• Focus
  •  
  • Ré-information
  •  

Le gouvernement syrien organisait à Hama, le lundi 22 août, un déplacement d'environ 200 personnalités et journalistes, à des fins de réinformation sur la situation prévalant dans la grande ville, longtemps point chaud et fort de la contestation la plus violente. On ne s'étonnera donc pas qu'une petite délégation d'Infosyrie.fr ait été présente en la circonstance, aux côtés de confrères - notamment du Figaro et de FR3 -, de politiques et de diplomates provenant de 18 pays arabes et étrangers. [...]



Infosyrie à Hama !

Par Louis Denghien,



Le commissariat d'Hama où 17 policiers ont été tués, fin juillet, par les émeutiers qui ont ensuite mutilé leurs cadavres avant de les jeter dans l'Oronte

Le commissariat d'Hama où 17 policiers ont été tués, fin juillet, par les émeutiers qui ont ensuite mutilé leurs cadavres avant de les jeter dans l'Oronte

Le gouvernement syrien organisait à Hama, le lundi 22 août, un déplacement d’environ 200 personnalités et journalistes, à des fins de réinformation sur la situation prévalant dans la grande ville, longtemps point chaud et fort de la contestation la plus violente. On ne s’étonnera donc pas qu’une petite délégation d’Infosyrie.fr ait été présente en la circonstance, aux côtés de confrères – notamment du Figaro et de FR3 -, de politiques et de diplomates provenant de 18 pays arabes et étrangers. L’occasion, longtemps attendue, de prendre le pouls de la rue à Hama, de constater les dégâts et les traces laissées par l’insurrection, notamment de reconnaître le pont d’où les cadavres d’une quinzaine de policiers ont été jetées dans l’Oronte. Disons d’emblée que le calme semble revenu dans cette grande cité. Même si les opposants n’ont pas tous disparu : une trentaine d’entre eux, venus d’un quartier périphérique, nous ont même offert une brève mais bruyante démonstration. On était quand même loin des 500 000 « décomptés » naguère par Rami Abdel Rahmane et ses épigones.

Ce voyage aura permis, mieux que nombre d’articles, de voir où en est le mouvement de rébellion, dans un de ses épicentres. Et de rencontrer des personnalités intéressantes, dont Edward Peck, diplomate américain, en poste en Irak – de 1967 à 1980 -, en Tunisie, très critique quant à la politique arabe de son pays, et Boris Dolgov, membre de l’Académie russe des Sciences, qui ont bien voulu nous accorder un entretien.

Nous mettrons donc en ligne très rapidement le contenu de ces entretiens, ainsi, bien sûr, qu’une relation – illustrée – de la visite faite à Hama.



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

50 commentaires à “Infosyrie à Hama !”

  1. Souriya ya habibati dit :

    Cher Louis,
    Vous êtes merveilleux et je n’oublie pas toute l’équipe d’infosyrie.
    MERCI.

  2. Daraa dit :

    Normale que le « calme » semble revenu ! Après le passage des chars !
    Mais ne parlez pas trop vite Hama est blessée mais pas morte, donc ne vous étonnez pas si la révolte reprend lieu à Hama, bien entendu petit à petit ! Parce qu’après ce qu’elle a subi …

  3. Lubnan dit :

    Cher Louis,

    c’est très bien ce que vous faites comme d’habitude, faites attention à vous!
    Nous attendons vos compte-rendus!

    Merci.

    Bien à vous.

  4. Marc le Syrien d'Alep dit :

    Excellent Article! Merci Louis et toute l’equipe! Pourquoi vos articles si veridiques ne sont pas ceux que l’on publie dans les journeaux. Cela permettrai de mettre sous lumiere les attrocités commises par les moudjahidins et leurs patrons (otan et les grandes puissances) qui les utilisentpour leurs propre fin.
    La verité est de plus en plus nette jour apres jour.
    Merci!!

