• Contributeurs
  •  

Voici le témoignage qu'une Syrienne nous adresse, et qui peut laisser planer un (énième) doute légitime sur la validité des informations diffusées par la médiasphère occidentale à propos de la Syrie. En l'occurence, il s'agit d'un reportage pour Radio Canada réalisé par France 24 à propos d'émeutes anti-régime dans la grande ville côtière d'Alep. Les amis alepois - et le mari - de notre correspondante ne sont manifestement pas au courant des graves événements agitant leur cité ! Peut-être existe-t-il [...]



Alep ravagée par des émeutes virtuelles

Par Droits réservés,



Voici le témoignage qu’une Syrienne nous adresse, et qui peut laisser planer un (énième) doute légitime sur la validité des informations diffusées par la médiasphère occidentale à propos de la Syrie. En l’occurence, il s’agit d’un reportage pour Radio Canada réalisé par France 24 à propos d’émeutes anti-régime dans la grande ville côtière d’Alep. Les amis alepois – et le mari – de notre correspondante ne sont manifestement pas au courant des graves événements agitant leur cité ! Peut-être existe-t-il deux villes syriennes de ce nom ? Ou, plus probablement, deux versions de la réalité, celle des habitants d’Alep et celle  des journalistes de France 24 et Radio Canada….

alep : France 24 va-t-elle rajouter des colonnes de fumée via Photoshop ?

alep : France 24 va-t-elle rajouter des colonnes de fumée via Photoshop ?

 

« Au sujet des grandes manifs à Aleppo annonçées aujourd’hui par France 24, radio Canada, j’ai téléphoné  à plusieurs reprises à des amies  et à mon mari : pas de manifestations à Alep et pas de « volcan » (sic) comme prévu ; Même une amie était étonnée par mon coup de téléphone parce qu’elle n’était même pas au courant qu’Alep  était   »à feu et  à sang » (resic). Alors elle a joint aussitôt des tas de gens pour être sûre mais rien, et pas de manifestations sur la place dispersées par la police ! C’est donc une nouvelle falsification.  Mon mari qui réside près du souk et qui était en ville est rentré tranquillement par le souk vers la citadelle, m’a dit que quelques individus  ont menacé les marchands pour qu’ils ferment leurs  boutiques mais que les marchands ont résisté  et en ont marre, très marre de ces huluberlus islamistes d’ailleurs.

Alors eux aussi,  m’a dit mon mari en rigolant, ont maintenant des bâtons dans leurs boutiques pour les chasser du souk. Et comme mon mari  rencontre  plein de gens  comme moi quand j’étais à Alep il a constaté  que les gens en ont marre de ces « opposants »; Ils ne veulent pas marcher dans leurs provocs et sont de plus en plus avec le régime et à fond. Ils n’en peuvent plus  de ces histoires…mais qui sont ces gens cités par Radio Canada qui leur envoient ces contre-vérités ? Est ce qu’on peut vérifier leurs noms ? Moi, j’ai contacté Radio Canada et envoyé deux mails au sujet de leur article sur Alep… Bon j’attends la réponse annoncée par eux avec les remerciementsde la rédaction.. (re-re-sic) ».

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

1 commentaire à “Alep ravagée par des émeutes virtuelles”

  1. Cécilia dit :

    Ma soeur qui habite à al-Shrafieh me répète toujours la même histoire.
    Pas de manifestation même si parfois quelques personnes de trois ou quatre essayent d’infiltrer parmi les passants, vite, les commerçants sortent avec des bâtons. Elle en a vu une fois de ses propres yeux!
    Merci infosyrie pour votre professionnalisme devenu une rareté de nos jours.