• Ré-information
  •  

Voici la deuxième partie du récit d'Alain Soral et de Guy Delorme. Cette fois-ci nous sommes le lundi 21 août, journée consacrée à la visite de Hama, longtemps point fort et sanglant du mouvement de contestation. Mais la situation a quelque peu changé, dans le bon sens... S'il n'y a qu'une chose à retenir de ce témoignage c'est que la Syrie, même en crise, même à Hama, est vraiment très loin de l'Etat policier qu'on nous décrit, il s'en faut [...]

"Le niveau de mobilisation anti-pouvoir est bien plus forte dans la moindre des villes anglaises, en ce moment, qu'à Hama !"

Mot-clefs : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Infosyrie et Alain Soral : ce que nous avons vu à Damas et Hama (suite)

Par Droits réservés,



Réunion d'information avec le Gouverneur de la région à l'Hôtel de Ville de Hama

Réunion d'information avec le Gouverneur de la région à l'Hôtel de Ville de Hama

Voici la deuxième partie du récit d’Alain Soral et de Guy Delorme. Cette fois-ci nous sommes le lundi 21 août, journée consacrée à la visite de Hama, longtemps point fort et sanglant du mouvement de contestation. Mais la situation a quelque peu changé, dans le bon sens… S’il n’y a qu’une chose à retenir de ce témoignage c’est que la Syrie, même en crise, même à Hama, est vraiment très loin de l’Etat policier qu’on nous décrit, il s’en faut de beaucoup.

 

-Infosyrie : Nous voici arrivés à la deuxième journée de votre mini-périple syrien. Elle est consacrée au voyage à Hama une des trois principales villes syriennes, à 200 kilomètres au nord de Damas. Vous n’éprouvez pas une vague appréhension à l’idée de vous aventurer dans une cité présentée comme LE bastion de l’opposition à Bachar al-Assad, la ville des manifestations – fantasmatiques – de « 500 000″ opposants, et des massacres – bien réels – de policiers ?

-Alain Soral : Non, parce qu’on sait que si on nous amène là-bas, journalistes et  personnalités étrangers, c’est que la ville est sécurisée. Encore que ce ne soit pas si vrai : on a eu droit à Hama à une manif’ improvisée de contestataires, sans aucun dispositif policier entre nous et eux, on y reviendra.

-IS : Dans quelles conditions vous êtes-vous rendus à Hama ?

-Guy Delorme : Dans un des quatre ou cinq bus affrétés pour l’occasion. Aucune escorte policière. Et tout au long de la route, très peu de présence militaire. On a vu quand même à un moment donné une sorte de petite guérite avec un type en uniforme avec une arme automatique et même, plus loin, une autre guérite avec une arme mais pas de soldat ! Sinon pas de concentrations militaires notables tout au long des 200 kilomètres de trajet. Très décontracté, l’Etat répressif et policier syrien !

-IS : Et donc vous arrivez à Hama. Quelle est la première impression : « Peur sur la ville » ? « Etat de siège » ?

-GD : On voit quand même des traces de slogans bombés sur les murs, plus ou moins badigeonnés pour les masquer. On voit aussi des bâtiments incendiés qui témoignent d’une vraie période insurrectionnelle. On connait la version du gouvernement qui affirme que l’armée est entrée dans la ville, fin juillet, à la demande de notables et d’habitants excédés par des semaines d’anarchie. Je n’y étais pas, mais ça me parait fort plausible, et en France, dans un cas de figure semblable, la réaction du pouvoir aurait été bien plus rapide. Les zones de non droit ont vocation à être tôt ou tard « normalisées », sous toutes les latitudes géographiques et idéologiques.

-IS : Et où êtes-vous conduits en premier lieu ?

-GD : On nous conduit à l’hôtel de ville, dans ce qui doit être la salle de délibérations du conseil municipal, un amphithéâtre avec travées et micros sur les pupitres. Là, le gouverneur nous fait un topo, dans une certaine cacophonie, je dois dire, tous les journalistes de tous les pays intervenant tour à tour ou parfois, ce qui est plus ennuyeux, simultanément, qui en arabe, qui en anglais, qui en turc, voire en français. Tout ce monde parle fort, à l’orientale, les questions sont longues, les réponses aussi. On a même eu le sentiment, à un moment, peut-être à tort, d’un différend violent entre Russes et Turcs, sans qu’on sache pourquoi.

-AS : Il faut bien préciser, à ce stade, un point qui nous avait d’abord échappé : ce voyage « officiel » était en fait organisé, non pas par le gouvernement mais par une association d’hommes d’affaires syriens, certes avec l’accord bienveillant du pouvoir, mais sans l’infrastructure, ni l’encadrement policier qu’aurait fourni une implication directe du pouvoir politique syrien. D’où cette persistante impression d’improvisation, à la limite sympathique, mais qui aurait pu avoir de graves conséquences si les groupes armés avaient encore été en mesure de frapper. A contrario, ce manque d’encadrement témoigne d’un sentiment de sécurité retrouvée à Hama.

Bref, concrètement, cette réunion était encadrée, non par des moukhabarat ou des militaires, mais par des businessmen quadragénaires, patriotes soucieux de donner un coup de pouce à leur pays, à son gouvernement et à son économie, et du reste très sympas. Des gamins en chemises de mouvements de jeunesse complétaient l’organisation.
Parmi nos entrepreneurs, un descendant de l’illustre émir algérien Abd el-Kader, personnage de l’histoire de France autant que de l’Algérie et qui a vécu la dernière partie de sa vie en exil à Damas, où il a sauvé d’ailleurs des chrétiens lors de massacres intercommunautaires en 1860.

Pour en revenir à Hama et à 2011, on a eu vite une démonstration en temps réel de l’absolue   »décontraction » de cette manifestation dite « officielle » : à un moment, une trentaine ou une cinquantaine de jeunes débarqués d’un quartier périphérique, et qui avaient eu vent de la réunion, sont venus scander des slogans anti-Bachar devant l’Hôtel de Ville et les participants. En face, rien, personne, sinon les scouts et UN flic en civil que nos opposants se sont mis à courser sous nos yeux ébahis ! Dans le genre Etat-policier-répressif, on a vu mieux ! On imagine ce qui se serait passé en France !

A ce sujet, il faut bien comprendre une chose : il y a beaucoup de policiers et de militaires en Syrie parce que cela correspond à un reste de société et d’économie « soviétiques » : ça fait du plein emploi. Mais ça ne fait pas des « pros » du maintien de l’ordre : nombre de policiers syriens ne sont pas motivés pour ça, et ont plutôt une mentalité, et un tempérament, de fonctionnaires paisibles et routiniers. Ca peut expliquer, en situation d’affolement, les bavures, mais aussi les pertes subies par ces mêmes policiers face à des activistes armés et résolus. 

C’et d’ailleurs en constatant cet état de choses qu’on s’est dit que si des opposants résolus avaient voulu nous causer de graves ennuis, ils avaient vraiment le terrain libre ! Heureusement la contestation semble un peu atone à Hama ces temps-ci.

-IS : Parlez-nous de la réaction du reporter du Figaro à cet incident…

-AS : Malbrunot m’a expliqué gravement que les manifestants en question étaient des partisans de Bachar alors qu’ils scandaient à plein poumon des slogans anti-régime. On m’a dit qu’il était arabophone, si c’est vrai, il ferait bien de prendre des cours de rattrapage ! En tout cas voilà le genre de « pros » qui « informent » le public français… On a eu, pendant ce séjour, des échanges ironiques, pas agressifs : il a même tenu devant moi des propos très nuancés sur la situation en Syrie, qu’on ne retrouve pas dans ses articles.

Quant à la journaliste de FR3, elle a écouté avec attention et, parfois, avec approbation mes arguments sur le sujet. Mais Malbrunot « repassait » toujours derrière moi, pour lui fourguer sa grille d’analyse bien pensante et sarkozyste. On peut résumer d’ailleurs la pensée de M. Malbrunot à cette équation : « On ne voit ni n’entend rien, mais c’est parce que la population est terrorisée » (voir, à ce sujet, notre article « Le Figaro : la révolte « introuvable » à Damas« , mis en ligne le 22 août). On peut dire qu’il est complotiste, à sa manière !

-IS : Vous avez pu discuter avec ce groupe de manifestants ?

-GD : C’étaient en majorité des jeunes, très excités, agressifs, qui nous faisaient penser aux « racailles » de nos cités.

-AS : On avait l’impression que comme ceux-ci, ils rêvent d’un consumérisme à l’occidentale, avec un accès au haut-débit internet, belles bagnoles et belles nanas. Pas vraiment des « fous de Dieu », mais une possible « armée de réserve » pour des agitateurs islamistes.

-IS : Combien de temps a duré la « manif’ » en question ?

-GD : Une demi-heure. Les organisateurs étaient un peu emmerdés mais ne pouvaient pas faire grand chose, certains journalistes interrogeaient les jeunes, des discussions s’engageaient en arabe et en « broken english », rien de bien méchant…

-IS : Il n’empêche que la journaliste de FR3 que tu disais si « ouverte » à tes arguments a, dans son reportage diffusé le lendemain soir par sa chaîne, fait un petit développement sur cet incident, montrant des femmes en uniforme tentant d’écarter les caméras, et interrogeant un opposant se disant « terrorisé » par les menaces d’un policier en civil…

-GD : Les types sont repartis tranquillement, en marchant et en hurlant leurs slogans anti-Bachar sans être inquiétés par le moindre policier, en civil ou en tenue, c’est ça la réalité.

-AS : Si l’on met de côté cette péripétie, on a bien senti qu’il y avait à Hama un niveau de contestation supérieur à ce qu’il est partout ailleurs dans le pays, à cause des bâtiments incendiés, des slogans sur les murs… Mais enfin, on est très loin d’une ville vivant sous la loi martiale. Et encore une fois, l’absolue manque de précautions policières autour de notre réunion prouve bien que les organisateurs pensaient qu’il n’y avait plus de risques d’incidents majeurs. Du reste, les manifestants n’étaient qu’une cinquantaine à tout casser. Le niveau de mobilisation anti-pouvoir est bien plus fort dans la moindre des villes anglaises, en ce moment, qu’à Hama !

Alain Soral devant les ruines du commissariat incendié de Hama

Alain Soral devant les ruines du commissariat incendié de Hama

-IS : A l’issue de la conférence de l’Hôtel de Ville, que faites-vous ?

-AS : On nous mène sur le site du commissariat de police pris d’assaut par les émeutiers, dans les derniers jours de juillet. Les murs sont criblés de balles et noircis par l’incendie, tout est détruit à l’intérieur, et il y a quelques voitures calcinées aux abords. Les 16 ou 17 policiers qui se trouvaient à l’intérieur ont été tués et, pour certains d’entre eux, leurs cadavres ont été décapités, et les têtes promenées dans les rues. D’autres cadavres ont été jetés, à la sortie nord-ouest de la ville, dans l’Oronte (voir nos articles « Les massacrés de Hama interdits de télé française« , « Désolés messieurs, c’est bien arrivé à Hama » et « Les opposants pacifiques et démocrates de Hama en peine action« , mis en ligne les 3, 4 et 2 août)

Tout ça s’inscrivait évidemment dans une stratégie de provocation du régime, en s’en prenant à ses policiers et à ses bâtiments officiels. La quantité d’impacts de balles sur les murs prouve que les assaillants étaient armés. C’est le vieux schéma « provocation-répression ». Et il n’est pas mis en route par des opposants « lambda » ou des jeunes paumés comme ceux que nous avons vus : c’est plutôt l’oeuvre d’activistes politisés, entraînés, armés, encadrés. Du genre extrémistes salafistes, peu représentatifs des Syriens, pro ou anti-Bachar. Parce qu’il faut dire que l’Islam syrien, qu’il soit sunnite ou chiite, est vraiment modéré, le ramadan étant à mon avis plus observé dans certains quartiers de Paris qu’à Damas et ailleurs.

-IS : Quand vous êtes tous devant ce bâtiment de police brûlé et criblé de balles, preuve manifeste de l’existence d’une opposition violente et armée, comment réagissent vos compatriotes de FR3 et du Figaro ?

-AS : A un  moment donné, des petits gamins, venus de l’immeuble en face, se sont présentés spontanément à nous ; ils avaient assisté à l’attaque et voulaient nous en parler. Tout ça, c’est une femme bilingue qui nous l’explique. J’exclus absolument qu’il s’agisse d’une manipulation des autorités, ces gamins, qui avaient interrompu une partie de foot pour venir nous voir, n’étaient pas « en mission »…

-GD : Vu le haut degré d’improvisation de toute cette expédition à Hama, c’est en effet exclu !

-AS : Et donc, m’étant fait expliquer leurs intentions par l’interprète, je demande à celle-ci d’avertir Mlle FR3 et Georges Malbrunot que ces enfants ont des choses à leur dire sur ce qui s’est passé dans ce commissariat. Et là, les deux refusent d’entendre les gamins, et s’éloignent ostensiblement : pas question pour eux, apparemment, d’écouter une version des faits qui pourrait corroborer celle du pouvoir. Il y a là sans doute la peur de se faire manipuler. Mais plus encore de s’éloigner de la doxa, de la lecture « journalistiquement correcte » des événements de Syrie.

-IS : On s’en rend compte en regardant le reportage que la fille de FR3 a tiré de cette journée : elle montre – assez brièvement – les images d’hommes armés à Hama, les corps de policiers balancés dans le fleuve, tout en assortissant ces images d’un commentaire dubitatif, et en les encadrant d’images et de commentaires bien pensants sur les quelques dizaines de jeunes manifestants anti-Bachar venus frimer devant ses caméras : surtout, écorner le moins possible l’image d’Epinal d’un peuple quasi-unanime dressé contre un tyran et son gang, et évacuer les images et les faits dérangeants à coup de conditionnel et de scepticisme de « pro-à-qui-on-ne-la-fait-pas ». Après la visite du commissariat, où vous conduit-on ?

Les délégations sur le tristement célèbre pont de Hama, sur l'Oronte

Vue prise depuis le désormais tristement célèbre pont de Hama, sur l'Oronte

-AS : On va au pont sur l’Oronte, le fameux pont d’où les insurgés islamistes ont jeté les cadavres des policiers tués dans le commissariat. On se rappelle que les médias français qui n’ont quasiment pas montré – ou avec retard comme FR3 – ces images terribles – au moins un des corps est décapité – ont préféré relayer les mensonges des cyber-opposants selon lesquels tout ceci était un montage gouvernemental, le pont ne se trouvant pas à Hama, ou bien l’Oronte étant à sec en été, etc. Eh bien désolé, on a pu voir le pont – qui se trouve au nord-ouest de la ville – sous tous les angles, et c’est bien celui-ci ; quant au fleuve, il coule !

-IS : Nous avions d’ailleurs diffusé sur le site une vidéo montrant très bien avec des vues aériennes et Google Earth la localisation précise du pont, et même celle des différents endroits et points de vue rencontrés dans la vidéo, de la rambarde d’où l’on jette les corps, aux berges du fleuve (voir notre article « Désolé messieurs, c’est bien arrivé à Hama !« , mis en ligne le 4 août). Ce pont permet à une bretelle d’accès à la grand-route d’Alep d’enjamber le fleuve, dans une zone péri-urbaine au nord-ouest de Hama. Et là, comment réagissent nos journalistes ?

-AS : Ils bredouillent un peu, du genre « oui, bon d’accord, mais… » Toujours cette angoisse d’être obligés de donner raison, fut-ce ponctuellement, aux thèses du pouvoir.

-IS : Que se passe-t-il ensuite ?

-GD : A ce stade on est épuisé : on a dans les jambes 6 heures de bus par 45 degrés, une assez longue réunion à l’Hôtel de Ville, puis la visite des « hauts-lieux » de l’insurrection. Osons dire aussi qu’on digère mal, dans ces conditions climatiques un peu extrême, le repas pantagruélique qu’on nous a servi au grand hôtel Cham de Hama à partir de 15 heures. Bref, on n’en peut plus.

-IS : Combien de temps avez-vous passé à Hama ?

-GD : 3,4 heures je dirais. On a aussi visité deux ou trois hôpitaux de la ville. La presse occidentale, « inspirée » en cela par les bobards de l’OSDH et des cyber-dissidents, avait raconté que l’armée avait pilonné les hôpitaux. Naturellement, c’était faux : les façades des établissements que nous avons visités étaient en parfait état, sans la moindre trace de « replâtrage » hâtif. Les hôpitaux fonctionnent normalement. La seule trace des « événements », ce sont quelques slogans peints sur les murs. En fait, les activistes se sont concentrés sur les bâtiments représentant l’autorité de l’Etat, comme le fameux commissariat.

-AS : On voit, quand même, à certains carrefours, quelques postes militaires avec sacs de sable, avec trois, quatre types en uniforme en train d’écouter une radio ou de somnoler. Pas le moindre blindé. Encore une fois on n’est vraiment pas à Stalingrad ou à Varsovie en 44 !

-IS : Et que font les autres membres de l’expédition pendant tout ce temps ?

- GD : Les gens filment avec des caméras, prennent des photos. Moi je rivalise d’ironie avec Malbrunot qui joue toujours les « dessalés » pas dupes. Mais moi je ne suis pas dupe d’un type comme lui, journaliste du Figaro, « spécialiste » du monde arabe ou du Proche-Orient, et donc en mission. Je sais qu’il n’est pas là pour dire ou rapporter la vérité, parce que cette vérité n’est pas bonne à dire pour ses employeurs. Et puis je sais d’expérience que mes propos sont déformés par ce genre de « pros » des médias français, et qu’une conversation « sympa » peut devenir une pièce à charge dans un procès en sorcellerie médiatique. Donc, je vanne Malbrunot – on a eu notamment un amusant échange sur les lobbies en France -, quitte à être plus sérieux avec la dame de FR3. On avait d’ailleurs averti les sympathiques organisateurs de la visite qu’il ne fallait pas compter sur un Malbrunot pour faire un compte-rendu  un tant soit peu objectif. Il y a chez eux, mais c’est normal compte tenu du fait qu’il s’agissait de personnes issues de la société civile, une certaine naïveté quant à l’honnêteté de « nos » journalistes.

