• Focus
  •  

  Un an aujourd'hui qu'Infosyrie, née du hasard des rencontres et de la nécessité de faire quelque chose contre le mensonge et la déstabilisation atlantistes, a publié ses premiers articles. Une dizaine pour ce premier jour, concoctés dans une relative urgence et donc pas forcément exempts de maladresses, en tous cas d'illusions. Un an en apnée dans la désinformation et l'hystérie Un an et 942 articles publiés (sans compter celui-ci) plus tard, nous nous pardonnons volontiers les imperfections de ces "premiers jets". Nous [...]



31 mai 2011/31 mai 2012 : 365 jours de réinformation

Par Infosyrie,



 

Un an aujourd’hui qu’Infosyrie, née du hasard des rencontres et de la nécessité de faire quelque chose contre le mensonge et la déstabilisation atlantistes, a publié ses premiers articles. Une dizaine pour ce premier jour, concoctés dans une relative urgence et donc pas forcément exempts de maladresses, en tous cas d’illusions.

Un an en apnée dans la désinformation et l’hystérie

Un an et 942 articles publiés (sans compter celui-ci) plus tard, nous nous pardonnons volontiers les imperfections de ces « premiers jets ». Nous avons pu commettre, plus tard, d’autres erreurs d’appréciation – notamment sur la Ligue arabe dont nous n’avions pas imaginé à quel point les dollars du Qatar avaient pu la corrompre – mais nous les avons assez vite réparées. Et pour le reste, nous estimons n’avoir pas trop à rougir. Quand des analystes ayant pignon sur rue et tribune réservée dans les colonnes du Monde et celles du Figaro (c’est pour l’essentiel la même chose) nous annonçaient l’élan irrésistible de la « révolte démocratique » et la chute inéluctable – et d’ailleurs très prochaine – du régime, nous répondions que cette révolte était prise en main par des radicaux islamistes et des gouvernements étrangers, que Bachar al-Assad n’était pas Hosni Moubarak ni Ben Ali ; qu’il y avait, malgré les clivages,, les critiques et les griefs internes, un nationalisme syrien, et un consensus populaire pour ne pas se faire imposer la loi des barbus obscurantistes et des exilés professionnels par l’OTAN et Bernard Henri Lévy.

Et surtout, nous disions que les médias et les analystes non seulement se trompaient, mais mentaient très souvent. Par ignorance ou au contraire par connaissance profonde des enjeux. Nous voyions, presque tous les jours, à la télévision, la coalition redoutable du présentateur ignare et formaté et du « spécialiste » néoconservateur bourrer les crânes des consommateurs d’info pressés.

Cette coalition du conformisme, de l’ignorance et de la désinformation programmée, nous la voyons toujours à l’oeuvre en France un an après. De ce point de vue, rien ou presque n’a changé : des éditorialistes et des chercheurs ont pu donner, de plus en plus au fil du temps d’ailleurs, des éclairages et des analyses relativement honnêtes, affirmant que le régime avait des soutiens dans la société, que l’opposition n’avait pas de crédibilité et dérivait dans la violence et l’islamisme radical, que la Turquie, l’Arabie séoudite et le Qatar – pour s’en tenir aux « régionaux de l’étape » – poussaient à la guerre et au chaos. Et que d’autres acteurs étrangers cherchaient à atteindre, via Damas, Téhéran. À chaque fois que nous avons pu nous avons signalé les écrits de ces hirondelles qui ne faisaient néanmoins pas le printemps de l’objectivité, du moins de l’honnêteté intellectuelle.

Un an après, la situation internationale parait aussi tendue autour de la Syrie : la tuerie de Houla, sur laquelle la lumière n’est pas vraiment faite (disons ça comme ça), a été l’occasion d’une nouvelle offensive générale de gouvernements et de leaders d’opinion en faveur de la guerre : à peu près les mêmes que pour l’Irak, à peu près pour les mêmes raisons. Et toujours le même unanimisme vertueux, la même hystérie bougiste et interventionniste, la même substitution du moralisme aux réalités. La même haine, au fond, de la différence, pour retourner un argument habituel du Système : « Alignez-vous, soumettez-vous ou mourrez !« , c’est plus que jamais l’injonction de l’hyperclasse gaucho-libérale mondialisée à toutes les nations encore indépendantes.

