• Actualité
  •  

Le retour en Syrie, apparemment non volontaire en dépit des déclarations de l'intéressé, du colonel dissident Hussein Harmouche semble compliquer un peu plus la situation entre Ankara et Damas. Enfin, le cas Harmouche pourrait surtout embarrasser Erdogan : on se souvient que certaines sources proches du gouvernement syrien laissaient entendre que le militaire dissident et réfugié en Turquie depuis sa défection en juin avait été arrêté par les services syriens avec l'accord voire la collaboration active des services secrets turcs [...]



Affaire Harmouche : Erdogan éclaboussé ?

Par Louis Denghien,



L'affaire Harmouche : peut-être un motif supplémentaire d'"agacement international" pour M. Erdogan

L'affaire Harmouche : peut-être un motif supplémentaire d'"agacement international" pour M. Erdogan

Le retour en Syrie, apparemment non volontaire en dépit des déclarations de l’intéressé, du colonel dissident Hussein Harmouche semble compliquer un peu plus la situation entre Ankara et Damas. Enfin, le cas Harmouche pourrait surtout embarrasser Erdogan : on se souvient que certaines sources proches du gouvernement syrien laissaient entendre que le militaire dissident et réfugié en Turquie depuis sa défection en juin avait été arrêté par les services syriens avec l’accord voire la collaboration active des services secrets turcs (voir notre article « Les confessions télévisées d’Harmouche…« , mis en ligne le 16 septembre). Hypothèse à première vue farfelue compte tenu de ce que l’on sait de la dégradation des relations entre les deux pays depuis le début de la crise syrienne.

Infiltrés ou complices ?

Oui mais voilà, selon un article du site MediArabe.info (mis en ligne lundi 19 septembre), une enquête diligentée par les autorités d’Ankara pour faire la lumière sur cette affaire aurait abouti à l’identification d’au moins trois agents des services turcs, de confession alaouite, lesquels, avec l’aide d’un Iranien, auraient tendu un piège à Harmouche dans le camp de réfugiés syriens où il résidait, tout près de la frontière. Celui-ci aurait été drogué par somnifère durant son repas, puis exfiltré du camp et de la Turquie.

Reste à savoir, bien sûr, si dans ce cas, les trois hommes obéissaient à leur administration turque, ou bien s’ils agissaient directement pour Damas, sans rendre de comptes à leurs supérieurs turcs. MédiArabe.info prétend que « l’opposition syrienne » accuse d’ores et déjà Ankara d’avoir livré Harmouche à la Syrie, brodant sur le thème de l’ »hypocrisie » d’Erdogan et son double langage. Là encore, on attend des confirmations, tant il parait étrange, à première vue, que l’opposition extérieure, si dépendante logistiquement et diplomatiquement d’Erdogan, puisse le mettre en cause.

Il est à noter que cette piste est reprise, avec plus de détails, par le grand quotidien libanais L’Orient-Le Jour qui cite un opposant syrien, Salaheddine Bilal. Exilé depuis cet été dans un de ces fameux camps de réfugiés syriens de Turquie – celui-là même où résidait Harmouche – Bilal était présent ce week-end à Paris pour une conférence d’opposants à Bachar. A cette occasion il a lancé des accusations assez précises : le 29 août, Harmouche avait rendez-vous à l’extérieur du camp avec un Turc qui lui proposait des armes pour la rébellion syrienne. « C’est ce jour-là qu’il a disparu, enlevé et rapatrié de force en Syrie » explique Bilal qui précise que « les Turcs n’étaient pas contents de l’activité » politico-militaire déployée depuis la Turquie par le dissident.

Alors, info ou intox ? Il faut noter que l’article de MediArabe.info se conclut par une évocation de l’efficacité des services syriens dans l’infiltration des services non seulement turcs mais de tous les Etats arabes voisins, via les solidarités confessionnelles ou politiques. Une manière de crier au loup baasiste, menace pour la stabilité de la région, ou le simple constat d’une efficacité professionnelle ? On n’a peut-être pas fini d’entendre parler de cette affaire qui, si la version évoquée plus haut se confirmait, serait très embarrassante pour M. Erdogan qui n’aurait plus le choix, aux yeux du monde et en tout cas de l’opposition syrienne, qu’entre la duplicité diplomatique et l’incompétence technique. A moins, encore une fois, que tout ceci ne soit qu’une manipulation de l’opposition, espérant ainsi agiter un chiffon rouge  pour exciter d’avantage la hargne anti-syrienne du Premier ministre turc…

 

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

23 commentaires à “Affaire Harmouche : Erdogan éclaboussé ?”