-IS : Comment se termine pour vous cette journée de lundi?

-AS : On rentre dans nos bus, pour se taper les 200 kilomètres du retour à Damas. Il y a toujours le contraste éprouvant entre les 26 degrés de la climatisation du bus et les pointes à 48 degrés de l’extérieur. Quand tu sors du bus, tu es vraiment « assommé » par la chaleur. La chaleur, c’était l’ennemi ce jour-là à Hama, beaucoup plus que les Frères musulmans ! Et puis, on est rentré se faire une santé et une beauté à l’hôtel Cham de Damas. On  repris l’avion le lendemain mardi.

-IS : Alors quelle est l’impression générale ?

Les délégations sur le tristement célèbre pont de Hama, sur l'Oronte

Les délégations sur le pont de Hama

-AS : Même si elle pouvait servir le gouvernement syrien, cette opération, il faut le redire, a été montée par des hommes d’affaires syriens, patriotes et soucieux de monter que, malgré tout ce que racontent les médias étrangers, la société syrienne fonctionne, même à Hama. Et oui, elle fonctionne apparemment, et cet équilibre repose sur la famille Bachar. Ce qu’on a du mal à comprendre en France, mais qui ne surprendra pas quiconque s’intéresse au fonctionnement des sociétés arabes ou orientales. Je vais revenir à ma comparaison avec de Gaulle : il avait réussi à réunir un temps sur son nom la bourgeoisie conservatrice et les communistes. Eh bien les Assad ont garanti l’unité d’une société plurielle. Et c’est ce que voudraient détruire les Américains et leurs très nombreux collabos, qui ne supportent pas les nations indépendantes et sourdes à leurs mots d’ordre. Ce sont ceux qui ont détruit l’Irak, qui cherchent à diviser le Liban et ont exacerbé la guerre civile en Libye, qui s’engagent à présent pour la « démocratie » en Syrie et manipulent à tout va.

Par rapport à ce voyage, je retiens aussi la naïveté en termes de communication. Au fond, les organisateurs du voyage ne soupçonnent pas la « malignité », la perversité des méthodes de communication occidentale à l’anglo-américaine. J’avais d’ailleurs déjà constaté ce décalage lors d’un voyage en Serbie, une autre grande nation victime du mensonge occidental organisé.

Bien sûr, et je l’ai dit dans cet entretien, tout n’est pas parfait dans cette société syrienne qui a longtemps vécu selon les codes soviétiques. Il y a une aspiration à un climat moins étouffant, notamment chez la jeunesse bobo locale, naïve et manipulée. Il y a aussi, on a pu le voir à Hama, un sous-prolétariat qui n’a rien à perdre, et qui prête une oreille aux mots d’ordre des activistes plus ou moins islamistes. Mais j’affirme que le niveau de tension – sociale ou ethnique – constaté en Syrie n’est pas supérieur à celui qu’on connaît en France ou en Angleterre. J’ajoute que le niveau de présence policière que j’ai pu constater, y compris à Hama, est bien inférieur à celui de Paris, et nettement plus débonnaire ou décontracté. Et l’équipement policier qu’on a pu voir était de niveau « amateur », sans comparaison avec celui de nos CRS ou gardes mobiles transformés en « ninjas » à la moindre manif. Pareil pour les contrôles à l’aéroport de Damas : on vous palpe à peine, c’est tout juste si les douaniers vous regardent, occupés qu’ils sont à discuter entre eux. Et tout ça dans un pays soit disant en état de siège !

Au fait, en parlant de tensions sociales ou ethniques, je ne sache pas que Bachar al-Assad ait demandé, après les récentes émeutes urbaines anglaises, l’abdication de la reine Elisabeth, alors que Cameron a exigé le départ de Bachar !

-GD : Moi je voudrais souligner le côté vraiment « bon enfant » de toute cette opération, à des années-lumière de l’impeccable et implacable organisation de nos opérations de « com », et qui ne se situe d’ailleurs pas non plus dans un schéma de propagande à la soviétique. Précisons que nous n’avons reçu aucun argent de nos hôtes, même si, bien sûr, nos frais sur place étaient payés. Lundi soir, au moment des adieux, on nous a offert… une boîte de loukoums. On n’était pas chez les Saoudiens, grands amis de la démocratie et de l’Amérique.

-AS : Le problème d’un pays comme la Syrie, c’est que la manière dont il fonctionne, depuis toujours, le rend assez vulnérable aux infiltrations et aux subversions téléguidées de l’extérieur. Face aux experts de la CIA et à ses dollars, il est relativement désarmé. Mais il a quand même pour lui sa fierté nationale, son goût de l’indépendance et une assez claire conscience des mensonges de la propagande adverse – il n’y a qu’à regarder l’Irak voisin pour voir à quoi mènent les mots d’ordre américains dans la région. C’est, pour ce que j’ai pu en voir, un peuple sympathique et un pays magnifique. on ne regrette pas notre voyage et on continuera à défendre ce pays et ce peuple.

-IS : Alain Soral et Guy Delorme, nous vous remercions.

Propos recueillis par Louis Denghien



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

194 commentaires à “Infosyrie et Alain Soral : ce que nous avons vu à Damas et Hama (suite)”

  1. Syrienne libre dit :

    Merci de vouloir « défendre notre pays et notre peuple ».
    Mais là je crois , que tout ce que vous avez fait c’est défendre le régime et ceux qui en profitent…

  2. Mohamed dit :

    En ce qui concerne la Syrie, la vérité n’est effectivement pas bonne à dire pour beaucoup de monde.
    Merci pour l’impartialité et le sérieux.
    Une suggestion à faire : y aurait quelqu’un qui aurait la patience, la pertinence de recenser tous les mensonges catastrophiques perpétrés par les médias « noirs »?

    • Syrienne libre dit :

      Avez-vous lu ma reponse à votre commentaire publié dans le 1er épisode d’Alain Soral? C’est tres important, à moins que vous ne sachiez plus quoi dire…

      Concernant les mensonges de media, nous sommes en cours de recensement. Le media champion : Sana!

      • Mohamed dit :

        A Syrienne libre :
        Je m’excuse d’avance pour l’indigestion de mes propos.
        Mon absence de réponse est une réponse en soi. Mais puisque vous insistez, ma réponse est comme suit: il fera bientôt jour et le soleil sera au zénith pour tout le monde. Le peuple syrien dans sa majorité n’a pas été dupé et je présume qu’il restera sur sa vigilance. Votre réponse va dans le sens de la désinformation qui va vers la faillite et l’échec. InfoSyrie, Soral et d’autres journalistes ont été honnêtes pour relater la vérité telle qu’ils l’ont appréhendée sur place, en leur âme et conscience. Libre à tout un chacun de les croire ou de se contenter de la désinformation « floue » qui tourne au ridicule et qui se trouve à mille lumières de l’éthique professionnelle journalistique.
        Quant à l’opposition elle est au pluriel : celle de l’intérieur qui manifeste légitimement, mais qui s’est trouvée infiltrée et exploitée par des extrémistes armés sans âme et sans scrupules téléguidés par des obscurantistes (on a qu’à écouter leur culture sur leurs vidéos, sur les chaînes d’Al Aror et consorts, et quand Al Qaida fait l’éloge et apporte son appui ce annonce la couleur). Cette frange de manifestants doit se démarquer des uns et des autres pour éviter, en exerçant leurs droits légitimes de liberté de porter atteinte à la liberté des autres qui constituent, pour le moment du moins, la majorité. S’ils ne se démarquent pas ils se confondraient et s’instrumentaliseraient à ces extrémistes et obscurantistes terroristes.
        Une autre frange de l’opposition « extérieur » qui profite de ces manifestations pour mener la campagne de désinformation en vue de servir un agenda impérialiste et néo-colonialiste (agenda israélien et OTANiste) qui multiplie les conférences et diverge sur la vision, les objectifs et pour le moment n’ont pour programme que NON aux réformes et attisent le feu et appellent à l’attentat contre le régime quitte à détruite le pays et mettre à sang et à feu la région.
        A long terme, le mensonge ne paie pas.
        Il n’y a que la vérité pour servir la liberté, la démocratie et les droits de l’homme.
        El le FIN MOT et la CLÉ MAGIQUE est le DIALOGUE entre syriens, car c’est la seule mesure RAISONNABLE pour ceux qui veulent éviter davantage de pertes de vies humaines inutiles de part et d’autre. Et il faut du courage pour dialoguer. Malheureusement depuis le début une main a été tendue pour changer la Syrie au mieux, mais elle ne trouve pas de vis à vis.
        Je souhaite tout le bien à la Syrie.

        • Syrienne libre dit :

          Extremistes armés, Arour, AlQaeda (vous y croyez vous???), terrorisme, agenda imperialiste, neocolonialiste, Israël, etc.
          Ces mots commencent à me fatiguer…
          Il n’y a pas de « mesure raisonnable » avec un regime qui ment et qui réprime.

          Je n’aime pas votre réponse à part peut etre :

          « A long terme, le mensonge ne paie pas.
          Il n’y a que la vérité pour servir la liberté, la démocratie et les droits de l’homme »

          C’est vrai, et l’avenir nous le dira.

          Nous souhaitons TOUS une Syrie meilleure.

          • Mohamed dit :

            Les masques commencent à tomber :
            le président Turc vient de déclarer que la Turquie a perdu confiance dans le régime syrien et qu’elle est arrivée au point où tout ce qui sera entrepris sera insuffisant et venu en retard. Il a brandi la carte des réfugiés en Turquie : 6802 réfugiés.
            A corréler avec la déclaration faîte à « Chark Al Awsat », par le président du Conseil Révolutionnaire des Coordinations en Syrie, de la décision prise pour passer à la phase armée de la révolution. A rapprocher de la nouvelle d’il y’a déjà quelques jours sur les mouvements de chars saoudiens vers la frontière jordanienne.
            A corréler également avec la désinformation que l’armée s’entre tue ….
            Tout présage d’une intervention musclée avec comme tête de pont la Turquie et certains Etats du golf.
            L’article ci-dessous est à lire pour ceux qui ne l’ont pas fait ou même à relire pour les autres.
            Une « guerre humanitaire » contre la Syrie? L’escalade militaire : Vers une guerre élargie au Moyen-Orient et en Asie centrale?
            par Michel Chossudovsky
            http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=26064

          • Mohamed dit :

            A ne pas négliger aussi la conclusion de la commission d’enquête de l’ONU selon laquelle il n’y a pas de crise humanitaire mais il y’a nécessité de protéger les civils sous-entendu intervention humanitaire !!! Et l’ambiguë décision de la ligue arabe!
            Va-t-on encore une fois vers des folies ?!!

          • Syrienne libre dit :

            Voilà où en est l’opposition,

            Création d’un Conseil National de Transition réunissant de grandes personnalités syriennes de l’Opposition syrienne en exil et de l’intérieur avec, en tant que « leader », Mr Bourhan Ghalioun.

            Précisons que cette liste a été pensée et PROPOSEE par de multiples Coordinations et Conseils de la Révolution Syrienne EN SYRIE.

            http://www.facebook.com/notes/demos-cratis-syrian-state/%D8%A7%D8%B9%D8%B6%D8%A7%D8%A1-%D8%A7%D9%84%D9%85%D8%AC%D9%84%D8%B3-%D8%A7%D9%84%D9%88%D8%B7%D9%86%D9%8A-%D8%A7%D9%84%D8%A7%D9%86%D8%AA%D9%82%D8%A7%D9%84%D9%8A-%D8%A7%D9%84%D8%B3%D9%88%D8%B1%D9%8A/149576688463639

            http://www.youtube.com/watch?v=QFTuejC-njM&feature=youtu.be

          • Mohamed dit :

            Effectivement, ce n’est pas une surprise.
            C’est attendu suite à la dernière réunion, tenue sur commande, en Turquie et boycottée par beaucoup d’opposants de l’intérieur et de l’extérieur.
            Seulement, encore une fois, beaucoup d’opposants, dont Arif Dalila, Faiz Sara, Michel Kilo, et Bourhan Ghalioun lui-même, ont assuré que ni eux, ni d’autres opposants n’ont été consultés ni contactés avant l’annonce de la liste des membres de ce Conseil National de transition, dont ils ne désirent, d’ailleurs, pas faire membre.
            La création de ce Conseil entre dans le cadre de la duplication du scenario lybien à la Syrie désormais connu dont les grandes lignes sont:
            - l’instrumentalisation des médias pour créer une atmosphère propice à l’insurrection,
            - création d’un Benghazi Syrien, b’abord à Daraa, Telkalakh et Banias, Alla diquiya, Idlib, Deir Ezzor près d’une frontière avec un pays limitrophe pour servir de pointe et d’appui à l’intervention armée contre la Syrie,
            - la militarisation de l’insurrection,
            - l’instrumentalisation des pays hostiles à la Syrie et/ou satellites à Wachington,
            - l’instrumentation des « machins » ONUsiens et Arabe.

          • sowhat dit :

            « A long terme, le mensonge ne paie pas » c’est ça

            حبل الكذب قصير

            je me répéte : c’est l’hôpital qui se moque de la charité.

            PS : je ne suis pas sûr moi que SANA mente comme vous le prétendez

          • sowhat dit :

            « de grandes personnalités syriennes de l’Opposition syrienne en exil » et … « avec, en tant que « leader », Mr Bourhan Ghalioun »

            parfaitement inconnues en Syrie sauf des spécialistes de l’agitation. Zéro représentativité.

            Quel drôle de nom tout de même, ce Burhan Gahlioun professeur en sociologie politique à la Sorbonne, en français « Preuve Pipe » ou « Preuve Pipeau » c’est mieux. Il ne semble pas avoir laisser de souvenir impérissable auprès de ses étudiants. Et après plus de 20 ans passés en france, ce brillant universitaire commet encore des fautes de français grossières dans ses interviews.

            « Nous souhaitons TOUS une Syrie meilleure »

            tiens ! vous êtes syrienne ? ou amie de la syrie peut-être ? J’ai des raisons d’en douter …

    • Candide dit :

      Une autre suggestion :

      Par esprit de justice, il faudrait également recenser les mensonges de l’autre bord…

      • Rensk dit :

        Al jasira ou le truc du Qatar me semble être plus proche du bol d’or tant convoité par CNN, 24 heures et la BBC

        • Syrienne libre dit :

          Pourtant, on adorait regarder Aljazira au temps de sa couverture exclusive en Afghanistan, pendant la guerre en Irak, pendant la 2e intifada.
          les locaux ont été bombardés à deux reprises, des journalistes arrétés ou meme emprisonnés.

          Maintenant on l’accuse de tous les maux, un jour antiamericaine, antisemite, un autre jour islamisre, pro americaine, faudrait savoir…
          Chacun critique tour à tour lorsque cette chaine diffuse des information qu’on n’a pas envie de divulguer… Alors il est facile de l’accuser de mensonge.

          • Mohamed dit :

            Au temps où Al Jazeera faisait du professionnalisme médiatique et respectait l’ETHIQUE, elle avait du crédit et de l’estime. Mais au moment où elle devient un instrument de déstabilisation et se défait des VALEURS qui guident l’information, elle devient partie prenante contre la Syrie, perd la crédibilité et l’estime des personnes indépendantes dont les esprits ne sont pas lessivés. Nombreux braves, honnêtes et éminents journalistes l’ont quitté pour cette raison. IL faut du temps pour se faire une crédibilité, mais il n’en faut que peu pour la perdre.

          • sowhat dit :

            « en Afghanistan, pendant la guerre en Irak, pendant la 2e intifada. »

            halte là ne mélangeons pas tout. Autres causes, autres contextes, autres intérêts.

            « des journalistes arrétés ou meme emprisonnés » … comme Malbrunot ?

      • Cécilia dit :

        A Candide,

        « Par esprit de justice »!

        Ce mot, de nos jours, a perdu tout son sens.
        En croyez vraiment?

        • Candide dit :

          Oui et de tout mon coeur !

          • Cécilia dit :

            « de paroles, de paroles, de paroles »!

          • Cécilia dit :

            « Par esprit de justice », cela n’a rien à avoir avec « le cœur »!
            Déjà, il y a des gens sans cœur.
            J’ai connu personnellement des personnes méchants faisant le mal
            par plaisir.

            La justice est un état d’esprit, de conviction et d’ordre moral.
            Je ne crois plus à la justice dans ce monde.
            Tout cela est de « la littérature » ou de « parole, parole, parole »
            En tout cas, c’est ma position personnelle.

          • Candide dit :

            J’y crois de tout mon coeur : Expression voulant dire que je crois en la justice au plus profond de moi-même.

          • Cécilia dit :

            Croire à la justice « au plus profond de soi-même » est une position personnelle, comme croire à la justice de Salomon, celle d’Aristocrate ou d’Antigone.
            Pour moi, la justice est polymorphe; la justice est liée à l’histoire non seulement à l’histoire des peuple et des civilisations, mais aussi à l’individu lui-même.
            Votre justice n’est pas forcement la mienne surtout quand il s’agit d’un conflit des intérêts. la justice, dans ce sens, n’est qu’une notion individuelle. Ce qui est juste pour vous apparait injuste aux yeux des autres.
            Des institutions ont été crées pour la justice et au nom de la justice, mais combien de fois ces mêmes institutions ont été détournées pour
            servir des objectifs malhonnêtes aussi mondialement qu’au niveau national (ONU, OTAN).
            De nos jours, on supprime l’autre non seulement moralement mais physiquement au nom d’une justice qui a perdu toute son sens.

            Je réitère, la justice c’est de la « littérature » et de « parole, parole, parole ».
            Cependant, êtes-vous naïf au point de croire si fort à la justice à moins que vous aviez le pouvoir de l’imposer partout où vous êtes?

            Votre pseudo le dis bien.

            J’étais comme vous dans le passé croyant « à la justice au plus profond de moi-même »

          • Mohamed dit :

            Droits : ils ne s’octroient pas, ils s’arrachent et se défendent. La justice: c’est celle du plus fort et celle de celui ou ceux qui défendent leurs droits et leurs intérêts. Il n’y a pas de justice pour les faibles qui ne savent se protéger et se défendre.

