• Actualité
  •  
  • Focus
  •  

"Les chiens aboient, la caravane passe..." (proverbe arabe bien connu des Français et s'appliquant à merveille, nous semble-t-il, à la Syrie indépendante)   Mercredi 31 août : voici trois mois exactement qu'Infosyrie a commencé d'"émettre". Au commencement était l'indignation, d'une poignée de Français, devant la désinformation, les mensonges par négation  et omission qui caractérisaient la couverture des événements de Syrie par les médias français. Avec le sentiment, un peu désespérant, de revivre le même scénario, la même campagne de "diffamation géopolitique" qui avait [...]


Mot-clefs : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Infosyrie : trois mois de ré-information

Par la rédaction d'Infosyrie,



France Syrie

« Les chiens aboient, la caravane passe… »

(proverbe arabe bien connu des Français et s’appliquant à merveille, nous semble-t-il, à la Syrie indépendante)

 

Mercredi 31 août : voici trois mois exactement qu’Infosyrie a commencé d’ »émettre ». Au commencement était l’indignation, d’une poignée de Français, devant la désinformation, les mensonges par négation  et omission qui caractérisaient la couverture des événements de Syrie par les médias français. Avec le sentiment, un peu désespérant, de revivre le même scénario, la même campagne de « diffamation géopolitique » qui avait frappé, en d’autres temps, mais selon le même schéma et à peu près les mêmes raisons, l’Irak, la Serbie, l’Iran. Cette fois-ci, à la faveur d’un « printemps arabe » – expression fourre-tout chère aux journalistes simplistes et pressés – qui soufflait d’abord, il faut le rappeler, sur des potentats amis de Washington.

Avant tout, refuser le mensonge !

Parmi les « pères fondateurs » du site, certains avaient déjà visité la Syrie, d’autres non. Et aucun – hélas – n’était arabophone. Mais tous savaient que c’était, malgré les pesanteurs et retards hérités de plus d’un demi-siècle de « guerre tiède » au Proche-Orient, un pays in-dé-pen-dant, préservé du chaos irakien comme de la sujétion et de l’obscurantisme saoudiens. Nous n’étions pas forcément des spécialistes de la vie politique syrienne, nous n’étions pas spécialement des thuriféraires ou même de simples sympathisants du baasisme. Mais nous savions quand même que les nécessités de l’Histoire avait fait de Bachar al-Assad le détenteur d’une légitimité politique nationale installée, pour le meilleur et le moins bon, par son père. Nous savions aussi que, tant par sa relative jeunesse que par son « profil » inédit  - une éducation en Angleterre, une vocation autre que présidentielle – Bachar pouvait apporter au système syrien un souffle nouveau – qu’il ait tardé à le faire de façon significative est un autre problème qui peut s’expliquer par des contingences intérieures et extérieures pesantes et solidement « incrustées » dans la réalité.

Et puis, évidemment, on ne pouvait pas accepter l’ »information » que nous vendaient « nos » commentateurs et journalistes : cet unanimisme, ce simplisme, ce manichéisme plus digne de l’univers de Walt Disney que de l’analyse géopolitique, cette gigantesque manip’ concoctée par le Département d’Etat, ce bourrage de crâne assisté par cyber-dissident, tout ça nous révoltait. C’était comme si on insultait à notre intelligence, déjà outragée quelques années plus tôt par les mensonges bellicistes diffusés sur l’Irak et la Yougoslavie. Un écrivain français, Vladimir Volkoff, a pu écrire qu’on reconnaissait la désinformation a quatre caractéristiques essentielles :

1-Tout le monde dit la même chose.

2-Nous sommes informés à satiété sur un aspect de la question et à peine tenus au courant sur les autres.

3-Tous les bons sont d’un côté et les mauvais de l’autre.

4-L’acquiescement de l’opinion débouche sur la psychose collective.

Il y a donc  bien désinformation  sur la situation syrienne.

On a réagi en conséquence, une agence de communication nous permettant de préparer techniquement, et dans les meilleurs délais, une riposte. Pas d’effectifs pléthoriques, pas de gros moyens techniques et financiers, juste assez pour faire rapidement ce que nous avons fait : éplucher la presse et pointer ses mensonges, ses contradictions, ses lacunes ; rechercher, autant que possible, les opinions et arguments dissidents, constituer un réseau embryonnaire d’amis syriens ou arabophones…

Assez vite, on a pu ainsi trouver la matière d’une « contre-information ». Notre tout premier article a été mis en ligne le 31 mai. Depuis, sans nous lasser – jusqu’à présent – nous nous sommes mis en tête de prendre le mal – la désinformation – à sa racine : les intérêts et les manoeuvres de la Maison Blanche et de ses « honorables correspondants » européens, turcs et arabes, les affabulations et exagérations de l’opposition Facebook et des cyber-dissidents.

Nous avons posé et reposé la question de l’identité, de la légitimité et de la fiabilité du plus notable d’entre eux, Rami Abdel Rahmane, forçant ainsi la « grande » presse » à s’interroger – un peu – sur la source principale de ses informations. Nous avons signalé, avec bien d’autres, les bidonnages, de la vraie-fausse lesbienne syrienne aux vantardises du « colonel » Harmousch, en passant par le faux communiqué de démission de l’ambassadeur syrien en France, ou les couveuses égyptiennes apparues par magie en Syrie, autant de « hoaxes » présentées comme vérités d’évangile par la quasi-totalité des médias.

Nous avons attiré aussi, bien sûr, l’attention sur l’action en Syrie de groupes de déstabilisateurs armés à connotation islamiste et à soutiens étrangers, quand les médias « pros » préféraient hausser les épaules. Et nous avons, très souvent, répété que des soldats et des policiers tombaient chaque semaine, victimes d’opposants présentés ailleurs comme pacifiques et désarmés. Nous avons aussi montré qu’une large partie du peuple syrien soutenait son président et son programme de réformes et refusait l’ingérence et la manipulation, au point de descendre par centaines de milliers dans les rues de toutes les villes de Syrie, Hama comprise, quand la plupart des autres passaient sous silence cette incontournable réalité de terrain.

Nous avons rappelé, enfin, qu’Hillary Clinton était une diplomate au service d’un impérialisme implacable et cynique, et que Bernard-Henri Lévy et sa clique étaient tout sauf des amis de la cause syrienne ou arabe. Ca parait être une évidence mais nous vivons un temps où l’évidence doit être hurlée et répétée quotidiennement – ce qui est fatigant à la longue.

Infosyrie.fr en chiffres, et en tendances

Quel est le bilan, en termes d’audience et de fréquentation, de trois mois de contre-information sur un sujet d’actualité aussi brûlant ?

Plutôt bon, toute langue de bois et toute fausse modestie mises à part :

Entre le 6 juin et le 30 août, Infosyrie.fr a reçu 73 451 visites, émanant de 33 818 visiteurs uniques. Dans le même temps 446 774 pages ont été visitées.

Plus de la moitié de ce volume de visites est intervenu sur le mois d’août, signe que notre audience connaît une croissance que pourrait lui envier l’économie française.

En moyenne, depuis le 6 juin, on en est à 816 visites, 375 visiteurs uniques et 5 000 pages vues par jour ; le « pic » de fréquentation étant intervenu le 26 août : 2 665 visites, 2 152 visiteurs uniques et 12 250 pages vues.

A ce jour, le temps moyen de consultation du site est de 5 : 36 minutes.

Environ 2 000 commentateurs différents sont intervenus suite à la lecture de nos articles – étant entendu que certains peuvent changer de pseudo d’un commentaire à l’autre.