  5. Cécilia dit :

    Mille et une fois mercis pour toute l’équipe.
    Votre travail est formidable!
    Continuez ainsi!
    On vous attend toujours!

    Bravo!

  6. jibril dit :

    Y-at-il eu dans les colonnes du Figaro ou sur FR3 une quelconque allusion de cette visite de leurs journalistes à Hama?

  7. sowhat dit :

    Depêche pulbliée sur le blog Shukumaku le 23 août.

    Des individus armés enlèvent 14 citoyens syriens dans la ville de Homs et les tuent après les avoir tourturés. Des chrétiens figurent parmi les victimes. D’après les medecins légistes de l’Hopital de Homs, la plupart des corps ont subi des profanations.

    http://www.shukumaku.com/Content.php?id=31968

    C’est ça « l’opposition pacifique » ?

    Pourquoi les médias occidentaux ne publient jamais ce genre d’informations ?

    • aleph dit :

      Homs est vraisemblablement la ville où l’explosion de violences inter-confessionnelles est le plus à redouter.

      Ils n’en parlent parce qu’ils attendent la réaction des autorités syriennes pour les accuser de torture et de répression.

      Je crois que c’est la deuxième fois à Homs que des intégristes kidnappent des citoyens syriens pour les tuer avec une sauvagerie indescriptible.

      Les médias occidentaux ne publient pas cela car ils servent un agenda, non pas l’information.
      Ils attendent la réaction des autorités syriennes et les larmes de crocodile de leurs pleureuses pour nous parler de répression…etc

    • Candide dit :

      Les médias occidentaux ne publient, en théorie, que des informations vérifiées, soit par leurs propres Journalistes, soit par des Agences de Presse impartiales. Tant que la libre circulation ne sera pas autorisée, la Presse occidentale se montrera très très prudente.

      • nathalie dit :

        A ce stade je ne la qualifirais pas de prudente, mais d’orientée, voire meme super orientée!!!

        et ils se sont pas génés pour affirmer des choses non vérifiées et parfois meme fausses, et pour passer sous silence beaucoup d’autres qui auraient mérité d’etre annoncées et qui étaient très facilement vérifiables!

      • aleph dit :

        Des agences de presse impartiales!!!

        Quand elles ont relayé les informations sur les armes de destructions massives de Saddam, ou les bébés arrachés de couveuses, elles étaient impartiales?

        A l’époque je regardais le journal de France2 et je les vois montrer les images des GI en Irak. Les GI venaient d’enfoncer la porte d’entrée d’un vulgaire dépôt.
        Des fûts de 200 litres étiquetés se trouvaient à l’intérieur. Le journaliste a commenté les images en confirmant la découverte de produits chimiques de guerre.
        Il se trouve que de part mon travail j’ai reconnu ces étiquettes en question. Il s’agissait d’insecticides agricoles formulés dans un grande usine du Rhône et vendu à l’Irak en conformité avec la résolution 1983 pétrole contre nourriture.
        Ayant écrit immédiatement à France 2 un mail leur expliquant leur erreur, je guette le journal du soir en espérant un correctif.

        Le correctif est venu : France 2 a bien dit qu’il s’agissait de fût d’insecticides et le journaliste a ajouté : « pouvant servir de combustible pour des armes au napalm »

        Vous parlez de ce journalisme la?

        • Cécilia dit :

          Bravo aleph,

          Et la soi-disant démission de madame Lamia Shakkour,l’ambassadrice
          syrienne à Paris, annoncée par France 24,cela ce que vous appelez « Presse
          occidentale [qui] se montrera très très prudente »? comme vous dites, cher Candide?
          Candide que je connais était beaucoup, beaucoup plus prudent dans ses jugements.

          Bien à vous!

          • Candide dit :

            Justement… Cette fameuse affaire Lamia démontre que l’on est jamais assez prudent en matière d’information. Donc il faut redoubler de vigilance en contrôlant et re controlant les sources. Chacune des parties a intérêt à se montrer la plus
            efficace dans la désinformation. Et nous, qui croire ?

