• Actualité
  •  

Bon, finalement c'est fait : la Syrie a officiellement signé ce lundi 19 décembre au Caire le protocole de la Ligue arabe prévoyant l'envoi sur place de 500 observateurs arabes. L'annonce en a été faite, comme de juste, par Walid al-Mouallem, ministre syrien des Affaires étrangères. Qui n'a pas fait mystère de l'amicale pression de la Russie en ce sens : "Il nous ont conseillé de signer le protocole et nous avons suivi leur conseil" a déclaré, de la plus [...]



Après l’acceptation de Damas, la balle est dans le camp d’en face

Par Louis Denghien,



Walid al-Mouallem annonçant l'acceptation syrienne du protocole arabe

Walid al-Mouallem annonçant l'acceptation syrienne du protocole arabe

Bon, finalement c’est fait : la Syrie a officiellement signé ce lundi 19 décembre au Caire le protocole de la Ligue arabe prévoyant l’envoi sur place de 500 observateurs arabes. L’annonce en a été faite, comme de juste, par Walid al-Mouallem, ministre syrien des Affaires étrangères. Qui n’a pas fait mystère de l’amicale pression de la Russie en ce sens : « Il nous ont conseillé de signer le protocole et nous avons suivi leur conseil » a déclaré, de la plus transparente façon, le chef de la diplomatie de Damas.

Cette acceptation syrienne s’inscrit dans le droit fil du projet de résolution russe devant le Conseil de sécurité demandant, un peu plus nettement qu’avant, au gouvernement syrien de ne plus recourir à une répression « disproportionnée« , mais continuant d’incriminer la violence des groupes armés d’opposition (voir notre article « Le pourquoi du projet de résolution russe« , mis en ligne le 16 décembre). « La signature du protocole, a encore dit Walid al-Mouallem, marque le début de notre coopération avec la Ligue arabe« .

Les bonnes intentions à l’épreuve redoutable des faits

Cette coopération a longtemps été contrariée par le fait que le gouvernement syrien exigeait d’être tenu au courant des déplacements des centaines d’observateurs dépêchés sur tous les points chauds du pays par la Ligue. Déjà échaudé par les expériences des chaînes d’information al-Jazeera et al-Arabiya, émanations médiatiques du Qatar et de l’Arabie Séoudite qui se sont signalées par leur partialité agressive dans leur couverture des troubles, le gouvernement syrien était légitimement fondé à concevoir quelques doutes sur l’objectivité, la neutralité d’enquêteurs mandatés peu ou prou par ces mêmes puissances, dirigeantes de fait de la Ligue arabe.

La question reste d’ailleurs posée mais devrait donc recevoir assez rapidement une réponse : une première mission de la Ligue devrait arriver à Damas d’ici 72 heures. Les « observateurs » vont-ils, sur le terrain, se comporter en propagandistes de l’opposition, ou s’en tenir à une relative impartialité ? Des provocations ne vont-elles pas mettre en péril le déroulement de leur mission ? Que recommanderont les observateurs à l’issue de leurs observations ? Les questions ne manquent pas, mais chacun est désormais au pied du mur. Surtout, à notre avis, la Ligue arabe qui ne va pas pouvoir ignorer longtemps la réalité des groupes activistes et terroristes qui ont la sympathie de plusieurs des monarchies sunnites du Golfe.

Chaque partie va guetter la faute de l’autre, sinon la provoquer. On peut penser que la Russie a fait pression sur Damas pour « prolonger » en quelque sorte l’effet de son projet de résolution. Histoire de dire aux Occidentaux : « Nous avons fait un pas dans votre direction au Conseil de sécurité et la Syrie, à notre instigation, a fait un pas en direction du plan de paix de la Ligue arabe, alors il faut que vous mettiez un bémol à vos menaces et tentatives de déstabilisation, et que vous laissiez une vraie chance au processus de dialogue et de pacification dans ce pays ». Un but encore très lointain, et semé de toutes les embûches imaginables, mais dont Moscou peut dire qu’il a déblayé les abords.

Il est certain que la balle est désormais dans le camp des adversaires, syriens et étrangers, du régime de Bachar al-Assad.



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

176 commentaires à “Après l’acceptation de Damas, la balle est dans le camp d’en face”

  1. Adnu dit :

    C’est pas le protocole initiale vous faites erreur , c’est le plan de doha , qui est le protocole du plan arabe + les amendements syriens , et c’est pas 500 observateurs mais 100 observateurs d’apres ce que j’ai lu

    • Mohamed dit :

      Pour les amis lecteurs d’Infosyrie,je viens de mettre en ligne la 3ème partie de l’oprétation Yasmina Bleue, traduite en Français.

      Opération Yasmina Bleue, Secrets entiers, 3ème Partie.

      JPNews / Kifah Nasr ;

      Nous avons parlé, dans la première partie, de l’inquiétude américaine au sujet de la demande croissante en gaz et en biocarburants, et la crainte de Washington que cette énergie ne soit vendue avec une monnaie autre que le dollar non équivalent à l’or, et dans la 2ème partie, nous avons parlé des raisons qui ont poussé à la division du moyen – orient, et les accords américano-qatari et américano-turc : http://www.infosyrie.fr/re-information/les-echos-tacle-lambassadeur-ford-et-disseque-les-manoeuvres-americaines/#comment-11302 .
      Dans cette partie, nous allons aborder la contre attaque américaine, appelée « le printemps arabe ».

      Le printemps arabe : la mère berceuse / affectueuse de la Yasmina bleue ?
      La Russie a signé plusieurs accords avec l’Algérie, et Washington a dépêché des bandes de l’organisation d’Al Qaeda, en tant que message, et les actions de violence ont été déclenchées en Algérie.
      La société russe « GAZPROM » a signé un accord avec le Nigéria, et Washington a fomenté une guerre confessionnelle, qui a débuté par l’attaque des bandes extrémistes, takfiristes, islamiques contre des chrétiens, le jour de l’anniversaire de la réjouissance, suivie de ripostes chrétiennes contre des musulmans, au mois de ramadan, et Washington a œuvré à brûler le pays.

      Pour lire le texte intégral, voilà le lien Infosyrie :
      http://www.infosyrie.fr/re-information/etonnant-les-inrocks-disent-la-verite-sur-homs/#comment-19351

      • Raphaël Sanchez dit :

        Bonjour Mohamed je lis infosyrie depuis pas mal de temps et je vois que vous participez grandement à la vie des commentaires.
        Je n’ai pu m’empêcher bien sur d’aller voir aussi du coté d’opposants pour bien sur faire la part des choses.
        Au cours d’une discussion avec le propriétaire d’un blog celui ci m’as renvoyer vers un article de France 24 concernant la conférence de presse du 28.11.2011 de Walid El Moallem.

        http://observers.france24.com/fr/content/20111129-intox-ministre-syrien-utilise-videos-liban-denoncer-terroristes-syriens-assad-moallem

        Dans cet article qui accuse Walid El Moallem d’utilisé de fausses vidéos nous pouvons voir celle ci

        http://www.youtube.com/watch?v=235fqxMVhW0&feature=player_embedded

        L’auteur de l’article accuse donc dès la 4ème seconde de la vidéo qu’il s’agit d’une autre vidéo tournée un an auparavant au Liban ce qui est vrai.

        Voir cet vidéo à 2minute 58s postée le 24 Juin 2010

        http://www.youtube.com/watch?v=UZeI6CYTZJE&skipcontrinter=1

        La question que je me pose est comment le gouvernement syrien a t il fait pour faire une connerie pareil ?

        Le ministre a t il présenté ces excuses pour ces usages de faux?

        Cordialement

        • Mohamed dit :

          Bonjour Raphaël Sanchez,
          Effectivement, Al Jazeera et Al Arabya et d’autres chaînes ont cherché à discréditer walid Al moallem, en l’accusant d’usage de faux, d’abord en faisant passer le lynchage de Hama, en 2O11, pour celui du liban en 2010, et ensuite en faisant passer les scènes des terroristes pour celles du nord du liban à bab Tebbana. Encore une fois, ce sont des mensonges et de la désinformation par Al Jazeera et C°. En réalité les deux lynchages existent, et un démenti du démenti a été fait par la TV syrienne et aussi par certaines chaînes libanaises, qui ont passé les deux scènes de lynchages qui montrent des différences très nettes entre elles, que ce soit l’environnement, les personnages et leurs habits, la différence entre les poteaux électriques etc. En plus les témoignages des coupables, et de la famille (épouse et fils de Mouaffaq Abdel Fattah, mrtyr de Hama).
          Voilà une vidéo qui fait la vérité intégrale et la comparaison des deux meurtres :
          http://www.youtube.com/user/tamadonte?feature=mhee#p/u/189/_psXKL0MKlQ
          Et voilà le CR de la chaîne Al Manar libanaise:
          http://www.youtube.com/user/tamadonte?feature=mhee#p/u/164/scL3yX-BjjE
          Pour la seconde allégation, il y’a des miliciens qui se sont introduits en Syrie, à partir du liban et qui ont participé ou dirigé les actes de terrorisme et de vandalisme.
          Le barbu qui a fait le démenti, sur une chaîne libanaise, en prétendant que les images qui sont passées pour Hama, ont été prises à Bab Tebbana, a ment, également, car ces groupes sont effectivement entré en Syrie, et dans l’une d’elle ils parlent du village d’El Adema qui se trouve en Syrie. Et voilà la vidéo.
          http://www.youtube.com/user/tamadonte?feature=mhee#p/u/196/JJJq_QixVdY
          Comme vous allez le constater, s’il y’a mensonges et usage de faux c’est plutôt de l’autre côté hostile à la Syrie.
          Avec mes salutations.

          • Mohamed dit :

            Permettez-moi d’apporter une précision, pour la 2ème allégation, « il s’agit de « Banias », et d’Adema,qui sont tout prêt des frontières libanaises, et non de « Hama ».
            Cordialement.

          • L'étrangère dit :

            Merci Mohamed… vous êtes génial !!!
            Voilà qui lève le « doute » semé ici ou là, mine de rien !

          • Raphaël Sanchez dit :

            Bonjour Mohamed et merci pour votre réponse si rapide.

            J’entends bien effectivement que sur les vidéos de la télé Syrienne en réponse à au démenti d’Aljazeera les scène de lynchage ne sont pas les mêmes.

            Mais quand on compare cette vidéo où l’on voit bien la conférence de presse puis un zoom sur la télé puis des image défilant nous voyons bien cette homme ensanglanté (6.39)
            http://www.youtube.com/watch?v=ilQeAZXOMR4&feature=related
            Et quand on compare avec celle-ci (3.00)
            http://www.youtube.com/watch?v=UZeI6CYTZJE&skipcontrinter=1

            On se rend bien compte que c’est exactement la même image. Donc la vidéo de la conférence de presse est-elle truqué ? Si oui avez vous l’originale ? Qui soit ne montre pas cette image de l’homme ensanglanté soit carrément les images du lynchage de Hama.

            Car la question n’est pas de savoir si le lynchage de Hama à eu lieu ou pas mais de savoir pourquoi le ministre à montré cet image d’homme ensanglanté comme étant une preuve des exaction menée en Syrie alors qu’elle n’en est pas une.

            Cordialement.

          • Akyliss dit :

            Merci Mohamed, tu es le meilleur !

          • BWANE dit :

            Merci cher Mohamed pour votre mise au point salutaire et que l’on pouvait espérer définitive. Mais malgré la peine que vous avez prise pour rétablir la vérité une seconde fois (puisque les lecteurs de ce site savent;- si ne m’abuse-, que cette affaire a déjà été clarifiée en son temps ici même) et répondre par « le texte, le son et l’image » à ce Monsieur Raphaël Sanchez , ce dernier trouve encore matière à ergoter et à crier qu’il est minuit à midi, donnant ainsi à penser que c’est France 24 qui a raison et le soleil tort. Le personnage fait certainement partie du réseau de désinformateurs que l’on a récemment dépêché à Infosyrie, et qui soient moins compromis que nos étudiants et autres syriens libres,-sans parler des incroyables et ridicules Noé efflanqué de son « La Grosse Bosse ». J’en veux pour preuve le fait qu’il est adressé à vous,-c’est à dire à un commentateur des plus estimés sur ce site,- une sorte de fausse question,-où les jeux sont déjà faits, sorte d’invitation à une partie de dés pipés-, intitulée comme suit :
            « La question que je me pose est comment le gouvernement syrien a t il fait pour faire une connerie pareille ?
            Le ministre a t il présenté ces excuses pour ces usages de faux  »
            Donc pour ce Monsieur, l’affaire était dans la poche :
            1) M.Al-Mouallem est coupable de faux.
            2)Il doit des excuses pour cet acte de mensonge et falsification.
            Nonobstant votre réfutation définitive des allégations insinuantes de cet étrange Monsieur, je vais faire une série de remarques et considérations :
            1)Monsieur Raphaël Sanchez est-il arabophone ? Dans ce cas, peut-il nous expliquer ce qu’il répond aux vidéos postées par Mohamed, étant donné que réponse jésuitique ne mérite que le néant dans lequel elle aurait dû rester.
            2)Lors de la diffusion en direct de la dite conférence de presse de M.Al-Mouallem par la C.Q, Monsieur Raphaël Sanchez peut-il nous expliquer pourquoi cette chaîne a brutalement interrompu celle-ci au moment juste de la projection de cette vidéo.
            3)M.Al-Mouallem, dans sa dernière conférence de presse, répondant à un journaliste, a démenti catégoriquement ce que ce Monsieur insinue, bien plus, il a été jusqu’à dire que s’il l’avait voulu, il aurait projeté des images qui n’auraient pas manqué de faire tomber en syncope la moité de la salle, et je le crois bien, les lecteurs honnêtes d’Infosyrie comprennent de quoi je parle, tellement nos opposants pacifiques et hyper-démocrates sont choux !
            4) Je promets à ce Monsieur, lorsque la Syrie aura mis en miettes le plan de déstabilisation dont elle est la victime depuis 10 mois maintenant, -à l’instar de « Homère, le premier des poètes grecs, a fait un poème du combat des rats et des grenouilles, et Virgile, le prince des poètes latins, en a fait un sur un moucheron. Ovide a fait l’éloge de la puce, Lucien de la mouche, Melanchthon, Agrippa et plusieurs autres celui de l’âne. Isocrate a fait l’éloge de Busirix, fameux tyran, André Arnaud de Phalaris autre tyran; Cardan de Néron, Platon et Carneades de l’injustice. Etienne Guazzy a loué la vie parasitique, Erasme la folie, Joannes Fabricius la gueuserie, Ulrich de Hutten la fièvre, Jérôme Fracastor l’hiver, Etienne Dolet la vieillesse, Elias Major le mensonge, Douza l’ombre » ,j’entreprendrai un éloge des misratistes de ce site, et je puis vous assurer que le résultat ne sera pas joli.

          • BWANE dit :

            Je livre donc le titre de mon libelle à la publicité: Bassesse et misère des misrztistrs, considérations sur les mensonges passés, présents et à venir d’iceux, avec un un index des plus illustres parmi eux, par BWANE. Infosyrie, Mars 20121.

          • Raphaël Sanchez dit :

            Bonjour

            N’avez vous pas de réponses à me fournir concernant ma deuxième question?

        • Mohamed dit :

          Bonjour Raphaël Sanchez,
          En effet ces deux images se ressemblent, quoique les deux lynchages soient très différents, et prouvés d’un côté comme de l’autre.
          Il y’avait une chose que je n’avais pas compris dans la toute dernière conférence de presse, lorsque Walid Al Moallim a reconnu un mauvais montage du film présenté, et maintenant je pense bien que c’est peut être à cette image qu’il veut faire allusion.
          Quoiqu’il en soit, vous m’avez obligé à me forcer de supporter de voir ces atrocités, car depuis les massacres de Jisr Achoughour et Hama, et la vidéo postée et repostée sur infosyrie, de l’homme que l’on égorge, comme l’on fait pour un mouton de l’aid el kébir, sur fond de cris d’Allah Akbar, j’avais décidé de ne plus voir ces atrocités, qui « bestialisent » l’homme.
          Cordialement.

          • Raphaël Sanchez dit :

            Bonjour BWANE.
            D’accord donc dans ce cas si je suis ce que vous dites c’est que l’homme ensanglanté n’a rien à faire dans la vidéo de la conférence de presse et à été rajouté par la dite chaine. Dans ce cas pouvez vous si il vous plait me présenter la vidéo originale de cette conférence. Certes je ne suis pas arabophone mais les images parlent d’elle même et c’est ça justement que j’analyse et je réitère.

            Mais quand on compare cette vidéo où l’on voit bien la conférence de presse puis un zoom sur la télé puis des image défilant nous voyons bien cette homme ensanglanté (6.39)
            http://www.youtube.com/watch?v=ilQeAZXOMR4&feature=related
            Et quand on compare avec celle-ci (3.00)
            http://www.youtube.com/watch?v=UZeI6CYTZJE&skipcontrinter=1

            On se rend bien compte que c’est exactement la même image. Donc la vidéo de la conférence de presse est-elle truqué ? Si oui avez vous l’originale ? Qui soit ne montre pas cette image de l’homme ensanglanté soit carrément les images du lynchage de Hama.