Nous avons créé parallèlement notre page Facebook, qui ne doit pas être l’apanage des cyber-contestataires pro-américains : comme nous vous en avions informé le 26 août, elle a atteint le cap des 1 000 approbations – au 30 août on en était à 1 070. C’est là encore un succès : à titre de comparaison, le site néo-conservateur français Causeur.fr, qui dispose d’importants relais médiatiques et politiques et qui a ouvert sa page voici bien plus de temps – fin 2007 – que la nôtre, en est à 4 800 approbations (au 30 août).

La grande presse a pu, de temps en temps, nous attirer un afflux de lecteurs nouveaux, en faisant état, fut-ce sur un ton réprobateur, ou « supérieur », de notre existence ou de certains de nos arguments ; ça a été notamment le cas, on l’a dit plus haut, pour notre dénonciation infatigable des arguments  et statistiques d’ »autorité » fournis par Rami Abdel Rahmane. A chaque fois on a constaté une hausse significative de la fréquentation de nos pages. Merci donc au Monde.fr, au Figaro.fr, à France Culture et nous espérons en oublier.

Et n’oublions pas, en revanche, qu’Infosyrie n’est pas lu que sur le site d’Infosyrie : un certain nombre de sites amis ou »cousins », de blogs relayent nos infos, publient nos articles, accroissant, de façon invérifiable mais certainement importante, notre audience.

Une micro-société syrienne virtuelle et francophone

Derrière tous ces chiffres, dont nous garantissons qu’ils sont plus fiables – et vérifiables – que ceux fournis sur la Syrie par Rami Abdel Rahmane et son OSDH, il y a des hommes et des femmes, la communauté des lecteurs militants du site. En trois mois, un certain nombre de pseudos d’internautes nous sont devenus familiers, via les nombreux commentaires dont ils saluent la parution de chaque nouvel article. C’est ainsi que Sowhat, Cécilia, Mohamed, Lubnan, Stéphane, Akyliss, Souriya ya habibati – les autres nous excuseront de ne pas les avoir cités – n’ont pas ménagé leur soutien à notre entreprise et leur approbation globale à notre analyse, n’hésitant pas à nous fournir infos, liens internet et vidéos, devenant des sortes de correspondants virtuels du site. Autant de gens nettement favorables au régime en place, pour des raisons dont nous nous sommes fait l’écho depuis des semaines. Pour eux, Français ou petite frange francophone du peuple syrien, pro-Bachar ou anti-mensonge et anti-ingérence, nul doute que notre site représente, pour user d’une métaphore arabisante, une véritable oasis dans le grand désert aride de la désinformation « démocratique ».

Il y a aussi des gens comme Aleph qui tout en saluant notre travail, et en reconnaissant que Bachar al-Assad « est quelqu’un de bien« , tout en n’étant pas dupe des mensonges et manoeuvres du camp euro-américain, tout en étant plus que sceptique sur la capacité et l’indépendance des opposants déclarés, insistent sur la nécessité d’un changement de méthodes, sinon d’orientations, du pouvoir. A vrai dire, on ne dit pas autre chose sur ce site, et les gens que nous avons cités plus haut non plus.

Et puis nous comptons parmi les habitués du site, mais quoi de plus normal ? des adversaires résolus, et du gouvernement syrien, et des analyses et arguments développés par Infosyrie.fr. Dans ce camp-là, deux noms se détachent nettement par l’abondance de leur contribution au débat : Syrieux et Syrienne libre. Le premier se distingue par un côté ergoteur, épluchant littéralement chaque phrase pour la passer au scanner de son  hypercriticisme « démocratique », extrayant du corps d’un article chaque information pour la décortiquer de façon à la mettre en doute ou à la relativiser, et ainsi jeter la suspicion sur tout le reste. C’est, reconnaissons-le, un gros investissement intellectuel de sa part, mais cela témoigne quand même aussi – désolé Syrieux – d’une certaine mauvaise foi militante sur le long terme. Quant à Syrienne Libre, elle a moins de sécheresse dans l’exégèse de nos articles, plus de fougue dans sa réfutation de nos arguments, c’est une pasionaria de la « révolution démocratique », dont l’incontestable sincérité n’excuse pas forcément certaines naïvetés et crédulités. Mais enfin, il faut de tout pour faire un forum électronique, qu’ils soient donc remerciés, eux aussi, pour leur assiduité ! On pourrait aussi citer, pour l’anecdote, certain commentaire – censuré on le reconnaît – émanant d’un opposant assez radical à nos thèses et faisant dans la franche menace. Mais c’est une exception confirmant la règle d’une certaine civilité des pro et anti-Bachar s’exprimant ici.

Car tout ce petit monde – pas si petit, du reste, reportez vous aux chiffres fournis plus haut – contribue à la vie et au rayonnement d’Infosyrie, qui ne saurait se contenter d’être une sorte d’agence de presse alternative. Les débats et même les polémiques qui saluent la parution de chaque article sont comme une prolongation de celui-ci. A cet égard, les deux parties de la recension du voyage d’Alain Soral et Guy Delorme à Damas et Hama ont suscité un record de commentaires et de contre-commentaires, avec quelque 150 réactions à chaque fois !

A tous, pro, anti, neutres, nous promettons en tout cas une chose : Infosyrie va continuer à « émettre », tant que cela nous paraîtra nécessaire. Nous essaierons d’avoir plus de témoignages directs sur la situation, plus d’intervenants extérieurs à interviewer. En rappelant à l’avance que nos moyens ne sont pas ceux du Monde ou de l’AFP

Et si, comme nous avons des raisons de le penser, la situation s’apaise en Syrie, si le dialogue prévaut sur la provocation et la répression, si l’ennemi euro-américain, empêtré dans ses crises à lui, desserre l’étau, nous verrons quelle suite, quel prolongement il conviendra de donner à l’affaire : après tout la Syrie est un beau et intéressant pays, sur les beautés, particularités et réussites duquel il y a beaucoup à dire et à écrire. Nous aviserons. Inch Allah ! Et « choukrane » pour l’intérêt que vous témoignez à notre entreprise.

Et puisque nous avons mis en exergue de ce texte un proverbe arabe, concluons-le de la même façon :

« Le monde est du côté de celui qui est debout« 

 


 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

40 commentaires à “Infosyrie : trois mois de ré-information”

  1. Lubnan dit :

    La Rédaction d’InfoSyrie,

    on vous remercie pour votre site de ré-information.
    Cela demande un gros travail, du courage et nous vous en sommes très reconnaissant.

    J’espère que vous continuerez à nous fournir beaucoup d’informations sur la Syrie, son évolution, ses réformes,etc…

    Merci.

    Bien à vous.

  2. excellent, merci à toute l’équipe d’infosyrie.fr

    ( je vous ai envoyé un mail à propos d’un futur sujet d’article je l’espère )

  3. sam dit :

    Merci de vos efforts remarquables….
    vous avez change l’image de la france dans ma tete..
    vous ne portez que la verite sur les evenments en syrie..
    moi j’appelle ma famille ,mes amis la en syrie .. et tous qu’ils me ditent est completement compatible avec ce que vous dites…
    Merci encore…
    PS: notre page sur facebook publie toujours vos article..
    https://www.facebook.com/Syria.True.News

  4. Hadnane dit :

    merci pour le travail de ré information que vous faites
    vive la Syrie

  5. Victor 974 dit :

    Bravo et bonne continuation.

