• Décryptage
  •  

Une rue du quartier d'al-Tadamone : un drapeau et quelques centaines de desperados de l'ASL ne suffisent pas à transformer Damas en Homs, ni Tadamone en Bab Amr. Enfi, si, pour les journalistes français c'est amplement suffisant ! La presse française, notamment I-Télé et L'Express, semble mettre de grands espoirs dans les combats en cours à Damas, parlant d'offensive sans précédent de la rébellion. Une rébellion qui peut en effet compter sur nombre de journalistes français pour relayer ses morts [...]



Damas : délires propagandistes franco-ASL

Par Louis Denghien,



Une rue du quartier d’al-Tadamone : un drapeau et quelques centaines de desperados de l’ASL ne suffisent pas à transformer Damas en Homs, ni Tadamone en Bab Amr. Enfi, si, pour les journalistes français c’est amplement suffisant !

La presse française, notamment I-Télé et L’Express, semble mettre de grands espoirs dans les combats en cours à Damas, parlant d’offensive sans précédent de la rébellion. Une rébellion qui peut en effet compter sur nombre de journalistes français pour relayer ses morts d’ordre, si grandiloquants soient-ils. Ainsi, selon un porte-parole de l’ASL, ce n’est rien de moins que l’opération « Le volcan de Damas et les séismes de Syrie » qui a commencé lundi. Une opération plutôt ambitieuse puisque, selon les termes d’une proclamation, elle ne vise pas que la capitale et veut couper tous les grands axes routiers aux quatre coins du pays, et, plus généralement, à attaquer « tous les postes de sécurité dan le villes et les campagnes (….) d’entrer de violents affrontements (avec les forces du régime) (…) d’oeuvrer à « l’encerclement de toutes les forces de sécurité, militaires et shabiha« .

Politique-fiction (ou heroic fantasy)

« Vaste programme » comme eut dit de Gaulle. À notre avis quelque peu disproportionné par rapport aux forces et aux talents militaires de l’ASL, qui n’a jamais réussi à monter une opération coordonnée au-delà de l’échelle d’un quartier ou d’un village. Et qui est moins en mesure que jamais de menacer l’armée syrienne qui, elle, est entrée voici trois semaines dans une contre-attaque généralisée avec de gros moyens. Moyens qui ont déjà porté leurs fruits, reprenant le contrôle de plusieurs villes et villages dans le nord comme dans le sud, à Douma dans l’agglomération damascène comme dans le secteur de Deir Ezzor dans l’est.

Mais les médias français, qui passent d’une désillusion à un nouveau mensonge avec l’aisance souveraine des amnésiques, polarisent sur la situation dans certains quartiers  sud et est de Damas. L’ignare de service présentant le journal du matin d’I-Télé – ce mardi 17 juillet – a même été jusqu’à posée cette question – qui lui a été soufflée par quelque « spécialiste » : « La crise syrienne va-t-elle se régler à Damas ? », ses propos étant illustrés par des images d’ASL tiraillant contre un blindé (celles-là même que nous avons mises en ligne hier).

Alors redevenons sérieux : il n’y a pas d’offensive militaire majeure ASL – et encore moins de soulèvement populaire  – à Damas : il y a quelques centaines d’insurgés répartis en plusieurs bandes qui se sont infiltrés dans deux ou trois quartiers d’une capitale dont l’agglomération compte au moins deux millions d’habitants. Pas de quoi refaire Bab Almr et Homs, même avec l’appui des journalistes français !

Le mot et le mythe du « tournant »

Ceux-ci brodent sur l’aspect « sans précédents » des incidents de Damas. les mots et expressions « tournant« , « première fois » refleurissent dans les articles et commentaires. Mais c’est faux : en février de cette année, des bandes avaient tenu deux ou trois jours des quartiers de localités de l’agglomération est de Damas : Douma, Harasta. Il n’en avait pas fallu plus pour que d’ I-Télé à L’Express on nous raconte que la « révolte » gagnait la capitale, que Bachar était encerclé dans son palais, qu’il ne pouvait plus gagner – dans l’hypothèse certaine de sa fuite – l’aéroport de Damas par la route.

