• Actualité
  •  

Les différentes équipes d'observateurs arabes poursuivent leurs déplacements à travers la Syrie, en dépit du flot de critiques déversés contre eux par la coalition politico-médiatique occidentale et pro-occidentale. Pour la journée du 17 janvier, on signalait leur présence à Damas, Alep, Tartous, Lattaquié, Deraa, Soueida, Raqqa. Ce que les chefs religieux de Damas ont dit aux observateurs arabes A Damas, quatre d'entre eux ont été reçus par une assemblée de dignitaires religieux musulmans et chrétiens, parmi lesquels cheikh Bachir Eid al-Bari, mufti [...]



Un « son de cloche » syrien et oecuménique pour les observateurs arabes

Par Guy Delorme,



Damas, le 16 janvier : les observateurs de la Ligue arabe au contact d'une réalité syrienne :  le front uni anti-violence et anti-ingérence des chefs religieux syriens, sunnites, alaouites et chrétiens

Damas, le 16 janvier : les observateurs de la Ligue arabe au contact d'une réalité syrienne : le front uni anti-violence et anti-ingérence des chefs religieux syriens, sunnites, alaouites et chrétiens

Les différentes équipes d’observateurs arabes poursuivent leurs déplacements à travers la Syrie, en dépit du flot de critiques déversés contre eux par la coalition politico-médiatique occidentale et pro-occidentale. Pour la journée du 17 janvier, on signalait leur présence à Damas, Alep, Tartous, Lattaquié, Deraa, Soueida, Raqqa.

Ce que les chefs religieux de Damas ont dit aux observateurs arabes

A Damas, quatre d’entre eux ont été reçus par une assemblée de dignitaires religieux musulmans et chrétiens, parmi lesquels cheikh Bachir Eid al-Bari, mufti de Damas, qui a témoigné très clairement, au cours de son exposé, de ce que l’essentiel des sunnites de Syrie ne se situaient pas du côté des Frères musulmans et moins encore des tueurs salafistes. Autre intervenant, l’archevêque grec orthodoxe Luka al-Khouri, qui a fustigé le caractère sans précédent de l’ingérence et de la déstabilisation dont était victime son pays.

Certes, cette assemblée religieuse défendait, devant les observateurs, Bachar al-Assad et son régime. Mais au-delà, ces chefs spirituels défendaient surtout l’équilibre et l’harmonie d’une Syrie multi-confessionnelle, évidemment menacée par une subversion d’orientation nettement fondamentaliste de par ses principaux acteurs – Frères musulmans, activistes salafiste à la Aroor – et ses soutiens – Turquie AKP, Arabie Séoudite wahhabite, Libye CNT. Et c’est un des enjeux fondamentaux de cette crise syrienne.

Le représentant des observateurs, Jaafar Kbeida, n’a pu que répondre qu’il espérait que le peuple syrien préserverait son unité nationale. Mais pour que cette espérance ne demeure pas un voeu pieux, il importe que les observateurs persévèrent dans une exigence de neutralité et d’objectivité autant qu’il est possible. Et l’objectivité minimum, ça consiste à rappeler que Bachar al-Assad n’est pas pas le mandataire de la « secte » alaouite comme on le présente, inexactement et paresseusement, dans nos médias, mais plutôt, effectivement, le garant de la sécurité et de l’identité de toutes les communautés religieuses dont la coexistence demeure un exemple pour le monde arabo-musulman, en dépit des fanatiques actuellement à l’oeuvre.

Lundi 16 janvier, Jaafar Kbeida avait assuré dans une déclaration que le rapport final de la mission arabe en Syrie ne serait rien d’autre que la récapitulation de tout ce que les observateurs ont vu dans les différents secteurs qu’ils ont visités, assurant que lui et ses collègues avaient fait serment d’ »honnêteté, de transparence et d’objectivité » : s’ils sont fidèles à ce serment, il devront alors intégrer à leur rapport au moins une partie de ce qui a été dit, le 16 janvier, par le mufti et l’archevêque de damas.

