• Ré-information
  •  

Mehra, djihadiste toulousain improvisé, est un exemple "naturel" pour certains de ses compatriotes venus faire le coup de feu à Alep. Qu'en pensent Hollande & Fabius ? Il nous faut revenir à un article publié samedi 8 septembre dans le quotidien gratuit 20 Minutes  et consacré aux impressions du chirurgien français Jacques Bérès, rentré la veille d’Alep. Peu suspect de sympathie pour Bachar - il a notamment soigné les rebelles (et des civils) à Bab Amr en février dernier, et [...]



A Alep, un médecin français a rencontré des admirateurs de Mohamed Mehra

Par Louis Denghien,



Mehra, djihadiste toulousain improvisé, est un exemple « naturel » pour certains de ses compatriotes venus faire le coup de feu à Alep. Qu’en pensent Hollande & Fabius ?

Il nous faut revenir à un article publié samedi 8 septembre dans le quotidien gratuit 20 Minutes  et consacré aux impressions du chirurgien français Jacques Bérès, rentré la veille d’Alep. Peu suspect de sympathie pour Bachar – il a notamment soigné les rebelles (et des civils) à Bab Amr en février dernier, et c’est même un proche de l’entourage de BHL -, Béres, 71 ans, cofondateur de l’organisation Médecins sans frontières, ne joue pas pour autant les Florence Aubenas : les combattants islamistes étrangers, il les a vu, lui, et il en a vu beaucoup. Notamment sur sa table d’opération :  il a soigné pendant deux semaines les blessés dans un hôpital contrôlé par les rebelles.

Des djihadistes venus du pays de Fabius et Hollande

Jacques Béres précise que, contrairement à ce qu’il avait vu lors de ses précédentes missions cette année à Homs et à Idleb, la majorité – environ 60% – des blessés qu’il a soignés à Alep étaient des combattants et non des civils, et au moins la moitié d’entre eux n’étaient pas des Syriens. Et pour ces étrangers, la démocratisation de la Syrie n’est pas l’objectif prioritaire : « Il y a une assez forte proportion de fondamentalistes et de djihadistes (…) Ce qui les intéresse, c’est surtout l’après-Assad, l’établissement d’un régime islamiste et de la charia, en vue de l’Émirat mondial » explique le chirurgien.

Détail intéressant : Béres est tombé à Alep sur « quelques djihadistes français« . Dont la référence politique n’est pas Aung San Suu Kyi ou Martin Luther King, mais un compatriote….. Mohamed Mehra, le jeune tueur fou, enfin fanatique, et islamiste de Toulouse. Selon Béres, cette tête brûlée, qui a tué des soldats français et des enfants juifs, est « un exemple à suivre » pour les apprenti-djihadistes venus de l’hexagone. Précisément, Béres parle de deux frères qu’il a soignés, « deux illuminés, dont un n’a pas hésité à faire l’éloge de Mohamed Merah, avec une voix douce des traits fins, mais capable de vous égorger avec le sourire tout en vous convaincant que c’est pour votre bien« . L’homme de MSF a rencontré en Syrie le fanatisme, et il a l’honnêteté de le dire publiquement, ce que n’a pas fait une Aubenas et ne fera jamais un BHL.

Là encore, les déclarations de Béres à 20 Minutes ne nous surprennent pas. Mais chez les médias mainstream, ça tousse un peu, la diffusion importante du quotidien gratuit obligeant à réagir. Le site Atlantico, assez atlantiste comme son nom le suggère, a interrogé un « spécialiste  » de plus, un certain Wassim Nasr, journaliste et « veilleur analyste« , diplômé de l’Institut de l’Institut de Relations Internationales et Stratégiues (IRIS). Qui concède avoir entendu parler de « quelques combattants français à Alep« . Et indique aussi qu’en mars dernier, au moment justement des exploits de Merah, les autorités libanaises ont arrêté un groupe d’une dizaine de jeunes Français en route pour les maquis syriens. Atlantico rappelle de son côté que le reporter Robert Fisk du journal britannique The Independant – assez indépendant effectivement notamment du politiquement correct -  a interrogé au début de ce mois dans une prison de Damas un jeune combattant franco-algérien, venu de Marseille.

Wassim Nasr s’efforce de relativiser et de minorer le phénomène, affirmant que beaucoup de djihadistes sont d’origine syrienne bien que vivant dans des pays européens. Lui-même en a rencontré plusieurs qui se battent aujourd’hui à Alep sous la bannière noire du groupe Jabhat al-Nosra, très proche d’al-Qaïda, mais qui dans « une vie antérieure » étaient qui un citoyen suédois (poussé au djihad par sa femme !), qui un entrepreneur autrichien (qui a rejoint Alep après avoir installé sa petite famille en Turquie), qui un « Hollandais coupeur de têtes » !

