et même je connais des gens athées, français d’origine syrienne, qui tout à coup sont devenus en accord avec ces salafistes, comme si comme ceci ils deviennent plus français que les français, c’est une maladie grâve contagieuse!! Au même temps, on voit dans le speache de Saïed Hassan NasserAllah, qui vient de donner ce soir, est plain d’ouverture sur tout le monde, muslumans et chretiens, malgré qu’il est habillé en réligieux, le parole de Hassan NasserAllah nous a donné une bouffée d’oxygène de l’espoire que le système syrien est fort, n’a pas besoin des hommes d’HosebAllah pour vaincre ces salafistes, car comme ceci les oposants essaient d’attaquer le régime, et entrer la population dans une guerre ,soit disant, civile religieuse.

  29. Vania dit :

    Louis Denghien a tout résumé avec brio.
    Certainement un des ses plus brillant article dans un site qui l’est tout autant.

    A faire circuler.

  30. pourphete dit :

    « elle est en train de faire éclater l’incohérence de celles-ci, qui gouvernent l’information et les esprits, à défaut de vraiment gouverner le pays »: c’est au contraire très cohérent quand on a compris que les politiques français ne sont pas au service du peuple français mais travaillent pour les intérêts du mondialisme. Ils font tout pour détruire les peuples pour permettre l’hégémonie des oligarchies mondialistes apatrides:
    1/ dans les pays arabes il s’agit de favoriser l’islamisme et la terreur pour créer des guerres civiles et des prétextes de guerres néo-coloniales/impérialistes; de plus en favorisant l’islamisme, d’une part ils créent des zones éthniques homogènes en chassant/tuant les minorités, ce qui permettra de faire des zones politiques unifiées plus gérables, d’autre part ils dégoutent les modérés de l’islam et les attirent dans les bras des Occidentaux et de la société de consommation matérialiste athée et qui n’est jamais aussi puissante que lorsque la société est atomisée et individualiste, tout le contraire de la société arabe;
    2/ dans les pays européens, en favorisant l’immigration massive et l’implantation de minorités musulmanes, le but est de détruire les peuples autochtones et le christianisme, si bien qu’il faut éviter les vagues que pourraient faire les islamistes en réveillant l’animosité des peuples européens, qui serait nuisible au projet des mondialistes.

    On juge ainsi à quel point nos gouvernants sont mal intentionnés et font plus que friser la psychopathie.

    Bref tout ce que l’on voit depuis deux ans est très cohérent et pensé dès lors que l’on applique la grille de lecture du mondialisme. C’est pourquoi il faut se débarrasser au plus vite de ces élites occidentales cyniques qui font le malheur de leurs peuples et des autres. Et pour ceux qui en douteraient, il suffit de voir d’observer que la moitié du gouvernement français, dont Hollande, appartient à une ou plusieurs officines mondialistes: French American Foundation, Trilatérale, Bilderberg, franc-maçonnerie, B’nai b’rith, etc.

    Un lien éloquent pour comprendre la collusion de nos ministres avec le mondialisme:
    http://www.terreetpeuple.com/reflexion/politique/le-cv-du-gouvernement-hollande.html

    • I love PUTINE dit :

      Hassan Nasrallah l’a confirmé : le drone abattu en profond territoire israel est fabrication iranienne,montée et
      dirigée par le Hezbollah.ceci est un avertissement aux fanfaronnades sionistes de bombarder Iran et on sait que Nasrallah jamais ne parle en vain

      • Cécilia dit :

        J’en étais presque sûre même après ma lecture de la nouvelle sur une page de facebook qui disait que le drone était d’une fabrication syrienne.
        Sayyad Hassan Nasrallah ne parle jamais dans le vide et tout ce qu’il dit est VRAI.

        • Cécilia dit :

          Sayed Nasrallah: « Le survol de l’avion Ayoub ne sera certes pas le dernier »

          Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a revendiqué au nom de la résistance islamique libanaise l’envoi de l’avion de reconnaissance qui a survolé samedi dernier pendant 30 minutes les territoires palestiniens occupés par Israël. Dans une allocution prononcée en direct jeudi soir à la chaine de télévision AlManar, Sayed Nasrallah a révélé que l’avion est de fabrication iranienne, dont les pièces ont été rassemblées au Liban par les combattants de la résistance…

          S’exprimant par ailleurs sur l’explosion qui a eu lieu à Nabi Chith à la Békaa, et lors de laquelle trois combattants du Hezbollah sont tombés en martyre, Sayed Nasrallah a indiqué qu’il est tout à fait normal que la résistance possède plusieurs entrepôts d’armes répartis au Sud et à la Békaa, et que des erreurs humaines puissent avoir lieu et couter la vie à des combattants.

          Dans la troisième partie de son intervention télévisée, Sayed Nasrallah s’est attardé sur la situation humanitaire et sécuritaire des localités libanaises frontalières avec la Syrie, exposées aux attaques de la soi-disant armée syrienne libre.

          Dans ce qui suit les idées principales de l’allocution de Sayed Nasrallah

          « Je voudrais évoquer essentiellement l’affaire de l’avion de reconnaissance qui a survolé samedi dernier les territoires occupés par Israël. Nous sommes face à un nouvel exploit très important dans l’histoire de la résistance islamique au Liban et dans la région. Les Israéliens étaient unanimes à reconnaitre l’importance de cet incident et ont commencé immédiatement à étudier ses portées.
          La résistance islamique au Liban a envoyé un avion de reconnaissance développé depuis les territoires libanais en direction de la mer. Il a volé des centaines de kilomètres au-dessus de la mer, avant de braver les mesures sécuritaires de l’ennemi. Il a survolé plusieurs sites israéliens importants. Après 30 minutes de survol, l’armée de l’air israélienne a détecté l’avion et l’a abattu.
          Cet avion est de fabrication iranienne, non pas russe, ses pièces ont été rassemblées par les combattants du Hezbollah. C’est la première fois qu’un avion de ce genre est envoyé vers cette région sensible de la Palestine occupée.