  1. Souriya ya habibati dit :

    je ne sais s’il vous est arrivé d’observer un rat traqué dans un espace fermé et qui essaie de s’échapper en se cognant la tête contre les murs de tous les côtés?!

  2. rerdine dit :

    les états non pas d’ami ,ils n’ont que des intérêts . . . !
    la Turquie au vue de la situation en Syrie essaye de se faire pardonner .

  3. Mohamed dit :

    Reste l’hypothèse de l’existence d’une réelle complicité entre les services secrets et les militaires turcs, l’armée turque n’étant pas tout à fait acquise aux prestations du 1er Ministre Turc vis à vis de la politique conduite envers la Syrie, en particulier, et la région en général. La TV ANB en a fait allusion dans son édition du 15.09.11.
    Cette dernière hypothèse d’une divergence d’appréciations entre politiciens au pouvoir et l’armée me semble plus lourde de conséquences !

    • shezar dit :

      Selon des contacts sur place,les services secrets syriens ne se sont meme pas infiltrés en Turquie pour récupérer Harmouche,trop de tension sur le pays pour risquer un coup de projecteur des TV,la Syrie détiendrait sur place près de 300 officiers turques mélés au troubles actuels,ils auraient étés capturés pendant les événements,Harmouche aurait été tout simplement négocié de manière non officielle en échange d’une vingtaine de détenus turcs…

  4. stephane dit :

    Je pense que toute cette affaire n’a pour d’autre but que de minimiser la performance de l’amée et des services secrets syriens. Comment sinon expliquer la mort de son propres frères lors de l’assault dans la ville d’eblin ainsi que pas mal de ses partisans et proches?
    L’histoire est simple : les turcs projetais de créer un benghazi bis dans le nor de la Syrie où se regroupaient des centaines d’hommes armés pour passer à l’offensive. A cet occasion la présence de harmouch était indispensable. Et c’est là qu’a eu lieu le coup de filet. Tout simplement. Croire que la Turquie va nous livrer son plus grands fanfarons sachant qu’elle est l’une des plus implqiué dans la guerre contree la Syrie ne relève que du fantasme. La turquie n’a jamais été l’amie de la Syrie et ne le sera jamais. Mentalité ottomane oblige.
    Mais bon au moins ca fait croire à ceux qui placaient leur espoir en la personne d’Erdogan pour entrer en guerre contre leur propre pays ( une honte) qu’ils ont été trahis. et ca c’est assez plaisant

    • Cécilia dit :

      Stéphane,

      Votre analyse me convient car j’ai tourné l’histoire à l’appui de documents que je possède dans tous les sens. Finalement je suis arrivée à la même conclusion que vous.

      Sinon, pourquoi l’armée turque était en alerte.
      Un drapeau turc flottait à un moment donné sur un bâtiment public syrien.
      Une présence massive à un moment donnée de l’armée syrienne pas loin de la frontière.
      Et et et…

      La situation est de mieux en mieux maitrisée et ce nouveau remplaçant, pressé de contacter le cheikh des diables, Arrour, tombera tout comme Harmouch.

      Il ne faut pas jouer avec les Syriens. Les Turcs ont fait le mauvais choix!

      C’est la cour martiale qui les attendra ainsi que tous les traitres!