            Par contre Cecilia, Pourquoi m’accusez-vous de juger. Il ne me semble pourtant pas le faire…

  8. joujou dit :

    Merci pour l’equipe de infosyrie.fr je vous invite chez nous a Alep et sur la cote syrienne aussi pour que vous puissez vous rendre compte de la situation. Votre travail doit etre publie aussi pour toucher une audiance plus large et pour faire un contre poids aux articles mensongaires publies tout les jours partout.
    merci encore.

  9. syrieux dit :

    « Même si les opposants n’ont pas tous disparu : une trentaine d’entre eux, venus d’un quartier périphérique, nous ont même offert une brève mais bruyante démonstration. On était quand même loin des 500 000 naguère. »

    L’armée a bien travaillé, le peuple n’ose pas s’exprimer comme avant.

    • Candide dit :

      J’allais le dire Syrieux!

      « Même si les opposants n’ont pas tous disparu… » Cette phrase illustre parfaitement le respect qu’a le régine pour ceux qui osent ne pas être d’accord : Pourquoi certains auraient disparu et pourquoi devraient-ils tous disparaitre. Il est vrai que pour obtenir plus de 95 % de votes favorables aux élections, il vaut mieux qu’il y en ait le moins possible. Je propose que les 5 % restant soient parkés dans une réserve afin qu’ils ne puissent pas disparaitre à jamais.

      • sowhat dit :

        c’est ça ce que vous appelez des « opposants » ? mais de qui vous vous moquez ?

        • Candide dit :

          Par nature, un opposant est quelqu’un qui n’est pas d’accord avec un Gouvernement en place. Il peut formaliser son opposition par le vote ou bien en manifestant. Moins il est entendu, plus il manisfeste fortement, et ceci jusqu’à ce qu’il obtienne satisfaction ou bien qu’il se lasse.

          Selon vous, quel est le profil de l’opposant parfait ?

          • syrieux dit :

            « Selon vous, quel est le profil de l’opposant parfait ? »

            Très bonne question!

            En gros, de ce que j’ai compris des intervenants de ce site , c’est celui qui n’est pas d’accord ( c’est un opposant) mais pas trop quand même!

          • nathalie dit :

            si je peux m’exprimer sur le sujet, l’opposition parfaite est celle qui est prete à dialoguer…
            c’est chose possible maintenant puisque les premiers partis d’opposition ont vu le jour,
            c’est aussi celle que l’on laisse s’exprimer, et je suis bien d’accord avec vous, la manifestation fait partie des possibilites, interdites jusqu’il y à peu de temps, autorisées aujourd’hui d’après ce que j’ai compris . Seule contrainte prevenir les autorités, ce qui est aussi le cas chez nous.
            Je pense que tous les Syriens, qui ont étés des millions à manifester dans les rues le 21 juin pour acclamer ces réformes n’ont pas l’intention de les voir partir aux oubliettes!
            Là ou les choses se compliquent, c’est lorsque les « manifestants » ont des intentions non démocrates, font de la provocation, sont armés , parfois meme beaucoup, prennent les non manifestants à parti (je ne parle meme pas des forces de l’ordre, c’est leur boulot!), menacent les commerçants, brulent des batiments public, ou commerces, fort des barrages routiers, sabotent des oleoducs, font dérrailler un train (le 24 ou 25 juillet, le Alep Damas, à derailler à Homs, sabotage! il y avait 400 civil, ma belle soeur a faillit etre dedans), enlévent des citoyen « normaux » pour les ramener en morceaux….
            Plus de 400 personnes des forces de l’ordre y ont perdu la vie aussi, cela parait beaucoup, surtout quand on sait que les chars se déplacent aussi.
            A ma connaissance, un des principaux devoirs d’un état est justement d’assurer le sécurité des citoyens! Au vu des réactions occidentales lors des manifestations devant les ambassades de France et des Etats Unis, qui ont occasionné quelques bris de glace, je pense que si le gouvernement Syrien avait laissé les manifestants de Hama et de Homs continuer tranquillemnt, les occidentaux l’auraient trouvé tout aussi illégitime, et les Syriens aussi, mais pour le coup avec raison!
            Personnellement, et j’espère ne pas froisser votre sensibilité, je me fiche pas mal de ce que ces personnes pourraient avoir à proposer pour l’avenir de la Syrie.
            Il est possible qu’il y ai eu des dérapages au niveau du régime, mais au final , c’est toute la Syrie qui risque de payer le prix fort pour quelques milliers d’ individus, aveuglés par la haine et le desir de vengeance!