          Ce que je dis est une revendication de cette opération de qualité. Il était prévu et normal que l’avion soit abattu. Mais l’exploit réside dans la réussite de survoler pour des centaines de kilomètres une zone remplie de radars. Certains israéliens ont parlé d’une nouvelle défaite. Prétendre que l’espace aérien israélien ne peut être percé n’est plus valable. Bref, je salue et remercie les frères combattants qui ont consacré leurs efforts pour défendre leurs familles et leur peuple. Laissons aux Israéliens le soin de chercher les capacités de cet avion dans le domaine opérationnel celui des renseignements. Dès le premier essai, cet avion a pu voler au-dessus de la mer et tout le monde sait ce qui se trouve dans notre mer. Nous dévoilons aujourd’hui une partie de nos capacités et ceci ne porte pas atteinte aux surprises en notre possession.

          Cette opération dévoile notre capacité à cacher nos atouts de force et à les dévoiler le moment opportun pour envoyer des messages bien précis. Dorénavant, il est de notre droit d’effectuer des survols de reconnaissance quand nous le voulons. Ce survol n’est pas le premier et ne sera certes pas le dernier. Avec ce genre d’avions, nous pouvons atteindre plusieurs sites en Palestine occupée.
          Nous avons baptisé cette opération au nom du martyr Hussein Ayoub, le premier à avoir fabriqué cette arme au Hezbollah, et pour cette raison, nous baptisons cet avion « l’avion d’Ayoub ».

          Ce travail a nécessité beaucoup de temps et d’efforts, et ceci est une preuve qu’au Hezbollah, les conflits régionaux et locaux ne peuvent distraire nos combattants de se préparer à la confrontation avec l’ennemi.

          Passons à une autre affaire, celle de l’explosion survenue la semaine dernière à Nabi Chith et qui a couté la vie à trois de nos frères combattants.
          Rappelons qu’à chaque guerre, comme lors de la guerre de juillet 2006, la Békaa a été bombardée aussi bien que le Sud et la banlieue Sud. L’ennemi israélien a fait une descente dans la Békaa de l’ouest pour enlever cheikh Abdel karim Obeid, et dans la Békaa du nord pour enlever Moustapha Dirani. L’ennemi israélien bombarde la Békaa comme il le fait au Sud. Donc, on ne peut pas parler de front avancé et de front secondaire. Toute résistance ne peut garder ses armes et ses munitions dans les fronts avancés seulement. Donc, il va de soi que les forces de défense etde la résistance gardent leurs munitions sur toute l’étendue géographique de leur présence. D’aucuns se demandent pourquoi le Hezbollah a des entrepôts d’armes à Nabi Chith. Ils ont posé les mêmes questions lorsqu’un dépôt d’armes a explosé à kherbet Selm au sud. Leur véritable problème c’est qu’il y a une résistance qui combat Israël, c’est ce qui les gêne le plus.

          Il est donc normal que la résistance répartisse ses armes et ses munitions dans plusieurs dépôts. Malheureusement, les Israéliens semblent comprendre cette réalité plus que certains libanais. C’est l’animosité et la rancœur qui empêchent certains Libanais de comprendre la réalité des faits.

          Les dépôts de la résistance doivent être secrets mais évidemment lorsque nous possédons plusieurs dépôts nous sommes exposés à des erreurs humaines qui coutent la vie à certains de nos chers frères. J’espère que certaines parties libanaises comprendront notre point de vue, ou au moins d’imiter l’ennemi qui justifie et qui comprend le comportement de la résistance.

          Passons à l’affaire du martyr Abou Abbas qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive. Dès le début de la crise en syrienne, nous avons expliqué notre position sur les évènements en cours. Nous avons clairement exposé notre position du point de vue religieux et politique et nous avons expliqué notre vision quant au complot réalisé dans ce pays. Certains nous disent que nous payons le prix de notre position, et c’est normal.

          Rappelons que dès les premiers jours des incidents en Syrie, certains membres de l’opposition syrienne ont accusé le Hezbollah d’avoir envoyé des centaines et des milliers de combattants en Syrie, avant même que les affrontements ne commencent. Ce sont des mensonges, et ils le sont à ce jour. Nous ne mentons pas parce que ceci est prohibé sur le plan religieux et moral. A chaque fois qu’un martyr tombe nous organisons des funérailles publiques et donc tout le monde peut voir la réalité. Les médias du 14 mars prétendent depuis des jours que 75 combattants sont morts à Rabla en Syrie, ces informations sont mensongères. Ils cherchent toujours à nous accuser de combattre auprès du régime syrien. Tout le monde connait certes notre position politique envers le régime syrien, mais celui-ci n’a pas demandé notre aide. Et qui a dit qu’il est dans notre intérêt de combattre là-bas. A ce jour, nous ne combattons pas en Syrie.

          Que s’est-il donc passé à Abou Abbas ou à d’autres martyrs ?
          Certains villages frontaliers libanais sont situés dans les territoires syriens. Des Libanais vivent dans ces villages, pourtant le territoire est syrien. Ils sont au nombre de 23 localités et 13 fermes. Ils sont habités par 30000 libanais et des Syriens de différentes confessions. Ces libanais possèdent là-bas des terres et du commerce et vivent depuis plus de 150 ans.