Oui, mais voilà, la Russie et la Chine, pour ne citer que les deux « locomotives  » du front des insoumis au Nouvel Ordre mondial, ont confirmé leur résolution à ne plus laisser Big Brother et ses petites mains européennes et arabes « irakiser » la planète. C’est peut-être l’enseignement majeur de plus d’une année de crise syrienne, l’affirmation d’une résistance mondiale au rouleau compresseur. Nous l’avons écrit, et nous le récrivons : la Syrie est devenu le front principal d’une nouvelle et gigantesque guerre froide. Honneur redoutable que les Syriens continuent de payer jour après jour.

Bachar et nous

Mais, contrairement à ce que pensent certains, le temps joue en faveur de la Syrie elle qu’elle est : par ses 15 mois de résistance à une coalition formidable de tueurs et de menteurs, elle a déjà prouvé que là ou il y a une volonté nationale, il y a un chemin d’avenir, malgré le présent terrible. C’est une des grandes victoires du peuple syrien, cet étonnement et cette déception des « spécialistes » et diplomates » qui ont enterré cent fois Bachar. Alors que Bachar vient d’enterrer Sarkozy et Juppé.

À ce propos, quand les « grands » médias ont daigné faire allusion à nos efforts, ils nous ont taxé de « bacharistes » – sous entendant très forts que nous étions des stipendiés de Damas. Nous n’avons pas reçu d’argent syrien. Les deux ou trois rédacteurs du site n’ont pas de contact avec le gouvernement syrien. Ni avec son ambassadeur à Paris à qui nous souhaitons un long séjour parmi nous. Bachar ? Nous avons constaté que ce « fils de », arrivé, c’est le cas de le dire, par accident au sommet de l’État syrien, et dont on ne savait ni n’entendait grand chose en France avant cette crise, a été révélé par cette crise : dans l’effrayante tempête, il a tenu la barre de la Syrie souveraine, devenant sans forcément y être préparé, l’incarnation d’un principe d’indépendance. de résistance aussi. Aujourd’hui nous pensons qu’il est, malgré les deuils, les angoisses, la lassitude, plus populaire qu’il n’a jamais été en Syrie, et même dans le reste du monde arabe. Oui, Bachara gagné une stature et – parfaitement ! – une légitimité nouvelle.

Quant à l’opposition radicale, elle a mal vieilli en un an : si justifiées qu’aient pu être certaines de ses accusations ou de ses revendications, sa « virginité » politique n’a pas résisté, malgré les innombrables coups de pouce qu’elle a reçu de l’étranger, à sa dérive terrorise et à son instrumentalisation par les monstres froids d’Occident et du Golfe. L’opposition armée et exilée a, osons l’écrire, une très sale gueule en ce printemps 2012 !

Nous avons vu la Syrie souffrir, et la France s’avilir. Nous n’avions hélas pas beaucoup d’illusions sur cette dernière, que nous connaissons bien après tout : le drame de ce pays, depuis une trentaine d’années, c’est l’avilissement de ses dirigeants politiques et médiatiques. Dix ans après la mort d’un de Gaulle, les insectes de gauche et de droite avaient déjà nettoyé son cadavre. Et aujourd’hui les Français, fatigués et inquiets, laissent des politiques et des journalistes alignés leur dire ce qui est bien et mal, qui est « gentil » et qui est « méchant » en ce monde, ayant oublié jusqu’aux principes du gaullisme, jusqu’au souvenir de sa diplomatie. Mais en en conservant sans doute une vague nostalgie.

Ce n’est pas en France que se joue le destin de la Syrie. Nous pensons que celle-ci surmontera l’épreuve. Même si un Romney hystérique succède à Washington à un Obama couché. Face à cette coalition du dollar et du droit-de-l’hommisme » (« le degré zéro de la politique » a écrit un Régis Debray)  une autre coalition se dresse. De Gaulle le disait il y a longtemps : « Rien n’est perdu parce que cette guerre est une mondiale ! » Et aujourd’hui à Damas, on pourrai reprendre le vieux mot d’ordre de Verdun : « On ne passe pas ! »

Si la guerre est gagnée, il faudra encore gagner la paix, et ça ne sera pas une mince affaire pour les Syriens meurtris. À chaque jour suffi sa peine, pour l’heure il s’agit pour les Syriens de vaincre l’ennemi.

