• Actualité
  •  

Rebelles paradant à un poste-frontière avec la Turquie : tant que  pareille situation prévaudra, des projectiles syriens toucheront le territoire turc, qui sert de sanctuaire aux dits rebelles... Fanfaronnade et obus turcs L'AFP signale ce samedi une nouvelle riposte de l'armée turque à la chute d'un obus syrien près du village turc de Güveççi, dans la province du Hatay (que l'AFP situe par erreur au sud-est de la Turquie !) C'est le gouverneur du Hatay qui a donné la nouvelle, précisant que [...]



Un quartier peut-être repris à Alep, nouvelles provocations turques

Par Guy Delorme avec Cécilia,



Rebelles paradant à un poste-frontière avec la Turquie : tant que  pareille situation prévaudra, des projectiles syriens toucheront le territoire turc, qui sert de sanctuaire aux dits rebelles…
Fanfaronnade et obus turcs
L’AFP signale ce samedi une nouvelle riposte de l’armée turque à la chute d’un obus syrien près du village turc de Güveççi, dans la province du Hatay (que l’AFP situe par erreur au sud-est de la Turquie !) C’est le gouverneur du Hatay qui a donné la nouvelle, précisant que le projectile syrien, qui visait évidemment une concentration rebelle près de la frontière, n’a fait aucune victime ; les militaires turcs auraient riposté à cet unique obus par « quatre salves » de mortiers, dont on ignore la cible et l’effet.
L’incident intervient dans le secteur de Khirbet al-Joz, localité syrienne située à l’ouest d’Idleb, effectivement à un ou deux kilomètres de la frontière turque, et où des combats opposent l’armée aux rebelles. Les mêmes causes qu’à Akçakale produisent les mêmes effets…
Voici, à ce sujet précis,une vidéo montrant comment les rebelles franchissent la frontière à Tell al-Abyad, en toute liberté :
http://www.youtube.com/watch?v=sv0qNbpGADwOn sait que l’armée turque a depuis jeudi l’autorisation de riposter à tout incident de frontière impliquant l’armée syrienne. Reste à savoir l’ampleur et le rythme de ces répliques. Comme on l’a déjà dit hier, avec des bandes rebelles postées sur la frontière, de part et d’autre de celle-ci, s’infiltrant et s’exfiltrant selon les circonstances du territoire turc, les « bavures balistiques » syriennes sont inévitables.
On verra jusqu’où Ankara pousse ce jeu dangereux. Vendredi, le ministre turc des Affaires européennes, Egemen Bagis, s’est autorisé une fanfaronnade, disant que son pays ne voulait pas la guerre avec la Syrie mais que son armée pourrait en finir avec cette dernière « en quelques heures » si nécessaire. De telles déclarations, d’un assez consternant niveau de puérilité, n’honorent pas la direction turque ni surtout ne témoignent de sa volonté d’apaisement.
-Damas  :
C’est la province de Damas qui semble faire l’actualité militaire ce samedi matin : les rebelles prétendent avoir abattu un hélicoptère de l’armée vendredi soir, dans le secteur dit de la Goutha orientale, une région située à l’est de Damas. C’est en tous cas l’OSDH qui l’annonce. Un chef rebelle a par ailleurs indiqué à l’AFP qu’il avait adressé au commandement militaire syrien un ultimatum, expirant aujourd’hui, le sommant d’évacuer ses troupes de cette région, la vie de « dizaines » d’otages iraniens détenus par la rébellion étant en jeu. On ne sait si ces otages sont ceux détenus depuis plusieurs mois, après avoir été enlevés pour certains dans le secteur d’Alep, ou s’il s’agit de nouvelles « prises » des insurgés.
La Ghouta  comprend des localités de la banlieue est de Damas, comme Harasta, Douma, Barzeh. Selon l’AFP elle serait un des « fiefs » de l’ASL dans la province de Damas. Un groupe islamiste radical le « bataillon » (ou la « brigade« ) Tajamo Ansar al Islam (qui a revendiqué le dernier double attentat contre le QG de l’armée à Damas) serait le principal « intervenant » dans ce secteur. Il est certain qu’il y a une guérilla endémique depuis des semaines du côté de Douma et Harasta, mais les effectifs des rebelles reste difficile à apprécier : force est de constater qu’ils ne revendiquent la « libération » d’aucune localité, et que leur capacité de nuisance ne dépasse pas le harcèlement. Notons que Douma, Harasta et Barzeh, ville de banlieue ou de grande banlieue, sont distantes de quelques kilomètres seulement d’al-Tal, petite ville située à une dizaine de kilomètres au nord du centre de Damas, où l’ASL avait installé un QG opérationnel pris par l’armée cet été.
Sana annonce la découverte d’un nouvel arsenal rebelle à al-Hameh, village situé juste au-dessus de Qudssaya, ville de banlieue située à 5 kilomètres environ au nord-ouest de la capitale et où des combats ont eu lieu ces tout derniers jours.
La périphérie sud de la ville, théâtre pendant des semaines d’accrochages de l’armée avec les bandes chassées en juillet de Damas, fait beaucoup moins parler d’elle depuis plusieurs jours. toutefois, l’OSDH annonce ce samedi matin la mort de deux soldats dans une attaque contre un point de contrôle à Daraya, banlieue sud-ouest de Damas : cette ville avait été déclarée nettoyée par l’armée, mais un petit commando pourra toujours s’infiltrer dans les mailles du filet. C’est la limite de la pacification des quartiers par l’armée. C’est la limite aussi des opérations de l’insurrection, réduite aux « piqûres d’épingle » et aux coups de mains.

En relation avec ce qui précède, voici un mini reportage de la télévision russe, montrant la bataille que mène l’armée syrienne dans la banlieue de Damas :

-Alep :
Un correspondant de l‘AFP parle de combats faisant « rage » dans le quartier industriel d’al-Arqoub (est de la ville) dont l’armée avait annoncé voici quelques jours le nettoyage : soit le reporter de l’AFP se trompe ou recycle la propagande rebelle, soit de petits groupes parviennent à se réinfiltrer dans une partie du secteur.
Sinon l’armée syrienne aurait pris le contrôle complet vendredi des quartiers al-Sakhour et de Soulaymane al-Halabi. Si la nouvelle est confirmée, ce serait un grave revers pour les rebelles : ces deux quartiers à l’est du centre ville sont contigus et leur prise par l’armée isolerait les insurgés du quartier de Hanano (est dAlep) de ceux enfermés dans la vieille ville et les quartiers voisins de Boustan al-Kasr et Bab al-Hadid. Vendredi soir l’armée avait déjà annoncé le nettoyage du secteur du rond-point d’al-Sakhour. Attendons mais ce pourrait être un vrai tournant dans la libération d’Alep.
Ci-dessous le lien vers le site (version arabe) d’al-Manar:
Sana évoque dans son édition du samedi 6 octobre, des combats intervenus vendredi dans les quartiers de…
-Boustan al-Kasr (à l’ouest de la Vieille ville) : 9 véhicules rebelles détruits, dont deux pick-up à Douchka, leurs équipages tués, parmi lesquels quatre ressortissants turcs ;
-Fardos (sud), Boustan al-Bacha et Cheikh Khoder (au nord du centre ville) : trois autres véhicules auraient été détruits au cours de ces opérations.
-Homs :
 L’OSDH évoque aussi des bombardements de l’armée, dans les environs de Houla (une trentaine de kilomètres au nord-ouest de Homs) qui auraient tué 5 civils et provoqué un « exode » de la population d’un village des environs.
A Homs même, llOSDH confirme une importante opération en cours dans le bastion principal et résiduel de l’insurrection homsi, le quartier d’al-Khaldeeye, au nord de la ville. Sana fait part d’un accrochages à Deir Baalba quartierà la sortie nord-est de Hom, juste au-dessus d’al-Khaldeeye). rappelons que l’officine de R.A. Rahmane évoque depuis 48 heures la « plus importante offensive de l’armée sur Homs depuis cinq mois » (soit depuis la reprise de Bab Amr).
-Deir Ezzor :
L’OSDH dit que 12 soldats ont été tués vendredi dans la région de Deir lors de l’attaque d’un barrage de l’armée. Sinon les rebelles – tendance Front al-Nosra (al-Qaïda) signalent la mort d’un de leurs responsables de Deir, Omar Hamdan Abdel Aziz :

http://www.facebook.com/photo.php?fbid=353539308072035

 

 

Post-scriptum : un message des djihadistes à Obama (et Romney)

Dans la vidéo ci-dessous, un djihadiste syrien (ou, à tout le moins, anti-Bachar) s’adresse, c’est intéressant de le préciser vu le contexte actuel, depuis le territoire turc à l’Amérique :

« Nous avons commencé notre djihad dans le bilad al-Cham (la Grande Syrie) et nous le finirons chez vous toujours sous ce drapeau ! »

Le drapeau en question porte la mention de la « chahada« , la profession de foi musulmane, et c est celui d’Al-Qaïda…

Comme on dit en américain : « Return to sender » (retour à l’envoyeur)…

http://www.youtube.com/watch?v=bL58pyB7kYM&feature=plcp



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

243 commentaires à “Un quartier peut-être repris à Alep, nouvelles provocations turques”

  1. idriss dit :

    aux responsables syriens.vu les provocs de merdogan.svp ouvrez le front sud est turc aux pkk et leur fournir des armes anti-char et du materiel militaire c’est la seule façon de calmer ce klebard de merde.

    • idriss dit :

      les fanfaronades turcs auront une valeure le jour ou ils vengeront les morts du bateau canardé par la marine israelienne.

      • Bekir dit :

        La vengeance est plat qui se mange froid. Leur tour viendra aussi t’inqiètes pas.

        Comme ceux qui ont aidés les terroristes kurdes, genre yessad.

        • Colonel Patouillard dit :

          On s’inquiète pour les Kurdes…

          Békir en l’honneur de Karabékir, en l’honneur du boucher des Kurdes ?

          Charmant programme…. Remember Diyarbékir (ex Amida) 1935, 35 000 morts…

          • Marie-Christine dit :

            D’où vient colonel, si ce n’est pas indiscret, que vous connaissez apparemment tellement bien l’histoire et la géographie de la Turquie et des Kurdes ? Cela m’impressionne.
            Avec mon amitié.

          • Colonel Patouillard dit :

            @ Marie-Christine,
            Ce n’est pas compliqué, j’ai assez vécu en Syrie, en Turquie et en Iran. avec pas mal d’années de route… En Syrie j’ai eu la chance de connaître les recoins du pays -en particulier archéologiques- grâce à feu Georges Tate, qui dirigeait l’Institut de Damas. Personnage hors du commun, Tate a été injustement traité pour avoir accepté le poste d’attaché culturel à Bagdad. Ce n’était nullement un barbouze, mais un chercheur que la curiosité amenait à des situations extrêmes. Un puits de sciences pour la connaissance du Proche-Orient. Il savait tout depuis le coup d’état d’Hassan el Bakr qu’il a vu se dérouler à Badgad, il avait 25 ans. Il ne pouvait que déplorer la glissade progressive depuis les années 80 de la France vers un alignement total sur l’OTAN dans sa politique arabe.

          • Bekir dit :

            Je ne peux pas me rapeler, je suis né en 1997, désolé mais promis je vais me renseigner.

            Je croyais moi que DIYARBAKIR tenait son nom du minerais BAKIR=CUIVRE et DIYAR = PAYS ou REGION ce qui donne : le pays du cuivre et la région du cuivre.

            Et mon prénom vient de EBU BEKIR en turque ou ABOU BACHIR en arabe (orthographe à vérifier), désolé mes parents sont musulmans pratiquant.

            Les Kurdes et les syriens connaissent à peine leur histoire et toi tu as tout appris le temps d’un voyage et par une seule personne ? Stp retournes-y ?

          • Abdel dit :

            Je trouve que les Syriens sont d’une extrême gentillesse,moi j’aurais récupéré une pompe a eau et aurais rajouté au minimum 500l d’eau.

          • Bekir dit :

            anti-americain mais fans de MAC BOOK pro et en plus du 17 pouces, ça paie bien le terrorisme.
            A quand le boycott des produits US et Turc ?

        • kavurde dit :

          @bekir il n ya pas de teroriste kurde il ya des kurdes qui se battent pour le kurdistan,c vous les teroriste vu qe c vous qui mettez la terreure au kurdistan avec votre armee et ca na rien avoir avec la syrie,nous revendiquont pas la turquie mais nous voulons que votre armee de merde quitte le kurdistan.c bizard,vous n arrivez pas a entrer dans hakkari alors que vous pretendez finir la syrie en 1heure tu es vraiment un rigolo.proverbe d un sultan turc:l hiver profiter de la chaleur de vos famme et l été profiter de la frècheur des jeunes garçon,franchemment bekir resté la ou vous etes avec votre armée parceque avec un regard du vieux guérillé le hozbuallah vous paralise les tripes

          • Colonel Patouillard dit :

            Bien dit, Kavurde.

            Les gens d’Erdogan tuent allègrement des Kurdes et des Kizil Bach tous les jours dans l’Est de la Turquie et cela ne gêne personne au Parlement européen. Pas d’exclamations de Fabius, Hollande, Sarkozy, Fillon, etc…
            Erdogan a un permis de chasser et de tuer le Kurde et l’Alévi offert gratuitement par l’Union Européenne.

          • Bekir dit :

            Tu as du mal à comprendre le Français ou comprendre tout court ?

          • LafleurJs12 dit :

            Réponse à Abdel mais je squatte un peu ici faute de place « et du vin, ce n’aurait pas été mieux ?

            ET pour Colonel Patouillard: TATE adorait aller à Alep chez un ami lui aussi DCD : un médecin pédiatre très connu et qui savait sa Syrie sur le bout des doigts ! !Pour tous ceux qui avaient le privilège d’être invités chez ce médecin,c’était le récit le plus exact et le mieux raconté avec beaucoup d’humour de ce qu’était son pays qu’il ne voulut jamais quitter même pour de courtes vacances ! Son grand plaisir : aller sur les bords de l’Euphrate pêcher et y dormir à la belle étoile !

          • Bekir dit :

            Hé le KRO tu perds ton language ou quoi ? Articules quand tu écrits et promis je te réponderai si ça passe par la modo du site.

        • Colonel Patouillard dit :

          Hé, non, cher Békir.
          Diyabékir s’appelle Diyarbékir, vrai nom Amida, car un certain Kazim Kara Békir y a fait les plus beau massacre de Kurdes à Amida. En récompense on a donné le nom de ce héros un brin violent à cette ville.
          Enfin, je suis rassuré que vous ayez pris votre pseudo de manière plus raisonnable. Mais les Gengis Khans et le Yavuz pullulant dans les sites je m’attendais à tout. Certains Turcs ne font pas dans la dentelle.

          Toutes mes excuses, donc, Békir.

          • Bekir dit :

            Ton raisonnement c’est donc tous ceux avec qui je suis amis disent la verité, ont toujours raison, sont les plus forts etc… Bravo mon gars tu fait preuve d’intelligence, l’age n’a de raison que la follie.

            Ce n’est pas en piochant de petits fragments de l’histoire et en les réorganisants dans le sens qui nous arrange qu’on devient historien. Regarde aujourd’hui : des syriens tuent des syriens, avec le temps, des abroutis de ton espèce décriront dans ces scènes des actes héroïques, des martyrs mais moi qui vit cette époque : c’est meme pas une guerre : c’est une auto-destruction et surtout que la carte qu’avaient dessiné les francais, anglais et italien à la fin de l’empire Ottoman, n’est tout simplement pas un vrai pays, ca reste des tracés sur du papier.

            La soit disant carte du kurdistan c’est pareil, ces gens sont divisés en je ne sait combien de clan, tout comme les arabes, il leur faut un chef de clan et un village et comme personne n’est plus sur ses propres terres, c’est foutu, plus de solution donc on sort les kalaches.

            Quant à DİYARBAKIR ca s’ecrit comme ca en turque car c’est une ville TURQUE, meme si dans le passé la ville a eu un autre nom cela ne veut pas dire son vrai nom mais SON ANCIEN NOM.

            Franchement je ne comprends pas que tu ne soit plus en syrie aujourd’hui, quand on aime on y reste.
            RETOURNES-Y et continues à te cultiver là-bas, il doit y avoir des Universités qui dépassent les Oxford, Harward et compagnie.