          • Cécilia dit :

            Correction:

            A lire: « à moins que vous n’ayez le pouvoir… »
            donc, le subjonctif avec le « ne » explicatif.

            Désolée, mes doigts sont souvent plus rapides que ma pensée

            Bien à vous

    • Cécilia dit :

      A Mohammed,

      « Médias noirs »!
      Il faut des annales.
      Des vidéos, des images, internet, télé, journaux…
      Par où commencer?
      Par quel pays?
      Je crois que cela relève du treizième travail pour Hercule.

  3. Souriya ya habibati dit :

    Ah chers Messieurs, vous me laissez sur ma faim quant au mot de la fin sur le « différend violent entre Russes et Turcs sans qu’on sache pourquoi ».

    Vous savez sûrement que le goût d’un loukoum pressé en sandwich entre deux petis-beure LU est divin.

    MERCI pour l’AFFECTION que vous témoignez à la Syrie.

    Je vous embrasse.

    Vive infosyrie.fr

  4. Adam dit :

    Je comprends la vision de Mr Soral, que je respecte, mais il faut faire la part des choses; ça fait beaucoup trop longtemps que le régime se sert de l’excuse du projet sioniste pour torturer ses propres citoyens. Des médecins et des avocats emprisonnés, vous trouvez ça normal?
    Beaucoup d’opposants de l’ère Hafez également sont obligés de vivre à l’étranger (dont en France), leur maison en Syrie les attend mais ils ne peuvent pas y retourner sous peine d’être emprisonnés. Plus récemment, ma soeur qui est retournée en Syrie cet été m’a rapporté le cas d’un jeune syrien qui a été arrêté à l’aéroport après que la police ait regardé son compte Facebook, sur lequel il avait mis une photo de protestation.
    La police est gangrennée par la corruption, ils n’ont pas beaucoup de considération pour leurs compatriotes non plus (et nous sommes dans un cadre bien différent des policiers français face à des jeunes de banlieue). Bachar fait traîner ses réformes, ça fait bientôt 6 mois (où plutôt 11 ans) qu’il aurait dû réformer le système, mais on a encore droit à des commissions de création de comissions pour étudier une éventuelle modification de la loi. Je rappelle qu’il gouverne le pays par décret, un seul mot de sa part aurait suffit à abolir la prédominance du Baath. Est-il nécessaire de rappeler la rapidité avec laquelle la Constitution avait été changée pour son arrivée au pouvoir?

    • sowhat dit :

      « Beaucoup d’opposants de l’ère Hafez également sont obligés de vivre à l’étranger (dont en France), leur maison en Syrie les attend mais ils ne peuvent pas y retourner sous peine d’être emprisonnés »

      Mensonge. Sauf les frérots, la plupart ont été amnistiés par Bashar.

      « Bachar fait traîner ses réformes »

      encore faux. Depuis son arrivée au pouvoir, Bachar n’a cessé de réformer. Mais il a privilégié les réformes socio-économiques par rapport aux réformes politiques.

      C’est vous qui ne voulez pas de ces réformes et vous essayez de faire passer ces réactionnaires pour des révolutionnaires. Faux et usage de faux.

      • Syrienne libre dit :

        Faux Faux Faux
        Là , vous me prouvez votre ignorance et êtes persuadé de tout savoir.
        Faux
        Faux
        Faux

        • nathalie dit :

          à Syrienne libre:
          le PIB de la Syrie à été augmenté par 2 ces 5 dernières années, et meme en tenant compte de l’inflation importante et de la spéculation en cours dans le secteur immobilier, il se trouve que les réformes économiques semblent plus que probantes! Tous les ans 250000 jeunes Syriens arrivent dans le monde du travail, et cela ne fait que commencer (la moitié de la populaion à moins de 20 ans). Il etait aussi urgent de commencer à se dégager de la rente pétrolière sur laquelle la Syrie ne pourra plus compter….
          Les réformes sur le multipartisme ont vu le jour, elles rendent l’article 8 caduque. les élections sont prévues pour Fev 2012 etc…
          tout cela est faux , vraiment?

          • Syrienne libre dit :

            Comme je l’ai dit dans un précédent post, encore heureux que la Syrie ait évolué en 40 ans…
            Ce n’est pas parce qu’on a construit des routes, des écoles, crée des emplois , fait des réformes vers une libéralisation de l’économie, que ceci légitime un gouvernement dictatorial et répressif.

            N’oublions pas que le système syrien garde un système d’état bureaucratique et centralisé, miné par la corruption.
            Un lien intéressant sur l’évolution économique et la mise en place de réformes de ces vingts dernieres années :
            http://www.animaweb.org/pays_syrie.php

            Quand je dis que c’est « faux », je parlais de l’amnistie générale et des risque de retourner en Syrie pour ceux qui ont du partir, depuis les années 80 jusqu’à maintenant, pour leurs seules opinions politiques.
            Et cela ne concerne pas que les « frere musulmans ».
            Donc pour moi, c’est faux de dire que la plupart des opposants aient été amnistiés et que personne ne risque rien à retourner en Syrie.

            Je me rends compte, au fil des échanges sur ce site, qu’il existe deux lectures, bien différentes des évènements actuels.
            l’une globale : geostrategique, géopolitique, sur laquelle je pourrais vous rejoindre (mais pas sur tout les points).
            l’une à dimension humaine, à l’échelle de la population et sur laquelle nous ne sommes pas d’accord.

            Mélanger les deux lectures, nous amène à ne pas nous comprendre.

            Par exemple, Soral ne voit les évènements que d’un point de vue géo politique mondial. Une vision « macro ». Ceci l’amène à mépriser les évènements sur le terrain.

            Les défenseurs du systeme actuel, voient les évenements à travers la crainte du chaos, leus interêts, leur sensibilité politique et religieuse, mais nient ou dénient absolument la réalité de la répression.

            Mes amis opposants voient les évènements de manière plus « immédiates », pour la plupart, d’un point de vue humain, en fonction de leur vécu et de leurs aspirations à la liberté, à la démocratie.
            Ceci nous amène à ignorer les enjeux géostrategiques qui s’y manigancent, sur le dos de la révolution.
            Mais il existe, parmi nos opposants politiques cette conscience et cette considération plus globale, et c’est en ça que je leur fait confiance.

            Comment parler des enjeux politiques mondiaux à une femme qui a perdu son enfant, un homme qui a perdu son frere en prison, à un enfant qui a perdu son pere sous une balle du régime?

            Je suis d’accord pour garder notre plus grand allié économique, la Russie. C’est grâce aux échanges économiques et notamment à la commercialisation des armes, que nous avons pu pratiquement effacer notre dette.
            Je suis d’accord m’opposer à une quelconque intervention militaire ou ingérence occidentale ou saoudienne.

            Mais pour moi, le régime n’a plus aucune légitimité et nous avons atteint un point de non retour.

            Vive la Révolution!

          • Louis dit :

            Oui, Syrienne libre, vous avez peut-être raison, sur cette distinction entre les deux visions de la Syrie. Ou du moins, vous avez mis le doigt sur quelque chose d’important.

            Et je peux vous assurer que je comprends très bien cette réaction « à chaud », au moins à titre personnel : quand on a perdu quelqu’un, ou qu’on a été maltraité, je comprends qu’on en veuille à celui qui en est l’auteur (même par procuration).

            Malheureusement, en l’occurrence, les enjeux et ceux qui instrumentalisent ces sentiments sont plus grands et viennent de l’extérieur de la Syrie : la vision globale dont vous parlez n’est pas fausse pour autant. Et si le régime peut s’ouvrir sans laisser la porte ouverte à ces gens de l’extérieur – quels qu’ils soient, d’ailleurs – alors nous pourrons considérer la Syrie sauvée, dans son ensemble.

            Je suis navré d’apprendre, même si je comprends votre rancoeur, que vous êtes prête à sacrifier la Syrie pour pouvoir vous venger.

          • Aleph dit :

            Voila qui est parlé syrienne libre.
            Je souscris également à votre analyse des deux visions non pas de la Syrie mais de la problématique actuelle.

            Votre vision de la Syrie n’est finalement pas éloignée de la mienne…
            Quel dommage que nous en arrivions à de tels désaccords.

            Je n’ai aucun élément me permettant de juger si l’amnistie générale est fausse ou pas. Pour moi, elle reste vraie jusqu’à ce qu’il s’avère qu’il y a eu au moins un cas dans lequel elle n’a pas été respectée.
            Je ne pense pas que les opposants au régime oublieront de le faire savoir au monde entier si cela avait été le cas, avec nom de l’opposant en question et les faits révélant son arrestation à son retour.

            En ce qui me concerne. Je ne nie pas que Bashar a apporté une ouverture et une volonté de réformes économiques à la Syrie.
            Je constate aussi qu’il n’a fait aucun changement politique et que, sans les manifestations actuelles, doublée des menaces de l’OTAN, on ne voit pas comment ces lois sur le multipartisme et les élections seraient venues par elles mêmes. Aucune chance.

            Je pense que la rigidité du parti baath et d’un système bien assis et des hommes qui en profitent depuis longtemps est et a été un frein à la modernisation économique et une « fin de non recevoir » à toute démocratisation.
            Cependant il ne s’agit pas d’un système autocratique pur. Il existe une certaine représentativité sous forme d’écoute et de consultation.

          • Aleph dit :

            Désolé mon commentaire est parti involontairement avant que je n’ai pu finir.

            Je continue.

            Bref, pour faire court, je dirais qu’il nous faut une réelle amnistie générale pour TOUS. Pour ceux qui ont pris les armes ainsi que pour le pouvoir.
            Une amnistie partielle ne peut jamais exister, ou alors elle est condamnée à échouer.

            Il faut juste un peu de recul pour savoir que sans cela, nous ne ferons que semer la mort pour venger la mort et à bien plus grande échelle vraisemblablement.

            D’autre part, il ne faut pas systématiquement assimiler la peur du chaos à une stratégie de protection du régime.

            J’estime que la seule et unique chance de la Syrie pour se sortir de la situation ou elle se trouve c’est un vote dans le calme. Un vote massif et sous surveillance des instances internationales pour garantir des résultats non truqués.

            Et dans l’Idéal et pour mettre fin au mauvais sort qui est planifié pour la Syrie, j’espère la fin du parti Baath et de la présidence Assad pour une personne incarnant l’espoir et l’avenir des Syriens.

            Je dis cela en étant désolé et pragmatique. Désolé car Bashar est selon moi quelqu’un de bien pour la Syrie. Pragmatique car je sais que les faucons internationaux ayant planifié la fin et la partition de la Syrie prendrons la réélection de Bashar comme prétexte pour continuer leur acharnement.

            Vous dites « Je suis d’accord m’opposer à une quelconque intervention militaire ou ingérence occidentale ou saoudienne »

            Et en l’occurence, maintenant je vous crois. Mais comment faire?
            Vous dites faire confiance aux opposants politiques pour savoir comment faire…
            C’est sur point particulier que je me trouve fondamentalement en désaccord avec vous.
            Ainsi que sur l’ignorance de la nécessité de transformer toute cette histoire en élections libres et en une épine dans l’oeil de tous ceux qui débouchent déjà le champagne pour fêter la fin de la Syrie.

          • Syrienne libre dit :

            « Je suis navré d’apprendre, même si je comprends votre rancoeur, que vous êtes prête à sacrifier la Syrie pour pouvoir vous venger. »

            Ohla mon ami, je vous arrête tout de suite!
            Votre réponse m’avait plus jusqu’à cette phrase…

            Ne m’alléguer pas ces accusations infondées!
            Trouvez-vous que mes phrases transpirent la haine ou la soif de vengeance?
            A force de m’en accuser vous pourriez vous en convaincre et convaincre les autres!
            Si je puis me permettre, vous devriez montrer moins de subjectivité …

            Bien à vous

          • Syrienne libre dit :

            Aleph, la solution est que Bashar prennent la parole? et qu’il dise dans un communiqué en direct :

            « Mon cher peuple, je n’en peux plus d’être à la tête d’un tel régime!
            Ce n’était pas mon intention!
            Mais je subis l’enorme pression de Maher, Rami et tout les autres qui m’entourent, ils ont même menacé ma femme et mes enfants!

            Mon cher peuple je suis tellement honteux! Le Baath a tellement de sang sur les mains! Je croule sous le poids de la honte et la culpabilité!

            Mais ça y’est, le temps de la soumission est révolu, moi aussi je me rebelle!
            Ce matin j’ai fait arrété toutes les tetes du regime, même mon frere et mes cousins!
            Je suis prêt à tout pour racheter le peu de dignité qu’il me reste!
            Je suis coupable d’avoir menti dans mes discours, d’avoir ordonné le mensonge dans les médias, d’avoir laissé perpétuer tout ces crimes depuis que je suis président!
            Je suis honteux d’avoir fait venir les parents de Hamza, alors que mes hommes ont commis l’inimaginable sur cet enfant!
            J’ai ordonné ce matin le retrait des troupes militaires et des chars, l’arrêt de la torture et la libération de tout les prisonniers d’opinion.
            J’ai ordonné l’ordre de renvoyer les milice du Hezbollah et d’Iran!
            Je ferais enfermé les shabbiha qui ont commis des crimes et qui vous ont volé et les autres feront des travaux d’intérêt général!

            Laissez moi rester au pouvoir le temps de la transition pour éviter le chaos et l’ingérence néocolonialiste des américains et ses suppôts!
            Je vous promets de faire tout mon possible pour que notre pays passe enfin à un système honorable!
            Aidez moi à démonter ce système obsolète et malhonnête basé sur la corruption et les privilèges idéologiques et communautariste!

            Je vous laisserai préparer la mise en place de vos partis et leurs programmes. Quand vous serez prêt , nous préparerons des élections libres et démocratiques.
            Je suis prêt à rendre les milliards de livres syrienne que je vous ai volées moi et mes proches.
            Je permettrai ainsi au pays de ne pas sombrer dans la crise économique! Je financerai de manière équitable, les campagnes éléctorales des partis qui ne discriminent aucune communauté!

            S’il vous plait mon cher peuple, pardonnez moi!

            Et comme le dit Conficius :

            « Le sage a honte de ses défauts, mais n’a pas honte de s’en corriger »

            fin de l’allocution.

            lol!
            On peut toujours rêver hein?

          • Mohamed dit :

            Respectable Syrienne libre:
            Je vous admire pour votre imagination et votre humour.
            Croyez-vous un seul instant que même si Bashar fait un mea-culpa pareil la prise sur la Syrie sera lâchée ? Absolument pas !!! Dans ce cas la SYRIE sera mangée crue en hors d’oeuvre. N’oubliez pas la question des élections transparentes à GAZA.
            Ce que l’on attend de la Syrie quelque soit celui qui la dirige c’est:
            - rompre avec l’axe de résistance anti-israélien : Iran, Hezbollah, Hamas;
            - entrer en pourparlers de paix avec Israël, avec ce que cela entend comme défection de soutien aux palestiniens et renoncement à la totalité ou à une partie du Golan.
            - se soumettre à la Volonté de Washington.
            Croyez en les Américains: une fois ces exigences acceptées la situation redeviendra calme ou du moins toute l’orchestration sera arrêtée et les intérêts des SYRIENS seront passées en second ordre.

          • Syrienne libre dit :

            Mohamed,

            Vous voulez dire qu’on est mal barré?

          • aleph dit :

            Mohamed, vos analyses sont justes et très bien exposées. De nombreuses personnes les partagent et vous lisent certainement avec attention.
            Merci et ne prêtez pas trop attention aux parasitages insignifiants.

          • Mohamed dit :

            Merci Aleph,
            A Syrienne Libre,
            On n’est mal barré que si la majorité des Syriens se laissent faire.
            La Syrie a plus que jamais besoin de Tous ses enfants. J’espère de tout mon coeur que les opposants qui ont pris position contre l’intervention étrangère et vis à vis de certains instruments dont le tout récent Conseil National de Transition « Insurrection », appréhendent la situation à sa juste valeur pour se serrer les coudes. Le temps n’est ni aux sensibilités personnelles ou partisanes, ni aux rancœurs accumulées et aux règlements de comptes, ni aux atermoiements et attentismes.
            Une seule considération doit prévaloir: sauver la Syrie. Unis ils ont une opportunité DIVINE de réformer, changer et améliorer comme ils veulent, à condition de se faire confiance « jusqu’à preuve du contraire ». Ils sont sous microscope et ils ont tout le MONDE à témoin.

          • sowhat dit :

            vive la Réaction !

          • Syrienne libre dit :

            Mohamed et Aleph
            J’apprécie nos échanges, nos idées se rejoignent,
            à quelques détails près..!

            Mais Aleph,
            mon allocution fictive vous a énérvé? Faut le prendre au second degrè…

            Sowhat, Merci pour vos commentaires un poil provocateurs et sans interêt, vous faisiez plus d’effort avant…

        • sowhat dit :

          je maintiens qu’il n’y a que les frérots et leurs complices qui sont indésirables. Quant à mon opinion là-dessus, je suis favorable à la déchéance de nationalité.

          • Syrienne libre dit :

            vous êtes pour la déchéance de nationalité des Kurdes aussi?

          • sowhat dit :

            pourquoi donc ? tous les kurdes ne sont pas des frérots

          • Syrienne libre dit :

            Non , ce ne sont pas des « frèrots » comme vous dites, mais je l’ai déjà entendu de la bouche de certains pro régime.
            Ca m’a fait froid dans le dos……

        • sowhat dit :

          « vous faisiez plus d’effort avant… »

          c’est que vous me troublez :)

          • Syrienne libre dit :

            Vous troubler?
            je dois le prendre comme une flatterie?
            Si encore on s’était rencontré, je veux bien croire en mon charme fatale!
            ;)

    • Fatima dit :

      Adam,
      Je pense que vous pouvez retourner en Syrie, ne dites pas le contraire. L’Etat syrien a diffusé tous les noms des « opposants » sur toutes les frontières syriennes et a demandé de ne plus toucher aux personnes « demandés par la police ». Toutes les personnalités vivantes à l’Etranger peuvent aller. Mais apparement et depuis longtemps, vous vous méfiez des autorités syriennes et je peux vous assurez que beaucoup sont rentrés et personne ne les ai interpellés. Je constate que soit vous mentez, soit vous avez commis un délit ou une faute concernant la sécurité ?? Jusqu’à présent je n’ai pas entendu que quelqu’un a été jeté dans les geôles sans rien faire .