          La plupart des jeunes des familles libanaises dans ces localités syriennes sont des membres du Hezbollah et d’autres jeunes appartiennent à d’autres partis libanais. Au début des évènements, ces libanais ont effectué de multiples contacts pour savoir quelle position doivent-ils adopter. Personne ne leur a fourni de réponse claire. Les familles ont donc adopté la politique de dissociation envers la crise syrienne. L’armée syrienne a établi plusieurs barrages pour les défendre. Mais ils ont été attaqués par l’armée syrienne libre. C’est cette armée syrienne libre qui a attaqué les maisons, brulé leurs terres, violé les femmes, expulsé les familles de leurs maisons.

          Certains habitants, après avoir été attaqué ou enlevés ont pris la décision de partir vers la Békaa et le Sud, mais la grande partie est restée dans ses terres et a acheté des armes pour se défendre. Tout le monde connait l’ampleur du trafic et des ventes d’armes tout au long de la frontière avec la Syrie. Ça n’a rien à voir avec la lutte contre les groupes armés mais pour se protéger face à des groupes armés syriens et d’autres nationalités. Ces libanais donc cherchent à se défendre et ne sont pas impliqués dans les combats là-bas.

          La résistance n’a pas ouvert de front pour combattre en Syrie. On ne peut pas empêcher ces familles de rester dans leurs terres.
          Notre front est unique et bien connu. D’aucuns ont accusé le Hezbollah de vouloir joindre militairement les territoires syriens et libanaisen prévision d’une possible chute du régime.
          Nous avons demande à l’Etat quelles mesures doit-on prendre pour protéger ces habitants, mais nous n’avons reçu aucune réponse. Donnez-nous une réponse : comment ces libanais doivent-ils se protéger ? Quelle est la responsabilité de l’Etat et des autorités religieuses ?

          Concernant le martyr Abou Abbas. Tout ce qui a été dit dans les médias est erroné. Certains ont dit qu’il est le dirigeant militaire du Hezbollah en Syrie, tout le monde dans la Békaa sait qu’il est le responsable de l’infanterie de la résistance dans la région. Il est donc responsable de toutes les formations de jeunes combattants, dont les combattants des localités frontalières précitées. Des combattants tombent en martyr dans ces localités syriennes habitées par des Libanais dont Abou Abbas.

          Nous appelons toujours au dialogue en Syrie, même si un milliard de personnes de par le monde manifestent contre nous, nous n’allons pas changer notre position. Une fois de plus, je vous assure que le régime syrien n’a pas demandé notre aide à ce jour. Mais je ne vous cache pas que si un jour le régime demande notre aide et si notre responsabilité consistait à l’aider, nous allons le faire.

          Dernier point. Je conseille certaines parties de l’opposition syrienne de ne pas essayer de nous intimider. Ça ne change rien à la situation. C’est inefficace. Nous sommes une résistance âgée de 30 ans. Les menaces et les intimidations n’ont aucun effet. La même chose en ce qui concerne les libanais enlevés en Syrie, à chaque fois que vous allez enlever des Libanais vous allez dire que ce sont des hauts officiers du Hezbollah ! Vous vous attendez à ce que je présente des excuses, je ne pense pas que quelqu’un accepte que je m’excuse.

          Enfin, je termine mon allocution par ce message : que personne ne nous menace, que personne ne nous intimide, que personne n’essaie de faire chanter.

          http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=81401&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

  31. antioche dit :

    bonjour j’ai lu hier sur irib que le commandant de l’ASL aurait été tué par les Qataris. quelqu’un pourrait m’en dire plus?

    • Algerien dit :

      j’espere que la Syrie stop ce virus, Français votre tours ne tardera pas,
      pas militairement mais economiquement

  32. nacera dit :

    http://www.youtube.com/user/FreeMediaSyria

    Voici une vidéo d’al khanzeera qui pour une fois invite quelqu’un qui dit la vérité. J’en suis encore bouche-bée!
    Mais ce que le journaliste d’el khanzeera veux à tout prix faire vendre, c’est l’idée que puisque les terroristes sont en train de brûler la syrie, la solution serai que bachar parte ou que son peuple le chasse. Je ne sais pas d’où vient cette nouvelle logique. Pour moi, tout comme pour les syriens, c’est le moment où jamais pour que bachar reste ne fûsse que pour signifier: nous ne voulons pas de cette forme d’expression. Ce que demande quelqu’un par la violence et le chantage, il ne faut jamais le lui donner, car nous sommes des êtres humains, et dieu nous a béni en nous offrant la capacité d’entendre, et de discuter, la voie intelligente pour régler tout conflit. Celui qui choisi la violence et ignore le dialogue est indigne de confiance.
    Ils essayent de faire croire que c’est pour les yeux de bachar que le peuple syrien a voté la semaine dernière sur la chaine eddounia á 95% pour que bachar reste. Sincèrement, ce journaliste d’el khanzeera doit hair l’émir du qatar, mais comme il ne peut rien lui faire, il se contente de formuler sa haine contre le président syrien, qui comparé à l’émir du qatar est un ange, et donc plus vulnérable.
    Ce sont finalement les terroristes qui utilisent le chantage sur le peuple syrien en disant: soit assad part, soit nous brûlons la syrie.