  6. BWANE dit :

    Chers rédacteurs,

    merci beaucoup pour tout ce que vous avez fait, sachez que vous avez beaucoup plus de « supporters » que ne le laisse paraître vos statistiques, mais enfin la société syrienne est en grand danger à cause des manipulateurs dont la tête est à W.D.C, quant à vos critiques super-démocrates, je leur dédicace ce palindrome, véritable petite équation de cette putain qui se dit toujours vierge :  » élu par cette crapule « . Salut.

  7. stephane dit :

    lorsque je suis arrivé sur ce site pour la première fois, je me suis étonné d’une chose : comment pouvait des personnes, françaises de souche de surcroix, se donner autant de peine à dénoncer la manipulation des médias de guerre ( disons-le) à propos de mon pays d’origines, à savoir la Syrie?
    C’est alors que je me suis réconcilié avec la France, la vraie, celle de la liberté, non bafouée, celle des véritable français honnête quel qu’en soit le prix. Je m’étais fait une raison hélas sur ce pays qui est pourtant aussi le miens sur ses ambitions d’impérialisme et de néo-colonialisme, avec lesquelles il n’a su rompre. Sûrement la faute à ce certain Sarkozy qui dès le départ annonçait la couleur en réintegrant l’OTAN.
    J’ai vu mon pays diabolisé, et même en cherchant bien je ne trouvais de pages qui puisse au moins dénoncer les contradiction et les raccourcis frauduleux de ces pseudos journalistes français qui se passent les uns les autres des articles qui ressemblent à tout sauf à du journalisme, sans même se poser de question sur le fondement des choses, et des évènements qu’ils relatent. J’ai définitivement rompu avec le journalisme occidental.
    Cependant, et par l’intermédiaire de l’une de mes soeurs je découvre ce site.
    Premier point que j’ai fort apprécié, votre lecture critique des évènement racontés dans la presse à grands tirages. Je me suis tout à fait retrouvé dans cette lecture et cette dénonciation, qui plus est de la part d’un français. J’ai alors eu une note d’espoir en pensant que vous étiez un moyen d’en éclairer quelques uns qui s posaient des questions. De plus le nom de votre site est très bien choisi et donc potentiellement (et cela s’est confimé) à même d’attirer le plus grand nombre de curieux ou demandeurs d’informations alternative.
    Pour faire court nous vous remercions vraiment por votre travail énorme et désintêressé, vous nous faites honneur et je pense que les syriens, les vrais vont sont très reconnaissant.
    Nous continuerons de vous suivre soyez en sûr!

  8. Candide dit :

    Bonsoir et merci d’exister.

    Je valide les 4 caractéristiques essentielles de la désinformation.

    Sana obtient le magnifique score de 4 sur 4 !

    • Cécilia dit :

      Bonsoir Candide et merci d’exister.

      Je valide les 4 caractéristiques essentielles de la mauvaise foi.

      candide obtient le magnifique score de 4 sur 4 !

      Une réponse un achat un chat !

  9. shezar dit :

    Bonjour,

    Je tenais sincèrement à vous remercier,après 4 mois d’empoisonnement médiatiques je décidais de partir sur place pour mesurer la température,je reviens donc de Syrie ou j’ai passé plus d’un mois,je vous confirme et cela n’a rien de pro ou de anti gouvernement,la situation sur place n’a rien avoir avec celle décrite par les médias depuis maintenant 6 mois,il s’agit réellement de manipulations et de complots,personne ne remet en doute qu’il y’a eu des morts,mais la presse focalise sur les civils et met de coté les militaires ,j’ai pu rencontrer bcp d’opposants de toutes les catégories sociales,religieuses et géographiques et au final un seul résultat : la démocratie occidentale n’est en aucun cas transposable en Syrie et à vrai dire derrière les slogans liberté liberté n’est caché en aucun cas une volonté unanime de démocratiser le pays mais tout simplement une tentative de renverser le pouvoir sans se préoccuper du vide ou des conséquences…..

    Merci à vous Infosyrie

  10. Byblos dit :

    Quelques mots pour vous CRIER B,R,A,V,O… BRAVO! Et MERCI. Je ne suis pas Syrien. Je suis Libanais. Le régime syrien, avec tous ses défauts et ses insuffisances, est une garantie de stabilité pour tout le Proche Orient.

    Mais en même temps que nous apprécions votre soutien fraternel, nous nous nous devons de souligner que vous sauvez, avec vos modestes moyens, l’honneur d’une France tombée dans les abysses de la décadence sarkozienne.

    Enfin des voix sensées, honnêtes, sincères qui nous changent de la langue de bois de toute une classe politique allant de l’extrême gauche à l’extrême droite. Ces clivages ont, d’ailleurs perdu toute signification dès lors qu’il s’agit de notre région, tant les positions sont stéréotypées.

  11. Michel dit :

    Merci pour ce site qui nous montre qu’il y a heureusement encore des journalistes honnête. Grâce à vous, certains ont mieux compris la situation exacte en Syrie. Mille mercis et bravo

  12. Syria dit :

    merci pour tout votre travail, j’habite en Syrie et c’est grâce à vous que je sens enfin une compréhension dans mon pays d’origine . Car c’est exact que la majorité des syriens veulent des réformes sous la direction du président . Et les preuves que des opposants sont armés sont irréfutables pour les syriens , et si les opposants ne veulent pas le reconnaitre et argumentent que personne ne revendique tel meurtre ou tel autre, c’est parce que c’est leur intérêt de ne pas revendiquer , ainsi seules les autorités tuent et non par l’égitime défense mais pour le plaisir de tuer c’est invraisemblable , mais c’est se qui est matraqué chaque jour dans les média
    Donc nous avons la preuve que les opposants ( surtout à l’extérieur du pays ) ne souhaitent pas le bien de leur pays , mais le chaos c’est pour cela que même les opposants intérieur pacifiques ne les reconnaissent pas .
    Et bien sur qu’ils ne veulent pas le dialogue car leur but c’est la guerre civile pour effacer complétement la Syrie dans les dossiers de la région .

  13. Je vous felicite pour ce travail de correction de cette desinformation institutionalisée et qui court le monde ;
    Cette desinformation democratique occidentale qui a sa source dans la crise econoique occidentale qu’on arrivera plus jamais à surmonter et qui met en relief : Un Occident fort militairement et qui s’appauvrit economiquement .Pour ce ,il ne sait plus ni comment ni quoi faire pour s’en sortir de ce marasme .Il fait le Cow Boy pour subtiliser les richesses des pays emergents et les mettre au pas . Et tous les moyens sont bons : Desinformations planifiées à l’unisson , mensonges grossières , tortures , destructions de pays ,crimes contre l’humanité

  14. Suite :
    Et qui pourra actionner le LOUP ? Au but de proteger la population contre son dictateure,il bombarde la population à tore et à travers causant 100 fois plus de morts que le dictateur lui même avec des armes destructrices et polluantes et qui hyppothèquent la vie des generations futures par des naissances anormales et cancereuse obligeant la population à migrer à l’interieur ou à l’exterieur du pays. Mais on RECONSTRUIRA et reparera s.v.p.les degas de se dictateur par les compagnies multinationales des envahisseurs en se faisant payer grassement grace aux matières prmières de ce pays vilipandé .
    Où sont elles rendues les valeures morales de l’occident ?
    Apparemment elles sont proportinnelles à sa santé economique . Multinatinnales exigent.
    Doit on creindre le pire ?
    Merci encore une fois pour votre travail non seulement la Syrie en a besoin mais le monde entier .

  15. Syrienne libre dit :

    Que d’honneurs chers auteurs d’infosyrie.

    Je préfère qu’on me charge de naïveté plutôt que d’imposture ou d’extrémisme!