      • Syrienne libre dit :

        Me Fatima, désolée de vous contredire, mais là vous nous prouvez votre ignorance.
        Moi , je ne prétends pas tout savoir sur la Syrie, vous, si…
        Ca s’appelle de la prétention.
        Qui etes vous pour tout savoir?
        Des opposants (de tout les bords politiques) qui ne peuvent pas rentrer en Syrie, il y en a beaucoup.
        Des personnes arrêtées à leur arrivée, il y en a.
        D’autres ont été « amnistiés », c’est vrai, et viennent et repartent en Syrie librement.

        « Je constate que soit vous mentez, soit vous avez commis un délit ou une faute concernant la sécurité ?? »

        Là , c’est ridicule, il n’y a pas à argumenter.

        L’image que vous avez du gouvernement est bien lisse et bien naïve…

        Cordialement

    • Lubnan dit :

      Adam,

      « …l’excuse du projet sioniste… »

      Ce n’est pas une excuse, c’est un danger, un vrai et si vous n’êtes pas d’accord, je me pose des questions.
      Mais vous avez sûrement raison quand vous dites qu’il y a des gens emprisonnés injustement à cause du danger sioniste.
      Admettez que c’est une situation difficile à gérer et que la paranoïa est présente au niveau du pouvoir.

      Bien à vous.

      • sowhat dit :

        après avoir refusé toutes les offres de négociation et les intermédiations en vue d’un accord de paix avec un compromis acceptable sur le Golan, l’oligarchie militaro-industrielle des ultra-sinonistes de Netanyahoo et ses alliés de Israel Beitenou et du Shass ne veulent qu’une chose : affaiblir la Syrie par tous les moyens et conforter leur pouvoir – et leur fuite en avant qui va les mener droit dans le mur.

        • Lubnan dit :

          Sowhat,

          j’adhère à votre raisonnement seulement je changerai « négociation » en « diktat », diktat de la part d’ »Israel » à la Syrie.

          Mais la Syrie ne sera jamais la prostituée de quelqu’un d’autre.

          Bien à vous.

          • sowhat dit :

            Tous ceux qui en Israel étaient favorables pour l’ouverture de négociations directes et pour un accord sur le Golan ont été écartés, que ce soit dans l’état-major de l’armée ou parmi les responsables politiques. La Syrie a fait tous les efforts possibles en particulier par le biais de Imad Mustapha ambassadeur aux EU auprès de l’AIPAC. Un membre de l’AIPAC a mê visité la Syrie, sauf erreur de ma part, début mars 2011.

          • sowhat dit :

            j’ajoute qu’à la même époque un haut gradé israelien (je n’ai pas le temps de chercher) s’est exprimé à ce sujet devant la presse et dit qu’un accord de paix avec la Syrie était à portée de main.

    • Mohamed dit :

      Etes-vous contre la Démocratie PARTICIPATIVE pour lui préférer un décret autocratique d’annulation fictive de la prédominance du Baath?!
      Ce qui est proposé c’est une construction globale, saine, MUTUELLE de la nouvelle SYRIE, ouverte sur l’avenir, confiante en son présent et ne niant pas son passé (sucré ou amer).
      Que tous les syriens, toutes obédiences confondues, se mettent à table, en clair et en toute transparence et transmission TV comme pour la précédente réunion de consultation de préparation du DIALOGUE NATIONAL, pour REVISER leur constitution et arrêter les moyens d’exercer le pouvoir au service de la vraie démocratie pour le bien de TOUS les Syriens.

  5. Abdelkader dit :

    Et toi ton rôle syrienne libre c’est de défendre les sionnistes et le judaïsme afin qu’ils en profitent pour écraser les nations arabes.Plutôt être pour l’actuel régime qu’un autre régime qui serait certainement inféodé a l’usrael: la peste plutôt que le choléra .D’ailleurs je me demande si tu es vraiment syrienne ?ou plutôt tu te ferais passer pour une syrienne de la bas alors que tu serais en réalité un agent sioniste qui infiltre ce site de ré-information afin de créer la confusion des esprits.Ce recours à de faux pseudos et de fausse identité me rappelle le blog de lesbian syrian girl qui en réalité était un vieux étudiant juif-américain résidant je vous le donne en mille….aux Usa!Bref tu es démasquée sinon prouve le contraire ….

    • Syrienne libre-vengeur masqué dit :

      Si vous saviez combien j’adore ce genre de considération. Vraiment! Et vous etes aussi passionné qu’un Syrien assadiste!
      Ca me rappelle la fois où on piraté mon compte Facebook et publié ma photo pour dire que j’étais une « dangereuse terroriste et collabo ».
      Je suis allée le remercier. Dommage qu’il ait été si vulgaire et menacant. D’ailleurs, il fait parti de ceux qui ont agressé nos compatriotes à la manif hier.

    • Adam dit :

      Donc selon ce raisonnement hautement intellectuel, si on est pas pour la mafia Assad, on est des sionistes… Ça ne t’est jamais venu à l’esprit que des gens pouvaient être à la fois contre Assad et contre Israel?

      • sowhat dit :

        « à la fois contre Assad et contre Israel? »

        bravo ! vous avez résolu la quadrature du cercle

    • syrieux dit :

      « Bref tu es démasquée sinon prouve le contraire …. »

      Ahahahaha!
      Non mais sérieux, t’as aucune honte toi!

      Si tu préfère la peste plutôt que le choléra, c’est ton problème, nous ne voulons ni l’un, ni l’autre, arrêtez de vouloir nous refourguer votre Bachar pourri sous de fausses résistance au sionisme.

    • Candide dit :

      Abdelkader,

      Par quel moyen Syrienne Libre pourrait-elle te prouver ce que tu lui demandes? Un certificat, des photos, une attestation sur l’honneur?

      Restons sérieux, ce forum permet à toutes les sensibilités de s’exprimer, c’est ce qui fait son intéret, sa richesse et c’est pourquoi je prends plaisir à le parcourir. Respecte la s’il te plait. C’est le manque de tolérance qui crée la violence !

      Ne pas être d’accord avec toi, ne fait pas d’elle un agent sioniste à abattre. C’est à toi à fournir la preuve de tes soupçons : Dans un système démocratique, la charge de la preuve revient à l’accusation et non le contraire.

      Et toi, peux-tu prouver que tu n’es pas un agent provocateur payé directement par le régime syrien pour infiltrer Infosyrie et faire taire les opposants qui s’expriment librement en les sallissant?

      • Cécilia dit :

        Doucement, vous allez loin, Candide!

        Que voulez-vous dire dans votre dernière phrase « payé directement par le régime », « infiltrer infosyrie », « faire taire les opposants ».

        Mais, comment on peut accuser sans preuve?
        C’est vous l’accusateur d’Abdelkader, donc c’est à vous de présenter les preuves de ce que vous avancez.
        Avez-vous oublié ce que vous avez déjà écrit?

        Bien à vous

        • Candide dit :

          Houla, c’était du second degré pour illustrer mon argumentation. J’aurais du plutot écrire  » Et toi, à situation identique pourrais tu prouver… »

          • Cécilia dit :

            Houla, mais moi, je n’ai rien compris à votre réponse.

            « J’aurais dû plutôt écrire »: ici, la réponse est plus claire.
            Vous savez, Candide, je ne suis dans la tête de personne. Donc je ne
            peux savoir toujours la pensée EXACTE de telle ou telle personne!

            Bien à vous

    • Abdelkader dit :

      Certainement j’ai posé les vrais questions d’ou la sterélité de vos réponses Candide et syrienne…Vous n’avez pas argumenté vos réponses ni cité d’exemples alors que moi si.Donc au lieu de me faire le » coup du miroir »(stratégie des esprits creux et a cours d’arguments ):PROUVEZ MOI QUI VOUS ETES JE SUIS PRETS A VOUS RENCONTREZ ET MEME A DEBATTRE POUR FAIRE JAILLIR LA VERITÉ.CHICHE!

      • Syrienne libre dit :

        Abdelkader , le vieux provocateur à deux balles,
        Je te reconnais puisque tu es déja venu faire un tour sur Facebook pour dégueuler tes ânéries.
        Tu es algerien et mal dans ta peau.
        Tu ne mérites pas de porter ce pseudo.
        Heureusement que tu es un cas rare parmi ton peuple.

  6. RADWAN dit :

    Un pays comme la Syrie, avec toute la diversité culturelle, ethnique et religieuse qui est la deuxième après le Liban, protégé par un système politique laïc et une cohabitation et une sécurité classé 3 au niveau international et mondial jusqu’à l’éclatement des mouvement et des émeutes terroristes, salafistes, extrémistes, djihadistes, talibanistes soutenue par les royaumes de l’obscurité des bédouins du golf et par leurs maîtres guerriers les états-unis et l’Europe !!! Quand nous disons, nous ne voulons que la vérité et la réalité, nous ne défendons personne… Nous voulons juste que vous ayez un oeil neutre et juste pour voir les massacres commis pas les soi-disants manifestants pacifiques… je parie tous les médias et tous les fabriques et truqueur des vidéo qu’ils nous montre l’armée ou les forces de l’ordre en train d’agresser des civiles, sauf en cas de la légitime défense… Ce que nous soutenons c’est l’état, c’est le pays !!! Toute opposition soutenue par l’occident et les états unis ou n’importe quel pays étranger est une opposition condamnée d’avance de trahison! toute manifestation sort d’une mosquée et toute absence de femme des manifestations ce n’est pas une manifestation de liberté et de démocratie!!! toute manifestation à réclamation religieuse je la refuse!!! tant que l’occident et les état-unis ne soutiennent pas les palestiniens, les irakiens et la femme saoudienne pour qu’elle conduise la voiture… je n’y crois pas à leur discours sur la liberté et la démocratie… à bas toute personne qui ne voit que la partie vide de la tasse !!!

    • Fatima dit :

      Non, Monsieur , la Syrie devance le Liban par la diversité de ses communautés et je peux vous les citer : musulmans sunnites, musulmans alaouites, musulmans chiites, Druzes, Turkmans, Kurdes, tcherkesse, Arméniens, Chrétiens dont (orthodoxes, latine, melkites, kaldéens(catholique et orthodoxes), syriaques, maronites, …) et ne pas oublié les Assyriens et juifs ..et nous avons vécu ensemble en parfaite harmonie depuis toujours. Même les Ommeyades lors de leur entrée à Damas, ont donné la liberté à toutes les communautés de pratiquer leurs fois librement. Mais, les non musulmans payait un impôt. Jamais en Syrie, on demande à quelqu’un quelle est ta religion !! jamais. Ce sont les Franàais qui ont divisé la Syrie en communautés ??? Depuis longtemps l’oocident prèche pour la division. Ce n’est pas nouveau. C’est à nous de faire attention et de se respecter les uns , les autres. J’ai confiance en ce peuple. Il ne peut pas trahir ces valeurs ..

    • syrieux dit :

      « l’éclatement des mouvement et des émeutes terroristes, salafistes, extrémistes, djihadistes, talibanistes soutenue par les royaumes de l’obscurité des bédouins du golf et par leurs maîtres guerriers les états-unis et l’Europe !!!  »

      t’as oublié de dire qu’ils sont aussi des frères musulmans et des sionistes.
      Et ça crois faire de la géopolitique…

      • aleph dit :

        A comparer avec la géopolitique qui veut que rien d’autre n’existe sauf le peuple, la répression, et le régime.
        Sans rien autour ou si peu.

        D’ailleurs on le comprends aisément: Pour se maintenir dans cette construction restrictive – peuple/répression/régime il est bien entendu nécessaire de rejeter toute autre considération d’ordre géopolitique qui viendrait permettre une lecture plus fine des événements.

        Si vous êtes si fort en géopolitique, expliquez nous donc le pourquoi des manœuvres des grands pays de l’OTAN et des pays du Golf en opposition à la Russie/Chine/Iran soutenus par l’Inde/l’Afrique-du-sud/Brésil…principalement.

        Cela ressemble à une planète coupée en deux.
        Éclairez nous donc avec votre Géopolitique.

      • Cécilia dit :

        Une connerie bien sympathique: « ça crois faire de la géopolitique »!

        Mais que signifie cette phrase?

        Dois-je encore répéter, syrieux, soyez sérieux ou vous êtes fatigué donc votre copie à revoir pour demain!

        De ce fait, attendons-nous la nouvelle copie.

        Bien à vous

      • syrieux dit :

        Oui, je persiste, il ne suffit pas d’aligner des mots en iste pour que ce que l’on écrit soit intelligent.

    • Candide dit :

      « …Un oeil neutre… » Je veux bien, mais à lire certains, il en faudrait peu pour qu’ils le crèvent !

  7. Daraa dit :

     » Eh bien désolé, on a pu voir le pont – qui se trouve au nord-ouest de la ville – sous tous les angles, et c’est bien celui-ci ; quant au fleuve, il coule ! »

    Ils ont vite bien fait de le remplir en effet !

    « -IS : Combien de temps avez-vous passé à Hama ?

    -GD : 3,4 heures je dirais. On a aussi visité deux ou trois hôpitaux de la ville. »

    Vous m’envoyez fort confuse mais en 3,4 heures on ne peut rien voir ous m’excuserai ! Encore moins à Hama, pourquoi ne sont-ils pas restés une journée entière ? En 3,4heures c’est très vague !!

    • sowhat dit :

      « Ils ont vite bien fait de le remplir en effet ! »

      Remplir le fleuve ! Mais ils seraient capables de tout ces baathistes !

      Et en plus ils auraient construit un pont là tout exprès !

    • Syrienne Libre le vengeur masqué dit :

      La vue de ce pont me fait froid dans le dos…

      • sowhat dit :

        le pont ou les hommes qui jetaient les dépouilles sanglantes ?

      • sowhat dit :

        tout cela a été démontré et prouvé. Les assassins ont été arrêtés et sont passés aux aveux. Le pont a été localisé sans erreur possible. Les corps ont été récupérés plus bas dans l’eau du fleuve … qui a continué à couler. Qu’est-ce qui donne vraiment froid dans le dos ? ce sont vos dénégations.

    • stephane dit :

      eh bah je savais pas qu »on pouvait remplir un fleuves! mdr quelle malhonnêteté! mais que vous faut il franchement pour arrêter d’être manipulé. Allez en Syrei faites y un tour et essayer d’être de bonne humeur pour uen fois car franchement les syriens en ont marre des jamais content comme vous

    • Akyliss dit :

      « Ils ont vite bien fait de le remplir en effet ! » vous pouvez nous expliquer comment on fait pour remplir un fleuve vite fait bien fait ? je ne connais pas cette méthode surtout qu’un fleuve c’est long …
      « 3,4 heures on ne peut rien voir » en tout cas je croit qu’ils ont vue l’essentiel non ? le pont, le fleuve, le commissariat brûlé, par contre j’aurai bien aimé qu’il soit présent le vendredi sur la place où les gens faisait la manifestation histoire de faire vraiment un vrai compte du nombre de manifestant puisque apparemment Rahmi Abdel Rahmane de l’OSDH a du mal avec les mathématiques et les surfaces…

      • Syrienne libre dit :

        connaissez vous le systeme des barrages?

        • Akyliss dit :

          les systeme des barrages, oui et alors ? la suite ?

        • Daraa dit :

          Je n’pense pas qu’Akyliss le sache .
          Expliquez lui ;)

          • Akyliss dit :

             » Je n’pense pas qu’Akyliss le sache .
            Expliquez lui  »

            Justement Daraa, considéré moi comme un ignare et expliquez moi comment l’armée ou les shabihas ou Bachar peuvent faire pour maintenir un fleuve à son niveau habituelle quand vous avancez que le fleuve est sec à cette époque ? même avec des barrages, le niveau et la pression sont faible, donc expliquez vous au lieu de vous moquez des gens, en combien de temps, avec quel barrage ? (il est loin de Hama le barrage ?)

          • Syrienne libre dit :

            je vais me renseigner Akyliss, histoire de vous répondre intelligemment!
            Ca me rappelle un peu l’histoire du faux accident de train en Syrie, il y a quelques mois.
            Des ingenieurs ont parlé pour dementir la version des faits, en plus de ça, c’etaient des trains inutilisés depuis longtemps…

            cordialement

          • Akyliss dit :

            Merci Syrienne libre ! J’aime bien avoir une explication plutot qu’une idée qu’on jette ainsi  » ils ont rempli le fleuve d’eau » ! c’est plus crédible avec des renseignements sur place (si vous avez des contacts la bas)et une preuve logique quoi !
            en tout cas j’espere que la Syrie va s’en sortir sinon c’est surtout le peuple syrien qui va trinquer, votre famille et amis et ma famille et mes amis aussi…

          • Akyliss dit :

            Syrienne Libre, j’attends toujours vos explications pour le remplisssage du fleuve par les shabihas et l’armée, j’espere que vous ne m’avez pas oublié !

          • Marv dit :

            Thanky Thanky for all this good infroatmoin!

      • Daraa dit :

        Vous êtes tous pathétiques ! vous m’faîtes de la peine .
        Inutile de perdre du temps avec des gens comme vous !
        Ceux qui ne veulent pas savoir, ne saurons pas !
        Ceux qui ne veulent pas croir, ne croiront pas !

        • Akyliss dit :

           » Vous êtes tous pathétiques ! vous m’faîtes de la peine .
          Inutile de perdre du temps avec des gens comme vous !
          Ceux qui ne veulent pas savoir, ne saurons pas !
          Ceux qui ne veulent pas croir, ne croiront pas ! » on peut vous retourner le compliment cher Daraa, puisque vous avez l’air de détenir toute les vérité

          • Cécilia dit :

            Bien sûr, il détient « toutes les vérités ».
            Bon sang, il s’appelle DARAA.
            Cela n’est pas assez convaincant, cher Akyliss?