    Regardez la rage dans le débat

    • sowhat dit :

      @Nacera

      très juste observation

      « c’est l’idée que puisque les terroristes sont en train de brûler la syrie, la solution serai que bachar parte »

      c’est le scénario que les séoudiens essaient de réaliser. En bref, c’est « on prend à témoin les musulmans du monde entier qu’on tue des musulmans en Syrie et pour qu’on cesse de tuer des musulmans , il faut que Bachar – le non musulman ou le pseudo-musulman – parte » donc comme vous le résumez bien c’est tout à fait ce chantage ignoble concocté par les zio-wahabites « soit assad part, soit nous brûlons la syrie ».

  33. nacera dit :

    Regardez la rage. Elle prouve qu’il y a un problème personnel avec ce vieux satan et la syrie.

  34. nacera dit :

    Un nouveau mensonge: Les détenus sont systématiquement infectés par le virus du sida.
    Ah1ah! Dans un pays qui prend le citoyen malade entièrement en charge? Ce qui équivaudrai à se fourrer le doigt dans l’Q!
    Ces connards ne sont même pas capable de trouver un mensonge qui puisse passer par la porte, ils nous présent un chamau et veulent le faire passer par le trou de la serrure!

  35. Frédéorc dit :

    Avec cet article, le concept de Sala fistfucking de Soral prend tout son sens!

  36. nacera dit :

    Les membres de l’ASL ont une devise: « les chrétiens au liban, les alaouis sur l’autel! »

  37. malja dit :

    ils avaient l’intention d’aller en Syrie mais si j’en crois un article d’un des rares journalistes digne de ce nom (Italien pas Français)d’autres y sont déjà et on même été précedés par les amis intimes de Ignare Lemerdier du journale Quatari « Le Monde ».

    Syrie : l’Otan vise le gazoduc

    par Manlio Dinucci

    C’est en géographe que Manlio Dinucci examine la guerre en Syrie : le déploiement des forces de l’Otan et la coalition ad hoc que l’Alliance a formée, et surtout le mobile stratégique. Le véritable enjeu du conflit n’est pas le changement de régime, mais la fermeture du débouché méditerranéen pour le gaz iranien et le contrôle des réserves de gaz syriennes.
    Réseau Voltaire | Rome (Italie) | 10 octobre 2012
    +

    JPEG – 19.7 ko

    La déclaration de guerre, aujourd’hui, n’est plus d’usage. Pour faire la guerre il faut par contre encore trouver un casus belli. Comme le projectile de mortier qui, parti de Syrie, a fait 5 victimes en Turquie. Ankara a riposté à coups de cannons, tandis que le parlement a autorisé le gouvernement Erdogan à effectuer des opérations militaires en Syrie. Un chèque en blanc pour la guerre, que l’Otan est prête à encaisser.

    Le Conseil atlantique a dénoncé « les actes agressifs du régime syrien à la frontière sud-orientale de l’Otan », prêt à déclencher l’article 5 qui engage à assister avec la force armée le pays membre attaqué. Mais déjà est en acte le « non-article 5 » —introduit pendant la guerre contre la Yougoslavie et appliqué contre l’Afghanistan et la Libye— qui autorise des opérations non prévues par l’article 5, en dehors du territoire de l’Alliance.

    Éloquentes sont les images des édifices de Damas et Alep dévastés par de très puissants explosifs : œuvre non pas de simples rebelles, mais de professionnels de la guerre infiltrés. Environ 200 spécialistes des forces d’élite britanniques SAS et SBS —rapporte le Daily Star— opèrent depuis des mois en Syrie, avec des unités étasuniennes et françaises. La force de choc est constituée par un ramassis armé de groupes islamistes (jusqu’à hier qualifiés par Washington de « terroristes ») provenant d’Afghanistan, Bosnie, Tchétchénie, Libye et autres pays. Dans le groupe d’Abou Omar al-Chechen —rapporte l’envoyé du Guardian à Alep— les ordres sont donnés en arabe, mais doivent être traduits en tchétchène, tadjik, turc, en dialecte saoudien, en urdu, français et quelques autres langues.

    Munis de faux passeports (spécialité de la CIA), les combattants affluent dans les provinces turques d’Adana et du Hatay, frontalières de la Syrie, où la CIA a ouvert des centres de formation militaire. Les armes arrivent surtout par l’Arabie saoudite et le Qatar qui, comme en Libye, fournit aussi des forces spéciales. Le commandement des opérations se trouve à bord de navires Otan dans le port d’Alexandrette. Pendant ce temps, sur le Mont Cassioum, au bord de la Syrie, l’Otan construit une nouvelle base d’espionnage électronique, qui s’ajoute à la base radar de Kisecik et à celle aérienne d’Incirlik.

    À Istanbul a été ouvert un centre de propagande où des dissidents syriens, formés par le Département d’État US, confectionnent les nouvelles et les vidéos qui sont diffusées par des réseaux satellitaires. La guerre de l’Otan contre la Syrie est donc déjà en acte, avec le motif officiel d’aider le pays à se libérer du régime d’Assad. Comme en Libye, on a fiché un coin dans les fractures internes pour provoquer l’écroulement de l’État, en instrumentalisant la tragédie dans laquelle les populations sont emportées.

    Le but est le même : Syrie, Iran et Irak ont signé en juillet 2011 un accord pour un gazoduc qui, d’ici 2016, devrait relier le gisement iranien de South Pars, le plus grand du monde, à la Syrie et ainsi à la Méditerranée. La Syrie où a été découvert un autre gros gisement près de Homs, peut devenir un hub de couloirs énergétiques alternatifs à ceux qui traversent la Turquie et à d’autres parcours, contrôlés par les compagnies étasuniennes et européennes. Pour cela on veut la frapper et l’occuper.

    C’est clair, en Turquie, pour les 129 députés (un quart) opposés à la guerre et pour les milliers de gens qui ont manifesté avec le slogan « Non à l’intervention impérialiste en Syrie ».