            Donc cher BWANE pouvez vous si il vous plait me mettre en lien l’originale en vous remerciant d’avance. Et aussi me dire quelle chaine diffuse la première vidéo car vous parlez de France 24 mais nous voyons bien qu’il ne s’agit pas de France 24.

            Me comparé à Etudiant ou autre me choque. Car j’ai lu pas mal de leurs commentaires et il sont souvent très mal étayé. Et je ne suis ni pro opposant ni pro régime. Bien que je pense quand même qu’il y a une déstabilisation étrangère concernant la Syrie et une volonté de l’Occident à le contrôler et à y mettre en place des pantins. Comme avec la Libye. Donc m’accuser d’être un informateur est facile et infondé je ne travail pour personne. Je veux juste connaître la vérité.

          • BWANE dit :

            Monsieur Raphaël Sanchez ,
            je consens à vous répondre à deux conditions (je suis comme les syriens, je ne veux pas signer une sorte de protocole à n’importe quelles conditions) et je vais vous les dire,car,-voyez-vous, je n’aime pas livrer mon opinion à n’importe qui,vous trouverez donc ces deux conditions dans les réflexions ci-dessous :
            1)Comme notre temps préfère la quantité à la qualité,la copie à l’original je vous ferai remarquer que votre image dure moins d’une seconde, alors que la vidéo projetée dure près de 7 minutes,soit, en termes de pourcentages moins d’un pour cent. Donc, dites-moi, je vous prie, à quoi vous croyez vous, et notamment à propos des 60*7-1=419 secondes restantes de cette vidéo. S’agirait-il encore d’images pré-fabriquées par l’inévitable régime syrien ? Allons donc !
            2)Expliquez-moi, je vous prie,-vous qui semblez être expert dans cet étrange art appelé l’odieux-visuel, comment, en dix mois, vous n’avez jamais protesté contre les falsifications, mensonges et con-trouvailles de France 24, la C.Q,l’Anti-Arabiya… Vous êtes apparu, comme par miracle, pour nous mettre en garde contre certaine image, venue comme un poil sur la soupe. Vous savez, vous dites beaucoup moins que ce dont vous en être certain.
            3)Comme vous le dit Mohamed, voir et revoir ces vidéos nous est pénible, car, comme me le disait encore un mien ami, nous ne sommes pas fait de cette fibre takfériste, c’est à vous Monsieur de montrer que vous n’êtes pas là en train de la défendre. Pour finir, je vous dédie, ainsi qu’aux « fans » de Facebook et tweeters cette citation d’un autre temps :
             » Les tromperies dominantes sont en train de faire oublier que la vérité peut se voir aussi dans les images. L’image qui n’a pas été intentionnellement séparée de sa signification ajoute beaucoup de certitude au savoir. Personne n’en a douté avant les très récentes années. »

          • Raphaël Sanchez dit :

            BWANE certes l’image dure 1 seconde mais elle n’a rien à faire dans cette vidéo. J’ai eu connaissance des faux utilisés par France24 et je les déplore.
            Par contre je vous demande encore une fois pourriez vous me fournir l’originale de cette conférence oui ou non ?

            Cordialement.

    • Mohamed dit :

      Selon un diplomate britannique, la ligue arabe vient de tendre un grand piège à la Syrie, auquel il sera difficile d’échapper quoiqu’elle fasse, et qu’il est idiot celui qui croit que parmi les observateurs il ne va pas y avoir d’agents de renseignements.
      Le diplomate qui vient de sortir en retraite, et qui parle de renseignements dont il a pu prendre connaissance, évoque le scénario des observateurs envoyés en Irak, pour être par la suite retirés pour accuser l’Irak de non collaboration, et ouvrir la voie à l’intervention militaire en Irak.
      Le piège est tendu aussi pour la Russie et la Chine, qui seront embrassés au conseil de sécurité, lors de la condamnation de la Syrie pour obstruction à la mission des ambassadeurs et non collaboration …
      Voilà le lien de l’article, à ce sujet, en arabe :
      http://www.champress.net/index.php?q=ar/Article/view/108622

      • Mohamed dit :

        Correction :
        « Mission des observateurs et non des ambassadeurs »

        • BWANE dit :

          Merci Mohamed pour le lien de cet article. Je pense que la direction syrienne est consciente de la chose, dans sa réponse à la question d’un journaliste hier, M.Al-Mouallem a dit que tous les problèmes qu’ils ont eus avec les inspecteurs de l’AIEA étaient dus à ce que ces derniers voulaient visiter des sites militaires et au refus syrien d’accéder à leur demande.

    • Mohamed dit :

      Une délégation de l’opposition syrienne en visite à Bagdad, la semaine prochaine !
      Un proche d’Al Maliki : tentatives Qatariennes de marginalisation du rôle de l’Irak !

      Bagdad :
      Adnan Sarraj, membre de la coalition de l’Etat de droit, et président du Centre irakien pour le développement de l’information, a déclaré qu’il y’a des tentatives pour marginaliser le rôle irakien au sujet de la crise actuelle, en Syrie, et de le limiter à la signature du protocole sur les observateurs ».
      Sarraj, qui est proche du 1er ministre irakien, Nouri Al Maliki, a ajouté dans une déclaration au journal londonien « Achark Al awsat », que Qatar tente de mettre fin au rôle de l’Irak et de le limiter à la signature du protocole sur les observateurs, pour se garder le monopole sur le dossier syrien, pour des raisons déterminées, ce qui peut compromettre l’initiative irakienne, qui continue, et qui ne s’arrête pas à la signature, car nous pouvons dire que la prochaine phase est la plus importante, surtout au niveau de la coordination irakienne au niveau du dialogue « syrien-arabe » et « syrien-syrien ».
      Il a considéré que « le transfert du dossier ou son retrait, veut dire l’éloignement de l’Irak de l’influence sur les étapes ultérieures, qui sont extrêmement importantes pour ne pas saper la question, et considérer que les syriens ont eu une occasion qu’ils n’ont pas exploité, et donc le dossier sera transféré au Conseil de Sécurité de l’ONU, comme cela a été planifié, sur accord entre Qatar et d’autres pays du golf ».
      Sarraj a révélé que « le 1er ministre Nouri Al Maliki poursuit ses efforts, pour continuer à jouer son rôle de médiation, et qu’une délégation de l’opposition syrienne se rendra en visite en Irak, la semaine prochaine, et qu’il sera mis d’accord sur les mécanismes d’action à cet égard ».
      Au sujet de l’entrée de l’Iran en Ligne, et si cela entre dans le cadre d’une triple coordination Irak-Syrie-Iran, Sarraj a dit que l’Iran a ses canaux ouverts avec la Syrie, et nous ne savons pas quelles sont les choses qu’elle a mis en avant pour convaincre la Syrie. Ce que fait l’Irak est basé sur son acceptabilité à assurer ce rôle, et je peux affirmer que l’action de l’Irak à cet égard n’est en relation avec aucune coordination iranienne, parce que ce genre de coordination n’a aucune importance ni nécessité ».
      La Syrie a accepté, au début du mois de novembre, un plan d’action arabe pour mettre fin à la violence et retirer ses forces des zones d’habitations, de libérer les détenus, et d’entamer un dialogue avec l’opposition. Damas a signé un protocole d’envoi d’observateurs, avant-hier, lundi, au siège de la ligue arabe au Caire.

      Article publié en arabe, sur le site Shampress, en date du 21.12.2011, et traduit en français, pour les lecteurs d’infosyrie. Voilà le lien de l’article en arabe :

      http://www.champress.net/index.php?q=ar/Article/view/108728

    • Akyliss dit :

      Pif paf retour en arrière pour les monarques du golf :
      « Revue de presse Syrie » #10
      La Ligue arabe lève ses sanctions

      Dans un pur réflexe de communication sarkozyenne, la presse française célèbre l’accord signé entre la Ligue arabe et la Syrie comme une reculade de Bachar el-Assad. Identiquement, elle s’était félicité deux jours plus tôt de la proposition de résolution russe au Conseil de sécurité qu’elle avait présentée comme une reculade de Vladimir Poutine.

      En réalité, la proposition russe est une reprise du texte russo-chinois présenté avant le veto, tandis que le Protocole de la Ligue arabe est la reprise de la proposition syrienne d’avant les sanctions. Ni les Russes, ni les Syriens n’ont perdu un pouce de terrain. Ce sont les Occidentaux qui acceptent de considérer maintenant un texte qu’ils rejetaient hier, et la Ligue arabe qui accepte de lever ses sanctions et de signer un Protocole dont elle ne voulait pas entendre parler jusque là.

      La presse du Golfe n’est pas en reste. Elle décrit aussi la signature de ce Protocole comme une victoire du Conseil de coopération du Golfe (dont les monarques sont actuellement réunis à Riyad) et attribue le « changement syrien » à des pressions russes.

      Le Daily Star de Beyrouth décrit la crise économique syrienne : la livre a perdu 25 % de sa valeur, et le PNB a baissé de 20 %. Cependant, le quotidien n’évoque pas les conséquences encore plus désastreuses de la crise sur certains Etats riverains, notamment la Jordanie. Après avoir vanté l’effet dévastateur des sanctions économiques contre Damas de nombreux journalistes se trouvent incapables d’expliquer pourquoi la Ligue arabe les abroge soudain. Mais, l’événement ce n’est pas l’autorisation d’observateurs étrangers —il y en a déjà—, c’est la levée des sanctions économiques arabes.
      Partenaires | 20 décembre 2011

    • Mohamed dit :

      La mission des observateurs arabes commence aujourd’hui, et des informations confirmées, à « Al Haqeeqa », pour en assassiner certains ?!

      Une ambassade arabe, en Europe, a révélé les informations qu’elle a pu se procurer, au sujet de projet d’assassinat d’observateurs, en Syrie, et Washington croît que le « départ » d’Al Assad est la seule façon d’obtenir le changement.

      La mission des observateurs arabes commence aujourd’hui, dans un climat dominé par un cycle de violence, presque sans égale, depuis le début de « l’intifada », en particulier les affrontements qui ont eu lieu entre l’armée et les services de sécurité d’une part, et les groupes armés qui se cachent derrière l’ASL, conduite par Ryad Al Asaad. Selon les dernières informations, dans ce cadre, plus de 250 miliciens armés ont été tué à Idleb, et Jabal Zaouia, depuis « l’opération du lundi », qui a précédé le contrôle des insurgés armés sur Idleb et Jisr Achoughour, et la proclamation de ces endroits comme étant « une zone libérée », selon un accord préalable entre Burhane Ghalioun et Ryad Al Asaad, comme a révélé un officier travaillant avec ce dernier, dont nous avons publié les déclarations, hier.
      A la province de Daraa, plus de 20 morts sont tombés de part et d’autre.
      Dans ce contexte et dans ce climat, a commencé le processus de mise en œuvre du protocole des observateurs, par l’arrivée de la délégation préparatoire, dirigée par l’égyptien Samir Saif Al Yazal, alors que le chef de la mission d’observation arabe, le soudanais Mohamed Ahmed Youssef Al Dabi, a déclaré que la mission travaillera en toute transparence, dans le suivi de la situation sur le terrain.
      Al Dabi a fait savoir dans une déclaration au centre soudanais de l’information que « le délai du départ de la mission des observateurs à Damas sera arrêté à l’issue d’une réunion avec le secrétaire générale de la ligue des pays arabes, Nabil Al Arabi, demain, au Caire, expliquant qu’il va examiner avec Al Arabi les modalités administratives et techniques particulières au travail de la mission.
      Et, il a ajouté que « la mission d’observation arabe, travaillera en toute transparence dans le suivi de la situation en Syrie, suite aux rencontres continues, sur le terrain, avec toutes les parties de la crise syrienne, forces armées, opposition, services de sécurité, organisations humanitaires, au service des objectifs généraux du travail de la mission pour servir l’intérêt public ».
      ………..
      Des informations font état des préparatifs pour l’assassinat des observateurs :
      Des informations précises, obtenues de sources fiables, dans les milieux des réfugiés en Turquie, font état « de préparatifs sérieux, dans au moins trois provinces syriennes, pour l’assassinat d’observateurs arabes, y compris le chef de la mission ». Ces sources ont indiqué qu’une décision a été prise quelque part (…) pour assassiner certains de ces observateurs et transférer l’affaire au conseil de sécurité onusien ».
      « Al Haqeeqa » a contacté l’ambassade arabe concernée, dans un pays arabe, qui a confirmé les informations obtenues, et a demandé de ne pas publier d’informations détaillées à cet égard, à ce stade, en attendant que l’ambassade fasse les contacts nécessaires ».
      Le site « Al Haqeeqa » a mis ces informations détaillées dans un rapport spécial, au « serveur », hier mercredi, mais ce rapport ne sera accessible aux lecteurs qu’en temps opportun où il sera mis en ligne.

      Traduit, en français, à partir du site de soutien à Ghassan Ben Jeddou, sur facebook, voir lien :
      http://www.facebook.com/photo.php?fbid=311773452190002&set=a.237509156283099.66562.237376096296405&type=1

      • Mohamed dit :

        La mission des observateurs de la ligue atlantiste-golfique vient d’être accueilli, comme il se doit, par deux explosions terroristes à Damas visant la direction de la sûreté de l’Etat et une branche des services de sécurité…Les enquêtes préliminaires montrent des actes d’al-Qaeda.

        • Akyliss dit :

          En tout cas ce qui est remarquable c’est que le vendredi jour de manifestation des opposants pacificistes n’a pas attiré l’atention !
          pas un mot sur les manifestations dans les médias français en tout cas ! c’est vrai qu’une explosion et de vrai mort c’est plus intéressent pour les médias en manque de guerre !

      • Mohamed dit :

        Al Jazeera et une certaine opposition syrienne accuse les services de sécurité syriens de s’auto-exploser ?!
        Le choix, par l’opposition, du nom « vendredi du protocole de la mort » est à sa place !

      • Mohamed dit :

        Les traîtres syriens pseudo-révolutionnaires accusent le régime syrien de la responsabilité des deux explosions de ce vendredi NOIR (23.12.2011).
        Lien d’un article en arabe de Russya Al Yaoum TV :
        http://arabic.rt.com/news_all_news/news/574797/

      • Mohamed dit :

        Furieux et révolté, le palestinien Yasser Qachlaq, traître les arabes sionistes de fils de P…., sur la chaîne Addunia TV, en réaction aux explosions de Damas, du 23.12.2011 !:
        http://www.youtube.com/user/tamadonte?feature=mhee#p/a/u/0/NnXvPngucag

      • Mohamed dit :

        Celui qui n’a pas honte, qu’il soit opposition syrienne, ou qu’il travaille à Al arabya ou Al Jazeera !
        Amr Nassif / 23.12.2011.

        La façon dont les chaînes d’Al Arabya et Al Jazeera ont traité, aujourd’hui, en collaboration avec l’opposition syrienne, les deux explosions de Damas, ne peut être classé ni dans le domaine de l’information, ni dans celui de la politique, si ce n’est, si l’on en convient de l’existence, dans un dépôt d’ordures médiatiques ou d’une décharge de déchets politiques.
        Al Arabya, et, avec elle, l’opposition syrienne, a répété, à longueur de journée, que les deux explosions ont été préfabriquées, et les services syriens ont apportés, depuis hier, des cadavres d’Idleb et de Homs, qu’ils ont éparpillés autour des objectifs sécuritaires, et ce matin ils ont provoqué ces explosions pour exercer une influence sur la mission des observateurs arabes ; Quelle bassesse médiatique et quel charlatanisme politique ?!
        La chaîne d’Al Jazeera a traité ces faits, comme étant rapporté de la TV syrienne, (car Al Jazeera semble en carence de témoins oculaires), a considéré, avec son équipe particulière de l’opposition syrienne, que le régime syrien est le responsable de ces deux explosions, et cette explication correspond, en chair et en os, avec la démarche du courant du 14 mars du Liban, qui fait porter, continuellement, la responsabilité à la résistance, de tout martyr qui tombe par le feu de l’ennemi sioniste.

        Traduit en français, à partir d’un article, en arabe sur :
        http://www.facebook.com/president.al.asad

    • Mohamed dit :

      Article important à lire:

      Méthodes et fonctions de la propagande touchant la Syrie

      Publié le : jeudi 22 décembre
      Source : silviacattori.net

      NDLR : Cet article de Sharmine Narwani est avant tout un compte rendu de lecture d’un texte publié par Stratfor , un institut privé d’analyse stratégique basé au Texas. Stratfor s’est intéressé au discours sur la Syrie et aux récits colportés par les uns [le gouvernement] et surtout les autres [l’opposition] et à ses implications sur la crédibilité des acteurs Syriens de la crise.

      Depuis l’éclatement des premières manifestations de rue en Syrie en mars dernier, les discours sur la crise syrienne sont restés assez fidèles au thème proposé pour toutes les révoltes arabes.