    Je vous proposerai un banquet magnifique, qui regrouperait tous ceux qui ont contribué, d’une manière ou d’une autre, à ce site!
    Pourquoi? Pour fêter la victoire de la Syrie libre et démocratique, pardi!

    Et je vous dirai « Sans rancune? c’était bien tenté quand même! »

    • syrieux dit :

      « Et je vous dirai « Sans rancune? c’était bien tenté quand même! » »

      Je suis d’accord!
      :)

      • stephane dit :

        idée intéressante ( réunion des forumeurs )
        à développer sans doute

        • Akyliss dit :

          Oui très juste et ça permettra de connaitres beaucoup de syrien ! je dois dire que la où je vis des syriens il faut les chercher longtemps avant de les trouver ! on doit être 4 ou 5 familles à tout casser et pas mal d’étudiant mais qui ne reste que 4 à 5 ans!

          il faudrait qu’on se contact en effet!
          qui est pour ?

  16. Atlassi dit :

    Merci chers amis pour votre courage et de dire la vérité sur ce que passe en Syrie. Avec mes ‎propres yeux j’ai été arrêté et contrôlé, ils cherchent des personnes d’une secte religieuse ‎spécifique pour les prendre et massacrer comme ils ont fait dans plusieurs endroits en Syrie. ‎et j’ ai vu des enfants à l’ âge de 13-15 ans avec des armes sophistiqués et qui ont brulé des ‎voitures, camions, et stations de polices etc.. ‎
    Je suis ‎Maghrébin et je vais en Syrie et je confirme que vous informez sans manipulation; la ‎grande ‎majorité des Syriens est avec le pouvoir. Malheureusement, il y a une petite minorité ‎qui veut ‎imposer sa vision sur la majorité du peuple Syrien; est très appuyé par la propagande des ‎chaines des ‎wahhabites comme Aljazeera et Alarabiya; et les vautours du pétrole que les ‎bédouins du Golfe ‎l’utilisent comme munitions des canons pour imposer leur wahhabisme sur le ‎monde arabe.‎

  17. Akyliss dit :

    Merci au vrai journaliste que vous êtes, un travail comme un journaliste doit le faire et non manipulé par un sarko ou un obama !

    en espérant que les Sarko, obama, Cameron et les autres roitelet des pays du golf se cassent les dents contre la Syrie !

    en attendant je vous laisse cette citation trouvé sur un site pro-palestinien :

    Quand le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l’escalier, elle met plus de temps à arriver mais elle finit par apparaitre…

    puisse la vérité sur les mensonges contre la Syrie apparaisse très prochainement !

    encore merci

  18. T 34 dit :

    Bon travail d’information sur la Syrie, j’éspère que vous continuerez car le danger d’une agression de l’OTAN plane encore sur la Syrie.

    Les manifestations diminuant une partie des opposants tentent de la jouer à la libyenne.

    Un conseil de transition a été créé sur le « modèle » libyen

    en espagnol :
    http://www.radiomundial.com.ve/yvke/noticia.php?500138
    http://laradiodelsur.com/?p=40557

    Et songe à s’armer :

    on peut voir dans cet article une photo sans équivoque (http://laradiodelsur.com/wp-content/uploads/2011/08/Siria1.jpeg) ou l’opposition demande la « protection » de l’OTAN
    http://laradiodelsur.com/?p=41882

    Telesur a aussi eu une couverture équilibrée des évênements en Syrie grace à son correspondant sur place (Hisham Wannous) qui n’a pas attendu trois mois avant d’annoncer la présence de groupes armés.

    des vidéos en anglais
    http://multimedia.telesurtv.net/en/22/8/2011/46730/us-intensify-pressure-over-syria/
    http://www.youtube.com/user/telesurenglish#p/u

    des vidéos en espagnol
    http://multimedia.telesurtv.net/noticias/corresponsales/hisham-wannous/
    http://www.youtube.com/user/telesurtv#

  19. syrieux dit :

    Louis, ne soyez pas désolé, de votre part, cela n’a aucune signification, je vous le dis franchement.
    Il faudra que vous m’expliquiez ce que signifie « hypercriticisme « démocratique » » : c’est le démocratique que je ne comprends pas.

    Il y a une chose que vous avez comprise et une autre que vous n’avez pas comprise, vous auriez dû demander au lieu de juger :
    Effectivement, je cherche à jeter la suspicion sur ce que vous dites, pas tout, mais une grande partie.
    En revanche, vous vous trompez complétement quand vous croyez voir de la mauvaise foi, je suis au contraire très clair.
    Alors en cadeau, je vous donne des explications, que vous allez oublier, mais bon :

    Ma démarche épistémologique est que la recherche de la réalité ( physique, mathématique, sociologique, etc… ) est en permanence conditionnée par deux impératifs, faute de quoi on court un grand risque de se tromper ( et ce qui finit toujours par arriver dans les faits) :

    - la cohérence
    - la raisonnabilité

    Je ne vais pas trop développer, mais pour aller vite : dans un débat, le plus dur est la discussion qui porte sur la raisonnabilité.
    Quand je discute avec une personne, je cherche à comprendre son point de vue et de voir s’il est raisonnable ( je parle du point de vue, pas de la personne) ou pas, et à quel degré. C’est ce que j’ai fait sur ce site, où j’ai expliqué pas mal de choses, où j’ai beaucoup argumenté, et, souvenez vous, où, dans un de mes commentaires je vous demandez comment choisir entre les quatre hypothèses qui pourrait expliquer la présence de gens armés en Syrie. Y a t il, avec les informations que l’on a, une hypothèse raisonnable tel que toute autre hypothèse soit irraisonnable ? Dans ce cas, on atteindrait la certitude. Où y a t il plusieurs hypothèses raisonnables et dans ce cas pourquoi choisissez vous une seule hypothèse, celle qui lave le régime de ses crimes ? Est ce cela votre ré-information?
    Moi j’ai répondu à cette question, vous ne l’avez pas fait, sauf à considérer votre liste d’ennemis de la Syrie comme une réponse, ce qui n’est pas le cas.

    Alors face à cela, c’est à dire au manque flagrant d’arguments, à vos biais constants ( plus stephane qui me fais dire que j’ai cité le nombre de morts pour me le reprocher, sowhat qui voit du salafisme partout, etc… ), je me suis rabattu sur l’incohérence de votre méthodologie. C’est ce que vous voyez, vous , être mon côté ergoteur, mais je ne vois pas en quoi c’est de la mauvaise foi.
    Vous refusez les infos des grands médias (sauf quand cela vous arrange, bien sûr) et vous nous ressortez la chaîne syrienne et almanar.
    Vous validez certaines vidéos et refusez les autres.
    etc…

    Je peux continuer encore comme ça. On ne dira pas que je n’ai pas argumenté, mais je ne le ferait pas toujours autant.

    Enfin, et j’y tiens, je n’ai pas du tout apprécié les nombreuses attaques et accusations à l’encontre de ma personne, dont la votre M. Louis. Venir me parler de mauvaise foi est quelque peu déplacé de votre part. Malgrè cela, je n’ai rien insinué sur personne ici, et c’est une fierté pour moi de ne pas m’abaisser à vos pratiques.

    On dira ce que l’on veut, mais je suis cohérent, précis et honnête. Je le dis avec d’autant plus de modestie que je suis contraint à me cacher sous un pseudo ( demandez vous pourquoi ).