Le rêve secret d’Infosyrie

C’est la petite fierté et le modeste mérite d’Infosyrie d’avoir incarné au niveau français et francophone cette résistance. Nous avons fédéré autour de nous des colères et des bonnes volontés éparses. Nous nous sommes faits des amis qui sont, par leurs contributions au forum ou même aux articles du site, devenus des collaborateurs.

À cette échelle modeste le site Infosyrie est une réussite. Pas de quoi faire vaciller le système médiatique certes, mais peut-être assez pour lui suggérer que tout le monde n’est pas « aplati » dans ce pays. L’ »ennemi » nous a lu un peu, puisqu’il a parlé de temps à autres de nous. Pas de quoi non plus jouer les héros, après tout ce n’est pas nous qui avons reconquis Bab Amr ou qui surveillons la frontière turque…

Mais enfin nous avons eu le mérite d’exister, et nous espérons avoir l’énergie d’exister tant qu’il sera nécessaire. Hier, mercredi 30 mai, à la veille de notre premier anniversaire, nous avons enregistré 6 000 connections, un pic de fréquentation qui s’expliquait par l’inquiétude, la colère ou la soif d’un son de loche alternatif, face à la nouvelle poussée de fièvre des gouvernements et des journalistes qui leur sont plus ou moins liés. À notre échelle, c’était un succès. Eh bien, sachez que nous rêvons du jour et de l’année où Infosyrie n’enregistrera plus qu’une moyenne quotidienne d’une centaine de visites : ça voudra dire que la Syrie va beaucoup mieux !

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

43 commentaires à “31 mai 2011/31 mai 2012 : 365 jours de réinformation”

  1. Syrien. dit :

    …Mais parsemé de faussetés !

    • Syrien. dit :

      C’est honteux comme article !

    • marie dit :

      merci Monsieur Denghien, MERCI,merciMERCI,merciMERCI,merciMERCI,merci
      merci Monsieur Denghien, MERCI,merciMERCI,merciMERCI,merciMERCI,mercimerci Monsieur Denghien, MERCI,merciMERCI,merciMERCI,merciMERCI,mercimerci Monsieur Denghien, MERCI,merciMERCI,merciMERCI,merciMERCI,mercimerci Monsieur Denghien, MERCI,merciMERCI,merciMERCI,merciMERCI,mercimerci Monsieur Denghien, MERCI,merciMERCI,merciMERCI,merciMERCI,mercimerci Monsieur Denghien, MERCI,merciMERCI,merciMERCI,merciMERCI,mercimerci Monsieur Denghien, MERCI,merciMERCI,merciMERCI,merciMERCI,mercimerci Monsieur Denghien, MERCI,merciMERCI,merciMERCI,merciMERCI,mercimerci Monsieur Denghien, MERCI,merciMERCI,merciMERCI,merciMERCI,mercimerci Monsieur Denghien, MERCI,merciMERCI,merciMERCI,merciMERCI,mercimerci Monsieur Denghien, MERCI,merciMERCI,merciMERCI,merciMERCI,mercimerci Monsieur Denghien, MERCI,merciMERCI,merciMERCI,merciMERCI,mercimerci Monsieur Denghien, MERCI,merciMERCI,merciMERCI,merciMERCI,mercimerci Monsieur Denghien, MERCI,merciMERCI,merciMERCI,merciMERCI,mercimerci Monsieur Denghien, MERCI,merciMERCI,merciMERCI,merciMERCI,mercimerci Monsieur Denghien, MERCI,merciMERCI,merciMERCI,merciMERCI,mercimerci Monsieur Denghien, MERCI,merciMERCI,merciMERCI,merciMERCI,mercimerci Monsieur Denghien, MERCI,merciMERCI,merciMERCI,merciMERCI,mercimerci Monsieur Denghien, MERCI,merciMERCI,merciMERCI,merciMERCI,mercimerci Monsieur Denghien, MERCI,merciMERCI,merciMERCI,merciMERCI,mercimerci Monsieur Denghien, MERCI,merciMERCI,merciMERCI,merciMERCI,mercimerci Monsieur Denghien, MERCI,merciMERCI,merciMERCI,merciMERCI,mercimerci Monsieur Denghien, MERCI,merciMERCI,merciMERCI,merciMERCI,mercimerci Monsieur Denghien, MERCI,merciMERCI,merciMERCI,merciMERCI,merci