Et puis très vite l’armée a chassé les bandes, et les journalistes français sont passés à autre chose, à d’autres affabulations de la propagande CNS//ASL Aujourd’hui, ces messieurs ont oublié leur désinformation de février : ils vivent dans l’instant. Dans le mensonge géopolitiquement correct de l’instant.

À Damas, ils se préparent à recevoir un nouveau démenti des faits : encore une fois, ce ne sont pas quelques centaines de desperados sans autre coordination que celle de la bande où ils officient qui vont vaincre des milliers de soldats aguerris et bien équipés, ni s’imposer à une population dans sa très grande majorité hostile à tous ce que représentent ces apôtres d’un chaos à la sauce islamiste radicale.

Mais on sait bien que nombre de journalistes sont fâchés avec le réel. Un réel qui résiste tranquillement à toutes leurs divagations, de Damas à Homs.

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

35 commentaires à “Damas : délires propagandistes franco-ASL”

  1. Abdel dit :

    Attendre à dans 1 semaine avant de faire une conclusion. Si y’a encore des combats, c’est sera une autre histoire.

    • joska dit :

      Abdel, je vais attendre la chute de vos amis moins d’une semaine! Demain sera la victoire de l’armée arabe syrienne et vos amis vont courir vers la Turquie car il n’y a pas d’issue possible au Liban, rigolot

    • Cécilia dit :

      Mais, cher Abdel, n’avez-vous pas encore compris que c’est la chute de vos amis qui s’approche à pas géants ?

      Pas plus de deux mois pour une espérance vie de vos amis barbares. Le sérieux nettoyage efficace a commencé et la Syrie sera bien PROPRE cette fois-ci.

      Revenez-nous voir au plus dans deux mois !

    • réalité dit :

      « Abdel » : tu t’ennuies donc tellement sur les sites de fausse propagande ? alors tu viens écrire tes âneries ici…pauvre cafard schizophrène

    • Le Chaton dit :

      Hein ?

    • albert dit :

      Qui peut soutenir des terroristes au service d’israel.
      Un traitre ou un collabo comme les harkis se retrouve toujours largé
      comme une vieille pute

      Le Shah d’Iran
      Moubarak
      Ben Ali
      Saddam

  2. Loubnan dit :

    Voici une nouvelle dépêche concernant Manaf Tlass. Je ne sais pas si cette information est juste. Quelqu’un a t-il des sources fiables qui valident cette information sur Manaf Tlass. Ceci dit, depuis son hypothétique défection du pouvoir actuel en Syrie, Manaf Tlass n’a jamais fait de déclarations dans le sens d’une défection brutale. Depuis le 6 Juillet dernier, on entend presque aucune nouvelle sur ce dernier. Je sais que la Radio francophone iranienne sort des dépêches assez favorables vis à vis des autorités syriennes actuelles. Cependant, les analystes qui interviennent sur ce média émettent des informations qui corroborent les faits sur le terrain (en tout cas, les informations (certes assez orientées) issus de ce média sont plus proches de la vérité que les mensonges véhiculés en boucle par les médias français). Affaire à suivre donc…

    http://french.irib.ir/analyses/articles/item/200836-syrie-la-vraie-fausse-d%C3%A9fection-du-g%C3%A9n%C3%A9ral-syrien-manaf-tlass-,-par-g%C3%A9rard-de-villiers

    • Abdel dit :

      Il a jamais fait défection. Il est simplement parti à la suite d’une chicane avec Bachar au sujet des bombardements de sa ville natale: Al rastan. sa famille a fuit le pays 1 semaine avant lui. C,est pas une défection, juste une fuite du pays.

      • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

        Abdel, dit « Le Dab » !

        Je préfère le Dab Gabin-Moncorgé, avec Martine Carol en séductrice, dans « Le cave se rebiffe »….

        ….au stratège Abdel-Le Dab, avec Nahed Au-jet-sept, tentatrice, dans les caves centrales de l’agence intelligence.

    • Jean dit :

      Bonjour,

      1) Gérard de Villiers est un auteur de romans policiers.

