• Actualité
  •  

Soldats syriens patrouillant à Alep, le 9 octobre... -Maarat al-Numan : Les divers médias et sources syriens n'ont pas confirmé la prise de contrôle de Maarat al-Numan, annoncée mardi par l'OSDH. Ce mercredi en tout cas, le même OSDH annonce que des renforts gouvernementaux convergent vers la ville. L'ASL ne devrait pas garder longtemps sa conquête, si conquête il y a.   -Homs :  L'armée poursuit son avancée à al-Khaledeeye et Bab Houd, derniers bastions ASL à Homs. Sana signale ce mercredi matin la destruction [...]



Situation aussi incertaine qu’évolutive à Maarat al-Numan

Par Guy Delorme, avec Cécilia & Marcel,



Soldats syriens patrouillant à Alep, le 9 octobre…
-Maarat al-Numan :
Les divers médias et sources syriens n’ont pas confirmé la prise de contrôle de Maarat al-Numan, annoncée mardi par l’OSDH. Ce mercredi en tout cas, le même OSDH annonce que des renforts gouvernementaux convergent vers la ville. L’ASL ne devrait pas garder longtemps sa conquête, si conquête il y a.

 

-Homs :

 L’armée poursuit son avancée à al-Khaledeeye et Bab Houd, derniers bastions ASL à Homs. Sana signale ce mercredi matin la destruction d’une bande à Bab Houd.

Dans la région, Sana rend compte de la destruction de 4 pick-up rebelles à Bourj Qai, un village situé près de la petite ville de Houla (30 kilomètres au nord-ouest de Homs).

Naturellement, les pertes rebelles s’accumulent, ce qui nous vaut de nouveaux faire-part de mort au combat. Ici celui de Faysal Al Jamous, présenté comme un gradé ASL, et tué dans le quartier d’al-Khaldeeye :

http://www.facebook.com/photo.php?fbid=355081744584458

La vidéo de l’opposition annonçant sa mort en montrant une ancienne vidéo de lui :

http://www.youtube.com/watch?v=UgUF8gtM8IU

Le site de la radio iranienneen langue française IRIB aurait annoncé ce matin que les opérations de nettoyage de Homs seraient déjà terminées : c’est peut-être aller un peu vite en besogne, même si ce triomphalisme reflète au minimum une évolution rapide et heureuse de la situation dans les quartiers de la ville. A suivre. En revanche, IRIB indique que 3 000 hommes en tout sont engagés dans cette offensive, ce qui peut renseigner indirectement sur la faiblesse des effectifs résiduels de la rébellion homsi.

 

-Damas :

La brigade – ouvertement salafiste – Ansar al-Islam, a revendiqué le lundi 8 octobre l’attaque d’une unité de l’armée de l’Air syrienne dans le sud de Damas à Khan al-Cheikh et la saisie d’après de deux véhicules lance-missiles; la vidéo rebelle ci-dessous confirme la prise de ces deux lance-engins, mais il n’est pas évident, au vu des images, que la base ou le poste lui-même ait été pris.

L’orateur barbu, un certain Abou Mouaz, qui dit avoir été militaire, se présente en tant que porte-parole de la brigade Ansar al-Islam dont il précise qu’elle regroupe les unités suivantes :

1- al-Habib al-Moustafa (une qualification du prophète Mahomet).
2- Kataéb al-Sahaba (Les Unités de Compagnons du prophète).
3- Al-Furqan (un autre mot à connotation religieuse).
4- Ahfad al-Rassoul (Les Descendants du prophète).
5- katibat Hamza (un cousin du prophète).

En tout cas, on distingue environ deux-cents hommes sur la vidéo, dont beaucoup le front ceint du traditionnel bandeau islamiste.

http://www.dailymotion.com/video/xu6p1s_yyyyyy-yyyy-yyyyy-yyyyyyy-yyyyyy-yyy-yyyyy-yyyy-yyy-yyyy-yyyy_news#from=embediframe

La brigade Ansar al-Islam (« Les défenseurs de l’Islam ») a été fondée il y a deux mois avec le soutien financier et militaire du service de renseignement du Qatar : on ne s’étonnera donc pas (sauf peut-être si l’on s’appelle Hollande ou Fabius) que ses combattants se réclament de la pensée wahhabite importée directement des monarchies golfistes.

Voici d’ailleurs, sur le même événement, la version d’al-Jazeera : on constate que la télévision qatari a voulu « zapper » lors de son reportage la profession de foi très salafiste – et donc assez peu démocratique et libérale – des al-Ansar :

http://www.dailymotion.com/video/xsp7l0_yyyyy-yyy-yyyyyyyy-yyyyyyy-yy-yyyy-yyy-yyyyy-yyyy-yyyyyyy-yy-yyyyy_news#from=embediframe

 

Sinon, Sana rend compte ce 10 octobre d’opérations dans les secteurs d’al-Goutha (est de Damas), al-Hajeira, Zakiyé ; dans ce dernier village, 5 activistes ont été tués.