Nasr admet tout de même qu’il existe effectivement  des djihadistes non syriens, dont « beaucoup sont des vétérans des conflits irakien et libyen« . Il donne l’exemple de la brigade rebelle Lioua al-Ouma, qui sévit du côté d’Idleb, et qui a été créée et dirigée par Mehdi Arati, un Irlandais d’origine libyenne (qui a peut-être été tué récemment) naguère vice-président du Conseil militaire de Tripoli.

Rien de nouveau sous le soleil de Syrie, à vrai dire. Mais sous celui des médias français, c’est autre chose : la vérité est devenue incachable. Reste à la « survoler », à la noyer dans le flot des dépêches. Ou éventuellement à la justifier (par la répression bachariste, évidemment) : il y a assez de « talent » au Monde, à Libération ou même à I-Télé pour y réussir…

Pour en revenir admirateurs de Merah, on se demande si ces jeunes gens ont bénéficié des téléphones cellulaires de Laurent Fabius. De toute façon, ils ont ses encouragements de principe. Tonton Hollande, pourquoi tu tousses ?

Ci-dessous, le lien vers l’article de 20 Minutes :

http://www.20minutes.fr/article/999721/syrie-presence-djihadistes-francais-parmi-rebelles

 

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

24 commentaires à “A Alep, un médecin français a rencontré des admirateurs de Mohamed Mehra”

  1. vanda dit :

    Quelque chose me rend circonspect: Apparemment ces jeunes djihadistes admirent Mohamed Mehra parce que -entre autres- il aurait ( j’emploie le conditionnel volontairement parce que beaucoup de zones d’ ombres demeurent dans cette affaire) tué des juifs . Mais alors pourquoi s’ en prennent ils à Bachar el assad qui semble etre un des derniers rempart arabe contre l’expansionnisme israelien? Sont ils manipulés au point de ne pas se rendre compte d’une telle contradiction …oui certainement! Mais j’ avoue etre bouche bée devant une telle incohérence !

    • Layssino dit :

      N’êtes vous pas au courant que Assad Père a vendu le Golan pour 100 millions de Dollars, qu’il n’a pas envoyer ne serait e qu’une balle sur le Golan ?

      Ne savez vou pas que Bashar défend la frontière Israelenne ?

      ne savez vous pas , que les seuls étrangers qui se battent en Syrie sont les miliciens du Hezbollah , les gardiens de la révolution Iraniens, ces chiites mains dans la main viennent en aide aux Alaouites afin des les aider à atteindre leurs quotas de viols de femmes et d’enfants, ainsi que les quotas de meurtres de manifestants …

      ne savez vous pas que L’asl défends la population pour qu’il puisse manifester ?

      Ne saviez vous pas que personne ne finance cette rébellion, que les armes ont êtes récupérés sur le terrain ?

      Ne savez vous pas que que 200 syriens qui meurent tous les jours, 100 sont des civils désarmés , 15 des rebelles , 40 soldats , et 45 déserteurs exécutés pour avoir refuser de tirer sur les civils ?

      Je vous recommande, mon cher ami, d aller faire un petit tour chez nos amis Syriens pro ASL….(minimum 30% des Syriens)

      • Louis Denghien dit :

        On mesure la qualité des arguments de l’opposition syrienne. Voilà une remarquable collection de bobards émis depuis un an et demi par la vaste palette de menteurs du CNS, de l’ASL de l’OSDH, d’al-Jazeera et de tous les grands médias français. Vous avez juste oublié de dire qu’Asma fait du shopping à Londres et que Bachar se cache à Lattaquié. Dommage, c’eut été vraiment complet…

        Mes amitiés Craytino.

