• Décryptage
  •  

Cadavre présenté comme celui d'un soldat syrien, dans la région d'Alep : les chiffres des pertes sont controversés, minorés ou gonflés selon les camps, mais il est certain que les pertes des rebelles sont nettement supérieures à celles de l'armée L'AFP se faisant plus que jamais l'interprète (dans toutes les acceptions du mot) de l'OSDH dans sa propagande insiste sur les pertes élevées subies par l'armée ces derniers jours, notamment jeudi où une centaine de soldats syriens auraient péri à travers [...]



Sur les pertes des uns et des autres

Par Louis Denghien,



Cadavre présenté comme celui d’un soldat syrien, dans la région d’Alep : les chiffres des pertes sont controversés, minorés ou gonflés selon les camps, mais il est certain que les pertes des rebelles sont nettement supérieures à celles de l’armée
L‘AFP se faisant plus que jamais l’interprète (dans toutes les acceptions du mot) de l’OSDH dans sa propagande insiste sur les pertes élevées subies par l’armée ces derniers jours, notamment jeudi où une centaine de soldats syriens auraient péri à travers tout le pays. Mais ces chiffres sont fournis, selon une méthode éprouvée sinon fiable, par les » militants » dont Rami Abdel Rahmane centralise et compile à Londres les « informations ». Or nous ne voyons pas comment des partisans de l’opposition pourraient avoir une idée précise (au mort près) des pertes subies en tel endroit, tel jour, par une armée avec laquelle ils ne sont pas, par la force des choses, en contact.
Des comptes de toutes façons truqués
L’AFP/OSDH affirme qu’avec une moyenne quotidienne de 20 morts dans ses rangs, l’armée aurait perdu 10 000 tués – et autant de blessés – depuis le début de la crise, il y a 18/19 mois. Il y a un mois et quelque, on a fait état d’une source médicale estimant à 8 000 le nombre de tués de l’armée. Les derniers chiffres gouvernementaux à ce sujet donnaient, l’été dernier, à l’unité près, plus de 4 000 soldats, policiers et membres des divers services de sécurité morts en service. Mais quid des paramilitaires pro-gouvernementaux ?
Un universitaire neutre et renseigné, et souvent sollicité par les médias mainstream, Fabrice Ballanche, estime que l’OSDH gonfle le chiffre des pertes de l’armée. Comme elle minore d’ailleurs celles de l’insurrection, notamment en maintenant une ambigüité falsificatrice sur les combattants civils tués.
De toute façon, si l’armée perd vraiment 20 hommes chaque jour en moyenne, que dire alors des pertes des insurgés ? La supériorité en armements – et en moyens aériens bien sûr – des forces gouvernementales, l’inexpérience visible (dans les vidéos) de nombre de combattants rebelles jetés dans la fournaise après un entraînement minimum, certaines tactiques d’attaques en masse contre des postes de l’armée (à Houla, Maarat al-Numan), tout concourt à ce que les insurgés paient un prix élevé à leur djihad. Les chiffres et estimations avancés quotidiennement par l’agence gouvernementale Sana, qui évoque très souvent des « dizaines » de rebelles tués dans telle ou telle rencontre, sont peut-être exagérés aussi, mais, mis bout à bout, elles donnent une échelle de grandeur. Dans le seul secteur d’Alep, les estimations des rebelles tués depuis presque trois mois varient entre 2 000 et 4 000 (quid des blessés et des pris ?), et le simple relevé quotidien des opérations aux quatre coins du pays laisse plausiblement imaginer que 2 à 300 rebelles peuvent être mis hors de combat en une seule journée. Comment pourrait-il en être autrement, encore une fois, avec la supériorité de l’armée en canons, chars, hélicoptères et autres jets ? Les voies de communication et les positions des rebelles sont quotidiennement frappées par les moyens aériens, et là encore, dans la seule province d’Alep, le chiffre cumulé de véhicules rebelles revendiqués détruits depuis juillet donne le vertige, de l’ordre de plusieurs centaines. Exagération ? Peut-être, mais si l’armée revendique 300 pick-up réduits en ferraille sur les routes d’al-Bab, d’Anadan ou d’Antareb, on peut imaginer qu’il y en a bien la moitié de « sûrs ».
Et puis la multiplication des faire-part de responsables de groupes et de « brigades » rebelles, ces derniers jours, a elle aussi une valeur indicative : pour un « officier » ASL tué, combien de simples combattants ?
Si l’armée perd une moyenne de 20 hommes par jour, la rébellion doit en perdre au minimum une centaine (disons tués et blessés) au même rythme. Ce qui repose la question des effectifs dont elle dispose : si 10 000 insurgés ont péri au combat depuis un an et demi, et au moins autant ont été blessés, combien de combattants encore actifs aujourd’hui ? En nous excusant de ne pouvoir être plus précis, nous dirons quelques milliers, peut-être 10 ou 15 000, pour l’essentiel présents dans la partie nord du pays, d’Idleb à Raqqah en passant par Alep. A Deir Ezzor et à Deraa par exemple, les compte-rendus et quelques vidéos rebelles diffusées ne donnent pas l’impression d’effectifs importants. Et à Homs/al-Qusayr, ceux qui n’ont pas été mis hors de combat ont dû se replier qui vers le nord qui vers le Liban. A Maarat al-Numan, il n’est pas certain que les insurgés soient beaucoup plus que quelques centaines. Même topo pour la région de Damas.
La guerre qui se live en Syrie est une guerre d’usure. La rébellion ne peut que s’ »user » la première.


Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

94 commentaires à “Sur les pertes des uns et des autres”

  1. Roland dit :

    mais la rébellion est constamment réalimentée par un vivier inépuisable depuis tous les mouvements islamistes du monde, depuis le Qatar à la Turquie, en passant par la Lybie et même la France.

    • nierveze dit :

      bonjour,
      oui mais
      1)les terroristes ne sont pas ‘des petits jeunes’ qui viendraient
      en Syrie se passer les nerfs …ça c’est ce que notre chère tv
      veut nous faire croire (enfin à minima car longtemps toute ingérence extérieure a été niée),ce sont des mercenaires payés,formés ,nourris
      par les puissances occidentales et leurs alliés comme le quatar,
      ou le gouvernement fantoche de lybie,ça a un coût,et nos pays sont dans la dèche….
      2)même si ce sont des excités fous dangereux ,ils sont (j’espère)
      pas totalement c…s et suicidaires,alors le volontariat va peut être se tarir…si on les paye pas et si ils sont tués en quelques jours …
      Je suis d’accord avec le chiffre de 100 morts/jour en moyenne
      dans le rang des terroristes,c’est ce que l’on obtient souvent en additionnant les chiffres de L’osdh: »rebelles »+ »civils »
      n’oublions pas que les fameux « civils » ne sont rien d’autres que des opposants armés sans uniforme,ou sans bandeau islamique autour de la tete.
      Pour moi ,ce ne sont pas des insurgés ou des rebelles,ce qui dénoterait chez eux un projet politique même embryonnaire,pour moi ce ne sont que des terroristes qui ne veulent que détruire tout ce qui fait un pays,ils se déplacent d’une ville à une autre cherchant tout ce qu’il y a à détruire,et ça c’est nos gouvernants les responsables et nous aussi qui laissons trop faire:après l’Irak (détruit,renvoyé à l’age pierre avait dit Rumsfeld))
      ,la Lybie (détruite,là aussi un système social très avancé) ,et même l’Afghanistan moins développé(??? au sens occidental) mais où ,pour moi,les gens vivaient comme ils voulaient,
      ce qui ést l’essentiel ,pour moi une fois de plus ne pensant pas que mes opinions sont d’une validité absolue.
      salut,j’espère que la Syrie de Bachar vaincra,elle a des alliés
      et ses ennemis en ont plus dans la gueule que dans les bras.
      alain

      • Byblos dit :

        Vous écrivez avec justesse : «…ce sont des mercenaires payés, formés, nourris par les puissances occidentales et leurs alliés comme le qatar».
        Y a-t-il un lien à faire avec les «investissements» qataris dans les banlieues avec la bénédiction et la collaboration de François Sarkozy-Hollande?