          • syrieux dit :

            « si je peux m’exprimer sur le sujet, l’opposition parfaite est celle qui est prete à dialoguer… »
            Le problème, c’est qu’apparemment le gouvernement ne souhaite pas vraiment dialoguer, malgré les effets d’annonce. Pas de dialogue avant la fin des violences contre les manifestants.

            « c’est aussi celle que l’on laisse s’exprimer, et je suis bien d’accord avec vous, la manifestation fait partie des possibilites, interdites jusqu’il y à peu de temps, autorisées aujourd’hui d’après ce que j’ai compris . »

            Ce n’est pas ce que j’ai compris.

            « Là ou les choses se compliquent, c’est lorsque les « manifestants » ont des intentions non démocrates, font de la provocation, sont armés , parfois meme beaucoup, prennent les non manifestants à parti (je ne parle meme pas des forces de l’ordre, c’est leur boulot!), menacent les commerçants, brulent des batiments public, ou commerces, fort des barrages routiers, sabotent des oleoducs, font dérrailler un train (le 24 ou 25 juillet, le Alep Damas, à derailler à Homs, sabotage! il y avait 400 civil, ma belle soeur a faillit etre dedans), enlévent des citoyen « normaux » pour les ramener en morceaux…. »

            C’est la version du gouvernement, contestée par les manifestants.

            « Plus de 400 personnes des forces de l’ordre y ont perdu la vie aussi, cela parait beaucoup, surtout quand on sait que les chars se déplacent aussi. »

            Apparemment, ce serait des militaires et des policiers qui ont refusé d’obéir aux ordres.

            « A ma connaissance, un des principaux devoirs d’un état est justement d’assurer le sécurité des citoyens!  »
            Un Etat cherche d’abord à se maintenir. Et dans une dictature, on est prêt à beaucoup pour cela.

            « Personnellement, et j’espère ne pas froisser votre sensibilité, je me fiche pas mal de ce que ces personnes pourraient avoir à proposer pour l’avenir de la Syrie. »
            Vous ne froissez rien du tout, les syriens qui manifestent malgré des risques sont determiné, quoi que vous ou moi puissions en penser. Et les diaboliser et mentir à leur sujet n’est pas une bonne stratégie à mon avis.

            « Il est possible qu’il y ai eu des dérapages au niveau du régime, mais au final , c’est toute la Syrie qui risque de payer le prix fort pour quelques milliers d’ individus, aveuglés par la haine et le desir de vengeance! »
            La Syrie a déjà beaucoup payé dans les années 80.

          • Cécilia dit :

            Un Opposant?

            Il y a deux types : le pacifiste, ouvert et prêt au dialogue et le
            violent qui veut tout renverser par la force des ARMES. Ce dernier s’appelle « un révolutionnaire ».

            S’opposer se pratique soit par la langue, soit par l’arme.
            S’opposer se pratique soit par la démocratie, soit par la guerre.
            Les démocrates de nos jours pratiquent les deux, à savoir la démocratie par la parole ou le vote si vous voulez, et par la guerre comme ils ont fait en Irak, la Libye ou ailleurs!

            Voltaire était un opposant pacifiste contre l’injustice. Je suppose que vous le savez puisque votre pseudo est « Candide »!