        L.D. & Infosyrie

        • Layssino dit :

          Malheureusement , beaucoup de gens ne vont pas(ne peuvent pas ) aller au delà d un certain niveau d analyse…
          Lorsque je vois

          cela , je me demande à quoi peut bien servir une démocratie , si c est pour qu’un très grand nombre de débiles manipulés croient exprimé un choix et/ou un avis éclairé …

          sans ironie ,ce sont des Paroles que j ai entendu de la bouche de beaucoup de Syriens…(y compris les baasistes qui se gavent en france de gros salaires)…. il faut les garder a l’esprit et ne pas les méconnaitre,

          Vu sous cette angle , ces débiles (peuple qui soutiennent l’opposition) ne sont pas à blâmer, ils croient défendre un idéal …rajoutez à cela un penchant naturel de tout homme à la subjectivité et à la difficulté de la remise en question….rajoutez une pointe de communautarisme et vous avez à peu près ceci qui mix dans la tête de l’opposant :

          «  » je suis sunnite, l’Arabie saoudite aussi… ainsi que les djihadistes et tous les pays arabes , bashar est Alaouite, il me veut du mal, de plus il est l’allié d Israel, par ailleurs la ligue arabe et l’ONU sont contre, al Arabia et Al Jazeera aussi, tout ceci ne peut ammener que a ka seule conclusion que nous sommes donc du même côté et du bon ….-.-’) (en simplifiant à l extrême )

          Un article pour contrecarrer ces Informations (Pilliers de la Foie anti Bashar) serait plus que bienvenu et a épingler …
          Amicalement…

        • Layssino dit :

          mon ironie
          était elle si subtile ?

          j ai trop fréquenté de « révolutionnaires  »
          Sorry

          • Souriya ya habibati dit :

            Je rappelle pour votre défense Layssino que c’est vous qui nous aviez annoncé la perte de notre très cher feu Syrie-Eternelle…ET DONC, il fallait prendre votre post comme un CRI contre les « révolutionnaires » sanguinaires qui nous vendent depuis bientôt 18 mois leur camelote à deux sous..

            La réaction de Louis et de vanda est très interessante à mes yeux.. Votre ironie n’était pas subtile.. Elle était horrible.. Vous nous avez jeté à la figure le cadavre décomposé de la « révolution » à la mode des « amis de la Syrie » hideux et puants sous leurs chemises blanches.. Leur réaction je l’entends comme un CHOC des civilisations…ET, c’est un reproche que je fais à certains des Infosyriens arabophones.. qui oublient des fois.. que le plus IMPORTANT pour nous sur ce forum est de porter le message auprès des Français qui subissent le blackout des média occidentaux.. et qui n’ont pas la possibilité de chercher l’info aux sources…

            PITIE donc pour la prochaine fois Layssino.. la CLARTE du propos est aussi une ARME de guerre et il faudrait y veiller.. Nous ne sommes dans une joute oratoire où nous rivaliserions de mots d’esprit.. La Syrie vit une grande tragédie et c’est dommage de créer un quiproquo par une légerté qui n’a pas sa place dans le contexte présent… (entre Syriens.. nous aurions éclaté de rire et renchéri sur votre propos.. n’est-ce pas?!!)

            Que Dieu protège la Syrie de tout mal

          • Marie-Christine dit :

            Votre ironie Layssino était tellement « subtile », sans précaution préalable pour prévenir que c’était de l’ironie, qu’elle était effectivement extrêmement difficile à comprendre…!
            Au fait, serez-vous présent à la manifestation de dimanche ? En ne vous trompant pas de slogans… s’il vous plaît !!!

          • Layssino dit :

            Bonjour ,

            je ne pensais pas avoir besoin de mentionner mon ironie étant donner que les propos étaient trop énorme pour être possibles !!!

            Sur ce , une petite mise au point des principaux courant de propagande était à rappeler, et il serait bon de faire un article pour contrecarrer ces idées à peine croyables !!

            Pour la manif, malheureusement je n’y serait pas !
            mais je n’en suis pas à ma première manif sur le parvis du trocadero .

    • Richard dit :

      Le témoignage de Jacques Beres a un étrange double effet kiss cool car si la respectabilité de cet homme empêche de mettre en doute des propos qui rétablissent la vérité, a savoir qu’une partie des combattants soient des djihadistes étrangers, ils valident aussi définitivement l’affaire Merah et participe aussi à l’entreprise qui consiste à nous présenter la communauté musulmane française comme potentiellement fanatique. Car comme le rappelle vanda, l’affaire merah est douteuse et la presse dans son immense majorité a retenu du témoignage de Jacques Beres la présence de ces « deux » devenu « des » djihadistes français dans ces manchette et j’imagine que Louis Denghien fait preuve d’ironie en titrant son article ainsi.

  2. l'ingenue dit :

    Moi je ne vois dans le djihatisme qu’une distribution des roles entre americains et emirs du golfe. Les seconds utilisent la religion musulmane pour pousser des gens à se sacrifier pour arriver des buts fixés par les premiers

  3. FRAMENT dit :

    Le Figaro en page 2 de son édition de vendredi dernier 7 septembre publie un article intéressant de son envoyé spécial à … Damas. Il contribue quelque peu à la réinformation. En tant que journaliste français il a pu circuler librement et recueillir des témoignages; intéressant et éloquent. Poursuivez votre travail de réinformation!