      • marie dit :

        Ceci suffira-t-il à saboter les tentatives terroristes de Syrien et ses acolytes de monopoliser la première place des commentaires par une tempête de posts alors qu’ils font partie de ceux qui n’ont rien à dire mais qui veulent que cela se sache…..( R.devos)
        Mais le bonheur de trouver sur son chemin des hommes et des femmes d’honneur dépasse largement toutes les infâmies dont malheureusement les humains sont capables….
        Merci aux femmes et aux hommes de bonne volonté et courage à ceux qui sont exposés à la violence et qui ne demandent qu’à vivre en paix.

    • Cécilia dit :

      Merci LOUIS pour avoir toujours donné une version de la SYRIE RÉELLE !
      MERCI pour défendre cette vérité au milieux de mensonges !

      La vérité est forte, elle est belle, elle est glorieuse et elle vaincra !
      La belle Syrie réelle est forte malgré ses blessures et elle vaincra!

      « « Ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort. »
      Nietzsche

      le peuple syrien est d’une force vitale prodigieusement résistante, mais placé actuellement dans des conditions impossibles, il va volontairement et par une profonde habilité à survivre, s’imposer contre la moitié de la planète qui présente l’Empire, la colonisation, l’ingérence. Bref, l’axe du Mal.

  2. Mohamed Ouadi dit :

    Infosyrie est et sera une source de documentation inestimable pour les chercheurs multidisciplinaires sur la position de la Syrie et sur sa place dans le remodelage du nouveau monde de ce 21ème siècle de décadence de l’occident étasunien et israélien !
    Le destin de la Syrie est d’avoir joué et de continue de jouer un rôle très important dans l’histoire et dans la géopolitique levantines et régionales ! Et outre ces intérêts géopolitiques, les puissances montantes dont la Russie et la Chine défendent surtout des principes, qui sont tordus à convenance de l’occident étasunien, néo sioniste et néocolonialiste.

  3. Etudiant dit :

    Louis, cet article inspire plusieurs choses. Dejà la photo que vous avez mise en bas de l’écran provient d’une manif anti-bachar, le drapeau en arrière plan avec sa ligne verte caractéristique vous le prouvera. Pas très glorieux de commettre une telle erreur (commise par plein de vos « ennemis » médiatiques ») pour célébrer votre anniversaire, mais passons, cette photo risque de rapidement être remplacée…
    Sinon cet article transpire un parfum de victoire pour vous je me trompe ? Quelle victoire ? pour qui ? La Syrie,si vous revenez à vos début, n’a connu aucune victoire mais que des morts, qu’il soit pour ou contre le régime. Combien de massacre ? D’assassinat commis par peu importe qui ?
    Dire que la guerre est gagnée est honteux Louis. Par la vous cautionnez la mort de plus de 10 000 civils, dont le bord politique importe peu. En un an d’existence, la Syrie n’a pas gagnée de guerre, la guerre l’a gagné, il serait temps de s’en rendre compte.

    Sinon pour pinailler jusqu’au bout : »ais, contrairement à ce que pensent certains, le temps joue en faveur de la Syrie telle qu’elle est : par ses 15 mois de résistance à une coalition formidable de tueurs et de menteurs, elle a déjà prouvé que là ou il y a une volonté nationale, il y a un chemin d’avenir, malgré le présent terrible. C’est une des grandes victoires du peuple syrien » : je suis tout à fait d’accord, la Syrie telle que le peuple syrien la représente depuis 15 mois, est encore fière et courageuse face aux coalitions de tueurs et de menteurs et désinformateurs ! Mais là où la volonté nationale de libération de la tyrannie est présente, l’avenir ne peut que s’éclaicir.
    Vive la Syrie Libre et Unie.