Mais revenons au profane, à la politique et à l’actualité : Apparemment résolue à faire – mieux vaut tard que jamais – preuve d’indépendance, au moins formelle, vis-à-vis des Américains, et de leurs prête-noms arabes du Qatar, la Ligue arabe a fait savoir, par la voix du chef d’opérations de la mission d’observation, Adnan al-Khdeir, que dix nouveaux observateurs allaient bientôt renforcer l’équipe déjà présente en Syrie : ce nouveau contingent sera fourni par l’Arabie Séoudite, l’Egypte et la Somalie. Selon le décompte fourni par Adnan al-Khdeir, le nombre d’observateurs actuellement sur place est de 155, après le départ de 10 d’entre eux, un pour des raisons politiques – l’Algérien Anouar Malek (voir notre article « Observateurs arabes : à propos du démissionnaire« , mis en ligne le 13 janvier) – les autres pour des raisons de convenance personnelle. Il s’agit donc d’une relève plutôt que d’un renfort.

Rappelons que dimanche 22 janvier que la Ligue arabe devrait décider de la suite à donner à sa mission en Syrie.



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

34 commentaires à “Un « son de cloche » syrien et oecuménique pour les observateurs arabes”

  1. lafleuriel dit :

    Pour mieux comprendre l’actuelle l’objectivité de nos médias, voir » les nouveaux chiens de garde » et si nous on est déjà au parfum au moins on soutiendra les autaurs et réalisateurs de ce films par ailleurs marrant…

  2. Zéphora dit :

    L’Egypte et l’Arabie Saoudite, le compte rendu risque à l’avance d’être tronqué, mais j’espère me tromper.

  3. Mohamed dit :

    Le chef d’équipe, qui n’a pas pu s’empêcher de prendre la parole devant les dignitaires, pour leur rappeler les problèmes auxquels il avait assisté, que ce soit dans son pays, le Soudan ou le Nigeria, les a exhorté à s’accrocher à cet unicité confessionnelle unique en son genre. Espérons que ces témoignages seront porté fidèlement et honnêtement devant les peuples des pays arabes, et devant l’opinion internationale, pour laisser les forces syriennes libérer ses concitoyens syriens pris en otage par le terrorisme onusien-atlantiste-wahabo-salafiste.

  4. Souriya ya habibati dit :

    J’ai lu ce témoignage au hasard des pérégrinations que je partage avec les Infosyriens AMIS.
    http://www.silviacattori.net/article2705.html
    Résister aux milices armées soutenues par l’étranger est une question de survie pour le peuple syrien

    • Akyliss dit :

      Merci Souriya !
      et le peuple syrien vaincra les terroristes de l’intérieur et leurs soutien occidentaux, arabes et turc de l’extérieur !
      ils vont se casser les dents contre la Syrie…

    • Mohamed dit :

      Merci Sourya Ya Habibati pour ce lien,
      C’est un témoignage très important et j’ose espérer que nos amis administrateurs d’Infosyrie le publient sur la rubrique ré-information, pour le mettre en exergue.
      Je ne sais qu’est ce qu’en pense notre ami Louis.

  5. Cécilia dit :

    La proposition de Hamad d’envoyer d’armées arabes en Syrie soucite l’indignation :

    http://www.youtube.com/watch?v=F9Zna0Gd9cg&feature=related

  6. NO PASARAN dit :

    L’armée vient d’entrer à Zabadani, à une quarantaine de km de Damas (frontière du Liban) : les opposants avaient menacés d’empoisonner l’eau qui alimente tout Damas !!!

    Au fait, rectification pour la personne qui s’imaginait de grandes luttes druzes : s’il est vrai que l’illustre Sultan Bacha, druze de Souweida est l’emblème de la lutte contre les Français, la ville de Deraa N’EST PAS DRUZE !!!