    Pour combien d’Italiens est-ce clair, au parlement et dans le pays ?

  38. l'ingenue dit :

    un poème pour les martyrs de l’armée arabe syriens

    لـكـل شـهـيـد مــسـيـحـي فـي وطـنـي سـأصـلـي ركـعـة..
    ولـكـل شـهـيـد مـسـلـم فـي وطـنـي سـأشـعـل شـمـعـة..
    سـأدق الأجـراس فـي الـجـوامـع..
    سـأرفـع الآذان فــي الـكـنـائــس.

    • L'étrangère dit :

      @ l’ingénue :
      « Pour chaque syrien chrétien tombé sur le sol de ma patrie je prierai à genoux.
      Pour chaque syrien musulman tombé sur le sol de ma patrie j’allumerai une bougie.
      Je ferai sonner les cloches dans les mosquées.
      J’inviterai les muezzins à appeler à la prière dans les églises ».

  39. Cécilia dit :

    Damas

    Un groupe terroriste agresse un bus transportant des ouvriers syriens venant du Liban, 8 martyrs :

    http://www.youtube.com/watch?v=OzjVCSW3fL4&list=UUPoU04CP9GF3bLYgPlvvZXQ&index=1&feature=plcp

  40. Cécilia dit :

    Al-Wez : La scolarité se poursuit en dépit des difficultés dans 2073 écoles sabotées par les terroristes

    10 Oct 2012

    Paris / Hazwane al-Wez, ministre de l’éducation, a fait noter que la volonté politique à haut niveau en Syrie est ouverte à toutes les initiatives prônant la fin à la crise et réitère son appel sincère à engager un dialogue national inconditionnel pour sortir de cette crise et surmonter ses répercussions.

    Dans une intervention devant la séance d’ouverture de la 190ème séance du Conseil exécutif de l’UNESCO prononcée hier à sa place par l’ambassadrice, Lamia Chakour, déléguée permanente de la Syrie auprès de l’organisation, al-Wez a fait observer que les écoles, les universités et les instituts syriens ont été ouverts en dépit des dégâts considérables qu’avaient subis du fait des actes des gangs terroristes armés, soulignant que 2073 écoles ont été sabotées et 796 autres ont été transformées en centres d’accueils provisoires pour les déplacés de leurs foyers et de leurs villes en raison de la criminalité flagrante des gangs terroristes armés.

    Al-Wez a ajouté dans son rapport que son département avait documenté l’assassinat de 88 personnes travaillant dans le secteur pédagogique, soulignant que la valeur des dégâts dans ce secteur a atteint 5,444 Mrds L.S.

    Al-Wez a fait noter que la Syrie, à l’ombre de la crise actuelle, affronte de graves risques visant son riche patrimoine, soulignant que l’héritage de civilisations et de trésors antiques de la Syrie restera imprenable devant les actes des gangs terroristes et les voleurs d’antiquités.

    Al-Wez a fait savoir que les autorités syriennes adoptent des mesures intensives pour protéger le patrimoine culturel national et celui enregistré sur la liste du patrimoine universel.

    Al-Wez a indiqué que la coordination avec l’UNESCO est en cours pour protéger et préserver le patrimoine syrien.

    De même, al-Wez a fait noter que la Syrie qui s’attache aux textes de la charte des NU et aux principes de la loi internationale, relatifs au respect de l’indépendance des pays et au rejet de l’ingérence dans leurs affaires intérieures est sanctionnée actuellement dans un antécédent sans pareil.

    Il a émis l’espoir que les pays et les forces qui soutiennent les gangs terroristes armés en Syrie puissent réviser leurs positions pour jouer un rôle objectif et moral.

    Il a affirmé que la crise a débuté en Syrie depuis 18 mois et n’avait pas entravé en rien le lancement des réformes satisfaisant les revendications populaires, évoquant dans ce sens la nouvelle constitution qui garantit le multipartisme, la liberté de la presse, la décentralisation administrative.

    Al-Wez a souligné que le président Bachar al-Assad avait affirmé le 29 août 2012 la capacité du peuple syrien de surmonter la situation actuelle.

    Il a dit entre autres : « En dépit de la complication de la situation, nous sommes déterminés à accomplir une vraie réforme satisfaisant les ambitions de nos citoyens ».

    Il a en outre réclamé à l’UNESCO d’informer les pays membres du progrès réalisé dans les domaines de l’application des 5 décisions relatives aux territoires arabes occupés en Palestine et au Golan syrien occupé, en particulier la formation des commissions du rétablissement des faits sur les pratiques des autorités de l’occupant israélien contre les institutions culturelles et pédagogiques dans ces territoires, sur les agressions flagrantes contre la mosquée d’al-Aqsa, et les tentatives de judaïser la ville d’al-Qods et de son patrimoine culturel.

    Al-Wez a exprimé l’appréciation de la Syrie à la décision adoptée par l’UNESCO pour accepter la Palestine comme membre à part entière à l’Organisation.

    http://sana.sy/fra/51/2012/10/10/446420.htm

    • Marie-Christine dit :

      Merci à vous Cécilia pour la transmission de ces informations.
      En ce qui concerne les agressions contrela mosquée al-Aqsa, ce complément d’information très alarmant :
      A quand la « reconstruction du Temple » sur l’Esplanade des Mosquées, que les sionistes appellent « Mont du Temple ». A ce propos, un fait très troublant est à rappeler : depuis le temps « qu’archéologues » et colons n’en finissent pas de creuser sous la mosquée al-Aqsa, pour un risque d’effondrement de plus en plus annoncé, aucune trace, à ma connaissance, du fameux temple détruit n’a encore été trouvé !?