      Un dirigeant autoritaire qui écrase une opposition pacifique à son régime et ouvre le feu sur des civils avec un nombre de contestataires qui explose et une montée du nombre des tués…

      Mais nous entrons maintenant dans le dixième mois de cette révolte particulièrement violente – même en Libye avec sa guerre civile à outrance, les choses n’ont pas été si longues. Alors qu’est-ce qui se passe ?
      Selon l’organisme texan d’analyse du risque géostratégique Stratfor, qui a publié la semaine dernière un article à rebrousse-poil sur les efforts propagandistes de l’opposition syrienne, « la plupart des accusations les plus graves faites par l’opposition se sont avérées être grandement exagérées ou tout simplement fausses, nous en apprenant ainsi plus sur la faiblesse de l’opposition que sur le niveau d’instabilité à l’intérieur du régime syrien. »
      C’est important pour deux raisons. Premièrement, c’est peut-être la première fois qu’une firme américaine de recueil d’informations ayant pignon sur rue met en cause ouvertement le discours en vigueur sur la Syrie. Deuxièmement, les conclusions de Stratfor soulèvent la question : sur quoi basons-nous nos initiatives politiques si nos hypothèses sous-jacentes sont faussées ?

      Pour lire la suite :

      http://www.infosyrie.fr/re-information/etonnant-les-inrocks-disent-la-verite-sur-homs/#comment-19559

    • Mohamed dit :

      Libye – Les rebelles Syriens accueillent les rebelles Libyens en Turquie (21 décembre 2011)
      ALGERIA ISP / La Turquie est devenue une base arrière et un espace ouvert à tous les rebelles
      http://www.algeria-isp.com/actualites/politique-libye/201112-A7747/libye-les-rebelles-syriens-accueillent-les-rebelles-libyens-turquie-decembre-2011.html

    • Mohamed dit :

      « Printemps arabe » : Youssef Al-Qardaoui, Bernard-Henry Lévy : même combat ?
      par Ahmed Bensaada

      Mondialisation.ca, Le 22 decembre 2011

      Comme tout printemps qui se respecte, celui qui est qualifié d’ « arabe » a évidemment permis la perpétuation d’idées de lignées pures mais, phénomène surprenant, a également facilité et catalysé l’hybridation de schèmes de pensée qu’on a, jusqu’à très récemment, jugés non « hybridables ».

      Ainsi, voici deux illustres personnages que tout aurait dû séparer : Youssef Al-Qardaoui et Bernard-Henry Lévy (BHL). L’un est un pur produit de l’Orient alors que l’autre est un Occidental invétéré. L’un se drape dans l’austère costume traditionnel serré au cou des savants d’Al-Azhar (longue gallabeyya, caftan et turban) alors que l’autre est un vrai dandy arborant une éternelle chemise blanche immaculée de chez Charvet, spécialement conçue pour lui et qu’il porte largement déboutonnée.
      L’un est Égyptien d’origine, Qatari de nationalité, orphelin de père, d’origine paysanne modeste, de confession musulmane, membre des Frères musulmans, emprisonné jeune pour son militantisme, déchu de sa nationalité et vivant au Qatar depuis plusieurs décennies. L’autre est Français, citadin né avec une cuillère d’or dans la bouche, se disant de confession juive et de gauche, qui n’a jamais été inquiété même après s’être immiscé dans de nombreux conflits armés à travers le monde.

      L’un est un fervent défenseur des palestiniens, opiniâtrement opposé au sionisme. À ce sujet, il a déclaré : « La seule chose que j’espère, […] c’est qu’Allah me donne, au crépuscule de ma vie, l’opportunité d’aller au pays du jihad et de la résistance (i.e. la Palestine), ceci même sur un fauteuil roulant. Je tirerai une balle sur les ennemis d’Allah, les juifs » [1]. L’autre est un ardent défenseur de l’État d’Israël et l’un de ses meilleurs ambassadeurs dans le monde. À la suite de la sauvage agression israélienne contre le Liban en 2006, il entreprit un voyage au nord d’Israël qui lui inspira un article qualifié de « tourisme de propagande de BHL en Israël » [2]. Il répéta sa technique en 2009, pendant le massacre de Gaza, en se rendant en Israël pour être « embedded » avec Tsahal. Il raconta son « aventure » dans un article qui a été perçu comme un tract de propagande pro-israélien [3] et consacra un autre billet à la justification de la brutale et inhumaine opération « Plomb durci » [4], internationalement condamnée. Il persista et signa en défendant l’attaque israélienne du 31 mai 2010 contre la Flottille de la liberté qui fit neuf morts et vingt-huit blessés parmi les militants transportant de l’aide humanitaire vers Gaza [5]. N’est-il d’ailleurs pas récipiendaire de deux Doctorats Honoris Causa de ce pays ? Université de Tel Aviv en 2002 et Université de Jérusalem en 2008.

      L’un est interdit de séjour aux États-Unis après qu’on eut découvert ses liens avec une banque finançant le terrorisme [6] et fut totalement opposé à l’invasion américaine de l’Irak. L’autre est un américanophile exemplaire frayant avec la « jet set » des deux rives de l’Atlantique.

      Sur le dossier de la guerre d’Irak, BHL trouva cette guerre « moralement justifiée » [7].

      Pourtant en y regardant bien, il est aisé de déceler de nombreuses similitudes entre les deux personnages. En voici quelques unes.

      Primo, tous les deux ont été de brillants étudiants : Al-Qardaoui a été major de promotion à l’Université d’Al-Azhar et BHL a été reçu 7e au concours d’entrée à l’École normale supérieure. Secundo, ce sont tous deux des auteurs prolifiques, des hommes de lettre et des philosophes (quoique ce statut soit très critiqué dans le cas de BHL). Tertio, sans avoir aucune fonction politique ils possèdent une indéniable influence sur les dirigeants de leurs pays respectifs et le pouvoir d’infléchir, dans certains dossiers, la politique de leurs gouvernants. Quarto, ce sont des vedettes médiatiques, l’un sur Al-Jazira avec son émission « La charia et la vie » qui est regardée par plus de dix millions de téléspectateurs à travers le monde ; et l’autre avec son omniprésence sur les plateaux de télévision français et étrangers. Quinto et non des moindres par les temps qui courent, tous les deux sont d’impénitents va-t-en-guerre.

      Mais en fait, c’est le « printemps arabe » et ses soubresauts qui ont révélé les similitudes les plus « originales » entre ces deux célébrités.

      En matière de religion, Youssef Al-Qardaoui revendique sa foi dans ses actions. Cela se comprend par son érudition en sciences islamiques, ses nombreuses responsabilités et ses diverses activités et engagements reliés à la religion musulmane. Cela était moins évident dans le cas de BHL jusqu’à ce qu’il confesse, à propos de son rôle dans la guerre civile libyenne : « C’est en tant que juif que j’ai participé à cette aventure politique, que j’ai contribué à définir des fronts militants, que j’ai contribué à élaborer pour mon pays et pour un autre pays une stratégie et des tactiques » [8].

      À propos d’Israël, une récente déclaration d’Al-Qardaoui laisse perplexe : « Les pays qui connaissent un réveil islamique et ont vu l’accès des islamistes au pouvoir traiteront avec l’Occident et Israël » [9]. Serait-il possible que le célèbre théologien n’ait plus envie d’en découdre avec l’état sioniste, ni de tirer sa dernière balle en terre sacrée du jihad ? Serait-il tenté d’en faire plus que le gouvernement de son pays d’adoption, le Qatar, qui entretient des liens officieux avec Israël ? D’ailleurs, les rumeurs d’établissement de relations diplomatiques entre la Libye « nouvelle » et l’état hébreu [10] sous la probable médiation de BHL, semblent confirmer les dires du Cheikh.

      D’un autre côté, la fatwa d’Al-Qardaoui appelant à l’assassinat de Kadhafi [11] s’est inscrite dans le prolongement des gesticulations guerrières de BHL. En contrepartie, le philosophe français n’a vu aucun inconvénient dans les déclarations du président du CNT libyen concernant l’application de la charia dans la future Libye. Dans un article qui fera date, il s’est laissé aller dans une dissertation sur la signification de la charia et du jihad : un vrai Al-Qardaoui « en herbe » [12] ! Quel étonnant revirement pour ce virulent pourfendeur de l’extrémisme religieux qui s’était fait remarqué par ses positions contre les islamistes en Algérie [13]. Connaissait-il en ce temps la signification de la charia et du jihad ou a-t-il pris des cours sur le sujet depuis ?

      Mais l’intérêt de BHL pour les islamistes ne date pas de son « épopée » libyenne. Sur son site officiel, où trônent des centaines de photos destinées à la postérité, il y en a une qui attire l’attention : BHL s’entretenant avec Saad Al-Hoseiny au Caire, le 20 février 2011, soit 9 jours après la chute de Moubarak. Pour information, Saad Al-Hoseiny est membre du bureau exécutif des Frères musulmans [14] et la photo a été prise à leur QG.

      Dans un article consacré à cette rencontre, BHL écrivit : « Il fait profil bas, en effet, dans l’entretien. M’assure que la confrérie ne pèse pas plus de 15 %. Me garantit qu’elle ne présentera, dans six mois, pas de candidat à la présidentielle. Me jure sur tous les Dieux qu’elle n’a, de toute façon, et pour le moment, d’autre programme que la liberté, la dignité, la justice. Mais ajoute, l’œil moqueur, que les « problèmes de l’Égypte » sont trop « énormes » pour que la modeste confrérie en assume l’écrasante responsabilité » [15].

      On connait actuellement la réalité des urnes égyptiennes. La victoire des islamistes dans les pays touchés par le « printemps arabe » en a surpris plus d’un. Alors qu’aucun Coran n’a été brandi et que nul slogan religieux n’a été scandé pendant toute la durée des sanglantes manifestations, les partis religieux ont obtenu d’excellents scores, au détriment des jeunes activistes, principaux acteurs des révoltes populaires.

      Pourtant, le 18 février 2011 un évènement prémonitoire s’est déroulé à la place Tahrir. Ce jour-là, Al-Qardaoui est retourné triomphalement au Caire et a conduit la prière du vendredi devant plus d’un million de personnes. Profitant de l’occasion, l’illustre cyberdissident Wael Ghoneim, héros de la place Tahrir, celui-là même qui a été nommé « l’homme le plus influent du monde » par le magazine américain Time [16] s’est approché de l’estrade pour prendre la parole. Quelle ne fût sa surprise lorsqu’il s’est vu interdire, manu militari, l’accès à la tribune. Il quitta la place Tahrir, un drapeau égyptien sur le visage [17].

      Malgré des différences notables, les actions « printanières » d’Al-Qardaoui et BHL présentent des similitudes qui ont pour objet de canaliser les évènements dans la même direction. Il en est ainsi pour la situation syrienne où l’un a émis une fatwa autorisant l’intervention internationale en Syrie [18] et l’autre avance que l’option militaire (celle dont il a été l’artisan en Libye) est de plus en plus acceptée par l’opposition syrienne [19]

      À la mort du « guide » libyen, un journal titrait : « Libye – Youssef Al-Qardaoui célèbre avec Sarkozy et Obama la mort du guide Kadhafi » [20]. En fait, il célébrait aussi avec BHL et David Cameron. À noter que ce dernier, en 2008, alors qu’il était encore dans l’opposition, s’était farouchement opposé à la venue d’Al-Qardaoui en Grande-Bretagne, le traitant d’homme « dangereux ». Sous sa pression, son visa a été refusé car « le Royaume-Uni ne tolère pas la présence de ceux qui cherchent à justifier tout acte de violence terroriste ou à exprimer des opinions qui pourraient favoriser des violences intercommunautaires » [21].

      Décidément, l’extravagance de ce printemps idéologique florifère ne cessera jamais de nous étonner : Al-Qardaoui qui recommande aux pays arabes de traiter avec Israël et qui prêche en faveur d’une intervention militaire étrangère pour démettre les gouvernements arabes en place ; BHL que les islamistes n’effraient plus et qu’il appuie dans leur « apprentissage » démocratique tout en donnant des cours de charia à ses concitoyens occidentaux.

      Mais aussi bizarre que cela puisse paraître, aucun d’entre eux n’a émis une opinion sur les monarchies arabes. Seraient-elles par hasard des modèles de démocratie ? Ou peut-être des contrées où les libertés fondamentales sont respectées ? Nos deux célèbres philosophes n’ont encore rien à dire sur ce sujet. Et pourquoi pas une déclaration commune ? L’hybridation serait totale.

      Ahmed Bensaada
      Montréal, le 20 décembre 2011.

      Notes

      [1] Youtube, « Al-Qaradawi praising Hitler’s antisemitism », Vidéo mise en ligne le 10 février 2009.

      [2] Henri Maler et Patrik Champagne, « Une « exclusivité » du Monde : le tourisme de propagande de BHL en Israël », ACRIMED, 1er août 2006.

      [3] Olivier Poche, « Gaza – Médias en guerre (4) : « Carnets de guerre », le dernier tract de BHL », ACRIMED, 28 janvier 2009.

      [4] Bernard-Henry Lévy, « Libérer les Palestiniens du Hamas », Le Point.fr, 8 janvier 2009.

      [5] Le Monde, « Alain Finkielkraut et Bernard-Henri Lévy défendent Israël contre la « désinformation » », 7 juin 2010.

      [6] Paul Landau, « Le double visage du cheikh Youssouf al-Qaradawi », Observatoire de l’islam en Europe, 7 octobre 2007.

      [7] Bernard-Henry Lévy, « Le bloc-notes de Bernard-Henri Lévy », Le Point.fr, 14 février 2003.

      [8] AFP, « Libye : BHL s’est engagé « en tant que juif » », Le Figaro.fr, 20 novembre 2011.

      [9] Al-Quds al-Arabi, « Fatwa d’Al-Qardaoui autorisant une intervention internationale en Syrie pour arrêter le bain de sang », 9 décembre 2011.

      [10] Israël Infos, « LIBYE – Le retour d’Israël, peut être », 11 décembre 2011.

      [11] Meris Lutz , « LIBYA : Popular TV cleric issues fatwa against Kadafi », Los Angeles Times, 22 février 2011.

      [12] Bernard-Henri Lévy, « La Libye, la charia et nous », Le Point, 3 novembre 2011.

      [13] Bernard-Henry Lévy, « Le jasmin et le sang » et « La loi des massacres », Le Monde, 8 -9 janvier 1998.

      [14] AnachitexT, « Saad Al-Hoseiny, and BHL ».

      [15] Bernard-Henry Lévy, « Égypte, année zéro », Libération, 26 février 2011.

      [16] Le Point.fr, « Waël Ghonim, homme le plus influent du monde selon Time », 21 avril 2011.

      [17] Le Figaro.fr, « Les Égyptiens maintiennent la pression place Tahrir », 18 février 2011.

      [18] Voir note 9.

      [19] Bernard-Henri Lévy, « Fin de partie en Syrie », Le Point, 17 novembre 2011.

      [20] Algeria ISP, « Libye – Youssef al-Qaradawi célèbre avec Sarkozy et Obama, la mort du guide Kadhafi », 22 octobre 2011.

      [21] BBC News, « Muslim cleric not allowed into UK », 7 février 2008.

      Ahmed Bensaada est un collaborateur régulier de Mondialisation.ca.
      Articles de Ahmed Bensaada publiés par Mondialisation.ca

    • Mohamed dit :

      Libye – 200 rebelles Libyens tués en Syrie (23 décembre 2011)
      Publié le 23/12/2011 à 00:18 – 861 visites
      Source :
      ALGERIA ISP / Selon Akhbar Elmokawama Libya, en Syrie, l’armée Syrienne a pu tué 200 rebelles Libyens qui ont infiltré le territoire Syrien dans la montagne Zawiya aux frontières Turco-Syrienne.
      L’armée Syrienne du vrai peuple Syrien protègera son territoire et a patrie contre les traitres et les mercenaires.
      http://www.algeria-isp.com/depeches/politique-libye/201112-D1757/libye-200-rebelles-libyens-tues-syrie-decembre-2011.html

  2. Etudiant dit :

    La balle n’est certainement pas dans le camp d’en face comme vous dites Louis.
    C’est le régime syrien qui doit répondre des crimes dont il est accusé et personne d’autre.

    Ce n’est pas un match de tennis cher Louis…

    En attendant bravo à Damas qui vient d’accepter 1 des 4 points du plan de la Ligue arabe.
    Quid des 3 autres ?

    • SORISHARIF dit :

      Voici la dernière déclaration toute fraiche de la chef de la diplomatie des opposants Syriens en France, Monsieur Etudiant , « C’est le régime syrien qui doit répondre des crimes dont il est accusé et personne d’autre »

    • Gandalf dit :

      Etudiant, je vois que vous savez au moins récitez les psaumes de Monsieur Valero, le porte Parole du MAE.

      Mais Bernard Valero est déjà en train de se chercher un point d’atterrissage pour avril/mai et vous allez manquer de sources d’inspiration si vous ne diversifiez pas votre information.

      je ne suis fan que de la vérité et non du régime politique syrien. Or la vérité, vous êtes juste assis dessus, Etudiant : debout, s’il vous plait !