        • Colonel Patouillard dit :

          C’est un dossier complétement occulté que celui des mercenaires en Syrie.
          J’aimerais bien en savoir plus là-dessus. Il semble qu’il y ait des voies directes (on peut s’engager à Adana, Turquie, il suffit de se présenter), on se fait recruter dans divers pays étrangers (en particulier en Europe) par des groupes liés directement ou indirectement aux bailleurs de fonds des Pétromonarchies. Là-dessus on est bien renseigné, on ne l’est pas du tout quant à l’engagement de l’OTAN dans ce type de programme, il est sans doute important (recrutement par les US sur le flanc jordanien et turc). Bureaux de recrutement signalés en Arabie Saoudite et au Qatar.
          Le comportement de la France est, quant à lui, très inquiétant. On note une loi du silence sur les Français musulmans engagés. Aucune curiosité chez nos journalistes mainstream, pas de demande d’enquête parlementaire. Une bonne question, à part l’habituelle auto-censure, qui impose à la presse mainstream la chape de plomb sur ce dossier, le ministère de l’Information et de la Propagande (Ministère Filippetti) ?
          Je prouve la dissimulation de l’information : Jean-Charles Brisard (qui fut très engagé dans le sakozysme), qui s’est autoproclamé « spécialiste du terrorisme », comme moi spécialiste du chant grégorien, estimait il y a quinze jours à 1000 les candidats à la Jihad en France. Mais, rassurez-vous, bonnes gens, aucun n’était motivé pour aller en Syrie. Leurs objectifs étant, uniquement, je cite : « Sahel, Somalie, Waziristan –Pakistan-) », l’ «expert » officiel du jihadisme nous sert cela soit par ce qu’il considère que le jihadiste qui va en Syrie, est un « militant du camp du bien », un GI comme un autre, donc, non assimilable au terrorisme (je souligne), soit parce qu’il est convenu qu’il y a un contingent français de jihadistes en Syrie et que le régime sarkollandais le dissimule (ou les deux !). Mais – damned !- arrive l’affaire Louis-Sidney, pas de chance l’information passe la censure, on finit par savoir que, dans le menu des prestations de l’équipe Louis-Sidney, i l y a le recrutement pour le « jihad » en Syrie… Il a fallu 48 heures pour que les médias du régime fassent disparaître toute trace de cette information. Grand lessivage. Idem mercredi 11 octobre à 18 heures sur France-Culture (Propaganda Staffel de première ligne), une filière de recrutement est découverte en Belgique, bien entendu la journaliste kapo sort un merveilleux « ils ne recrutaient QUE pour l’Afrique… » (je souligne le «que» qui fait peser tous les doute).
          En conclusion, pour être bref, il y a une activité intense de recrutement de candidats au jihad en France avec l’approbation du régime sarkollandais.
          Ce n’est pas pour surprendre, un élu du PS m’a sorti cet argument inouï « nous sommes dans la configuration de la Guerre d’Espagne ». Dans 10 ans, avec des gens comme cela, ces cyclopes glaucomateux qui dirigent ce pays, le 9-3 et Lille-Roubaix-Tourcoing auront le sort d’Alep, mais sans l’ASS, pour tenir la digue, la BAC de Marseille Nord puissance 100.

          • sowhat dit :

            merci pour votre vigilance. Vos remarques sont très juste sur le rôle pour le moins équivoque des autorités françaises à ce sujet.

          • zc,genève dit :

            Excellent article,bravo. Le gouvernement syrien et les honnêtes gens de cette « pauvre » et sympathique Syrie et son peuple n’ont qu’à choisir
            avec quelle tendance la plus honnête,ayant
            certainement un intérêt légitime de les aider, suivez mon regard:Russie ,Chine ,Iran et BRICS, certainement pas la Turquie ni la France ni USA,UK… ni, faut-il le dire, ISRAEL.

      • Victorserge dit :

        il faut pas sous estimer le fait que pour que quelques milliers de $ on peut trouver bon nombre de mercennaires en afganistants, somalie , irak ou libye prêt à risquer leur vie ! la réserve à djihadiste est presque inépuisable ! la seul solution pour la syrie pour s’en sortir serait d’arroser l’arrosseur en foutant le bordel en Turquie ou en arabie saoudite

        • Kévin dit :

          attaquer directement le Qatar et l’Arabie saoudite,

          ils ne pourront pas directement répliquer, contrairement à la Turquie qui est dans l’OTAN

    • yazid dit :

      La quantité est peut être la mais la qualité est médiocre,la motivation est certaine mais la direction éclatée,ils bénéficient des soutiens d’observations satellitaires français et américains et de communication afin de tendres des embuscades ou faire leurs fameux « retraits tactiques » ,ils faut donc usées des moyens de guerres électroniques pour les communications(détourner des com,faux ordres,introduire la zizanie etc) et obtenir plus de renseignements sur le terrain en infiltrant les groupes(des français par exemples rejoignant leurs « frères » combattre les « mécréants » avec la bénédiction de fabuis ),un travail de fournitures d’armes « abandonné » avec un bon racio de défaut et des traceurs GPS dans les caisses.Ne pas s’emballer à courir âpres chaque desperado (c’est leur espoirs),contrôler les points clé un par un,puis remonté vers la frontière,et surtout ne pas donner l’ombre d’un prétexte à erdgon pour entrer en guerre(quitte à subir leurs provocation un moments encore).En fait la partie est bientôt terminé les terros sont au bout du rouleau les succès de l’armée ces mois derniers ont été fatales pour leurs cadres et la logistique(si il y des friction avec la frontières nord ce n’est pas un hasard) ,et leurs tentative de desserrer l’étau en lançant des contres feux sont évidements la preuves de leurs échecs à Alep,Stalingrad à été couteuse pour les russes mais ce fut l’occasion de saigner les nazis et de changé la dynamique des forces.

  2. Merrick dit :

    La rébellion est plutôt du côté du gouvernement syrien qui se révolte, ne souhaitant pas se soumettre au diktat Atlanto-sioniste !
    Sinon qu’il y ait plus de morts terroristes … n’est pas réconfortant ! La tragédie c’est qu’il y ait des morts chez les résistants (l’armée arabe syrienne).
    Le monde regorge de pourritures et de dégénérés que le Qatar peut envoyer … mais les hommes honorables sont malheureusement peu nombreux !

    • Syrien dit :

      Pauvre armée :( , et les bombardements aveugles des civils par les avions et les victimes civils qui en résulte tu n’as pas de pitié pour eux ?

      Ne me ressors pas le disque , l’armée syrienne ne tue pas son peuple , elle en tue des dizaines chaque jour par ses bombardements aveugles

      • Merrick dit :

        Quand l’OTAN massacrait les libyens, ton pseudo était « libyen ». Aujourd’hui c’est « syrien » car c’est le tour de la Syrie. Demain ça sera surement « iranien ». Mais ton vrai pseudo est « israélien » !

        • Syrien dit :

          Faux et l’admin pourra confirmer mon email :)

          • sowhat dit :

            @Syrien

            mais c’est ce que tu dis qui est faux :

            « les bombardements aveugles des civils par les avions »

            1) ces bombardements ne sont pas aveugles car sinon ils auraient occasionné des centaines de morts et les médias anti-syriens se seraient empressés de le montrer

            2) la plupart des civils victimes de ces bombardements sont ou bien des civils armés (donc de faux civils ou des civils au sens OSDH) ou bien des civils qui n’avaient pas d’autres raisons de se trouver à proximité des combattants visés que celles :

            a) d’être des civils pris en otage et dont les terroristes se servent comme bouclier humain

            b) d’être des soutiens actifs de ces terroristes en les hébergeant et en les nourrissant

            Du reste, on ne voit pas où résiderait l’intérêt de l’armée syrienne a tirer aveuglément sur la population civile. Non seulement ce serait absolument suicidaire mais de plus les autorités syriennes se verraient retirer le soutien diplomatique jusqu’ici indéfectible (après plus d’un an et demi) que la Russie, la Chine et d’autres pays leur apportent sans compter nombre d’observateurs neutres (journlaistes non inféodés aux médias de la désinformation et ils sont nombreux et moralement au-dessus de tout soupçon – contrairement à la pute Aubenas à ses confrères et consoeurs français ou autres ) .

            Donc d’un point de vue logique et pratique, ce que vous dites est faux. L’armée syrienne ne tire pas aveuglément sur des civils désarmés. Elle tire sur les terroristes en s’efforçant de faire le minimum de victimes collatérales. Va demander à tes amis américains er israéliens s’ils prennent les mêmes précautions.

            Dernière remarque : on voit qu’à chaque fois que l’armée syrienne libère les zones un temps occupées par les bandes d’égorgeurs tes amis de la vermine et où que ce soit dans le pays, les habitants reviennent et louent les efforts et les sacrifices de l’armée. Et cela on a l’occasion de le voir tous les jours. Partout ù l’armée reprend le contrôle, la population qui a fui les combats revient se réinstaller.

