• En bref
  •  

De l'aveu même des autorités turques, le nombre officiel de Syriens réfugiés en Turquie se situait, mercredi 13 juillet, autour de 8 500. Selon les mêmes sources, ce chiffre était de 9 472 le 6 juillet. En une semaine donc, un millier de Syriens auraient regagné leur pays, dans la région frontalière au nord-ouest du pays. Et de 6 500 à 7 000 en tout depuis le début du mouvement de retour, fin juin. C'est l'occasion de redire que nombre [...]



Les réfugiés de Turquie continuent de rentrer

Par Droits réservés,



Les réfugiés de Turquie continuent de rentrer en Syrie

Une "bulle" médiatique qui se dégonfle

De l’aveu même des autorités turques, le nombre officiel de Syriens réfugiés en Turquie se situait, mercredi 13 juillet, autour de 8 500. Selon les mêmes sources, ce chiffre était de 9 472 le 6 juillet. En une semaine donc, un millier de Syriens auraient regagné leur pays, dans la région frontalière au nord-ouest du pays. Et de 6 500 à 7 000 en tout depuis le début du mouvement de retour, fin juin. C’est l’occasion de redire que nombre de ces exilés étaient, en fait, des « malgré eux », inquiets des menaces de représailles de l’armée syrienne répandues par les insurgés de Jisr al-Choughour et de  ses environs. Quand ils n’ont pas été contraints de suivre leurs « libérateurs ».

Nous avons déjà publié sur notre site la traduction d’un reportage de journalistes turcs témoignant de l’accueil plutôt favorable que faisaient les habitants de la région aux forces syriennes. Selon certains témoignages, de simples touristes syriens en Turquie à cette époque ont été comptabilisés comme réfugiés par les autorités d’Ankara, apparemment soucieuses d’étoffer ces effectifs si précieux pour la propagande anti-Damas ! Quoiqu’il en soit, la « décrue » se poursuit. Il est vrai que, ces derniers jours, l’attention des médias s’est déplacée de Jisr al-Choughour vers Hama…

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

Les commentaires sont fermés.