      Bien à vous

    • Kinan dit :

      Bonjour Etudiant,

      j’attends toujours votre commentaire éclairé sur l’affaire des mercenaires libyens, puisque quand je l’ai évoqué vous sembliez penser à une sorte de rumeur sans fondement dont les conspirationnistes-qui-sentent-le-soufre sont évidemment si friands. Doutez-vous toujours ou bien êtes-vous enfin convaincu ?
      http://www.abc.es/20111217/internacional/abcp-islamistas-libios-desplazan-siria-20111217.html

      En passant, j’aimerais savoir comment les brillantes sociologie et islamologie françaises appellent les hommes de Belhadj, puisqu’il est entendu qu’il n’y a pas de salafistes armés en Syrie et que tout ça n’est que de la vulgaire propagande d’Etat. Et ceux du Hizb ut-Tahrir ?

      Merci d’avance pour vos lumières universitaires.

    • malja dit :

      Bonsoir l’étudiant mais peut être devrais je dire bonsoir Ignace puisque l’étudiant fait parti des 5 pseudos que vous avec utilisé sur votre dernier blog du monde ou vous avez eu l’impudence de souhaiter une bonne année a la Syrie. En fait le seul souhait que la Syrie peut accepter c’est votre disparition de ce blog ainsi que tous vos pseudos. Mais ayant déjà disparu de la première page du monde vos écrits disparaitrons naturellement grâce a la victoire du peuple Syrien sur la bêtise des médias de propagande dont le Monde fait éminament partie.

    • joska dit :

      Tu devrais aller dire au président syrien de répondre de ses qu’il n’a pas commis mais toi qui vient du néant tu relève de l’utopie ou même pas un filet de courant qui n’est pas dans la réalité des évènements! Alors arrête de nous brouter avec tes réflexions à la noix! Le site sert d’informateur et tu viens salir notre territoire avec tes paroles de nigaud, lâche nous un peu, tu es à vomir, mon gars.

    • Cécilia dit :

      « La balle n’est certainement pas dans le camp d’en face comme vous dites Louis. »

      Si Etudiant, la balle est dans le camp d’en face et ce camp doit montrer non seulement une batte blanche mais aussi de la volonté pour que cela marche en arrêtant la guerre médiatique contre la Syrie, en arrêtant le financement et le soutien aux bandes armées.

      Peut-être cela n’est pas un match de tennis cher Etudiant, mais il s’agit belle et bien d’un jeu politique. D’ailleurs en politique, le plus fort celui qui connait le jeu d’échec comme les Russes, par exemple.

      Et si vous parlez des crimes du régime, il faut apporter autres preuves que celles de face book ou celles de votre ami Rami de Londres.
      L’armée syrienne ainsi le service de l’ordre ont payé trop cher, plus de la moitié des victimes.

      Par contre, je partage votre « bravo à Damas ». En effet, les Syriens ont fait de la politique un métier.
      Plus d’un mois aprèss, la Syrie a signé en imposant ses propres conditions.

      Et échec et mat cher Etudiant

    • sowhat dit :

      c’est au peuple syrien d’en décider l’Etudiant pas à vous. Vous n’êtes pas le peuple syrien, vous n’êtes rien du tout – vous n’êtes même pas syrien. Alors un rien du tout trop sûr de lui cela ne fait et ne fera jamais qu’un rien du tout, un zéro. De toutes les manières vous êtes des zéros et des êtres manqués … et nuisibles. Le mieux que vous avez trouver à faire est de vous exploser la tête en vivotant aux frais d’un riche bédoin inculte moyennant quelque besogne régulière du genre de celle que vous réalisez sur les blogs où les sites où il est question de la Syrie. Vous faites partie de cette race de parasites d’intermédiaires et de courtisans libanais ou syriens agitateurs à la petite semaine grassement payés par la vermine couronnée du Golfe, race récente qui pullule dans les capitales européennes sous des prétextes obscurs et improbables , journaliste, étudiant, publicitaire et j’en passe. Vous inquiétez pas l’Etudiant non ce n’est pas une partie de tennis. Ce n’est pas à Louis qu’il faut dire ça mais à vos amis djihadistes qui infestent la Syrie depuis les frontières turque, libanaise et jordanienne. Mais je crois qu’il vont bientôt le découvrir par eux-mêmes.

      • BWANE dit :

        J’aime votre charge contre ce minable. Tant d’arguments contre une telle stupidité ! Je vous assure, j’ai ri à gorge déployée ! Misère de ces opposants de m…, juste capables des pires atrocités à Homs comme ailleurs. Rassurez-vous, l’heure de solder les comptes sonnera bientôt.

    • Candide dit :

      « La balle n’est certainement pas dans le camp d’en face comme vous dites Louis. »

      Tout au contraire Etudiant, Louis a parfaitement raison :

      La balle est bien dans le camp d’en face… sous la forme de balles qui sont tirées, par ce régime assassin et sanguinaire, dans la tête des manifestants !

        • BWANE dit :

          Ce cher Monsieur Candide semble radoter. Que voulez-vous, Cécilia, tous ces gens sont à plaindre, complices qu’ils sont de vrais crimes. Ils le sentent confusément sans vouloir vraiment se l’avouer, d’où leurs expressions illogiques et tirées par les cheveux, espérant par leurs contorsions, leur lamentable comportement et leurs compromissions diverses, échapper au jugement de l’histoire. Lorsque les dieux veulent perdre quelqu’un, ils le rendent aveugle comme on dit, certes, mais nos misratistes sont comme des sortes de zombies, ou de golems, animés de quelque passion électronique indépendante de leur volonté,-si jamais ce mot signifie quelque chose pour leur conscience déchue-, on les tient d’une manière,-comment dire ?-, à la fois spirituelle et matérielle au sens fort de ce dernier mot. Ce sont de vrais prolétaires dans très particulier, à savoir qu’ils ont vendu non seulement leur force de travail, mais encore leur âme et leur honneur (si jamais ils ont en eu un) ; que Dieu leur pardonne.

          • Candide dit :

            « Ce cher Monsieur Candide semble radoter – tous ces gens sont à plaindre, complices qu’ils sont de vrais crimes – lamentable comportement et leurs compromissions diverses – Ce sont de vrais prolétaires dans très particulier, à savoir qu’ils ont vendu non seulement leur force de travail, mais encore leur âme et leur honneur (si jamais ils ont en eu un) »

            Alors Bwane, tu recommences à devenir désagréable avec moi? Serais-tu donc incapable de tenir une promesse? Si tu continues ce petit jeu ridicule, me vais recommencer à te prendre pour cible et ça risque de ne pas te plaire !

      • Kinan dit :

        Il faut y aller plus fort, cher Candide. Si je puis me permettre, vous avez la formule trop molle.

      • fareska dit :

        pour l’étudiant,
        vous n’êtes absolument pas syrien du fait que vous ironisez en vous tapant la bidoche du sang syrien qui coule alors que la plupart des intervenants essaient d’apporter un dialogue constructif.
        quand est ce que vous allez admettre qu’il y avait et qu’il y a des groupes armés qui terrorisent la population, c’est un fait longtemps nié mais maintenant pratiquement tout le monde en parle.
        Dites quel pays au monde pouvait accepter des bandes armés sur son territoire sans réagir parfois avec brutalité je suis d’accord.
        mais pour l’amour du ciel épargnez moi votre ironie à trois sous.
        Si vous êtes sur ce site uniquement pour la provocation dont j’en suis et non pas pour le dialogue et pour une évolution démocratique et pacifique……………sans rancune tout de même.

  3. Fed Up dit :

    C’est un succès indéniable pour la diplomatie syrienne, le Président de la République et les vrais amis. Que la paix embrasse le peuple syrien et les autres peuples bien entendu.

  4. BWANE dit :

    http://www.rtv.gov.sy/index.php?d=100010&id=84840
    Lien de la manifestation « monstre » à Damas en soutien à la direction syrienne et pour dénoncer les manœuvres occidentales, golfiques et de leur ligue Anti-arabe pour déstabiliser la Syrie.

    • BWANE dit :

      Lien de la conférence de presse du chef de la diplomatie syrienne M.Al-Mallem, conférence très intéressante et par moments …amusante. Je vais essayer d’en traduire au moins une partie.
      http://www.rtv.gov.sy/index.php?d=100010&id=84841

      • BWANE dit :

        Traduction du discours de M. Walid Al-Mouallem :
        - Mesdames et Messieurs, il y a juste un instant, a été signé au Caire le protocole, -qui a tant fait jaser-, -l’accord a été signé au sein du siège de la ligue arabe. –Et je me vois obligé de révéler quelques dessous (c-à-d les tenants et aboutissants. Ndt) de cette affaire, qui nous ont convaincu d’agir de la sorte. – Depuis le 16 novembre, -lorsque ce protocole, ou plutôt ce projet de protocole nous fût envoyé-, nous n’avons cessé d’écrire au secrétariat général de la ligue arabe des lettres contenant nos souhaits d’apporter des amendements à ce projet de protocole, -mais les réponses à nos lettres que nous recevions de la part du secrétaire général de la ligue arabe étaient toujours un net refus de tout amendement. –Nous avons dès lors considéré qu’il s’agissait d’une sorte de protocole de la soumission. –Ainsi a continué ce feuilleton de correspondance et de refus, ponctué des réunions de la commission ministérielle arabe et de ces oukases sous forme d’ultimatums. –Mais il était hors de question pour nous de signer ce projet de protocole, tant que n’y aurons pas introduit des amendements qui préservent la souveraineté nationale et assurent une coordination entre la délégation arabe et le gouvernement syrien, dans le travail de cette mission arabe. – La semaine dernière, le secrétaire général de la ligue arabe et moi-même, avons fait appel à un expert juridique, qui se trouve être un ami commun à nous deux, pour jouer le rôle de médiateur entre nous. –C’est ainsi que le secrétaire général de la ligue arabe a accepté à ce qu’il soit apporté des amendements au texte du projet de protocole, qui assurent à nous yeux la préservation de notre souveraineté nationale et aussi la coordination entre le travail de la délégation arabe et le gouvernement syrien, – et aussi qu’il y ait une coordination entre moi-même et le secrétaire général de la ligue. – Je me suis mis d’accord avec ce dernier sur une série d’ajouts syriens (à ce fameux protocole. Ndt), – en conséquence la commission ministérielle arabe s’est réunie à Doha pour approuver ces amendements comme faisant partie du cœur même de ce protocole. –Durant cette réunion, le secrétaire général de la ligue m’a téléphoné pour me dire que la dite commission a approuvé tous les amendements, sauf qu’elle voulait y ajouter un mot (nous ne savons de quel mot il s’agit. Ndt). – Je lui ai répondu que la question ne relève pas d’un mot mais plutôt des intentions, – et il m’a répondu que si nous ne signions pas le protocole et si nous refusions l’ajout de ce mot, alors la situation deviendra très dangereuse et seul Dieu connaît les intensions de chacun. – Certes lui ai-je répondu, -mais je vais te dire mes soupçons antérieurs relatifs à ces intentions, – toute cette discussion ayant eu lieu par téléphone-, -je lui ai dit que si nous ne signions pas ce protocole maintenant, -ou bien si nous le signions, -nous irons dans les deux cas devant le conseil de sécurité de l’ONU, -la seule différence est que dans le premier cas nous irons devant cette instance immédiatement et dans le second dans un ou deux mois, -donc je refuse l’adjonction de tout mot, -parce que ce qui nous intéresse, se sont les intentions. – Il m’a téléphoné une heure plus tard pour me demander si ce refus était définitif et je lui ai répondu qu’on effet il l’était. -Sur ce, la commission ministérielle arabe a émis un communiqué fort mauvais, parce qu’il ne repose sur aucun fait véridique et qui ne regarde les choses que d’un seul coté. – Par la suite, a eu lieu une conférence de presse tenue au nom de la commission ministérielle arabe à Doha, – conférence de presse qui a comporté des menaces et des justifications premièrement, -et deuxièmement des falsifications. –Ce communiqué nous a parlé d’un désaccord autour d’un seul mot,- et cela n’est pas vrai, – j’ai dit quant à moi, que ce qui m’intéressait était les intentions qui étaient derrière ce mot ; -et en effet, nous avions des soupçons à propos de certaines parties arabes, – et ces soupçons se sont vérifiés et révélés au grand jour lors de cette conférence de presse, – la question donc n’est pas relative à un certain mot, mais bien à certaines intentions. –Il a été dit lors de ce congrès que nous doutions de certaines intentions, et c’est effectivement le cas,,-nous n’arrivons pas à imaginer ou à penser qu’il existe des parties arabes qui veulent internationaliser le problème syrien,-nous tenons quant à nous à travailler dans le cadre de la ligue arabe,-il a été dit par exemple lors de ce congrès,-dont je possède le rapport-, que l’intérêt du peuple syrien exige que nous jetions un autre regard sur les choses ,-l’intérêt du peuple syrien m’intéresse assurément,- et je suis d’accord avec eux sur ce point-, et ce dernier n’acceptera jamais la soumission,-j’aurai aimé qu’ils eussent étudié l’histoire contemporaine de la Syrie, ils y auraient appris (les cancres serai-je tenté d’ajouter. Ndt), ce qu’il est advenu de l’ultimatum adressé aux syriens par Gouraud (ce général français a failli laisser sa vie dans une embuscade sur son chemin de … Damas. N’est pas Pierre de Tarse qui veut. Ndt).-Quiconque veut l’intérêt du peuple syrien, ne va pas lui imposer des sanctions économiques, et cherche en prime à les rendre internationales,-par le biais du conseil de sécurité des Nations Unies- ; -en vérité, il était clair lors de cette conférence de presse, que l’on accusait la Syrie de procrastination,-en effet un mois s’est écoulé depuis le 16 novembre et aujourd’hui où nous avons signé ce protocole,-soit un mois et deux jours plus tard-,-mais à qui incombe la responsabilité de cette procrastination ? –Lorsqu’ils disent que ce protocole n’est susceptible d’aucun amendement,-ils savent d’avance que la Syrie n’acceptera aucune soumission, -s’ils étaient sérieux et s’ils ne voulaient ne pas perdre de temps, -n’auraient-ils pas écouté notre proposition de faire appel à une commission juridique, afin d’étudier avec nous les points de litige, et rentrer ainsi au cœur même de ce protocole- mais non, ils n’ont nullement fait cela et ce n’est que dernièrement, et ce grâce à une initiative personnelle du secrétaire général (de la Ligue Anti-arabe s’entend. Ndt) , – que je remercie à cette occasion- qui a fait appel à un ami commun (rien à voir avec le roman éponyme de Dickens. Ndt ), ayant une expertise dans le domaine juridique, que nous avons pu introduire des amendements (ou modifications. Ndt) à ce projet de protocole, et cela a pris deux jours seulement d’efforts, je répète, deux jours seulement. -C’est pourquoi je dis que nous ne sommes pas responsables de cette perte de temps, bien plus, nous ne voulons aucune perte de temps et nous cherchons au contraire à trouver une solution. -Ils ont dit, que si ne nous signons pas, nous serons amenés devant le conseil de sécurité,-Bon, et après, -dites-moi pourquoi ? –Ils ont appelé à une réunion du comité ministériel ce 21 (décembre. Ndt) afin qu’il transmette le dossier au conseil de sécurité,-là bas au moins existent certaines parties étatiques avec lesquelles nous pouvons discuter.- Je ne vois, quant à moi aucune justification à que ce qui s’est passé,-cela a juste révélé les intentions de certains arabes,-qui veulent ouvertement internationaliser la crise en Syrie,-bien plus, il a été dit dans cette conférence de presse, que si nous n’allons pas au conseil de sécurité dans quelques semaines ou deux mois, nous irons dans un mois ou deux,-il s’agit là d’intentions préconçues (i.e décidées à l’avance. Ndt) ;-je vous disais dans les conférences précédentes que certains arabes voulaient internationaliser la crise syrienne,- mais maintenant il est établi par leur conférence qu’il en est bien ainsi,-si ce n’est maintenant, cela sera dans quelques semaines ou bien dans deux mois.- Ceci établit clairement leurs véritables visées. -Je dirai avec franchise que nous n’aurons jamais signé ce protocole sans l’introduction de ces amendements,-quelles que soient les conditions-,-mais après l’introduction d’iceux, et parce que nous voulons une solution politique à la crise en Syrie, et ce le plus rapidement possible, avec la participation de la ligue arabe (sic. Ntd), -je veux vous dire aujourd’hui que la signature du protocole marque le début de notre coopération d’avec cette ligue des pays arabes,-nous accueillerons les observateurs de la ligue arabe, en tant que représentants de ces pays, – en réalité, ce qui nous a encouragé à signer ce protocole hier est la conversation téléphonique que j’ai eu hier matin avec le secrétaire général, -j’ai senti que l’homme était sincère, qu’il voulait se concerter avec nous, coordonner avec nous, et participer à la résolution politique de cette crise, – j’ai alors transmis mes impressions au président de la république et à la direction. –Tout ceci, nous a encouragé, – sans ergoter à propos d’un mot ici ou là-bas-. –Ce qui m’intéresse, -et je vous prends à témoins-, est d’affirmer que la souveraineté syrienne est préservée maintenant dans le cœur même du protocole, -et que la coordination sera complète avec le gouvernement syrien à travers un comité national, -qui va être formé-, et qui assurera la liaison entre la mission arabe et le gouvernement syrien. –C’est pourquoi je dis : – commençant cette page par la coopération avec le secrétaire générale et avec cette mission, et que cette dernière soit la bien venue dans sa seconde patrie. –J’arrête là mon discours et merci.