      • AVICENNE dit :

        Bonjour « syrien »,

        Il semble que vous soyez un défenseur acharné de la nature humaine. C’est bien.
        Moi je suis aussi un humaniste, mais, par dessus tout, j’aime la vérité, toute la vérité, même si elle ne concorde pas avec mes opinions.

        Alors : »ne me ressorts pas le disque, les rebelles sont des gentils, animés par un amour illimité pour la liberté et la démocratie…. ».

        Vous avez quelques mois de retard.

        Assumez comme j’assume mon soutient à la seule entitée politique qui, aujourd’hui puisse garantir l’unité de mon pays sans devoir aller au « snackbar » de facto et connaître le sort funeste de pays ou de peuples qui ont écouté et cru la sirène empoisonnée de nos « modèles de société ».

      • Kevin dit :

        Faut être un réaliste, l’armée syrienne tue des civils en bombardant.

        Croire qu’on peut faire la guerre sans tuer des civils est de l’aveuglement. (Je parle des rebelles et des forces pro-régime)

        Des vidéos le prouvent.

        Ces victimes civils, sont jusqu’à preuve du contraire, des « dommages collatéraux ». En effet, que ça soit l’armée libyenne (pro-Khadafi), l’OTAN en Libye, Israel à Gaza, les rebelles syriens, ou l’armée syrienne, quand on fait la guerre, on commet forcément des bavures, et donc il y a forcément des civils qui sont victimes de ces bavures.

      • TenZen dit :

        Vous parlez des civils pris en otage ? Que l asl utilise comme bouclier . Ou bien des colabo que vous trensormé en civil . Les traitre brule en enfer et la ba il y a aussi des vierge mais elles sont en fer !

  3. Waldo dit :

    Rien de bien nouveau. Quelle que soit la guerre, le discours est identique. Chaque camp s’empresse de déclarer que ses pertes sont minimes et que celles de l’adversaire sont énormes, sans jamais apporter quelque preuve que ce soit.

    • sowhat dit :

      et toi qu’est-ce que tu apportes ?

    • AVICENNE dit :

      Je n’ai pas l’impression que du côté du gouvernement syrien, ils minimisent leurs pertes. Ils n’en parlent pas tout simplement.

      Et puis, pourquoi en parler ?. L’OSDH s’en charge pour lui et c’est gratuit !.

  4. eric de damas dit :

    Je suis bien d’accord nous somme face à une guerre d’usure, les pertes des terroristes sont énorme mais rien de comparable avec le vivier potientiel dont ils disposent. Les pertes de l’armée sont plus faibles certes sont hélas trop nombreuses pour les méres syriennes et d’autant que la reserve n’est pas inépuisable.

    Il faut coupé les robinets d’alimentation des terroristes. Un des robinets est en france et nous nous devons en tant que citoyens de faire en sorte que notre gouvernement arrete sont soutien au terrorisme.

    Manifestons, pétitionnons, interpellons nos élus….etc

    • Victorserge dit :

      c’est ce que j’ai fait , un seul m’a répondu dupond aignan !

      • Jean-Dominique dit :

        Vive le vrai Nicholas. On a foutu le faux par la fenetre, faisons entrer le vrai par la grande porte; Nicholas Dupont-Aignan Président.

      • Colonel Patouillard dit :

        C’est sans doute pour cela que son site est régulièrement parasité. Chaque fois que j’ai voulu lire ce qu’il disait j’ai eu en prime des bugs monstres (les « démocrates » punissent les curieux). NDA est visiblement un des seuls à avoir du courage politique.

  5. Pierredelacraudetoulon dit :

    En fait
    comme déjà abordé hier (maladroitement il est vrai) par Dragon des mers (un marin ?)
    « Si le peuple syrien veut la victoire, je pense qu’il saura faire la part des choses et se ranger du côté du camp qui l’arrange »
    dans une guerre de contre-insurrection
    (car c’est un peu ça aussi, même si je ne sousestime pas le poids direct sur le terrain de l’intervention étrangère en hommes en argent et en matériel, sans oublier la propagande au miveau planétaire)
    c’est plus le contrôle de la population que le contrôle du terrain qui compte
    (même si ce dernier bien entendu a aussi toute son importance).
    On l’a bien vu par exemple en Algérie et ailleurs.
    Dit autrement l’important est de savoir dans quel camp la population va finir par basculer. Ou se retrouver, au sens psychologique du terme.
    À cet égard l’importance grandissante des djihadistes ne peut que servir le régime en place.
    Notamment en motivant les militaires alaouites chrétiens druzes et sunnites disons « modérés ».
    Donc en rendant possible une plus grande intervention du « gros » des troupes dans les combats.
    Car actuellement APPAREMMENT seule une petite partie des 200 000 militaires syriens (les troupes d’élite ?) est au front en première ligne (le régime se méfiant des autres)

    • AVICENNE dit :

      La syrie ne compte que 50 000 hommes « d’élite ». Le reste sont des conscripts pour la plupart.

      Le gros des troupes qui intervient dans les combats ne fait pas partie des troupes d’élite mais bien de l’AAS toute entière.

      Les troupes d’élite « nettoient » !.

      Bien entendu, je ne parle que de l’armée de terre.

      Quant à la population, en l’état actuel des choses et même si « elle en a marre », elle ne « mangera » certainement pas (dans son immense majorité)le plat que lui propose les « révolutionnaires ».

      • Syrien dit :

        Merci de ne pas parler à propos de la population :)

        Parce que tu viens de dire n’est pas la réalité , elle se rangera pas du coté des révolutionnaires comme tu dis , mais elle se range déjà pas à coté du régime syrien sanguinaire

    • dragon des mers dit :

      En fait je veux dire que le peuple syrien a intérêt à faire front avec son armée pour repousser les terroristes. C’est une guerre à mort maintenant et les hommes valides doivent se tenir prêts au combat. Malheureusement je pense qu’une partie du peuple soutient les « rebelles » et c’est là le problème. Pour quelles raisons ? Je n’en sais rien. Je l’ai dit depuis des mois la victoire ne peut venir que de la solidité, de la solidarité et de la volonté d’en finir avec cette affaire. Si le peuple tergiverse pour telle ou telle raison, il devra assumer les conséquences de son choix. Que le peuple se débarrasse de cette invasion étrangère et ensuite il réglera ses problèmes politiques. Mais s’il mélange tout… Le diable ne s’introduit que dans des maisons divisées c’est connu.

  6. bismarck dit :

    Ce flux ne durera pas et ce qui est plus à craindre est le positionnement des troupes de l’Otan aux frontières syrienne sans compter une intervention directe de l’armée ottomane qui ne me paraît pas si hypothétique que cela vu l’escalade.

    Cela étant et si le gouvernement syrien en vient à bout (de l’Asl et autres), qu’il renvoie la balle aux commanditaires notamment ceux du conglomérat France en équipant et entrainant les djihadistes afin qu’ils puissent exercer leurs talents dans les banlieues du lumpenproletariat musulman.

    J’espère être au balcon ce jour là.

  7. qaloui dit :

    normale avec ls destructions massives des avions de chasse et blindés utilisés contre le propre peuple.IGNOBLE!!!!!!!

    • AVICENNE dit :

      IGNOBLE!!! en effet qaloui.

      Restez basique mon pauvre « crétin ». Cela vous empêchera d’avoir mal aux quelques neurones qui peuplent votre cerveau.

      • Syrien dit :

        comme tout les pros assad , obligé d’insulter comme y’a plus d’arguments :) !

        • Jo dit :

          Parle pour toi , vous les Anti Assad , vous traitez tous les pros Assad de traitre et de Chabiha, voila c’est quoi votre argument

          Et quand les Anti Assad n’ont plus d’arguments , ils veulent détruire leurs PROPRE PAYS par les gentilles petites bombes démocratiques de l’OTAN remplit d’uranium appauvri qui créent des malformations , voila ceux que veulent les ANTI ASSAD

        • AVICENNE dit :

          Je n’insulte que les gens incapables d’avoir le début d’une once d’esprit critique !.

          Avez-vous déjà essayé de faire avancer un âne qui refuse de bouger ?.

          Peine perdue.

        • sowhat dit :

          @faux Syrien

          le pervers donne le bâton pour se faire battre. Les timides n’osent pas prendre le bâton. Mais tu vois qu’ici on le prend et qu’on t’en sert torche-lorgne sur ta tronche de taré. Tu es un zéro. Et là ce n’est pas de l’insulte. C’est la pure vérité.