    Bon anniversaire

    • bob dit :

      Vous mentez une fois de plus l’Etudiant, cette manifestation est bien en faveur de Bachar, même Reuters le reconnait!
      http://goo.gl/xGZ1W
      People attend a rally to show support for Syria’s President Bashar al-Assad,in Damascus November 20, 2011, in this handout photograph released by Syria’s national news agency SANA.
      Credit: Reuters/Sana/Handout

      • Etudiant dit :

        La photo a été changé comme je le redoutais Bob.
        9h de déclage entre mon commentaire et le votre …

    • Etudiant dit :

      AHAHAH !!!petit joueur Louis.
      Deommage pour vous j’ai fait une capture d’écran. Comme ça on verra votre mauvaise fois et votre travail baclé.
      A moins que vous ne reconnaissiez votre erreur ?
      Que vous aussi, comme ces journaux freançais, anglais, ect… vous prenez des photos de manif anti-bachar pour les transformer !!!
      Et puis après un an dédié à la Syrie vous auriez pu distinguer les drapeaux il me semble.
      Allez avouez, ne faites pas l’enfant

      • Louis Denghien dit :

        Vous, vous faites visiblement le moutard, Étudiant, en essayant de cacher derrière une histoire de drapeaux vos mensonges et vos silences sur les groupes armés, sur l’isolement de Bachar, sur le rôle belliciste des Américains et des pétro-monarques.

        Pour résumer, il nous est arrivé de nous tromper (on le reconnait du reste dans l’édito de notre premier anniversaire) nous n’avons pas menti comme vous et vos semblables.

        Mauvais joueur, et sans doute mauvais perdant Étudiant (en géopolitique néoconservatrice)

        L.D. & Infosyrie

        • Syrien. dit :

          Juste une correction: faire une erreur, c’est mentir inconsciemment.

          • DIEUSWALWE dit :

            Dénoncer une erreur comme une généralité
            Est (en l’espèce ) un acte criminel
            Regardez sophisme dans Wikipédia
            l’essence même de votre discours
            S’y trouve

        • Louis Denghien dit :

          Au fait, à propos des drapeaux, j’ai peut-être ce qu’on appelle ici l’esprit de l’escalier, mais il me souvient à présent que j’avais glâné cette image sur un site pro-Bachar. Et de fait, quand on regarde la photo, il y a un montage évident, avec une symbolique non moins évidente : le vrai drapeau de la vraie Syrie s’imposant à celui de la Syrie « opposante » toutou de l’Occident.

          Maintenant, je ne tiens pas plus que ça à voir le drapeau de la Syrie version BHL, même en mode « repoussoir » et, comme vous vous en doutez confusément, nous ne sommes pas en peine d trouver d’autres images de la Syrie réelle n train de manifester.

          D’autres remarques vexillologiques, « Étudiant » ?

          L.D. & Infosyie

          • Syrien. dit :

            ce drapeau n’est pas un «toutou» de l’occident. c’est le drapeau de l’indépendance.

            Et quel site pro-bachar vous parlez ?

          • Syrien. dit :

            Et merci de le comfirmer. Tu es un anti-opposition, peut importe si l’opposant est avec les américains ou pas.

          • Etudiant dit :

            LA GUERRE DES DRAPEAUX !!!
            Bravo Louis, franchement tu te trouve une jolie manière de sortir du guepier dans lequel tu t’es fourré.

          • Louis Denghien dit :

            « Guêpier » ? Je viens de vous raconter la « genèse » de cette non-erreur – et de ce non événement. Trouvez autre chose, si vous le pouvez…

            L.D. & Infosyrie

        • Etudiant dit :

          Ca la fout qd même mal de e tromper sur son papier qui célèbre son 1e anniv. J’en suis encore à mes études, vous, au vu des multiples erreurs et approximations dont vous faites preuve, devriez y retourner.

          • Louis Denghien dit :

            Mon pauvre ami, ça ne doit pas aller bien fort. Allez, courage, on vous aura !

            L.D. & Infosyrie

          • Bonne continuation pour Info Syrie et merci pour la clarté et la pertinence de l’analyse.