        • spartacus dit :

          les gens que tu nome terroristes kurde n’ont rien a voir avec les bouchers asl envoyés , armé et financé de l’étranger ,la politique d’erdogan envers ce peuple les poussent à la radicalité cela est assez bien décrit sur ce site: akbdrk.free.fr/spip.php?article517
          extrait: « le pouvoir en Turquie veut éradiquer toute opposition politique, toute expression politique contestataire. Il veut museler toute expression des revendications kurdes en jetant en prison des milliers de cadres du parti [BDP], des centaines d’élus du peuple. Nos jeunes n’ont d’autre alternative que de rejoindre la lutte armée. C’est le pouvoir fasciste turc qui en est responsable. »
          et j’ajouterais qu’ils veulent museler toutes oppositions en Turquie ,les purges récente au sein de l’armée nous le confirme , l’AKP est bien l’image « moderne » de la dictature .
          petit rappel:en Turquie 14 897 prisonniers politiques sont détenus dans les geôles turques dont plus de 8 000 depuis avril 2009, 6 députés du parti kurde BDP, 33 maires, 119 conseillers municipaux et régionaux, 504 cadres et dirigeants du parti BDP, 771 étudiants, 700 enfants, 34 avocats, 99 journalistes 68 syndicalistes.
          ce qui ne veut pas dire que ce sont les turques en tant que peuple qui sont responsables, erdogan et ses sbires de l’AKP devront payer pour ces crimes et en premier lieux ce sera au peuple turque que reviendra ce privilège .
          soyons en sur, tous ces traitres payerons un jour leurs crimes qu’ils soient turques syriens,français « hollande,fabius,sarko et consort », US, hillarette, obama et leurs clique et tous les sionistes qui tomberont dans le tréfonds des poubelles de l’histoire , sans oublier leurs créatures BHL,Galioun,Belhaj et beaucoup d’autres
          en attendant ce jour bénis l’armé national syrienne continu courageusement et méthodiquement sa dératisation en Syrie
          vive la Syrie libre et indépendante

          • Bekir dit :

            Je ne te rejoins que sur Syrie libre et INDEPENDANTE, le reste ce n’est que de la propagande c’est tout.

    • Tarico dit :

      mauvaise idée.
      J’en ai une meilleure: annoncer une offensive vers le nord avec pour clair objectif d’éjecter l’ASL derrière la frontière turque. Les kurde verroullant à l’est.
      Là Erdogan n’aura plus le choix : se laisser submerger de milliers de terroristes en déroute où les prendre à revers pour les exterminer, seul moyen de sauver sa tête.

    • Marcel dit :

      Un commandant du Brigade Al Tawhid, « Abou Ebad » tué par l’armée Syrienne à Alep dans le quartier de Al Idaat « Quartier de radio » :

      http://www.youtube.com/watch?v=VU3Dgc9T4Hk

      • branarkelt dit :

        J’adore la vidéo ,avant et après ,en plus se faire interviewer par une femme avec les mains manicuré cela a du détruire sa pseudo virilité ,hilarant

    • Marcel dit :

      Un commandant de la Brigade Al Farouk, « Abou Al Abed Al Ansari » tué par l’armée Syrienne dans le quartier de Jourat Al Chayah à Homs.

      http://www.facebook.com/photo.php?fbid=353888941370405

    • Marcel dit :

      Un leader de l’ASL, le déserteur « Mohamed Jumuat Yassine » tué par l’armée Syrienne dans le quartier de Soulaymane Al Halabi à Alep.

      http://www.facebook.com/photo.php?fbid=353776814714951

    • Marcel dit :

      Un leader de l’ASL, un Libyen nommé « Abou Al Walid » de la ville de Benghazi tué par l’armée Syrienne, dans la « banlieue de Lattakieh » :

      https://www.facebook.com/photo.php?fbid=480342241985840

    • Marcel dit :

      Un leader de l’ASL, « Khaled Mahmoud Abdel Malek » éliminé par l’armée Syrienne, dans une offensive des rebelles échouée près de Houla à Homs.

      https://www.facebook.com/photo.php?fbid=480405945312803

      et vidéo de son cadavre après que les forces de sécurité l’ont tué :

      http://www.youtube.com/watch?v=DbJc7GvhkWI

    • Suriye akilli ol dit :

      C’est l’effet boumerang, y en a qui ont déjà joué à ce jeu là.

  2. dogan dit :

    vivement que l’armée arabe syrienne mettent fin a ces terroriste et que le peuple syrien retrouve la paix inchallah comme on dit aprés la tempête le beau temps

  3. Ctd Massoud dit :

    en fait g n comprend pa keske la turki gagne en faisan la guerre avec la syrie? E pourquoi Damas reste muet a leur riposte?

    • The Truth dit :

      La Turquie est soutenue par une bande d’états voyous (Otan et CCG). Si la Syrie provoque un peu trop, ils peuvent s’en servir comme prétexte pour l’attaquer massivement. La Syrie seule ne peut pas faire le poids face à cette alliance de bandits.

      • vanda dit :

        Assez daccord avec vous  » the truth » , c’ est sur qu’ il doit y en avoir qui attendent de pied ferme le geste de trop ,quitte mème à l’ inventer ! Donc prudence : Qui nous dit que le bombardement du village turc par des tirs en provenance de Syrie ce ne sont pas islamo- atlanto -terroristes qui l’ ont fait précisément dans ce but?

        • branarkelt dit :

          Justement les Américains et l’otan abandonneront la tache à Erdogan et lui laisserons le merdier car si vous faites une recherche vous verez qu’il n’y a aucun mouvement de l’armée Américaine ni de de l’otan dans la région .Le but final est la création un Kurdistan de préférence encore plus grand que celui revendiqué avec un accès à la mer au Nord d’Hattay .Erdogan est vraiment idiot et il est piégé par ses propres erreurs

        • Sousse92 dit :

          Tout à fait et il faut préciser que la Turquie cherche à recréer une influence néo-ottomane sur la Syrie. Du temps de l’Empire Ottoman, la Syrie était une riche province de cet empire. Le gouvernement turc actuel s’est mit dans la tête qu’une fois la Syrie mise à genoux et éclatée en plusieurs mini-Etats (un peu comme la Yougoslavie), le régime turc en profiterait pour revendiquer sa part du gâteau, à savoir une grosse partie des régions nord de la Syrie. Peut-être sous forme d’un protectorat militaire ou carrément annexer les territoires convoités.

          • Bekir dit :

            Ce que la Turquie cherche avant tout c’est entrer dans l’UE (dans la civilisation) mais ce n’est pas possible avec des voisins INSTABLES.

            Bien avant les rebellions en Syrie le ministre des affaires étrangères Turc Ahmet Davutoğlu n’a pas cessé de faire la navette avec nos chers voisins y compris la Syrie et son seul représentant de l’époque Essad pour essayer de creer un climat sain et des liens économiques solides et avec les mots de mon pote Erdogan : un marché commun et meme un espace chenguen du moyen-orient. Allez savoir pourquoi à ce moment là quelquen a appuyé sur un boutton et résultat : le « printemps arabe » fut lancé et le projet Erdogan fut nommé projet néo-ottomane.

            Quant à mes potes Kurdes de Turquie voici le projet de mon pote Erdogan : vous allez avoir les mêmes droits et devoir que tous les citoyens en Turquie à savoir parler librement le Kurde (même moi je vais m’y mettre), étudier dans votre langue maternelle, vous défendre dans votre langue, pratiquer la religion de votre choix etc. je n’ai pas liste complète mais en contre partie : il faut respecter l’unité de la nation, travailler (déclaré bien sur), payer vos impôts, le service militaire ne sera plus obligatoire (rien ne vous empéche de vous engager si les kalaches vous manquent), etc… Peut-etre meme que bientot nous n’auront plus besoin de vizas dans l’UE (si les Natacha vous manquent je connais de bonnes adresses en Ukraine, je vous donnerai mon 06 et on s’apelle). C’est pas beau tout ça ? Et pour finir des excuses mutuelles, on s’embrasse, on se serre la main et voilà pourquoi tourner autour du pôt. Il faut viser la lune, dans le pire des cas on sera dans les étoiles.

            Ce n’est pas une plaisanterie et encore moins impossible. Et votre seule chance c’est avec mon pote Erdogan, s’il fait faut bond je serai le premier à l’insulter de tous les noms et peut etre meme que je demanderai asile en Kurdistan.

            C’est bientôt les élections, votre seule chance dans une démocratie c’est avant les élections et demandez vous qui serait perdant si ça aboutit.

            MA RICHESSE EST MA FAMILLE, MA FORTUNE SONT MES AMIS (bon j’avoue, je viens de fumer un joint XL à moi seule ;)

    • Colonel Patouillard dit :

      Tiens, oui, cela fait rêver un peu car il faudra bien que la Turquie rende la sandjak d’Alexandrette…
      Si on redécoupe les frontières du Proche-Orient comme le propose le plan Bush, commençons par la Turquie, faisons venir l’officier trancheilleur : donc, un bout pour la Syrie, un bout pour les Géorgiens, un autre pour l’Arménie, un pour les Lazes, un Dersim libre, un bout pour le Kurdistan (il faudra faire gicler le clan Barzani, assez collabo avec l’OTAN et ses congénères). Bon, bien, voilà… hélas on ne peut que rêver dans l’immédiat, mais pourquoi pas ?

      • Bekir dit :

        Dis voir mon brave : tu ne serais pas un de ces légionnaires français qui formait les rebelles du Pkk en Syrie des fois ?

        • Colonel Patouillard dit :

          Non, mais le PKK a une légitimité que les djihadistes enrôlés par le Qatar n’ont pas. Tu as abusé de tes pétards. Sois plus raisonnable.
          Fais marcher ton cerveau, mais sans pétards, tu verra les idées viennent mieux. C’est extraordinaire, essaie ! Tu verras même un jour que cette guerre que fait la Turquie à la Syrie n’apporte rien aux Turcs eux-mêmes, sinon d’apparaître une fois de plus les colonisés des USA. Si tu trouves ton plaisir à voir cette région mise à feu et à sang pour des intérêts qui ne sont pas les tiens, que peut-on faire. Certes, tu peux prendre un joint…

      • Freddy dit :

        Visiblement nous sommes quelques uns à « rêver » ou entrevoir une issue possible en ce sens à l’affrontement se déroulant actuellement en Syrie et dans la région.

        Peut être même qu’il faut prendre Istanbul des mains de l’occident et la renommer Constantinople au sein d’un Orient de foi, savoir, art et lumière.
        Et ce sera, dans l’histoire, la vraie conquête de Constantinople, celle qui lui aura redonné vie.

  4. dogan dit :

    massoud tu ne trouves qu’il n’y a pas assez de mort comme ça ?
    le président assad se mord les mains pour se retenir de faire le jeu des americano otanesque si assad riposte l’armée syrienne sera affaiblit et l’armée turque aussi ce qui arrangerait beaucoup israel et les americains par conséquent il faut l’armée syrienne se concentre sur Alep ils sont a la limite de dejouer le complot faut pas tout gacher surtout maintenant

  5. Vanalic dit :

     » nouvelle riposte de l’armée turque à la chute d’un obus syriens près du village turc de Güveççi, dans la province du Hatay »

    Un leger rectificatif, à votre article Monsieur D’Enghein…Fort clair.

    D’après les infos, ci-dessous, l’obus en question a atteri à 50 mètres à l’interieur du territoire turc…Le communiqué du gouverneur ne pas être plus claire et  » limpide  » que ça ! A supposer que c’est l’air électronique qui est à l’origine d’une telle précision !

    « Un obus de canon a atterri aujourd’hui à 07H00 (04H00 GMT) à 50 mètres à l’intérieur du territoire turc dans un terrain vague situé à 700 mètres du village de Güveççi et à 300 mètres d’un poste de gendarmerie », indique un communiqué du gouvernorat de Hatay.

  6. Frantz Fanon dit :

    Cette histoire de la frontière turco-syrienne, me rappelle … le 1er septembre 1939. « Seit 5.45 Uhr wird zurückgeschossen » déclarait M. Hitler ce jour-là, après avoir attaqué dans une opération secrète un poste frontalier allemand. Enfin, voilà l’opportunité d’ouvrir une grande guerre, de résoudre le problème du chômage, du réveil révolutionnaire qui se dessine dans certains pays européens … et de gagner les élections aux EEUU dans l’euphorie guerrière d’un peuple totalement dépolitisé.

  7. Frantz Fanon dit :

    J’ai oublié d’ajouter que je pleins les jeunes turcs qui seront les premières victimes des manouevres de leur caudillo (et ses chefs à Washington et Berlin). Peuple adorable, les turcs!

  8. Cécilia dit :

    Syrie: les miliciens menacent de tuer les otages iraniens
    L’équipe du site

    Les miliciens syriens ont menacé de tuer des dizaines d’otages iraniens enlevés en Syrie depuis début août si l’armée ne se retire pas de la zone de Ghouta orientale, dans la banlieue ouest de Damas, a menacé un commandant rebelle vendredi.
    C’est la deuxième fois que les rebelles menacent de tuer leurs otages iraniens.
    « Nous avons donné au régime 48 heures à compter d’hier (jeudi) pour se retirer totalement de la région de Ghouta orientale », a affirmé à l’AFP via internet ce commandant du Conseil militaire révolutionnaire à Damas et sa province se présentant sous le nom d’Aboul Wafa.
    « Nous avons également d’autres exigences militaires secrètes (…) si le régime n’y répond pas, nous commencerons alors à tuer les otages », a-t-il ajouté.

    Le 5 août, les rebelles avaient diffusé sur internet une vidéo montrant des ressortissants iraniens enlevés à Damas, les accusant d’être membres des Gardiens de la révolution, l’armée d’élite du régime iranien.
    L’Iran avait alors affirmé qu’il s’agissait de pèlerins enlevés près de Damas sur la route de l’aéroport et demandait la libération des 48 otages.
    Sur une vidéo diffusée sur la toile, un milicien dit que les négociations qui ont eu lieu pour « la libération des prisonniers iraniens en échange des prisonniers détenus dans les geôles du régime syrien ont échoué à cause de l’inaction des régimes iranien et syrien ».
    Prévenant que dès l’expiration de l’ultimatum samedi, « Nous exécuterons un prisonnier iranien pour chaque martyr qui tombe ».
    De violents combats opposent depuis des mois dans la zone de Ghouta orientale les miliciens à l’armée. Vendredi, les insurgés de la milice Abou – Al-Ashari ont dit qu’ils ont abattu un hélicoptère de l’armée.

    Mise en garde iranienne

    En réponse à l’ultimatum, le ministre iranien des Affaires étrangères a demandé la libération immédiate des otages iraniens, avertissant que ces groupes seraient tenus responsables de leur vie, a rapporté samedi l’agence officielle Irna.
    « Les preneurs d’otages des pèlerins iraniens en Syrie ainsi que ceux qui les soutiennent sont responsables de leur vie », a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Ramin Mehmanparast, selon un communiqué du ministère.
    « La République islamique d’Iran demande aux organisations internationales d’empêcher de tels actes et de tout faire pour obtenir la libération immédiate de tous les pèlerins et ressortissants iraniens », a-t-il ajouté.

    La Turquie bombarde des positions syriennes

    L’armée turque a une nouvelle fois riposté samedi matin à un nouveau tir d’artillerie venu de Syrie qui a frappé son territoire dans la province de Hatay (sud-est) sans faire de victime, a-t-on annoncé de source officielle.
    « Un obus de canon a atterri aujourd’hui (samedi) à 07H00 (04H00 GMT) à 50 mètres à l’intérieur du territoire turc dans un terrain vague situé à 700 mètres du village de Güveççi et à 300 mètres d’un poste de gendarmerie », indique un communiqué du gouvernorat de Hatay.
    L’armée turque a riposté par 4 salves de tirs de mortier à cette agression, souligne le texte qui ajoute que le tir, provenant d’une batterie des forces loyalistes, visait les rebelles syriens déployés à la lisière de la frontière turco-syrienne.
    Güveççi est situé juste à la frontière syrienne. Des combats opposent en face, dans le village syrien voisin de Khirbet al-Joz, les miliciens de l’Armée syrienne libre (ASL) à l’armée régulière syrienne, avait indiqué auparavant l’agence turque Anatolie.
    Des colonnes de fumée s’élevaient samedi de certaines habitations de ce village syrien, ajoute Anatolie.

    Opération de grande envergure à Homs

    L’armée syrienne effectue depuis vendredi une opération de grande envergure dans la région de Ksseir dans le gouvernorat de Homs, frontalière avec le Liban et où plus de 200 syriens ont été enlevés ces deux dernières semaines par les milices syriennes, selon le correspondant de la télévision Mayadine. Samedi, une vingtaine de cadavres mutilés ont été retrouvés dans le village de Houla. Selon des sources gouvernementales, ils font partie de 200 syriens enlevés pour des raisons confessionnelles alors que les miliciens accusent les soldats réguliers de les avoir massacrés.

    Selon le site Arabs-Press, une centaine de miliciens ont été tués vendredi, dans des accrochages dans le quartier de Bab Houd dans la ville de Homs. Alors que 22 autres miliciens ont péri dans le bombardement de la région de Rasten

    Dans la province d’Idleb, les Comités de coordination locaux ont fait état de la mort d’un chef milicien de l’ASL, Ala’ Kabkouni, ainsi qu’un certain nombre de ses hommes dans des accrochages avec l’armée à Jisr Choghour.

    A Damas, les forces gouvernementales contrôlent désormais la région de Qadsia après trois jours de combats. Selon des sources officielles, les miliciens ont été soit tués soit délogés et des quantités d’armements ont été saisies. Auparavant, ils avaient attaqué le bâtiment de municipalité de la localité, ainsi que le centre des services sanitaires, et ont cassé les voitures qui étaient garées près des bâtiments et des magasins et ont brûlé la mosquée Omari, au centre de la localité. Les forces gouvernementales sont également parvenues à libérer des citoyens pris en otage et séquestrés dans les sous-sols de certaines maisons, selon l’agence Sana.
    Ce samedi encore, une jeune fille de 17 ans a été kidnappée ce samedi matin de la localité Jdeidet Artouz située dans la banlieue nord de la capitale. il est également question au sud de la capitale d’accrochages qui ont lieu ce samedi entre les milices de l’ASL et l’armée régulière dans la région de Kadam.