          Toi et ceux qui débitent ce genre de mensonges, vous valez encore moins que la vermine qui infeste la Syrie. Eux au moins ils risquent leur peau. Dans la conspiration contre la Syrie vous, vous êtes au plus bas de l’échelle. Vous êtes les derniers des minables, les derniers des derniers, les plus méprisables. Vous ne valez pas même pas le prix d’une balle.

      • Pierre Boire dit :

        Aucune armée au monde ne peut venir a bout d’un peuple décidé a se débarrasser d’un fou comme Assad

        • Fantasme de media’s victim…

          L.D. & Infosyrie

        • Jo dit :

          Aucun président au monde ne se laisserait faire devant des fous terroristes et ceux comme vous qui le soutiennent

          • Jo dit :

            et ne venez pas chialer si ceux que vous soutenez viennent a poser une bombe sous votre voiture , on sait que vos amis terrotistes sont tres reconnaissant envers les occidentaux

        • AVICENNE dit :

          Entièrement OK : « Aucune armée au monde ne peut venir a bout d’un peuple décidé a se débarrasser d’un fou……. ».

          C’est pour cela que Assad est toujours là !.

          Sortez un peu des sentiers battus et réfléchissez par vous même !. Vous verrez, on se sent vite différent !.

        • Colonel Patouillard dit :

          Boire ou écrire, il fait choisir…

        • sowhat dit :

          En Syrie, l’armée c’est le peuple et vice-versa. Si le peuple voulait se débarrasser de Assad, il l’aurait déjà fait à l’exemple des égyptiens on pu déloger Moubarak en trois semaines. Mais Assad est là depuis plus de 18 mois maintenant. Donc ni les millions de syriens qui continuent à soutenir Assad, ni Assad et la direction syrienne ne sont des fous. Par contre, ce que tu dis prouve que tu es un PETIT RACISTE parce que tu méprises l’opinion de ces millions de syriens qui défendent leur patrie et que tu considères que ce sont des imbéciles.

    • Victorserge dit :

      c’est toi l’ignoble pourriture salafiste

    • DIEUSWALWE dit :

      On dit pas: clahouis en arrabe
      Ces trucs qui te démangent (petits trucs )
      quand tu regardes (a la tele )les »frères »=
      Foutre le feu sans procès a des mecs ligotés
      Et se réjouissant devant la caméra

  8. AVICENNE dit :

    Louis,

    Selon toutes les estimations et en recoupant les informations, il est plausible de parler de 10 000 morts dans les rangs des forçes gouvernementales.

    Mais n’oublions pas qu’il ne sagit pas que de militaires. Il y a également des policiers qui semblent avoir payé un lourd tribu.

    Statistiquement parlant, le rapport est d’environ 2,5 versus 1 (2,5 « rebelles pour 1 soldat tué). Si ce minimum n’est pas atteint, une armée ne peut tenir longtemps.

    Ceci sous-entend qu’au minimum 25 000 rebelles ont été tué depuis le début du conflit avec une grande accélération depuis juillet 2012.

    Ajoutons à cela les bléssés dont, toujours statistiquement) au minimum 2 fois plus nombreux que les morts et dont au moins 50% sont définitivement « hors de combat ».

    Nous atteignons donc le chiffre de 50 000 rebelles morts ou « hors service ».

    Reste les prisonniers qui, à mon avis, doivent être peu nombreux à la vue du fanatisme dont ils font preuve.

    Si l’on réduit encore de 20% (ce qui est conséquent)comme « variable d’ajustement, ce chiffre global, on arrive à 40 000 rebelles HS !.

    Bizarrement, c’est approximativement le nombre de rebelles que Thierry Meyssan avait estimé avoir pénétré sur le térritoire syrien il y a plusieurs mois !.

    Enfin, si l’on prend ces chiffres en compte, cela voudrait indiquer que le nombre de civils (les vrais !, ceux qui sont vraiment innocents !)tués durant 19 mois sont « ridiculement » (mais toujours de trop) bas !.

    Qu’en est-il alors de cette armée syrienne « sanguinnaire », « sans foi ni lois ».

    Rappelez-vous la Lybie et les « soit-disant » milliers de morts civils perpétrés par « les hordes de sauvages commandés par Kaddhafi ». Certains disent qu’une centaine de civils avaient été tués avant les attaques aériennes de l’OTAN. Et encore !, personne n’a été capable de dire par qui ils avaient été tué !.

    De toutes les façons, aujourd’hui, le but n’est plus de gagner sur le terrain pour les rebelles (eux le croient !)et leurs commanditaires. Le but est d’asphyxier la syrie par tous les moyens.

    Par contre, je ne suis pas certain que leurs réserves soient inépuisables, tant en hommes qu’en moyens. Et puis, le temps jouent contre eux aussi.

    • AVICENNE dit :

      En me relisant : désolé pour les fautes !

    • Syrien dit :

      ah et les manifestants tués pendant les 8 premiers mois de la révolte par les shabbihas et l’armée , ils sont au moins 2000 manifestants

      donc si pour toi 2000 est très bas .. alors là !

    • RoyL dit :

      > Bizarrement, c’est approximativement le nombre de rebelles que
      > Thierry Meyssan avait estimé avoir pénétré sur le térritoire
      > syrien il y a plusieurs mois !.

      J’AIME Meyssan — il n’a que à regarder mes posts depuis que je
      participe au blog — pour nous entendre. D’autre part, votre
      « bizarrement » devrait répondre à la question suffisamment bien,
      si c’est vrai (comme il est) que la qualité de la réponse dépend
      directement de celle de la question.

      Regardons deux avions volant de A a B (j’emprunte à Beckett!!!) :)

      L’un fait A-B nonstop, l’autre fait plusieurs escales. Les deux
      avions auront consumé des quantités *comparables* de carburant
      une fois arrivés à B; mais — question — combien de carburant y
      avait il à bord deux avions au moment de quitter A?

      Mini-précision:

      [... E]n ces temps de kérosène à plus de mille euros la tonne,
      toutes les compagnies aériennes donnent comme consignes à leurs
      équipages d’embarquer juste le carburant nécessaire et suffisant
      pour assurer le vol prévu en toute sécurité. En effet, toute
      surcharge se traduit par une consommation supplémentaire d’un
      kérosène coûteux à transporter. Mais sous-estimer le carburant
      nécessaire peut devenir dangereux. [...]^1

      > Par contre, je ne suis pas certain que leurs réserves soient
      > inépuisables

      Absolument!!!, c’est d’ailleurs l’un des mythes des pires et de
      plus stupides (il suffit de raisonner juste un instant pour
      commencer à s’en apercevoir), demandons nous pourquoi, eh?!

      1.
      http://www.lepoint.fr/societe/avion-faut-il-craindre-un-crash-pour-panne-seche-16-08-2012- 1496526_23.php
      Avion : faut-il craindre un crash pour panne sèche ?
      16/08/2012
      Le kérosène toujours plus cher pousse certaines compagnies à
      remplir toujours moins les réservoirs. Explications.

    • RoyL dit :

      @ AVICENNE

      Est-ce que vous comprenez l’anglais suffisamment? Il y a une
      vidéo toute récente ici:

      http://www.presstv.ir/detail/2012/10/13/266497/erdogan-frantic-over-syria-insurgents/
      Erdogan hysterical over Syria insurgents’ failures: Tarpley

      Et qui est du meilleur Wesbter Tarpley!!! (Il commente aussi des
      sujets dont vous parliez.)