  4. EAUX TROUBLES dit :

    http://questionscritiques.free.fr/edito/Independent/Robert_Fisk/Djihad_Syrie_prison_de_haute_securite_al_Qaida_030912.htm

    La route de la Syrie : du Djihad à la prison
    Par Robert Fisk
    The Independent, le 3 septembre 2012

    Pour mémoire.

  5. Tarico dit :

    Maintenant, à chaque fois qu’il y aura des attentats islamistes en France, et il y en aura hélas, on leur mettra la tête dans leur caca.

    • marie dit :

      à Tarico,
      Sauf si ils en sont les organisateurs .Les occidentaux maîtrisent jusqu’à présent l’art du terrorisme.N’oublions pas le 11 septembre!!!
      Le Terrorisme est financé,fabriqué et même quand cela semble trop gros pour être vrai tout le monde y croit.
      Dans l’affaire Merah , la majorité des gens sont dubitatifs et qu’est ce que cela change?On gobe mensonge sur mensonge…..
      Vérité ou mensonge, plus personne ne réagit.Décidément on peut objectivement reconnaître que le travail de cadenassement est pratiquement arrivé à son terme…;

  6. Observateur rationel dit :

    Malheureusement il y a de nombreux traites dans l’armée régulière qui informent les rebelles sur les points faibles de ses positions…Dans le droit de la guerre il serait légitime de les abattre sur le champs…
    voir article suivant http://www.lepoint.fr/monde/syrie-guerre-de-position-a-alep-10-09-2012-1504433_24.php

  7. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.zonebourse.com/actualite-bourse/Le-regime-Assad-est-encore-solide-estime-un-ministre-russe–14701642/

    Le régime Assad est « encore solide », estime un ministre russe
    10/09/2012 | 19:25

    « Le régime syrien de Bachar al Assad est toujours solide et on risque d’ouvrir la porte aux islamistes si on arme les rebelles qui le combattent depuis plus d’un an et demi, estime Mikhaïl Bogdanov, vice-ministre des Affaires étrangères russe, chargé du dossier.

    Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, basé à Londres et proche des rebelles, environ 23.000 personnes sont mortes dans la révolte contre le président Bachar al Assad depuis mars 2011 et quelque 200.000 Syriens ont trouvé refuge en Turquie, Jordanie, Irak ou au Liban.

    « Le régime est encore solide. Il jouit d’un soutien important de la population. Ce soutien n’est pas motivé par l’amour des Syriens envers Bachar el-Assad, mais plutôt par la crainte de ceux qui lui succéderaient », dit le ministre russe.

    « Se pose alors la question à laquelle personne en Occident n’est capable de répondre. Quel pouvoir après Assad ? Et comment assurer la stabilité et la sécurité, y compris des minorités ? On ne peut pas prétendre régler le drame syrien simplement en donnant plus d’armes aux rebelles. Quelle Syrie comptez-vous faire émerger, en offrant des armes aux extrémistes islamistes? », ajoute-t-il.

    Il voit un risque de « somalisation de la Syrie », une allusion au conflit qui a fait sombrer dans le chaos ce pays africain dans les années 1990.

    « Il faut tout faire pour éviter cette désagrégation d’un Etat centralisé, et son éclatement entre communautés, qui se retrancheraient dans leurs bastions pour se défendre », dit-il.

    Il propose donc aux Occidentaux l’organisation d’une ‘conférence de Taëf’ entre tous les acteurs du conflit, du type de celle qui a permis la fin de la guerre civile libanaise en 1990, dit-il. (Thierry Lévêque) »

  8. l'ingenue dit :

    Je trouve suspecte cette information donnée par Béres pour les raisons suivantes:
    1 Le fait que cette information ait été publié dans le journal 20Minutes Qui est un journal gratuit et de lectorat plutot populaire n’est peut etre pas fortuit. Cela pour encourager des jeunes Franaçais djihatistes à aller combattre en Syrie.
    2 Tout le monde sait et comprend que MSF est truffé d’espions à la solde des services secrets Occidentaux et pourrait meme etre une de leurs creations pour leur servir de couverture humanitaire
    3 Le Timing de cette information qui coincide avec les couts durs subit par la racailles terroristes

  9. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.lepoint.fr/monde/syrie-j-ai-soigne-de-nombreux-djihadistes-11-09-2012-1505018_24.php

    Extraits d’une interview de Jacques BERES au POINT
    Le chirurgien français Jacques Bérès affirme avoir rencontré en Syrie des islamistes français menant la « guerre sainte ».