    Dans le gouvernorat d’Alep : 4 turcs tués

    L’armée syrienne contrôle désormais les hauteurs du quartier stratégique de Sakhour situé à l’est de la ville.
    Selon le site Sham F M, plusieurs miliciens dont 4 de nationalité turque ont été tués dans le quartier Boustane kassir dans des opérations de l’armée régulière.

    Alors que plusieurs miliciens ont été blessés et tués dans le village de KfarNaya dans sa province, selon Syrian Documents.
    Vendredi, le chef de la milice Fateh, Anas Ibrahim Obeid a été grièvement blessé au cou dans une tentative d’attaque contre le quartier Maydane.

    Version AFP-OSDH

    Les troupes syriennes ont bombardé samedi des fiefs rebelles dans la ville de Homs, tandis que cinq civils ont été tués dans des bombardements de la province de Homs, a rapporté l’Observatoire syrien des droits.

    La carte d’Alep: les quartiers en rouge sont occupés par les miliciens de l’Homme.

    Dans la ville même de Homs, le pilonnage du quartier rebelle de Khaldiyé s’est poursuivi samedi, et des affrontements ont éclaté lorsque l’armée du régime a tenté d’entrer dans plusieurs zones tenues par les insurgés, selon cette organisation basée en Grande-Bretagne.
    Ces attaques interviennent au lendemain de ce que l’OSDH a décrit comme la plus intense offensive sur Homs en cinq mois, au cours de laquelle le régime a pour la première fois mobilisé son aviation pour attaquer cette ville, la troisième de Syrie.
    Selon le chef de l’OSDH Rami Abdel Rahmane, il n’y avait pas d’avion de combat au-dessus de Homs samedi.
    Toujours dans la province de Homs, la localité » de Houla était la cible d’un intense bombardement de l’armée syrienne qui a fait cinq morts dans le village de Taybeh al-Gharbiyé et déclenché un exode massif des habitants.
    Quelques heures auparavant, les rebelles avaient empêché des troupes du régime de pénétrer dans ce village.

    A Damas, les forces de sécurité étaient déployées en force dans le quartier des Mouhajirine (nord), où se trouvent également des tireurs embusqués, et perquisitionnaient les maisons, selon l’OSDH.
    Au sud-ouest de la capitale, les rebelles ont attaqué un point de contrôle tenu par l’armée sur la route menant à Deraya, tuant au moins deux soldats, poursuit l’OSDH, qui s’appuie sur un large réseau de médecins et de militants.
    Et Alep, deuxième ville de Syrie, où se sont concentrés les combats depuis mi-juillet, a été bombardée par les troupes du régime de Bachar al-Assad, sans que l’OSDH ne puisse donner un bilan dans l’immédiat.
    Vendredi, au moins 133 personnes, dont 70 civils, 24 rebelles et 39 soldats, ont été tuées, selon l’OSDH.

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=80931&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

      • Elle a une barbe (si j’ose dire) votre carte : d’un seul coup d’oeil, on voit déjà que Salaheddine est peint en rouge…

        L.D. & Infosyrie

        • Cécilia dit :

          Désolée, Louis, de vous contredire…

          Salahdine n’est pas peint en rouge, il est juste en bas de Sayef al-Dawla qui se trouve à son tour en bas de Izaah (la Radio). Tous ces 3 quartiers ne sont pas peints en rouge non plus, ce qui est d’ailleurs conforme à la réalité de terrain.

          Ce qui est peint en rouge c’est Anssari juste à droite ainsi que Sukkari (ou Sikkari en dialecte). De même, cette carte prend en compte de la récente libération de Sakhour il y a deux jours (au milieu du rouge en haut de la carte)

          Il faut signaler que les quartiers peints en rouge, sensés d’être aux mains des terroristes ne sont pas entièrement dans leurs mains comme par exemple, Massaken Hanano peint en rouge juste à côté de Sakhour et ce n’est pas u cas isolé.

          Personnellement, je n’ai pas peur du rouge !

      • kegan dit :

        A Alep, à mon avis , Al Sakhour n’a pas encore été pris, en tout cas la Syrie ne l’a jamais annoncé , alors qu’ils ont annoncé avoir « sterilisé » Sheikh Khodr qui est immediatement contigu à l’ouest; pour preuve , cette nuit Al Sakhour était bombardé par les forces de l’armée à 2h15 (Taht al Mijhar)et d’ailleurs il y a eu plus d’operation à Hanano (plus à l’est) qu’à Al Sakhour, la raison en est que la majorité de ce secteur est kurde (etdonc doucement les basses)…

        la carte est fausse en effet; Seif al daoulé n’a pas encore été pris entièrement et Sheikh Khodr comme j’ai dit doit etre en jaune ainsi que la majorité de Al Hellok , je la trouve par contre un peu trop optimiste au centre…

        • Cécilia dit :

          Si la télé syrienne a annoncé la reprise de Sakhour et Sulauman al-Halabi, le correspondant d’almanr l’avait confirmé aussi.

          Quant à Hanano comme vous dites « la majorité de ce secteur est kurde » est une grosse bêtise. Les Kurdes concentrés dans deux quartiers au Nord d’Alep qui sont d’ailleurs mitoyens, Cheikh Maqsoud dans le nord-est d’Alep, mitoyen à Bustan al-Pacha et à al-Achrafyeh (ils sont moins nombreux) à l’ouest de Cheikh Maqsoud.

          Dans ces deux quartiers aucun drapeau syrien flotte depuis le mois d’août, c’est le drapeau kurde qui l’a remplacé. Avant de quitter Alep fin août, ma sœur a rendu visite à une collègue qui habite Cheikh Maqsoud et elle a tout vu de ses propres yeux.

    • hannibal dit :

      « BREAKING NEWS »: OTAGES IRAN libéré les otages iraniens ont ete Libéré et remis a l’ambassade d’Iran à Tripoli……info press tv

      • LafleurJs12 dit :

        Et aujourd’hui les familles et amis d’Alep ont retrouvé déjà un peu de tranquillité ! tout le centre et l’ouest est calme ! mais pour l’est ils ne savent pas ils n’osent pas encore s’aventurer..Pourtant contactées par téléphone les familles installées dans ma maison et à côté en attendant mieux, c’est à dire de retourner chez elles si elle le peuvent, vont bien !
        le problème c’est surtout et toujours pas de travail, la peur d’aller et venir et de se faire enlever ou assassiner..il suffit comme ils le racontent de rencontrer un de ces illuminés et que tout dérape !

      • Cécilia dit :

        L’armée pourchasse et tue les groupes rebelles à Alep

        Des affrontements ont lieu entre l’armée syrienne et les groupes armés dans plusieurs régions de la ville d’Alep. Des sources sécuritaires syriennes ont rapporté à la chaine de télévision AlManar que l’armée a réussi à vaincre les rebelles dans plusieurs quartiers de l’Est de la ville. “Les unités militaires contrôlent complètement les places de Sakhour et Chaar, infligeant de lourdes pertes dans les rangs des groupes armés », précise-t-on de même source.

        Selon l’agence France Presse, des affrontements nocturnes ont eu lieu entre des soldats syriens et des combattants armés ayant « tenté de s’infiltrer dans la rue de la prison ». Huit combattants ont été tués, a indiqué l’AFP, citant une source militaire.
        Par ailleurs, une unité militaire a attaqué un groupe d’hommes armés qui ont essayé de s’infiltrer à la caserne militaire Hanano, alors que plusieurs terroristes ont été tués et d’autres blessés à Arkoub lors d’une attaque de l’armée régulière.

        Dans le rif d’Alep, les services de sécurité ont pourchassé et tué des éléments armés qui agressaient, enlevaient et tuaient des civils syriens. Parmi les morts figure le chef du groupe « Ragheb Mohammad Safadi ben Mohammad », a rapporté le site d’informations Arabi Press, citant l’agence syrienne Sana.

        Dans le quartier alBaroudiya, les services sécuritaires ont confisqué cinq charges explosives pesant entre 15 et 40 kg, et y ont découvert un tunnel de contrebande d’armes et de munitions à l’intérieur d’une cachette appartenant aux groupes rebelles.

        A Hama et Qoudsaya, la télévision officielle syrienne a affirmé que l’armée avait délogé les rebelles de ces deux localités proches de Damas, après de violents combats. L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) a reconnu la prise de Hama.

        Pendant ce temps, l’armée syrienne continue de bombarder les positions des groupes armés au Sud Est du pays, près de la frontière libanaise. Des colonnes de fumée s’élevaient dimanche matin de la région.

        De son côté, l’agence de presse officielle syrienne Sana a rapporté que les forces syriennes ont attaqué deux groupes terroristes qui tentaient de s’infiltrer vers les territoires syriens (à Talkalekh) depuis le Liban.

        New York Times : Le Qatar et l’Arabie Saoudite refusent de livrer des armes lourdes à l’opposition syrienne

        Selon le quotidien New York Times, les Etats-Unis craignent que « des armes lourdes ne tombent dans les mains des terroristes », pour cette raison l’Arabie Saoudite et le Qatar refusent de livrer ce type d’armement aux rebelles syriens.

        Dans un rapport, le New York Times a souligné que parmi les armes lourdes en question figurent des roquettes antichars et anti-aériens. « Le refus d’approvisionner les rebelles syriens en cet armement entrave leur victoire », estime le New York times.

        http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=80961&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

  9. Cécilia dit :

    Les otages iraniens détenus par les dijihadistes dont 48 ont été enlevés sur la route de l’aéroport à Damas début août, d’autres iraniens, ingénieurs travaillant en Syrie, ont été enlevés dans la région de Homs, mais à ma connaissance aucun dans le secteur d’Alep.

    Par contre, il y a plusieurs mois, des pèlerins libanais ont été enlevés dans le secteur d’Alep après leur passage à la frontière turque.

    De même, cinq élèves-officiers yéménites en formation à l’académie de génie militaire à Alep ont été aussi enlevés par les terroristes au début des opérations militaires à Alep en mois d’août.

    • fatima dit :

      Ils menacent car ce groupe est coincé et l’Armée arabe syrienne les cerne de toutes les côté. soit ils jettent leurs armes , soit ils menacent.
      En tout cas, l’Armée syrienne ne cédera pas et ces terroristes vont être anéantis.

  10. Merrick dit :

    Faut-il prendre cette information au sérieux !?
     »
    Damas a mis en place une zone d’exclusion aérienne en Turquie » : http://french.ruvr.ru/2012_10_06/90387573/

    « Les autorités syriennes ont donné l’ordre à ses troupes de réduire les combats dans une zone adjacente de 10 km à la frontière avec la Turquie. Les Forces aériennes syriennes interdites de s’approcher à moins de 10 km de la frontière. On ne sait pas s’il y a des ordres similaires pour les forces terrestres généraux.

    Ainsi, la Syrie a effectivement mis en place une zone d’exclusion aérienne au-dessus d’une partie relativement petite de son territoire. C’est ce que des insurgés locaux, qui n’ont pas de défenses anti-aériennes modernes, demandaient pendant des mois. »

    • vilistia dit :

      Merrick
      Peut-être pour éviter une confusion mais une défense anti-aérienne.. mon oeil !

      Tout va se jouer dans les frontières surtout du côté de Jisr al-Choghour.
      Pour Bachar, c’est d’éviter que se fasse un couloir humanitaire ou couloir de la mort.. Voir le Rwanda et le génocidaire Juppé !

  11. AVICENNE dit :

    J’ai honte d’écrire ce qui vient alors que des gens se battent et meurts depuis 19 mois, que des syriens n’ayant rien demandé vivent dans la peur et le chaos, mais je ne sais plus quoi penser.

    Prêt de 3 mois que l’armée syrienne « massacre » ces faux « révolutionnaires ». Il en tombe des dizaines par jour (parfois plus de 100 !).

    Si l’on est « minimaliste », c’est presque 10 000 d’entre eux qui sont morts dans cette période (plus ceux tombés avant).

    C’est tout de même conséquent non ?!.

    Et pourtant, toujours les mêmes endroits où se concentrent les combats. Un jour, la zones est « safe », quelques jours plus tard, il y a à nouveau des combats au même endroit.

    Je ne suis pas stratège et n’y connait absolument rien dans « l’art de la guerre », mais tout de même…

    OK Louis…………….je prends ma pillule……..

    • Tarico dit :

      Plutôt 20.000. Peut-être plus, mais pas moins.
      Après une telle hécatombe, les vocations se font rares, surtout dans le mercenariat.
      Reste les dingos, à exterminer patiemment.
      Le reste de la troupe sera éjecté derrière les frontières en temps voulu.
      Il est préférable que les combats aient lieu dans des zones déjà dévastées. Qu’ils crèvent à salahedine s’il y tiennent tant que ça.
      La priorité du jour: nettoyer les quartiers historiques de la vieille ville, quitte à ménager des couloirs de sortie.
      Nous avons vu la situation dégénérer en guerre civile, malgré tous les efforts militaires et diplomatiques.
      L’ennemi est enragé et puissant. Il n’est plus question de réformes ou même d’alternance.
      Nous pensions peut-être naïvement que démontrer la présence massive de djihadistes au monde entier allait calmer les ardeurs du camp occidental, mais il n’en est rien. En fait tout ce qui relève de l’argumentation et du bon sens n’a aucun poids, tant ils maîtrisent le double langage. Seules les armes et la stratégie militaire peuvent les faire plier, et encore pas tous. Un effondrement du gouvernement Erdogan et un rapprochement avec les militaires turcs semblent à portée de main, pour peu que la question kurde soit traitée avec finesse.
      La sortie de crise ne peut se faire qu’au dépend d’un bouc émissaire. Damas, mais aussi téhéran et Moscou doivent s’en prendre directement au commanditaire et grand argentier de cette guerre en menaçant le Qatar. L’affaire des pelerins iranien est un casus belli qui doit être exploité avec la même vigueur que l’obus malencontreusement tombé en Turquie.
      Ne plus adresser la parole à l’ASL mais menacer directement son bailleur de fond, si puissant et si fragile, le « pied d’argile » de cette coalition diabolique.

      • Colonel Patouillard dit :

        L’argumentation et le bon sens n’ont aucun poids… C’est excellent ce que vous dites.
        Tout le problème est là, les Otaniens sont dans l’aveuglement.

      • victorserge dit :

        je ne veux pas être pessimiste mais des abrutis prêt à se faire trouer la peau au nom de l’islam sont nombreux qu’on le croit donc le robinet ne va pas se tarir du jour au lendemain. Je crains que cette guerre continue un bon moment

    • Cécilia dit :

      Mais le robinet est toujours ouvert, cher AVICENNE !
      Pour moi, il faut couper l’eau qui coule sur les quatre frontières, c’est aussi simple que cela.
      Comment ?
      that is the question ?

  12. Cécilia dit :

    Missions géopolitiques de Poutine vues par des experts russes
    L’équipe du site

    La Russie présidée par Vladimir Poutine doit créer un groupe régional de pays alliés qui soutiendraient sa politique, estiment des experts russes interrogés par RIA Novosti à la veille du 60e anniversaire du chef de l’Etat russe.

    « La Russie créera probablement son propre pôle d’attrait géopolitique. Le projet de l’Union eurasiatique (Biélorussie, Kazakhstan, Russie-ndlr.) lancé par M.Poutine est en quelque sorte une réaction stratégique aux tendances géopolitiques actuelles », a indiqué Dmitri Badovski, président du conseil des directeurs de l’Institut des études socio-économiques et politiques de Moscou.

    Selon M.Badovski, la Russie et son président Vladimir Poutine jouent un rôle important dans tous les processus globaux.

    A l’époque moderne, la mission clé des chefs d’Etat consiste à créer un groupe régional de soutien pour faire face à la mondialisation, a pour sa part estimé Evgueni Mintchenko, analyste politique. « L’Ukraine est le pays clé pour la Russie, parce que l’Union douanière (Biélorussie, Kazakhstan, Russie) ne représente pas une économie assez grande. Si l’Ukraine faisait partie de cette union, cela permettrait de former un acteur puissant. Mais les élites ukrainiennes n’y sont pas encore prêtes », a déclaré M.Mintchenko.

    D’autre part, si la Russie préfère l’adhésion du Kirghizstan et du Turkménistan à l’Union douanière, cela présentera des risques importants, à son avis. « Si elle le fait, elle sera obligée d’imposer de fait une gestion étrangère dans ces pays, pour assurer le contrôle des frontières, lutter contre la contrebande et le trafic de drogue », a noté l’expert.

    L’Union douanière Russie-Biélorussie-Kazakhstan a été lancée le 6 juillet 2012 avec l’entrée en vigueur d’un Code douanier commun aux trois pays. Les membres de l’Union ont un seul espace économique depuis le 1er janvier 2012. Moscou invite l’Ukraine à rejoindre l’Union douanière, mais Kiev refuse d’y adhérer.

    Poutine figure parmi les hommes politiques les plus compétents du monde

    Cela dit, « dans la résolution de problèmes mondiaux d’aujourd’hui, beaucoup dépend de l’opinion de Vladimir Poutine qui figure parmi les hommes politiques les plus compétents du monde », a relevé le président de la Fondation Politika Viatcheslav Nikonov.