    Mon mari me dit qu’un journaliste étranger (mais il ne sait plus lequel, quelqu’un pourrait peut-être compléter l’info) a déclaré que l’ASL est composée de 3% de déserteurs et de 97% de repris de justice et autre cour des Miracles.

    Au fait, il existe une vidéo de Ghassan Ben Jeddo et Faysal el Kassem (ce dernier étant journaliste Al Jazeera) en Syrie, il y a quelques années où ils déclaraient qu’il n’y a PAS de journalisme objectif : ça n’existe pas.

    A propos de Ghassan Ben Jeddo, celui-ci a déclaré (en privé) que le président Bachar el Assad est vraiment quelqu’un de bien. (Maafi ahsan mino : il n’y a pas mieux que lui selon l’expression arabe.)et que même Maher el Assad (toujours conspué et décrit comme un monstre) lui-même était gentil.

    Allez, un ptit cadeau, je vous mets un ptit article sur le néo-ottomanisme. Il y a des perles !!!

    http://www.mleray.info/article-liban-les-ottomans-sont-de-retour-97383655.html

    Davutoglu : a classifié le Moyen-Orient en trois groupes, le premier groupe comprenant la Tunisie, le Maroc, la Libye et l’Égypte, « où s’opère un changement en faveur de la démocratie » ; le deuxième groupe comprenant la Syrie, l’Irak et le Liban, où « nous sommes devant le problème d’absence de perspectives de changement, et nous en sommes très sérieusement inquiets » ; et le troisième groupe, les États riches du Golfe, « qui ont leurs propres conditions et avec qui la Turquie a des relations stratégiques ».

    « les Ottomans ont quitté cette terre après l’avoir occupée pendant 400 ans qui l’ont plongée dans l’ignorance la plus absolue, et après avoir fomenté deux guerres civiles meurtrières, au Liban en 1840, et au Liban et en Syrie en 1860, avec leur lot de massacres de chrétiens, « 

    • Cécilia dit :

      Merci NO PASARAN pour le lien.

      Certains passages de ton lien m’ont attiré l’attention :
      ———-
      « Nous voulons rappeler à monsieur le Ministre (turc) le massacre des Libanais chrétiens instigué par les Ottomans, celui des Arméniens que les Turcs s’évertuent toujours à nier alors qu’il est tout aussi évident, l’invasion et l’occupation turque de l’île de Chypre, le droit bafoué des minorités chrétiennes de Turquie, le séminaire des grecs-orthodoxes qui est toujours fermé, les Kurdes qui luttent pour recouvrer leurs droits, et enfin les journalistes – plus de 100 – qui croupissent en prison.

      La diplomatie turque voulant faire contrepoids à l’Iran chiite, les Turcs distribuent les bons points aux Frères musulmans qui sont élus, eux, mais ils donnent aussi l’absolution aux monarchies absolues du Golfe pour cause de « relations stratégiques » et qui représentent des marchés importants pour leurs produits. Vous voulez jouer à la grande puissance, c’est votre affaire, mais ne songez pas à revenir sur les terres libanaise en conquérants ; venez en amis, si vous le souhaitez. L’Empire ottoman est loin ».

  7. Nouh dit :

    Que des muftis et des cheikhs proches du pouvoir…

    • joska dit :

      Oui, ils sont vraiment rationnels mais vous l’êtes peut-être? Mais c’est de bonne guerre, ne vous m’éprenez pas car il y a matière à discussion sur vos revendications opportunistes à la dérives vers l’intégrisme Nouh! Vous nous rabâchez à chaqu’un de vos passages que le pouvoir réprime, mais qu’en est-il de ces tueries perpétrés par ces groupes armés qui enlèvent, torturent, mutilent et assassinent des civils, militaires, policiers, chauffeurs de taxi, et autres innocents! Révolution quand tu me tiens, je n’en fais qu’à ma tête! Quelle débacle, et vous osez dire « oui, mais le pouvoir assassine son peuple » sans compter que vous nous parlez (vous les opposants!…) de liberté ou de démocratie! Oui mais par quel biais, si ce n’est par la violence! Vous préférez peut-être la loi de la charia que je réfute pour un pays arabe multiconfessionnel, qu’est la Syrie. La Syrie ne sera jamais: La Lybie, l’Egypte ou la Tunisie sans oublier La Palestine, car le peuple est uni par le sang, la terre et les réformes à venir qui seront applicables qu’après approbation du peuple syrien qui est seul légitime en la matière!