  9. Bassel BisSo dit :

    Chers frères, Chers amis,
    Notre cher pays, la Syrie, fait face au terrorisme et à l’intégrisme mondial pour défendre le monde libre et civilisé.
    Pour soutenir notre patrie et défendre notre dignité,l’union nationale des étudiants syriens en France et la communauté syrienne en France, organisent le Samedi 20 Octobre 2012 à 16h, à Paris place Saint-Michel, un rassemblement suivi par une marche jusqu’au Panthéon.
    Venez nombreux
    Vive la Syrie

    Dear brothers, dear friends, our dear country, Syria, is facing terrorism and global fundamentalism to defend the free and civilized world.
    To support our country and defend our dignity, the national union of Syrian students in France and the Syrian community in France, organize on 10/20/12 – 4PM , Paris place Saint Michel, a rally followed by a walk to the Pantheon.
    Please come
    Long live Syria

    هام جدا
    =====
    الاتحاد الوطني لطلبة سورية في فرنسا بالتعاون والتنسيق مع الجالية السورية في فرنسا ينظمون فعالية تضامنية لسورية ومواقفها الوطنية والقومية وذلك في تمام الساعة الرابعة من بعد ظهر يوم السبت الموافق للعشرين من الشهر الجاري.
    م

    http://www.facebook.com/events/152246538251620/

  10. mescalito22 dit :

    « mais la rébellion est constamment réalimentée par un vivier inépuisable depuis tous les mouvements islamistes du monde, depuis le Qatar à la Turquie, en passant par la Lybie et même la France. »
    +1!
    J’apprécie beaucoup le site et les analyses géostratégiques de L.Denghien, mais la naîveté de certains commentateurs me laisse perplexe:
    Désolé de doucher votre enthousiasme, mais quand comprendrez vous enfin, qu’en effet,les forces du Djihad alimentées par la Turquie,les plus puissantes pétromonarchies du Golfe et soutenues par tout l’Occident SONT EN EFFET INEPUISABLES?
    Je pense que les stratèges qui conseillent bachar ainsi que les autres forces du crossant chiite et de l’arc de la résistance à L’Empire devraient y réfléchir pour sortir du piège!
    LE TEMPS joue contre nos « vrais amis » Syriens… Hélas!

    • yazid dit :

      La Syrie n’est pas le premier cas de déstabilisation ,l’Algerie à connue cela est le résultat sera le même ,si il y avait le moindre doute la dessus ,les vrais amis de la Syrie aurait réagis,ce n’est pas le cas et pour cause,il sont bien informés de la situation sur le terrain,croyez vous que même si on envoyer par paquebot entier des hommes sans expériences militaire sans culture du terrain et encore plus sans « cadre » à la hauteur(certains dit-on sont d’anciens commerçants ,d’autres bouchers etc..) vous imaginez peut être un scenario à la lybienne cela n’est pas bonne comparaison,leur seul et unique chance c’est l’arrivé dans la scène de la turquie (l’Otan sans l’Allemagne),pour cela évitons seulement de donner un prétexte au ottoman et tout sera réglé.

  11. mohamed dit :

    à mon avis vous vous trompez dans l’estimation des effectifs terroristes de cette espèce d’insurrection. toutes les estimations des sources pro-syriens en langue arabe parlent désormais de 100.000 rebelles, insurgés ou mercenaires. c’est également l’ordre de grandeur admis par des sources officieuses.
    je pense que vous trompez parce que ne tenez pas compte des milliers de terroristes qui tiennent des quartiers et des zones que l’armée n’est pas allée libérer pour l’instant, pour une raison ou pour une autre. c’est le cas de ces quartiers de Damas ou de sa campagne que l’armée nettoie en ce moment et il existe d’autres endroits en standby car des commissions de réconciliation essayent de ramener à la raison des insurgés encore un peu récupérable. ce travail est important pour isoler les plus extrémistes. le fait d’avoir des « bases territoriales » fixe un grand nombre de terroristes dans la défense de ces bases et il faut en tenir compte. et tout comme l’armée ne peut déployer qu’un nombre limité d’unités combattantes mobiles les terroristes sont obligés pour garder la main mise sur les quartiers de Damas d’abandonner leurs compères de Homs etc. etc. et cet aspect aussi agira contre eux car l’armée aura à nettoyer des groupes quartier après quartier alors que leur stratégie de prise de Homs, puis Damas, puis Alep a échoué. Nous avons affaire comme en Algérie à un terrorisme de masse qui s’est nourri de la frustration des et du sentiment de la trahison quand les élites abandonnent le pacte de solidarité pour mener les réformes libérales consubstantielles à la corruption et à l’ivresse de l’enrichissement personnel et de ses accessoires comme le prestige, le sentiment de la supériorité sociale,le sentiment de la domination et de l’impunité que confère la longue pratique du vol, de la concussion, de la corruption et de l’intelligence avec des puissances étrangères légales ou occultes.
    Vous avez vous même attiré l’attention sur la présence des jeunes paysans de la campagne d’Alep dont vous pouvez imaginer la naïveté sociale et l’incapacité absolu à deviner la duplicité de chefs qu’ils prennent pour de seconds pères compte tenu de leur éducation patriarcale etc etc..
    Les assassins et criminels de l’OTAN, de la CIA, du MI5 et 6, de la DGSE du Qatar et de l’Arabie wahhabite etc. et jettent dans un combat aux enjeux planétaires ces jeunes paysans encore pris dans la gangue de leur culture villageoise locale qu’ils ont pris le soin de fanatiser ou d’hébéter avec des histoires de vierges etc. etc.
    fin 2011, ces rats terroristes parlaient de 40.000 hommes. je pense que l’un dans l’autre entre lumpen en quête de pillage, jeunes citadins en « illusion révolutionnaire », jeunes ruraux pris dans des dynamiques claniques et familiales, les terroristes avaient cette base sans qu’elle soit une base militaire sérieuse et solide. avez vous remarqué le nombre de terroristes tués ou arrêtés qui portent le même nom de famille et le nombre de frères et cousins parmi eux ?
    ils doivent bien être cent mille aujourd’hui. les sources syriennes officieuses ont finalement parlé de 25.000 terroristes jetés dans la bataille de Alep, ce qui a nécessite de nouveaux renforts. ET ce qui explique cette impression qu’ils sortent de sous terre et qu’ils peuvent mener des opérations comme celle de Maaret Nouamen, la prise de l’unité de défense contre avion etc etc.
    je pense que vos les usagers d’Info Syrie doivent comprendre l’ampleur de l’agression terroriste contre la Syrie. elle est énorme. l’état et le peuple syriens sont en train de réussir un exploit en mettant en échec cette coalition de super puissances telles les USA, la G.B., la France, e puissance européennes moyennes comme l’Italie ou la Norvège et de super puissances financières comme le Qatar et l’Arabie wahhabite.
    Cela ne peut que renforcer l’idée que l’état et le peuple syriens sont en voie de remporter la victoire malgré les dernières menaces de la Turquie et donc au moins un peu de l’OTAN.

    • yazid dit :

      Je signe avec vous, Mohamed!

    • dragon des mers dit :

      Tout à fait d’accord avec vous et cela montre sans aucun doute à quel point la situation est complexe et sale. C’est pour cela que je dis que tous ceux qui soutiennent l’armée et la légalité doivent se tenir prêts au combat pour en finir au plus vite. L’essentiel étant que le peuple syrien triomphe. Si comme il semble, les forces atlanto-sionistes échouent en Syrie ce sera un coup très dur pour eux et cela donnera courage, foi et force à d’autres peuples qui auront compris le talon d’Achille de ces impérialistes.

    • sowhat dit :

      @mohamed

      d’accord sur la conclusion mais pas sur un certain nombre de choses qui la précèdent :

      A) vous dites « Nous avons affaire comme en Algérie à un terrorisme de masse qui s’est nourri de la frustration des et du sentiment de la trahison quand les élites abandonnent le pacte de solidarité pour mener les réformes libérales consubstantielles à la corruption et à l’ivresse de l’enrichissement personnel et de ses accessoires comme le prestige, le sentiment de la supériorité sociale,le sentiment de la domination et de l’impunité que confère la longue pratique du vol, de la concussion, de la corruption et de l’intelligence avec des puissances étrangères légales ou occultes »

      1) il ne s’agit pas d’un terrorisme de masse comme en Algérie ou pas encore mais je ne pense pas que cela arrivera. Ce qui est inquiétant c’est le banditisme et le mélange apparemment consubstantiel salafiste-racaille

      2) la corruption des généraux algériens et leur concussion avec les intérêts étrangers sont d’une ampleur incomparable avec la corruption qui peut toucher certaines parties de l’appareil d’Etat syrien. La corruption pour reprendre votre mot est « consubstatielle » au régime algérien. Ce n’est pas le cas de la Syrie ou somme toute d’ailleurs la politique de libéralisation des années 2004-2008 – le libéral Abdallah Dardari ministre de l’économie – (*) qui se voulait une NEP à la syrienne est demeurée limitée. Depuis 2008 – 2009 on est revenu à une politique plus étatique avec davantage d’encadrementde la part de l’Etat. Cela dit, Bachar a considérablement nettoyé l’appreil d’état et les instances dirigeantes. Beaucoup de têtes sont tombées et cela a été même fait à la faveur des troubles (d’une pierre deux coups).