    Et d’ajouter que l’opinion du président russe au sein du BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) est parmi les plus importantes et décisives.

    Le directeur de la fondation Stratégie-2020 Mikhaïl Remizov a également supposé que M.Poutine faisaient partie de ces leaders mondiaux dont l’opinion comptait beaucoup.

    Vladimir Slatinov, de l’Institut pour les études humanitaires et politiques, l’explique par le renforcement des positions de la Russie et sa croissance économique.

    « Le rôle de Vladimir Poutine dans les affaires internationales augmentait parallèlement au redressement de la Russie et surtout dans les années 2000, avant la crise », a relevé l’interlocuteur de l’agence.

    Et de rappeler que la Russie avait connu une période de croissance économique pendant le premier mandat présidentielle de M.Poutine.

    « Aussi, est-il parfaitement évident que le rôle de la Russie a-t-il augmenté dans le monde », a indiqué l’expert, en ajoutant que dans les années 2000, le monde est devenu polycentrique.

    « M.Poutine en a tiré et tire toujours des avantages. Le monde a eu besoin de nouveaux centres de force, ainsi que d’une politique extérieure indépendante exercée par différents acteurs. Et Vladimir Poutine l’a bien incarné, ce qui a catalysé la croissance de son rôle », a conclu M.Slatinov.

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=80921&cid=19&fromval=1&frid=19&seccatid=33&s1=1

      • branarkelt dit :

        La Russie est surtout l’un des Etats à n’avoir quasiment aucune dette publique moins de 5 pourcent donc elle peut faire du chantage a qui elle veut par exemple couper l’approvisionnement de gaz à l’Europe qui aurait comme conséquence de faire exploser l’économie Européenne

        • Bekir dit :

          Et pourquoi les arabes ne coupent-ils pas leur gaz et petrol contre leurs ennemis, voir meme multiplier par 10 le prix du baril pour imposer leurs volontés ?

          • Algerien dit :

            je raisone par l’absurde.

            le petrole est basé sur le dollars et l’amérique imprime autant qu’elle le souhaite donc le prix augmente ça ne peut que les aranger.
            parcontre les pays en envoi de devellopement ou les pays sous devellopé à eux il ne reste que le nucléaire tu crois que les investissement dans ce secteur vont partir pour rien.
            demain tu va avoir deux sorte d’energie.
            l’energie bio et les autres energie « nucliaire » suaf l’energie solaire qui sera interdite sous pretexte que le soleil va perdre de son energie et que l’agriculture sera detruite en realité cette source d’energie est l’independance des pays de la main mise des lobbées
            un peut comme l’agriculture bio et l’autre
            les pauvres vont choisir le moin chèr etc ……………

            l’histoir que le petrole va secher c’est une histoir a dormir debout parcque l(homme n’a pas encore atteints le niveau de comprendre comment fonctionne la nature.la preuve qu’il ne peut prédir les catastrophe naturelle qui sont normaux pour la nature.

  13. Cécilia dit :

    «La chute d’el-Assad sera un coup énorme pour l’Iran»

    Mots clés : Dan Meridor, Israel, Syrie, Bachar el-Assad, Révoltes arabes
    Par Marc de Boni, Georges Malbruno

    INTERVIEW VIDÉO – Pour le vice-premier ministre israélien, Dan Meridor, les risques liés à l’après-Bachar sont de moindre importance.

    Vice-premier ministre en charge du Renseignement et de l’Énergie nucléaire, Dan Meridor estime qu’il faut profiter de «la très large coalition» qui s’est formée, y compris avec la plupart des pays arabes, pour stopper l’Iran dans sa marche vers la bombe atomique.

    LE FIGARO. – Où en sont les relations franco-israéliennes après le départ de Nicolas Sarkozy?

    Dan MERIDOR. – Nos relations avec le nouveau pouvoir français sont très intimes. Hélas, sur les grandes questions qui nous inquiètent, l’Iran ou la Syrie, aucun d’entre nous n’a les réponses aux questions que nous nous posons.

    Quelle est votre analyse des changements en cours dans le monde arabe?

    Il faut du temps pour passer des dictatures à des démocraties. Pas plus que les autres, Israël n’avait vu venir les printemps arabes. Aujourd’hui, ce qui m’inquiète, c’est le retour de Dieu et de la religion au centre de la politique. Je n’aime pas cela. Que fait-on si la majorité exprimée par le vote ne veut pas de la démocratie? Si elle refuse, par exemple, aux femmes le droit de se vêtir comme elles le souhaitent. Nous ne savons pas comment finiront ces régimes qui ont élu des pouvoirs islamistes, comme en Égypte, pays qui est très important pour Israël. Que va faire le président Morsi? Jusqu’à maintenant, sa rhétorique est neutre, il n’a pas attaqué Israël. L’Égypte a besoin de l’aide de l’Occident pour améliorer son économie. J’espère que cette pression aura une influence positive sur la posture du pouvoir égyptien.

    Et en Syrie?

    Le régime massacre son peuple de manière effroyable, il faut arrêter cela. ­Israël est dans une position très délicate. Nous n’agissons pas en coulisses pour changer les régimes arabes. Tout changement, c’est vrai, comporte un risque. En Syrie, iI y a le risque djihadiste. Mais pour nous, la priorité est clairement de briser l’alliance entre la Syrie, l’Iran et le Hezbollah. Cela dépasse tous les risques inhérents à un changement de régime à Damas. Nous ne savons pas quand le régime d’el-Assad tombera, mais quand il tombera, cela affaiblira l’Iran et le Hezbollah. Ce sera un coup énorme porté à l’Iran. La Syrie est la clé d’accès de l’Iran vers une position dominante au Moyen-Orient. Et sur ce constat, une large et rare coalition se forme, entre les pays occidentaux et les pays arabes. C’est une chose très importante que presque tous les pays arabes soient d’accord pour arrêter l’Iran dans sa course vers la bombe.

    Par une attaque ou par la poursuite des sanctions et de l’action clandestine?

    L’option militaire est sur la table, comme l’a dit le président Obama. En dire plus serait une erreur. Je suis contre tous ceux qui en Israël en rajoutent, car vous connaissez la formule: plus on parle, moins on peut agir. Obama a clairement dit qu’il ne s’agit pas de «contenir» un Iran nucléaire, mais d’empêcher l’Iran d’avoir la bombe. Les pressions exercées par la communauté internationale produisent un effet sans précédent, mais ce n’est pas suffisant. Il faut les intensifier. Le guide Ali Khamenei doit comprendre que s’il va au-delà du seuil et décide de construire la bombe, les conséquences seront très dures. Mais soyez sûrs que si l’Iran gagne son bras de fer et parvient à avoir la bombe, cela changera le monde tel que nous le connaissons aujourd’hui.

    http://www.lefigaro.fr/international/2012/10/05/01003-20121005ARTFIG00470-dan-meridor-il-faut-casser-l-axe-iran-syrie-hezbollah.php

    • Charles dit :

      «La chute d’el-Assad sera un coup énorme pour l’Iran» : quand je vois un tel titre, je passe à autre chose, car c’est une hypothèse qui a toujours été très… hypothétique, et qui est aujourd’hui carrément farfelue.
      Il n’y aura ni chute ni coup.
      Merci Cécilia.

      • L17 dit :

        @ Charles

         » Il n’y aura ni chute ni coup. » : c’est ce que nous souhaitons tous de tout notre cœur…. Mais il est toujours utile de savoir ce que « mijotent » nos adversaires.

        Cordialement

      • vanda dit :

        Certes c’ est une hypothèse , mais dans l’ esprit des sionistes c’ est un objectif et il y a vraiment urgence à ce qu’ ils n’ atteignent pas leur objectif et alors on pourra dire que l’ hypothèse était farfelue … et s’ en réjouir!

      • Colonel Patouillard dit :

        «La chute d’el-Assad sera un coup énorme pour l’Iran», ceci n’est pas un scoop… C’est précisément l’explication de tout.
        Bachar El Assad n’a pas cédé quand on lui a fait miroiter de rester au pouvoir à condition qu’il change de camp. C’était l’option Sarkozy. Bachar ayant honoré ses engagements et l’intérêt supérieur de la Syrie a refusé poliment. D’où la militarisation par les barbouzes otano-golfiques dès le début des contestations. Tout le reste est litérature, les Cameron, Hollande, Merkel, George-Barak Bushama n’ont que faire des droits de l’homme, libertés etc… et que dire de l’émir à la tête de fesse (l’émir du Qatar), les Séoud et autres Erdogan.
        La syrie est leur obsession de longue date.
        Seul problème c’est le coup du chandail qui file, si Bachar n’a pas apaisé la situation intérieure d’ici six mois, sans faire de prédiction de comptoir de bistro, la crise passera au stade supérieur (lire l’énigme syrienne par Guilhou, la période de mise à feu étant entre le 15 septembre 2012 et le Thanksgiving, 22 novembre). Scénario -que dans son misérable cerveau, Fabius, analphabète sur l’histoire du Proche-Orient, ne peut pas pressentir- : l’Irak de nouveau en guerre civile (merci le Qatar qui finance les massacres par attentats de masses en Irak), la Jordanie implose (merci les Frères musulmans), la Turquie se décompose, le Liban retombe dans la guerre civile (merci la France qui materne la bande du 15 mars, alias le clan Hariri). On notera ces temps-ci l’excitation maladive du «Camp du Bien», le Qatar qui éructe, Erdogan au bord de l’apoplexie, le superbarbouze français missionné au chaos syrien, Eric Chevallier, qui vocifère. Ils manquent de patience les vautours.

        • LafleurJs12 dit :

          très bien vu colonel ! Sauf que si Fabius est effectivement un analphabète crasse de l’histoire du Proche Orient, ,( mais comme Hollande et moins qu’Hollande d’ailleurs qui, lui, planqué en Corrèze n’a jamais eu à faire son service militaire dans Tsahal) ! notre Fafa reçoit des memos de la part de Nata-machin , qui les lui transmet par ses copains dont notre grand philosophe BotulHL qui joue les facteurs chics tout heurux d’être de retour et chez lui au Quai d’Orsay !

          • Colonel Patouillard dit :

            Xavier Guilhou sur son blog, le 25 août, (l’énigme syrienne) notait très bien que nos dirigeants (fabius inclus), « sans charisme », sont « pressés, voire naïfs et souvent incultes », « sans humillité et prudence », etc… Fabius est un inculte conseillé par des imposteurs tout aussi incultes, je pense à cet effarant cadeau de Kouchner qu’est Eric Chevallier. Certes Guilhou a ses aveuglements, il déteste Poutine pr ce que « ça le fait », il croit dans les vertus des démocraties occidentales, quelle naïveté, car on ne bourre pas les urnes comme on Congo en France, on travaille en amont : on bourre les cerveaux avec les télés de propagande. Et c’est comme cela qu’on attaque des pays qui ne nous ont rien fait. Que Juppé responsable en partie du génocide du Rouanda ne soit pas inculpé par le CPI mais Laurent Ggbagbo, si. On n’en finirait pas.

            J’aime bien votre point de vue, avez-vous connu Georges Tate ?
            Mes amitiés à Ebn-é Baytar.

        • Bekir dit :

          Tu as le droit de rester polie ma chère ?

          • Commencez par l’être vous même : la moindre grossièreté, et je vous censure, vous voez c’est simple. Si vous connaissez d’autres extraits du Cid…

            L.D. & Infosyrie

          • vanda dit :

            Colonnel Patouillard , j’aime bien votre formule :  » En France , on ne bourre pas les urnes ,comme au Congo; on travaille en amont, on bourre les cereaux avec des télés de propagande »…. Très bien dit!

        • idriss dit :

          @Colonel Patouillard.
          merci tt est dit ou presque.les israeliens paniquent le feu a leurs frontieres.l’iran durcit le ton et fait la nique aux caniches.la russie se modernise son armee.la chine joue au touche coule.au pacifique.les saouds se dechirent pour le trone a merde.
          c’est le bordel partout et la syrie dans tt ça bachar aura le dernier et l’os syrien les etouffera tous amen.

          • machiavel dit :

            AMEEEEENNNNN !

          • Colonel Patouillard dit :

            Oui, Idriss, les otano-golfistes ont cru trop vite leur victoire arrivée. Le vent de l’histoire. L’Europe et les USA sont sur le déclin. Il est temps que les peuples du Proche-Orient se révoltent et ne se fasse pas voler leur liberté par les sous-marins à barbe des colonisateurs déchus (les sous-marins à barbe ce sont les salafistes entretenus par le Qatar).

            Donc, les mois, les années à venir vont être décisives. On a vu la fin de l’URSS, nous allons assister à la fin de l’OTAN. Ce sera alors un vrai printemps, pas un hiver sans fin que nous promettent les pantins de Tunisie, Libye, Egypte.

    • L17 dit :

      Bonjour Cécilia

      Un grand merci pour toutes ces informations que vous partagez et pour ce dernier lien.
      Que Dieu protège votre pays et que l’armée syrienne boutent tous les terroristes en Turquie puisque Erdogan les aiment tant…

      Courage, la victoire est au bout toute proche Inch’Allah !

      Cordialement – L17

    • Marie-Christine dit :

      « Nos relations avec le nouveau pouvoir français sont très intimes. »
      Les aveux ne sont même pas pudiques…!!! Tout est dit, sauf qu’il s’abtient de donner des détails sur la coucherie permanente « nuptiale » : film X !? Sauf, qu’il laisse la porte grande ouverte à l’imagination « débridée » qui risque d’être toujours en-deça de la réalité à en découvrir…

      • Cécilia dit :

        Je vous adore, Marie-Christine !

        Je constate que vous savez toujours bien décrypter les mots magiques qui sont d’ailleurs des grandes clés.

        Il en reste encore d’autres clés dans cette article, avis aux amateurs !

      • Marie-Christine dit :

        « Mais pour nous, la priorité est clairement de briser l’alliance entre la Syrie, l’Iran et le Hezbollah. Cela dépasse tous les risques inhérents à un changement de régime à Damas. »
        Encore une fois tout est clairement dit cette fois-ci de la réalité de l’agenda israélien en Syrie (décidément il est précieux ce Monsieur Dan Méridor pour dire avec une assurance cynique ce qu’est effectivement « la réalité »).
        Tiens au fait cela ne vous rappelle rien des propositions douceureusement appuyées d’un troll récent, à Bachar et soutiens, d’une paix « généreuse » d’israël à son voisin, s’il lâchait le hezbollah, s’il « prenait ses distances » avec l’Iran, si, si…, mais les deux premiers si, étaient dans l’immédiat primordiaux. Avec comme résulats le plus tangible pour les Syriens qu’ils pourraient aller faire du ski avec les Israéliens sur un Golan non réellement libéré (il ne faudrait quand même pas exagérer !!):)
        La « diplomatie » israélienne semble sortir de l’ombre où elle se tenait « diplomatiquement » pour relancer d’une façon énergique ses alliés (peur d’une défaillance ?). Ce changement dans la stratégie de communication israélienne, cette sortie de ses retranchements, cette offensive « diplomatique » où elle se met en première ligne (elle y était déjà, mais « souterrainement ») n’est-ce-pas un signe que globalement la stratégie antérieure a échoué -prévenir un échouage complet – ? En tout cas, Israël à la manoeuvre de plus en plus ouvertement…!

        • Marie-Christine dit :

          Tiens l’icône qui rit (la seule que je sais mettre pour l’instant) ne s’est pas placée… Pourquoi ?

          • Cécilia dit :

            A Marie-Christine :)

            J’espère qu’elle marche ! ;)

          • LafleurJs12 dit :

            Et j’ai oublié comment la faire sur mon mac cette rondelle qui rigole ! !c’est l’âge dirait les jeunôts, mais non, c’est l’étourderie ! On peut mettre Lol !

          • Cécilia dit :

            A LafleurJs et Marie-Christine

            - pour sourire, il faire cliquer d’abord sur la touche « point virgule » ensuite sur la touche (parenthèse). Donc ; puis )

            - pour rire, cliquer sur : puis sur )

            Cela sur le PC.

            Pour écrire en gras, faites les étapes suivantes :

            pour commencer sans laisser d’espace, puis la même chose pour fermer en ajoutant le / avant de fermer, toujours sans laisser d’espace.

            La prochaine leçon sera pour l’écriture en italique : ;) ;) ;)

            Cécilia vous embrasse toutes les deux

          • Cécilia dit :

            Oh, c’est la cata, mais c’est rigolo !
            C’est passé directement en travaux pratiques ! :)

            Y a-t-il quelqu’un dans la sale qui sait mieux expliquer que moi ?

            Je me tords de rire de ma bêtise !

          • Marie-Christine dit :

            @ Cécilia,
            ;) :) ;) :)
            C’était juste pour m’exercer !
            J’espère que cela aura marché et un grand merci !
            En ce qui concerne le gras, je m’y attellerai plus tard.
            Encore une fois un grand merci, et maintenant… envoyons…

          • Bekir dit :

            On dirait que je suis le seul à n’avoir que 15 ans

          • Marie-Christine dit :

            @Békir,
            « On dirait que je suis le seul à n’avoir que 15 ans »
            Au moins Békir, vous êtes drôle, et quand on me fait rire, c’est un bon point !