        • Mohamed dit :

          Merci, cher Bwane, pour la traduction.
          J’ai bien apprécié son conseil d’apprendre à nager pour ne pas se noyer dans les détails…!

          • BWANE dit :

            Moi de même, M. Al-Mouallem, dont tout le monde reconnait l’intelligence et le sérieux, a aussi un humour très fin. Je donne ci-dessous la traduction de deux questions de deux journalistes et de la réponse de Monsieur Al-Mouallem, qui illustrent ce dernier point.

            Q: -Professeur Walid, tant que nous parlons des intentions de certains arabes, d’aucuns disent que la Syrie aussi a certaines intentions, à savoir que la Syrie a certes signée le protocole, mais qu’elle va noyer les arabes dans les détails, continuant ainsi pendant des années avant d’exécuter cette initiative (il parle de l’initiative arabe. ndt). -Par conséquent, est-ce que la Syrie maîtrise ce jeu qui lui permet de gagner du temps ? -Second point … (le journaliste est interrompu par le ministre)

            R: -Non, donc vous … (idem)

            Q: -Juste à propos de l’internationalisation, -vous nous dites que vous refusez icelle, – alors comment expliquez-vous la proposition russe, le projet de résolution russe ? – Ne s’agit-il pas de cette même internationalisation que vous refusez par ailleurs ?

            R: – La Russie n’est pas un membre de la ligue arabe, -je parlais quant à moi des membres de la ligue arabe. – Deuxièmement, je voudrais dire, que si notre intention est de noyer la mission dans les détails, les membres d’icelle n’ont qu’apprendre à nager ! (Rires et applaudissements dans la salle. ndt). -Pour nous, la durée de ce protocole est d’un mois, avec possibilité d’une prorogation d’un autre mois. -Nous allons travailler avec sérieux, professionnalisme et objectivité avec cette mission arabe, -il y aura une coordination quotidienne entre moi-même et le secrétaire général de la ligue arabe.

            (…)

            Q: -Votre excellence Monsieur le ministre, (nom du journaliste inaudible . ndt) correspondant d’Al-Arabiya, (grésillements du micro qui empêche le journaliste de continuer à parler. ndt)

            R: – Vous êtes victime du brouillage d’Al-Arabiya ! (Hilarité de la salle, même le journaliste d’Al-Arabiya ne peut s’empêcher de rire à gorge déployée, alors que son employeur est directement visé par la saillie ou la boutade du ministre. ndt)

            Q: (le journaliste reprend sa question, je ne veux pas être accusé de maspérisation par qui vous savez. ntd). -L’un des scénarios pour résoudre la crise syrienne actuel consiste en la formation d’un gouvernement d’union nationale, dont la présidence sera attribué à une personnalité de l’opposition. -Qu’en est-il de possibilités de réalisation d’une telle chose aujourd’hui ?

            R: -Vous me posez là une question qui sort du cadre de mes responsabilités, -il s’agit d’une décision dont il ne m’appartient pas de décider.

            (…)

            R

        • NO PASARAN dit :

          Bravo et 1000 merci, beau travail !

        • Akyliss dit :

          Merci BWANE, tu es aussi le meilleur comme Mohamed ! ;)

          • BWANE dit :

            Merci chers amis pour vos encouragements, nous travaillons tous -grâce à l’argent de Bachard !- au rétablissement de la vérité à propos des événements en Syie ; nous serons tous heureux le jour où la vérité une et indivisible mettra K.O les falsificateurs, menteurs et autres maspérisateurs. Vive la Syrie Indépendante et Souveraines, A bas l’Impérialisme et le Néo-Colonialisme.

          • Akyliss dit :

            « nous travaillons tous -grâce à l’argent de Bachard ! » :) :)

            fait attention, certains « révolutionnaire » vont y croire ;)

    • jamal dit :

      svp regardez ce lien

      regardez ce que font les membres du cns et en particulier leur président qui n’est que le serviteurs des étrangers

      je trouve alors normal l’attitude de syrienne libre qd je veux que le chef des opposants qui a soit disant un diplôme a la Sorbonne diplôme que l’ont donne a tous les étrangers y en même qui ont eu des diplômes et qui ne savait même pas parler français

      ils n’a pas honte de toute façon c’est un traite comme tous les membres qui sont aidés de mr khaddam un autre brigand

      http://www.businessnews.com.tn/Tunisie—Borhane-Ghalioun,-%C4%80%C2%AB-d%C4%86%C2%A9gag%C4%86%C2%A9-%C4%80%C2%BB-%C4%86%C2%A0-Gammarth,-riposte-par%C4%80%E2%80%A6une-chaussure,520,28281,1

      • L'étrangère dit :

        Désolé jamal,il n’est pas du tout évident qu’il s’agisse de Borhane Ghalioun dans cette vidéo
        Il est important de le reconnaître.
        Laissons ce type de désinformation à ceux qui n’ont que les mensonges pour justifier leurs mauvaises « intentions » envers la Syrie, comme dirait Mr Walid Moallem.
        Merci Bwane pour le lien. En effet, il se débrouille pas mal en « maître nageur »! j’ai hâte de lire vos morceaux choisis.

        • jamal dit :

          Si peut etre pas lui mais il faot bien parti du
          Conseil National des Sauvage

          il faudrait que l on fasse un section video ds infosyrie et montrer a tout le monde le mensoge au sujet dz la syrie et justifier au monde entier que les vrais martyres sont nos soldats de l armee syrienne bien et que la lutte doit etre declarer contre les terroristes il y a une seule chose que je ne pardonnerait jamais a notre gourvernement de ne pas en avoir fini le plus tot possible avec homs la ville de traites j ai des amis de homs qui disent qu aucune de leur action sont pacifiques et que se sont des brigand des escrox qui volent ts sur leur passage viol et tue les gens car leur confessions
          sont differentes

          ah oui il y a aussi un article sur le figaro usine a mensoge de sarkozy et de son laquais juppe

          qui dit ke les manisfestants pro assad etait tous payer pour manifester et qu il n etait qu un millers de personnes a sabh bakhrat j ai google earth chez moi et j ai essayer de mesurer cette place et seulement la place fait plus de 30 000 m carre et si on regarde bien la photo les manifestant depasse largement la place et on compter de maniere la plus minimaliste en comptant un manifestant tout les 10 m carre oh mais on n est loi du compte alors comment a homs sur un place qui est 5 a 6 fois plus petite on Arrive
          a 200 000 soit a homs on a invite les manifestant gratte ciel ou bien on compte de maniere exponentielle ou en puissance de 10

          eh bien s il fallait payer ts les manifestant pro assad si ce n est que euro par personne

          ca chiffre deja en millions d euro

        • BWANE dit :

          « En effet, il se débrouille pas mal en « maître nageur »! Joliment dit !
          Cf.ci-dessus le discours ainsi deux questions/réponses.

      • Akyliss dit :

        Jamal, ce n’est pas du tout mais alors pas du tout Burhan Gallioun qui prend sa chaussure et la montre aux manifestants en voulant dire: nous les lèches bottes des occidentaux on va vous botter l’arrière train avec notre pseudo démocratie!

        c’est plutôt un de ses sbires « démocratiques » du CNS…

        • sowhat dit :

          mais Ghalioun-la-Burhan (Pipo-sans-preuve) fait pratiquement la même chose dans ses déclarations à la presse non ? il fait un bras d’honneur et tient des propos incohérents à des contradicteurs qui ont l’outrecuidance de lui opposer de vrais arguments. Alors Burhan ou son pitre agitant sa marotte de chiffon, c’est du pareil au même.

          • Akyliss dit :

            Non justement Sowhat, si c’est le collabo de burhâne autant dire que c’est lui, ça ne sert à rien de « mentir » car ça fairait trop plaisirs à Etudiant et syrienne libre et de toute façon ça ce voit sur la vidéo que ce n’est pas ce pantin de ghalioun, mais il est vrai qu’ils sont tous de la même « démocratie » libératrice…

          • sowhat dit :

            Akyliss je ne dis pas que c’est Burhan Ghalioun qu’on voit sur la vidéo, je dis que c’est tout comme. Burhan adopte la même attitude en costume-cravate et avec des propos plus policés. C’est juste une différence au niveau de l’expression.

          • Akyliss dit :

            « Akyliss je ne dis pas que c’est Burhan Ghalioun qu’on voit sur la vidéo, je dis que c’est tout comme. Burhan adopte la même attitude en costume-cravate et avec des propos plus policés. C’est juste une différence au niveau de l’expression »

            On est d’accord que c’est la même bouse ! un engrais qui séme la haine et le sang par leurs déclaration et leur mensonges

        • BWANE dit :

          Entièrement d’accord avec vous Akyliss. Effectivement, il ne semble pas qu’il s’agisse de ce renégat appelé Ghalioun dans cette scène, mais « plutôt de l’un un de ses sbires « démocratiques » », un de ses ses supplétifs dans son entreprise de démolition.

  5. The Truth dit :

    Imaginons: les rebelles armés en Syrie reçoivent l’ordre de cessez-le-feu à l’arrivée des observateurs. Comme ça ils (les observateurs) pourront dire au reste du monde « regardez, c’est les forces du régimes qui sont seuls responsables de la violence et des meurtres dans le pays ».
    Je pense que ce genre de scenario est possible vu le niveau du complot contre la Syrie

  6. Gandalf dit :

    Je reste persuadé que la Russie ne devrait pas tarder à envoyer aussi quelques observateurs. Et pourquoi pas, les BRICS ? Se serait en tout cas une initiative utile, que personnes ne pourrait contester (au moins à haute voix).
    Le Quai d’Orsay est assez rageur, au fond.

  7. Briouzga dit :

    Peut-on préciser de quels observateurs s’agit-il? Quelles nationalités? Quelles identités? Choisis par qui? Supervisés par qui? A qui rendront-ils compte? Merci.

    • BWANE dit :

      Une bonne moitié de ces soi-disant observateurs seronts des agents stipendiés, mais les les syriens le savent.

      • Cécilia dit :

        Et pour cela la Syrie a imposé ses conditions:
        - ils seront 100 au lieu de 500
        - leur mouvement est limité, notamment en ce qui concerne les zones militaires.
        - ils doivent se référer aux responsables syriens dans leur mouvement et coopérer avec eux.
        - leur nom est connu par avance
        - la duré est un mois avec une possibilité de renouvellement d’un mois.

        La liste ne s’arrête pas là.
        Au départ, la ligue voulait imposer les mêmes conditions humiliantes touchant la souveraineté de la Syrie, comme celles imposées à l’Irak de Sadam par les Américains à propos des armes de destruction massive.
        Résultat : nous le connaissons tous

        • Akyliss dit :

          oui mais la Syrie n’a jamais baissé son froc devant les états unis et ne le fera jamais et elle n’a jamais non plus travailler pour les états unis ! (Irak guerre contre l’Iran pour le compte des états unis) …

          • joska dit :

            Il faut reconnaître que la Syrie, sait qui sont ses vrais ennemis et pendant l’invasion de l’Irak est intervenue parce que son ennemi était bel et bien le feu dictateur Sadam, alors, n’allons pas chercher midi à quatorze heures, le peuple syrien reste et resteront unis quoiqu’il arrive les prochains jours, vive la Syrie! Son peuple peut être fier de nous tous car, à leur côté, nous combattons le même mal, l’ingérence occidental, le mal du monde sans être anti de quoique que ce soit, soyons frères, soyons soeurs sur le même chemin de l’union pour l’amour de notre pays si humble et plein d’énergie!

  8. l'ingenue dit :

    LES « ÉTATS ARABES », OTAGES DE LEUR ‘LIGUE’ : Entre l’immobilisme, la subordination et l’attrape-nigaud
    TRIBUNE LIBRE DE DJERRAD AMAR
    http://allainjules.com/2011/12/19/onu-ligue-arabe-les-etats-arabes-otages-de-leur-ligue/

    • Akyliss dit :

      Franchement il faut qu’ils aillent faire un tour à Hollywood apprendre à faire la comédie !
      ça ce voit à peine qu’ils sont même pas blessés les comédiens de pacotille !
      mais c’est bien, grâce à eux la vérité se voit de plus en plus !

      et c’est tout le temps des très court métrage et jamais on voit l’action de départ c’est à dire les tirs ! il n’avait pas son appareil mobile le garçon quand les tirs ont blessés ses camarades ??

      • Nouh dit :

        Ah la fameuse preuve !!! Toujours et toujours .
        Mais à vous lire, quoi qu’on vous montre, vous y verrez toujours de la manipulation.

        • Cécilia dit :

          Mais cher Nouh, votre Arche ne sera jamais construit chez nous. Vous serez noyé par notre déluge.

          Allez avant qu’il soit trop tard. C’est fini pour les traitres et les comploteurs contre la Syrie.

          Et échec et mat mon pauvre Nouh

        • Akyliss dit :

          mais Nouh, c’est comme vous, quoi qu’on vous dise vous êtes persuadé de détenir la vérité sans jamais avancer une seule preuve!!

          peux tu m’explique si cette vidéo est vraie, pourquoi le type qui filme n’a pas filmé le moment des tirs ? pourquoi il nous montre seulement les blessés après coup ?

          tu as une explication toi qui connait le régime comme ta poche ?

          • Nouh dit :

            @Akyliss

            Non , je ne connais pas le régime comme ma poche . Ce que je PENSE , mon OPINION, , c’est que les manifestations étaient au départ spontanées , et que le régime a
            répondu par la force , comme toutes les dictatures .
            Comme vous, je crains aussi une guerre civile si ce régime s’écroulerait , et je comprends tout à fait la peur d’une partie de mes compatriotes,
            rien de choquant là aussi – à la limite, l’inverse m’aurait impressionné .

            Mais ça n’est pas une raison – et c’est ce qui me gêne le plus dans ce site –
            pour faire de la propagande pro-gouvernementale .
            Ce régime n’a aucun respect pour le peuple syrien, et n’apportera jamais la démocratie dans ce pays . Juste de la stabilité. Mais je le répète,
            rien de choquant ou d’ignoble qu’une partie de la population syrienne
            préfère cette stabilité , quitte à tirer une croix sur tout le reste, ç
            a peut tout à fait se défendre.

          • Akyliss dit :

            « @Akyliss

            Non , je ne connais pas le régime comme ma poche . Ce que je PENSE , mon OPINION, , c’est que les manifestations étaient au départ spontanées , et que le régime a
            répondu par la force , comme toutes les dictatures .
            Comme vous, je crains aussi une guerre civile si ce régime s’écroulerait , et je comprends tout à fait la peur d’une partie de mes compatriotes,rien de choquant là aussi – à la limite, l’inverse m’aurait impressionné .
            Mais ça n’est pas une raison – et c’est ce qui me gêne le plus dans ce site – pour faire de la propagande pro-gouvernementale .
            Ce régime n’a aucun respect pour le peuple syrien, et n’apportera jamais la démocratie dans ce pays . Juste de la stabilité. Mais je le répète,
            rien de choquant ou d’ignoble qu’une partie de la population syrienne
            préfère cette stabilité , quitte à tirer une croix sur tout le reste, ç
            a peut tout à fait se défendre. »

            le souci c’est que si réellement étaient vraiment entre eux (manifestant contre gouvernement) ça aurait pu se régler autrement!
            tu dis qu’au début c’était pacifique, pourquoi alors en Syrie ils ont pris les armes alors qu’au Yemen les manifestations sont toujours aujourd’hui pacifique ??
            penses tu que ce soit la « révolution » en Tunisie qui a fait partir Ben Ali ?
            penses tu que ce soit la « révolution » en Egypte qui a fait partir Moubarak ?

            penses tu qu’il y a eu manifestation en Libye avant que les « rebelles » armés de Benghazi se mettent en route pour Tripoli ? et penses tu que ce soit ces même rebelles qui ont réussi à liberer Tripoli et à capturer et massacrer (belle démocratie et beau jugement n’est ce pas ?) Khadafi ?

            pourquoi en Syrie c’est valable alors qu’ailleurs ce n’est pas valable ce raisonnement ? tu ne vas pas me dire tout de même que c’est par ce que le régime de Bachar est le plus sanguinaire de tous les pays arabes ????!!!

            il n’y a rien de logique dans ce qui se passe en Syrie niveau « révolution », la majorité du peuple ne suit pas le mouvement de contestation malgré les « nombreux morts »
            pourquoi donc les autres « dictateurs » ont dégagé aussi vite alors qu’en Syrie on est au 10ème mois et Bachar El Assad est toujours là ?

            Ben Ali était qui et quoi pour les occidentaux ?
            Moubarak était qui et quoi pour les occidentaux ?
            Khadafi ne c’est pas trop rapproché et fait confiance aux occidentaux avant de se faire tuer ?

            as tu des réponses à ses questions Nouh ?