    • Jean-Claude dit :

      Il y a une grande différence entre Syrieux et Louis: l’un joue la transparence car nous connaissons son parcours et son identité et l’autre pas. L’anonymat permet toutes les transgressions fussent -elles au nom de la transparence.Fidèle lecteur du site INFOsyrie et après avoir séjourné 15 jours durant dans ce « beau » pays fin avril dernier, du nord au sud et d’est en ouest dont Alep, Hama, Damas Homs, la frontière du Liban et celle de Jordanie, côtoyé un certain nombre de citoyens, dormis dans qq institutions ou hôtels…, je reste confondu par TANT de désinformation de la part de la presse française toute confondue.
      Je ne suis pas partisan de Bachar et pas dupe de sa responsabilité quant la situation sociale et politique de son pays mais je conviens que dans les circonstances et l’histoire récente (n’oublions pas que les français ont joyeusement étripés les Syriens) il n’est pas de modèle tout fait, surtout le notre à copier ou à leur imposer.
      Il du ressort des seuls Syriens de décider de leur avenir. Il est incontestable que l’intervention de forces extérieures est avérée: Américains, Français (les ambassadeurs mais pas seulement qu’eux) les Turques, l’Arabie Saoudite et Israêl…. Personne n’est dupe de l’objectif final , au delà de la Syrie, est d’atteindre l’Iran. Sarkosy ne vient-il pas d’envisager le bombarder des sites iraniens.

      • syrieux dit :

        Aaaaaah!

        Quand je disais qu’il ne sert à rien d’argumenter ici!

        Et c’est moi qui suit de mauvaise foi après!

        • Candide dit :

          Non Syrieux, vous n’êtes pas de mauvaise foi. Vous êtes simplement du mauvais coté.

          Quant à votre identité, elle est tout aussi « opaque » que celle de Jean-Claude et que la mienne. Mais il est vrai qu’il suffit de simplement déclarer (sans aucun justificatif)avoir séjourné en Syrie et n’avoir rien vu de facheux, pour bénéficier du respect de certains.

          • syrieux dit :

            « Mais il est vrai qu’il suffit de simplement déclarer (sans aucun justificatif)avoir séjourné en Syrie et n’avoir rien vu de facheux, pour bénéficier du respect de certains. »

            Absolument. On voit très bien les critères biaisé pris ici.

          • Cécilia dit :

            Et toi Candide, qu’as-tu vu en Syrie pour que tu parles jugeant la situation
            syrienne de la sorte?

        • Akyliss dit :

          Non Syrieux vous n’êtes pas de mauvaise foi ! mais il y a des choses que vous n’avez pas l’air d’accepter notamment quand je vous rapporte que ma famille à Homs nous a fait entendre le tir de l’armée puis une réplique des insurgés !

          vous ne voulez pas accepter le fait qu’il y a des insurgés qui tire sur la population syrienne et sur les militaires puisque pour vous il n’y a que le régime et que c’est lui qui tire sur tout le monde malgré les nombreux témoignages !

          vous nous rappeler toujours le passé pour mieux dénigrer le présent notamment Hama en 1982 mais sans jamais parlé de ce que les frères musulmans ont fait jusqu’a cette date horrible où beaucoup de Hamaouis ont été tués !

          vous n’accepter pas les témoignages de mes proches ou de mes amis en disant que vous n’avez pas la même version concernant notamment Homs
          vous voulez que j’accepte les témoignages de vos amis en Syrie mais sans en retour accepter le témoignage de mes amis et ma famille

          vous ne voulez pas laisser le temps au président actuel le temps de mettre en place les réformes malgré la pression de la « communauté international » pour un affaiblissement de la Syrie

          vous ne me répondez pas quand je vous dis qu’en face dans l’opposition il n’y a pas de réel leader qui saurait tenir tête au vautour de l’extérieur et faire des réformes sereinement ! et ne me dite pas qu’il n’y a pas de géostratégie ! vous n’avez qu’a regarder tout autour de la Syrie les pays ruiné par la sacrosainte occident faiseur de démocratie notamment en Afghanistan et en Irak où ils ont 2 à 3 heures d’électricité par jour suite à la chute de Saddam Hussein.

          Syrieux, je suis d’accord avec vous pour que la Syrie aille vers la démocratie mais pas d’une façon aussi brute en faisant partir Bachar, c’est le meilleur moyen pour livrer la Syrie à israel !
          Avec ses réformes la vraie démocratie non imposé par qui que ce soit se fera doucement mais surement sans le dictat sioniste ou états uniens!

          Je crois vos témoignage mais aussi ceux des autres qui disent avoir vue les hommes armés tirer sur les gens et je crois aussi les témoignages de mes proches, après l’essentiel c’est que la Syrie s’en sorte de cette période difficile sans trop de dégât mais toujours libre de penser ce qu’elle veut et indépendante

          cordialement

          • syrieux dit :

            « Non Syrieux vous n’êtes pas de mauvaise foi ! »

            Je répondais à Louis. Akyliss, je vous le dis comme je le pense, vous êtes presque le seul ici à vouloir débattre. Le parti pris des autres est pathétique.

            « mais il y a des choses que vous n’avez pas l’air d’accepter notamment quand je vous rapporte que ma famille à Homs nous a fait entendre le tir de l’armée puis une réplique des insurgés ! »
            Où vous ais je dit que je ne l’acceptais pas?? Pas du tout, je me dois de prendre en compte tous les témoignages. Je me souviens juste avoir demandé : comment peut on savoir que les tirs sont bien des insurgés.

            « vous ne voulez pas accepter le fait qu’il y a des insurgés qui tire sur la population syrienne et sur les militaires puisque pour vous il n’y a que le régime et que c’est lui qui tire sur tout le monde malgré les nombreux témoignages ! »
            Oui, je n’accepte pas cette version. Je prends en compte TOUS les témoignages. Tous ceux que je vois sur les vidéos, qui enterrent leurs mort, maudissent Bachar et son père.
            Je l’ai déjà dit mais, la majorité des manifestations est pacifiques, et s’il y a des tirs, il semblerait que ce soit des citoyens qui se défendent.

            « vous nous rappeler toujours le passé pour mieux dénigrer le présent notamment Hama en 1982 mais sans jamais parlé de ce que les frères musulmans ont fait jusqu’a cette date horrible où beaucoup de Hamaouis ont été tués ! »
            Moi je rappelle toujours le passé??? J’en ai parlé deux ou trois fois pour montrer qu’il est logique de penser qu’une grande partie de la population de Hama soit contre le régime, et pour montrer que le régime a déjà commis des crimes inacceptables, sur un site où on défend le régime sans cesse.
            Il y a eu des erreurs des frères musulmans dans les années 1980, mais la réponse incroyablement disproportionné. Sans parler de tous ceux qui se sont fait emprisonnés sans aucune preuve, et pas qu’à Hama.

            « vous n’accepter pas les témoignages de mes proches ou de mes amis en disant que vous n’avez pas la même version concernant notamment Homs
            vous voulez que j’accepte les témoignages de vos amis en Syrie mais sans en retour accepter le témoignage de mes amis et ma famille »
            Encore une fois Akyliss, quand ai je refusé le témoignage de vos amis et de votre famille?
            J’ai déjà dit que je pouvais admettre l’existence de gens armés. De là à dire qu’ils sont payé par l’étranger, il faut le montrer, et aucun preuve n’existe. Donc vos témoignages, je ne les refuse pas.