      3) si corruption il y a en Syrie, ça n’a jamais été au détriment de l’intérêt du pays et en concussion avec des puissances étrangères

      4) il n’y a pas autant de frustration réelle en Syrie qu’en Algérie. En Syrien, une bonne part de la frustration est dans la tête et s’il y a de la pauvreté il n’y a pas de mis§re véritable matérielle mais de misère dans la tête. Il est indéniable qu’il y a beaucoup de haine sectaire dans cette frustration et une véritable tradition dans le rejet de l’autre et le sentiment permanent d’être victime d’une oppression abominable si les autres ne sont pas comme eux les « frustrés »

      B) vous dites « ET ce qui explique cette impression qu’ils sortent de sous terre et qu’ils peuvent mener des opérations comme celle de Maaret Nouamen … »

      ils ne sortent pas de sous-terre. Ils se trouvent et se regroupent à Maaret-al-Nuuman ville à la croisée de 3 provinces et de leur capitale, ville connue depuis longtemps pour être un fief salafiste (consultez les vidéos des manifestations de mars-avril 2011). On sait depuis longtemps que les rebelles se regroupent dans cette ville et que de là ils partent pour mener plus ou moins conjointement avec ceux qui s’infiltrent des frontières leurs expéditions contre Alep, Idleb et d’autres villes ou villages de la zone. Mais l’armée syrienne a laissé faire pour les fixer à Maaret-al-Nuuan c’est popurquoi ils sont si nombreux et apparemment ils sont des milliers. Espérons que la population – les non jusqu’au-boutistes – a été évacuée. Pour le moment, il ne semble pas qu’il y ait beaucoup de victimes collatérales. Mais on va certainement entendre parler de massacre dans les médias.

      (*) il y a eu beaucoup de débats à ce sujet en Syrie et le parti Baath (ainsi que le Front Progressiste d’alors) était divisé entre libéraux et socialisants. Le site Syrian Comment de Joshua Landis en a fait rapport.
      Par la suite, Dardari a été quasi publiquement convaincu de falisification et Al-Chareh vice-président a reconnu que les données ont été falsifiées. N’empêche que cette période même si a elle été accompagnée d’une paupérisation d’une partie de la population (dont il convient d’estimer la proportion réelle) a vu l’émergence d’une nouvelle classe moyenne. Il faut dire aussi que depuis que Bachar est au pouvoir les traitements des fonctionnaires ont quadruplé. Les revenus des paysans étaient en augmentation constante malgré la sécheresse. La Syrie malgré toutes les difficultés était très loin d’être un état failli. Et les plus étonnant est malgré plus d’un an et demi la Syrie n’est toujours pas un état failli. S’il y avait autant de frustration en Algérie (pays mono-communautaire) qu’en Syrie (pays pluri-communautaire), la Syrie aurait sombré depuis longtemps.

      • Brahim Haddou dit :

        FRANCHEMENT CA M’ENERVE DEPUIS DES ANNEES DE VOIR QUE VOUS CROYEZ TOUT CE QUE LES SIONISTES VOUS RACONTENT SUR LES VALEUREUX GENERAUX ALGERIENS QUI ONT SAUVES NOTRE PAYS D’UNE DERIVE WAHABITE CERTAINE
        NON MR SOWHAT NOS GENERAUX JALOUSES PAR LES PROPAGANDISTES DE L’OCCIDENT ET DU GOLF, N’ ONT PAS PRATIQUES DE CORRUPTION(SAUF 1 OU 2 C’EST VRAI). ALORS CESSEZ DE TIRER SUR NOS GENERAUX. AU LIEU DE PROPAGANDER SUR NOS GENERAUX POPULAIRES AU SEIN DU PEUPLE ALGERIEN, ALLEZ PLUTOT PARLER DES PREDATEURS MVI ET DE SON MAKHZEN, EUX PAR CONTRE CE SONT DES DICTATEURS SIONISTES QUI VOLENT,AFFAMENT LES SUJETS MAROCAINS ET QUI SONT CORROMPUS,MARIONETTES ALORS QUE NOS GENERAUX NE ROULENT POUR AUCNS PAYS EXTERIEUR,ILS SONT SOUVVERRAINS;

        • Brahim Haddou dit :

          VOUS N’ALLEZ BIEN SUR PAS M’APPRENDRE L’HISTOIRE DE LA CORRUPTION DE MON PAYS DONT JE CONNAIS EVIDEMMENT MIEUX QUE VOUS SUR CES AFFAIRES. LA CORRUPTION EN ALGERIE EST LOEUVRE DE FELONS INTEGRISTES ET NON INTEGRISTES INFLUENCES PAR L’EXTERIEUER ET LA MAFIA POLITICO FINANCIER (ET NON MILITAIRE)
          LES GENERAAUX EUX N’ONT RIEN A VOIR DANS LA CORRUPTION
          JE VOUS CONSEILLE VIVEMENT D’ALLEZ VOUS REINFORMER ET VOUS RENSEIGNER FIABLEMENT SUR LES GRANDS GENERAUX ALGERIENS QUI SONT LES PLUS VAILLANTS,SOUVERRAINS ET DEMOCRATES GENERAUX DU MAGHREB( NE VOUS EN DEPLAIS) AFIN DE DEDIABOLISER LES GENERAUX DIABILOSES PAR LES FELONS ET ENNEMIS EXTERIEURS DE L’ALGERIE

          CONTRAIREMENT AU MAROC, NOUS ON NE SE PROSTERNE PAS DEVANT NOS GENERAUX.C GRACE AUX GENERAUX ALGERIENS QUE LE MONDE A PRIS CONSCIENCE DU DANGER TERRORISTE APRES LE 11 SEPT 2001
          ALORS VOUS ETES PRIES DE VOUS GARDER DE TOUTE VIRULENCE ENVERS NOS GENERAUX DONT VS N’AVEZ GOBES QUE CE QU’ON VOUS RACONTES SUR EUX. LES GENERAUX ALGERIEENS NE SONT PAS CE QUE TOUT LE MONDE CROIT

          • Brahim Haddou dit :

            VOS DIATRIBES ENVERS NOS GENERAUX GARDEZ LES POUR VOUS ET ALLEZ LES EXPOSER DANS LES SITES FRANCAIS DE MOUTONS DE PARNURGE,SITES ALGERIENS OCCIDENTALISES (COMMME EL WATAN) OU ENCORES SITES MAROCAINS HAINEUX,JALOUX,PROPAGNDISTES SUR LES INSTITUTIONS ALGERIENNES.L’ALGERIE A ETE SAUVEE GRACE AUX GENERAUX. ALORS PAS DE DIATRIBES.ALLEZ ECOUTER YVES BONNET QUI LUI CONTRAIREMENT A TOUT LE MONDE, SAIT LA VERITE SUR LES GENERAUX DIABOLISES PAR LES PRESSES MONDIALES ET PSEUDOS SPECIALISTES

          • Tanger et Tetouan dit :

            Ça m énerve ces querelles puériles marocoalgeriennes, arrêtez svp

          • sowhat dit :

            que la junte algérienne soit composée pour l’essentiel de corrompus et d’opportunistes qui s’engraissent sur le dos du peuple ? mais cela tout le monde le sait

            si vous n’en êtes pas convaincu alors dites-nous comment il se fait que l’Algérie soit un pays très riche, – incomparablement plus riche que la Syrie – alors que la majorité du peuple vit dans une quai misère, que les infrastructures soient dans un état lamentable, que les villes soient ceinturées de bidonvilles et qu’il y a tant de chômeurs et de jeunes diplômés qui n’ont qu’une idée c’est d’émigrer. Ce sont des faits.

          • sowhat dit :

            « TOUT CE QUE LES SIONISTES VOUS RACONTENT SUR LES VALEUREUX GENERAUX ALGERIENS »

            mais oui on connait la chanson

            je ne crois pas que les « sionistes » aient raconté cela. Je crois même que leur silence ou leur absence de déclarations à ce sujet a été plutôt remarquable. Rien que cette phrase suffit à disqualifier votre indignation et à la rendre suspecte. En revanche, il est indiscutable que les sionistes répandent des mensonges sur la Syrie et ses dirigeants. Les responsables israéliens eux-mêmes le reconnaissent.

            Quant à vos généraux, je ne suis ni le premier ni le dernier à dire qu’ils sont corrompus. Pratiquement tous mes amis algériens dont je n’ai pas de raison de suspecter la bonne foi me disent la même chose.