      Les raids sionistes faits à la mosquée d’Al-Aqsa :
      préparation à un grand désastre ?
      CPI
      http://www.palestine-solidarite.org/rapport.CPI.111012.htm

  41. Cécilia dit :

    Après moult tergiversations de l’occupant, le 1er groupe d’étudiants du Golan syrien occupé est passé à Quneitra

    11 Oct 2012

    Quneitra / Après le report prémédité du passage des étudaints vers leur patrie pour poursuivre leurs études à l’université de Damas, par les autorité de d’occupation israélienne, la 1er groupe des étudiants du Golan syrien occupé, 37 étudiants et étudiantes, sont passés aujourd’hui à Quneitra.

    Le gouverneur de Quneitra, Malek Mohamed, qui avait accueilli les étudiants au point de passage, a fait savoir que le passage des étudiants golanais à la patrie est un message de défi à l’occupant.

    Dans des déclarations à l’agence SANA, nombre d’étudiants golanais ont exprimé leur joie de regagner la terre de la patrie en dépit de la mobilisation, de la falsification et de la tromperie médiatique sioniste et arabe contre la Syrie.

    http://sana.sy/fra/51/2012/10/11/446620.htm

  42. Cécilia dit :

    Lattaquié

    Saisie d’armes, médicaments fabriqués en Turquie, habits militaires et mêmes des drapeaux turcs. Un officier parle du ratissage de Midan et Balouran où l’armée syrienne a affronté une centaine de terroristes qui faisaient d’une villa leur cachette :

    http://www.youtube.com/watch?v=zK0KFEod8SQ&feature=youtu.be

    Et dans le quartier al-Sejen de Lattaquié, l’armée a saisie des produits incroyables comme le montre la vidéo :

    http://www.youtube.com/watch?v=NPNv5o-939Q&list=UUuD15-hA3hh_qX7YqwHrgag&index=3&feature=plcp

    Damas / Qudssaya

    Voici ce que l’armée a trouvé à Qudssaya après l’avoir nettoyé :

    http://www.youtube.com/watch?v=AKJOWv1o7k0

    Les gros dégâts causés aux écoles en Syrie par les terroristes. La perte est estimée à plusieurs milliards :

    http://www.youtube.com/watch?v=wiwa41BKI6I&list=UUuD15-hA3hh_qX7YqwHrgag&index=5&feature=plcp

    • Auda dit :

      Tout ce que ces racailles auront pu souiller, blesser, briser, détruire ils l’auront fait : c’est bien pour cela que la coalition atlanto-sioniste les emploie : semer la mort et la ruine. La France, l’Allemagne ou l’Italie ont déjà connu ces « Libérateurs » en 1944-45.

      Les Yankees ont-ils jamais fait autre chose au cours de leur longue carrière ?

  43. Cécilia dit :

    Vus dites des combattants étrangers en Syrie ?

    Sans blague ! Ce sont des simples touristes en Syrie.

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=424987884229171&set=a.168390429888919.41603.168381096556519&type=1&theater

  44. Cécilia dit :

    Idleb / Saraqeb, jeudi 11 octobre

    « Allah Akbar ! attaque de l’asl contre une usine de huile ! »

    Y a-t-il quelque chose qui a été épargné par ces libérateurs ?

    http://www.youtube.com/watch?v=Sr0jE4f-EnE&feature=youtu.be

    • Nestor dit :

      « Allah Akbar ! attaque de l’asl contre une usine de huile ! »

      c’est bon signe, cela veut dire qu’ils sont en pénurie de nourriture.

  45. Cécilia dit :

    Qussayr, jeudi 11 octobre

    - La ville est nettoyée des terroristes.
    - La localité al-Zarraa qui était leur siège militaire est nettoyée aussi ainsi que ses écoles transformées en casernes. Ceux qui ne sont pas morts sont partis se cacher dans les vergers autour.
    - « On va brûler ces terroristes là où se trouvent ! » disait un soldat.

    La correspondante d’almayadeen parle aussi d’un obus tiré par les terroristes sur une école à Rableh, village chrétien, tuant trois enfants dont deux frères, même l’ambulance qui transportait des enfants blessés au Liban n’a pas été épargnée. Rappelons-le, Rableh se trouve à la frontière libanaise et a connu le siège et l’attaque des amis de Hollande et cela continue, même les écoles sont ciblées par ces demandeurs de la liberté à main nue :

    http://www.youtube.com/watch?v=ZxjunnfKZYQ&feature=plcp

  46. Cécilia dit :

    Alep, 10 àctobre

    Reportage almayadeen sur place :

    - l’armée a avancé, elle contrôle desormais Karm al-Jabal et le rond-point d’al-Chaar ainsi que le rond-point (dawar) al-Sakhour.
    - des batailles continuent dans Bustan al-Qasr.
    - des dégâts dans la mosquée des omayyades (la Grande Mosquée).

    Le contrôle d’al-Chaar laisse la porte ouverte à tariq al-Bab, dernière base des terroristes qui continuent à reçoir des renforts.

    La correspondante parle des batailles dures dans ces quartiers et une résistance féroce chez les terroristes :

    http://www.youtube.com/watch?v=d86mfb3vm80&feature=plcp

    • Cécilia dit :

      Le morale des soldats syriens.
      Jugez vous-mêmes.

      - ils aiment chanter.
      - ils aiment leur Syrie.
      - ils aiment la vie.