      2) Irib.fr aime colporter des « nouvelles » fantaisistes. Le 18 juin 2012, par exemple, ils annonçaient pour le mois de juillet les « plus grandes manoeuvres militaires jamais organisées en Syrie et au Moyen-Orient, avec 900.000 soldats russes, chinois et iraniens » – rien que ça…

      Alors méfiance…

      De Villiers fait comme si les sunnites libanais étaient un bloc monolithique anti-Assad. En réalité, une partie de ces sunnites a rejoint la coalition patriotique Aoun-Nasrallah. En 2009, ils ont fait élire 3 députés au Parlement sur les 27 sièges réservés aux sunnites. Depuis le changement de gouvernement de 2011, on peut ajouter à cette minorité les partisans du Premier ministre (sunnite) Mikati.

      Apparemment, ce n’est pas avec ces sunnites-là que Tlass serait venu discuter, puisqu’ils sont acquis au régime syrien. Quant aux autres sunnites libanais (Hariri et compagnie) ils sont farouchement opposés à Assad et font tout pour le renverser. On les voit mal « établir des passerelles » avec ses partisans, comme dit de Villiers.

      Cordialement

      Jean

  3. Camilo dit :

    Moins que ça mon cher Abdel, je dirais que dans 48 hrs ces groupes se seront soit dispersés pour passer en clandestinité soit ils seront annihilés.

    Aussi, à mon avis il s’agit de moins de 100 hommes qui se sont infiltrées, bien que bien armées il est évident qu’ils ont bénéficié du réseau clandestin présent dans ces quartiers, qui leur a fournis la logistique et des hommes provenant des cellules locales.

  4. سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    Entendu sur France Infaux, en substance, ce matin, 17/07/2012 :

    « A la mort de son père, il y a 12 ans, rien ne prédestinait Bachar AlAssad, cet ophtalmologue, à devenir le dictateur le plus haï du… ».

    Ben vourions !

    Et Israël, Dictateur qui pourrit la vie de millions de Palestiniens depuis 1948 et 1967, que ces malheureux n’ont jamais élu ?

    Et le potentat ridiculement autoproclamé « gardien des deux sanctuaires », tyran d’Arabie Sourdite?

    Et le Zémirobolant du Qatarpilleur, bienfaiteur du clebs paris sous-terrains, érigé en commandant en chef de la libération des traders injustement surpris les mains dans les portefeuilles de vigne ?

    Et Hilarette, cette femme si putique, qu’elle garde un chat d’or à portée de la main, pour le cas où elle devrait venir convoler avec les maîtres de la seule puissance nucléaire de middle east ?
    N’est-elle pas démocrotte et anti-républicaine ?

    Et tant d’autres, que je ne peux les citer tous devant les tribunaux.

    Ce zogustes personnages sont-ils haïs !?
    Ce sont les bienaimés de tous les parias de la terre, qui meurent en si grand nombre, sinon pour eux, du moins, grâce à eux. Mais il ne s’agite que des parias !

    Ah ! France Infaux ! France Infaux !
    Morts en plaine et en valets !
    Emettez ! Emettez pour eux !
    Et c’est ainsi, qu’à défaut d’un voile de pudeur sur les corps tronçonnés des bébés, enfants, femmes et hommes de Syrie, victimes des terroristes, vous diffusez un nuage de puanteur sur l’Histoire de France.
    Un Faux ? Un ?
    Comment vous faire rendre la redevance ?

    • Benbouchrite dit :

      bravo Syrie éternelle que dieu garde notre chère Syrie et son président ElAssad. que dieu maudisse la France et Israel

      • Hamdan dit :

        Benbouchrite, petit con, sors en de la France où tu vis si c’est pour l’insulter et la maudire, même si elle nous ment.
        « Notre Syrie », ce n’est pas ta Syrie, avec ton nom tu dois venir plutot du Maghreb, donc frustré par rapport à la suprématie de la culture et du charme moyen oriental qui draine vos meres, vous soeurs, vos filles, vos femmes, vers NOUS.
        Le président s’appelle Bachar Al Assad, ou Bachar pour les intimes.
        Je suis un fervent lecteur d’Infosyrie mais des commentaires comme ça aussi niais et zélés n’ont pas leur place,
        انا ما بتحمل البياخه والسخافه

    • flib dit :

      Bravo ! tres bien dit !