          • Akyliss dit :

            chere Cécilia, j’ai failli me laisser convaincre par ses arguments ! et puis finalement non ! car ça fait un peu léger de balancer un « ceux qui ne veulent pas savoir, ne saurons pas!  » moi je ne demande qu’a savoir! et j’attend la réponse technique du miracle pour remplir un fleuve! ca pourrait nous servir en France pendant la sécheresse !

          • Cécilia dit :

            Cher Akyliss,
            Il n’est plus là depuis que je lui ai écris ma réponse du 29 août!

          • Akyliss dit :

            Cécilia, tu l’as effrayé !!

    • Cécilia dit :

      Bonjour Daraa,

      J’adore cette ville et j’ai de la famille là bas. Une sœur mutée comme professeur de mathématique depuis quelques années.

      A Damas, on a l’habitude de raconter une blague d’un conflit entre les habitants de Homs et de Hama sur al-Assi qu’un jour les deux villes se disputaient l’eau. Finalement, les sages ont décidé de couper le fleuve en
      deux partis en mettant une corde tout au long.
      La première nuit tombée, on voyait des gens de Homs prendre de l’eau de côté réservé aux habitant de Hama pour la verser vers leur côté pour
      augmenter leur part!

      Alors, ma question : êtes-vous réellement de Daraa ou de Homs?
      En lisant ce que vous avez écrit que « ils ont vite bien fait de le remplir », je pense fortement que vous êtes de Homs et êtes bien influencé
      par les blagues. Attention j’adore les habitants de Homs. C’est la ville où il y a le plus de diplômés.

      Sommes-nous des vrais enfants pour nous faire avaler qu’on peut remplir
      al’Assi de cette manière quasi miraculeuse sinon à dormir debouts?

      Bien à vous

      • Mohamed dit :

        A moins que le fleuve ne prenne source à partir d’un barrage qu’on vient d’ouvrir ?!!!

      • Mohamed dit :

        Moi je veux plutôt attirer l’attention de tous sur les propos tenus par les extrémistes au moment où ils déchargent les cadavres de la camionnette pour les jeter par dessus le pont dans le fleuve, des menaces et des injures « même à la religion ». La façon dont ils maltraitent les cadavres prouve qu’ils n’ont ni coeur ni sentiments, et les propos montrent qu’ils n’ont ni foi ni loi.
        Ce sont des « bêtes » sauvages qui n’ont rien d’humain ! En aucun moment je n’exclue le fait qu’ils soient puissamment drogués au point d’être à l’état bestial dans lequel ils sont !
        Et dire que ce sont ceux-là qui manifestent pour la justice et la liberté ?!! Et que tout ce beau monde soutient !
        Que Dieu préserve la SYRIE !

  8. Cécilia dit :

    Merci pour toute l’équipe de vouloir défendre la Syrie et le peuple syrien.
    Pour avoir transmis une vérité que les médias occidentaux cherchent à la cacher.
    Bravo!

    • Adam dit :

      Si le régime syrien laissait filmer librement, on en serait pas là. Le black-out de l’information qu’ils ont imposé depuis le début des évènements s’est retourné contre eux.

      • Lubnan dit :

        Adam,

        « Si le régime syrien laissait filmer librement, on en serait pas là.  »

        Argument trop faible car vous ne prenez pas en compte la complexité de la situation.

        Concernant l’entrée libre des journalistes, nous l’avons déjà expliqué.
        Si vous voulez qu’on s’explique de nouveau…

        Bien à vous.

        PS: Il y en a qui parle de « l’excuse sioniste », ce n’est pas une excuse c’est un réel danger!

        • syrieux dit :

          « Concernant l’entrée libre des journalistes, nous l’avons déjà expliqué.
          Si vous voulez qu’on s’explique de nouveau… »

          Vos explications ne sont que des explications plausibles, mais vous en oubliez d’autres, qui sont tout aussi plausibles voir plus.
          Exemple, le régime ne souhaites pas voir les journalistes pour qu’il puisse massacrer en paix.
          A moins que vous n’ayez un lien avec le régime, vos explications ne sont pas la réalité.
          Et c’est ce que je vous reproche Lubnan, vous penchez systématiquement vers les scénarii qui blanchissent le régime.

          • Lubnan dit :

            Syrieux,

            vous avez raison de dire qu’il y d’autres scénarii possibles mais je m’exprime peut-être mal.

            Ce que je veux dire c’est que il ne faut pas qu’il affirme avec une foi inébranlable que les journalistes ne rentrent pas car le régime veut massacrer librement.

            Comme moi il n’en sait rien. Il ne peut que supposer mais avec un raisonnement derrière.

            Cependant pourquoi je penche vers la scénario qui « blanchit le régime »?
            Voilà mon raisonnement

            Tout d’abord, car je pense que l’armée ne tue pas volontairement les manifestants sans armes. Et qu’il existe des groupes armés.
            C’est déjà une différence entre vous et moi.

            Ensuite, dans les autres révolutions (pas obligatoirement arabes, je parle dans le cas général)il y a souvent arrestation de service secret se faisant passer pour un journaliste ou bien des journalistes qui déforment la réalité.
            Ex frappant: la Libye.

            Maintenant vous constatez que les russes (par ex) sont souvent présent mais pourquoi?
            Ils rapportent la réalité sans déformer ou trafiquer… .

            Voilà pourquoi je penche pour le « blanchissement du régime ».

            Maintenant, peut-être qu’il ne faut pas exclure des cas particuliers de l’armée qui abusent de la situation.
            Mais toute l’armée je n’y crois pas.

            Bien à vous.

            PS: Ne prenez-vous pas toujours la thèse qui blanchie les opposants?

          • Syrienne libre dit :

            Et c’est pour ça que pour appuyer mes arguments, j’essaie de citer le plus souvent possible, les média russes ou chinois.
            Le Russes connaissent la réalité de la répression, mais ne veulent pas perdre leur seul allié stratégiqie et surtout économique au proche orient.

            le président russe Dmitri Medvedev a déclaré que le président syrien « risquait de subir un triste sort » s’il n’arrivait pas à mener à bien les reformes, à se réconcilier avec l’opposition et à « créer un État moderne ».

            Si M.al-Assad échouait à le faire, la Russie serait obligée de « réagir d’une façon appropriée », a précisé M.Medvedev.

            Moi je leur dirais : ne vous inquiétez pas, nous resterons associés même apres la chute du régime!

          • syrieux dit :

            Lubnan,

            « Syrieux,

            vous avez raison de dire qu’il y d’autres scénarii possibles mais je m’exprime peut-être mal.

            Ce que je veux dire c’est que il ne faut pas qu’il affirme avec une foi inébranlable que les journalistes ne rentrent pas car le régime veut massacrer librement. »

            Je peux vous rejoindre sur ce point, d’un point de vue scientifique.

            « Comme moi il n’en sait rien. Il ne peut que supposer mais avec un raisonnement derrière. »

            Oui, bien sûr. Et c’est même mieux qu’un raisonnement, c’est une multitude de témoignages qui nous rapportent les crimes des forces de Bachar. Crimes tout simplement niés sur ce site.

            « Cependant pourquoi je penche vers la scénario qui « blanchit le régime »?
            Voilà mon raisonnement
            Tout d’abord, car je pense que l’armée ne tue pas volontairement les manifestants sans armes. Et qu’il existe des groupes armés.
            C’est déjà une différence entre vous et moi. »

            Oui, c’est une différence énorme. Je signale trois points :
            - on n’a pas la preuve de vos groupes armés.
            - des gens armés existent, qui se protége des attaques des forces de Bachar, ne pas confondre cause et conséquence…
            - l’existence de groupes armés ne prouve pas l’inexistence des crimes du régime.

            « Ensuite, dans les autres révolutions (pas obligatoirement arabes, je parle dans le cas général)il y a souvent arrestation de service secret se faisant passer pour un journaliste ou bien des journalistes qui déforment la réalité.
            Ex frappant: la Libye. »
            Oui mais ça ne suffit pas pour pencher pour cette explication. Il existe dans l’histoire de nombreux cas où les ambassadeurs d’un pays sont des espions. Pourquoi ne pas les interdire ?

            « Maintenant vous constatez que les russes (par ex) sont souvent présent mais pourquoi?
            Ils rapportent la réalité sans déformer ou trafiquer… . »
            Ou alors parce que le régime sait d’avance que le journaliste écrira ce qu’il veut.

            « Voilà pourquoi je penche pour le « blanchissement du régime ». »
            Je vous le dit en toute amitié : ça n’est pas convaincant, et à choisir entre les deux hypothèses, je penche pour celle qui dit que le régime veut massacrer tranquilement. La certitude des crimes me fait pencher pour cette hypothèse.

            « Maintenant, peut-être qu’il ne faut pas exclure des cas particuliers de l’armée qui abusent de la situation.
            Mais toute l’armée je n’y crois pas. »
            Toute l’armée, non!
            Mais c’est loin d’être des cas particuliers, malheureusement…

            « PS: Ne prenez-vous pas toujours la thèse qui blanchie les opposants? »
            Merci pour cette question, et ma réponse est claire et nette : NON.
            Je cherche à savoir ce qui se passe réellement, et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle je suis venu sur ce site, au départ.
            Vous pouvez constater que je ne répète pas n’importe quelle information, que je cite mes sources, et surtout, surtout, que je suis COHERENT! ce qui est loin d’être le cas des gens ici, pour leur majorité. Exemple typique : les médias sont des menteurs, et quand ces médias vont dans votre sens : même ces médias disent la ( votre) vérité.
            Ou alors, les médias sont des menteurs, regardez ce que dit Sana et la chaîne syrienne…
            Ah oui, je suis aussi dans le débat et les arguments, je n’ai par exemple jamais insinué quoi que ce soit sur les commentateurs ici. J’ai par contre appris que j’étais plus ou moins un sioniste qui a des armes chez sa famille en Syrie, un adorateur de l’Empire et autres conneries. Vous même vous avez remis en cause ma crédibilité car vous apportiez un témoignage contraire à celui que je relayais…
            D’où mon changement d’approche ici, il n’y a guère que trois ou quatre personnes qui ne sont pas de mauvaise foi, bien que je sois en total désaccord avec eux.

          • Lubnan dit :

            Syrieux,

             » Vous même vous avez remis en cause ma crédibilité car vous apportiez un témoignage contraire à celui que je relayais… »

            Je ne voulais pas vous vexer mais juste vous provoquer pour « pimenter » les échanges.
            Bref, il n’y avait pas de mauvaises intentions.

            Bien à vous.

          • syrieux dit :

            « Je ne voulais pas vous vexer mais juste vous provoquer pour « pimenter » les échanges.
            Bref, il n’y avait pas de mauvaises intentions. »

            Vous ne me vexez pas, je vous rassure. Mais j’avoue que je n’ai pas aimé la démarche. C’est le cas de la majorité des proBachar ici.

            Personnellement, même si je suis en désaccord, et qu’on a pu avoir des mots un peu dur, je préfère discuter avec Akylis par exemple qu’avec ceux qui vont direct m’accuser de choses graves.

            D’où mon changement de ton dans mes commentaires. La plupart ici ne veulent pas échanger.

            J’étais surpris par votre message, mais si vous me dites que c’était juste pour pimenter, je vous crois sur parole.

          • sowhat dit :

            Il me semble à moi syrieux que vous jetez à la figure de vos contradicteurs vos propres torts.

            Vous éludez toujours les questions embarrassantes. Quand on vous attaque sur la construction de vos raisonnements, vous vous en sortez par d’autres sophismes ou par des pirouettes. C’est trop facile.

            Je ne vous ai jamais accusé d’être à la solde des sionistes ou de qui ce soit d’autre. Je vous ai intérrogé sur vos arguments et sur vos propositions comme je l’aurais fait avec n’importe quel opposant. Veuillez remarquer que je n’ai jamais exprimé une adhésion enthousiaste et sans réserve pour le régime. Ma position consiste uniquement à démonter des raisonnements spécieux et à dénoncer les mensonges. C’est la raison pour laquelle vous évitez de me répondre et j’en ai conclu qu’il est inutile que je perde mon temps avec vous et qu’il n’y a pas d’échange possible.

            Je relève une phrase de vous : « le régime ne souhaites (sic)pas voir les journalistes pour qu’il puisse massacrer en paix ». Ca ne tient pas debout ce que vous dites. Quel intérêt aurait le régime à massacrer ? Moi il me semble plutôt qu’il a fait preuve de beaucoup de retenue et que le bain de sang a été évité.

          • syrieux dit :

            « Il me semble à moi syrieux que vous jetez à la figure de vos contradicteurs vos propres torts. »
            Il vous semble mal.

            « Vous éludez toujours les questions embarrassantes. Quand on vous attaque sur la construction de vos raisonnements, vous vous en sortez par d’autres sophismes ou par des pirouettes. C’est trop facile. »
            C’est évidemment faux. J’ai beaucoup développé avant, puis j’ai décidé de faire plus court. Si vous voulez des arguments, vous ne serez pas déçu avec moi, mais je sais pour avoir essayé que vous y êtes insensible.

            « Je ne vous ai jamais accusé d’être à la solde des sionistes ou de qui ce soit d’autre. »
            Attendez, où ais je dit que vous aviez fait cela? Ce n’est pas vous. Vous , je vous reproche autre chose.

            « Je vous ai intérrogé sur vos arguments et sur vos propositions comme je l’aurais fait avec n’importe quel opposant. Veuillez remarquer que je n’ai jamais exprimé une adhésion enthousiaste et sans réserve pour le régime. Ma position consiste uniquement à démonter des raisonnements spécieux et à dénoncer les mensonges. »
            Si c’était le cas, alors je vous suivrais.

            « C’est la raison pour laquelle vous évitez de me répondre et j’en ai conclu qu’il est inutile que je perde mon temps avec vous et qu’il n’y a pas d’échange possible. »
            Ne me faites pas rire, c’est moi qui ai décidé de cela. Souvenez vous! Il y avait deux points :
            - J’avais énoncé quatre hypothèses expliquant la présence de personnes armées en Syrie. Vous en avez pris une pour réagir là dessus. Je ne sais pas si vous connaissez le sens du mot hypothèse.
            - Il y a que vous utiliser le mot salafisme dans un sens complétement, mais alors complétement hors sujet. Je vous ai pourtant conseiller de faire des recherches, mais non, pour vous « Allah Akbar » c’est salafiste comme slogan… Je vous le dit, c’est pathétique.

            « Je relève une phrase de vous : « le régime ne souhaites (sic)pas voir les journalistes pour qu’il puisse massacrer en paix ». Ca ne tient pas debout ce que vous dites. Quel intérêt aurait le régime à massacrer ? Moi il me semble plutôt qu’il a fait preuve de beaucoup de retenue et que le bain de sang a été évité. »

            Voyez, vous recommencez! Bon alors :
            J’explique à Lubnan que son explication n’est qu’un scénario possible et qu’elle ne connaît rien des intentions du gouvernement l’ayant poussé à ne pas vouloir de journalistes en Syrie. Donc je propose un autre scénario.
            Que vous ne voyez pas l’intérêt qu’aurait le régime à massacrer est un tout autre problème, ce qui nous intéresse est la réalité des faits. Or la réalité des faits, celles que me transmettent mes amis de là bas, celles qu’on voit sur les nombreuses vidéos que vous nier ici, est qu’il y a des morts, en nombre important, des enlèvements, des blessés, de la torture, etc…
            Si je ne peux affirmer avec conviction que la restriction des journalistes est dans le but de matter la révolution en paix, c’est ce qui me paraît le plus probable.
            J’ai finis en faisant mon reproche à Lubnan : toujours pencher vers le scénario qui blanchit le régime, ce qui est un biais évident.

      • Akyliss dit :

        « Si le régime syrien laissait filmer librement, on en serait pas là. Le black-out de l’information qu’ils ont imposé depuis le début des évènements s’est retourné contre eux. »

        On a vue en Libye comment les « honnetes journalistes » de France24, CNN et AL Jazeera couvrent les évènements : civils tués par l’OTAN ou les insurgés : dommage collatéraux, civils tués par Khadafi : Khadafi et son armée son des assassins d’enfants et de femmes…

        Alors je ne vois pas pourquoi faire confiance à des journalistes qui ne colporte que des mensonges quand il s’agit d’un pays à abattre !

        la preuve avec ce larbin de Malbrunot qui ne voit que ce que son maitre sarkozy lui dit de voir !

      • sowhat dit :

        quel « black-out » ?

        Il y a certains journalistes étrangers présents en Syrie. L’interdiction est partielle et touche les journalistes ou les agences notoirement non neutres. Par ailleurs, les communications téléphoniques ne sont pas coupées, ni internet. De même les plus grands quotidiens de la presse étrangère sont autorisés à la vente sans censure. ET ce sur tout le territoire. C’est ça que vous appelez un black-out ?

        • Syrienne libre dit :

          Sowhat,
          je commence à croire que vous bossez pour le régime…

          • sowhat dit :

            « je commence à croire que vous bossez pour le régime »

            Je suis en faveur de l’opposition intérieure qui veut instaurer le dialogue avec le régime en vue de parvenir au pluralisme démocratique. Comme la plupart des syriens (que cela vous plaise ou non) je suis favorable aux réformes annoncées par le président. Je prends au mot le président concernant les réformes et je lui fais confiance pour les mener à bien (en passant je trouve qu’on est trop injuste avec lui et qu’il ne mérite pas cela , mais ceci est un autre sujet).

            qu’est-ce que j’ai écrit qui vous laisse supposer que je bosse pour le régime ? c’est une accusation infâme

  9. Aleph dit :

    Merci infiniment pour vos efforts et pour ce témoignage. Très peu de journalistes ou d’intellectuels occidentaux sont restés libres face à ce rouleau compresseur de la désinformation et de la pensée unique.

    Il est facile d’imaginer ce qu’il en coûte…
    Je vous rends hommage et salue votre intégrité.

