• Actualité
  •  

C'est décidément mal parti pour le projet de résolution anti-syrien concocté par Nicolas Sarkozy et ses amis britanniques, allemands et portugais. Alexander Lukashevich, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, a en effet mis une nouvelle fois les points sur les "i", son pays devrait opposer son veto à ce projet lors de son vote au conseil de sécurité sur la situation en Syrie : “La situation dans ce pays ne représente pas une menace pour la paix [...]



Résolution contre la Syrie à l’ONU : Le véto russe se profile

Par Droits réservés,



C’est décidément mal parti pour le projet de résolution anti-syrien concocté par Nicolas Sarkozy et ses amis britanniques, allemands et portugais. Alexander Lukashevich, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, a en effet mis une nouvelle fois les points sur les « i », son pays devrait opposer son veto à ce projet lors de son vote au conseil de sécurité sur la situation en Syrie : “La situation dans ce pays ne représente pas une menace pour la paix et la sécurité internationales. Le résultats des discussions sur le projet anti-syrien pourrait conduire à une escalade de la tension interieure, ce qui aurait un effet négatif sur la région dans son ensemble.” Toute la question est désormais de savoir, non pas si le projet Sarkozy sera rejeté, mais combien, avec la Russie s’y opposeront.



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

Les commentaires sont fermés.