 

 -Alep :

Sana rend compte d’une attaque de l’armée contre une concentration rebelle au rond-point d’Aghior à Tal al-Hadid : des activistes ont été tués, et deux pick-up à mitrailleuse lourde et trois ambulances volées et reconverties en transports de munitions ont été détruits.

autre rond-point, à al-Chaar (centre-est), où selon Sana quatre minibus transportant des insurgés et quatre pick-up ont été détruits. De nouvelles pertes ont en outre été infligées aux rebelle dans le quartier central de Boustan al-Qsar.

Dans les environs d’Alep, une colonne motorisée ASL a été accroché vers Kafr Torane : au moins trois véhicules ont été mis hors service. Neuf autres ont été détruits à Anadan (5 kilomètres de la sortie nord-ouest d’Alep). Un groupe a été attaqué à Safirah, à une vingtaine de kilomètres au sud-est d’Alep.

 

-Idleb :

L’armée continue, en dépit de ce que martèle la propagande des rebelles et de la désinformation des médias occidentaux, de défendre ou de reconquérir des secteurs frontaliers avec la Turquie. Ainsi à Darkoush (une vingtaine de kilomètres à l’ouest d’Ibled et une vingtaine au nord de Jisr al-Choghour) où un responsable du Front al Nosra, Tamam Bashir Masri, vient de rejoindre son Dieu radical, comme en témoigne cette page Facebook éditée par ses amis :
-Hama :
 Une opération contre un local des insurgés dans le quartier d’al-Hamidyeh (au centre-est de Hama) a entraîné la mort de deux activistes et l’arrestation d’un troisième (Sana donne leurs noms). Une autre opération, cette fois dans le quartier d’al-Arbaïne (centre), s’est soldée par la mort de plusieurs activistes (Sana donne les noms de deux d’entre eux). On ne peut que constater que Hama, qui était considérée, avant Homs , comme la « capitale de la révolution » à l’été 2011, est relativement calme et pacifiée en 2012, l’actualité militaire locale ne semblant pas sortir d’un ou deux quartier, pour des opérations limitées en ampleur. On souhaite pareille évolution à sa voisine Homs…
-Deir Ezzor :

Encore une « gloire locale » ASL tuée, un chef de la brigade Ansar Al Sunnah, Abdel Latif Al Kateh, dont le « faire part Facebook » précis qu’il a été victime d’un sniper de l’armée syrienne à Deir Ezzor :

http://www.facebook.com/photo.php?fbid=355240251235274

La vidéo de son cadavre :

http://www.youtube.com/watch?v=L7yXPbpz5mM

 

-Lattaquié :

L’agence Sana annonce le nettoyage des villages de Midane, d’al-Rawda, d’al-Arja et de Beit Fares, à environ une cinquantaine de kilomètres au nord-est de Lattaquié, dans une zone montagneuse séparant les provinces de Lattaquié et d’Idleb.

 

 

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Vous pouvez répondre, ou faire un lien depuis votre site.

71 commentaires à “Situation aussi incertaine qu’évolutive à Maarat al-Numan”

  1. Cécilia dit :

    Les Etats-Unis positionnent 150 militaires en Jordanie

    Les Etats-Unis ont déployé environ 150 militaires en Jordanie pour « aider à contrôler le flux des réfugiés syriens » et être « prêts à agir » si le régime syrien perdait le contrôle de ses armes chimiques, a déclaré à l’AFP un haut responsable américain de la guerre.

    Cette « task force » s’est installée dans un centre d’entraînement de l’armée jordanienne situé au nord de la capitale Amman, à une cinquantaine de kilomètres de la frontière syrienne, a précisé ce responsable s’exprimant sous couvert de l’anonymat, confirmant une information du New York Times.

    Les Etats-Unis « travaillent très étroitement » avec la Jordanie, pays allié qui craint d’être déstabilisé par le conflit en Syrie, avait rapporté le secrétaire américain à la guerre Leon Panetta lors d’une visite dans le royaume hachémite en août.

    Selon le New York Times, Américains et Jordaniens ont également discuté de l’instauration d’une « zone-tampon » à la frontière syrienne, où l’armée jordanienne conduirait des patrouilles avec un soutien américain. Les deux pays ont repoussé la décision pour l’instant, précise le quotidien.