  10. abdel dit :

    Un grand MERCI à toute l’equipe d’ INFOSYRIE pour son travail.
    je ne suis jamais tomber dans la mythomanie des pseudo journalistes comme malbrunot qui est pour moi un agent double, je me rappel que lors de sa prise d’otage en Irak il affirmait à ses ravisseur qu’il etait pro arabe et soutenais les palestiniens ‘sic’ ,tout comme le bloggeur de lesbian girls in damascus.
    certain commentateur n’ont rien de syriens sauf le pseudo, c’est evident !!!

    • sowhat dit :

      « certain commentateur n’ont rien de syriens sauf le pseudo »

      vous l’avez remrqué aussi. Comme c’est bizarre

  11. Salam dit :

    Merci pour toute l’équipe infosyrie pour le travail formidable que vous faites,
    Vous faites honneur à votre métier, je me permet de vous dire que vous êtes devenus comme des dinosaures dans ce monde où la majorité des journalistes sont aux ordres des lobbies en France et dans le monde,
    La machine de guerre médiatique contre la Syrie est bien organisée et tous les coups et les mensonges sont permis pour préparer l’opinion publique arabe et occidentale à intervenir en Syrie pour protéger les civiles au nom de droit de l’homme,
    L’occident avant d’envahir l’Irak de Saddam a lancé les mêmes méthodes de propagande et des mensonges, l’histoire se répète en Irak ; ils ont jamais trouvé d’arme nucléaire, et en Syrie
    ils font croire au massacre et demain vont comparer Bachar à Hitler,
    Il faut être vigilant contre ce plan diabolique orchestré par Israël, l’oncle-sam ,la France,la Turquie et les monarchies de Golf,
    J’appelle tous les gens qui aiment la Syrie, il faut barrer la route à ces bandits qui veulent instaurer la démocratie
    en Syrie à l’Irakienne,
    La majorité de peuple syriens inspire à la liberté et à la démocratie mais progressivement,parce que cette majorité n’a pas peur de Bachar, mais de chaos programmé par ces bandits,
    En fin l’histoire nous a appris que les pays occidentaux cités dans le complot n’ont jamais fait quelques choses qui peut être utile pour les peuples arabes,

    • Candide dit :

      « …La majorité de peuple syriens inspire à la liberté et à la démocratie mais progressivement… »

      Mort de rire : Près de 50 ans pour lever l’état d’urgence. A ce train là, avant 2050, les syriens auront le droit de ne pas voter pour le successeur héréditaire d’Assad, à moins que ses 3 enfants se présentent en même temps (super, il va y avoir enfin le choix !)

      • syrieux dit :

        « Près de 50 ans pour lever l’état d’urgence. A ce train là, avant 2050, les syriens auront le droit de ne pas voter pour le successeur héréditaire d’Assad, »

        Holà Candide!!! pas si vite, 50 ans seulement? Rome ne s’est pas construite en un jour!
        Visons plutôt le siècle prochain, non ?

      • Cécilia dit :

        Je ne crois pas que Candide va mourir de rire,
        Ce n’est pas « la majorité de peuple syrien » qui inspire à la démocratie. C’est tout le peuple.
        La question est comment?
        « Près de 50 ans pour lever l’état d’urgence », c’est long, mais c’est le climat général propre au Proche-Orient.
        En Égypte, même après la « révolution », l’état d’urgence est toujours là.
        « le successeur héréditaire d’Assad », il n’aura plus un autre. C’est quasi certain.
        Candide, ce ne sera à rien de revenir en arrière. Dans la vie il faut avancer, apprendre de ses erreurs et de ses expériences.
        Le président syrien a reconnu des erreurs, c’est déjà un grand pas alors que beaucoup d’autres (dirigeants « démocratiques » ne reconnaissent jamais leurs erreurs. Parfois, ils ont mêmes fières!
        La Syrie veut le changement, elle croit au changement et rien, ni personne ne l’arrêtera.
        Une dernière remarque, le régime syrien, comme tout régime, a ses qualités et ses défauts. Il faut donc le juger dans son CONTEXTE HISTORIQUE ET GEOPOLITIQUE.
        Ne prûlons pas les étapes.

      • Cécilia dit :

        Comme l’année de trois papes! (super, la France avait eu le sien à Avignon!)

        Candide, vous exagérez !

        • Candide dit :

          Je n’exagère pas, je persiffle

          • Cécilia dit :

            Et moi non plus, je n’exagère pas; je relate seulement des effets historiquement prouvés.

            D’accord pour « persifler ». Moi-même je l’utilise même souvent dans mes
            propos.
            Gardons la belle humeur!

          • sowhat dit :

            vous vous bidonnez plutôt
            et vous n’avez touvé que syrieux pour se bidonner avec vous

      • sowhat dit :

        dites-moi un peu monsieur qui fait le candide combien de morts a-t-il fallu pour réaliser la démocratie (d’ailleurs très incomplète) en occident que ce soit en Europe ou aux E.U ?

        combien de guerres coloniales ?
        combien de guerres mondiales ?
        combie de soulèvements et de révolutions réprimées dans le sang ?
        combien de conflits sociaux ?
        combien de nettoyages ethniques et de famines organisées ?

        des dizaines de millions de morts

        ignorez-vous que le sol de l’Europe (et celui aussi des E.U) est littéralement imbibé de sang

        et vous voulez que la Syrie qui fait partie d’un monde et d’une configuration géo-socio-politique très particulière en ce qu’elle n’a jamais connu la démocratie ou la culture démocratique (religion obscurantiste, inégalités etc..) avec en plus derrière elle plus de 4 siècles d’occupation ottomane hyper-néfaste, que la Syrie dis-je parvienne à la démocratie comme ça du jour au lendemain ?

        arrêtez votre angélisme, un collègien vous rabattrait le cacquet

        vous avez attendu 40 ans ? attendez quelques mois de plus

        • Cécilia dit :

          Doucement sowhat!

          Je vois que vous partez en croisade contre Candide!
          (Vous l’appelez « monsieur » alors que « Candide » n’est qu’un pseudo tout
          comme vous, sowhat!

          Vous avez dit à peu près la même chose que moi quand je lui ai répondu à ma manière. Cependant, je ne pense pas que Candide veut voire la Syrie dans le sang. A mon avis, il (elle) analyse la situation d’un point de vue européen, de même car je doute qu’il soit Syrien.
          En général, mon intuition féminine ne se trempe que rarement (vous voyez,
          moi je le confirme, je suis une femme et Cécilia, mon troisième prénom, celui de baptême, donc, ce n’est pas un pseudo comme la plupart parmi nous).

          Par contre, je partage votre opinion sur l’ »angélisme » que je trouve très marquant dans ses propos. D’ailleurs, le choix de son pseudo n’est pas
          gratuit!

          • Candide dit :

            Bien vu Cecilia : Je suis français et je vis dans le sud de la France. La Mère de mon Frère est Syrienne et c’est pourquoi je m’intéresse à ce qui s’y passe. Je lis aussi bien le Figaro que le Monde, l’Express que le Point. Pour me faire une opinion, je ne me contente pas de lire ce qui fait plaisir à ma sensibilité. Thèse, antithèse et synthèse. Au départ je lisais Sana, ensuite l’Orient le jour, Syrian révolution et depuis peu Infosyrie (beaucoup). Si j’ai choisi ce pseudo c’est que j’ai adoré lire, quand j’étais au Lycée, les aventures du héros de Voltaire; désolé si j’ai un peu ses travers :-)

            Je dois avouer que sur CHAQUE support, j’ai éprouvé le doute. C’est pourquoi je lis et j’écoute avec circonception tout ce qui passe à ma portée. J’ai bien entendu une opinion personnelle, et je ne suis pas opposé à en changer, mais malheureusement le comportement de certains (insultes, mauvaise foi, accusations…) ne parvient pas à me convaincre que je suis dans le faux. Les arguments d’autres sont tellement caricaturaux qu’ils apparaissent suspects…

            Les faits sont là : il y a des morts, de la souffrance, trop! Il y a aussi des extrémistes et des bavures, hélas! Il y a aussi un Gouvernement usé par le temps et les habitudes qui n’a pas su anticiper le désir de sa population et qui a attendu que la rue grogne pour commencer à engager des réformes indispensables. Il y a enfin des enjeux financiers, géopolitiques qui attisent les convoitises. La nature a horreur du vide.

            Ce gouvernement doit réagir, vite pour le bien des Syriens !

          • Louis dit :

            Candide, là, sur ces termes précis, je vous rejoins.

  12. Souriya ya habibati dit :

    http://www.shukumaku.com/Content.php?id=32080

    [(J’ai fait la traduction de ce documentaire réalisé par une journaliste turque Bano Avar pour l’offrir à tous les Français AMIS de la Syrie.. la journaliste explique la grande machination que vit actuellement mon beau pays..c’est le sous-titrage en arabe qui m’a permis de le traduire en français..
    - Il y a quelques passages du « printemps égyptien » en arabe dans le documentaire que je n’ai pas traduits .. Mais nos amis Français n’en souffriront pas puisqu’il s’agit d’images vues et revues 36000 fois notamment les pleurs de Waël Ghuneim ou les émotions de la jeune Asma Mahfouth aux yeux larmoyants.. qui se passent de sous-titrage.
    - Les passages enfermés dans [(…)] sont mes commentaires .
    - J’ai fait la traduction en pensant à mes frères et sœurs syriens qui vivent dans tous les pays du monde, qui parlent l’arabe MAIS ne le lisent pas.. Je pense particulièrement à l’un de nos amis internautes..qui s’appelle Christian.
    - Le documentaire a été diffusé le 7 Juillet 2011, le titre est « Le printemps arabe.. et l’hivers syrien »
    - L’emblème du documentaire est :
    SI TU NE VIENS PAS A LA DEMOCRATIE .. C’EST LA DEMOCRATIE QUI VIENDRA A TOI )]

    Ash sha’b yurid isqat annizam.

    1ère vidéo

    Mon père est originaire d’Alep, ma tante est mariée à Tripoli (Libye) et mon cousin est né à Beyrouth.. après notre voisin l’Irak, vient le tour de notre voisine la Syrie.. Notre cœur est en souffrance..
    0.35 – A l’instar de ma famille, beaucoup de familles turques sont originaires de plusieurs pays arabo-musulmans..
    0.41 – L’opération de la CIA – après la Tunisie, l’Egypte et la Libye – vient d’élire domicile en Syrie.. l’incendie est à présent sur nos frontières.. et ne tardera pas à les traverser. .
    0.50 – La Turquie avait prêté maint forte à la Libye lors de sa lutte pour l’indépendance.. et, l’Italie de nos jours est devenu le centre des opérations menées par l’OTAN contre la Libye..
    0.50 – Mustapha Kemal Ataturk a commencé sa révolution contre l’impérialisme à partir de la Syrie.. Alors qu’Ankara de nos jours est devenue le point de départ..des opérations de renseignements américains.. fomentées contre la Syrie.
    1.05 – Le président Obama envoie ses menaces contre la Syrie par l’intermédiaire du premier ministre turc.. et d’un autre côté, la Turquie reçoit les opposants syriens..
    1.12 – La Turquie est devenu l’instrument..des US. Au Moyen-Orient.. et donc, la Turquie a pris position pour les croisés contre ses voisins.. musulmans..
    1.21 – Lors de mon documentaire diffusé en 2008, j’avais parlé de la Syrie en détaillant le projet de partition qui lui sera réservé.. elle sera divisée en quatre états.. J’avais évoqué des documents occidentaux (le projet du Grand Moyen Orient)..
    1.33 – L’état kurde ne verra le jour qu’en détachant des régions de l’Irak, l’Iran, la Turquie et la Syrie..
    1.38 – Le temps est venu à présent pour appuyer sur le bouton afin d’enclencher le processus..
    2.28 – LE PRINTEMPS ARABE … et L’HIVERS SYRIEN
    2.51 – Il y a un mois en arrière, aucun incident n’était signalé..le sang n’avait pas encore coulé en Syrie.. Der’a, Damas, Lattaquié et Alep.. toutes ces villes vivaient des jours tranquilles..
    3.08 – Et on a appuyé sur le start.. pour démarrer la sauvagerie.. à l’instar de ce qui s’était passé en Libye, l’Egypte et la Tunisie..
    3.22 – Le signal de départ fut donné aux groupes d’opposants – formés et entraînés – pour descendre dans les rues..
    3.22 – Le signal de départ fut donné aux groupes d’opposants – formés et entraînés – pour descendre dans les rues..
    3.43 – « Je suis une gamine syrienne chassée de mon pays.. à cause de l’opposition pacifique de ma famille au régime en Syrie.. 3.49 – Je suis syrienne mais.. je n’ai jamais connu mon pays.. à cause du régime dictatorial de la famille Al Assad qui gouverne la Syrie depuis 40 ans.. 3.57 – Je vous en supplie.. soutenez l’opposition syrienne.. et je souhaite tant vous voir participer au jour de la colère syrienne. »
    4.02 – Les opposants syriens se sont inspirés du Tunisien qui s’est immolé par le feu Mohammed Bouazizi..
    4.10 – Parlant un anglais parfait, la gamine haranguait la rue syrienne et l’incitait à se soulever contre le régime..
    4.19 – Les véritables architectes de ces frappes utilisent l’innocence des petites jeunes filles comme une façade..derrière laquelle se cachent les activistes armés aux mains trempées dans le sang.
    4.34 – Les révoltes basées sur la désobéissance civique et la résistance pacifique.. ont été fabriquées en premier lieu en Yougoslavie.. qui a vu la formation d’un groupement sécessionniste sous la direction d’un certain Bonimir Lincovic.. qui, une fois, sa besogne accomplie.. il a été trouvé gisant dans son sang.. au coin d’une rue..
    5.08 – Dans les coulisses de la dite révolution, se trouvaient les plus importants services de renseignements américains..
    5.22 – Pour fabriquer toutes ces révolutions.. ces services choisissent d’y aller par le biais des soulèvements pacifiques.. dans les pays se trouvant sur leur liste pour y fomenter des révoltes..
    5.41 – L’organisation qui a participé à la destruction de la Yougoslavie fut conduite par l’ambassadeur américain Richard Miles..
    5.41 – Les leaders de l’opposition à Hetford ont été entraînés sous la directions de généraux en retraite des services de renseignements américains..
    5.48 – Un des plus célèbres parmi eux fut Robert Halevy.. qui s’est inspiré à son tour.. de l’homme du Pentagone Jenny Sharp.. qui défendait l’idée de l’opposition « innocente » .. Sharp croyait fermement que les manifestations pacifiques .. conduiraient droit à la réalisation des revendications.. sans passer par l’usage de la violence..
    6.14 – Le 01/05/2011 lors d’une manifestation à la place Taksim à Istanbul, certains manifestants ont eu l’audace, en adoptant cette attitude, d’insulter la statue de Kamal Atatürk sous le regard du service de sécurité turc.. qui regardait la scène sans pouvoir intervenir..
    6.26 – Dans la région de Diyar bakir.. un camp de désobéissance civile fut construit .. et les prières du vendredi élevées dans les rues.. sont, elles aussi, une forme de cette désobéissance pacifique..
    6.41 – CANVAS est le « centre des révolutions pacifiques » et elle étend ses activités dans plus d’une cinquantaine de pays..
    6.49 – CANVAS assure la formation des opposants pacifiques.. pour faire des révolutions pacifiques.. dont les résultats seront tous en faveur des US.
    6.55 – L’épicentre est à Belgrade.. où se trouvent les rebelles les plus fortunés du monde..Ivan Marvic et Serguey Yomovic qui furent les cerveaux qui ont dirigé l’opposition en Egypte, en Tunisie, en Libye et en Syrie.
    7.13 – Les instituts STEVE YORK qui se spécialisent dans le savoir faire .. en matière de faire chuter les régimes autoritaires..par le biais des révoltes pacifiques.. Ils formaient les futurs révolutionnaires aux moyens et étapes du comment faire chuter les dictatures du monde entier..