        • Marie-Christine dit :

          ça marche !!!

      • Colonel Patouillard dit :

        Relations légèrement incestueuses…
        Fabius vient encore de faire un voyage en Israël pour se monter bon serviteur. Accompagné de Laurence Dumont et Alain Tourret, deux députés bas-normand, élus sans saveur et sans couleur, qui se sont fait élire en local sur le thème de la lutte contre l’ »islamisme radical » (ce qui est bon à Caen ne l’est pas à Alep !!!). Bref une fois élus les deux compères avec Fabius sont donc allés assurer Israël de leurs inquiétudes, pas un mot sur l’enfer de Gaza, pas un mot sur la destruction de la Syrienne.
        Cette volupté dans l’abjection donne la nausée. Qui nous débarrassera de Fabius, honte suprême ?

        • LafleurJs12 dit :

          Mais il y est chez lui !

          • Colonel Patouillard dit :

            Euh… Problème de double nationalité ? Pour un diplomate, ce n’est pas évident. Mais, ouf ! tête de lokhoum avarié (Fabius) n’est pas ministre des afafires étrangères, il est ministre de la guerre, comme Kouchner et Juppé !

            Merci beaucoup pour le kébbé, notre madeleine de Proust, à ceux qui furent Aleppins de passage ou de naissance. Je suis dévasté par ce qu’ils ont fait à cette ville, bijou médiéval. Les Bolloré, les Bouygues, les Ben Laden (les frères pas Oussama) pensent y bétonner un jour, et y imposer leurs bouses de bétons comme dans le Golfe.

        • Marie-Christine dit :

          « Qui nous débarrassera de Fabius, honte suprême ? »
          Apparemment « personne » dans notre « système démocratique » où tout est fait pour que le citoyen soit impuissant, après qu’il a déposé dans l’urne un bulletin pour élire un président – un président espéré du moindre mal.
          Nous n’avons pas élu Fabius, sa nommination est le « privilège » du président.
          Ce « Fabius » est le ministre des affaires étrangères (de la Guerre, on dirait bien d’abord, en première et dernière instance) d’Israël en France.Tant que nous ne pourrons changer la main-mise d’Israël sur notre gouvernement et notre président « consensuel » du soi-disant « moindre mal » en premier lieu, même si Fabius sautait, il serait remplacé par un autre clone « israélien » (et le pire, qu’il soit « juif » ou pas -qu’il soit juif n’est même pas nécessaire : voir Juppé) « de honte suprême », ou même de plus grande honte encore (si c’était possible !). Dans un tel contexte nous n’en sortirons pas, nous n’irons que « de honte en honte », je le crains… Pour la combattre, d’abord dénoncer cette main-mise, la rendre évidente pour la majorité des Français. Est-ce que la majorité des Français en a conscience et surtout s’en préoccupe prioritairement, enfoncée comme elle est dans la crise et la « mondialisation » et en l’absence apparente d’issues pour changer la situation ?
          Constat pessimiste…? En tout cas conscience nécessaire de cette réalité pour commencer…
          VIVE LE COMBAT DE LA SYRIE ET QUE NOUS AYONS LA JOIE PROCHAINE (INCHALLAH) DE SA VICTOIRE !
          Car ce combat est aussi le nôtre !!

    • perlimpimpim dit :

      merci pour cette interview qui a faillit m échapper et qui m a bien fait rire tellement elle est truffe d inexactitudes et de mensonges et qui montre la faiblesse et surtout la perdition de la position israélienne.
      il dit tout de meme une grande verite : « car vous connaissez la formule: plus on parle, moins on peut agir » et venant d un pays qui menace l Iran depuis 20 ans sans rien faire, je me poile encore plus.
      Merci a tout ceux qui travaillent, animent et amenent de si precieuse information ici.

  14. Cécilia dit :

    Le président al-Assad visite le mausolée du martyr à Qassyoun

    06 Oct 2012

    Le président Bachar al-Assad a visité aujourd’hui le mausolée du martyr au mont Qassyoun à l’occasion du 39ème anniversaire de la guerre de 6 octobre.

    Le président al-Assad a été accueilli par le sous-commandant de l’armée et des forces armées, ministre de la défense le général Fahd Jassem al-Freij, et le chef d’Etat-major Ali Abdallah Ayyoub

    Une fille et un garçon des fils des martyrs ont présenté deux bouquets de fleurs au président al-Assad qui s’est dirigé ensuite vers le mausolée du martyr où il a déposé une couronne de fleurs et récité le Fatiha pour leurs âmes.

    Nombre de responsables de l’Etat et du Parti Baas arabe sociale, dont le secrétaire général adjoint du Parti Baas Arabe Socialiste, les vice-présidents de la république, le secrétaire régional adjoint du Parti, le vice-président du front national progressiste, les présidents de l’Assemblée du peuple et du conseil des ministres, le chef d’Etat-major de l’armée de libération de la Palestine, ainsi que des gouverneurs, des présidents des organisations populaires et des syndicats professionnels, des membres de l’Assemblée du peuple et de hauts officiers de l’armée ont assisté à cette cérémonie.

    Avant son départ, le président al-Assad a échangé des mots avec nombre de filles et de fils des martyrs sur les significations de l’héroïsme qu’avaient tracé les martyrs de la Patrie au fil de l’histoire moderne de la Syrie.

    http://sana.sy/fra/51/2012/10/06/445538.htm

    Des belles photos à regarder.

  15. L'étrangère dit :

    La Morale !

    Asma Al Assad a reçu les bacheliers syriens…
    http://www.youtube.com/watch?v=-QiQYQDkmUY&feature=player_embedded

    En bref :
    Madame Asma Al-Assad reçoit les dix premiers classés aux examens du bac national arabe syrien : « Pour construire une société, la science sans la morale ne suffit pas… Nous vous remercions ainsi que vos familles … Par vos efforts, votre saine ambition et vos sacrifices en ces moments difficiles que traverse la Syrie vous avez prouvé votre attachement à ces deux valeurs essentielles pour l’avenir de votre pays ! ».

    • L'étrangère dit :

      La Morale toujours !

      L’ARGENT, LE QATAR ET LA REPUBLIQUE… PAR BHL !!!
      http://www.bernard-henri-levy.com/l%E2%80%99argent-le-qatar-et-la-republique-le-point-4-octobre-2012-32096.html
      Extrait :
      Ce n’est pas, comme ont dit certains, un argent « sale ». Mais c’est un argent (et c’est presque pire) gagné par des autocrates dans un pays non démocratique dont les banlieues sont des Villiers-le-Bel ou des Trappes à la puissance 10. Serait-il outrecuidant, alors, de poser quelques conditions politiques à la validation de cet investissement ? Non pas, naturellement, la transformation miracle du pays en une démocratie dont chacun sait qu’elle ne se construit jamais en un jour. Mais l’envoi de signes, au moins, indiquant que tant de sollicitude pour les territoires délaissés de notre -République s’accompagne bien de la claire conscience de la qualité, de la rareté et même de l’éminente désirabilité du modèle dont ladite République procède. Et, pour prouver cette claire conscience, la soumission à une épreuve politique simple qui vaudrait test de bonne foi et de saine réciprocité : la France accepte l’argent du Qatar ; le Qatar accepte, en retour, la mise en place par la France d’un programme de coopération culturelle et politique autour des valeurs de civisme et de citoyenneté. Tu finances mes quartiers. J’ouvre, dans tes universités, des chaires d’enseignement de cette histoire et pratique de la démocratie qui est ma richesse à moi. Le pacte, si chacun y consent, sera vraiment gagnant pour tout le monde – et d’abord pour le bel et bon dialogue des civilisations et des cultures.

      PS : BHL n’a retenu de la philosophie que les enseignements de Protagoras… la seule civilisation qui a désormais droit de cité est celle qui aura « nettoyé » toutes les autres dont on aura trafiqué la mémoire, effacé l’Histoire, détruit les vestiges, assassiné les héritiers… exactement comme ce qui se passe en Syrie. Les Qataris n’ont pas l’Histoire à laquelle ils aimeraient prétendre ? Qu’à cela ne tienne… la France y pourvoira… et désormais en France « BHL et ses amis sont la mesure de toute chose »… tout se vend… tout s’achète… il n’y a pas de quoi en faire un drame !

      Lionnel Luca demande une commission d’enquête sur l’action du Qatar en France
      http://www.lepoint.fr/politique/lionnel-luca-demande-une-commission-d-enquete-sur-l-action-du-qatar-en-france-25-09-2012-1510095_20.php
      Qatar : Une monarchie adulée par la République
      http://www.mondialisation.ca/qatar-une-monarchie-adulee-par-la-republique/

      • Marie-Christine dit :

        « la seule civilisation qui a désormais droit de cité est celle qui aura « nettoyé » toutes les autres dont on aura trafiqué la mémoire, effacé Le l’Histoire, détruit les vestiges, assassiné les héritiers… »
        Le modèle, le plus « parfait », jusqu’à achèvement, espèrent-ils, Israël !

        • passant dit :

          que c’est profondément vrai!cette vue du ciel, Marie*Christine, dépeint parfaitement les desseins politiques de notre « humanilati », en cours d’être déjoué (il est grand temps pour enfin assainir l’Histoire)…pour preuve:OGM, variétés hybride F1, bébés éprouvettes, mères porteuses,génocides,confiscation des terres ,exploitations ou esclavages banalisés à travers le monde…
          J’ai beaucoup de respect pour Bashar, Armanidjad, faisant front à tous ses bonimenteurs.Syriens,tenez bon!

    • MSa dit :

      Merci pour le lien, ça fait chaud au coeur

  16. AVICENNE dit :

    Là !, ce sont vraiment des rats !. Ils commencent à se térer !

    http://www.liveleak.com/view?i=008_1349485266

  17. vilistia dit :

    Je pensais que nos amis Mickey et sa horde allaient lâcher.

    Eh bien non !

    « Village frontalier- Suite – L’OTAN et La Turquie ne veulent pas lâcher – stratégie Pipelines gaz-eau-pétrole »

    Village de Khirbet al-Joz (nord-ouest) -Jisr al-Choghour, à 2 km de la frontière avec la Turquie. En dessous… Lattaquié

    Village stratégique :

    Les rebelles syriens s’emparent d’un village frontalier- Suite – L’OTAN et La Turquie ne veulent pas lâcher – stratégie
    http://icestationzebra.eklablog.com/village-frontalier-suite-l-otan-et-la-turquie-ne-veulent-pas-lacher-st-a57517659

    Les rebelles syriens ??? s’emparent d’un village frontalier de déplacés avec la Turquie + CARTE SITUATION
    http://icestationzebra.eklablog.com/les-rebelles-syriens-s-emparent-d-un-village-frontalier-de-deplaces-av-a57515265
    ____________________

    • houssman dit :

      lol a 2km de la frontiere, comment ils essaient de gratter du terrain ces charognards…
      il faudra probablement un peu de temps pour controler completement le territoire mais dans tout les cas ils y arriveront.

    • Claire dit :

      OUI c’est vrai, des centaines de mercenaires ont attaqué les soldats une 40 ene qui étaient en postes au village, les habitants ont fuit, les mercenaires étaient très bien renseignés et lourdement armés , un de mes amis a perdu son cousin et un ami dans le combat , les insurgés ont repris le village à cause de la Turquie ,on parle de 30 soldats tués et une dizaine de l’ASL, lamentable comment ce peuple turc peut il laisser son gouvernement faire cela ?? armer des terroristes pour attaquer leur amis syriens ? Erdogan devrait regarder ce que sont devenus les activistes en Libye , la majorité sont morts , les autres sont seuls et dépités dans le désert ….. il n’aura rien en retour , ou peut être le sort de l’ambassadeur US !!!

  18. Cécilia dit :

    Cécilia dit :
    5 octobre 2012 à 2 h 53 min

    Damas / Asma, Première Dame

    http://www.infosyrie.fr/actualite/erdogan-un-pas-symbolique-en-avant-un-et-demi-en-arriere/#comment-93153

    Le mérite a toujours sa place en Syrie.

    Asma a reçu les dix premières majeurs des bacheliers syriens au niveau national.

    Cette tradition existait déjà à mon époque de Hafez al-Assad et les noms étaient annoncés aussi à la radio :

    http://www.youtube.com/watch?v=uJ8gVFDfzrg&list=UUaGRUBQSdgd2G2maXqYwvSw&index=3&feature=plcp

    Pour les non arabophones, les élèves étaient accueillis avec leurs parents qui ont parlé (parmi d’autres choses) de leur rôle dans la réussite de leurs enfants.

    • mécréante dit :

      Oui je me rappelle !!
      ça m’a fait pleurer, quand même quel âme sensible cette mécréante
      Raison paix revenez vite dans notre belle Syrie

      • Cécilia dit :

        Et toi aussi, mécréante ?
        Nous sommes deux alors.
        Je ne sais pas pourquoi j’ai l’impression de te connaitre.
        Il me semble que tu es de Damas aussi et que nous avons eu la même éducation.
        Que me manque cette Syrie là, la voire en train de sombrer ainsi me fait tellement mal !

        Je t’embrasse bien fort !

        Cécilia

        • mécréante dit :

          Certainement ma Cécilia !
          A Damas je suis née, mon père, mon grand père et mon arrière grand père aussi (lui a été pendu lors des révoltes contre les ottomans) …
          A Damas j’ai eu mon baccalauréat scientifique et c’était le début d’une passion pour la science
          Puis je suis partie, j’ai approfondis ma science et je me disait citoyenne du monde, mais plus le temps passe plus je me sens de Damas plus qu’autre chose !
          Je donnerais la moitié de ce qui me reste à vivre pour que cette guerre s’arrête
          En attendant je donne de l’aide materielle au CICR et je me suis faite un ulcère (ce dernier est inutile mais bon)

          Je t’embrasse aussi…

    • machiavel dit :

      ça respire l’espoir et l’avenir .

  19. vilistia dit :

    Syria News 6.9.2012, 39th Anniversary of October Liberation War, Assad Visits the Martyr’s Monument

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=9JQXlPwQt0o

  20. vilistia dit :

    Le président Bachar al-Assad visite le mausolée du martyr à Qassyoun (Damas) 06/10/2012

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=wLqSxLLIBLw

  21. kenan dit :

    ces animaux tuent un soldat prisonnier, les mains attachées. c’est un crime de guerre.
    ou sont les occidentaux defenseurs des droit hommes ?
    à ce que je sache, ils ont mis le chaos en syrie pour la democratie, droit homme ?

    voici lavideo

    http://videogaleri.gazetevatan.com/18082_9_Suriye-askerinin-infazi-kamerada.html

    • nacera dit :

      @kenan
      Tu sais je n’ai plus d’illusion quand aux valeurs des occidentaux: ils vont aussi aux toilettes, il ne faut pas l’oublier

      • Bekir dit :

        Les gens d’ici me trouvaient brutale quand je donnait mon avis sur de tels actes barbares.

        Alors ca vous fait quel effet à vous de voir un être humain se faire massacrer par des iblis qui crie allahu ekber ?

        N’y a t-il que moi qui suis choqué au point d’insulter toutes les religions.

        Comment peut on faire la priere après avoir vu ca et d’énoncer la phrase « allahu ekber ».

        Je ne suis pas croyant certes, mais tuer son propre frère en hurlant allah est grand, quand meme y a pas quelque chose qui va pas là ? Ou alors est ce une coutume chez vous ?

        Expliquez moi avant que j’insulte tout le monde.

        • machiavel dit :

          Taisez-vous c’est mieux pour vous parce que vous n’avez rien compris à l’affaire….à moins de feindre de ne pas comprendre ! Mais où est votre Merdogan dans tout cela ? Quelle hypocrisie !

          • Bekir dit :

            Je n’ai pas vu Erdogan dans la video im semble, a moins qu’il etait déguisé en syrien

          • Suriye akilli ol dit :

            Pourquoi tu ne le demandes pas directement à Erdogan, cherches sur twitter. En plus tu peux ecrire en arabe, il le comprend (mais surtout pas en francais ou anglais).

  22. vilistia dit :

    Les habitants de la ville turque bombardée ont d’abord manifesté contre les autorités de leur pays
    __________________________________________

    Le New York Times du 3 octobre consacrait un long article au regain de tension à la frontière turco-syrienne et aux bombardements effectués par l’armée turque en représailles pour un obus de mortier qui s’est abattu en Turquie, causant la mort de cinq personnes, dont une mère de famille et ses trois enfants.

    Depuis, un autre obus en provenance de Syrie a touché le territoire turc sans faire de victimes, entraînant néanmoins une autre riposte.

    Pourtant, comme l’écrivait le journal newyorkais,

    On ne sait pas vraiment si le mortier qui a frappé la Turquie a été tiré par les forces gouvernementales ou par les rebelles qui combattent pour renverser le régime de M. Assad, mais la Turquie croit qu’il est parti d’une position gouvernementale, expliquent des analystes. Le gouvernement turc a dit avoir utilisé le radar pour sélectionner des cibles supposées être des postes avancés de l’armée syrienne.

    Si c’est la première fois qu’un obus tiré depuis la Syrie fait des victimes en Turquie, ce n’est cependant pas la première fois que la petite ville d’Akçakale est touchée par des projectiles liés aux affrontements entre les troupes syriennes et l’opposition armée.