          • nathalie dit :

            réponse à Syrieux:

            il semblerait effectivemnt que pour bon nombre d’opposants, les compteurs se soient arrétes dans les années 80; n’oubliez pas que si la Syrie à un passé, elle à aussi un présent, que les cartes peuvent changer (j’entends déja votre réponse à ce sujet!!!), et qu’il est important de préparer l’avenir.
            Quand à votre réponse, je ne prendrai pas la peine de commenter les commentaires de mes commentaires, car avec vous ce serais sans fin….
            Juste pour le clin d’oeil, votre façon de répondre m’a rappelé la période ou ma fille (vers 2 ans ) était en pleine période d’opposition! C’est trés particulier, puisque chaque proposition, meme trés sympatique pour un enfant se cloture systématiquement par un NON!
            Cela dis c’est un phase très importante pour l’enfant, qui à besoin de se rendre compte que son avis peut etre différent de celui des parents…
            et l’enfant cherche la confrontation avec ses parents
            Normalement cela passe….

          • syrieux dit :

            « il semblerait effectivemnt que pour bon nombre d’opposants, les compteurs se soient arrétes dans les années 80; n’oubliez pas que si la Syrie à un passé, elle à aussi un présent, que les cartes peuvent changer (j’entends déja votre réponse à ce sujet!!!), et qu’il est important de préparer l’avenir. »
            Personnelement, c’est Bachar qui m’a rappelé les années 80.

            « Quand à votre réponse, je ne prendrai pas la peine de commenter les commentaires de mes commentaires, car avec vous ce serais sans fin…. »
            Pas mal!

            « Juste pour le clin d’oeil, votre façon de répondre m’a rappelé la période ou ma fille (vers 2 ans ) était en pleine période d’opposition! C’est trés particulier, puisque chaque proposition, meme trés sympatique pour un enfant se cloture systématiquement par un NON!
            Cela dis c’est un phase très importante pour l’enfant, qui à besoin de se rendre compte que son avis peut etre différent de celui des parents…
            et l’enfant cherche la confrontation avec ses parents
            Normalement cela passe…. »

            Ouf! vous me rassurez! Mais c’est juste hors sujet!

        • aleph dit :

          Merci pour la richesse de vos commentaires Nathalie.

          Vous avez raison. Cela fait belle lurette que syrieux a abandonné l’argumentation. Quelque chose a cassé en lui en se confrontant à notre amour de la Syrie et à notre défense du pays. Il sait que son commerce est on ne peut plus indigne et s’en est fait une raison et continue quand même, pour une raison que lui seul connaît.

          Mais comme il doit y avoir une partie de son être qui est bonne et qui souffre de cohabiter avec tant d’indignité, alors il s’oblige à faire court pour ne pas trop souffrir.
          Il ne croit pas lui même, voyez vous! Il n’a plus la force de répéter les même choses biaisées indéfiniment.
          Comme on lui demande d’argumenter, alors il fait comme l’élève fainéant qui agrandit son écriture pour remplir plus de pages.
          Du coup il fait des copier/coller de morceaux de textes des autres et ajoute une boutade du genre « toi même » derrière chaque argument.

          Du coup cela devient stérile et indigeste.

          Mais dès qu’il est laissé à sa solitude, il cherche à attirer les autres à lui en envoyant ses déjections verbales à droite et à gauche dans une tentative désespérée d’attirer l’attention à lui.
          Dès qu’il a de l’attention, il recommence le seule jeu qu’il lui reste. « copier/coller/toi même »

          ya haram. On lui souhaite d’aller mieux.

          • syrieux dit :

            « Merci pour la richesse de vos commentaires Nathalie. »

            lol

            « Vous avez raison. Cela fait belle lurette que syrieux a abandonné l’argumentation.  »
            Vous n’avez pas le niveau, j’y peux rien. J’ai essayé pourtant, précision, rigueur, vous vous souvenez des insultes que je me suis pris. Vous êtes aveugles, à quoi bon argumenter?