            Si les généraux algériens n’étaient pas corrompus et s’ils avaient des couilles, ils seraient intervenus en Lybie et auraient fait capoter le plan US-OTAN-FRANCE. Or non seulement ils ne sont pas intervenus mais leur attitude par la suite a été très lâche. Et leur position sur ce qui se passe en Syrie est très en retrait par rapport à ce qu’ils pourraient faire. Je trouve que la Mauritanie, pays incomparablement plus modeste, a été plus courageuse.

      • yazid dit :

        Précisons cher sowhat que l’Algerie de 1990 n’est pas celle de 2012,l’état Syrien montre en effet une force et une cohésion avec son peuple qui force l’admiration et c’est en cela qu’on reconnait les etats-nations avec une administration ,une armée,des services publics enfin tous ce que rejette les néo-libéraux qui veulent que nous disparition comme tous les états européens dans un magma informe incapable de protéger militairement ou économiquement,devenir un vassal des EU en somme,c’est en cela la Syrie est comme l’Algérie qui fut sous embargo des occidentaux ,avait les caisses vides et des attentats,embuscades, attaques qui ont fais des centaines de milliers de morts et l’exode des cadres du pays etc…à sa place n’importe quelle état aurait failli comme vous dites!mais il y avait un Etat central et solide ainsi qu’un peuple patriote ,donc je pense qu’a l’instar de l’Algerie le peuple Syrien sortira victorieux de cette épreuve.

      • Pierredelacraudetoulon dit :

        Fixer (en d’autres termes piéger) l’adversaire afin de l’écraser
        est une tactique basique
        encore faut-il qu’elle ne se retourne pas contre ses auteurs
        exemple Dien bien Phu
        excellente idée au départ
        à un détail près
        l’état-major français n’avait jamais pensé que les Viet Minhs pourraient amener sur place autant de canons.

        J’espère pour l’armée régulière
        si c’est une tactique délibérée
        qu’ils savent ce qu’ils font.

        car les dégâts immédiats sont indéniables (ralentissement du ravitaillement en hommes et en armes à Alep, obligation de dégarnir d’autres fronts).

    • RoyL dit :

      @ mohamed

      > ne peut que renforcer l’idée que l’état et le peuple syriens
      > sont en voie de remporter la victoire malgré les dernières
      > menaces de la Turquie et donc au moins un peu de l’OTAN

      C’est ça!!! — moins le « un peu de l’OTAN, » la Turquie per se
      n’ayant jamais conté plus d’une crotte de toute façon (ou n’étant
      pas dans la position de raisonnablement s’attendre de pouvoir
      recevoir un traitement meilleur, disons).

      Je vous recommande d’écouter le dernier

      World Crisis Radio with Webster Tarpley podcast
      http://podcast.gcnlive.com/podcast/world_crisis/1013121.mp3
      http://podcast.gcnlive.com/podcast/world_crisis/1013122.mp3
      (heures 1+2)

      si vous connaissez l’anglais assez.

      Tarpley parle beaucoup de la Syrie, de la Turquie et la Lubie
      dans ce dernier podcast — avec des informations extrêmement
      *intéressantes*, et nouvelles dans une certaine mesure, toutes
      connectées.

      Mais entendez`par Tarpley lui-même, comme — apparemment :)
      ils (l’OTAN, disons) seraient TRÈS à court de mercenaires (pas à
      mélanger avec l’armée synthétique des voyous figurants plus ou
      moins locaux, tout pays du monde ayant ses déracinés et marginaux
      qui se laisserait recruter donnés suffisamment des moyens, des
      intermédiaires et de l’appui, mais qui ne valent généralement
      rien, comme il fallait s’attendre; et que un jour sont mille, et
      le suivant sont dix; voyous dont vous parliez, si j’ai bien
      compris).

  12. Baki dit :

    Tout ces chiffres montrent que cette horrible boucherie syrienne est loin d’être terminée.

    Si on prend comme exemple le plus proche, la guerre Algérie-FIS/GIA qui a fait 150 000 morts en 13 ans pour une population de 35 millions d’habitant, et sachant qu’une guerre civile dure en moyenne 8 ans.

    Combien fera celle de Syrie pour une population de 23 millions, un apport de djihadiste étranger beaucoup plus important qu’en Algérie, et de nombreux combats en ville, choses qui étaient rare en Algérie ?

    On risque d’avoir au final toute une génération de jeune décimée et un bilan humain qui se chiffrera en centaine de milliers.

    Triste constat.

  13. AVICENNE dit :

    Merci Mohamed pour ce post.

    En admettant que vous ayez raison (ce qui vous dites est plus que crédible)et en minimisant au maximum (pour ne pas être taxé de « triomphaliste » à la solde de….)les pertes rebelles, cela veut dire qu’ils ont perdu (entre morts et blessés HS)prêt de la moitié de leurs effectifs avec, je le rappelle une accélération des morts depuis 3 mois correspondant au « réveil » de l’armée syrienne.

    Même conclusion que vous Mohamed. La syrie est en train de réaliser un exploit tant au niveau militaire que politique.

  14. Sympathisant dit :

    Excellente analyse Mohammed, c’est sans doute LA véritable explication, maintenant, mais est-ce que l’armée a une chance d’écraser ces poches d’insurrection(en réalité poches de pauvreté profonde à laquelle vient comme toujours se greffer l’obscurantisme, incroyable comme c’est vrai sous toutes les latitudes sous différentes formes…), si il y’en a tellement?
    Car une pure guerre d’attrition nécessitant la liquidation de 100 000 paumés/manipulés/fanatiques/pillards/ »révolutionnaires » pratiquement un par un pourrait prendre une éternité, sans parler des services de sécurité qui en sortiront exsangue…et vulnérables face à de potentiels agresseurs extérieurs…
    Ont-ils (le gouvernement) un plan à part la destruction physique des ASL ?
    Quelqu’un a une information à ce sujet ?

  15. PainLove dit :

    L’ASL s’en le renflouement djihadistes serait déjà écrasée …donc la perte du contrôle des frontière à été l’élement determinant dans toute la suite de l’histoire et les rebelles ne s’y sont pas trompés puisqu’il ont ciblés principalement les postes frontières en allumant des feux de pailles à Alep et Damas..

    Après je pense que même s’ils paraissent completement sauvages et crétins dans leur vidéos …ce serait et ça a été une grosse erreur de sous estimer la capacité de nuisance d’une guerilla en milieu urbain même armée que de kalachnikov.

    • AVICENNE dit :

      Je ne pense pas que l’armée syrienne sous-estime maintenant ses adversaires.
      Par contre, je pense qu’ils l’ont sous-estimé auparavant.

      Il y a eu l’avant juillet 2012 et l’après juillet 2012.

      Et puis, rien ne vaut l’expérience !. L’armée syrienne en a maintenant.

    • sowhat dit :

      @PainLover

      « même armée que de kalachnikov » (sic)

      mais ils ne sont pas armés que de Kalachnikov les gentils insurgés chers à messieurs Fabius et Hollande
      on a vu qu’il sont armés de :

      - fusils de sniper OTAN dernier cri et équipés de viseurs très modernes dont un certain nombre à vison nocturne
      - fusils type FAL utilisés aussi par l’OTAN
      - mitrailleuses type Doushka
      - grenades dont certaines de fabrication suisse destinées à l’origine à l’arsenal d’un certain nombre de pays du Golfe rabique
      - lance roquettes RPG en tous genres
      - mortiers calibre allant jusqu’à 150 mm
      - véhicules pick-up armés de canon anti-aériens calibre 23 mm
      - missiles de courte portée de fabrication US ou israélienne et même française
      - pistolets utilisés par l’armée US
      - grande quantités de matières explosives comme le redoutable C4
      - et enfin dernièrement on a fait état de missiles anti-aérien

      de simples Kalachnikov n’est-ce pas ?

      • RoyL dit :

        Je concorde; de plus, et comme matière de réflexion, deux
        exemples (entre BEAUCOUP qu’on pourrait faire):

        ** Attaque terroriste de Mumbai (plus de 20 millions
        d’habitants), en Inde, 2008: dix terroristes, 166 civils tués et
        plus de 300 blessés pendant les TROIS JOURS de durée du massacre.

        ** Decembre 1981, Vérone, Italie; quatre faux plombiers — en
        réalité des terroristes des Brigades Rouges, que une-deux
        centaines des membres effectifs en total mais qui tiendront
        *occupée* l’Italie du 1972 jusqu’au 1988 — capturent (de chez
        lui) le général de brigade américain (OTAN) James Lee Dozier, qui
        ne sera libéré que 42 JOURS après.

        ***

        Première considération: ni les dix terroristes de l’attaque de
        Mumbai, ni les faux plombiers étaient des simples voyous.