            « vous ne voulez pas laisser le temps au président actuel le temps de mettre en place les réformes malgré la pression de la « communauté international » pour un affaiblissement de la Syrie »
            Notre président actuel se moque du monde. Il parle de réformes et continue d’envoyer ses forces de l’ordre, il continue la torture sur ses propres citoyens. J’ai appelé un ami hier, à Homs, qui était entre les mains de la police. Il m’a raconté ce qu’il a subit pour être descendu dans les manifestations…

            « vous ne me répondez pas quand je vous dis qu’en face dans l’opposition il n’y a pas de réel leader qui saurait tenir tête au vautour de l’extérieur et faire des réformes sereinement !  »
            Honnêtement, je ne me souviens pas de cette question de votre part. On ne peut pas accepter les tortures et les crimes du régime sous prétexte qu’il n’y a personne en face! Et c’est normal qu’il n’y ait personne : c’est une dictature qui a écrasé toute forme d’opposition! Si on doit attendre qu’il y ait quelqu’un, on va attendre longtemps!

            « et ne me dite pas qu’il n’y a pas de géostratégie ! »
            Si, mais 1. la géostratégie n’est pas un exercice facile. et 2. je n’accepte pas la géostratégie si c’est une diversion du régime.

            « vous n’avez qu’a regarder tout autour de la Syrie les pays ruiné par la sacrosainte occident faiseur de démocratie notamment en Afghanistan et en Irak où ils ont 2 à 3 heures d’électricité par jour suite à la chute de Saddam Hussein. »
            Oui. Mais là c’est une révolution du peuple contre le régime injuste et sanguinaire de Bachar.

            « Syrieux, je suis d’accord avec vous pour que la Syrie aille vers la démocratie mais pas d’une façon aussi brute en faisant partir Bachar, c’est le meilleur moyen pour livrer la Syrie à israel ! »
            Vous savez, on n’en est même pas à parler de démocratie, mais de liberté et de dignité. Connaissant le peuple syrien, la Syrie ne sera jamais à Israël.

            « Avec ses réformes la vraie démocratie non imposé par qui que ce soit se fera doucement mais surement sans le dictat sioniste ou états uniens!  »
            Eh bien, il fallait que Bachar travaille avant les événements en Tunisie et le réveil des peuples arabes.

            « Je crois vos témoignage mais aussi ceux des autres qui disent avoir vue les hommes armés tirer sur les gens et je crois aussi les témoignages de mes proches, »
            Merci, et je ne dénigre absolument pas vos témoignages. Avez vous vu mon commentaire où j’évoque les hypothèses possibles expliquant la présence de gens armés?

            « après l’essentiel c’est que la Syrie s’en sorte de cette période difficile sans trop de dégât »
            Je sais que vous êtes sincère, Je vous pose une question :
            Si vous appreniez que le régime est bien le régime criminel que je crois, êtes vous prêt à soutenir le peuple contre Bachar?
            En anticipation, je disais à un ami aujourd’hui : Je jure que si ce qui se passe en Syrie était un complot, alors je soutiendrais Bachar, comme je soutenais Saddam à l’époque. Sauf que les crimes du régime sont évidents à mes yeux, tout le reste n’étant que mensonges de la part de Bachar.

            « mais toujours libre de penser ce qu’elle veut et indépendante  »
            Toujours? Nous n’avions pas le droit de dire mot avant cette année!

          • Akyliss dit :

            Merci Syrieux pour ses explications, le problème sur le site c’est qu’on débat un coup sur un article puis une autre fois sur un autre et du coup à force de lire tout les commentaires je dois me mélanger les pinceaux!

            en ce qui concerne mes témoignages c’est que comme vous n’aviez pas répondu à une de mes questions sur l’un des articles j’ai pris ça pour une réponse comme quoi vous n’acceptiez pas mes témoins, autant pour moi !

            si on me prouve que Bachar ne fait que réprimer les manifestants et la population je veux bien passer du côté des anti-Bachar, mais il faut rester logique, si Bachar n’arrete pas de réprimer le peuple syrien, et en sachant que les syriens ne vont pas rester les bras croisés en attendant leurs tour pourquoi donc il n’est pas encore tombés? comment peut il réprimer si une majorité de syrien est contre lui et n’a plus peur de ses moukhabarats et sa police ?
            en France quand il y a une manifestation « monstres » de 1 million de personne, le gouvrenement s’en fiche puisqu’il y a une majorité de personne qui n’a pas manifesté !
            si Syrie il y a des manifestations mais est ce qu’elles sont nombreuse ? combien de personnes sont contre le pouvoir ?
            est ce que le nombre est élevé ? est ce que c’est seulement dans certains coins de Homs de Hama où de Deraa ? si il n’y a pas une énorme majorité contre Bachar, il ne tombera pas puisque la plupart le soutienne,
            pourquoi donc c’est des villes tels que Jisr El Choughour ou TAl Kalah ou bien encore Deraa il y a eu l’envoi de l’armée dans un premier temps ? c’est un hasard que ces villes soient à la frontière de la Turquie, du Liban ou de la Jordanie ?
            bon si vous pouvez admettre l’existence de groupe armés, comment à votre avis le gouvernement doit il s’y prendre pour les arrêter tout en sachant qu’ils sont parmi la population d’une ville ?
            et pour ce qui est de la géostratégie, j’y reviens et je persiste à dire que la Syrie et dedans jusqu’au coup de par sa position géographique et ses positions politiques, ce n’est pas une carte joué par le régime, ni une diversion, et il faudra me prouver que cette révolution est arrivé comme par enchantement suite à ce qui c’est passé en Tunisie et en Egypte deux pays qui sont toujours contrôlé par des sbires des états unis. mon ami de Homs quand il a vue l’appel du 4 février 2011 pour une manifestation en Syrie n’y a pas cru et il a dit que c’est impossible connaissant le régime et les syriens, et comme ça n’avait pas l’air de prendre, il y a eu l’incident du 15 mars à Deraa et où les policiers pas très futé ont déclencher les hostilités et où le gouverneur à joué au imbécile de service!
            c’est sûr qu’il y a beaucoup de doute sur ce qui ce passe en Syrie, mais on ne peut pas refuser toutes les explications ! et on ne peut pas croire non plus tout ce qui se dit, la Syrie n’est pas la Tunisie ni l’Égypte et encore moins la Libye, il y a d’énorme enjeux pour la région surtout que les palestiniens vont demander leur état bientôt à l’ONU et que personne ne va accepter cet état chez les dirigeants faiseurs de guerre.
            si vraiment la France et les états unis soutiennent les syriens il y aurait longtemps qu’ils auraient obligé tous les pays de la région à faire la paix entre eux, mais malheureusement leurs projet et tout autre, pas question pour eux qu’un pays arabe léve la tête même si les syriens ne veulent pas de leur intervention!
            je ne dénigre pas le fait qu’il y a des tortures des arrestations,

          • syrieux dit :

            « Merci Syrieux pour ses explications, »

            Pas de mal, je sais que je peux discuter avec vous.

            « en ce qui concerne mes témoignages c’est que comme vous n’aviez pas répondu à une de mes questions sur l’un des articles j’ai pris ça pour une réponse comme quoi vous n’acceptiez pas mes témoins, autant pour moi ! »

            Je m’en excuse, mais je m’y perds parfois, et du coup je ne retrouve plus certaines discutions.

            « si on me prouve que Bachar ne fait que réprimer les manifestants et la population je veux bien passer du côté des anti-Bachar, »
            Je peux vous assurer que Bachar réprime les manifestants. Les vidéos Youtube le montrent. Les témoignages le montrent. Les funérailles des martyrs où les gens maudissent Bachar et son armée le montrent. Le doute n’existe pas me concernant.

            Maintenant, et je suis précis, la question est de savoir si Bachar ne fait QUE réprimer les manifestants. C’est une autre question, et il n’y a que sur infosyrie où l’on pense que « montrer » l’existence de gens armée permet de démontrer l’inexistence des crimes du régime.