      • touri dit :

        Akyliss

        A ce rythme, les prix de jus de tomate prendront l´ascenseur; Il faudrait que Hollywood pense à leur envoyer de vrais maquilleurs ou à fdéfaiut des colorants compatibles au derme et non comestibles…

    • caius Gracchus dit :

      Visiblement il n’ont pas l’air victime de tir mais plutôt de coups donnés avec des armes contondantes (matraques batons etc)… (puisque on voit qu’en général c’est le cuir chevelu qui est atteint). En, outre pourrions nous en connaitre plus sur le contexte? Ils n’on tpas l’air très affolés..enfin rien qui ressembles aux scènes habituels après une fusillade

  9. jibril dit :

    Une pensée pour rami abdel rahmane et son osdh qui va se retrouver du coup en chômage technique. Certainement que pour les services rendus à l’OTAN celui-ci va lui retrouver du boulot ailleurs.

    • Akyliss dit :

      ne t’inquiète pas pour rami, il n’existe même pas ça se trouve !
      on ne l’a jamais vue, toujours par téléphone ou par mails mais jamais en chair et en os !

      • touri dit :

        Un peu comme Ben Laden revendiquant toutes les monstruosités commises par sa troupe.

        • Akyliss dit :

          tout à fait ! et en plus Ben Laden a eu la chance de mourir deux fois !
          une fois en 2002 de maladie (la vraie mort) et une fois au Pakistan (la fausse mort) grâce au commondo des states !
          d’ailleurs là aussi on a pas vue son corps puisque soit disant il a été jeté à la mer et on ne l’a pas filmé…

  10. sowhat dit :

    encore une superbe manif à Ankara en soutien à la Syrie et contre le complot atlantiste

    http://www.youtube.com/watch?v=WUdsz58-Nn0&list=UUCH-2EZzxflrGaiRfjAHkQg&index=51&feature=plcp

  11. Cécilia dit :

    Des délégations étrangères sont toujours présentes en Syrie.

    Des Chinois :

    Mgr Ignace IV Hazim, patriarche d’Antioche et de tout l’Orient pour les Grecs Orthodoxes, a affirmé que les nouvelles véhiculées certains médias tendancieux sur la conjoncture en Syrie sont dépourvues de tout fondement, affirmant que toute personne qui avait visité la Syrie a touché de près l’ampleur des fabrications et des campagnes de tromperie sur les événements dans le pays.

    Recevant aujourd’hui une délégation regroupant 18 académiciens, journalistes et intellectuels chinois, le patriarche Hazim a indiqué que le complot dont la Syrie fait l’objet a pour objectif de lui porter atteinte pour ses positions nationales et patriotiques, affirmant qu’aucun chrétien n’avait affronté des problèmes à l’inverse de ce qui s’est passé dans d’autres pays arabes ou européens.

    De leur côté, les membres de la délégation ont fait savoir qu’ils étaient arrivés en Syrie pour y prendre connaissance de la vérité de ce qui se déroule et transmettre la vraie image au peuple chinois.

    http://www.sana.sy/fra/51/2011/12/19/389401.htm

  12. Joseph Cotton dit :

    La balle est bien dans le camp de la Ligue Arabe car le plan exige spécifiquement le dialogue entre le gouvernent syrien et l’opposition. Si le gouvernement syrien est prêt à dialoguer sous la pression russe , il n’en est pas de même de l’opposition, du moins le CNS, qui refuse obstinement de s’assoir en face « d’un assassin ».
    J’imagine que le CNS espérait que la Ligue allait coincer la Syrie pour que Bashar se retire. Ce n’est pas arrivé et ils doivent développer une nouvelle stratégie. Mais leurs cartes tombent l’une apres l’autre. La France pourrait etre bientôt en conflit ouvert avec la Turquie à propos du génocide arménien, Erdogan est de plus en plus critiqué pour sa politique aggressive envers la Syrie qui a fait perdre des millions au pays et le malaise qu’exprime certains pays arabes sujet des interférences de la Turquie dans leurs affaires internes.
    La présence au dela de son mandat de 3 mois de Ghalioun fait dejà des mécontents. Bref tout n’est pas au beau fixe pour le CNS.
    Si la présence des observateurs ne dessert pas trop le gouvernement syrien et ne declenche pas une autre escalade au niveu de l’ONU, la prochaine étape de la Ligue sera de presser l’opposition au dialogue.

  13. sofiane dit :

    l’opposition syrienne est venu en Tunisie pour le weekend,ses images que vous ne verrez jamais!!
    Borhane Ghalioun, président du conseil national syrien, présent à Tunis depuis le 16 décembre, dans le cadre du conseil syrien de transition, s’est vu accorder un accueil des plus « chaleureux » par de nombreux Tunisiens, rassemblés devant l’hôtel où il séjournait à Gammarth, hurlant : « dégage ! dégage ! »

    Un accueil qui n’a pas manqué de susciter chez l’homme une réaction pour le moins inattendue. A la foule en colère, brandissant des slogans tels que « le peuple tunisien est un peuple libre », « ni US, ni Qatar » et agitant des drapeaux syriens, du haut d’une terrasse, Borhène Ghalioun – du moins celui qui semble être lui (également rapporté par le journal « Al Jarida ») – n’a pas trouvé d’autre moyen d’expression que de brandir sa chaussure haut devant les dizaines de manifestants en proférant des propos malheureusement inaudibles.
    Un geste interprété par de nombreux observateurs comme étant humiliant et irrespectueux envers la Tunisie et le peuple tunisien et qui n’a pas manqué de raviver la colère des manifestants. voici le lien video:
    http://www.alterinfo.net/Tunisie-Borhane-Ghaliounpresident-du-conseil-national-syrien-degage-a-Gammarth-riposte-par-une-chaussure_a68320.html

    • Syrienne Libre dit :

      C’est d’un ridicule!

    • L'étrangère dit :

      Présence du CNS enTunisie, entre traîtrise et servitude

      http://libnanews.com/2011/12/17/presence-du-cns-entunisie-entre-traitrise-et-servitude/

      ………. les soutiens financiers du CNS ne sont autres que la fondation américaine Avaaz,(qui, sous couvert de pétitions contre l’ordre mondial établi travaille pour l’expansion de l’Impérialisme) ainsi que l’Endowment For Democracy, (très souvent accusé de poursuivre par des moyens légaux, les actions secrètes de la CIA en soutenant certains partis politiques et en s’immiscant dans les politiques des pays étrangers) et la Ford Fondation,(dont les objectifs avoués ne sont rien d’autre que la défense des intérêts stratégiques des États-Unis) et dans laquelle travaille depuis une dizaine d’années la porte-parole du CNS, Bassma Kadamani. Il va de soi qu’au premier rang du palmarès de ces généreux bailleurs de fonds, on retrouve les pays du Golfe, avec en chef de file le Qatar et l’Arabie Séoudite.

      Il n’y a donc rien d’étonnant d’apprendre que dans une interview publiée par le Wall Street Journal début décembre Borhane Ghalioune, a déclaré que la nouvelle Syrie dirigée par le CNS romprait ses relations avec l’Iran, le Hezbollah et le Hamas, (comme par hasard des ennemis jurés d’Israël) et qu’elle entreprendrait de recouvrer le Golan (occupé par les sionistes en juin 1967) par voie de négociations plutôt que « par un conflit armé ou par procuration ». En d’autres termes, tous ces mois de révolte et tout ce sang versé autant de la part des révolutionnaires que des partisans et de l’armée n’auront servi qu’à une seule chose, la normalisation des relations avec Israël. Le CNS aura au moins à son actif de nous conforter dans nos convictions qu’on ne peut pas être ami avec les Etats-Unis sans être ami avec Israël.

    • Akyliss dit :

      Burhane ghalioun est bien en Tunisie mais ce n’est pas du tout lui qui a levé la chaussure en réponse aux manifestant ! c’est un de ses collègues démocrates qui veut montrer comment vont être traité les syriens si ils osent l’ouvrir le jour ou ghalioun deviendra président de la Syrie (en rêve bien sûr)

  14. Cécilia dit :

    Les scénarios hollywoodiens continuent en Syrie et al-Jazeera diffuse :

    Docteur Rami Allouch a été déclaré torturé à mort et pendu par le service de sécurité syrienne.
    Or, ce « docteur Rami Allouch » est un étudiant en médecine à Moscou; il est Syrien de Hama et c’est lui-même qu’il a appris sa « sa mort » sur la vidéo d’al-Jazeera.

    Une question demeure : comment al-Jazeera et ses acteurs hollywoodiens travaillent?

    http://www.youtube.com/watch?v=7E15MUN2_5s&fb_source=message

    • Cécilia dit :

      Et voici un autre scénario fabriqué par al-Jazzera hier :

      Elle annonce que la petite Hala al-Mnajed de Damas a été tuée par les balles de la police syrienne pendant une manifestation du quartier al-Midan à Damas alors que la petite est blessée à l’hôpital et raconte comment elle a été touchée :

      « Je suis partie chercher du pain mais j’ai vu la manifestation et j’ai entendu des tires où je n’ignore la provenance. Je me suis cachée donc derrière une voiture mais j’ai été touchée ».

      Un deuxième film d’al-Jazeera concerne une femme âgée décédée à l’hôpital, mais en Syrie, personne n’a le droit de mourir que par l’armée ou la police syrienne.
      Les deux films de cette mise en scène se sont déroulés à Damas.

      http://www.youtube.com/watch?v=8TCp3XyEGvo&feature=youtu.be

  15. Cécilia dit :

    Et après un mois d’attente de la ligue hébraïque et plusieurs délais de 24 heures renouvelées plusieurs fois et plusieurs ultimatums, la Syrie a signé.

    La Syrie a signé selon ses propres conditions imposées à la ligue.

    Cependant, même après cette signature, la ligue va continuer à mentir et va essayer de détourner la mission de la commission des observateurs et journalistes vers une source de changement de l’équilibre interne syrienne car elle voit l’impossibilité de changer à partir de l’extérieur.

    En effet, La ligue est sûre que le seul moyen pour faire tomber le régime est de le casser de l’intérieur.
    La guerre médiatique va continuer pour essayer de montrer une fausse image syrienne qui correspond à leur objectif en mettant leur pari sur la possibilité de créer un climat favorable pour un élargissement de la contestation imaginée par CNS profitant de l’allégement de la présence sécuritaire pour accentuer la présence des bandes armées financées par des forces qui sont désarmais connues par beaucoup comme le Qatar et la Turquie.

    Par contre, toute présence armée non légitime ou officielle sera exposée à des sanctions au risque d’être combattue légitiment selon le protocole même. De même, les médias n’ont plus le droit de l’ignorer, ce que signifie une nouvelle situation:

    - le retrait américain de l’Irak va changer les données géostratégiques.
    - le peuple syrien qui a montré une présence quasi journalière dans la rue pour soutenir son gouvernement est toujours en état d’alerte contre toute position hostile à la Syrie. En effet, il n’a pas arrêté d’envoyer deux messages, un à son gouvernement pour le soutenir et un deuxième à l’étranger pour leur dire qu’il est contre toute ingérence quelque soit sa forme et sa provenance.

    Ce peuple qui sort chaque jour pour faire entendre la vraie voix de la Syrie et des Syriens, un peuple réel et réaliste et non celui virtuel de face book, made in al-Jazeera ou les médias otaniques, va finir par s’imposer.
    A Damas, Alep, Tartous et Raqa, les manifestations massives en soutien à leur gouvernement sont devenue quotidiennes et c’est avec une réelle joie que je constate que d’autres lecteurs infosyrie mettent ces vidéos en ligne (merci BWANEpour la vidéo de Damas d’hier).
    Les médias ne vont pas continuer à les cacher pour l’éternité.
    Rien, ni personne ne peut les supprimer.

    D’autres villes volées par les terroristes à la solde de Qatar, Turquie ou d’autres monarchies du Golf comme Homs ou Idleb vont bientôt se rejoindre à Damas, Alep, Soueida et la côte syrienne.

    Les deux mois qui arrivent seront très courts par rapport aux dix mois qui se sont écoulés. La Syrie réelle vaincra avec son peuple réel made in Syrie car la bataille décisive se joue sur le terrain et ce même terrain est occupé par les Syriens made in Syria.

    Alors ghalyou et votre CNS, restez là où vous êtes à savoir loin de la Syrie car le peuple syrien a dit son mot, il ne veut pas vous.

    Vive la Syrie réelle !
    Vive les Syriens réels !
    Vive les Syriens Made in Syrie !
    A bas les traitres et les comploteurs !

    ·

  16. Cécilia dit :

    Arrour de Hama mais il habite en Arabie.
    Arrour, cheikh fanatique, passionnée de chair humaine hachée pour nourrir les chiens, ce sont les kuffars, allaouites et chrétiens, mais cette fois-ci, une femme syrienne, de Hama-même lui téléphone sur sa chaine Safa pour le maudire, le rendre responsable de ce que se passe en Syrie:

    - « Tu nous as détruit cheikh ! »
    - « Tu as détruit le pays »
    - « Tu es cheikh al-fitna et Dieu a maudit la fintna et celui qui la réveille »

    Arrour fini par se mettre en colère. Il insulte, purement et simplement, sa compatriote.

    http://www.youtube.com/watch?v=ckTyORU0BGQ&feature=related

  17. sourya hora dit :

    « Il n’y a donc rien d’étonnant d’apprendre que dans une interview publiée par le Wall Street Journal début décembre Borhane Ghalioune, a déclaré que la nouvelle Syrie dirigée par le CNS romprait ses relations avec l’Iran, le Hezbollah et le Hamas, (comme par hasard des ennemis jurés d’Israël) et qu’elle entreprendrait de recouvrer le Golan (occupé par les sionistes en juin 1967) »

    Rien qu’on lisant ce passage tout est dit et ceci confirme donc que le CNS est le représentant légitime de l’axe impérialo-sioniste-wahabite.

  18. Ulpien dit :

    Information d’une objectivité assez rare d’AFP…

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/12/21/97001-20111221FILWWW00387-syrie-cinq-techniciens-iraniens-enleves.php

    Syrie: Cinq techiciens iraniens enlevés

    AFP Publié le 21/12/2011 à 14:41

    « Cinq techniciens iraniens travaillant pour un projet de centrale électrique en Syrie ont été enlevés aujourd’hui par un groupe de personnes non identifiées, a indiqué l’ambassade d’Iran à Damas dans un communiqué reproduit par l’agence de presse Mehr.

    L’ambassade « a appelé les ravisseurs à la libération immédiate » des techniciens, ajoute Mehr. »

    Malheureusement, AFP ne tire pas des conclusions logiques. Enlevé par qui? Par des forces gouvernementaux? Cela paraît peu probable, si on reproche toujours à la Syrie les relations amicales avec l’Iran… Donc enlevé par qui, chère AFP? Ne reste que la thèse, qu’il y a des élements non gouvernementaux, qui commettent de telles actes…

    Au moins, ce serait une contradiction, si l’AFP affirmait plus tard, qu’il s’agirait des « combattants iraniens »… Selon AFP, il s’agit des techniciens, ce qui est bien vrai.

    Autre détail encourageant: Les commentaires montrent, qu’il y a bien des lecteurs ré-informés!

  19. NO PASARAN dit :

    Sowhat ! J’ai un p’tit cadeau pour toi, si tu as facebook. Si tu n’as pas, inscris-toi, ça vaut largement la peine ! Va faire un tour sur le post de bons voeux d’Infosyrie… Tu vas pas être déçu !

  20. Cécilia dit :

    Vous parlez d’opposition syrienne ?
    Voici un parmi d’autres.
    Ce n’est pas Arrour ni Qaradawi.

    C’est Mamoun al-Homsi !
    Il s’adresse aux alaouites avec ces termes :

    - « Vous les méprisables alaouites!
    Je jure au nom d’Allah que la Syrie sera votre cimetière si nous ne chassons de la Syrie avant.
    - Arrêtez de tuer les Sunnites !
    - Nous allons vous tuer ainsi que les Chiites !
    - A bas les méprisables Chiites » !

    A titre personnel, je le trouve assez tolérant ;)

    http://www.youtube.com/watch?v=eCZH3xHb7sI&feature=related

    • suchite dit :

      ILS SONT VRAIMENT ASSOIFES DE SANG. ILS SERAIENT CAPABLE DEGORGER LA MOITIER DE LA SYRIE POUR ARRIVER A LEUR OBJECTIF.
      CES GENTS NE SONT NI SUNITES NI QUOI QUE CE SOIT, ILS NE SONT MEME PAS DES ETRES HUMAINS, SE SONT NI PLUS NI MOINS QUE DES MONSTRES SANGUINAIRE
      ELEVES PAR LE REGIME DES PORCS DE SAOUDIENS.

  21. BWANE dit :

    Vidéo d’artistes achetés par le régime sanguinaire de Bachar, en y remarquera en particulier l’un d’entre eux qui a récemment expérimenté in vivo les méthodes hautement pacifiques de nos démocrates sous brevet OTAN au Caire :
    http://www.youtube.com/user/TopNewsNasserKandil

  22. Cécilia dit :

    GOUGLE, quel scandale !

    La manifestation massive des Syriens à DAMAS sur la Place de Sept Fontaines a été attribuée par Google pour le record 2011 aux Égyptiens sous le nom « 2011 Tahrir Squar ».
    Le pire, avec un drapeau syrien long de plusieurs dizaines de kilomètres avec le mot « sourya bikhar » (La Syrie va bien) écrit en arabe.