            Quant aux pseudo « Syrien » et « étudiant », je leur conseille d’aller du côté d’un camp de mercenaires situés sur la partie occidentale du Golan si le coeur leur en dit.

      • Syrien. dit :

        Donne nous ton facebook et met cette capture sur ton mur.

        • Syrien. dit :

          Mais au fait, personne a demander à Louis pourquoi cette photo choquait ?! les anti-Bachar font partis de la Syrie pourtantdepuis 1 année…

          Allez Louis.

        • Etudiant dit :

          Pas fesse bouc desolé Syrien, je n’utilise pas se machin… Mais je sais à qui la faire suivre pour que cette image serve, une fois de plus, à démontrer l’inaptitude de ce site de parler de la Syrie, et la mauvaise foie de ses rédaceurs, qui n’assument pas leurs erreurs et supprimment ce qui les arrange

  4. RoyL dit :

    « Les Libanais kidnappés sont accueillis chez nous et se trouvent
    en bonne santé », a indiqué le porte-parole du soi-disant groupe
    des « Révolutionnaires de Syrie-Province d’Alep », dans un
    communiqué diffusé par Al-Jazeera.^1

    ***

    « chez nous, » certainement, comme chez nous en, par exemple,
    Tierra del Fuego (Patagonie), parce que ça ne donne pas trop
    l’impression d’être en — [pleurer, SVP:] « Révolutionnaires
    d’Alep »!!! — Syrie; surtout s’ils se laissent aller, comme s’ils
    seraient dans la condition de pouvoir attendre les prochains
    milles ans!, à des aménités genre:

    « Les négociations pour leur libération seront possibles quand
    (le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan) Nasrallah
    s’excusera pour son dernier discours », en référence au soutien
    apporté par Sayed Nasrallah au régime syrien de Bachar
    al-Assad.^1

    1.
    http://www.french.moqawama.org/essaydetails.php?eid=7108&cid=279
    Libanais kidnappés : Poursuite des entretiens… Les
    « Révolutionnaires d’Alep » ravisseurs
    01-06-2012

  5. antarès dit :

    MERCI A VOUS / спасибо / 谢谢 / gracias / obrigado / شكرا …
    « En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire » a écrit George Orwell
    CONTINUEZ A LEVER LE VOILE SUR L’IMPOSTURE WAHHABO-YANKEE. J’ai juste une pensée émue pour les nations victimes de la pieuvre et de la fourberie yankee dans le passé (viet-nam, panama, chili, yougoslavie, somali, irak, ukraine, libye, liban …)
    QUE DIEU BÉNISSE LA SYRIE
    QUE DIEU (le vrai pas mammon) MAUDISSE LES ETATS-UNIS D’AMERIQUE
    AMEN

  6. Ibn Salem dit :

    As salam alaykoum,
    Que la paix soit sur ceux qui suivent la guidée.
    Ensuite,

    « Eh bien, sachez que nous rêvons du jour et de l’année où Infosyrie n’enregistrera plus qu’une moyenne quotidienne d’une centaine de visites : ça voudra dire que la Syrie va beaucoup mieux ! »

    Rêvez chers amis, rêvez.

  7. سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    Tant de haine concentrée contre INFOSYRIE, c’est la signature mossadique absolue.

    Un « Syrien » (Sionyrien), un « Etudiant » en strangologie-scatologie, et quelques autres tsétsés-du-coche qui, en insultant INFOSYRIE, n’ont d’autres buts que de tout faire pour que se perpétue le drame syrien, jusqu’à épuisement.

    Et, dans leurs rêves, alors, les Ultra-Sionistes-Associés étendront leur tyrannie à tout le Moyen Orient, et Israël pourra étendre ses frontières de Chypre jusqu’à Babylone et Our.

    On aura le choix de sa langue : le yankish, mélange d’américain et d’hébreux, à l’instar du yiddish, et la langue de bois, déjà largement pratriquée en France notamment.

    Les princes qaqatarrhiens et wawahhabisatanais, les tueurs geageanais et les conspirateurs haririkiriens, pourront prendre leurs bains de soleil à Miami.

    Cet objectif sera poursuivi avec acharnement par les « tartuffes-amis de la Syrie », pendant des décennies encore. N’a-t-il pas commencé depuis 1948 ?