  5. Joseph Cotton dit :

    Il est clair que Erdogan est désormais convaincu n’avoir plus besoin de la Syrie pour inonder le monde arabe de produit `made in Turkey`. Il a dejà l’Iran, bientot la Libye et l’Egypte. Il n’a que faire d’un petit voisin troublion qui s’est mis à dos l’Occident et qui n’a rien réussi à faire pour la cause palestinienne. L’affaire Harmoush, il s’en moque car le Harmoush en question est un soldat sans grand intêret et aurait plutot desservi l’opposition par sa stupidité. Il était bien plus astucieux d’en finir en attendant un plus gros poisson.. qui n’arrive pas.
    Le seul soutien véritable de la Syrie est l’Iran. Tant que l’Iran soutiendra Bashar al Assad, il va pouvoir s’en tirer dans une course contre la montre: Les élections prochaines et la dynamique qu’elle peut occasionner en transformant les opposants en partis politique comme l’a deja commencé Louay Hossein.
    La Turquie est trop occupée à vendre sa démocratie islamiste-modérée au printemps arabe en séduisant par ses positions anti-israéliennes. Celles-ci risquent ne pas pas durer car la machine zioniste s’est mis en marche pour ressortir le dossier arménien, le dossier kurde, le dossier chypriote, le dossier relations trop intimes avec l’Iran etc.. et les manipuler pour torpiller la Turquie.
    Un article dans Ynet dénonce le ‘Mensonge du miracle économique turque’
    http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4122972,00.html

    La guerre est déclarée entre Israel et la Turquie. La Turquie tiendra-t-elle le coup en s’accrochant à ses nouveaux alliés économiques?

    • Cécilia dit :

      En effet, les génocides des Arméniens?
      Les camps de concentrations à Dair Ezzor?
      Tout est documenté même en Syrie.
      Combien d’enfants ont été donné, vendu tout au long de la traversée de la Turquie vers la Syrie?
      Combien des morts, femmes enceintes, malades, âgées sur ce chemin de calvaire?
      J’ai lu des choses, j’ai vu des films et ma grande-mère m’a raconté des choses terribles.

      La Syrie a accueillent les Arminiens avec sa générosité si naturelle.
      Il faut sortir le dossier de la génocide arminienne. Il faut que la Turquie reconnaissent sa responsabilité historiques pour que les morts arméniens se reposent en paix.

      • Akyliss dit :

        Cécilia,
        la Turquie c’est comme Israel, c’est à dire que l’un ne reconnaitra jamais le génocide arménien comme l’autre ne reconnaitra pas le droit de vivre normalement en Palestine ! Israel ne veut pas reconnaitre le pays Palestine car il risque fort de se retrouver devant les tribunaus pour tous les crimes commis contre les palestiniens ! car pour l’instant pour le monde démocratique donneur de leçon (n’en déplaise à Candide) pour eux la Palestine n’existe pas ! ils reconnaissent à peine l’autorité palestinienne !

        et en ce qui concerne la position de Juppé et Sarkozy, c’est encore des paroles comme Erdogan, ça ne mange pas de pain de faire croire qu’ils se positionne du côté des palestinien en parole bien entendu mais en acte il faut l’aval d’Israel !

        • Cécilia dit :

          D’accord Akyliss!

          Cependant il y a un changement concernant les relations turo-israeliennes, les Israéliens seront ravis de trouver quelques choses contre leur allié devenu ennemi. De même, le dossier concernant les femmes syriennes violées en Turquie et par des Turcs. La responsabilité de la Turquie est engagée dans les deux cas.
          Il me semble que c’est le moment ou jamais pour les deux dossiers.

    • sowhat dit :

      Le régime akpiste régime islamo-populiste fortement influencé par l’idéologie Frèes musulmans joue en permanence la fuite en avant les diversions et les rodomontades. Par nature les frérots sont nuls en politique. Ils ne connaissent que les tactiques de coups de force et d’intimidation. Erdogan pense-t-il sérieusement qu’il va s’en sortir en allumant une nouvelle guerre ?

      • Cécilia dit :

        Non, je pense qu’Erdogan va payer même cher sa position.
        A l’intérieur de son pays, a mis la gauche lactique à dos sans parler de l’armée.
        Il ne faut pas oublier la démission de trois responsables de l’armée de Terre, de l’Air et de la Marine turque sans parler de l’arrestation de plus de 200 officiers accusés de préparer un coup d’État.

        Il vient encore de menacer la Grèce et la Chypre que la Méditerranée ne sera ni l’une ni l’autre à cela s’ajoute ses récents problèmes avec Israel.

        « L’Homme Malade » de jadis se réveille brusquement!