    Peut-être parce que Wael Ghunaimi, chef de la révolution égyptienne et le coordinateur régional de GOOGLE au Proche-Orient voulait montrer que sa révolution a battu tout record de rassemblement contre le régime alors que sa révolution n’a pas pu le faire et il a volé ainsi la manifestation pro Bachar à Damas qui a réuni un million de personnes.

    http://www.youtube.com/watch?v=SvLgvOg4mSY&feature=related

    Même GOUGLE participe au complot contre la Syrie.

    A vous de juger

  23. Cécilia dit :

    L’opposition démocrate à l’œuvre en pleine nuit à Damas !
    Bien entendu, cette opposition rime avec destruction et Allah o Akbar :

    http://www.youtube.com/watch?v=wRZKab5uZvk&feature=related

  24. Cécilia dit :

    Cheikh ARROUR

    Cette fois-ci menace les religieux sunnites d’Alep et ses commerçants ainsi que les chefs des tribus de Raqa de leur mettre une queue en plastique et les faire tourner dans les rue une fois la révolution gagne.
    Leur crime ?
    Ils soutiennent « le régime kafer et criminel de Bachar »

    la hawla wala qouwata illa billah al-azeem !

    ARROUR, il faut mettre des queues aux moins à plusieurs millions syriens !

    http://www.youtube.com/watch?v=71B-zvpEMX0&feature=related

  25. Cécilia dit :

    DAMAS
    Place des Omayades, le 21 décembre

    Manifestation massive pour rendre hommage à l’armée syrienne et réaffirmer le soutien au programme du gouvernement :

    http://www.youtube.com/watch?v=w32OTGcEQHk&feature=related

    Et le peuple qui jure de défendre la Syrie :

    http://www.youtube.com/watch?v=XMJrUDgH4fo&feature=related

    • Cécilia dit :

      C’était aussi l’inauguration d’une stèle du soldat syrien, de 7 mètres de hauteur, incarnant le soldat arabe syrien. aussi

      Les participants qui avaient prêté le serment de l’armée et des forces armées ont scandé des slogans nationaux confirmant la capacité du peuple syrien de faire face au complot et d’affronter toutes les pressions exercées sur la Syrie pour l’obliger à renoncer à ses positions nationales.

      Je vous laisse ces magnifiques photos de cette journée :

      http://www.sana.sy/fra/51/2011/12/21/389873.htm

  26. Akyliss dit :

    « Revue de presse Syrie » #11
    Al-Qaida installe une base arrière au Liban

    La presse atlantiste accuse la Syrie de mener un double jeu : d’un côté, elle accepte de recevoir les observateurs de la Ligue arabe, de l’autre elle poursuit la répression. Les journaux reproduisent sans vérification les imputations de l’OSDH (bureau londonien des Frères musulmans syriens) faisant état de l’exécution de très nombreux déserteurs.

    L’adoption d’une loi étendant la peine de mort aux trafiquants d’armes, et non plus seulement à ceux qui commettent des crimes de sang, est présentée en Occident et dans le Golfe comme une loi condamnant à mort les citoyens qui manifestent pacifiquement contre le gouvernement.

    La presse du Golfe se focalise sur l’injonction énoncée par les chefs d’Etat du Golfe à la Syrie (arrêter la machine à tuer !) et à l’Iran (mêlez-vous de vos affaires !), ce qui montre a contrario que le conflit est déjà régional.
    Partenaires | 21 décembre 2011
    • Les journaux français se référent de plus en plus souvent à un expert syrien vivant à Paris : Salam Kawakibi. Il est présenté comme chercheur, à l’Arab Reform Initiative, ce qui évite de signaler qu’il y est l’adjoint de Bassma Kodmani, la porte-parole du Conseil national syrien.

    • Il semble que tous les reportages sur l’Armée libre syrienne réalisés depuis un mois l’aient été dans le même village, censé être en territoire syrien à la frontière turque. Les correspondants de presse qui s’y sont rendus sont tous passés par un bureau du gouvernement turc faisant office de tour operator.

    •Selon le Daily Star de Beyrouth, le chef d’état-major de l’armée libanaise, le général Jean Kahwagi, a déclaré que nombre de prétendus réfugiés syriens qui se sont regroupés dans le bourg libanais d’Arsal, sont en réalité des combattants d’Al-Qaida. Le général Kahwagi a demandé l’aval du Conseil des ministres libanais pour intervenir avant que le pays ne se retrouve dans une position comparable à celle de Nahr-el Bared (où l’armée perdit 163 hommes en 2007).

  27. touri dit :

    Selon une dépêche du figaro.fr

    La Turquie a décidé de suspendre les visites et de geler sa coopération politique et militaire avec la France qui a voté aujourd’hui une proposition de loi réprimant la contestation du génocide arménien, nié depuis toujours par la Turquie, a annoncé son Premier ministre.

    Recep Tayyip Erdogan a annoncé devant la presse la suspension des visites bilatérales, le rappel pour consultations de l’ambassadeur de Turquie en France et indiqué que les exercices militaires conjoints avec la France ont été annulés en protestation contre l’adoption de ce projet.

  28. Nathalie dit :

    bonjour à tous,
    juste un copié collé pour vous donner envie de lire l’article:
    « Cet article de Sharmine Narwani est avant tout un compte rendu de lecture d’un texte publié par Stratfor , un institut privé d’analyse stratégique basé au Texas. Stratfor s’est intéressé au discours sur la Syrie et aux récits colportés par les uns [le gouvernement] et surtout les autres [l’opposition] et à ses implications sur la crédibilité des acteurs Syriens de la crise. »
    et le lien de l’article pour aller plus loin:
    http://www.silviacattori.net/article2547.html

    pour ma part cela m’a fait plaisir, surtout que ça vient du texas!

  29. Akyliss dit :

    « Revue de presse Syrie » #12
    Inflation des accusations contre la Syrie

    La presse atlantiste et du Golfe reprend l’assertion de l’OSDH (bureau londonien des Frères musulmans syriens) selon laquelle l’armée syrienne aurait massacré une centaine de personnes à Kafroueid, dans la province d’Idleb.

    Bien que cette imputation n’ait pas été recoupée, la France et les Etats-Unis ont vivement réagi. Le Quai d’Orsay parle de « tuerie sans précédent », tandis que la Maison-Blanche affirme « Assad ne mérite plus de diriger la Syrie ».
    Partenaires | 22 décembre 2011
    +

    • La presse internationale fait l’impasse sur l’enlèvement de cinq ingénieurs iraniens à Homs. Cette action fait suite au sabotage du pipe-line approvisionnant la centrale électrique et au retrait de Petro-Canada. L’objectif est de priver Homs d’énergie.

    • Jane’s Defence Weekly note que même avec les 20 000 hommes qu’on lui prête, l’Armées syrienne libre n’a aucune chance de l’emporter. En effet, elle ne bénéficie d’aucune défection significative, en terme d’unités de combat ou de généraux. Elle est destinée à servir de couverture pour une opération internationale.

    • Le Jerusalem Post est le premier quotidien à évoquer la lettre ouverte au président Obama de 55 membres de la Foreign Policy Initiative (lire pp. 45-46), la nouvelle association des faucons US, qui se situe résolument dans le prolongement du Projet for A New American Century.
    La lettre a été écrite en collaboration avec la Foundation for the Defense of Democracies, qui est une émanation du gouvernement israélien.
    Les signataires pressent le président des Etats-Unis de renforcer les sanctions, de nouer des contacts officiels avec l’opposition civile et militaire, et de confier à la Turquie la création d’une zone neutre en territoire syrien.

    • Dans Le Point, Edward Luttwak, historien officiel de l’armée israélienne, présente les troubles en Syrie comme un moyen de casser l’influence iranienne en attisant la fitna.

    • NO PASARAN dit :

      Hé bé… Intéressant mais pas toujours réjouissant, tout ça…

      • NO PASARAN dit :

        Et, Obama, il l’a « mérité », son prix Nobel ?

        • Akyliss dit :

          un nobel de la paix est normalement donné pour les « efforts » accompli en faveur de la paix, pour obama on lui a donné le prix avant même qu’il ait réalisé quoi que ce soit en faveur de la paix !

          son « change we can » a troublé les yeux de plus d’une personne sur la terre et tous ont cru qu’il y aurait un réel change dans le monde avec Obama !!

          la désilusion est énorme et je dirais même qu’il est dix fois pire que double v bush

  30. Ulpien dit :

    49 espions turcs arrêtés en Syrie, selon l’opposition turque (source: moqawama.org, http://www.french.moqawama.org/)

    « La Syrie a arrêté 49 agents des services secrets turcs ces dernières semaines », a affirmé au parlement un député turc du parti opposant de l’Action Nationale (MHP).

    M.Lutfi Türkkan a déposé à la Chambre une question pour le ministre des affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, sur l’envoi supposé d’une délégation turque à Damas pour libérer les agents arrêtés pour avoir entraîné des rebelles Syriens, rapporte l’édition numérique du journal Watan.

    « Les arrestations n’ont pas eu lieu en une seule fois. Les 49 membres des services secrets turcs ont été capturés dans des incidents différents. Je dispose d’une information précise : je ne suis pas en train de parler de 40 ou de 50 personnes, mais de 49 exactement », a martelé le député.

    M.Türkkan a ajouté « qu’une délégation turque constituée de membres du ministère des affaires étrangères et des services secrets s’est rendue à Damas il y a deux semaines pour récupérer les agents détenus et a rencontré des représentants du gouvernement syrien, mais est revenue les mains vides ».

    Il y a trois jours, le journal turc Aydinlik avait également affirmé l’existence de cette tentative de libération, une affaire sur laquelle le gouvernement d’Ankara ne s’est pas exprimé officiellement.

  31. BWANE dit :

    Cher Mohamed, je viens de visionner toutes ces vidéos relatives à l’opération appelée « Jasmin bleu », c’est magnifique et je vous en remercie (je rappelle aux lecteurs d’Infosyrie que ces vidéos se trouvent sur la chaine de you tube tamadonte de notre ami Mohamed, pour les arabisants seulement), je me souviens à ce propos que les américains ont vite fait d’appeler le soulèvement de Tunisie la révolution du « Jasmin », la transformant ainsi en une sorte de révolution colorée, avec son sigle visible de 500 lieues ( cette espèce de poing levé), seule l’histoire dira son dernier mot. Amitiés.

    • BWANE dit :

      Je voudrais ajouter que l’Histoire est faite par des femmes et des hommes, présents en chair et en os, et que donc rien n’est joué.. Malheur aux vaincus.

    • Mohamed dit :

      Merci cher Bwane.
      J’ai beaucoup de plaisir à vous lire.

    • Souriya ya habibati dit :

      Chers BWANE et Mohamed, j’avais envie de vous saluer, de vous remercier pour les vidéos et les traductions.

      Je voulais vous demander BWANE, que pensez-vous du mode de reproduction des clones talibans?! ne ressemblerait-il pas à celui des amibes?!il ne manquait à la compagnie qu’un pseudo jésuite pédant, désireux de jouer au justicier..j’ai beaucoup apprécié votre réponse au « sophiste » amibien.. A croire que tous ces zélateurs facebookiens croient changer la face du monde par quelques clics sur leurs claviers!!!

      Et vous Mohamed, je suis d’accord avec vous concernant la pénibilité de visionner ces atroces vidéos.. la pendaison du pauvre homme à Hama est terrifiante.. Honte à toutes les sangsues qui se croient donner des leçons alors qu’elles participent à la perpétuation du crime par leur pédante complicité.. à coups de clics sur leurs claviers..

      Souriya Allah hamiha wBachar Al-Assad ra’iha

      • BWANE dit :

        Chére Souriya ya habibati,
        vous me posez là un problème bien fastidieux, si vous voulez, leur diversité sans contenu est fort ennuyeuse, comment classer les voitures selon la forme de leurs rétroviseurs ? les diverses souches que vous connaissez autant que moi,-du radoteur Candide presque en fin de vie, de la factice pseudo-syrienne libre dans sa lune de fiel quatarie , en passant par notre Etudiant en maspérisation-, toute cette belle génération de clones talibans a été sacrifiée en pure perte ! Apparemment, nos ennemis ont mis en circulation des modèles plus performants, je ne sais.

        • Candide dit :

          « les diverses souches que vous connaissez autant que moi,-du radoteur Candide presque en fin de vie »

          Pour l’instant, je me retiens…

    • Mohamed dit :

      Merci Cécilia,
      C’est vraiment odieux. Et le plus odieux c’est la déformation qu’en fait Al Jazee-Rats.
      La mission des observateurs arabes s’est rendue sur les lieux, mais seul un membre, un égyptien est descendu de voiture pour aller voir sur place.
      http://www.youtube.com/user/tamadonte?feature=mhee#p/a/u/1/McadJ5Ow4nI

    • Cécilia dit :

      La colère à Damas aujourd’hui après l’attentat :

      Barzeh (une petite pensée à NO PASARAN)

      https://www.facebook.com/photo.php?v=242173385851061

      Et à Sept Fontaines, une minute de silence suivie d’un chant triste dédiés aux martyrs de deux attentas à Damas de ce matin :

      https://www.facebook.com/photo.php?v=242215509180182

      • Cécilia dit :

        « Et ceux qui font ces attentats n’ont pas ni le sens de l’honneur, ni du patrie »
        ce qui disait un manifestant pro Syrie et pro Syrien à Damas, Place 7 Fontaines :

        https://www.youtube.com/watch?v=2hzFI7RIESE

        • Cécilia dit :

          Et une autre vidéo de l’attentat de ce matin à Damas :

          https://www.facebook.com/photo.php?v=241997799201953

          Il est à rappeler que ce matin, Damas a été le théâtre de deux attentats-suicide à la voiture piégée, le 1er devant l’administration de la sécurité de l’Etat et le 2ème a visé l’une des branches de la sécurité.

          Selon les premiers éléments de l’enquête préliminaire, la responsabilité de ces deux attentas barbares incombent à la formation terroriste d’Al-Qaïda.

          Selon le même communiqué, le 1er attentat a eu lieu à 10h.18 devant la porte principale de la branche de la sécurité du secteur de Damas, causant ainsi nombre de martyrs des rangs de la sécurité et des passants civils et aussi des dégâts matériels considérables.

          Le ministère a précisé dans son communiqué qu’en l’espace d’une minute, un autre terroriste conduisant une voiture de marque GMC tout-terrain, s’est fait explosé avec le véhicule devant le siège de l’administration des renseignements généraux, ce qui conduit à un carnage, visant des éléments de sécurité et des passants et causant aussi des dégâts considérables.

          Le bilan des deux attentats ont fait 44 morts et 166 blessés, sans compter les dégâts matériels dans les bâtiments et les logements du voisinage.

          Le communiqué du ministre de l’Intérieur a exhorté les citoyens à assumer leur rôle en aidant les services de sécurité pour les informer et les aviser à temps sur tout mouvement suspect afin de pouvoir amputer la main du terrorisme et du crime pour protéger le citoyen et la patrie et sa stabilité.

          Le ministre de la santé, Dr Waël al-Halqi, a affirmé que des dizaines d’enfants, de femmes et de vieillards ont été admis aujourd’hui dans des hôpitaux de la capitale Damas pour des chocs psychologiques, à la suite des deux attentats terroristes de ce matin, survenus à Damas.

          Lors de son inspection et le suivi des opérations de secours et de mobilisation du corps médical et de paramédical, assurées par ses services hospitaliers, le ministre a déclaré au correspondant de SANA, que la mobilisation du corps hospitalier va demeurer telle quelle jusqu’à que les blessés se rétablissent complètement.

          Et voici le lien avec des images difficiles à supporter :

          http://www.sana.sy/fra/51/2011/12/23/390238.htm

  32. NO PASARAN dit :

    Une trentaine de morts ce matin dans une explosion à la voiture piégée à Kafersooseh (Damas)… Y a-t-il encore des gens pour plaider les manifestants pacificobisounours ???

    • NO PASARAN dit :

      40…

      • NO PASARAN dit :

        Et c’était sur Al-Khanzeera 15 min après… Maqoul ??? C’est bien coordoné…

        • NO PASARAN dit :

          Dégoûtant… Le corps le mieux conservé a une moitié de tête… Un autre n’a plus ni tête ni membres… Les autres ne sont plus que des amas de chair et de boyaux… Parmis les débris, on trouve ça et là un pied…

          Les habitants du quartier, certains légèrement blessés, montrent les débris de fenêtre – même celles de la mosquée ont été soufflées – et demandent : « C’est ça la liberté ? »

          • NO PASARAN dit :

            Des centaines de personnes se pressent dans les hôpitaux pour donner leur sang.

            Les envoyés de la Gigue Arabe ont été amenés sur place…

          • NO PASARAN dit :

            Des enfants, même… Leur corps, ou plutôt ce qu’il en reste, dans un sac plastique…

    • Etudiant dit :

      Juste une phrase que l’on lit souvent sur ce site :
      A qui profite le crime ?