  8. joaquim dit :

    Merci Louis, pour tous ces éclairages durant une année. J’étais en Syrie en mars 2011, presque par hasard, et j’ai été depuis lors sidéré par l’ampleur de la désinformation médiatique. Merci pour ce havre de lucidité.

  9. Clement dit :

    Merci pour votre site. 20 après l’Irak, les mêmes mécanismes de désinformation se mettent en place contre la Syrie. Il ya vraiment de quoi se demander si les Français élisent un président de la République ou le proconsul d’une province des Etats-Unis.

  10. Francosyrien dit :

    Merci !

  11. Adonis dit :

    Merci InfoSyrie! Merci beaucoup!!!

  12. abdel dit :

    Je pense que MR.Louis est le plus proche de la vérité,je suis pro-Assad sans être à 100% d’accord avec sa politique intérieure.J’étais pro-Saddam et pro-khadafi pour les mêmes raisons.C’étaient des anti-occidentaux et c’étaient des nationalistes pan-arabes.C’est aussi vrai pour Assad.Le fait d’être continuellement à l’opposé de la politique internationale à l’anti-pode du vouloir américains me procure un immense plaisir.Car les occidentaux dans leurs ensemble ont toujours à la base de tous les crimes commis à la surface de cette planète depuis son existence.Ce sont des criminels nés et jusqu’aux fins fonds de leurs gênes et même s’il y a des gens qui trouveront des choses insensées à dire et à redire,ce sont des idiots et des écervelés.Je pense qu’il faut un minimum d’expertise politique pour avoir un esprit analytique.Vouloir soumettre les Musulmans et surtout les Arabes en esclavage selon la doctrine sioniste mondiale ne restera qu’un fantasme car l’erreur que vous faîtes,c’est de croire que les gouvernements arabes corrompus ont le monopole de la décision final sur son peuple est une erreur de ceux qui ne connaissent pas le concept profond de l’Arabe.Et pour cela les Syriens sont des gens que ce concept est très bien encrés.Dans toutes ces mises en scènes de pseudo-révolution orchestrées par les terroristes occidentaux,viendra un moment om le boumerang vous reviendra en pleine face.

    • LyonnaiseE dit :

      Jour après jour, malade de cette guerre épouvantable que les Américains ont menée contre l’Irak, avec la fin que l’on connaît, ce qui n’est pas une fin car ils ne peuvent que mourir de honte ceux qui n’ont pas gagné malgré ce qu’ils peuvent en dire, malade après la Tunisie, la Lybie, et je ne peux tout énumérer, car leurs forfaits leurs mensonges, leurs crimes se sont poursuivis sans relâche!!! quelle horreur!!! voilà qu’après avoir été malade de voir tous ces crimes ces déformations de l’information, et les séquelles qui n’en finissent pas, voilà que nous reprenons espoir avrc le Président Bachar El Assad et son peuple qui ne le quittera jamais, voilà que nous reprenons espoir! Et l’espèrance fait vivre!!! Les calomnies, les mensonges, les massacres, n’ont pas eu raison, c’est le Président avec un courage à toute épreuve reste vainqueur et tient tête à ses assaillants avec ceux qui défendent la Syrie… Et je les admire, oui! Et le monde ne sait sans doute pas qu’il doit à ce charmant et très ancien pays, une immense reconnaissance! Car si la Syrie n’avait pas résisté et ne continuait pas de résister jusqu’à la victoire, c’est le monde entier, c’est toute la planète qui s’effondrerait. Alors vous tous soyez fiers vous peuple Syrien martyrisé, soyez fiers, vous êtes le pilier du monde, qui tient coûte que coûte, malgré les intrigues, les mensonges, les calomnies, la fausse information, les dangers de toutes sortes, les mercenaires, la duplicité de quelques étrangers et des pays qui devraient vous aider plutôt que vous critiquer. Bachar El Assad vaincra et il est déjà vainqueur.

      • LyonnaiseE dit :

        Je ne retirerai rien de ce que j’affirme car c’est ce que je pense et je ne dis du mal de personne en ne citant personne, que ceux dont je pense qu’ils sont dans le bon chemin.