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=81231&frid=18&cid=18&fromval=1&seccatid=153

    • Marcel dit :

      Récentes nouvelles pour la ville de Maarat Al Numaan : Les médias Syriens continuent de démentir la prise de la ville par les terroristes, en faite l’armée syrienne se serait retirée du centre ville hier après l’attaque des terroristes, mais ils resteraient positionnés dans la périphérie de la ville et les combats continueraient toujours, l’armée aurait fait échouer les terroristes de prendre une position stratégique (Wadi Al Deef). D’après les médias syriens les terroristes dans la ville auraient déjà perdu plus de 90 hommes.

      source : http://www.facebook.com/Syria4alasad/posts/423514157697929

      D’ailleurs les renforts arrivent déjà, une grande colonne de blindés et de troupes se dirige vers la ville de Maarat Al Numaan :

      http://www.youtube.com/watch?v=YrMceqR6WFo

      L’aviation de l’armée a continué à bombarder les terroristes à Maarat Al Numaan comme dans cette vidéo :

      http://www.youtube.com/watch?v=QtvB_EqD2dU

    • Marcel dit :

      Le leader n°1 de la Brigade Kafar Awid, le déserteur « Abdel Latif Gharibi » tué par l’armée Syrienne à Idleb :

      http://www.youtube.com/watch?v=VvUFtmBY9hQ

    • Marcel dit :

      Un leader du Brigade Al Ansar, « Zaher Al Ansari » tué par l’armée Syrienne dans le village de Al Safsafa (Homs près de Al Qussair) :

      http://www.facebook.com/photo.php?fbid=355379917887974

      Page de l’opposition confirmant sa mort :

      http://www.facebook.com/HOOOMS/posts/147041808775093

      • Marie-Christine dit :

        C’est vrai que la liste des « cadres », « leaders », etc. des « rebelles » renvoyée ad patres et ad Lucifer par les soldats de l’armée syrienne est assez époustouflante, à croire que dans les bandes armées de l’ASL, il y a finalement presque plus de chefs (autoproclamés) que d’indiens, et que parmi les survivants une nouvelle génération spontanée de « leaders » autoproclamés éclôt immédiatement, au fur et à mesure des hécatombes…?

        • Nestor dit :

          Bonjour Marie-Christine

          C’est tout a fait ca. On appelle cela en langage militaire « Une armée Mexicaine », une armée pleine de petits chefs. un peu comme la Gaulle avant le Vercingétorix. D’ailleurs pour en revenir a l’ASL cette expression leurs va doublement bien quand on sait que les pires vidéos d »exactions imputées a l’armée syrienne sont… Mexicaines!
          Cela vient du fait qu’il existe beaucoup de vidéos gore de paramilitaires mexicains en action et que le climat et les caractéristiques physiques peuvent faire illusion avec un bon doublage du son.

          Deux exemples d’intox particulièrement réussi qui ont eu beaucoup d’effet sur l’opinion :

          – Les hommes découpés a la tronçonneuse :
          http://www.youtube.com/watch?v=KGDJnywlaPg

          – l’homme enterré vivant (pour comprendre que la bande son en arabe a été rajouté au montage il faut aller a 1,15 minutes)
          http://www.liveleak.com/view?i=fc7_1335444084

          ATTENTION AMES SENSIBLES il s’agit de fausses vidéos de Syrie, mais on y meurt quand même pour de vrai de façon particulièrement atroces, il n’y a pas de comédiens, juste un détournement situationniste de la bande son.

  2. Cécilia dit :

    Syrie : La France outrepasse son droit

    De source diplomatique, la presse anglophone annonce depuis hier que la France fournit désormais une aide beaucoup plus concrète que celle annoncée par le ministre des Affaires Etrangères, Laurent Fabius. Depuis une semaine, la France serait passée à la vitesse supérieure ne se contentant plus seulement de lui fournir quelques moyens de téléphonie comme il était annoncé précédemment.

    L’annonce résonne comme un coup de tonnerre, alors que nous apprenons que l’aide qui est apportée depuis environ une semaine est une aide financière sonnante et trébuchante et également une aide en armement antiaérien. Cette information correspond d’ailleurs sans surprise à l’annonce qui a été faite ces jours-ci de la destruction par les rebelles de deux avions de l’Armée de l’Air syrienne par leurs propres moyens. Cette aide serait distillée à 5 groupes se trouvant dans des zones contrôlées ou occupées par les forces rebelles dans trois provinces dont celle d’Alep, cite une source anonyme. Cette nouvelle incroyable montre avec quelle morgue la France et ses alliés sont ainsi décidés à violer les décisions internationales qui ont été prises en commun dans le cadre de l’ONU.

    Ainsi, l’embargo sur les armes et les différentes mesures restrictives qui isolent la Syrie sont de fait flouées par la France qui certainement forte de l’appui de ses alliés anglo-saxons que sont la Grande-Bretagne et les USA, montre au Monde un triste exemple. Cette aide, ne peut avoir été donnée qu’avec l’assentiment du président français Monsieur Hollande, par ailleurs au mépris de ses engagements personnels de campagne électorale. Nous pouvons en effet voir avec un certain dégoût comment, la promesse avait été faite de se désengager de l’Afghanistan, comment l’attaque de la Lybie avait été critiquée par l’opposition socialiste du moment, et comment ce régime socialiste pousse à une nouvelle intervention en cherchant à nous entraîner vers une nouvelle guerre, qui je l’affirme a un relent de colonialisme !

    La France en effet ne peut pas se placer éternellement en donneuse de leçon, faire mine d’être