    2ème vidéo :

    0.06 – La stratégie utilisée par les jeunes révolutionnaires pour faire chuter le président yougoslave en fomentant une révolte pacifique fut le noyau qui a développé l’idée que..
    0.13 – Plus le mouvement de la répression s’intensifie.. plus il générera de la résistance.. qui augmentera la révolte.. idée développée par le jeune étudiant qui était devenu le leader de la révolte populaire..
    0.13 – Voici l’une de celles qui fut bien entraînées à CANVAS .. une petite jeune fille.. très bien exercée à son rôle..
    0.38 – Elle parle un anglais parfait.. émaillé de quelques mots en arabe.. où elle incite les jeunes de son âge à la rébellion..
    0.42 – Elle les incite à faire en sorte que la liberté et la démocratie soient vécues en Syrie..
    1.03 – Tous ces actes sont exécutés sous l’emblème de la lutte pour la démocratie.
    1.03 – Les révolutions en Afrique du Nord et dans les pays arabes.. qui furent baptisées.. « le printemps arabes ».. ont toutes été conçues, planifiées et exécutées via Hetford et Canvas..
    1.36 – Les jeunes qui ont incité le peuple égyptien à descendre dans la rue le 6 Avril.. Weël Ghuneim, Mohammed Adel et Ahmad Maher..
    1.45 – ont tous fait une formation aux Etats-Unis en 2008 et à Canvas en 2009 ..
    2.12 – Les jeunes d’Afrique du Nord et des pays arabes, les élèves de secondaire Et les étudiants à la fac ont été formés.. sur les techniques de mener une désobéissance civique pacifiste et non armée.
    2.25 – comment organiser les réunions dans les places publiques, prier dans les rues, se couvrir de drapeaux ..
    2.32 – comment nettoyer les rues après les manifestations afin de mettre en évidence le caractère propret et pacifiques des sit-in..
    2. 37 – Tout ce qui précède représente les grands traits des manifestations pacifiques en Syrie ..
    3.03 – Un autre exemple, un frère musulman incitait lui aussi, les gens à faire des sit-in dans les rues.
    3.31 – Après toutes ces étapes, le mouvement débute à Der’a.. pour s’étendre à la banlieue de Damas.. et soudain le grand DESORDRE fut partout..
    3.40 – Les jeunes parmi les tranches cultivées ont commencé à se rassembler pour demander un surplus de liberté et de démocratie..
    3.50 – Dans toutes ces manifestions.. nous ne trouvons pas des slogans anti-impérialistes.. anti- sionistes ou anti-occident ..
    3.54 – Nous ne rencontrons pas non plus des slogans contre l’ingérence américaine et l’OTAN au Moyen-Orient..
    3.59 – Aucune trace de ces revendications sur les banderoles .. les banderoles où nous voyons un seul slogan.. demandant le départ du Président Bachar.. l’instauration de la démocratie..
    4.04 – Alors que dans les temps qui courent.. la meilleure caricature concernant l’avènement de la démocratie.. est :
    4.11- Si toi, tu ne viens pas à la démocratie… c’est la démocratie qui viendra à toi..
    4.42 – les jeunes leaders qui ont rempli la place Tahrir en Egypte.. que ce soit Waël Ghuneim ou Asma Mahfouth..
    4.58 – Asma Mahfouth fut célèbre via le facebook.. et au prix des larmes qu’elle versait en appelant le peuple à se révolter.. après la prière du vendredi..
    5.24 – Une fois le nombre de ses admirateurs sur sa page facebook était devenu important.. elle a donné le signal pour la suivre dans la rue..
    5.29 – A l’instar d’Asma Mahfouth.. des dizaines de jeunes ont reçu la même formation à Canvas.. et ont appliqué sur le terrain..
    5.39 – Asma n’a pas choisi les couleurs chatoyantes de sa tenue inconsciemment.. Les cours de Canvas.. traitaient des détails les plus infimes.. dont la façon de s’habiller..
    5.54 – Comment gérer la relation avec la police.. comment résister aux fumigènes.. comment mobiliser les habitants des quartiers.. et selon quels techniques.. on peut rassembler les gens dans les places.. Tout cela était étudié très soigneusement.
    6.09 – des centaines de milliers de gens furent rassemblés à la place Tahrir au Caire..en appliquant toutes ces techniques… ET, quand ces foules ont quitté la place.. Le président Mubarak avait déjà pris la porte de la sortie..
    6.28 – pour être remplacé par celui qui a toujours eu des liens très solides avec les Américains.. Un gradé de l’armée égyptienne..
    6.39 – Tous les meneurs de ces manifestations sont devenus très riches…
    6.42 – Des infos contradictoires ont filtré à ce sujet au mois d’avril 2011.. le Washigton Post révèle que l’opposition syrienne reçoit des subventions par millions de dollars..en présentant les documents qui accréditent ces bruits de couloirs..
    6.53 – FOX NEWS révèle en date du 19 avril 2011 , selon quelques sources bien informées, que le gouvernement américain soutient les opposants syriens..
    7.03 – Nous savons à présent que le gouvernement américain a subventionné l’opposition syrienne.. D’un côté, nous voyons la Maison Blanche en contact avec le gouvernement syrien.. et de l’autre, il soutenait l’opposition qui réclame la chute du Président Bachar Al Assad.
    7.20 – les documents révélés par WIKILEAKS montrent que le président GWBush soutenait financièrement l’opposition syrienne et les mouvements qui lui sont affiliés..
    7.27 – Le président Obama n’a pas fait exception à la règle et a continué son soutien aux opposants syriens.. après son accession au pouvoir..
    7.31 – Une grande partie de ces subventions était réservée à la chaîne Barada qui émet de Londres.

    [( la traduction des vidéos 2 - 3 suivra )]

    • Lubnan dit :

      Souriya ya Habibati,

      Merci pour cette traduction et pour ce documentaire.

      Néanmoins, je ne vois pas pourquoi la CIA a décidé de créer des révolutions dans les pays amis au risque de perdre leur soutien.
      Peut-être pas les dirigeants mais le peuple s’est réveillé et comme on peut le voir en Egypte comme en Jordanie, « Israel » n’est plus la bienvenue.
      Je veux bien croire par contre qu’ils ont détourné les révolutions de leur but principal.
      Ils ont failli perdre le Bahrein, un allié très très important.
      On a l’exemple du journaliste américain qui a été arrêté pour espionnage pour le compte du Mossad.

      Barada chaîne de l’opposition proche de 2 exilés syriens de la « famille » Assad…je vous laisse deviner.

      De plus nous pouvons citer d’autres opérations de la CIA ou du Mossad et ceux qui les aident (on peut remonter jusqu’à 1953).
      L’Histoire parle: ils l’ont fais « 30 fois » avec leurs ennemis, ils peuvent le faire une 31ème fois avec un autre ennemi, la Syrie.

      Bien à vous.

    • Mohamed dit :

      Merci pour le lien et pour l’effort de traduction en français.

      • Cécilia dit :

        Merci sourya ya habibati pour la traduction!

        • Souriya ya habibati dit :

          Je note chère Cécilia que vous avez commencé à appliquer – dans certains de vos commentaires – la fatwa qui incite à khuzuhom bilsukhria..et c’est PARFAIT..il faudrait continuer même si je n’ose pas vous promettre aljanné.
          Gros bisous.

          • Cécilia dit :

            Le paradis!

            lequel, cher sourya ya habibati?

          • Souriya ya habibati dit :

            Réponse à Cécilia concernant le paradis..
            « Lequel? » me demandez-vous?!

            Sûrement pas celui où l’on rencontrerait ceux qui ont cru le gagner en tuant leurs frères en humanité..en observant les fatwas de quelques illuminés.. J’ai regardé tout-à-l’heure les aveux du garçon qui a participé à la danse macabre autour du pauvre homme tombé entre leurs mains.. »oulou llshabiha elderiye dabbiha »..c’était effrayant à voir..on dirait qu’il avait pris conscience de l’horreur qu’il avait commise..sous une maléfique influence..c’est terrible à voir.

            A propos Cécilia, al qadi al shar’i fi Souriya a déclaré que la fête de l’id alfitr aura lieu demain; je présente mes meilleurs voeux d’une bonne et heureuse fête à tous mes frères et soeurs musulmans.. Que Dieu protège la Syrie et donne la FORCE à notre cher Bachar pour mener à bien les réformes, afin que la Syrie demeure le phare qui illumine le monde.

            Aljanné dont je parle est celle où se rencontrent les êtres humains et vivent en harmonie par delà toutes les idéologies qui les séparent..et si c’est possible..ceux qui auront évacué de leur esprit toute idée de vengeance.
            A+

    • sowhat dit :

      Merci pour votre travail et pour vos efforts.

      Heureusment qu’en Turquie il y a des hommes et des femmes d’honneur qui se lèvent contre les visées et les pratiques des Akpistes néo-ottomans.

      Combien de journalistes, de miltaires injustement condamnés, de militants kurdes croupissent dans les prisons turques ?

  13. Souriya ya habibati dit :

    http://www.shukumaku.com/Content.php?id=32080
    (vidéos 3 et 4 suite)
    3ème vidéo :

    L’opposition syrienne a considéré que les informations qui ont été révélées sur le soutien financier qu’elle reçoit des US représentaient un grand danger pour sa survie..et qui auraient des conséquences néfastes sur elle.
    Quand le pot aux roses fut découvert et les pièces sonnantes et trébuchantes qui alimentent l’opposition..furent mises au grand jour… Nous avons commencé à voir dans le traitement de l’info sur al-jazeera à travers les ITV avec les opposants invités.. une nouvelle note qui consiste à dire.. « peu importe les sources de financement.. PUISQUE le but final est d’accéder à la liberté et à la démocratie »…
    0.31 – Ainsi la spécialiste du Moyen Orient … Lamiss Indoni qui dit : « Ce peuple a envie d’en finir avec tous ces régimes dictatoriaux.. ils veulent la liberté.. en dépit de tout ce que prétendent les régimes en question.. »
    0.48 – Toutes ces petites phrases ressemblaient à une sorte de fil d’araignée qui se tissait autour de la société.. dans le but bien précis de piéger ce peuple.. le manipuler.. le paralyser et l’empêcher de raisonner.. Au sommet de la pyramide se trouvent les experts de la CIA et à la base..campent les agents formés à Canvas et Hetford.. qui manipulent le peuple… Partant du principe de la non violence.. de la fermeté pacifique.. les places publiques se remplissaient des gens… La cible privilégiée étant les jeunes élèves et étudiants.. qui communient via les réseaux sociaux…
    Tous les leaders des révolutions en Egypte, Tunisie, la Libye et la Syrie.. ceux qui ont été formés aux techniques de la résistance pacifique.. dans les instituts de l’ex Yougoslavie.. ont commencé leurs petits premiers pas avec pour objectif de faire chuter les régimes.. . Ils étaient subventionnés avec l’aval des sénateurs américains… afin qu’ils puissent bien jouer leurs rôle sur le théâtre des opérations…derrière les sénateurs, Obama, Mc Cain et Richard.. chacun supervisant un groupe de militants pacifiques..

    1.41 – 4.20 [(la journaliste présente les têtes d’affiche de l’opposition syrienne)]

    Le premier opposant est Abdel Halim Khadam né en 1932, il fut jusqu’en 2005 le vice président.. il s’est envolé par la suite vers la France pour s’y établir et œuvrer à la chute du régime qu’il a servi trente ans de sa vie…Il déclare dans toutes ses ITV qu’il est derrière tous les événements survenus en Syrie depuis le début des manifestations.. « J’œuvre pour la chute du régime syrien avec l’aide de partisans en Syrie et ailleurs…Nous ferons en sorte de former un gouvernement en exil » . Khadam a des liens familiaux avec le roi Abdallah et Rafiq Hariri.. Et selon des services de renseignements généraux étrangers.. il recevait un soutien en armes et en argent des deux régimes saoudiens et jordaniens..

    Le deuxième opposant est Ali Sadreddine el Bayanouni, né à Alep 1938, il rejoint les frères musulmans à l’âge de 17 ans, il a fait des études de droit, est devenu chef adjoint des frères musulmans en 1977 ; 1979 il fuit en Jordanie, y reste une vingtaine d’années ; expulsé de Jordanie il se réfugie en Angleterre avec le statut de réfugié politique.

    Le troisième opposant est Rifaat al Assad oncle du Président Bachar Al Assad, il fut chassé de la Syrie par le feu Président Hafez Al Assad et a trouvé refuge en France ; il coopère actuellement avec la France pour la chute du régime.

    Le quatrième opposant est Farid el Ghadri né à Alep en 1954, d’abord établi au Liban pour s’installer par la suite à Washington, expert financier. Il crée en 2001 aux US le parti de la nahda syrienne avec comme but de destituer le parti baas.. En 2009, il crée une radio qui émet de Chipre Radio Syrie libre.

    Le cinquième opposant est Anass el ‘abde, né en 1976 vit en Angleterre depuis fort longtemps, il est géophisicien , il a travaillé une dizaine d’années dans une grande entreprise ; il a de grandes responsabilités actuellement au parti de la nahda et la justice crée à Londres.

    4.20 – Il paraît étrange que toutes ces oppositions représentent soit un parti soit un mouvement qui portent le même nom… Avant la Turquie ce mouvement est né au Maroc sous l’emblème Al Fanous.. Il fut crée par la suite en Libye avec ce même nom.. En Egypte au nom du mouvement de la justice et albinaa.. Actuellement en Syrie.. c’est le mouvement de la justice et du développement.
    4.45 – Concernant el ‘abde, et à partir de 2005 ses visites à la Turquie se multiplièrent..en tant que représentant des groupements d’opposition pacifique.. et le 26 Avril dernier.. lors de la réunion constituante de l’opposition civile.. il déclare ce qui suit : « la meilleure aide que nos amis turcs peuvent nous fournir est de dire au régime syrien, vous devez vous arrêter »

    [( le sous-titrage en arabe s’arrête au mot tatawaqaf.. Je pourrais interpréter la suite de la phrase.. mais je ne le fais pas de peur de trahir ce que dit la journaliste en turc..langue que je ne comprends pas..Je le note par souci d’honnêteté intellectuelle et par respect des internautes visiteurs d’infosyrie.fr )]

    Et parmi l’opposition syrienne très bien accueillie par les sénateurs américains..les leaders kurdes occupent une grande place..
    5.25 – L’opposition syrienne ne se limite pas aux personnes dont nous parlons..il y en a bien-sûr d’autres.. Certains parmi ces opposants sont venus à Ankara le 18 Mars 2011 dans une mission secrète dont les médias n’ont pas parlé… Ils ont rencontré l’ancien patron de la CIA .. et actuel secrétaire d’état à la défense Léon Paneta…Réunion où il était question de finaliser les grandes lignes.. de la feuille de route.. à adopter… ET, c’est à ce moment-là que la Syrie a commencé à saigner…Les architectes de ce soulèvement ont ciblé en première ligne.. les nationalistes, les gauchistes et les islamistes.. en passant par facebook tweeter et les SMS…ils se sont activés pour former les premiers groupes… pour commencer le jeu…de faire chuter le régime..
    6.10 – Nous avons déjà évoqué en d’autres lieux certains extraits de vidéos qui détaillent tout ce jeu fomenté dans les paltalk internationaux …Quel est le but de tout cela ?
    6.17 – Tina Rosenberg écrit dans Foreign Policy « L’Egypte qu’a –t- elle appris des étudiants qui ont précipité la chute de Slobodan Milosevic et son régime yougoslave ?! L’article continue..
    6.46 – « Si les dictateurs s’accrochent à leurs sièges.. alors qu’il y a un grand nombre de pays qui revendiquent le droit à la démocratie…Que faut-il faire ? » La réponse : Il faudrait aller faire un tour à Canvas à Belgrade..
    7.04 – Canvas et à travers les soulèvements pacifiques qu’il a fomentés dans certains pays.. a donné un sérieux coup de main aux services des renseignements américains… en participant à la chute des gouvernements dont les choix politiques ne conviennent pas aux objectifs de la politique menée par les Américains…L’étape qui suit la chute des dictateurs est de mettre en place des gouvernements inféodés aux Américains ..

    7.22 – Vous n’avez pas oublié le SLOGAN .. « Si tu ne viens pas à la démocratie.. c’est la démocratie qui viendra à toi.. »

    7.33 – First step : Les grandes manifestations envahissent les rues.. le chaos commence à s’installer.. avec les premières gouttes de sang qui ont coulé… Les médias internationaux.. relaient les infos.. en prenant le soin de les grossir avec tous les effets spéciaux dont ils disposent.. sans oublier de jouer sur les affectes des téléspectateurs.. afin de les inciter à sortir de chez eux..

    7.58 – Que des millions de pro-gouvernement descendent dans la rue pour exprimer leur refus de cette opposition courue dans tous les médias..et leur SOUTIEN à leur Président…Aucune des images de manifs de soutien.. ne trouvera son chemin vers toutes les chaînes satellitaires.. qui se rangent clairement aux côtés des opposants… ALORS que le directeur d’une association des droits de l’Homme syrienne.. . WALID SOFOUR basé en Angleterre est invité quotidiennement dans tous les réseaux de l’information mondiale..

    [( J’avoue qu’au moment de traduire le commentaire précédent.. je fus tentée d’utiliser le « fameux » sigle OSDH basé comme tout le monde sait à Londres.. le personnage qu’on voit dans le documentaire.. dit quelques mots en arabe..il parle avec un accent syrien…- j’ai pensé à la voix de Rami Abdel Rahman que j’ai entendue deux fois sur Monte-Carlo douaylia.. présence auditive coïncidant à la période où nos amis d’Infosyrie.fr avait poussé la curiosité d’approfondir le sujet sur le mystérieux personnage à la calculette qui s’affolait.. tous les vendredis après la prière de midi - il fait clairement plus vieux que 40 ans…AVIS aux amateurs et chercheurs de vérité... J’ai tenu à faire ce commentaire..sinon il me serait resté sur le cœur…MAIS revenons au documentaire pour entendre ce que dit ce… « beau » parleur..WALID SOFOUR…)]

    8.16 – « Pas moins – mala yaqul – de 700 civils furent tués…5000 ont été emprisonnés.. et un soldat a été assassiné pour avoir refusé de tirer sur les civils.. des milliers de syriens fuient hors de la Syrie.. »

    8.31 – 2ème étape : Sit-in de contestations devant les ambassades de Syrie dans les capitales du monde entier…

    8.55 – 3ème étape : Internationaliser l’affaire… Les pays du monde via leurs ministres des affaires étrangères, porte-paroles .. commencent à montrer quelques signes de contrariété… certains commenceront à donner des signaux pour une possible.. une éventuelle.. intervention étrangère en Syrie.. si jamais les choses continuaient à se dégrader…

    9.15 – INGLTERI PARLEMENTOSU [( j’adore entendre parler turc même si je ne le comprends pas )] « Le gouvernement syrien est encore en mesure d’entamer les réformes nécessaires.. à la stabilité en Syrie…ET nous lui recommandons cela… SINON.. il fera l’objet de beaucoup de PRESSIONS …et dans ce cas-là… Nous, ainsi que toute l’Europe…nous ne reculerons pas devant les mesures et précautions qui s’imposeront à nous… »

    [( j’allais dire ainsi parla Zarathoustra…mais bon, je voulais attirer votre attention.. sur la tête que fait le personnage assis derrière le beau parleur.. à gauche… c’est à la mn.9.42…c’est effrayant..si on imaginait ce qui lui passait par la caboche…)]

    4ème vidéo :

    0.06 – En réalité, tout ce que nous pouvons dire ou faire n’a plus d’importance…PARCE QUE la société civile universelle s’est aiguisé les dents pour faire couler le sang..

    0.12 – Le BUT est de redessiner la carte géographique du naphte…en la transformant en petits états.. qui se laisseraient avaler en une bouchée..

    0.17 – Pour commencer, les frontières géographiques ne seront plus aussi bien identifiées…les habitants – apeurés par la menace de se faire tuer qui pèserait sur eux – se disperseraient des deux côtés des frontières…ce qui formeraient des zones « grises » séparant ces états..