  5. L'étrangère dit :

    @سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    D’accord avec Marie Christine : vous feriez un BONHEUR lorsque les canards seront DÉCHAÎNÉS !

    • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

      Merci, L’Etrangère mais qui est si proche de nous.

      Une différence avec le vaillant hebdomadaire :

      Il est sous presse, une fois par semaine.
      Nous, on est avec les Résistants de la Syrie, tous les jours, et tous les instants.

      Amitié.

  6. Cécilia dit :

    « NON aux USA !
    L’Égypte est une nation arabe, libre et souveraine !
    Égypte, héritier d’une civilisation plusieurs fois millénaires dit NON à l’Amérique sioniste, ennemie des Arabes !
    Clinton dehors !
    Voilà ce que mérite Clinton, un sac de tomates sur sa tête que j’ai préparé pour elle ! »

    C’est les propos d’un manifestant égyptien contre la visite de Clinton au Caire.
    Que cela ose venir en Syrie !

    https://www.facebook.com/photo.php?v=10151062389132220

  7. BWANE dit :

    (Hors sujet):
    http://mounadil.wordpress.com/2012/07/16/syrie-et-propagande-guerriere-un-article-essentiel-de-charlie-skelton/
    (Il s’agit de la traduction intégrale de l’article écrit par Charly Skelton et publié le 12/7 par The Guardian, Infosyrie y a consacré un article daté du 13/7)

  8. سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    Encore Radio-Transe :

    J’ai entendu, ce matin, sur France-Culture – en me rasant, je le précise – un invité parler de la démocratie, sujet ô combien titrisé, financiarisé et même surarmé.

    En substance :
    « ….En Islande, où il y a des caméras de surveillance indénombrables, les policiers sont autant écoutés que le citoyens ordinaires…… »
    « ….Car la démocratie, c’est quand il n’y a pas de différence entre le citoyen ordinaire et le policier ».

    Je suis admiratif d’une définition aussi pertinente et concise.

    En Cisjordanie, il n’y a pas de différence entre les soldats de TsaTsa et les Colons.
    Ils sont, les uns et les autres surarmés, et peuvent tirer, à bout portant, sur tout lapin, chaud ou froid, s’il est Palestinien ;
    Et en faire, le cas échéant, un pâté à exporter, sans droits de douanes vers les Zépiceries de luxe de l’Union Européenne.

    Ces modestes héros bénéficient, en parfaite et rigoureuse égalité, de la mansuétude, de la compréhenSion, voire des encouragements discrets des Tribunaux, qui ne font de Tri qu’entre les goïm et leurs Maîtres.

    Voilà une démocratie dont rêve Clochemerle.

    Et moi, en raison d’un très lointain souvenir de ce roman de Gabriel Chevallier, paru en 1934, j’attends que l’on construise, le long du Mur de la Honte, des « urinoirs » d’un côté et des « vespasiennes » de l’autre.

    Ainsi, je n’aurais pas peur de « …… » de rire si mes pas perdus me menaient, un jour, vers la Citadelle orientale de la Civilisation et de la Démocratie.

    • Marie-Christine dit :

      Ecouter des propos d’une telle hauteur de vue en se rasant… : j’espère que vous ne vous êtes pas coupé…

      • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

        Non, Marie-Christine.

        Je préfère couper les discours crétins de France Infaux et autres Radio Transes, que de me laisser pousser une barbe de salafiste.

        Bonne soirée et toute mon amitié.

  9. voyageur 16-17 juillet dit :

    Les racines de la violence en Syrie se trouvent ailleurs à Washington, Paris, Riyad, Doha, ‎Tel Aviv, Londres, Tripoli et à Ankara. ‎Mais la victoire de l’arm\ee syrienne est certaine et logique.

  10. Marie-Christine dit :

    « Le volcan de Damas et les séismes de Syrie »
    Wow ! en droite ligne des studios d’imagerie lyrique de l’USraël : Bush, Sharon et Cie…

    • bramsomedia dit :

      hahahahahahaha ils sont en plein tournage actuellement dans les studio de Hollywood au Qatar specialement amenagé pour le plus grand film du siecle ou ils s’attendent pas a ca que les heros soit les resistants et leurs PRESIDENT BACHAR AL ASSAD .