    « D’où viennent ces djihadistes ?

    J’ai vu de jeunes combattants d’origine libyenne, somalienne, malienne, mais aussi française.

    Des Français ?

    J’en ai rencontré deux. Ils étaient de nationalité française et venaient du Maroc. Ils citaient Mohamed Merah comme exemple à suivre. Ils n’avaient aucune envie de parler. Ils étaient méfiants, mais ultradéterminés, robotisés même : des sortes de « machines à djihader ».
    À qui obéissaient-ils ?

    Je ne saurais pas vous dire, mais j’ai également rencontré des personnes plus âgées. L’une d’entre elles était appelée « cheikh » (terme arabe désignant une personne âgée respectée pour sa connaissance du Coran, NDLR). D’origine syrienne, il vivait depuis longtemps à Malmö, en Suède. Il était rentré au pays, tant pour la révolution contre Bachar el-Assad, que pour le djihad. La Syrie est devenue pour eux un bon terrain de jeu, c’est indéniable.

    Comment ces djihadistes étaient-ils perçus par les autres déserteurs ?

    J’ai eu l’impression d’une grande ambiguïté. L’Armée syrienne libre (ASL) se méfiait d’eux, mais ne pouvait se permettre de refuser leur aide. Il faut dire que l’ASL enregistre un taux de perte épouvantable. C’est un véritable carnage. Je recevais en moyenne cinq morts et 30 blessés par jour. En deux semaines, cela fait 75 morts et 450 blessés. C’est énorme, pour seulement les quelques milliers de soldats qui combattent à Alep.

  10. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.chretiente.info/201209115300/syrie-lasl-composee-a-10-de-djihadistes-rapport/

    « Syrie: l’ASL composée à 10% de djihadistes (rapport)
    RIA Novosti , le 11 septembre 2012 à 6:53

    L’Armée syrienne libre – branche armée de l’opposition anti-Assad – est composée à 10% d’islamistes radicaux, lit-on dans un rapport de l’institut de recherche britannique de lutte contre l’extrémisme Quilliam Foundation.

    « L’influence de groupements djihadistes dans le pays s’accroit, ce qui fait craindre que la nébuleuse Al-Qaïda puisse être derrière le chaos en Syrie », indiquent les auteurs du rapport rendu public lundi.

    D’après les experts de la fondation, l’activité croissante des islamistes dans ce pays proche-oriental signifierait que « le soulèvement populaire aborde une nouvelle phase de développement » qui se distingue par un radicalisme accru. »

    Si peu ?

  11. Djazaïri dit :

    Une émission qui promet demain dimanche sur France-Inter. D’après ce qu’a annoncé S Paoli il devrait être question du jeu trouble du Qatar.

    VOILA CE QU’ANNONCE LE SITE:

    par Stéphane Paoli
    le dimanche de 12h à 14h
    visuel 3D le journal (saison 2011/2012)

    dimanche 16 septembre
    Les visages cachés de la guerre syrienne, et droit d’ingérence environnementale?

  12. ECLEREURE dit :

    pour l’affaire mehra c’est une affaire d’etat monte de toute piece par le regime sioniste qui occupent la france et l’ecole de toulouse sois disent attaquer il ni ya aucune preuvent de se crime pour les soldats on a vue les cors par terre sure la senne du crime vous croyer que si il aitait coupable il aurait buter au contraire ils aurait attraper poure une tres longue propagande anti islam et en plus cette affaire nous rappel les complots des gia drs dgse des annes 1990 en france ali touchent kahled kelkal formenter par les eletes sioniste francaise et leur semblable qui occupent l’algerie depuis 1962 et tous sa pour voler tuer oppremer le peuple algerien et en syrie l’occident et ces acolites poure cacher leure propre services secret il montre les barbus comme ecran de fumer

  13. lyn dit :

    Il est toujours dangereux de jouer avec le feu.

  14. halims dit :

    je pense que cet article qui n’est même pas signé a été déposé juste pour repéré les personnes qui vont y répondre et leur courant politiques et leur aspiration car si il sont sur le sol français l’adresse ip a été enregistré c’est pas bête mais je pense que l’on ne peut pas tout contrôler on le voudrait bien sa ne marche pas comme ça je n’en dirait pas plus mais réfléchissez quand il y a réfléchir agissez quand il y a agir mais surtout surtout arrêter de parler sa ne sert strictement a rien