    0.24 – La première fournée de réfugiés syriens est arrivée à la région Bayaldagh turque .. Ce qui est bizarre dans l’affaire…est que ce mouvement s’est effectué alors qu’il n’y avait – à ce moment-là – aucun incident d’ordre sécuritaire.. dans la région où sont originaires les premiers réfugiés…

    0.24 – Les bulletins d’informations turcs ont fait mention de l’arrivée de 250 réfugiés syriens.. avec le commencement des événements à Der’a.. et longtemps avant ceux de Jisr-Al-Choughour…

    0.36 – Ces annonces furent faites parce que « certains » avaient trouvé.. qu’il serait opportun.. d’imposer déjà..cette réalité sur le terrain… Bientôt ..préconisaient-ils …des milliers de Syriens traverseront notre frontière sud dans la région Hatey…

    0.46 – Des zones « ouvertes » à une intervention..seront bientôt définies..
    0.50 – Nous ne sommes pas en train de jouer aux devins.. les choses sont claires.. Beaucoup de ces zones grises se formeront sur la frontière..à Qamechli ou d’autres ..
    0.56 – Au moment de la partition de la Syrie…les limites de nos frontières sud avec la Syrie s’estomperont..
    1.03 – Le moment venu, les Nations Unis et l’OTAN interviendront.. dans ces zones grises.. et il serait possible qu’ils y envoient des forces de frappes..
    1.09 – Ils feront en sorte d’établir des zones d’exclusions..afin d’y installer les forces d’intervention rapide.. et le plus IMPORTANT dans tout cela..est le fait de tracer les nouvelles cartes..qui garantiront.. le passage du naphte et de l’eau..

    1.20 – Joseph Bartski, ministre israélien de l’énergie, 1.22 – souvenez-vous de ce qu’a déclaré Bartski : « Nous devons occuper la Syrie.. afin de construire des pipelines..qui nous permettront de transporter le naphte de Mossoul vers Haïfa.. »

    1.35 – La Syrie et l’Iran sont la pierre d’achoppement devant les convoitises américaines au Proche-Orient…ils figurent depuis toujours sur les listes noires des US.. L’occupation de l’Irak étant achevée… c’est à eux que vient le tour à présent…Tous les journaux mondiaux ont évoqué cet éventualité..parlant de la Syrie..
    1.57 – La Syrie soutient la résistance irakienne..les terroristes..soutient Hamas à Gaza et le Hizbollah au Liban..

    2.12 – Le nouveau plan vise à fractionner les états de la région…Le monde islamique fut partagé, au siècle dernier, en plusieurs états… La partition qui se fera de nos jours..sera basée sur les différences confessionnels et nationalistes…Face aux régions du Moyen Orient habitées par les Shiites.. il sera établi des régions sunnites…et les conflits entre ces deux branches de l’islam seront le trait le plus prégnant de notre siècle..

    2.35 – En 2008, Badr eddine Hassoune grand Mufti de Syrie..a évoqué ce plan « il s’agit du grand Moyen Orient.. ce qui veut dire en résumé.. qu’il faudrait diviser ces régions..entre Arabes..Kurdes..Turkmènes.. dans le but d’affaiblir les états nations.. et la faire imploser…Pour ce, ils auront besoin de se liguer en grande union internationale..qui œuvrera à nous réduire..à une multitude de petits états ».

    3.06 – En vérité, tout ce projet n’est pas nouveau… En 1982, Yinon Oded, responsable de la communication au ministère de l’information israélien, déclare : « L’Irak doit-être divisé en 3 régions.. Les shiites dans le sud.. les sunnites au milieu..et l’état kurde au nord… Le Liban, vu sa mosaïque confessionnelle, sera divisé en 5 parties.. maronites.. catholiques..musulmans..druzes et shiites..et la région sous occupation israélienne »
    3.39 – Ainsi le Liban sera divisé en plusieurs quartiers.. et selon ce rapport, la Syrie sera divisée en 4 régions..un état Alawite au nord..un état sunnite à Alep..un autre état sunnite à Damas et un état druze sur la frontière avec Israël..voilà ce qu’il faudrait faire.

    4.02 – Depuis 1980, la partition « théorique » de la Syrie a été tracée sur le papier..partition en 4 parties .. le rapport ajoute que les débuts des événements commenceront par des confrontations armées entre sunnites et shiites.. La Syrie de majorité sunnite est gouvernée par la minorité alawite..il faudrait jouer sur cette faille..afin de raviver les haines..

    4.27 – Il est primordiale de pousser la Syrie dans la sphère des guerres confessionnelles…pousser les pays majoritairement sunnites comme l’Arabie saoudite, la Jordanie et l’Egypte à se mobiliser.. contre les pays shiites tels que l’Iran et la Syrie… Et selon le célèbre journaliste américain Seymour Hersh , le front sunnite soutiendra l’Arabie saoudite.. le champ de bataille sera au Liban.. et en parallèle à l’incitation aux guerres de religions…l’opposition syrienne sera soutenue par des millions de dollars…

    Depuis 2005, le rythme de tout cela s’est accéléré…Les Kurdes qui ont eu des contacts avec les sénateurs américains..soit à Trébizonde.. Ankara ou à Antalya…ont déployé des cartes montrant les frontières du futur état kurde..ils se sont exprimés d’une tribune..arborant le drapeau kurde…et se sont engagé.. à s’acquitter de leurs dettes vis-à-vis de leurs soutiens..en œuvrant pour l’unification de toutes les factions kurdes vivant en Turquie et en Iran..
    Et bâtir un état kurde à l’instar d’Israël ..un 2ème Israël en CADEAU DE RECONNAISSANCE aux AMERICAINS .

    5.38 – L’année 2004 et en filigrane des incidents survenus à Qameshli entre Kurdes et Arabes..le sentiment nationaliste kurde s’est consolidé.. Il ne nous faut pas oublier, que depuis le début du siècle dernier, le rêve du monde occidental a toujours été.. de détacher des parties de la Syrie, l’Iran, la Turquie et l’Irak..afin d’y instaurer un état kurde..étendant son pouvoir sur les puits du naphte..

    6.09 – Condoleeza R. déclare en 2007 .. que les US et tout au long de 10 ans subventionnera l’Egypte à la hauteur de 13 milliards de dollars..en parallèle au soutien à Israël sous forme d’aides militaires qui s’élèveront à 30 milliards de dollars… Le BUT a atteindre étant.. la Syrie et l’Iran.. qui n’ont jamais pu se mettre d’accord avec la politique américaine dans la région..

    6.49 – Depuis 2005, les US ont précisé que si la Syrie ne faisait pas des pas significatifs vers l’Occident.. ils uniront leurs efforts avec les Français.. pour faire des pressions sans précédant sur les autorités de Damas..et que L’UE. Gèleraint tous les accords économiques..et feraint des pressions via les Nations Unis…

    Souvenez-vous du SLOGAN.. Si la Syrie ne va pas vers la démocratie..C’est la démocratie qui viendra à la Syrie..

    7.46 – Depuis 2005, la Syrie ne fit aucun pas significatif vers l’Occident.. AU CONTRAIRE…la Syrie des liens et des accords économiques avec la Chine, l’Iran et la Russie.. .
    Il y eut aussi.. l’accord avec la Turquie pour la construction du barrage sur l’Euphrate.. sans oublier les relations commerciales qui se sont développées entre les deux pays.. Et, c’est à ce moment-là que l’Occident estima qu’il était temps d’en finir avec la Syrie..

    8.25 – Le journal allemand DIEWELT estime que les événements en Syrie déboucheront à de grands bouleversements…en conséquence du grand nombre de réfugiés syriens.. et ce qui est encore plus IMPORTANT est.. que le renversement du régime syrien conduirait au renforcement du PKK .. et aboutirait donc à l’instauration d’une région kurde..

    8.51 – Notre région vivra de grandes secousses..les prochains jours.. à travers des guerres de religion..et subira par la suite toutes les influences qui la déchireront encore et encore..et c’est exactement ce que voulait dire Hillary Clinton en parlant d’un grand ouragan qui balaiera tout sur son chemin..

    [( à ce moment-là..on ne parlait pas d’Irène)]

    9.06 – La Syrie ne sera pas le dernier épisode du grand feuilleton des révolutions.. cette vague partie de l’Occident avec le projet de pulvériser la région en plusieurs états.. La Syrie est la 1ère station…

    D’un côté, Ankara accueille l’ancien directeur de la CIA entouré des opposants syriens.. De l’autre, un spécialiste des affaires iraniennes, qui n’est autre que l’ancien secrétaire d’état américain à la défense Robert Gates..
    Ce qui veut dire que l’on vient d’appuyer sur le START pour entamer le remodelage de la région…

    9.36 – Les milices armées.. les civiles en armes..la jeunesse soutenue par l’Occident… Tout cela présage que l’Occident fomente un grand coup pour faire tomber le Président Bachar al Assad…

    Feu Kamal Atatürk avait œuvré pour mettre en place une alliance avec la Syrie de type confédéraliste.. ALORS QUE notre gouvernement turc actuel reçoit ses ordres des Américains..

    MAIS les deux peuples turc et syrien ont une histoire en commun qui remonte à 1000 ans.. il fut un temps où tous deux étaient unis sous le même drapeau..Ces deux pays ont été séparés sous les coups des pays impérialistes..A présent, il serait temps pour nous de faire en sorte de mettre ensemble fin à ces attaques..

    Le peuple turc n’est pas uniquement un voisin du peuple syrien…de fortes attaches familiales nous unissent.. Turcs et Syriens..

    A présent que nous nous intéressons aux péripéties de la mort de Ben Laden.. s’il est mort ou pas.. ou alors comment se déroulera le mariage de l’héritier du trône d’Angleterre …ou bien discuter du bien fondé du projet de construction en Turquie.. s’il est bon ou mauvais..

    Nous ferons bien de méditer sur ce qui se passe chez nos voisins.. Un jour viendra où nous aurons besoin de leur soutien.. et ils seront incapables de nous le fournir.. puisqu’ils seront atteints de graves blessures ..

    A ce moment où la région court le risque d’une grande partition.. Notre vraie place doit être aux côtés de la victime pour la soutenir face à ses oppresseurs.

    « Le printemps arabe et l’hivers Syrien »
    Documentaire réalisé par la journaliste turque Bano Azar

  14. gabriel dit :

    la petite syrienne libre je pennse le proverbe francais vous convien tre bien faite un tour proche de gallerie lafayet il ya des magasin qui vous comble et peutere vider la hane que vous avez contre la syrie (lamisse)votr famille a bien profiter du regim syrian !!!!!!

  15. Lubnan dit :

    Après que la Syrie ait été disqualifié du mondial 2014, voilà que les gens qui supportent Bashar…trinquent aussi:

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=28706&frid=18&seccatid=23&cid=18&fromval=1

    Bien à vous.

  16. Christian dit :

    Vous avez entendu? Sarkozy a dit que dans un an ça sera le tour de l’Algérie… ce ne sont pas des mouvements populaires sinon des changements de gouvernement perpétrés par la force militaire de l’OTAN est des USA. C’est vraiment un plan abominable… le truc c’est de mettre un gouvernement inféodé qui obéit au doigt et à l’œil, lui voler toutes les resources naturelles sans se soucier des souffrances de ses habitants. Est-ce que l’Iraq est plus stable ou plus prospère maintenant qu’au temps de Saddam? Desolé, mais la Lybie est sur la même voie… les rapaces que sont la France, l’Angleterre et l’Italie sont en train de se partager le gâteau (déjà il y a des désaccords).

    • Cécilia dit :

      Je l’ai entendu.

      Algérie est actuellement le maillon faible de l’Afrique du Nord surtout depuis la chute de la Libye. Elle est le seul pays proche de la Russie et de la Chine.
      En plus, ses alliances militaires sont moins fortes que la Syrie: base russe à Tartous, alliance avec Hezbollah, traité militaire avec l’Iran sans parler de sa position stratégique, notamment frontalière avec Israël.

      L’Occident s’en fout de la démocratie. Il cherche ses intérêts et pour les avoir, il lui faut des pays marionnettes à l’image des monarchies du Golf.
      Cependant, la position de la France ne sera pas facile vue plus d’un million français d’origine algérienne sur son sol.

    • Mohamed dit :

      En effet l’Algérie est aussi riche en gaz et en pétrole que la Lybie. Napoléon pourrait bien loucher sur ces richesses. Mais les forces vives démocratiques trans-mondistes vont-elles continuer à rester obnubilées, abasourdies par ce qui se passe pour laisser la néo-colonisation se faire sans réagir? Vont-ils laisser les révolutions entamées atteindre leurs objectifs de Démocratie et de Prospérité sans les avorter et les ré-orienter quitte à les maintenir en état de déstabilisation et de désordre continu si elles ne vont pas dans le sens de la soumission stratégique absolue ?
      Les intellos soutien de l’occident ne vont-ils pas avoir un sursaut de conscience morale pour se racheter vis à vis de l’histoire et de Morale ?
      D’ici peu, ces néo-colonisateurs faiseurs et défaiseurs de légitimité ne vont-ils pas mettre le monde à feu et à sang.
      La magie ne va-t-elle pas se tourner contre les magiciens ?

      • Syrienne libre dit :

        Avec l’aide de Dieu, quelque soit l’issue des évènements, nous ferons face à ce néocolonialisme diabolique qui veut nous manipuler et manoeuvrer nos révolutions. Et nous empecher d’avancer

        • Cécilia dit :

          Bravo pour votre position, Syrienne libre!

        • sowhat dit :

          « nos révolutions »

          quelles révolutions ?

          Tunisie , Egypte : confisquées

          Yemen : avortée

          Bahrein : étouffée

          Lybie : agression et déprédation de l’Otan sur un état souverain manigancées en sous-main par des nations en faillite

          Syrie : fausse « révolution »

          vous voulez vraiment avancer ? où sont vos propositions ? nous n’avons encore rien vu

          • Cécilia dit :

            Ce n’est une « fausse révolution » seulement, mais c’est la prostituée qui a battu tout record:
            des Saoudiens
            des quatarites
            des turcs
            des fous de dieu
            des frères musulmans
            des américains
            des Israéliens
            ONE
            ONU
            ligue arabe
            Et la suite à venir!

  17. nathalie dit :

    Un très grand merci à Alain Soral et Guy Delorme, qui je l’espère , ont autant de plaisir à cultiver leur intégrité, que nous en avons à lire leur récit.

  18. Souriya ya habibati dit :

    http://www.shukumaku.com/Content.php?id=32199
    alkhanzira et al’ibriya cultivent l’ UBIQUITE
    L’opposant Fayez Sara intervient au téléphone sur les deux chaînes à la fois..et en même temps..
    selon le site qui rapporte l’info, il paraît que la voix de Sara sur la 1ère chaîne était différente de celle qui s’exprimait sur la 2ème chaîne..
    Lequel serait le vrai Sara?! ya tara..
    On n’arrête pas le progrès sur les chaînes alimentées au naphte!

  19. roy dit :

    « ils vont se ridiculiser « de plus en plus ». Ils vont se casser la figure sur/par la SYRIE ». <—— le ridicule n'est pas celui que pense l'auteur de ce commentaire

  20. Gerne lese ich die Kommentare deutsch übersetzt in diesem Forum. Das Ziel sind die Lügen in den westlichen Medien und einiger arabischen Medien zu bekämpfen. Auch das kommentieren in den Foren ist ein wichtiger Schritt für die Aufklärung über die tatsächlichen Hintergründe vieler Ereignisse.

    In Deutschland sagte ein höherer Beamter im Westerwelle-Ministerium: « Wir wollen Assad nicht mehr! » Wirklich eine billige Begründung auf eine ernste Frage eines Journalisten über den Medienkrieg gegen die Regierung Assad.

    Obwohl die terroristischen Angriffe immer mehr zunehmen und gleichzeitig die Opposition im Ausland sich vereinigt um in S. die Macht nach dem Bürgerkrieg zu übernehmen, steht die Mehrheit der syrischen Bevölkerung hinter Präsident Assad. Die letzten Umfragen besagen, das mehr als 50% der erwachsenen Syrer kein Chaos, keinen Umsturz der Regierung und auf keinen Fall die extremen Islamisten an der Regierung sehen wollen. Entwicklungen wie in Ägypten und Lybien werden abgelehnt.

    Langsam begreifen die Amerikaner, dass S. nicht in Afrika liegt und man nicht wie in den afrikanischen Ländern Regierungen « wegfegen » (beseitigen) kann. In Syrien leben Menschen mit Nationalstolz, die ihr Land nicht in unsichere Zeiten sehen wollen. Die freie Ausübung der Religion spielt dabei eine große, ich denke, auch entscheidende Rolle. Alle Bemühungen Streit unter den verschiedenen Religionsgruppen anzuzetteln sind dank der deutlichen Stellungnahmen der Kirchenvertreter gescheitert.

    Die Europäer, die sich dem imperialistischen Machtplan Amerikas angeschlossen haben, beginnen langsam nachzudenken. Zunehmend kann man kritische Artikel in England, Frankreich und Deutschland über die Verhältnisse in S. lesen. Über die Situation in Amerika kann nicht nicht berichten. Der Journalismus hat jedenfalls stark gelitten, der Berufsstand auch. Unverantwortlich wurden Nachrichten von arabischen Sendern, Reuters, dpa, afp übernommen und und an die Printmedien oder via Internet weitergegeben.

    Zur Zeit sehe ich die Gefahr, dass die Sanktionen gegen S. eine schwere Belastung für den Staat mit hohen finanziellen Verlusten darstellen. Präsident Assad muss umgehend die geplanten Reformen, vor allem das Referendum durchführen. Er selbst muss dabei bereit sein das Präsidentenamt zur Wahl zu stellen. Gewalt erzeugt Gegengewalt, dennoch muss die Regierung gegen gewaltbereite Regimegegner mit Härte vorgehen um die Bevölkerung zu schützen. Die Befreiung von Gefangenen ist ein wichtiger Schritt, könnten aber auch neuen Zulauf für die FSA bringen.

    Solange Russland und China im Weltsicherheitsrat Beschlüsse gegen S. blockieren, solange hat Assad die Zeit für einen Weg zu einem demokratischen Staat Syrien. Viele Syrienkenner und Liebhaber des Landes wünschen sich das so sehr. Syrien wird den Angriff gegen ausländische Einmischung abwehren, aber die Zeit drängt, leider und S. braucht Gottes Hilfe!