    Dans le brouillard qui englobe la guerre en cours en Syrie, où les allégeances et les motivations sont imprécises et où une impasse sanglante s’est installée, certains observateurs disent ne pouvoir d’empêcher de se demander si cet épisode n’a pas été orchestré par l’une ou l’autre des parties.

    Les rebelles ont imploré l’OTAN d’instaurer des zones d’exclusion aérienne ou de refuge, et le président Assad peut imaginer rassembler ses partisans contre une invasion étrangère, disent des experts. «Plusieurs parties essayent d’attirer la Turquie dans le conflit,» a affirmé sur la chaîne turque NTV, Atilla Sandikli , directeur du Wise Men Center for Strategic Studies à Ankara.

    * Le gouvernement turc sait tout ça, bien sûr. Comme il était au courant mais n’avait jamais donné suite aux réclamations des habitants qui craignaient un incident de ce genre.

    Et ce n’est pas un hasard si

    Les habitants [d’Akçakale], excédés par les retombées de plus en plus fortes de la violence en Syrie, sont descendus dans les rues pour crier des slogans contre les autorités locales après qu’un obus de mortier ait touché un quartier résidentiel, tuant deux femmes et trois enfants.

    En effet, les habitants le savent bien : on ne peut pas entretenir des bandes armées à ses frontières, les laisser faire le coup de feu dans le pays voisin puis se replier à l’abri sur son territoire sans en subir des conséquences.

    Situation d’Akçakale

    Et quand on sait qui sont les gens qui prétendent renverser le régime syrien par la force des armes, des gens absolument dépourvus de principes, on ne saurait être étonné si on apprenait que ce sont eux, où leurs formateurs venus des USA ou d’Angleterre, qui ont bombardé le territoire turc.

    Ce raisonnement est appelé théorie du complot par ceux qui pensent que :

    1) il n’y a jamais de complot – sauf contre l’Occident – et ,

    2) que le discours des politiques correspondent toujours à leurs intentions – par exemple qu’on bombarde vraiment une population à des fins humanitaires ou qu’on tue des gens pour les sauver.

    Mounadil al Djazaïri

  23. Cécilia dit :

    La Hollande traque le Hezbollah…
    L’équipe du site

    Dans son dernier article publié dans le quotidien libanais alAkhbar, l’expert juridique Omar Nachaba explique comment la Hollande, premier allié de l’entité sioniste en Europe, est devenu le fer de lance de cette dernière dans sa poursuite contre tous ceux qui la critique ou s’y oppose! A leur tête le Hezbollah..

    Ainsi, depuis la nomination de Mark Rutte, en 2010, comme premier ministre, le gouvernement hollandais s’est efforcé à renforcer «les relations entre les deux pays pour contrer tous ceux qui critique Israël».

    Par conséquent, les Palestiniens ne sont pas autorisés à jouir d’un Etat indépendant. Alors que le Hezbollah est devenu le passe-temps favori du ministre des affaires étrangères néerlandais, Ariel Rosenthal !

    Puisque ce dernier a semble-t-il assumer la responsabilité de poursuivre le mouvement de résistance islamique libanais partout à travers le monde, les tribunaux locaux et internationaux, quel que soit le prix !

    «J’ai des informations que le Hezbollah est impliquée dans la guerre civile syrienne avec les Iraniens dans son soutien au régime », a déclaré le diplomate néerlandais au siège de l’ONU à New York en marge de l’Assemblée générale la semaine dernière.

    Selon l’auteur de l’article, « Rosenthal a profité de cette occasion pour réitérer son appel d’inscrire le Hezbollah sur la liste des organisations terroristes, comme un prélude pour lui imposer de sanctions contre lui et ses partisans ».

    Or, « Rosenthal avait déjà commencé sa campagne contre le Hezbollah, il y a un an, le 8 septembre 2011, quand il a exhorté l’Union européenne de rejoindre les Etats-Unis pour imposer des sanctions contre le Hezbollah sous qu’il soutient le président syrien Bachar al-Assad, sachant qu’il n’existe aucune preuve tangible d’un tel soutien militaire ou matériel», souligne l’expert juridique d’alAkhbar.

    Pour ce qui est d’un soutien politique, « il convient de rappeler que les Nations Unies continuent encore aujourd’hui, de reconnaître le président Assad comme étant le président légitime de la République arabe syrienne » précise l’auteur.

    Mais encore..

    Le ministre néerlandais a déclaré en marge d’une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne à Chypre, qui s’est tenue au début du mois : «Laissez-nous prendre des mesures contre le Hezbollah durant une longue période.. Ces mesures permettront à l’Union de geler les avoirs du Hezbollah en Europe».

    Sauf que le nombre d’États enclin à qualifier le Hezbollah d’organisation terroriste se réduit à six : les États-Unis, le Canada, l’Australie, les Pays-Bas, le Nouvelle-Zélande.

    Quand à la Grande-Bretagne, elle estime que seule l’aile militaire du parti est terroriste mais non son aile politique.
    Les Pays-Bas avaient défini le Hezbollah comme étant une organisation terroriste en 2004, sur la base d’un rapport des services de renseignements néerlandais : «les enquêtes ont montré qu’il existe un corps de coordination exécute les ailes militaires et politiques du parti et, par conséquent, aux Pays-Bas ne fait pas de distinction entre l’aile ».

    Les pays de l’Union européenne à l’exception des Pays-Bas et du Royaume-Uni, résistent aux pressions néerlandaises, américaines et israéliennes à inscrire le Hezbollah sur la liste noire des terroristes. Ils estiment que cette étape serait préjudiciable à l’équilibre des pouvoirs au Liban et risquent d’aiguiser les tensions au Moyen-Orient, sans compter qu’elle nuira à leur politique étrangère !

    Mais les commentaires du ministre des Affaires étrangères français, Laurent Fabius sur les propos de Rosenthal indiquent de futurs mécanismes pour incriminer le Hezbollah !

    Ainsi, si Fabius estime que pour pouvoir « inscrire le Hezbollah sur la liste des terroristes il faut une procédure judiciaire contre le parti ; ce qui n’est pas le cas à l’heure actuelle ».

    Néanmoins, cette condition risque d’être remplie, à travers l’enquête sur l’attentat de la station balnéaire de Burgas en Bulgarie, en juillet dernier, qui a tué des Israéliens. Surtout si l’enquête prouve l’accusation israélienne que le Hezbollah a orchestré l’attaque en coopération avec l’Iran.

    Il y a aussi, précise Omar Nachabé,  » l’acte d’accusation du Procureur du Tribunal pénal international pour l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri contre quatre hommes affiliés au Hezbollah : ce qui contribue de manière substantielle à pouvoir inscrire le Hezbollah comme étant une organisation terroriste ».

    De toute façon, en attendant les résultats de l’enquête bulgare et de la décision du tribunal international, qui n’a toujours pas commencé jusqu’à aujourd’hui ses séances, Rosenthal n’a pas fourni d’informations ou de preuves appuyant sa demande.

    Les motivations personnelles de Rosenthal

    A travers toute sa campagne contre le Hezbollah, il semble que le ministre néerlandais des Affaires étrangères est aussi motivé par ses liens familiaux qu’il nourrit avec l’entité sioniste.

    Ainsi, non seulement il est marié à une israélienne, mais en plus une de ses sœurs vit à Ashkelon et la seconde à Haïfa.

    Il avait souligné, dans une lettre à l’Organisation des Nations Unies (22 dernière Septembre), que son pays rejette «la demande de la Palestine d’avoir le statut d’observateur à l’ONU, parce que ce statut lui confère le droit Palestine le droit de faire partie de l’Organisation des Nations Unies, sans avoir le droit de vote. Or, seul Vatican a le statut d’observateur ».

    Et d’ajouter : « Le gouvernement néerlandais ne tolère pas cette attaque contre Israël, aucun n’est censé soutenir cette attaque ».

    Au cours de la conférence d’Herzliya, Rosenthal avait expliqué que « la politique envers Israël figurent parmi les objectifs qui ont été convenus au sein du gouvernement actuel ; ajoutant que «les Pays-Bas doivent investir davantage dans ses relations avec Israël ».

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=80901&cid=19&fromval=1&frid=19&seccatid=40&s1=1

    • djiadfucker dit :

      Il s’appelle Rosenthal?????

    • anonyme dit :

      « Ainsi, non seulement il est marié à une israélienne, mais en plus une de ses sœurs vit à Ashkelon et la seconde à Haïfa.  »
      On dirait une blague , mais ce n’est pas une blague.

      • anonyme dit :

        A quand dans le gouvernement israélien des ministres catholiques qui défendent les intérêts des peuples européens ? car ce serait l’exact pendant de ce qui se passe en Europe , ce ne serait que justice , la « seule démocratie au MO  » devrait le comprendre , non ?

    • Marie-Christine dit :

      Tiens, encore un « ministre des affaires étrangères », soi-disant des Pays- Bas.
      Comme quoi, il n’y apas qu’en France… Et ce n’est pas, vraiment pas, une consolation.
      C’est bizarre, apparemment, on dirait bien, que souvent il faut « chercher la femme » dans l’israélophilie exacerbée de certains dirigeants…

  24. Baki dit :

    MdR au second ou troisième degrés.

    http://www.youtube.com/watch?v=sWUGe1BPywg

  25. AVICENNE dit :

    Apparemment, des combats violents à Homs se déroulent en ce moment.

    Enfin l’éradication finale dans cette ville ?.

  26. Omer O. dit :

    Bonjour,

    Je suivais ce site pour être informé comme il faut. Il dénonçait les mensonges des grands médias occidentaux et leurs complices arabo-turcs ou autres et il montrait les vrais visages des impérialistes en donnant les nouvelles qu’on ne trouve pas dans les grands médias. Les commentaires aussi étaient informatifs et constructifs.

    Depuis quelques temps, à ce que je vois, il y a des faucons qui font des commentaires sans issues et ils lancent rien que des jurons. Dans ce tohu-bohu on ne peut ni entendre ne voir les vérités. Il y a sûrement des provocateurs aussi. C’est ce que l’impérialisme veut. Arabe, turc, kurde, peu importe son origine ou son confession, et leurs frères et sœurs occidentaux qui sont du côté de la vérité et qui croient à un monde meilleur, les gens doivent se tenir debout, bien réveillés et ils doivent être calmes sans tomber dans le piège des impérialistes. Les chicanes ne donnent rien. Notre rôle ici doit être, montrer les vérités et faire échouer les sales jeux des impérialistes qui grossissent avec du sang de nos peuples.

    S’il vous plaît!..

    Merci,

    • antioche dit :

      vous avez parfaitement raison. depuis un certain temps les gens ne viennent plus sur ce site pour la vérité mais pour la provocation et les insultes. le coté information ré-information et analyse à complétement été abandonnée.
      j’espère que le modérateur du site va prendre en considération nos plaintes car ce qui nous réunit ici c’est le bien être et la liberté de l’humanité toute entière. nous venons de tous le horizons même des endroits que nous critiquons ici.

  27. Cécilia dit :

    Israël abat un drone entré dans son espace aérien
    6 octobre 2012 à 16:38 (Mis à jour: 18:32)

    Un hélicoptère de l’armée israélienne dans le sud du pays, le 6 octobre 2012. (Photo Amir Cohen. Reuters)

    L’avion sans pilote, dont l’origine est inconnue, a survolé la Méditerranée avant d’entrer dans le ciel israélien près de la bande de gaza et d’être abattu dans le désert du Néguev.

    Un avion sans pilote d’origine inconnue, qui a survolé l’espace aérien israélien, a été abattu samedi par l’armée de l’air dans le sud du pays, a annoncé l’armée israélienne. «Un avion sans pilote a été identifié alors qu’il pénétrait dans l’espace aérien israélien ce matin. Il a été intercepté par l’armée de l’air israélienne à environ 10 heures locales (même heure en France)», a précisé une porte-parole dans un communiqué.

    «Des soldats effectuent actuellement des recherches dans le secteur où le drone a été abattu dans le nord du Néguev pour le localiser et l’identifier», a ajouté la porte-parole. Cette dernière, Avital Leibovich, a ensuite précisé aux journalistes que «ce drone a été repéré au-dessus de la Méditerranée dans un secteur proche de la bande de Gaza, avant son entrée dans l’espace aérien israélien, et des appareils de l’armée de l’air l’ont ensuite escorté».

    Elle a ajouté que le drone «a été suivi depuis le début jusqu’à ce que la décision soit prise de l’intercepter et de l’abattre pour des raisons opérationnelles et de sécurité au-dessus de la Forêt de Yatir, dans le nord du Néguev, un secteur inhabité». La porte-parole a qualifié l’opération de «succès», mais a refusé de préciser de quelle manière ce drone qui ne transportait pas d’explosifs avait été abattu. Elle a encore dit que «des soldats israéliens se trouvent sur place et collectent les débris de l’appareil».

    Un porte-parole de l’armée cité par la radio a indiqué que les soldats chargés de la surveillance du territoire israélien «avaient agi comme il le fallait en repérant le drone dès son intrusion dans l’espace aérien israélien». L’armée israélienne a écarté l’hypothèse d’un drone venu de la bande de Gaza, et examine la possibilité qu’il ait été lancé par le Hezbollah libanais, selon une source militaire citée par la radio publique israélienne.

    En juillet 2006, l’armée israélienne avait abattu au-dessus des eaux territoriales israéliennes un drone du Hezbollah libanais qui n’était pas armé ni chargé d’explosifs. Le 12 avril 2005, un autre avion sans pilote du Hezbollah avait réussi à survoler une partie du territoire du nord d’Israël sans être abattu.

    http://www.liberation.fr/monde/2012/10/06/israel-abat-un-drone-entre-dans-son-espace-aerien_851339

    Et une vidéo avec :

    http://www.youtube.com/watch?v=vkxb8JcSWXU&feature=youtu.be

  28. LafleurJs12 dit :

    Nouvelles brèves d’Alep : Tout est calme y compris à la citadelle…la fête c’est dans 20 jours dans la famille, Avicenne il y aura du kebbé Safarjaliyé…OUah ! Pour Louis Denghien et autres ignorants de la cuisine alépine, c’est une recette aux coings ! Le coing en Syrie c’est très apprécié ! Et pour les fruits disponibles actuellement il y a des raisins, et des… grenades (fruits ! les grenades et pas de fabrication israélienne ‘ces rustres ne savent utiliser les grenades que comme armes létales comme appris par nous ! )

    • AVICENNE dit :

      Merci lafleurs, j’ai l’odeur ce ce Kebbe, du Mloukhié, kefta, sfiha et autres « gourmandises ».

  29. Nina dit :

    http://www.elwatan.com/international/sarkozy-dans-de-beaux-draps-03-10-2012-187489_112.php

    et maintenant on accuse Bachar el Assad

    si le ciel pouvait intervenir et supprimer tous ces tueurs – et redonner vie à la Syrie !!!

  30. graif98 dit :

    Je crains que les « ripostes » turques ne soient en fait une manip pour éloigner de la frontière l’armée syrienne et constituer ainsi de fait la zone tampon que les Turcs réclament tout en donnant un coup de main aux jihadistes en ciblant des unités de l’armée qui leur posent problème à la frontière.

    C’est un jeu dangereux car soit l’armée syrienne recule et les Turcs arriveront à leurs fins, soit elle riposte il y aura une escalade et un réel risque de conflit avec la Turquie, ce que l’OTAN cherche: c’est une double contrainte qui pèse sur la Syrie, c’est-à-dire une alternative dont chaque option est perdante pour elle. Il serait bon que la Syrie développe des moyens non conventionnels en Turquie pour faire comprendre à Erdogan qu’il est temps d’arrêter, afin de sortir de la double contrainte sans dommages. Les Russes et les Iraniens font aussi partie de la solution pour y parvenir.

    Un lien vers une vidéo qui démonte un reportage de propagande passé sur France 2 il y a quelques mois:
    http://911nwo.info/2012/10/03/syrie-le-debunking-sans-concession-dun-etrange-reportage-de-france-2/

    • antioche dit :

      Et si l’armée Syrienne avait réellement réussi à réduire le nombre des rebelles et à les encercler et les anéantir?
      et si comme on le sait déjà la Turquie avait ses officiers instructeurs, son matos d’espionnage et ses espions parmi les rebelles susceptibles d’être capturer?
      cela pourrait expliquer sa réaction pour donner du temps à ses hommes de sortir.
      mais d’ un autre coté on peut aussi penser que la Turquie agit bien sous les ordres de ses maitre. dans ce cas la guerre est inévitable car elle ne reculera plus. le camps de la résistance non plus.
      Ce ne sont que des hypothèses!!!

      • Bekir dit :

        La Turquie a toujours nié sa collaboration avec l’ASL (que vous la croyez ou pas c’est votre problème. Par contre la France l’a annoncé publiquement qu’elle fournissait le matos d’espionnage et lses agents : c’est pas une hypothèse ça, où veux tu en venir exactement ?

        • kegan dit :

          La Turquie dit beaucoup de choses qu’elle ne fait et fait beaucoup de chose qu’elle ne dit pas;
          On reconnait un arbre à ses fruits n’est ce pas?

        • AVICENNE dit :

          Il est difficile de nier les camps d’entraînement et la présence (jusqu’à quelques jours)sur son sol de l’état major ASL.