    • Mohamed dit :

      Dans un lien posté par erreur par notre ami Sowhat, en réaction à l’article sur Harmouche, j’ai noté des révélations très importantes sur la politique du néo-sultan/néo-dictateur Erdogan que je pense utiles à partager avec vous : l’article s’intitule Erdogan s’égare !

      « A l’Ouest, on le ménageait encore, dans son différend avec les Hébreux à propos du Mavi Marmara. On pouvait considérer qu’il défendait la fierté nationale turque, mais là, cela n’est plus possible : cet homme possède une nature agressive et envahissante, c’est un fauteur de troubles, un antijuif et un antichrétien du genre primaire. Un emporté. Un individu qui se dévoile incapable de lire adéquatement une carte stratégique. Bref, un leader dangereux pour la stabilité de la planète ; son profil est définitivement établi dans les chancelleries occidentales ainsi qu’à l’état-major de l’OTAN ; verdict : non fiable ! Problématique ! Imprévisible ! Voilà qui ne va pas arranger ses affaires.
      Se livrant à une analyse saisissante de la position d’Ankara sur les divers conflits du globe, le journaliste conclut que le gouvernement turc se livre à « une guerre de religion » : « Excusez-moi, Messieurs », s’exclame Bendil, « ceci est une guerre de religion, et il faut être islamiste et pas uniquement musulman pour y adhérer. Comme c’est le cas pour les bons amis de M. Erdogan au Hamas ».
      http://www.menapress.org/

  6. Akyliss dit :

    Louis,
    je veux juste vous prévenir par rapport au site MEDIARABE qui est viscéralement anti syrien, en effet ce site je le connais depuis l’affaire Harir le pére, dans l’un de leur article anti-syrien les journaliste de médiarabe prétendait qu’il y avait 100% de sunnite en Syrie !!!
    sans parler de leur informations de source sûr qui se sont révelé par la suite être des mensonges digne de Rami Abdel Rahmane de l’OSDH!
    donc les infos de médiarabe sont à prendre avec des pincettes, surtout qu’ils ont fini par fermer l’accés aux commentaires car trop de gens les contredisez dans leurs informations ! comme par exemple LE POINT qui n’aime pas les critiques contre son philosophe guerrier de service BHL.
    Bonne journée

  7. Agopian dit :

    Et voilà !
    Un tout petit article sur erdogan pour refaire sortir le dossier « Arménien »
    Si seulement on sortait le dossier « Juifs exportés vers l’allemagne par Vichy » à chaque fois que Sarkozi se melait de la politique des états non democratique massacrant leur peuples

    D’ailleurs, étant contre la politique de ce Erdogan, il faut aussi savoir que l’armée et l’état sont séparés en Turquie

    C’est sur que cette histoire de harmoush peut etre un frein à erdogan et je l’espere, parcequ’il donne pas l’exemple aux peuples arabes
    Je prefere largement un kaddafi qui massacre sont peuple qu’un erdogan qui comprend rien a la demos cratos

    • Cécilia dit :

      Cher Agopian,

      Mais le dossier de crimes des nazis a été sorti depuis longtemps.
      Les enseignants en parlent même à l’école. Bref, il y a eu une reconnaissance alors que ce n’est pas le cas pour le dossier arménien.

      Il y a eu une génocide, des Arméniens déportés en Syrie, des camps de concentration à Deir Ezzor, des enfants donnés et vendus dans des familles syriennes. Je ne mets pas du tout en doute que l’éducation des ces familles syriennes que j’admire. Par ailleurs, personnellement j’ai connu à Damas une Syrienne de Qamishli, étudiante en médecine, qui me disait qu’elle était arménienne d’origine car sa grand-mère faisait parti d’un convoi d’Arméniens vers la Syrie et que sa mère a donné son enfant, bébé, sur le chemin à un paysan syrien de peur qu’elle sera tuée comme le reste des Arméniens. Les familles syriennes ont accueillent les Arméniens comme si c’étaient leur propre famille.
      Robert, mon grand ami, Arménien corse, me le confirme chaque fois quand il parle des Arméniens en Syrie. D’ailleurs, les Arméniens syriens manifestent leur soutien inconditionnel du président syrien.