            « mais il faut rester logique, si Bachar n’arrete pas de réprimer le peuple syrien, et en sachant que les syriens ne vont pas rester les bras croisés en attendant leurs tour pourquoi donc il n’est pas encore tombés? comment peut il réprimer si une majorité de syrien est contre lui et n’a plus peur de ses moukhabarats et sa police ? »
            Parce qu’il y a un rapport de force en défaveur des civils. Des chants et des slogans contre les forces de l’ordre, c’est très déséquilibré. Ceci dit, nous n’avons pas encore vu la fin du film.

            « en France quand il y a une manifestation « monstres » de 1 million de personne, le gouvrenement s’en fiche puisqu’il y a une majorité de personne qui n’a pas manifesté ! »
            Vous savez bien que le contexte de la France est différend. En Syrie, il est interdit de se regrouper et de manifester. Si l’armée française se met à tirer sur la foule, même si leur nombre est petit en pourcentage, ceci est inadmissible.

            « si Syrie il y a des manifestations mais est ce qu’elles sont nombreuse ? combien de personnes sont contre le pouvoir ? »
            Je suis incapables de vous le dire. Mais leur nombre n’est vraiment pas négligeable. Et les courageux qui descendent portent la voix de beaucoup d’autres. Vu le danger qu’il y a à descendre, cela se comprend.

            « est ce que le nombre est élevé ? est ce que c’est seulement dans certains coins de Homs de Hama où de Deraa ? »
            Comment pourrais je le savoir ? Comment aurais je cette information dans une dictature où on nous répète sans cesse que tout le monde aime Bachar et que ceux qui ne l’aiment pas sont contre la Syrie, avec Israël et autres accusations qui vous valent la prison pour raisons d’Etat?
            Maintenant, je vous donne l’image que j’en ai, d’après les infos que j’en ai et au jour d’aujourd’hui :
            Homs, Hama Deera, la banlieue de Damas, Lattaquié, et d’autres sont en grande majorité contre Bachar, à cause de ses crimes. A damas centre, les gens sont partagé, avec plus de proBachar, semble t il. A Alep, apparemment, il y a plus de proBachar.
            On me dit que beaucoup, à Alep surtout, ne veulent pas prendre de risques, et qu’ils préfèrent leur sécurité. Ce n’est pas par amour de Bachar, mais par crainte de ses représailles.

            « si il n’y a pas une énorme majorité contre Bachar, il ne tombera pas puisque la plupart le soutienne, »
            Non, malheureusement, ce ne sont pas des élections, et ça ne marche pas comme ça une révolution. Si la majorité est avec Bachar, il ne tombera pas, mais l’inverse n’est pas vrai, il peut ne pas tomber malgré la mojorité de gens qui voudraient le voir dégager.

            « pourquoi donc c’est des villes tels que Jisr El Choughour ou TAl Kalah ou bien encore Deraa il y a eu l’envoi de l’armée dans un premier temps ? c’est un hasard que ces villes soient à la frontière de la Turquie, du Liban ou de la Jordanie ? »
            La Syrie n’est pas un pays très grand. Il y a peu de chances de ne pas être près d’une frontière.

            « bon si vous pouvez admettre l’existence de groupe armés, comment à votre avis le gouvernement doit il s’y prendre pour les arrêter tout en sachant qu’ils sont parmi la population d’une ville ? »
            C’est d’abord une question de légitimité. Si ces gens sont payés par Israël, et sont salafistes, frères musulmans, sioniste, etc… ( on a le droit d’ajouter ce que l’on veut dans ce sac à fantasmes apparemment) , alors soutenons notre armée.
            Si en revanche, des gens sont armés en résistance aux forces de l’ordre qui tirent sur la foule, ceci est plutôt de la légitime défense. Bien que l’écrasante majorité des manifestants préfèrent garder la révolution pacifique, il n’est pas exclue que certains aient choisit de prendre les armes pour rééquilibrer, pensent ils, le rapport de force.
            Le soucis à mon avis, est que le déni constant de réalité, les mensonges grossiers de la chaine syrienne ( j’ai déjà appelé ma famille en Syrie, au téléphone j’entends des coups de feu, et à la télé syrienne, on voit Homs  » il y a peu  » , rien ne se passe), les accusations constantes, etc… fait que beaucoup ne voient aucune légitimé chez Bachar. Vraiment, la question est là. S’il y a vraiment un complot, Bachar aurait dû rendre les choses claires. Vous voyez bien les vidéos : on enterre les morts en maudissant Bachar. Au delà de l’argument qui veut que ces gens se sont faits trompés par les tirs des « gangs armés » qu’ils auraient confondues, argument du régime et de gens qui n’étaient pas sur place (!), avouez que ce qui compte est la perception des manifestants. Et si en plus, on les accuse et on minimisent leurs actions…
            Bon, moi je n’y crois pas aux gangs armés payés par l’étranger, donc c’est réglé, mais dans le cas où ils existeraient, la perception de la population est à prendre en compte. Mais à force de dire que tout va bien, alors qu’à l’évidence les événements sont graves, que voulez vous, il n’y a plus beaucoup de crédit à accorder au régime.

            « et pour ce qui est de la géostratégie, j’y reviens et je persiste à dire que la Syrie et dedans jusqu’au coup de par sa position géographique et ses positions politiques, »
            Oui, ça je suis d’accord.

            « ce n’est pas une carte joué par le régime, ni une diversion, »
            Je pense exactement le contraire. Le régime ne peut pas nier une partie de ce qui se passe en remettant tout sur un complot. C’est stupide et voici le résultat. Je vous avais dit que je ne rejette pas vos témoignages, et c’est vrai, la rigueur c’est la conciliation entre tout les témoignages. Toujours est il que beaucoup rapportent des témoignages de crimes des forces de l’ordre, sans parler des tortures. Nier ensuite tout cela, c’est faire diversion. C’est clair et net.

            « et il faudra me prouver que cette révolution est arrivé comme par enchantement suite à ce qui c’est passé en Tunisie et en Egypte deux pays qui sont toujours contrôlé par des sbires des états unis. »
            Justement, parlons en.
            Quel est ce hasard qui ferait qu’il y a eu un complot juste pendant les révolutions arabes? Soit le complot a été mis sur pied en moins de trois mois, et il est étonnant de voir que l’armée n’est toujours pas venu à bout de ces quelques gangs armés au bout de six mois…
            Soit le complot est un projet de longue date, et il a débuté bien avant les événements en Tunisie ( imprévisibles, je le rappelle) et on doit être étonné de deux points :
            - quel coïncidence avec le « printemps arabe »
            - pourquoi les moukhabarates n’ont rien vu de ce qui se tramait, alors qu’il savent tout sur nous?

            « mon ami de Homs quand il a vue l’appel du 4 février 2011 pour une manifestation en Syrie n’y a pas cru et il a dit que c’est impossible connaissant le régime et les syriens, »
            Pourquoi impossible? dans mon entourage, on pensait que c’était impossible car on savait que le régime ne ferait pas dans le détails… malheureusement.

            « et comme ça n’avait pas l’air de prendre, il y a eu l’incident du 15 mars à Deraa et où les policiers pas très futé ont déclencher les hostilités et où le gouverneur à joué au imbécile de service! »
            Oui. Et il y a aussi le mur de la peur qui a besoin de temps pour tomber. En Egypte aussi, ça n’a pas pris de suite.

            « c’est sûr qu’il y a beaucoup de doute sur ce qui ce passe en Syrie, mais on ne peut pas refuser toutes les explications ! et on ne peut pas croire non plus tout ce qui se dit, »
            Absolument d’accord.