            « Quelque chose a cassé en lui en se confrontant à notre amour de la Syrie et à notre défense du pays. Il sait que son commerce est on ne peut plus indigne et s’en est fait une raison et continue quand même, pour une raison que lui seul connaît. »
            Encore un délire sur ma personne. Votre pour la Syrie, je n’en sais rien, pour Bachar, oui, pour le peuple, certainement pas.

            « Mais comme il doit y avoir une partie de son être qui est bonne et qui souffre de cohabiter avec tant d’indignité, alors il s’oblige à faire court pour ne pas trop souffrir. »
            La pertinence de votre analyse me laisse sans voix, presque du même niveau que vos analyse sur les événements en Syrie.

            « Il ne croit pas lui même, voyez vous! Il n’a plus la force de répéter les même choses biaisées indéfiniment.
            Comme on lui demande d’argumenter, alors il fait comme l’élève fainéant qui agrandit son écriture pour remplir plus de pages. »
            J’ai beaucoup argumenté avant, et il n’y avait pas grand chose en face, surtout de votre part d’ailleurs.

            « Du coup il fait des copier/coller de morceaux de textes des autres et ajoute une boutade du genre « toi même » derrière chaque argument.

            Du coup cela devient stérile et indigeste. »

            C’est pour une meilleure lisibilité.

            « Mais dès qu’il est laissé à sa solitude, il cherche à attirer les autres à lui en envoyant ses déjections verbales à droite et à gauche dans une tentative désespérée d’attirer l’attention à lui.
            Dès qu’il a de l’attention, il recommence le seule jeu qu’il lui reste. « copier/coller/toi même » »
            lol

            « ya haram. On lui souhaite d’aller mieux. »
            Non , ne me souhaitez rien, surtout pas vous.

          • aleph dit :

            Je n’insulte jamais. Je moque ce qui mérite de l’être.

            Vous êtes prompt à vous déclarer insulté pour quelqu’un qui insulte l’intelligence de tout le monde ici depuis le début.

            Mais jouez donc les victimes. Normal pour une pleureuse que de se déclarer, réprimé, torturé ou insulté quand les choses ne vont pas comme il veut.

            Je vous avais bien dit que vous êtes une « pleureuse » parmi tant d’autres dont le rôle est de diffuser l’idée de la nécessité d’une guerre humanitaire contre la Syrie.

            Et je dois dire que vous faites honneur à votre rôle de pleureuse.
            C’est pas facile du tout d’être seul face à tous ces gens qui aiment leur pays. Courage!

          • syrieux dit :

            « Je n’insulte jamais. Je moque ce qui mérite de l’être.

            Vous êtes prompt à vous déclarer insulté pour quelqu’un qui insulte l’intelligence de tout le monde ici depuis le début.

            Mais jouez donc les victimes. Normal pour une pleureuse que de se déclarer, réprimé, torturé ou insulté quand les choses ne vont pas comme il veut.

            Je vous avais bien dit que vous êtes une « pleureuse » parmi tant d’autres dont le rôle est de diffuser l’idée de la nécessité d’une guerre humanitaire contre la Syrie.

            Et je dois dire que vous faites honneur à votre rôle de pleureuse.
            C’est pas facile du tout d’être seul face à tous ces gens qui aiment leur pays. Courage! »

            Complétement Hors Sujet!

  10. FredD dit :

    Je tiens à signaler à Syrieux que les opposants croisés à Hama n’avaient pas l’air d’avoir vraiment peur, ils se sont même payé le luxe de poursuivre un policier en civil (il avait une arme à la ceinture) qui a battu un record de sprint…

  11. Candide dit :

    Comment une Presse, digne de ce nom, peut se satisfaire d’un voyage organisé par les Autorités pour se faire une idée précise de la situation sur le terrain.

    Imaginons que le Régime soit aussi cruel que ce que certains ont l’air de dire. Serait-il dans son intérêt que la vérité soit révélée? Non, bien entendu! Donc limiter les déplacements des Journalistes, sous des vagues raisons de sécurité, génère une suspicion bien légitime.