  11. Depositaire dit :

    A l’attention de la rédaction. Autant j’apprécie les articles du site infosyrie, que je trouve bien documentés, autant je suis surpris en regardant les commentaires, de voir tout à la fin mon adresse email publiée ! J’aimerais bien avoir une explication claire de ce fait. Il s’agit peut-être d’un bug informatique, mais à tout le moins, une explication s’impose. Il faudrait veiller à ce que ce genre d’incidents ne se reproduisent pas de façon à protéger l’anonymat des commentateurs.

    Cordialement

    • Louis Denghien dit :

      Je ne vois pas de quoi vous parlez. Je ne me souviens d’ailleurs pas d’avoir déjà lu votre patronyme ici !

      L.D. & Infosyrie

  12. Depositaire dit :

    Bonjour Louis,

    Il est vrai que je ne fais pas souvent des commentaires sur ce site, de sorte qu’il est normal que vous ne vous souveniez pas de mon patronyme.

    Ceci dit, il se peut que je me trompe. Alors permettez-moi de m’expliquer.
    Lorsque l’on ouvre un article pour le lire sur le site d’infosyrie, on peut lire en dessous tous les commantaires laissés par les lecteurs qui souhaitent intervenir. Jusque là, rien que de plus normal. Tout en dessous, à la fin de ces commentaires, il y a l’espace « commenter » avec les rubriques à remplir : Nom (obligatoire), Email (ne sera pas publié)(obligatoire) et Site web.
    A mon sens, et c’est le cas dans d’autres sites où j’ai pu laisser des commentaires, ces rubriques doivent être remplies par le commentateur et ne pas être automatiquement remplies lorsque je consulte l’aricle et ses commentaires ? Il faudrait que je fasse l’éssai à partir d’un autre ordinateur pour voir si cette publication existe. Du reste, c’est ce que je vais faire en demandant à des amis de vérifier. Si ces éléments n’apparaissent pas, alors c’est que c’est moi qui connait mal le fonctionnement de ce système de réponse. Encore une fois, c’est très possible. Si c’est le cas veuillez m’en excuser sincèrement. Il n’est nullement dans mon intention de causer un quelconque problème à votre site que je trouve excellent et assez objectif.

    Dans le cas contraire, nous sommes confrontés à un problème informatique et il faudra voir comment il peut être règlé.

    • Bonjour Dépositaire,

      Renseignements pris, une fois que vous avez rempli le formulaire, il se remplit automatiquement, mais ce n’est valable que sur votre ordinateur. Les autres lecteurs du site ne voient absolument pas ces informations, vous n’avez pas de souci à vous faire à ce sujet-là.

      J’espère que cela vous libèrera l’esprit et vous permettra de commenter en toute paix nos articles.

      Cordialement,

      L.D. et Infosyrie

    • Louis Denghien dit :

      Notre technicien est en tain de vous répondre.

      L.D.& Infosyrie

  13. Nasser dit :

    L’ignare de service présentant le journal du matin d’I-Télé – ce mardi 17 juillet – a même été jusqu’à poser cette question – qui lui a été soufflée par quelque « spécialiste » : « La crise syrienne va-t-elle se régler à Damas ? »,
    _______

    En effet, la crise syrienne va se régler à Damas! Ce que l’on a baptisé L’ALS sera mise en déroute, anéantie à Damas. Le secret ? L’avenir proche nous le révèlera. Comment tous ces groupuscules défaits ailleurs et clairsemés ont pu se rassembler à Damas, plus précisément dans sa banlieue, sans que les services de renseignements Syriens, considérés comment puissant, ne puissent être au courant! Non, ils étaient bien au courant mais ils ont laissé faire. La suite nous la saurons dans quelques jours. La « bataille de Damas » mettra fin à la crise syrienne et chacun, par opportunisme, reprendra sa place. Nous ne dirons pas plus.

  14. Serdar dit :

    Je suis Turc, et je ne veux pas de ces terroristes de l’ASL en Turquie… Envoyez-les là oú vous voulez et prenez notre premier ministre Erdogan au passage … Bon débarras ! Tous au Qatar…..!