        Deuxième considération: les voyous, pour ordures et imbéciles
        qu’ils puissent être, ne se prêtent pas, en général, à faire de
        kamikaze.

        Troisième considération: on ne réussit pas à réduire personne en
        kamikaze si simplement et si vite.

        Quatrième considération: on ne *gaspille* pas des mercenaires –
        des individu avec une véritable instruction militaire je veux
        dire — comme on jette des confetti.

        Cinquième considération: on essaye de nous *vendre* une armée de
        *rebelles* comme si elle était homogène.

        (Et maintenant je suis pressé, à suivre.)

        • RoyL dit :

          Courte continuation:

          ** comment se passe t il que, malgré des chiffres colossales en
          hommes avancées, cette armée de *rebelles*, n’ait jamais réussi a
          obtenir rien, mères, tantes et grand-mères des défaites exclues,
          toute fois qu’elle s’est confrontée avec l’armée syrienne en
          dehors d’un contexte de prise d’otages, utilisation de civils
          comme boucliers humains, actions du genre hit and run, et ainsi
          der suite?

          ** comment se passe t il que cette maxi armée de *rebelles* ne
          puisse que *vaincre* — et après, même pas n’arriver à maintenir
          ses positions au-delà d’un intervalle de temps décidément limité
          en général — que uniquement quand elle est en supériorité
          numérique de trois, quatre, cinq et plus fois des adversaires (et
          mieux encore s’ils ne sont pas armes du tout)?

          ** et en même temps ne déclarer que des pertes allant toujours
          dans le sens inverse: trois, quatre, cinq et plus fois de tués et
          de blessés à lamenter par les force syriennes?

          ** et ainsi de suite.

          ***

          On se rappellera aussi d’une vidéo qu’on avait commenté ici, sur
          le blog. On voyait une *attaque* menée par une foule: dix – vingt
          (*soldats*) rebelles armés, entourés/accompagnés par une centaine
          de voyous/*curieux* plus ou moins exaltés; dans la suite des
          désordres quelque uns de ces rebelles deviennent blessés — à la
          con, comme c’est dans leur style, ça va de soi (j’avais même
          imaginé, à une première vue, qu’ils s’étaient blessés entre eux:
          il faut faire attention derrière soi quand on tire avec des
          RPGs); anyway, le chaos *tactique* et la panique se répandant,
          tout le monde se retire. Qui [sarcasme] sait comme on a
          inventorié ces hommes?!

  16. Jo dit :

    Voila ce que veut faire la france sioniste

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=81511&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

    Le conflit piétine, des agents français en Syrie

    L’équipe du site

    Le journal libanais Ad-Diyar a révélé qu’une équipe des agents des services de renseignements français spécialisée dans les affaires syriennes est arrivée au Liban et va se rendre en Syrie. Sa mission consiste à collecter des informations sur l’entourage spécial de Bachar el-Assad pour scruter ses déplacements et la stratégie qu’il veut adopter. L »information laisse croire que les risques d’attentat contre la personne du président syrien se sont accentués. Rappelant l’assassinat de l’ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, qui est selon certaines accusations officielles libyennes le travail des Français!

    Cette révélation intervient alors que la Turquie s’est mise à la tâche pour imposer une zone d’exclusion aérienne dans les régions syriennes qui lui sont frontalières, et les Etats-Unis et la Grande Bretagne ont mis en place en Jordanie une de Task-force .

    Personne ne peut trancher la bataille

    En parallèle à ces activités militaires et des renseignements, turques et occidentales, le journal américain The Times s’est mis à tirer ses conclusions : il n’existe aucun signe que la guerre prendra fin dans un avenir proche, constate-t-il. Estimant que les forces armées gouvernementales restent fermes, le journal affirme qu’elles sont loin de s’effondrer, même si Bachar el-Assad a perdu le contrôle de grandes zones syriennes, d’après ses estimations.
    Le journal a remarqué ces derniers temps un ralentissement des défections au sein de l’armée régulière, ce qui devrait compliquer la crise davantage, surtout à l’ombre des tensions sur les frontières turque et jordanienne.
    Le journal estime qu’aucun des deux antagonistes ne peut trancher la guerre à son avantage. La milice de « l’armée syrienne libre contrôle de grandes régions de la province syrienne, mais elle est incapable d’en faire autant avec les villes », évalue le journal.

  17. houssman dit :

    je dirais que etant donné que les pays alliés estiment qu’il nest pas nécessaire de donner un coup de main a l’armée syrienne et que la turquie menace d’entrée dans la guerre, jue pense quil ne doit plus resté grand chose des rebelles quelques milliers tout au plus…

    • Thom Aldrin dit :

      je suis tout a fait de cette avis…des gens capable d’aller se battre pour ne même pas profiter de l’argent qu’on leur a promis en étant tué, je penses qu’il n’en existe pas des millions. et bien sur encore moins ceux qui se battent par idéologie. je penses qu’effectivement les monarchies du golf sont en train de faire les fonds de tiroirs pour fournir des troupes fraîches pour combler les pertes.
      Les demandes d’intervention de l’Otan par le Qatar est un autre indice de la deconfiture du plan d’invasion de la Syrie par les sionistes…et j’en jubile d’avance tout en etant tres triste pour tous les syriens victimes de cette bande de malades mentaux criminels.

  18. Tuck dit :

    Bonsoir à tous les amis de la Syrie,
    Lecteur et diffuseur assidu de ce site, je n’ai pas encore vu de lien pointant vers cette vidéo :

    Il s’agit d’un reportage russe, sous-titré en français. Très intéressant.
    Mille excuses si quelqu’un l’a déjà signalé.
    Tuck

    P.S. : concernant les trolls pro-salafistes (« syrien » et « qaloui »), la lecture de leur prose simpliste truffée des mêmes fautes d’orthographe et de syntaxe m’incite à croire qu’ils ne sont qu’une seule et même personne dont la limite intellectuelle évidente devrait inciter les autres commentateurs à les ignorer.

  19. Tuck dit :

    Oubli du lien vers la vidéo citée dans mon précédent commentaire :
    http://youtu.be/k8N_c1fHN1Y

  20. Jean-Dominique dit :

    En résumé de tout cela on ne peut dire qu’une chose;

    La Syrie est entre le mal et le pire; entre Bachar et les wahhabites POINT BARRE

    • sowhat dit :

      non monsieur

      la Syrie n’est pas entre le mal et le pire

      mais entre l’Etat légal qui garantit la paix et la sécurité à tous les citoyens sans distinction et le chaos que veulent installer les hordes d’égorgeurs à la solde des séoudiens des qataris et des turcs hordes d’égorgeurs que les français et les ricains ont entrepris de soutenir par tous les moyens à leur disposition.

  21. Jean-Dominique dit :

    N’oublions pas que c’est sur la route de Damas que le fantôme de Jésus apparut à Paul – à la suite de quoi il détruisit l’Eglise de Jérusalem.

    C’est encore de Damas que partit l’armé de yazid qui massacra la famille du prophète Mohammed à Kerbala.

    Ne serait-ce pas Dieu qui remette les pendules à l’heure aujourd’hui?

  22. jonglez dit :

    L’otan et l’Empire américano sioniste ne visent que le gazoduc, ils n’en ont rien à faire du peuple syrien, ni des « rebelles » (purs chairs à canons).
    http://www.voltairenet.org/article176196.html

  23. Français dit :

    soutien total au Gouvernement syrien : qu’il extermine sans pitié les terroristes au service de l’étranger !!!

  24. al assassin dit :

    le régime des Assad est fini, vous pouvez fermer votre site et prier pour que nos chemins ne se croisent pas, bande de crevures

  25. duneix dit :

    L’affaire Syrienne n’est pas un drame locale , elle s’inscrit dans une
    lutte géostratégique entre l’Empire Américano-Sioniste et le duo Russie-Chine
    Derriére ce conflit il y a le contrôle du pétrole , du gaz et des moyens
    de transport s’y rapportant. Les radicalistes islamistes sont manipulés par
    l’Empire ( au Nom d’Allah) pour déstabiliser l’ensemble des pays du moyen
    Orient : Irak (Fait) Libye (Fait) Egypte (en cours) Tunisie (en cours)
    Iran ( menaces incessantes) Afghanistan ( en cours)….quant à ces pauvres
    Palestiniens ils sont les victimes premiéres de tout cet édifice.
    Les Imbéciles qui se battent sur ce forum sont des ignares qui ne comprennent
    rien