      • Nouh dit :

        Quelles réformes ? Quelle approbation du peuple?

        Assumes ta propagande pro-régime et arrêtes de fantasmer sur une soi-disant opposition terroriste,sioniste ou je ne sais quoi, qui n’existe que chez les infosyriens. Tu rêves d’avoir ce genre d’opposition en face de toi, tu aimerais tellement comme ça. C’est vrai qu’il est plus simple de cracher sur un pro-sioniste,pro-saoudien,pro-américain,pro-Ben Laden (tu complèteras ta liste , monsieur le parano), que sur des vrais opposants pro-syriens qui n’attendent plus rien de ce régime.

        Ou alors tais-toi et crie comme les autres « Allah sourya Bachar wbass » !!!

        • Jo dit :

          Et toi assumes ta PROPAGANDE ATLANTISTE , donc pour toi il n’ya pas d’opposition terroristes , donc tous ces Syriens mentent pour toi.

          Va dire ça aux Syriens , ils t’accueilleront comme il se doit , avec des tomates et des oeufs pourries

          Retourne dans la barbe du sinistre ARROUR

          Ton teve c’est de voir la Syrie devenir comme l’Irak ou la Libye

          Et puis si t’est pas content de ce site : CASSE TOI
          Retourne dans la barbe de ton ami Arrour

          Sur ceux , je te laisse te ridiculiser tout seul

        • Cécilia dit :

          Nouh,

          Je viens de lire votre deuxième commentaire. Quel lavage du cerveau avez-pu subir ou quelle mauvaise foi vous gouverne dois-je dire ?
          A cela s’ajoute la surdité et la cécité.

          Pire, vous êtes insultant, mal élevé comme la plupart de cette opposition la plus stupide de l’histoire même après dix mois, n’a rien encore compris.

          Mécontent de nous, il ne vous reste qu’à vous dégager d’ici !

          lbab bifawet jamal, darb ysd ma yred, vous dira votre compatriote si vous êtes tout fois Syrien !

        • joska dit :

          TON PAYS? MONGOLIE!…LA PARANOÏA EST DANS TES PANTALONS! TU NE RESPECTES RIEN, NI PERSONNE, TU ES SEMBLABLE A TES IDÉAUX SANS LENDEMAIN, BREF, LE FOSSEE QUE TU CREUSES, SERA TA TOMBE DE DÉSOLATION! EN PARLANT DE RÉGIME, PENSE AU TIEN! CELUI DE LA RESTRICTION DE LA DÉBILITÉ MENSONGÈRE.

          • Syrienne Libre dit :

            Quel rapport avec la Mongolie?

            Commentaire qui fait vraiment de la peine.
            Mais continuez ainsi, c’est bien pour l’image des partisans de ce site.

    • Cécilia dit :

      « Que des muftis et des cheikhs proches du pouvoir… »

      Je dirais plutôt proche du peuple et de l’intérêt national de leur pays, cher Nouh.

      Savez-vous que veut dire « intérêt national » ?

    • Marie dit :

      Tous ceux(muftis et cheikhs) qui connaissent le mot intégrité et honnêteté, messire Nouh et non ceux qui se régalent de Hamburgers à la sauce américaine….

  8. Cécilia dit :

    Une voiture piégée appartenant à un agent de sécurité a explosé ce matin à Damas, Hay al-Tadamon. Il a eu les jambes imputés et se trouve en état critique entre la vie et la mort.

    Même des enfants ont assisté à l’explosion :

    http://www.youtube.com/watch?v=W2tGNhs078I