    Qu’ils laissent les Journalistes circuler librement, rencontrer les Populations, filmer les manifestations, sans imposer de délai ni de périmètre, comme cela se fait dans d’autres Pays qui subissent des troubles, et nous pourrons nous faire une idée objective de la situation.

    • nathalie dit :

      Et si les journalistes n’étaient plus libres et indépendants?
      Dès le début al jaseera à mis de l’huile sur le feu, d’ou l’interdiction faite aux journalites, pas tous d’ailleurs.
      Il faut noter que la Syrie n’est pas coupée du monde, aucun soucis pour les visas touristiques (aucun journaliste n’aurait pu tenter sa chance?).
      Et mon opinion personnelle, au vu du parti pris de nos médias occidentaux dépuis le début des évenements, c’est que de toute façon, on ne peut pas leur faire confiance!
      Pesonnellement, j’ai perdu toute ma candeur….

      • nathalie dit :

        ps: je ne sais pas si l’impartialité fait partie des « devoirs » de la presse, mais sur les centaines d’articles ou dépèches que j’ai lus sur la situation en Syrie, seuls 3 ou 4 m’ont parus honnètes!
        perso je trouve cela effrayant! tout autant pour la France que pour la Syrie d’ailleurs…..

      • syrieux dit :

        « Dès le début al jaseera à mis de l’huile sur le feu, d’ou l’interdiction faite aux journalites, pas tous d’ailleurs. »

        Faux, AlJazeera ne parlait pas beaucoup de la Syrie au début, je m’en souviens très bien.

        « Et mon opinion personnelle, au vu du parti pris de nos médias occidentaux dépuis le début des évenements, c’est que de toute façon, on ne peut pas leur faire confiance! »
        Vous faites confiance à ce que raconte le gouvernement et ce qui se dit sur la chaîne d’état syrienne?

    • Cécilia dit :

      Bonjour Candide,

      Croyez-vous sincèrement que la presse occidentale est impériale?

      Avez-vous lu le dernier article de sa majesté « Le Fiagro » il y a deux ou trois jours cherchant désespérément une « révolution à Damas »?
      Leur journaliste a circulé librement à Damas mais….son article était…

      Voici le lien:

      http://www.lefigaro.fr/international/2011/08/21/01003-20110821ARTFIG00194-damas-forteresse-impassible-sous-le-controle-d-el-assad.php
      Bonne lecture!
      Bien à Vous

  12. Miryam C. dit :

    Merci à toute l’équipe d’infosyrie pour le travail courageux ethonnête que vous faites. Si seulement quelques media français pouvaient vous suivre !

  13. Victor 974 dit :

    Vous avez bien fait de voir Hama. On attend la suite. C’est intéressant.

    Alep n’est pas loin. Vous aurriez du continuer et visiter la Citadelle et les souks d’Alep.

    • syrieux dit :

      « Alep n’est pas loin. Vous aurriez du continuer et visiter la Citadelle et les souks d’Alep. »

      Pourquoi faire ? On sait déjà qu’il ne se passe rien là bas! Preuve d’ailleurs que les opposants ne mentent pas, sinon on voit mal pourquoi ils n’auraient pas fait croire à des manifestations à Alep.

      • Cécilia dit :

        Syrieux,

        Justement visiter Alep, la capitale économique de la Syrie avec ses 6 millions habitant complète l’image de la situation en Syrie.
        Vous dites « qu’il ne se passe rien là bas! », vous avez raison, cela est à l’opposé de la soi-disant « révolution populaire » en Syrie et que le pays est à feu et sang!

        Alep et Damas, c’est déjà plus de 65°/° de la population syrienne.
        La « révolution » ne touche pas plus d’1°/° des Syriens.
        Quelle drôle de révolution!