            « la Syrie n’est pas la Tunisie ni l’Égypte et encore moins la Libye, il y a d’énorme enjeux pour la région surtout que les palestiniens vont demander leur état bientôt à l’ONU et que personne ne va accepter cet état chez les dirigeants faiseurs de guerre.
            si vraiment la France et les états unis soutiennent les syriens il y aurait longtemps qu’ils auraient obligé tous les pays de la région à faire la paix entre eux, mais malheureusement leurs projet et tout autre, pas question pour eux qu’un pays arabe léve la tête même si les syriens ne veulent pas de leur intervention! »
            Ca se discute. Mais pour l’instant je m’en fait pour les syriens, en otage en Syrie.

            « je ne dénigre pas le fait qu’il y a des tortures des arrestations, »
            Et pas qu’un peu :(

      • Cécilia dit :

        « Sarkozi ne vient-il pas d’envisager de bombarder des sites iraniens »

        Si Jean-Claude!
        Il vient de le dire il y a quelques jours!

  20. Mohamed dit :

    Merci à l’équipe d’InfoSyrie, pour ce travail intéressant, louable et hardi car ce n’est pas facile d’aller à contre courant.
    Merci aussi à tous ceux qui ont animé et donné la vie à ce site loin du conformisme et qui confrontent leurs avis et leurs analyses, avec mérite et dans un respect mutuel.
    Je ne suis pas Syrien mais je suis révolté de voir qu’au nom de Valeurs Universelles, et à l’ombre d’une situation artificielle VIRTUELLE on veut porter atteinte à la SYRIE.
    Je suis contre le néo-colonialisme et l’injustice du « Nouvel Ordre Mondial » et je suis pour l’autodétermination des peuples sans ingérences étrangères. Je suis pour la DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE.
    Avant de tomber sur ce site j’étais en passe de bouder les médias tellement la désinformation et l’intox étaient monstrueuses et flagrantes.
    Les critères appliqués aux manifestations des peuples étaient divergentes, et variables d’un pays à l’autre. Les tunisiens étaient laissés à eux seuls, jusqu’à la conclusion. Les occidentaux, soutenaient plutôt le Dispote.
    En Egypte, Ils ont lésiné et ne s’étaient prononcés que tard lorsque Moubarak ne pouvait plus être sauvé. Et dans les deux cas on flaire l’accord occident- armée-islamistes. Les occidentaux essayent de reprendre en main la situation (il n’y a qu’à suivre les déplacements de diplomates américains dans ces pays pour s’en convaincre). Au Yémen, on tergiverse jusqu’à présent, malgré les mouvements de masse. Au contraire le pays se dirige vers une guerre civile.
    Au Bahrein c’est une paire de manches à part. C’est l’oppression, c’est l’invasion, c’est le black-out. Dans les pays du golf, par la fatwa des ouléma, on n’a pas la droit de se soulever contre les tyrans. Ces mêmes oulémas qui appellent au soulèvement en Syrie et qui autorisent l’extermination du tiers, pour que les deux tiers puissent survivre. D’autant que dans ce pays, on met la pression, on exagère, on gonfle, on désinforme, on provoque les évènements et on ne laisse aucune chance aux dirigeants pour réformer. Sous le poids de la Campagne médiatico-politique, les réformes et les grandes manifestations les appuyant ont été complètement dénigrées. Depuis le début, on a essayé d’inonder le pays dans la logique du sang. L’aspect armé de la manifestation pour servir cette logique, la mort de militaires et de représentants de l’ordre, ont été superbement occultés.
    Les truquages, les falsifications, les intox , l’instrumentalisation de la religion, des instances ONUsiennes, arabe, ….constituent autant d’arguments qui indignent.
    La tâche d’Infosyrie, et les forums qui en découlent, est d’autant plus ardue, mais très louable, puisque au milieu de cette CONFUSION entretenue, l’on est à la recherche de la vérité « information – décryptage – ré-information », et ce quel que serait l’évolution des évènements. La situation en Syrie et dans une partie très sensible du monde est grave, et ouverte sur toutes les éventualités. C’est tout simplement à la mise en place de la théorie du CHAOS CONSTRUCTF que nous assistons.
    Le suivi de l’évolution de la situation en Syrie, est d’autant plus important qu’elle va déterminer la configuration prochaine du Nouveau Moyen Orient annoncé par les Américains lors de la guerre du Liban en 2006.
    On ne peut que souhaiter tout le bien au peuple SYRIEN dont seuls les enfants, d’un bord comme d’un autre, sont à même de pousser leur pays soit vers le SALUT ou vers le CHAOS.
    Je leur souhaite le plus grand BIEN.

    • Mohamed dit :

      Je m’excuse d’avoir omis de citer la situation en Lybie, car elle est tout simplement dramatique, et l’issue en est incertain. Avec une seule évidence OBAMA et SARKOZY ont de quoi agrémenter leurs campagnes électorales et l’on commence dès à présent à se partager les ressources de la LYBIE.

      • Akyliss dit :

        Mohamed,
        Sarkozy vise même le prix nobel de la paix tout en ayant ruiné un pays comme la Libye, et tout en ayant massacré les civils libyens !
        Obama a bien obtenu un prix nobel sans avoir rien fait pour !
        alors sarkozy à toute ses chances ! par contre il faut changer le nom du prix ! prix nobel de l’hypocrisie et du meurtrier ça colle mieux à ses personnages

        • Mohamed dit :

          Tout à fait, Akyliss,
          L’hypocrisie est devenue une vertue et une Valeur « sûre », de nos jours !
          Heureusement qu’il y’en a qui ne mangent point de ce pain.
          Mais il y’a l’Histoire, avec sa grande porte et sa poubelle.
          Et pour les croyants, il y »a le paradis et l’enfer!
          Et pour l’être humain, il y’a la Bonne et la Mauvaise conscience !

  21. Cécilia dit :

    Curieusement alors que je suis avec vous depuis deux mois environs, je découvre cet
    article avec joie et fierté.

    J’étais plus que malade à ne pas trouver des vraies informations en France.
    Je lisais sa majesté, le Figaro, l’Expresse, Le Monde… mais que des informations
    syriennes sauf que ce n’est pas la Syrie.
    Nous sommes très nombreux en France, étudiants, résidents ou Franco-syriens, notamment dans le sud.
    Comment faire pour nous faire entendre notre voix alors que nous sommes les premiers concernés.
    Et c’est par hasard que je suis arrivée à votre site en jouant avec le mot « syrie », « syria », « info ».
    A partir de là, vous devenu ma source, la vraie d’information ainsi que mes compatriotes et amis français car j’ai envoyé des liens à tout mon entourage.

    Ce que me dérange le plus, c’est le mensonge voulu et machiavéliquement programmé
    préparé. C’est plus que révoltant quand j’ai vu une manifestation à Paris même pro Bachar, présentée comme contre lui par AFP. Le Parisien refait le même coup
    mais en Syrie où des centaines des milliers de pro Bachar les passe contre lui.

    Je suis dans l’incapacité de vous remercier pour votre travail honnête, professionnel dans un monde qui a vendu son âme aux diables.

    Il est vrai que je suis déçue de la politique étrangère de la France, cette politique de jadis dont nous étions fières, mais à vous revoir travailler de la sorte, je reconnais en vous les combats des philosophes des Lumières, notamment Voltaire, pour la justice. Lui qui n’a pas contenté de dénoncer mais il a mené la guerre pour établir la justice et l’affaire de Calas est le meilleur exemple.

    Votre équipe m’a concilié avec la France des grands hommes.
    Merci et bravo!

  22. Fouad dit :

    Merci beaucoup d’exister. A quand l’appli iPhone? ^^