      Salah mqallad, il chante son amour pour sa Syrie quelques heures seulement avant sa mort. Il est mort avec la complicité de Hollande, Obama et erdugan pour laisser un salafiste vivre à sa place :

      http://www.youtube.com/watch?v=KdX1Qj6ddtw&feature=plcp

      • Cécilia dit :

        Et voici une vidéo de ses funérailles à Souieda :

        http://www.youtube.com/watch?v=Ajj9WMgvKDQ&feature=related

        Il était si beau, si jeune !
        Il aimait tant la vie, mais il aimait encre plus sa patrie !

        Qu’il se repose en paix !
        Et une malédiction éternelle pour ses assassins !

        • Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

          Bonjour Cécilia,
          Quelle tristesse de voir partir comme ça les enfants de Syrie.
          Qu’a fait le Peuple Syrien pour vivre une telle Terreur?

          • Cécilia dit :

            Bonjour madame DUGLAN

            Le peuple syrien est un gentil peuple, généreux, accueillant et fier.
            Le peuple syrien est un peuple nationaliste qui tient à sa liberté nationale et à sa souveraineté, il refuse de se mettre à genou.

            Son malheur se trouve dans ses qualités !
            Mais il vaincra malgré tout !
            A travers l’Histoire, c’est toujours lui qui a écrit non seulement son Histoire, mais il a inventée comme il avait inventé l’alphabet.

            Ici, c’est la Syrie, c’est l’Homme, c’est l’Histoire.
            Ici, c’est le Passé, c’est le Présent, c’est l’Avenir.
            Ici, c’est la Syrie qui va écrire l’Avenir de la région.
            Ici, c’est la Syrie qui donnera une Nouvelle Naissance pour un Nouveau Monde.

            Vive la Syrie !
            A bas les ennemis de la Syrie !
            Gloire à nos martyrs !

            Cécilia la fille de la Syrie fièrement Syrienne

          • Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

            Merci Cécilia pour votre message,
            Dans nos amis très proche nous avons plusieurs familles syrienne et nous sommes très soucieux de l’évolution de ce conflit, car le terrorisme qui évolue tous les jours sur le terrain n’est pas un bon présage, des véhicules explosent à répétition avec la mort civils innocents.
            Cette guerre fomentée par des étrangères, soutenues en grande partie par des mobiles religieux : Frères musulmans sunnites contre minorités alaouite, chrétienne, druze, ismaélienne et kurde.

          • Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

            Bonjour Cécilia,

            Je vois que nous sommes plusieurs à nous poser cette question à dans
            le cadre d’obsèques, « Ou sont les femmes »?

        • Marie-Christine dit :

          Oui, qu’il repose en paix ! Funérailles d’une simplicité et dignité émouvantes, mais une question : où sont les femmes ?

  47. Djazaïri dit :

    A l’instant sur France-Inter appelle à armer l’ASL.
    Question au CSA:
    - comment un journaliste sur une chaîne publique peut appeler à ce que des Syriens soient tués?
    - à mon humble avis, il serait bon que chacun interpelle le directeur de cette chaîne et le CSA.

  48. Lysistrata dit :

    Tête-de-veau-ahuri dixit : JE M’Y REFUSE

    ouah elle est trop bonne celle-là. ! Je parie qu’elle va rester dans les annales

  49. Pierredelacraudetoulon dit :

    Ce que je voulais dire c’est que
    Les gens gentils et intelligents (pas moi donc je veux bien le reconnaître)
    embastillent les djihadistes en France
    Mais les soutiennent plus ou moins directement en Syrie….
    Et que de même il existe toute une tendance qui…
    Insiste sur le fait que les Kurdes du nord-est de la Syrie sont anti Bachar (ce qui est sans doute vrai) et donc à fond du côté de l’ASL (alors qu’il y a beaucoup de bémols à mettre à une telle analyse) donc doivent être soutenus
    Mais que les Kurdes du sud-est de la Turquie eux sont des terroristes ayant des liens avec al quaida et qui donc doivent être combattus.

    Quid de la situation à Homs et Qusseir ? (mon obsession en ce moment)

  50. Pierredelacraudetoulon dit :

    Bien noté l’info sur Qusseir merci!

  51. ECLEREURE dit :

    la guerre médiatique contre l’islam fait rage et je le dit ces voyous qui utilise l’islam pour se refaire une virginité c’est vraiment dégueulasse et quand je pense que tous se processus vient d’une oppression economique et se qui concerne les années 90 se son les service de renseignement algerien du drs qui faisaient ses attentas pour discrediter le front islamique du salut vainqueur des élections en décembre 1991 doc si la france veut chercher les coupables elle a que a partir demander des contes au regime criminel qui occupe l’algerie et que inchallah la paix reviendra en syrie on aura besoin d’une syrie forte pour le combat final contre le dajjal parseque les sionistes ils savent que leur défaite final viendra de la syrie et vive le maghreb et le machrek+ la russie

    • Algerien dit :

      Algerie = regime infiltré, président parachuté.

      je suis d’accord avec toi que la solution de la syrie va nous liberer de cette infiltration dans le pouvoir Algerien.

      j’espere que tous les intelectuels Algeriens à l’étranger devrons venier au secour de l’Algerie

      L’Algérie a besoin de compétence pas ce genre de merde de ministre.
      qu’es ce qu’il fout Bouteflika on laissant un ministre pareil.
      y en a marre du balai.

      voilà un exemple de spicimen.

      http://www.youtube.com/watch?v=Tudv15-h6Tc

      je ne sais pas si je dois rire ou pleurer Bouteflika réagit putain de la merde c’est quoi cette merde

  52. ECLEREURE dit :

    svp mr.infosyrie j’ai oublier le n sur doc eseque vous pouvait ajoute ca svp merci d’avance