      En tout cas c’est bien la 1e fois qu’al Qaïda ne revendique pas un attentat…
      Mais bon, les moukhara sont tellement doués que 10 minutes après les explosions, ils savaient qui étaient derrière.
      Et 1h après la délégation était sur les lieux.

      A qui profite le crime ?

      • Cécilia dit :

        « Nos opérations à Damas commence à Kafer Sousseh »

        C’est avec ce titre que les Frères Musulmans Syriens revendiquent l’attentat de Damas sur leur site

        http://ikhwan-sy.com/

      • Candide dit :

        A qui profite le crime ?

        Connaissant la perversité de ce régime sanguinaire, on peut se poser la question !

        • Akyliss dit :

          10 Mois déjà et toujours le même sms…

        • Mohamed dit :

          Le crime profite à ceux qui veulent renverser le régime coûte que coûte, en s’alignant sur les intérêts israeliens, servis par les américains, les européens, les turcs et les golfiques, quitte à mettre à feu et à sang le peuple syrien et à détruire et émietter la Syrie, en refusant le dialogue, en rejetant les propositions de réformes, en refusant le protocole arabe, en rejetant toute solution qui ne comprend pas le départ du président syrien, même contre la volonté du PEUPLE SYRIEN, à ceux qui veulent arriver au pouvoir sur le dos des chars atlantiques, et à ceux qui ont appelé sur leur pages facebook et sur leurs putaines TV, à la guerre sainte, à la guerre confessionnelle et sectaire, à recourir à la force des armes et des explosifs, à ceux qui financent les terroristes, les entraînent, leur fournissent des armes, et les renforcent par des mercenaires des mouvements islamistes, salafistes, exportés de Libye, d’Afghanistan, d’Irak, du Liban, et du Qatar, …. et à ceux qui ont appelé à davantage de sang, en CE vendredi du  » protocole de la mort », et ce n’est pas fini en matière d’arguments, à ceux qui veulent détruire l’axe de la résistance, à dominer le monde, à remodeler le moyen orient annoncé, par Condy, en 2006, à affaiblir les pays arabes, à repartager les pays du voisinage israelien, à asseoir un état sioniste de pure race, entouré d’états confessionnels sectaires, sunnite, kurd, chiite, durzite, copte, nubi, … etc, à liquider la question palestinienne, à mettre la main sur les ressouces énergétiques, sur leurs excédents, sur les passages, à ceux qui veulent résoudre leurs crises économiques et financières …. à beaucoup de monde en effet : la preuve le monde est partagé en deux blocs, sur la question syrienne, et, sans exagération aucune, c’est du sort de la Syrie que dépend le NOUVEL équilibre mondial ! Rien que çà !
          Qui vivra verra.

      • caius Gracchus dit :

        Bien sur..donc les service de sécurité organise des attenta contre des service de sécurité? une telle mauvaise fois suffit à vous déligitimé…
        Et pour votre gouverne : Al Quaïda n’a jamais revendiqué les attentats du 11 septembre et ne revendique en général pas ses attentats…

      • NO PASARAN dit :

        Donc, c’est bon pour la Syrie, mais pas pour les Etats-Unis, faudrait savoir…

      • Akyliss dit :

        A qui profite le crime ?

        Il n’est point de secret que le temps ne révèle…

    • Julie dit :

      Les chiens sont lâchés.
      Que tous les dieux protègent la Syrie.

  33. Mohamed dit :

    Proche et Moyen-Orient
    Remodelage Par La Force Du Moyen Orient Pour Sauver L’Entité Coloniale Sioniste Illégitime
    changements stratégiques géopolitiques

    Vendredi 23 Décembre 2011
    L’analyste égyptien expérimenté, Muhammed Hassanein Heikal, ancien ministre de l’information sous Nasser et directeur d’Al Ahram pendant plusieurs années a fait une analyse très pertinente visionnaire des mouvements de contestation dans certains pays arabes volontairement ignorée ou parfois durement critiquée y compris hélas par des Arabes le qualifiant de «conspirationniste». Il y dénonce ce qu’il appelle le « nouveau Sykes Picot » organisé pour sauver l’entité sioniste illégitimement installée en Palestine en divisant les Arabes pour leur faire croire que le véritable conflit régional n’est pas arabo israélien mais arabo perse.

    13 Novembre 2011 Muhammed Hassanein Heikal sur le nouveau Sykes Picot
    Extraits traduits en français d’une traduction d’un compte rendu en anglais de l’intervention en arabe de Muhammed Hassanein Heikal sur Al Jazeera.

    Mohammed Hassanein Heikal : «Ce qui se passe actuellement ce n’est pas un « printemps » mais un nouveau « Sykes -Picot « pour diviser les Arabes »

    Nasrallah : «Ce qui se passe au Yemen en Syrie et dans la région fait partie d’un plan américano sioniste de fragmentation ».

    L’écrivain et analyste politique Muhammed Hassanein Heikal a déclaré que les évènements qui secouent actuellement le Monde Arabe ne sont pas un « printemps » mais un nouveau « Sikes Picot » pour diviser la région arabe et s’emparer de ses ressources et territoires selon 3 plans.

    Le premier plan est « euro américain « le deuxième est iranien, et le troisième turc en plus d’un ½ plan israélien pour faire enterrer le problème palestinien. Il avance que les révolutions ne sont pas fabriquées en usine et qu’il est impossible qu’elles réussissent de cette façon. Les Révolutions n’ont pas lieu de sorte que des forces externes affamées de pouvoir « remettent les clés » mais en fait elles cherchent plutôt à satisfaire leurs propres intérêts et personne ne doit s’imaginer que la libération des peuples passe avant les propres intérêts des étrangers.

    Il a fait remarquer que la reconnaissance américaine et occidentale des Frères Musulmans ne découlait pas de l’acceptation de leurs droits, ou par respect ou par sagesse – mais parce qu’ils ont suivi les conseils de spécialistes du Moyen Orient d’utiliser les évènements pour inciter à la division au sein de l’Islam au bénéfice des autres. Il a ajouté que l’euphorie des Frères Musulmans face à la reconnaissance américaine et occidentale de leur légitimité ne les a pas conduits à examiner les causes derrière cette reconnaissance après l’euphorie initiale….

    …Il a fait remarquer que le plan occidental, euro américain, avance selon deux axes dans un mouvement en pince et d’encerclement. Le premier axe est visible audible et tangible et vise à plonger la région dans un conflit inter islamique spécifiquement sunnite shi’ite, et la réalisation de ce plan a commencé il y a plusieurs années quand le régime impérial en Iran est tombé et a été remplacé par le régime révolutionnaire islamique. En ce qui concerne le deuxième axe du plan euro américain c’est un axe parallèle à celui qui implique des conflits sectaires et se développe à grande vitesse pour dépasser les autres. Il s’agit de diviser la région selon les lignes de l’accord «Sykes Picot » avec des ajustements nécessaires dus aux circonstances changeantes.

    Il a précisé que « les nouvelles cartes ne se basent pas sur l’héritage du califat ottoman mais plutôt sur l’héritage du projet national arabe qui a réussi à chasser le colonialisme occidental au cours de l’étape précédente et qui a essayé de remplir le vide (politique ndlt) mais a échoué « et que «l’état du califat ottoman a été in capable de protéger ses biens et par conséquent a perdu son héritage. Le projet arabe a été incapable de se protéger lui-même et par conséquent son héritage est actuellement en jeu ».

    Heikal a développé son analyse disant : « le premier accord « Sykes Picot « c’était une ligne sur la carte allant de K à K – le K d’Akka ( Akko Palestine ndlt) et le K de Kirkuk (Irak du Nord majoritairement kurde) et divisait le Nord. Cette fois il n’y a pas de ligne de partage mais des localisations éparpillées. La première fois la division était une division géographique et en nations, mais cette fois la division est selon les ressources et localisations. Ce qui est divisé actuellement c’est d’abord le pétrole et autres richesses …le pétrole et autres richesses de la Libye après ceux de l’Irak. »

    Répondant à une question lui demandant un exemple d’application pratique du nouveau Sykes Picot concernant ce qui est entrain de se passer en Libye, Heikal a répondu : « Nous savons de ce que nous lisons actuellement que les concessions pétrolière de la Libye sont entrain d’être distribuées selon des pourcentages connus publiquement : 30% pour la France (Total) 20% pour la Grande Bretagne (BP). La part britannique est moindre car la Grande Bretagne a obtenu plus de pétrole irakien. Je n’ai pas le reste des pourcentages de distributions devant moi là mais l’Italie affirme avoir obtenu son du (Eni) alors que les compagnies pétrolières américaines insistent pour être mises sur les listes de bénéficiaires. .. Après l’héritage des ressources il y a des distributions de sites pour des bases militaires pour la 6ème flotte à Tripoli pour les US, un centre des services secrets à Benghazi et Tobrouk pour la Grande Bretagne ; l’Italie a protesté disant que la Libye était considérée historiquement comme faisant partie de sa zone d’influence ; la France de l’autre côté de la mer a aussi ses demandes. Tout ceci alors que le bruit de la bataille se fait toujours entendre et que le flot de sang continue de couler »….

    … Heikal a ensuite mis l’accent sur le fait que tous les composantes d’une révolution ont besoin de maturité pour qu’une révolution réussisse. Il a dit : « pour être totalement honnête les révolutions ne sont pas fabriquées en usine et c’est impossible qu’elles réussissent de cette façon. Les révolutions ne se passent pas avec une « remise des clés ». Il n’y a pas de révolution où les clés sont remises par des forces extérieures qui cherchent à contrôler. Ces forces extérieures cherchent en fait à satisfaire leurs propres intérêts et personne ne peut imaginer que la libération des peuples passe avant leurs propres intérêts. Nous avons découvert d’après ce que nous avons entendu et vu dans la péninsule arabe que des palaces ont été construits grâce à des contrats « clés en main » comme on dit. Ceci se passe aussi pour des ports et des aéroports : tout est payé d’avance en liquide en échange d’une remise de clés mais les révolutions sont des choses différentes ».

    Heikal a dit : « j’ai lu il y a plusieurs semaines que l’OTAN veut ouvrir la voie à la libération de Tripoli mais j’ai des doutes quant à la volonté de l’OTAN de libérer ne serait qu’un cm de terre arabe ».

    Il a ajouté : «Les Arabes n’ont pas tiré les leçons du passé ou du présent qu’il n’y a de pacte entre des nations que dans le cadre de ce qu’exige le pouvoir et qu’elles renonceront à tout pacte dés l’instant où leurs intérêts l’exigent. » Au cours de la conversation portant sur la Syrie, Heikal a dit qu’une intervention militaire étrangère en ce moment est une perspective effrayante et que c’est difficile de prévoir les conséquences du choix d’une invasion étrangère spécialement après ce qui est arrivé en Irak au Yemen, au Soudan, et finalement en Libye.

    Il a ajouté que : « la région de Bagdad à Benghazi et d’Aleppe à Aden ne peut supporter tous les événements rapides déferlants grâce à des armées étrangères et des flottes même si cela devait clarifier les choses ici »….
    …Heikal a mis en garde contre le fait que les Arabes tombent dans le piège des conflits sectaires prédisant que cela « conduirait au désastre do nt on a vu les débuts au Yémen et au Bahreïn » Heikal a aussi critiqué les Frères Musulmans pour ne pas avoir compris ce qui se passait l’attribuant à « l’euphorie de la reconnaissance » de leur légitimité, ce qui ne leur a pas permis de réfléchir suffisamment aux motifs cachés derrière cette reconnaissance euphorisante selon Heikal.

    Il a dit que la reconnaissance américaine et européenne des Frères Musulmans « ne découlait pas d’une acceptation de leurs droits ou d’un calcul qui brusquement devenait manifeste pour ceux qui les reconnaissaient ou par respect ou par sagesse mais plutôt parce qu’ils ont accepté – même partiellement- l’avis d’orientalistes dont Bernard Lewis d’utiliser les conflits sectaires pour continuer à isoler l’Iran dans le monde arabe et musulman ».

    Heikal a ajouté qu’après que l’avis de Bernard Lewis ait été accepté l’Amérique a essayé d’utiliser les dirigeants arabes pour répondre à cette demande et ils ont mis l’accent visiblement sur les efforts des princes et présidents pour essayer de changer la nature principale du conflit dans la région d’un conflit arabo israélien en un conflit arabo perse. Cette tentative n’a pas rencontré le succès que les élites de Washington et ailleurs espéraient donc l’avis de l’Orientaliste a refait surface disant que la manière la plus efficace d’intensifier le conflit serait si d’un conflit de gouvernements contre gouvernements il se transformait en conflit de sociétés conte sociétés et qu’il évolue vers un conflit entre sectes car ce problème implique une hostilité directe avec la répercussion la plus profonde….

    … Il a continué en disant « les Frères Musulmans ont le droit d’être reconnus mais après l’euphorie initiale c’était leur devoir de surveiller les motivations derrière cette reconnaissance dans le sens que s’ils ont ce droit l’utilisation de ce dernier pour aviver les tensions au sein de l’Islam au bénéfice des autres est mauvais – spécialement dans ces circonstances. »

    Dans un contexte identique le secrétaire général du groupe libanais le Hezbollah, Hassan Nasrallah, a déclaré que ce que la région arabe vivait fait partie d’un plan Sioniste Américain visant à redessiner la carte de la région.

    Lors d’un discours célébrant l’anniversaire de l’Ayatollah Khomeini mardi soir Nasrallah a dit : « ce qui se passe au Yémen en Syrie et dans un certain nombre de pays arabes fait partie d’un plan de fragmentation sioniste américain. »

    Dans son discours – diffusé sur un certain nombre de chaînes satellitaires TV – Nasrallah a mis en garde les gens qu’il a décrit comme « ceux qui suivent dans l’orbite du plan américain » contre les résultats désastreux qu’il pourrait avoir pour la Palestine le Liban et la nation arabe….

    Traduction de l’article entier d’Arabe en Anglais

    Traduction Mireille Delamarre
    http://www.planetenonviolence.org
    http://www.alterinfo.net/Remodelage-Par-La-Force-Du-Moyen-Orient-Pour-Sauver-L-Entite-Coloniale-Sioniste-Illegitime_a68509.html

    • Akyliss dit :

      J’ai lu ete vue les articles français sur les obsèques des victimes de l’attentat et la foule immense présente, et sans surprise, pas une seule photo ! pourtant ici il y en a des images sur SANA mais les « libérations » « figaro » et autres bouse média française n’ont pas trouvé utile de montrer le peuple syrien unis ! ça ferait tache dans leur propagande !

      • NO PASARAN dit :

        J’ai copié un article sur Facebook à propos de l’attentat, pas de réaction. Quelques temps plus tard, bien décidée à faire passer l’info, tant pis pour la manière choc, j’ai posté les photos : ça a soulevé des commentaires, évidement, sur « pourquoi infliger ça sur fb ? » : parce qu’il n’y a pas d’autre moyen, pardi…

  34. Kinan dit :

    Et voila, quand tout le monde le sait déjà depuis plus d’une dizaine de jours, le Figaro nous lâche enfin l’info sur les libyens de Belhaj qui encadrent l’ASL depuis la frontière truque : http://www.lefigaro.fr/international/2011/12/23/01003-20111223ARTFIG00350-des-libyens-epaulent-les-insurges-syriens.php

  35. Julie dit :

    Kinan, il ne faut pas innocenter trop vite le Figaro. Il sont obligés de distiller quelques informations véridiques de temps en temps pour noyer toutes les fausses informations et autres allégations perfides.
    Dans son article sur les attentats à la voiture piégée à Damas, G. Malbrunot n’a pas dérogé à sa politique en glissant entre deux qu’il  » ne faut exclure la manipulation par les autorités Syriennes » etc…
    Donc pas de certificat de bonne conduite, l’esprit reste le même.

  36. Cécilia dit :

    Double attentat à Damas,

    Des enfants se trouvent parmi les victimes.
    Les habitants de Damas crient leur colère contre les terroristes, contre « ces faux demandeurs de liberté »: « nous ne voulons pas de votre liberté » crie une jeune femme, contre ces faux religieux qui appellent à la haine : « Ils ne connaissant ni dieu, ni moral et ils n’appartiennent même pas à la race humaine » hurle un jeune homme et une mère pleure son enfant demandant à Dieu qu’il ne les pardonne pas :

    http://www.youtube.com/watch?v=a4kBzl7DHmY&feature=related

    Les Syriens donnent une leçon de patriotisme:

    Des centaines des Syriens sont venus pour le donne du sang aux blessés de Damas, même des Irakiens ou Palestiniens résidents en Syrie.
    Certains a fait plusieurs kilomètres à pieds comme le dit celui venant de Qudssaia

    http://www.youtube.com/watch?v=gXY6DrK_AEE&feature=related

  37. Cécilia dit :

    A l’occasion des fêtes de la Nativité, je vous souhaite à tous une très bonne fête pleine d’amour et de paix
    avec une prière spéciale pour la Syrie pour qu’elle retrouve aussi la paix.

    Je vous laisse avec une prière unique dans le monde où les religieux syriens, chrétiens et musulmans, prient ensemble et la prière chrétienne embrasse la prière musulmane :

    https://www.facebook.com/photo.php?v=197190260373802