      La Syrie n’ a jamais installé dans des tentes des réfugiés ni Arméniens, ni Irakiens, ni Libanais, ni Palestiniens Alors que la Turquie l’a fait et dans des conditions scandaleuses sans parler des viols de jeunes syrienne pour les Syriens de Jisr al-Choughour.

  8. Agopian dit :

    Cher cecilia
    permettez moi de vous repondre que je connais tres bien ce sujet.
    D’ailleurs la mere de meilleur ami arménien a aussi été legué à une famille avant le « depart ».
    Mais non pas à une famille de syrien, mais à une famille turque
    Actuellement, mon oncle qui vit a van, mariée a une kurde, et propriétaire d’une agence immobiliere me raconte que la majorité des personne qui lui font des ennuis sont les arabes de turquie soit : syriens et kurdes irakiens.

    D’ailleurs la France qui est l’un des seul pays a soutenir l’arménie, enseigne à l’ecole le genocide arménien
    Ne faites pas preuve de mauvaise foie, il y a eu une reconnaissance de la part de la France

    Votre argumentation sur ce sujet contient de tres nombreuse faille, et si l’un de votre « ennemi » lisait vous pourrez fort tomber dans un hors sujet.

    C’est a cause des arguments tels que les votre , qui utilisent a tout va l’argument du « genocide  » pour critiquer la turquie, que notre cause a nous arménien devient négligée

    Pourquoi sortir ce sujet, a t il un rapport avec l’article ?
    Merci d’utiliser notre « cause » avec moderation et dans les sujets ciblés

    Attention, je ne critique absolument rien, je le repete le genocide doit etre reconnu mais il est regrettable de généraliser « la Turquie et son peuple »

    • Cécilia dit :

      Cher Agobian,

      « Ne faites pas preuve de mauvaise foi, il y a eu une reconnaissance de la part de la France »

      Nul part dans mon commentaire j’ai parlé de la France ou de sa « reconnaissance » de la génocide arménienne. Mon commentaire portait sur la Turquie qui devait en faire car c’est elle la responsable.
      Alors SVP ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit.

      « il est regrettable de généraliser « la Turquie à son peuple ».
      Tout à fait d’accord !!!
      Encore une fois, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit.

      Vous parlez des ennuis de votre oncle en Turquie par les arabes! Mais je ne sais rien de tout de ce que se passe en Turquie avec les Arméniens. Par contre, je sais de ce que se passe en Syrie.

      C’était juste pour mettre au claire ma position.

      Bien à vous

  9. Kinan dit :

    Mediarabe.info est un site sur fonds israélien et qui est chargé de réaliser le même travail que le MEMRI – mais seulement à l’échelle francophone. Mediarabe.info, quoique beaucoup plus modeste, fournit, comme le MEMRI, clé en mains des articles de presse et des traductions d’articles arabes qui sont subtilement (ou moins subtilement) orientés dans un sens pro-israélien (ou anti-arabe, anti-musulman, …), et ce afin d’influencer les journalistes et autres bloggers occidentaux pour lesquels ces articles sont diffusés.

    Du coup les accusations de Mediarabe.info envers la Turquie sont à prendre pour ce qu’elles sont : des éléments invérifiables constituant une partie d’un discours à visée purement propagandiste ! D’autant qu’en ce moment les relations israélo-turques ne sont pas au beau fixe…

  10. Cécilia dit :

    Cécilia dit :
    Votre commentaire est en attente de modération
    23 septembre 2011 à 0 h 57 min

    Les jeunes syriennes violées en Turquie:

    Le journal arménien « Nouvelles Arménie Magazine » a publié, jeudi 22 septembre un article sur le viole des jeunes syriennes où il mentionne 400 cas de viol ainsi plus de 250 cas de grossesse.

    Le magazine mentionne que la description des faits « ne sont pas sans rappeler ce qu’ont vécus nombre de jeunes filles arméniennes lors de la génocide de 1915″.

    Je vous laisse le lien.

    http://www.armenews.com/article.php3?id_article=73221

  11. Fr. John Elias dit :

    Souriaty habibati may the Almighty God bless the Ssyrian government to protect it’s army and people.

  12. Marie dit :

    @ Cecilia
    Sana est la chaine de la television qui excele pour sa propagande en syrie : NE PAS SE REFUGIER EN TURQUIE CAR VIOLE IL Y AURA .