        • syrieux dit :

          « Vous dites « qu’il ne se passe rien là bas! », vous avez raison, cela est à l’opposé de la soi-disant « révolution populaire » en Syrie et que le pays est à feu et sang! »

          Une question Cécilia :
          Pourquoi les opposants menteurs qui nous font croire que la contestation est grande alors qu’elle est minime d’après vous, pourquoi n’ont ils pas menti sur Alep?

          • Cécilia dit :

            Ils ont essayé sans cesse de nous dire qu’il y a des manifestations.
            Ils ont abandonné leur idée. Peine perdue (voir les vidéos de la soi-disant « révolution ».

            En plus, Alep est très grande et ils ne peuvent pas mentir à l’infini.

            Question:
            Où sont les 2 MILLIONS de manifestants à Hama et Deir Ezzor?

          • syrieux dit :

            Ah bon? ils ont essayé de mentir sans cesse sur Alep????

            Moi ce que j’ai entendu des opposants, c’est plutôt des appels aux gens d’Alep pour qu’ils se soulèvent!! Donc ce que vous dites ne tiens pas!

            2 millions à Hama ? voyons! vous savez bien qu’un tel chiffre est impossible. Pour la quantité extrêmement importante de manifestants à Hama, l’armée est intervenu pour mettre la peur dans la population. Ils ont bien travaillé.
            Cependant, je pense que Hama ne vas pas en rester là.

    • Cécilia dit :

      Et Tartous aussi, ses plages et ses belles filles, la générosité de ses habitants et la beauté de ses églises et ses quartiers.

      Il ne faut pas oublier Jesser al-Shoghour et Daraa. Des habitants gentils et bons.

      • Victor 974 dit :

        @ Syrieux:

        Comment pourquoi faire? Visiter Alep, c’est passer en revue l’histoire. Visiter Alep, ville de 6 millions habitants et dont la moitié des entreprises syriennes y se trouvent remonte le moral et fait montrere que la vie n’a pas été arrêtée. L’économie tourne, les gens se déplacent, les souks sont ouverts, la vie continue.

        @ Cécilia

        Effectivement, rien n’empêche de visiter les villes citées, car les une complètent les autres. Bref, la Syrie est un pays beau.
        25.08.2011.

      • syrieux dit :

        « @ Syrieux:

        Comment pourquoi faire? Visiter Alep, c’est passer en revue l’histoire. Visiter Alep, ville de 6 millions habitants et dont la moitié des entreprises syriennes y se trouvent remonte le moral et fait montrere que la vie n’a pas été arrêtée. L’économie tourne, les gens se déplacent, les souks sont ouverts, la vie continue.  »

        Autant pour moi Victor 974, je pensais que vous parliez de visiter Alep par rapport aux événements qui secouent la Syrie.

  14. stephane dit :

    syrieux ou la mauvaise foi incarnée lol

  15. Cécilia dit :

    Ma réponse à candide,

    Je ne vous ai pas « jugé » comme vous avez compris. J’ai seulement jugé
    votre jugement qui faisait l’éloge des médias occidentaux, les qualifiant, je cite:

    1. « agences de presse impartiales ».
    2. « la presse occidentale se montrera très très prudente ».

    Et comme j’ai déjà signalé, l’affaire de l’ambassadrice syrienne à Paris, madame Lamia Shakkour n’est qu’un bel exemple parmi d’autre.

    Personnellement, j’assume toujours ce que je dit, alors Candide, faites la même chose de votre côté.

    Bien à vous

    • Cécilia dit :

      Je ne sais pas si ma phrase « Candide que je connais était beaucoup, beaucoup plus prudente dans ses jugements » était mal interprétée par vous?
      Je parlais bien entendu de Candide de Voltaire que, jeune et naïf mais découvrant petit à petit la réalité des illusions amoureuses. Les aventures et les rencontres l’aideront à mûrir pour devenir Zadig plus tard.
      Alors que votre pseudo n’est qu’un masque dont j’ignore la personne cachée en dessous.
      Donc, rien de personnel!