  53. njama dit :

    Bonjour à tous
    Je m’essaye à un petit point de synthèse politique côté France:

    La grande ligne diplomatique française de reconnaître un gouvernement provisoire de la nouvelle Syrie « lorsqu’il aura été formé » présentée par François Hollande le 27 août, avait pris «  »dès le lendemain »" du plomb dans l’aile avec la démission le 28 août de Mme Bassma Kodmani, cofondatrice du Conseil national syrien qui a claqué la porte de cette institution embryonnaire, et qui explique dans une interview du 3 oct. que:
    « le CNS, en ne parvenant pas à rassembler l’opposition, a échoué dans sa mission. Il manque de soutiens et de coordination aussi bien sur le terrain qu’avec le terrain. Il n’est pas légitime aux yeux des groupes armés et de beaucoup, car il n’a pas su créer de liens entre les factions politiques et armées. [(...] et qu’il n’existe toujours pas d’organisation politique à même de prendre la relève en Syrie !  »

    http://www.lepoint.fr/monde/syrie-il-n-existe-toujours-pas-d-organisation-politique-a-meme-de-prendre-la-releve-03-10-2012-1513073_24.php

    C’est une bonne chose, qui devrait tempérer très sérieusement les ardeurs et velléités politiques séditionnistes de Fabius et de ses affidés pour renverser le régime syrien.

    De ce point de vue, si Hollande et son Gouvernement ne veulent pas perdre la face, la ligne diplomatique française me semble complétement clouée au sol et plombée devant la vacuité d’un encore très hypothétique CNS qui n’arrive pas à rassembler une légitimité crédible, et dont le projet de constitution a vite avorté. Preuve s’il en est que personne depuis le début de cette agression n’est à l’extérieur capable de fédérer politiquement. On ne peut pas dire qu’ils n’aient pas eu le temps …
    La Syrie n’est pas la Libye !

    Quelques semaines plus tard le mardi 25 septembre, sur le dossier syrien, François Hollande, pour sa première intervention devant l’Assemblée générale des Nations unies, rappelait les deux axes de sa ligne politique : « Encourager la constitution d’un gouvernement provisoire syrien, «  »afin de »" pouvoir le reconnaître » et « sécuriser les zones libérées ».

    On devine que sous ces conditions politiques « requises », dont la première est un préalable indispensable, qui semblent loin d’émerger, ajoutées au désordre et à la déconfiture de cette éclectique armée « d’opposants ASL / salafo-wahhabites djihadistes » d’amateurs et de pros, de (soit-disant) « libération » … la ligne politique française risque encore de rester bien engourdie pendant un bon moment.
    On n’imagine mal du reste, Hollande apporter son soutien et discuter avec des salafistes que la république arrête chez elle.
    Ou alors, y-aurait-il des « bons » salafistes et des « mauvais » ?

    Si de ce côté de l’Atlantique, ce bel embourbement français est plutôt bon signe pour le régime syrien, l’armée et les syriens, et fort mauvais pour les « rebelles », par contre sur l’autre rive, à l’occasion de la prochaine présidentielle américaine (le 6 novembre), c’est un peu plus inquiétant, surtout quand Mitt Romney, critiquant la « passivité » de Barack Obama, fait du Bush !!! et appelle à armer les rebelles !!!

    http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/etats-unis-romney-lance-un-nouvel-appel-a-armer-les-rebelles-en-syrie-08-10-2012-2215967.php

    Après ça qui oserait effrontément nier que des forces étrangères arment les rebelles ?
    La surenchère sur la Syrie s’est invitée dans la campagne électorale américaine, sans que l’on est rien demandé à la Syrie. Pour gagner des voix d’électeurs ?
    Est-ce cela la démocratie ?

    Je pense qu’il faudra être très prochainement fort vigilant de ce côté-là !
    Bonne journée

  54. vilistia dit :

    Alain Soral « L’OTAN a délégué à la Turquie le déclenchement de la guerre contre la Syrie »

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=4dqO5wqXyhE

  55. fredo dit :

    merci beaucoup a cecilia pour ces videos (beaucoup d’emotion de frisson) lors de l’enterrement de ce jeune soldat il chantais l’amour pour son pays il a defendu avec gloire honneur la bonte etais sur son visage dieu le prenne a ces cotes intchallah comme tous ces soldats mort pour leur patrie merci encore

  56. Algerien dit :

    Au secour!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    http://www.youtube.com/watch?v=Tudv15-h6Tc

  57. Stephan dit :

    Le gouvernement a fait beaucoup de tapage ( ou d’intox) avec ces arrestations. Peut être pour réaffirmer qu’il est contre le terrorisme ( du moins en façade) car l’opinion voyant qu’il soutient le terrorisme international a de gros doutes sur sa morale politique.

    Mais , ne soyez pas étonné si les arrêtés soient libérés rapidement, car pour être terroristes, il faut passer aux faits, et je ne suis pas sûr, que parmi les arrêtés , il y en ait vraiment d’actifs.

    Ca me fait penser un peu aux arrestations des Basques, gros tapage dans les médias, et libération sans tapage de tout le monde dans les jours qui suivent.

    En France, avec les nouveaux moeurs politiques, si un mercenaire veut jouer au terroriste, on l’encourage s’il accepte de le faire pour l’OTAN, mais s’il envisage son action dans notre pays, alors il faut le neutraliser au plus vite.
    Et ce qui me parait le plus grave, c’est la banalisation du soutien au terrorisme international.

  58. [...] Posté par pat le 13 octobre 2012 Excellent article d’Infosyrie: [...]