          Arrêtez de dire n’importe quoi, cela changera……….

        • antioche dit :

          la Turquie à toujours niée publiquement la participation de ses hommes en
          Syrie mais à quand même tentée de récupérer les officiers emprisonnés par l’armée syrienne. elle a bien des hommes sur le terrain et il faut les évacuer par tout les moyens

        • Freddy dit :

          Après 18 mois de faits avérés d’interventionnisme turque dans la crise syrienne, vous venez nous dire que la Turquie a toujours nié!!!

          Il n’y a pas besoin que la Turquie admette sa collaboration avec l’ASL. Leur encadrement est en Turquie qui sert également de base logistique pour l’arrivée des armes et leur distribution et de base arrière et de repli ainsi que de passerelle pour l’arrivée des troupes fraiches de djihadistes de tout poil.

          Le fait que le gouvernement Turque l’admette ou nie sa collaboration avec l’ASL (dont l’encadrement se trouvait en Turquie!!!jusqu’à peu) est sans objet. Les faits sont avérés et connus de tous.

          Mais si vous voulez occulter les faits et vous en tenir aux déclarations du gouvernement Turque c’est votre problème.

        • machiavel dit :

          On semble ne pas comprendre que Bekir est un fonctionnaire dédié au service de Merdogan avec pour mission de venir polluer ce site. A vire au plus vite !

          • machiavel dit :

            « ….A vireR….. »

          • Bekir dit :

            Mais oui bien sur, avec ton raisonnement ca donne donc :
            A part Bekir, ici tout le monde est fonctionnaire dédié au service de essad avec pour mission de venir poluer le web.

            La liberté d’expression tu connais pas toi ? Il n’est pas d’accord avec nos betises donc on li vire ?

          • machiavel dit :

            La bêtise, elle est en vous Bekir parce que vous défendez les criminels qui agressent la Syrie, ou alors pour vous c’est la Syrie qui tue en Turquie !?!?

        • vanda dit :

          EN fait les insurgés de l’ ASL sont tapis dans les iles grecques ,l’ Ukraine, la Roumanie , la Bulgarie , la Georgie et chaque fois qu’ ils font une opération en Syrie , ils survolent la Turquie ( c’est bien connu ce pays ne collabore pas avec l’ ASL) …. il arrive mème que certains de leurs vols donnent lieu à des salves anti aèriennes turques ! Puis ils aterrissent sur des aéroports syriens où ils sont acceuillis à bras ouverts et peuvent enfin commencer leurs opérations …. Vous avez raison ,Békir, la vérité est certainement ailleurs , mais où ? Je n’ ai pas l’ impression que ce soit à vous qu’il faut le demander!

  31. Cécilia dit :

    Que pesez-vous de cette nouvelle ou cet article ?

    Terrorisme Institutionnel

    La Turquie D’ErDOGan Tente D’Etablir Manu Militari Une Zone Tampon Dans Le Nord De La Syrie

    Les dernièrs incidents frontaliers syro turcs confirment les intentions va-t-en guerre de la Turquie – et de ses donneurs d’ordre USOTANIsraël- contre le gouvernement syrien de Bashar Al Assad. ErDOGan a même été jusqu’à sacrifier des vies de civils turcs lors de tirs de mortier transfrontaliers revendiqués par ses complices terroristes de l’ASL pour imposer au parlement turc un vote de déclaration de guerre  » si nécessaire » à des pays étrangers dont la Syrie. Le peuple turc a manifesté son opposition. ErDOGan vient de signer l’exclusion de la Turquie de l’UE avant même que sa candidature n’ait été acceptée.

    Les habitants turcs d’Akcakale servent de boucliers humains aux allées et venues des terroristes ASL et C° avec l’accord d’ ErDOGan
    Les habitants turcs d’Akcakale servent de boucliers humains aux allées et venues des terroristes ASL et C° avec l’accord d’ ErDOGan

    L’incident frontalier syro turc qui a fait côté turcs plusieurs morts et blessés parmi les civils turcs montre l’acharnement va-t-en guerre du gouvernement turc d’ErDOGan contre la Syrie et le zèle qu’il met pour appliquer les ordres reçus de ses maîtres USOTANIsraël.

    Des incidents frontaliers depuis le début du conflit en Syrie en Mars 2011 il y en a eu plusieurs. Mais là il y a eu mort d’homme et ceci a été secrètement planifié par ErDOGan son patron de Washington les terroristes de l’ASL servant de supplétifs pour exécuter la sale besogne.

    En effet, la TV d’état allemande ZDF a diffusé deux reportages intéressants le 5 Octobre. Dans les deux elle affirme que les terroristes – appelés « rebelles » par ZDF – ont revendiqué l’attaque au mortier contre le village turc d’ Akcakale faisant plusieurs victimes civiles alors même que les gouvernements et médias occidentaux propagandistes accusaient immédiatement l’armée et le gouvernement syrien du massacre.

    Dans un clip video de la TV d’état allemande ZDF lien ci dessous

    Video en allemand

    à partir de 00.50mn voici ce qui est dit(traduction):

    « Des tirs de roquette et de mortier – la Turquie se venge d’une attaque venant du côté syrien ayant eu lieu hier aprés midi. Pendant des semaines Ankara a mis en garde contre toute provocation en direction de la Turquie. Les combats ont duré jusque tard dans la nuit.Des rebelles syriens ont revendiqué la responsabilité de cette provocation ».

    De plus il y a eu un autre reportage de ZDF le 5 0ctobre dans le cadre du programme habituel  » Heute in Europa ». ZDF a évoqué les violations frontalières entre la Syrie et la Turquie de même que l’attaque du village turc frontalier et la « réponse » de l’armée turc.

    Dans cette deuxième vidéo publié par ZDF il est dit texto :

    « Hier soir, la Turquie s’est vengée des attaques de REBELLES en Syrie qui avaient auparavant attaqué un village turc frontalier ».

    Cette dernière information a été rapportée par ZDF le 05/10/2012 à 16h dans son émission « Heute in Europa  » – Aujourd’hui en Europe ? Comme si la Turquie faisait partie de l’Europe ?! -

    2ème video

    Dans cette video on voit la frontière syro turque et on aperçoit des drapeaux turcs mais aussi des drapeaux de l’ASL qui a repris – mais cela personne n’en parle- le drapeau de l’époque du Mandat français sur la Syrie. Aucun drapeau syrien et pas de soldats syriens à l’horizon.

    La zone frontalière côté Syrie d’où sont partis les tirs de mortier et de roquettes est occupée non pas par l’armée syrienne mais par les terroristes de l’ASL et leurs affiliés salafistes c’est par là que s’infiltrent les terroristes soutenus par ErDOGanUSOTANISRAEL pour aller combattre les troupes syriennes gouvernementales et qu’ils sont exfiltrés quand ils sont blessés tout ceci avec le concours de l’armée turque positionnée de l’autre côté de la frontière.(Voir google map ci dessus ).

    Cette zone est le théâtre de combats réguliers entre les terroristes de l’ASL et affiliés salafistes et ces mêmes troupes gouvernementales syriennes. L’ASL et consorts se replient régulièrement côté turc notamment pour évacuer ses blessés soignés dans des soit-disant camps de réfugiés qui servent en fait de bases arrières à ces terroristes et où ils bénéficient de l’aide de l’armée turque notamment en matière d’entraînement.

    Ces terroristes de l’ASL et leurs coéquipiers extrémistes salafistes sont cantonnés dans la région de Tell Abyad dans la province d’al-Raqqa au Nord d’Alep Les terroristes de l’ASL ont à plusieurs reprises paradé avec des lance roquettes et des obus de mortier dans des vidéos publiées sur Youtube.

    Le gouvernement syrien a entrepris de mener une enquête sur ces évènements tout en offrant ses condoléances aux familles des civils turcs tués.

    Suite à la décision d’ErDOGan – votée pour une durée d’un an par le parlement turc malgré de vives protestations de l’opposition – de mener des opérations militaires dans des pays étrangers dont en Syrie « si nécessaire » des milliers de Turcs sont descendus dans la rue à Ankara pour manifester contre ErDOGan et sa politique va-t-en guerre contre la Syrie pour servir les intérêts US.

    L’Iran est intervenue auprès de la Turquie. Jeudi selon l’Agence de Presse iranienne Fars le vice ministre des affaires étrangères iranien Amir Abdollahian a dit :

    « La République Islamique d’Iran appelle les deux parties à se retenir lancer une enquête sur ce qui s’est passé et prêter attention aux objectifs cachés des ennemis ».

    Vendredi le chef d’état major de l’armée iranienne Hassan Firouzabadi a mis en garde contre une guerre entre la Turquie et la Syrie disant que les seuls à en bénéficier seraient les US et d’autres pays occidentaux. La Syrie et l’Iran ont des accords de coopération militaire mais aussi d’aide si l’un des deux pays ou les deux sont attaqués par un ou plusieurs états.

    Le président russe Vladimir Poutine doit se rendre en Turquie le 15 Octobre et s’entretiendra avec Erdogan entre autres sur la situation en Syrie.

    En attendant ErDOGan est entrain de mettre à mal non seulement la sécurité mais l’existence même de son peuple et les relations de bon voisinage dans la région en utilisant le territoire turc et des villages frontaliers comme bases arrière des terroristes de l’ASL salafistes Al Qadea et consorts.

    Le retour de bâton sera chèrement payé par l’état turc et en premier lieu les civils turcs qu’erDOGan est prêt à sacrifier aux intérêts impérialistes américano israéliens.

    Le retour de bâton sera également chèrement payé en ce qui concerne la candidature de la Turquie à l’UE. Car si ErDOGan s’imagine qu’en utilisant son pays comme base arrière de groupes terroristes pour faire tomber les gouvernements de pays voisins qui refusent de se plier au dictat américano judéo sioniste cela lui vaudra une admission au sein de l’UE il se trompe.

    C’est l’effet inverse qui va se passer. Car qui voudra en Europe d’un pays qui accepte aussi facilement de partir en guerre contre ses voisins en violant si aisément la souveraineté de ces derniers et le droit international ?

    ErDOGan vient de signer l’exclusion de la Turquie de l’UE avant même que sa candidature ne soit acceptée.

    Samedi 6 Octobre 2012
    Mireille Delamarre

    http://www.planetenonviolence.org/La-Turquie-D-ErDOGan-Tente-D-Etablir-Manu-Militari-Une-Zone-Tampon-Dans-Le-Nord-De-La-Syrie_a2792.html

    • Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

      Bonjour Cécilia,

      La Cabale « USOTANIS » ne devrait pas surprendre un grand nombre d’entre vous.

      Il est évident que derrière la Turquie nous retrouvons les US, l’OTAN et bien sur Israël=(US.OTAN.ISraël.

      Il est impératif que le Président Bachar el Assad face preuve d’un retenue « hors du commun » pour ne pas tomber dans (l’Intrigue « USOTANIS »).

      La complicité de l’ASL avec les sionistes dans cette conspiration est évidente ce qui est lamentable.
      l’ASL a forcement passée des accords avec les sionistes!
      Jusqu’où peut aller la corruption?

      Si Monsieur Erdogan vient de signer l’exclusion de la Turquie de l’UE avant même que sa candidature n’ait été acceptée, nous ne pouvons que le regretter pour le Peuple Turc.
      Après un tel complot ourdi, la Turquie n’a plus que l’avilissement à Israël pour ne pas tomber dans l’isolement.
      Monsieur Erdogan est va t’en guerre pour assoir des prérogatives.

      Le reportage de la TV d’état allemande ZDF ne nous surprendra pas, car depuis cet ‘attentat’ un grand nombre d’entre nous pensions qu’il s’agissait d’un acte terroriste pour faire porter le chapeau au gouvernement syrien, stratégie toutefois un peu trop simpliste qui reflète bien la manipulation d’Israël derrière.
      Nous avons déjà eu l’occasion de parler de lacunes stratégiques du sionisme et sur ce sujet c’est intéressent pour les stratèges de bien observer l’évolution de la situation.
      Les articles de Madame Delamarre sont toujours aussi brillants.

      Merci Cécilia de nous l’avoir fait passer.
      M.A.D

  32. Cécilia dit :

    Lu dans le Guardian ce samedi 6 octobre :

    Syria agrees to buffer zone along Turkish border, say reports
    Turkish media says deal struck in wake of this week’s deadly border shelling incident which killed five Turkish civilians

    Martin Chulov in Beirut
    The Guardian, Saturday 6 October 2012

    Syria has agreed to keep its forces six miles (10km) from the Turkish border in the wake of this week’s deadly shelling incident, Turkish media have reported

    Such a move would amount to a buffer zone, fulfilling a longstanding request by Syrian opposition groups that would allow rebels to operate freely and civilians to seek refuge.

    Syria has not confirmed the claim and Ankara has made no official announcement. However, several Turkish media outlets, citing well-placed sources, claimed that a deal had been struck.

    Opposition groups have implored Turkey and the international community to establish an area in which they can move without fear of jets and helicopters, claiming it would be a significant step in their 19-month battle to oust the regime of Bashar al-Assad.

    However, the demands have been rejected by Ankara, as well as the US and Nato, who have all repeatedly balked at suggestions that they intervene directly in the conflict. A buffer zone would not be effective unless it was enforced militarily, something that Turkey has so far been unwilling to do. However, the Syrian shelling of the Turkish border town of Akcacle has spurred Ankara to recalibrate its military options to deal with the growing crisis across the southern border.

    On Thursday, the Turkish parliament approved a bill that would allow its military to launch cross-border raids at any point in the next year. Prime minister Recep Tayyip Erdogan said on Friday that Turkey was not pushing for an escalation with its once close ally. « We are not interested in war, » he said. « But we’re not far from it either. »

    Syria said it was waiting for the results of an investigation before publicly assigning blame for the shelling, which killed five Turkish civilians and wounded nine more. But it has privately conceded it was at fault and did not respond to a barrage of retaliatory Turkish shellfire, which is thought to have killed several Syrian soldiers.

    Turkish troops fired at Syria again yesterday, responding to another mortar shell that struck Turkish territory, the country’s state-run news agency said.

    The shelling came hours after Erdogan called on Syria not to test Turkey’s patience. The Anadolu Agency quoted Governor Celalettin Lekesiz as saying a mortar shell hit 50m inside the border in a rural area near the village of Asagipulluyaz in Hatay province. No one was hurt by the mortar, but Turkish troops based in the area immediately responded with fire, he said.

    The Syrian air force continued to pound Aleppo on Friday and reportedly launched its heaviest raids over the city of Homs in the past five months.

    Video footage uploaded to the internet on Thursday appeared to show a military helicopter being struck then crashing to the ground over Damascus, not far from where rebels claimed earlier on Friday to have seized control of a missile base.

    http://www.guardian.co.uk/world/2012/oct/05/syria-agrees-buffer-zone-turkish-border-reports

    « D’après les médias turcs, la Syrie accepte de maintenir ses forces à 10km de frontière turque », cela serait-il possible, Louis, ou encore un mensonge de plus ?

  33. Sympathisant dit :

    Espérons que la Syrie sorte victorieuse de cette épreuve, car une guerre sur 2 (voire 3 si Israel intervient) sera extrêmement difficile à mener pour l’AAS, elle peut tenir voire repousser les Turcs seuls, la Résistance Libanaise a bien mis en échec l’armée israelienne en 2006 avec du matériel fournit entre autres par les Syriens, de même pour les tactiques. Je pense que dans un combat défensif conventionnel l’AAS peut tenir et même gagner.
    Le problème sont les ASL qui même si ils semblent perdre du terrain constituent toujours une menace (attention image choquante http://www.longwarjournal.org/threat-matrix/archives/2012/10/al_nusrah_front_released_photo.php) surtout pour une armée conventionnelle, ce qui me choque c’est que les ASL semblent avoir recruté beaucoup et que les services de sécurité n’aient rien vu: l’horrible combinaison de la pauvreté, du sectarianisme et des pétrodollars du Golfe. Il serait difficile de devoir d’un côté contenir les Turcs tout en devant combattre la guerilla en interne, tout en maintenant les énormes flots logistiques que demanderait une opération défensive de ce type sur des routes dangereuses où les ASL placent des engins.
    La défense antiaérienne, et l’aviation de chasse Syrienne si ils sont bien entraînés et aguerris devraient pouvoir tenir aussi. Cependant si l’OTAN en particulier la « France » et les Brits donnent un coup de main aux Turcs de même qu’éventuellement les Israéliens, là ce ne sera plus possible pour la seule Syrie de tenir.
    Il faudra que l’Iran coupe le pétrole aux Turcs (1/3 de leur pétrole est importé d’Iran).
    Je vois mal les Russes intervenir directement pour aider la Syrie, il suffit de regarder une carte, ils n’ont aucune voie d’accès directe, sauf par l’Iran puis par l’Irak qui contrairement à ce que disent certains à la chance d’avoir un homme courageux comme Maliki qui mène une politique réellement indépendante, après avoir fait partir les atlantistes (il va à Moscou dans quelques jours d’ailleurs, et il y’a rumeur d’importants contrats de défense à venir). Mais l’Irak est encore trop fragile.
    Ce que pourraient faire les Russes, c’est faire ce qu’ils avaient fait pendant la guerre d’usure contre Israel entre 67 et 70 en Egypte, c-à-d envoyer (discrètement) plusieurs batteries antiaériennes avec l’infrastructure nécessaire (peut se faire assez vite avec assez de volonté grâce à des avions cargos que les Russes possèdent en très grand nombre même l’OTAN les utilise) voire un détachement d’intercepteurs (une cinquantaine feraient l’affaire) pour faire comprendre que le ciel de la Syrie restera inviolé, cela devrait suffire à calmer les Turcs.
    Désolé pour le message un peu déstructuré.

    • Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

      @Sympathisant
      Je relèverai que la partie sur l’Irak.
      l’Irak se trouve sur la même ligne que la Russie, concernant la crise syrienne.
      La Russie et la Chine aux côtés des trois grandes civilisations d’Orient, Syrie Irak, Iran, est la clé incontestable du futur pour le Proche et le Moyen Orient.
      C’est ce que nous défendons aujourd’hui et les enjeux sont de taille!

  34. Cécilia dit :

    Khirbet al-Joz, village proche de la frontière turque

    Syrie: 40 soldats tués dans le nord
    AFP Publié le 06/10/2012 à 21:09 Réactions (3)

    Quarante soldats et neuf combattants insurgés ont été tués samedi dans les affrontements à l’issue desquels la rébellion a pris le contrôle d’un village à la frontière turque, selon un nouveau bilan de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

    « Les combats ont fait au moins 40 morts parmi les membres des forces régulières, notamment cinq officiers, ainsi neuf dans les rangs des rebelles », a indiqué l’OSDH, qui avait fait état précédemment de la mort de 25 soldats et trois rebelles. « Les affrontements à Khirbet al-Joz (…) ont pris fin quand les combattants rebelles ont pris le contrôle de la localité et des alentours ».

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/10/06/97001-20121006FILWWW00425-syrie-40-soldats-tues-dans-le-nord.php

    Vidéo turque du côté turc :

    http://www.sabah.com.tr/webtv/turkiye/suriyeden-bir-havan-topu-daha

    Je n’ai pas pu avoir d’autres informations sur ce village au moins pour le moment… on verra ?

    De toute façon, les chiffres sont exagérés et le reste n’est pas meilleur.

  35. Cécilia dit :

    Damas / Ghouta Ouest

    Je ne connais rien en armes ?
    Une nouvelle à vérifier aussi.

    La brigade Fath al-Cham avec la collaboration de celle Imam Hussein annonce la prise de l’unité 591 basée dans la Ghouta Est, appartenant à la brigade 55 de l’armée de l’air, de la banlieue de Damas et faire de tous ses employés, officiers et jeunes conscrits des prisonniers.

    On les voit se présenter un à un les mains attachées derrière le dos :

    http://www.youtube.com/watch?v=XFPeZF80FYY&feature=g-all-u

    (C’est la première fois que j’entends parler de la brigade nommée Imam Hussein contrairement à celle Fath al-Cham).

    • AVICENNE dit :

      Franchement, comment est-ce possible ?.

      De plus, comment l’armée peut-elle « laisser faire » !.

      Vraiment, je ne comprends pas….

    • machiavel dit :

      Il y a un peu de montage dans cette vidéo ; il me semble . Mais attendons la réaction des autorités ; en tout état de cause, occuper cette base ne signifie pas qu’ils vont y demeurer éternellement parce que l’Armée Arabe syrienne ne peut pas laisser cette opération sans réponse, si opération il y a eu !

  36. machiavel dit :

    « Comme on dit en américain : « Return to sender » (retour à l’envoyeur)…

    http://www.youtube.com/watch?v=bL58pyB7kYM&feature=plcp » .

    Le type armé qui parle là dans cette vidéo, il menace bien de front ce qu’il appelle « l’occident mécréant » . Deux questions :

    1) Que pensent les gouvernements de cet « occident mécréant » de leurs enfants bâtards, mis sous la protection de Merdogan, à l’écoute de ces menaces?

    2) Quelle place réserve-t-il(ce terroriste)à l’entité sioniste dans son djihad ?

    Mais où va le monde ?

  37. Cécilia dit :

    Homs / Brigade al-Farouq

    Leur responsable militaire, Abou Saih Jenaidi, affirme d’avoir capturé un officier de la famille Assad sans toutefois présenter une simple photo de lui et dit vouloir l’échanger mais vu sa parenté avec Bachar, le prix plus sera beaucoup plus élevé (sic, sans rire SVP) !

    Il avoue quand même que jamais Homs n’a connu une telle attaque de l’armée syrienne :

    http://www.youtube.com/watch?v=3Px-U9xEH9w&feature=plcp

    N’importe quoi, cette brigade cherche à faire parler d’elle depuis le scandale de Tllas qui a d’ailleurs laissé tombé ses amis djihadistes.

  38. Cécilia dit :

    Banlieue de Lattaquié

    La mort d’Abou al-Walid, un autre barbu venant de Libye :

    http://fr-fr.facebook.com/photo.php?fbid=480342241985840&set=a.279553445398055.69041.279535285399871&type=1&theater

  39. Cécilia dit :

    Damas, 6 octobre

    D’après le correspondant d’almayadeen à Damas, la ville mène une vie normale ainsi que les Damascènes avec la baisse des accrochages dans la banlieue bien qu’on entend quelques fois de tires venant de la banlieue :

    http://www.youtube.com/watch?v=FpdTgSG8szA&feature=share

  40. Cécilia dit :

    Pause rire !

    La « révolution syrienne » non seulement la plus stupide et la plus criminelle parmi les révolutions arabes, mais elle est aussi folle et insensée.

    Village Kafr Nabl (Idleb) nous a habitué à ses bouffonneries et voici une.

    En effet, une manifestation pour soutenir un village opprimé par le régime et ses chabbihas. Il s’agit de Qirdaha qui est purement et simplement le village dont la famille de Bachar est originaire !

    On vous a dit que cette « révolution » est hollywoodienne !

    http://www.youtube.com/watch?v=8UW0MbMjVDw&feature=share

    • AVICENNE dit :

      Cécilia,

      De plus, manifestation on ne peut plus « naturelle ». L’auto mitrailleuse qui se ballade en arrière plan le démontre clairement !.

  41. Cécilia dit :

    Idleb / jabal al-Zawyeh

    « Notre révolution est salafiste et djihadiste ».

    Ce n’est pas un simple slogan écrit sur le mur de la maison de ce barbu, Abou Issa, l’ex émir d’Idleb et Jabal al-Zawyeh, devenu le chef militaire de la brigade Suqour al-Cham, mais, il le confirme en personne à la journaliste de la chaine libanaise al-Jadeed, obligée de se voiler pour que ce chef salafiste-djihadiste accepte de la recevoir.

    A la question sur le chef de l’asl, Ryad al-Asaad et le CNS, il répond : « Je ne reconnais pas ses femmes cachées en Turquie, ils ne représentent rien pour nous ! »

    http://www.youtube.com/watch?v=4e0aG-mEsNM&feature=plcp

  42. Cécilia dit :

    Alep 6 octobre

    Un commandant de la Brigade al-Tawhid, Abou Ebad, a été tué par l’armée Syrienne à Alep dans le quartier de Al-Izaat « la Radio » :

    http://www.youtube.com/watch?v=VU3Dgc9T4Hk

  43. Cécilia dit :

    Journal de Syrie 6 octobre

    http://www.youtube.com/watch?v=A4t6WbKKI3E

    Le président al-Assad visite le mausolée du martyr à Qassyoun
    * Le peuple syrien commémore aujourd’hui, samedi 6 octobre, la guerre de libération d’octobre 1973.
    * Une unité des forces armées découvre un tunnel à Qedsayya dans la banlieue de Damas
    * Un avion russe chargé de 24 tonnes de médicaments et d’outils pharmaceutiques arrive à l’aéroport international de Damas
    * Bahrein: les forces d’Al-Kalifa répriment des manifestants pacifistes à Manama

    • farid dit :

      * Le peuple syrien commémore aujourd’hui, samedi 6 octobre, la guerre de libération d’octobre 1973.

      ***

      Sauf que c’est pas vraiment une guerre de libération, mais plutôt la guerre dans laquelle Hafes a vendu le Golan.

      • La propagande rebelle est vraiment faite d’un certain nombre de contre-vérités historiques flagrantes, et assénées sur le mode du psittacisme. Ca se soigne peut-être…

        L.D. & Infosyrie

        • idriss dit :

          le fromage hollandais et le casher assassin des hemophiles.arretent les salafistes en france et soutiennent ceux qui saignent la syrie et sa population.drole de gens ces soumis.

        • farid dit :

          Toi, c’est ta connerie de propagandiste finnie qui doit sûrement se soigner. Tu es tellement finnie, que tu censures tout les opposants depuis un certains temps.

          • Je vous dois un aveu, cher Farid : j’adore censurer et réprimer. Et c’est vraiment sympa de votre part – et de celle de nombre d’opposants sur ce forum – de me donner autant de prétextes à censure : mauvaise foi, islamo-atlantisme, crétinisme pur, vulgarité morale et langagière, abjection géopolitique, etc… Oui, merci de me conforter dans mes mauvais penchants !

            A part tout ça, adieu Farid…

            L.D. & Infosyrie

      • machiavel dit :

        …mais puisque vous avez tellement de nationalisme dans le coeur, pourquoi n’allez-vous pas libérer ce que les autres ont vendu ? espèce de vendu et qui ne sait pas qu’il est mis aux enchères sionistes .

        • vanda dit :

          En 1973, j’ avais 26 ans ,je commençais à m’intéresser à la politique et franchement, Farid, si vous aviez raconter ce que vous etes en train de dire , vou auriez fait rire tout le monde! Mais des fois c’ est difficile de faire sortir une idée de la tète à quelqu’ un qui a subi un bon bourrage de crane!

          • machiavel dit :

            Et comme son pseudo l’indique, il est unique dans sa sionisterie.
            Amitiés Marie-Christine .

          • machiavel dit :

            excuses,la réponse était destinée à Marie-Christine.
            A propos de bourrage de crâne,il l’a tellement été au point de ne plus en posséder un.

          • Cécilia dit :

            En 1973, j’avais 9 ans et j’étais en CM1. Ce jour là, on nous a fait sortir très tôt de l’école sans aucune explication. Sur le chemin, entre collègues, on se demandait pourquoi. Mais auparavant et pendant plusieurs jours, on faisait des simulation d’évacuation et comment se cacher en dessous de notre bureau lorsque la sirène déclenche.

            Vers midi, mon père qui travaillait en tant médecin à l’hôpital militaire de Mazeh était est arrivée en urgence juste pour nous embrasser, dire à ma mère qu’il ne va pas dormir à la maison et qu’elle devait faire attention à nous. Il est aussitôt reparti car une voiture l’attendait.

            Nous n’avons pas vu mon père pendant plusieurs semaines, pourtant, l’hôpital n’est pas loin de la maison. La guerre était comme un jeu d’enfant bien que notre bâtiment tremblait souvent, les gens étaient sur le balcon regarder les avions israéliens tomber comme des jouets. On applaudissait beaucoup.

            Je me rappelle aussi, nous avons mis de grands scotch croisé sur les vitres, d’autres les ont teint en bleu foncé. Finalement, personne ne descendait dans les abris et la vie continuait à Damas comme s’il n’y avait rien.

            Je pensais souvent à mon père et à mon oncle, officier dans l’armée qui a fait aussi la guerre de 1967 à Majdal Chams, aujourd’hui occupé par Israël. Si vous savez comment il était excité chaque fois nous parlait de l’eau de Tibériade lorsqu’il y était arrivé avec ses camarades ou de ce soldat syrien qui a planté le drapeau syrien sur la Tour de Jabal al-Cheikh après avoir déchiré le drapeau israélien.
            Il nous a dit aussi que beaucoup de soldats syriens sont morts sur Jabal al-Cheikh et il y avait aussi avec eux des soldats arabes, notamment des Marocains, très courageux. Il me semble aussi qu’il avait même des pilotes algériens que même au moins un qui a survolé sur Tel Aviv.
            La Syrie a fait la guerre pour libérer le Golan alors que Sadate l’a faite pour négocier. Par ailleurs, la guerre sur le Golan a duré plus longtemps que celle sur Sinaï.

            Mon pauvre oncle est décédé il y a deux ans sans réaliser son rêve de retourner à Majdal Chams là où il habitait et où il a tout perdu.

          • Suriye akilli ol dit :

            C’est juste après les années peace&love ca.

            Notre chère vanda était donc hippie jusqu’en 73. ;)

        • Marie-Christine dit :

          C’est un sioniste lui-même, plus que fort probable cher machiavel.

      • Bekir dit :

        Le golan n’a pas été vendu mais confisqué par un tout petit pays Israel.
        Perdu par un peuple vieux de 7000 ans.

  44. suchite dit :

    Le pire de tous cela cest que la croissance obtenue en turquie, qui lui permis detre populaire, cest justement grace aux echanges commerciaux avec liran et la syrie.
    Ces 2 pays etant frappes par un enbargot occidental, la turquie en a profitee enormement. Et bien sur lirak qui avec la fin de la guerre est devenu un chantier enorme de reconstruction.
    Apres avoir bien profite, cette pute derdogan les remercis en voulant leur faire la guerre.
    vraiment ce type est le plus gros traite, la plus grosse merde, bien plus que les rois du golfs, qui eux ete dans leurs logique.
    “oh dieu, preserve moi de mes amis, mes enemis je les connais“

  45. Jean-Dominique dit :

    Femme syrienne au combat. Ne serait-ce pas vous Cécilia?

    http://www.liveleak.com/view?i=6f0_1349566717

  46. Jean-Dominique dit :

    Viande fraîche mais impropre à la consommation pour cause de non-halalité:

    http://www.liveleak.com/view?i=71c_1349550370

    http://www.liveleak.com/view?i=597_1349550352

  47. Jean-Dominique dit :

    Salafis tuant de sang-froid des civils à Alep (attention vidéo dur):

    http://www.liveleak.com/view?i=451_1349372760

    • Cécilia dit :

      Mais barbares salafistes tuent les civiles dans la cour même de l’école.

      En effet, les écoles tombées dans leurs sont transformées en prisons, salles des tortures, tribunaux religieux et d’inquisition.

      Hollande et Fabius continuent à cultiver le ridicule mais la malédiction des Syriens les suivra et la justice ne serait que cynique.
      Ainsi que l’Histoire m’a appris.

    • machiavel dit :

      Les bâtisseurs de la démocratie wahhabite à l’oeuvre : C’est scandaleux ! A certaines époques des guerres de libération nationale du joug colonial, la résistance exerçait sur l’ennemi, à des actes spectaculaires destinés à le terroriser pour freiner ses ardeurs . Ne peut-on pas traiter de la même manière ces terroristes pour les faire reculer ?

    • Le Gardien dit :

       »Allah Akbar ! »

      Comme si le fait de crier Allah Akbar à tour de bras cela leur conférait une légitimité quelconque.

      DIEU N’EN A RIEN À CIRER DES ASSASSINS.

      Ils ne sont que des assassins sanguinaires aux yeux de Dieu, et tous les Allah Akbar du monde n’y changeront rien.

  48. Jean-Dominique dit :

    Bachar à Alep mardi dernier, message de l’Armée Syrienne Arabe:

    http://www.liveleak.com/view?i=257_1349287379

  49. Bekir dit :

    Le monde est un jeu de monopolie des puissants où les faibles jouent aux échecs et ICI VOUS DEBATTEZ SEULEMENT DE LA COULEUR DES PIONS

  50. kavurde dit :

    @bekir,vous etes les puputes de l otan et vous vous prostituez pour rentrer dans l europe,vous avez pas d honneur.la honte pour vous.et toi tu insultais les kurdes de charognard alléééé yuuuuurrrrruuuu tu as tres bien compris mon langage

  51. Bekir dit :

    Est ce que quelqun sait quand sort l’Iphone 5 en syrie ?

  52. kavurde dit :

    tu c que KRO est une insulte envers les kurdes?respect les gens si tu veux qu on te respect,en turquie on faisait des porte clé avec les oreilles des kurdes ou bien celui qui ramenait la tete d un kurde coupé était payé 50 lira.

    • Suriye akilli ol dit :

      Mais oui, mais oui…..
      Un papy Serbe m’a dit un jour : Tu sais quand j’étais petits, mes parents me faisaient peur en disant  » Si t’es pas sage, nous te donneront aux grands méchants Turcs, ils vont te manger ! »

      De le meme facon tes parents ont du te racconter aussi que Saint Nicolas t’apporterai des pièces d’or à noël. Que les Turcs ont fait si, ont fait ca. Plus c’est gros, plus ca passe…..

    • Suriye akilli ol dit :

      KRO se dit pour tout le monde, surtout pour les :ignards, neuneu, bourriquot, incultes… Tu devrais le savoir, pour un kurde tu me decois.

  53. sapeur sceptique dit :

    Turc ou Kurdes, moi j’aime bien les trolls de toute manière.

  54. ketur dit :

    les kurdes croivent qui auront une partie de la turquie meme plusieur partie mes ces kurdes il reves se sont des cassos

  55. ketur dit :

    le president de la turquie ne fait rien pour linstant

  56. ketur dit :

    sehitler olmez vatan bolunmez) dit a tout les pays du monde